Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE MONTESPAN de Jean Teulé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_lcap14%LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_rcap 14% 
[ 1 ]
LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_lcap43%LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_rcap 43% 
[ 3 ]
LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_lcap43%LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_rcap 43% 
[ 3 ]
LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_lcap0%LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_lcap0%LE MONTESPAN de Jean Teulé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Invité le Sam 4 Fév 2012 - 9:45

LE MONTESPAN de Jean Teulé 97822621


Résumé

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C'était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan... Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu'il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l'homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d'assassinat, il poursuivit de sa haine l'homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme...


309 pages
5 mars 2009
6,70
POCKET

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty Re: LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Babynoux le Sam 4 Fév 2012 - 9:58

dans ma PAL =)
Babynoux
Babynoux
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 27
Messages : 1366
Date d'inscription : 01/01/2011
Localisation FRANCE

http://bibliotheque-quilittout.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty Re: LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Kitoune le Sam 4 Fév 2012 - 20:11

Au XVIIème siècle, le marquis de Montespan prend en justes noces Françoise. Ils s'aiment mais ont des problèmes d'argent. Mme de Montespan aime jouer, s'amuser et dépenser sans compter. Son mari ne peut pas lui offrir le train de vie auquel elle prétend. Remarquée par le Roi Louis XIV, elle accepte un "poste" de dame de compagnie. Le marquis aurait souhaité subvenir aux besoins de leur ménage seul mais c'est impossible. Il laisse donc sa femme emménager à Saint Germain en Laye.
De retour d'une guerre en Espagne, il retrouve sa femme... grosse. Le compte est vite fait, l'enfant ne peut être de lui. Françoise, qui se fait à présent appeler Athénais, ne lui cache pas qu'il est impossible de résister aux avances du Roi.
Jaloux et en colère, le marquis fait monter sur son carrosse des ramures de cerfs figurant de grandes cornes de cocu.

Voici un roman historique très divertissant. Sur la dernière piste d'écoute du livre audio, il y a une interview de l'auteur qui nous éclaire sur le niveau de véracité de son roman. Le Montespan avait ceci d'original qu'il avait épousé sa femme par amour et non par intérêt comme il était de coutume en France à cette époque. Il y a des passages très drôles comme lorsqu'il tente de contracter auprès des putes de Paris toutes sortes de maladies sexuellement transmissibles dans le but de trouver ensuite sa femme et de la violer. Il échoue, ne parvenant ni à attraper de maladie, ni à violer sa femme...
Seul bémol sur l'importance que l'auteur a voulu donner au manque d'hygiène de l'époque. Certains passages sont... crades, un peu trop crus pour moi.
4/5
Kitoune
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 41
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty Re: LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Mylou le Dim 5 Fév 2012 - 7:57

j'ai pas pu :/
je l'ai abandonné (à 85 pages de la fin. je sais, c'est tres dommage. ou tres con), j'en pouvais vraiment plus. y'a rien de plus chiant pour moi que la periode Roi de France, je deteste deteste deteste
et là, meme Jean Teulé♥️ n'a rien pu faire Sad

j'ai bien ri à certains passages, mais voilà, l'histoire des rois, monarques et compagnie, moi ça m'em*erde profondement :/

à mon avis si on aime cette epoque oui par contre on peut adorer ce bouquin

kitoune :
Spoiler:
j'avoue que le passage où je sais plus quelle Dame continue de chier tout en marchant, ça m'a bien calmée !
Mylou
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 37
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty Re: LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Sélénya47 le Lun 19 Mar 2012 - 15:06

Mon avis:

Ce roman est paru alors que je travaillais encore à la librairie et depuis j'ai toujours eu envie de le lire. J'adore l'Histoire et je voulais lire Jean Teulé depuis un moment. Le challenge 12 auteurs à connaitre en 2012 a fini de me convaincre.

Pour l'histoire le marquis de Montespan épouse Françoise et il est éperdument amoureux de sa femme, contrairement à tous les autres mariages qui se faisaient à cette époque là... Mme de Montespan a des goûts de luxe, aime jouer aux cartes et petit à petit dilapide leur argent... Le marquis, pour offrir la vie dont sa femme rêve, part livrer bataille avec l'armé du roi dans l'espoir que Louis XIV le remarque... Louis XIV va bien remarquer un Montespan mais ce ne sera pas le marquis... Petit à petit la marquise de Montespan devient la favorite du roi, ce qui déplait fortement à son mari toujours très amoureux de sa femme... Il va passer sa vie à tenter de la récupérer...

Au final je ne sais pas trop quoi retirer de ce livre.. L'ai je aimer ou pas? je sais que c'est bizarre mais je ne sais pas vraiment...L'histoire en elle même, cet homme qui aime sa femme plus que tout et qui veut la récupérer à tout prix, se moquant de ce que peuvent lui dire les gens (car à l'époque avoir sa femme dans le lit du roi était un honneur...) est interessante. j'ai trouvé le marquis vraiment attachant, j'ai vraiment ressenti sa détresse et son amour... J'ai également adoré l'époque, je suis une grande fan d'Histoire et tout spécialement de cette période allant des guerres de religion à la révolution. Donc j'ai vraiment aimé cet univers la. Cependant certains passages sont réellement crus, Jean Teulé a vraiment voulu nous imprégné de l'époque et ce n'était pas vraiment un époque très "hygiénique"... Donc c'est vraiment cru par moment, aussi bien sur la propreté que sur le sexe...
Je regrette également que l'on est la vision de cette histoire uniquement du point de vue du Marquis et non de la marquise, j'aurais aimé découvrir sa vie à la cour, comment elle vivait et percevait la situation (mais il est vrai que le livre s'appelle LE Montespan donc...)
Donc je suis entre j'ai aimé et déçu c'est pour ça que ma note sera de 3/5...
Sélénya47
Sélénya47
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1180
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation 47
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : employé dans un bureau de tabac

http://ninisbook.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty Re: LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Invité le Mer 13 Juin 2012 - 13:49

J'appréhendais beaucoup cette lecture. La première rencontre avec un auteur est toujours délicate, surtout quand il est si controversé ! Je voulais me faire mon propre avis, voilà qui est fait. Petit résumé quand même : en 1663, Louis-Henri de Pardaillan de Gondrin, marquis de Montespan, tombe fou amoureux de Françoise de Rochechouart de Mortemart. Ils se marient, mais dès 1667 elle est introduite à la cour et bien vite elle parvient à ce que louis XIV délaisse Louise de La Vallière à son profit. Tout homme aurait été heureux de voir le roi jeter son dévolu sur son épouse, car cela augurait richesse et prospérité pour sa famille. Mais voilà, Louis-Henri ne l'entendait pas de cette oreille-là. Lui il aimait sa femme, et il la voulait pour lui seule, et faisait fi des désirs des autres, quand bien même cet autre serait le roi ! Mais s'opposer au Roi-Soleil n'est pas sans conséquence.

Sur l'histoire en elle-même, je ne pense pas que tout soit authentique. Je n'en suis pas certaine car je n'ai jamais lu d'ouvrage sur la vie du marquis. Néanmoins, le tout reste très plausible, et que les choses se soient passées ainsi ne m'étonnerait pas. Il n'y a qu'un passage, vers la fin, que j'ai trouvé assez osé. Je vous explique : la marquise de Montespan, qui se faisait appeler Athénaïs pour coller avec la mode romaine de la cour, était réputée pour être fascinée par tout ce qui touche à la sorcellerie. Elle a été impliquée dans l'affaire des Poisons qui mit en émoi tout paris et Versailles, mais sa culpabilité, il me semble, ne fut jamais prouvée. Les éventuelles preuves ont disparu sur ordre exprès de Louis XIV si je me souviens bien. Il est très probable qu'elle ait pris des "potions" pour rester jeune et belle, mais de là à avoir éliminer certaines de ses rivales (comme Mademoiselle de Fontanges je crois), il y a un grand pas que beaucoup d'historiens se refusent à franchir. L'insinuation est plus que forte dans le roman. Mais ce qui m'a choquée, c'est que Jean Teulé semble souscrire à une extrémité plus grave : les messes noires, faites de sacrifices humains et de paroles sataniques. Madame de Montespan aurait fait sacrifié un bébé par égorgement pour garder les faveurs du roi. Ça me semble trop, beaucoup trop. Bon, en tout cas ça n'a pas marché, car Louis XIV finit bel et ben par la jeter.

Le personnage du marquis m'a touchée, et j'ai détesté, encore plus qu'avant, son épouse. Voir un mari si amoureux, si fidèle, qui refuse de croire à la méchanceté de sa femme pendant de si longues années, qui a fait mettre des bois de cerf sur ses armoiries, sur son carrosse, à l'entrée de son château, pour signifier ses cornes de cocu ! On sent bien son bonheur au début du livre. Il fait tout pour plaire à son épouse, il part en campagne au risque de sa vie, espérant un peu de gloire à la guerre pour gagner de l'argent et lui donner une vie "digne d'elle". J'ai aussi beaucoup aimé sa fille, Marie-Christine, qui lui ressemblait. Elle aussi adorait sa mère, et elle mourut de chagrin de se comprendre abandonnée, selon l'auteur. Car si la Montespan s'occupa beaucoup de tous ses petits bâtards (elle en eut sept quand même), elle ne fit pas de même avec ses deux enfants légitimes. Leur fils, le marquis d'Antin, m'a été en revanche insupportable. Selon Teulé, il ressemblait à sa mère. Froid et calculateur, il méprisait son père et lui manquait de respect. L'auteur puni madame de Montespan en disant que tous ses bâtards étaient difformes ou débiles. J'ai jeté un coup d'œil sur Wikipédia, je ne vois pas de ça... Remarque, elle l'aurait pas volé.

Le contexte historique en lui-même n'est pas trop mal respecté je pense, en tout cas je me suis assez sentie au XVIIème siècle, côté mauvais versant. Le marquis étant pauvre, il ne vivait pas dans de très bonnes conditions, et notamment d'hygiène. Et c'est vrai que Jean Teulé aime à verser de temps à autres dans les descriptions un peu "hard". Le passage de la pièce de théâtre Amphytrion était assez peu ragoûtant par exemple. Certaines scènes sexuelles sont également un peu trop explicitées. Bref, ce n'est pas une lecture pour les enfants ou pour les gens trop sensibles. Je n'ai pas encore été trop choquée, et je crois qu'il a fait pire, notamment dans Je, François Villon. Ça ne m'a pas déplu pour une fois que la vérité crue soit montrée sur cette époque, car souvent les auteurs de romans historiques ont tendance à embellir l'époque dont ils traitent (ce reproche est souvent fait à Jeanne Bourin par exemple). Les derniers chapitres sont bien tristes je trouve.

Pour résumer, je dirais que oui, j'ai beaucoup aimé. C'est une très bonne idée d'avoir traité du Montespan, et pas de la. Je regrette que l'exactitude historique ne soit pas une priorité de Jean Teulé, qui préfère la fiction, mais ça ne m'empêchera pas de lire d'autres de ses romans. À suivre donc !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty Re: LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Cassiopée le Lun 24 Sep 2012 - 18:07

Mon avis :
J'aime beaucoup les fictions historiques, qui permettent d'apprendre des choses tout en gardant un côté ludique à la lecture. Et j'ai eu ce que je voulais avec cette oeuvre.

J'ai beaucoup aimé découvrir le Marquis de Montespan, on connaît sa femme mais de lui on n'en entend jamais parler. J'aime l'idée qu'à cette époque un mari était amoureux de sa femme et qu'il se batte pour la récupérer. Surtout face au roi !
De plus, l'histoire est racontée de manière fidèle aux moeurs de l'époque. Ainsi, le côté glamour de la cour du roi Soleil en perd de sa splendeur. Certaines scènes étaient un peu trop explicites et dégoûtantes. Attention lire ce livre à jeun !! Néanmoins cela fait parti du style de l'auteur et au final on s'habitue vite.

J'ai aimé le côté historique qui était accentué avec les dates exactes des événements cités. Mais aussi par les images : tableaux, photos, signatures etc... Par contre, du fait de ma faible culture historique il m'est arrivé plus d'une fois de me demander où était la frontière entre fiction et réel. C'était un peu frustrant.

Quand aux personnages je dois dire que je ne me suis attachée ni au Marquis, ni à sa femme.
En ce qui concerne le Marquis c'est à cause de la partie fiction dans laquelle l'auteur a joué sur le fait que la Marquise a demandé plusieurs fois à son époux de l'éloigner de la cour. Mais le mari sourd de ses appels à l'aide l'a encouragée à y retourner plusieurs fois. Et c'est ce qui a causé sa perte... Donc ça m'a un peu énervé et je n'ai pu chasser cette idée de toute ma lecture, bien que j'ai aimé ses actes de bravoures et de témérités contre le roi.
Quant à la Marquise, au début elle pourrait être attachante, mais le fait qu'au final elle s'attache à la cour et délaisse complètement sa famille au profit du roi me la rendue antipathique...
Si un personnage a pu me toucher c'est leur petite fille, qui est restée malheureuse de l'absence de sa mère et qui a fini par la faire dépérir autant que son père.

Enfin un passage que j'ai adoré et au cours duquel j'ai beaucoup rit, c'est lorsque le Marquis se retrouve en espagne et parle avec le monarque de l'époque. La conversation est totalement hallucinante ! J'ai adoré !

En somme un livre agréable à lire, dont on en apprend plus sur l'époque et sur ce Marquis de Montespan trop peu connu.

Note : 3/5
Cassiopée
Cassiopée
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 32
Messages : 404
Date d'inscription : 03/07/2012
Localisation France

http://wlatetedanslesetoiles.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE MONTESPAN de Jean Teulé Empty Re: LE MONTESPAN de Jean Teulé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum