Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

56% 56% 
[ 24 ]
33% 33% 
[ 14 ]
5% 5% 
[ 2 ]
6% 6% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 43

NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Mathilde le Mar 16 Oct 2012 - 17:22




Résumé

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Éditions Nathan
Collection Grand Format
Sorti le 21/02/2013
??? pages
16,50€


Dernière édition par Mathilde le Mar 16 Oct 2012 - 17:26, édité 1 fois
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Mathilde le Mar 16 Oct 2012 - 17:23

Bon il sort dans assez longtemps mais pour ceux qui aiment John green ça devrait leur plaire Very Happy
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Radicale le Mar 23 Oct 2012 - 15:06

Ho mon dieu je viens de m'étouffer devant mon écran, je suis fan de John Green et les lecteurs anglophones ont beaucoup parlé de celui-ci.... Hiiiiiii merci pour l'info !!
yahou
avatar
Radicale
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 35
Messages : 54
Date d'inscription : 02/04/2011

http://chezradicale.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Nathan le Mer 24 Oct 2012 - 15:45

Je le veux Very Happy
avatar
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 21
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Cali le Mer 9 Jan 2013 - 12:28

cali a écrit:Mon avis: 4,5/5. Mais que c'était beau !!

Ahhhhh, quel livre ! Mais que c'était beau, mais que c'était beau !

J'ai reçu ce livre, en partenariat avec la maison d'édition Nathan, sans RIEN savoir de l'histoire. Quand je dis rien, c'est rien de rien. Dès que j'ai vu les commentaires des premiers blogueurs quand ils ont commencé à le lire, je me suis dit, celui-ci je VEUX absolument le lire, donc je ne lis RIEN à son sujet. Aux premiers "j'ai sorti les mouchoirs" et "trop d'émotion, j'ai pleuré comme une madeleine", je me suis même dit, je ne veux absolument rien savoir, pas même de quoi ça parle.

C'est donc en totale vierge innocente que j'ai démarré ce récit. Aux premières pages : "Mandjieu, des gamins qui ont le cancer, mais qu'est-ce que j'ai fait de me lancer là-dedans ?" En tant que Maman, ce fut particulièrement éprouvant pour moi (mais j'ai pas pleuré).

Mais je me suis vite rendue compte que ça allait aller au-delà d'une simple histoire sordide et larmoyante sur des gosses malades, sur l'injustice et l'impuissance de leur entourage. Loin du pathos, ce livre est incroyablement positif et touchant. C'est l'histoire de deux enfants, des adolescents plutôt, malades incurables, qui se trouvent et se découvrent. Des caractères enjoués et positifs malgré leur maladie. De belles âmes, qui ont envie de voir les jolies choses de la vie, de profiter du temps qu'ils ont. Ils se découvrent, apprennent à se connaître, et nait un amour d'une pureté absolue, une relation légère comme l'air, une belle amitié profonde. Ce que fait Augustus pour Hazel est incroyable, ça m'a touchée à un point que je n'aurais jamais imaginé (mais j'ai pas pleuré).

Il y a également une relation à la lecture et à un livre en particulier, de la part d'Hazel et Augustus, qui m'a marquée et touchée. Et ce petit point de détail a achevé de faire de Nos étoiles contraires une merveilleuse lecture pour moi (mais j'ai pas pleuré).

Ce livre est beau sur tous les plans. Tantôt très drôle (ces trois gamins sont géniaux dans leur personnalité), tantôt franchement tragique, on tremble pour les 3 héros tout le long du roman. Pendant toute ma lecture, je savais qu'il allait y avoir un drame, je ne savais juste pas lequel, ni quel ado serait touché. Et quand c'est arrivé, ce fut terrible. On est tellement vite et fortement attaché à ces 3 enfants, que quand l'inévitable chute arrive, c'est comme si ça arrivait en vrai chez vous. Terrible. Mais terrible dans le sens où ça donne une autre vision de la vie, on ressort de cette lecture en se disant qu'on a envie d'aller faire du bénévolat auprès des enfants malades, ou qu'on va profiter "à fond" de chaque minute qui nous reste à passer sur cette Terre (mais j'ai pas pleuré).

Le style de l'auteur, John Green, est juste terrifiant de justesse. Il ne pourrait pas parler plus "vrai", à l'image d'un des personnages secondaires de l'histoire, un écrivain qui a tant touché notre petite héroïne Hazel, en écrivant un livre avec une enfant malade en personnage principal, on a l'impression qu'il dit les choses avec son cœur, de façon directe, sans détour, sans fioriture. Il dit les chose, point.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce livre sous tous ses angles. Le style, les 3 personnages principaux (Hazel, Augustus, et Isaac), les personnages secondaires (les parents, les médecins, l'écrivain, le groupe de soutien...), l'histoire, l'émotion qui s'en dégage, les quelques images très poétiques qu'il nous impose en douceur... J'ai tout aimé. On se sent "chanceux" en l'ayant terminé, on veut profiter. C'est un beau livre, profond, rageur, triste et plein d'espoir, tout à la fois (mais j'ai pas pleuré !!!).

J'ai dévoré ces 300 et quelques pages en environ 24h, un vrai régal. La seule chose qui m'empêche de le classer dans les coups de cœur, c'est qu'on m'avait dit que j'allais pleurer (ça fait redondant, non ?). Et que vu que je n'ai pas versé une larme (!!), même si j'ai eu de temps en temps comme une boule coincée au fond de la gorge, je me suis sentie frustrée et insensible ! Lol ! Mais c'est néanmoins pleine d'émotion que j'ai parcouru cette lecture, que je l'ai aimée profondément, et détestée à la fois.

Un livre qui ne peut laisser insensible et que je vous recommande plus que chaudement.

Une petite citation pour finir, la première entrée en matière du livre dont je vous parlais plus tôt. Hazel est folle de ce livre, et propose à Augustus de le découvrir :

" Mon livre préféré, et de loin, était Une Impériale affliction, mais je n'aimais pas en parler. Il arrive qu'à la lecture de certains livres, on soit pris d'un prosélytisme étrange, tout à coup persuadé que le monde ne pourra tourner rond que lorsque tous les êtres humains jusqu'au dernier, auront lu le livre en question. Et puis, il existe des livres, comme Une impériale affliction, des livres particuliers, rares et personnels, pour lesquels on ne peut pas manifester son attachement sans avoir l'impression de les trahir.
Ce livre n'était même pas un chef-d’œuvre. Il se trouvait juste que l'auteur, Peter Van Houten, semblait me comprendre d'une manière inexplicable. Une impériale affliction était mon livre, au même titre que mon corps était mon corps , mes pensées étaient mes pensées.

Je l'ai quand même dit à Augustus.

- Mon livre préféré est Une impériale affliction.

- Il y a des zombies ? a-t-il demandé.

-Non.

- Des stormtroopers ?

J'ai secoué la tête.

- Ce n'est pas ce genre de livre.

Il a souri.

- Je vais lire ce livre qui a le titre le plus ennuyeux du monde et dans lequel il n'y a même pas de stormtroopers, a-t-il promis."



Je trouve que cette citation représente parfaitement bien tous les éléments importants du livre. L'amour inconditionnel d'Hazel pour ce roman, l'amour inconditionnel d'Augustus pour Hazel, le fait que ce ne sont que des enfants, très différents, qui apprennent à partager et à s'aimer... Je l'adore cette citation...

Je remercie infiniment les éditions Nathan de m'avoir permis cette découverte, ce fut vraiment un moment fort dans ma vie de lectrice !

Cali
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Mathilde le Mer 16 Jan 2013 - 17:04

Nos étoiles contraires était le roman de ce début d'année que j'attendais avec le plus d'impatience. J'ai déjà lu un roman de cet auteur (Le théorème des Katherine), et je l'avais plutôt aimé.
Et là je viens de finir ce roman... et tout simplement Wouahou ! C'est le roman le plus fort en émotions que j'ai lu, j'ai adoré ! C'est mon premier coup de cœur de cet année. Je pense que cette lecture va me rester en tête pendant un moment.
Je savais en commençant ce livre qu'elle allait être plus ou moins dur. Le thème abordé (le cancer) n'est pas facile mais même si l'auteur nous parle de quelque chose de triste, il le fait avec beaucoup d'humour. C'est ce qui me plaît dans ce genre de livre, on ne s'apitoie pas sur les personnages mais on ne peux être que touchés. On passe par une multitude d'émotions dans ce roman, un coup on rit, un autre on pleure ou encore on s'interroge... c'est très fort ! Il se passe pas mal de choses, j'aimerais vous en dire plus sur ce qui arrive mais ce ne serait pas très gentil de tout dévoiler.
J'ai particulièrement aimé les dialogues entre les personnages, c'était parfois piquant et j'ai trouvé ça très poétique moi. En tout cas coup de cœur pour Augustus qui est une étincelle dans la vie de Hazel.
Isaac aussi m'a beaucoup plu, tous ces personnages sont courageux, pleins de vie.
Tous les personnages sont géniaux !
Concernant le style d'écriture, bein je suis fan ! John Green a une plume géniale, c'est fluide, c'est beau, j'ai franchement adoré tourner les pages, savoir ce qui allait ce passer pour tout ce petit monde. Il a réussi à me faire pleurer mais pas une larmichette non vraiment de belles larmes, un peu comme quand on regarde un film très triste. Un grand bravo à John Green pour ce roman bouleversant.
Le pire pour vous à ce moment c'est que vous avez terriblement envie de lire mais hélas vous allez devoir patienter jusqu'au 21 février.
Ce livre n'est pas un livre sur le cancer mais sur la vie et l'amour ! une magnifique histoire d'amour d'ailleurs. Surtout n'hésitez pas à lire cette merveille.
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Mariiine le Jeu 17 Jan 2013 - 20:20

Apparament, c'est LE livre qu'il ne faut pas rater !
avatar
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 27
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Gr3nouille2010 le Mer 30 Jan 2013 - 12:54

Avec tous les avis positifs que j'ai vu sur ce roman, il fallait que je le découvre assez rapidement. Je ne sais pas trop quoi en penser... Il a fini par me plaire parce que, pour moi, la première moitié n'a rien d'exceptionnelle, tandis que la fin change complètement mon ressenti !

Hazel est une ado de seize ans atteinte d'un cancer. Sa vie ne tient qu'à un fil et elle doit à son nouveau traitement d'être encore en vie puisqu'il a rétréci et stoppé l'évolution des tumeurs. Une grande chance pour elle, le traitement ne donnant des résultats aussi positifs que très rarement. Mais Hazel est bien consciente que ce n'est qu'une question de temps.
Augustus a dix-sept ans. Il a eu un ostéosarcome et il est en rémission. Tous les deux se sont rencontrés lors d'un groupe de soutien réunissant de jeunes malades. Le feeling est tout de suite passé entre eux grâce à leur passion commune, la littérature mais aussi grâce à la maladie et leur façon de vivre, de penser, au quotidien.
Leur passion commune les entrainera dans une quête presque irréalisable, mais surtout, très importante...

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé la première moitié du roman, ce ne serait pas vrai. Mais je ne comprenais pas, à ce moment-là, ce que ce roman avait de si spécial. De plus, j'ai trouvé les propos assez lourds concernant la maladie. Elle est constamment présente et il n'y a aucune place pour l'espoir. Que ce soit pour les personnages principaux mais aussi pour les secondaires, on sait comment ils vont finir et il n'y a rien de joyeux dans tout cela.
Quand je suis parvenue à la seconde moitié, je ne me sentais plus aussi extérieure au livre, j'étais vraiment dans l'histoire et pour cause ! Bien que la maladie soit toujours aussi présente (si ce n'est plus...), les émotions sont encore plus fortes.
Sans m'en rendre compte, je me suis très vite attachée aux deux personnages principaux, Hazel et Augustus, et c'est dans cette seconde moitié que je l'ai compris. Il se passe tout un tas d'événements qui bousculent leur vie et nous chamboulent par la même occasion parce que, finalement, on vit leur quotidien, leurs sentiments, leurs points forts et leurs points faibles, à leur côté.
Au-delà du dégoût, de la dépression et de la haine, l'amour prend toute son importance. C'est un sentiment qu'on retrouve beaucoup dans ce roman bien que l'espoir ne soit pas au rendez-vous.

Hazel et Augustus se ressemblent beaucoup même s'ils n'ont pas toujours les mêmes points de vue. Tous deux se savent condamné un jour où l'autre mais ce n'est pas pour autant que l'on retrouve des personnages qui se plaignent tout le temps sur leur sort. À part peut-être Hazel, un petit peu...
Chacun puise sa force dans l'autre, dans différentes situations et c'est vraiment cet amour et cette force qui m'auront marqué au final, plutôt que les personnages individuellement.

J'ai découvert John Green avec « Le théorème des Katherine », qui a été un coup de cœur grâce à l'humour et l'intelligence de ses propos. Bien que son style soit toujours aussi fluide, je ne suis pas toujours d'accord avec sa façon de voir les choses (cancer = mourir systématiquement ?) et c'est un roman plus déprimant qu'encourageant. Certes, l'émotion est là, surtout à la fin, mais c'est terriblement triste... Je ne suis pas pour qu'il y ait des happy end à chaque roman et d'ailleurs, ça n'aurait peut-être pas été crédible pour cette histoire, mais on assiste à un roman très dur du début à la fin... Mis à part ça, je ne regrette pas. Un livre étant fait pour transmettre des émotions (avis personnel), je ne peux qu'apprécier ce que j'ai lu. Néanmoins, je ne conseille pas ce roman à des personnes déprimées... Vous n'en sortirez pas meilleur psychologiquement parlant...
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Karine le Jeu 31 Jan 2013 - 11:42

Mon avis

J’avais déjà lu un roman de John Green il y a quelques temps (Qui es tu Alaska ?). Mon avis était le suivant : un roman singulier… drôle et triste à la fois. Et bien c’est un peu la même chose avec ce nouveau titre. Je trouve que « Nos étoiles contraires » est de la même trempe.

Hazel, 16 ans, atteinte d’un cancer incurable, rencontre Augustus, 17 ans, qui lui est en rémission. A cause du cancer, Hazel ne sort jamais sans son chariot et sa bouteille d’oxygène, et Augustus a une prothèse à la place de sa jambe. Malgré cela, l’entente et l’attraction entre ces deux amoureux de la vie est immédiate.

J’aime beaucoup John Green. Son écriture est fluide et fraiche. Il ne s’embarrasse pas de fioritures inutiles. Ses personnages sont singuliers. Ils ne manquent jamais de réparties ou d’humour. On ne peut que s’attacher à eux.

Le thème de la mort ou de la maladie ne me branche pas trop en général. Mais aimant le style de cet auteur, je me suis plongée dans ce livre sans aucune appréhension. Je ne le regrette pas du tout. La vie et la mort se côtoient, se frôlent, se croisent… toujours avec une lucidité désarmante ! L’amour est également présent. L’amour que l’on porte à ses amis, à ses parents, à son amant qui peut aussi être votre meilleur ami. Et bien ce roman est un mélange de tout ça !

John Green nous fait réfléchir sur la valeur de la vie, sur son sens aussi. Sur le temps qu’il nous reste à vivre et comment l’utiliser pour pouvoir vivre chaque instant à fond… Il nous fait aimer la vie tout simplement !

Pour conclure, « Nos étoiles contraires » est un concentré d’émotions qui plaira, c’est certain, aussi bien à de jeunes lecteurs qu’à des adultes. A lire sans hésiter !

Je remercie chaleureusement les éditions Nathan pour m’avoir fait découvrir ce livre en avant première !

Ma note : 5/5 coeur

En quelques mots...
Un véritable concentré d'émotions

Chronique sur mon blog : http://aimerlire.unblog.fr/2013/01/29/nos-etoiles-contraires-de-john-green/

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 38
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Myrddin le Mar 5 Fév 2013 - 9:24

Je dois être honnête avec vous, je n’aurais pas lu ce livre si je ne l’avais pas reçu. J’ai pour habitude de m’éloigner directement des livres qui ont pour sujet les maladies, la souffrance ou même le thème de la guerre. J’essaye toujours de me renseigner au maximum sur un livre au préalable. Je trouve qu’on est assez baigné dans ces environnements au quotidien pour en ajouter une couche dans les lectures.

Pour en revenir au livre, j’aurais fait une belle erreur de ne pas le lire. J’ai découvert un auteur de marque qui arrive à jongler avec les mots. Et, j’ai bien envie de lire ces autres romans.

L’auteur nous fait partager une tranche de vie de deux adolescents. Dès les premières pages, le ton est lancé. Ces deux ados ont des maladies très graves et on peut se douter facilement de leurs sorts.

On pourrait penser de primes abords que le livre va se pencher en long et en large sur cette maladie. Mais, il n’en ait rien. L’auteur utilise ce thème pour poser un décor et une ambiance. Le plus importante reste à venir. Le livre a trait davantage sur la profondeur et le caractère des personnages, Hazel et Augustus.
On peut s’interroger et se dire que cette force et cette maladie sont liées. Cette force de caractère vient peut être du fait de la maladie.

Ce livre m’a scotché par la richesse des pensées et dialogues entre ces deux jeunes personnages principaux. Leurs forces sont décrites par une écriture simple mais directe et honnête. L’auteur nous fait passer par un éventail d’émotions : la joie, le rire, la bonne humeur, la tristesse, l’interrogation, la confusion mais jamais il n’y aura de pitié. On peut juste se demander si parfois l'auteur ne va pas un peu trop loin dans ses réflexions. Est-ce qu'un jeune public peut arriver à comprendre certaines subtilités ? Je ne suis pas certaine.

Le noeud du livre tourne autour de leur histoire d’amour avec des hauts et des bas. Je me suis émerveillée devant la très grande maturité des personnages face à un destin très nébuleux et difficile.

L'auteur s'attarde également sur un livre qu'Hazel et Augustus vont découvrir, décortiquer et analyser. Là encore, j'étais bien surprise de la qualité des dialogues. Je m'interroge juste sur un point (attention, cela petu être un spoiler.....) Pourquoi Hazel s'acharne-t-elle autant à vouloir connaître ce qui se passe après le the end du livre, connaître le sort des personnages et ce, de manière si intense. Qu'est-ce-que l'auteur a voulu faire passer comme message ? En tout cas, l'auteur nous donne bien envie de découvrir également ce roman.

Ce livre est très marquant et nous permet de relativiser bien des choses.

A découvrir dès le 21 février prochain en librairie.

Chronique : http://livres-a-pleines-dents.blogspot.be/2013/02/nos-etoiles-contraires-de-john-green.html
avatar
Myrddin
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 34
Messages : 164
Date d'inscription : 12/02/2011
Localisation Belgique
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Clerc

http://livres-a-pleines-dents.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par lilu60 le Jeu 7 Fév 2013 - 14:32

Hazel n'a que 16 ans et pourtant elle est atteinte d'un cancer en phase terminale. A la demande de sa mère, elle participe à un groupe de soutien pour les jeunes atteints par le cancer, en rémission ou non. Alors que jusqu'ici elle s'y ennuyait passablement, l'arrivée d'un nouveau participant, Augustus, va changer la donne. Dès leur premier regard, un lien s'établit entre eux qui ne fera qu'augmenter avec le temps. Mais comment s'engager dans une relation quand le temps vous est compté? Peut-on refuser l'amour quand il frappe à sa porte? Pour le savoir, il faudra le lire^^

Et je vous conseille mille fois de le faire!

Soyons clairs, si Lire en Live n'avait pas eu l'excellente idée de me le faire découvrir, je pense que je ne me serais pas dirigée spontanément vers ce livre. Pourquoi? parce qu'il est rare que je lise des fictions qui ont trait à ce type de sujet. Je suis une petite chose fragile qui aime pleurer pour les histoires d'amour fictives, mais pas pour les maladies, la mort ... Cependant je n'ai aucun regret quant à cette lecture comme vous le verrez par la suite.

Côté couverture, je n'y suis pas particulièrement sensible même si elle ne me déplait pas non plus. Je ne sais pas si elle est à la hauteur du contenu car la barre est placée très haut! Le titre original " the fault in our stars" est plus parlant selon moi que le titre français, qui trouve cependant son explication dans le roman.

J'ai découvert John Green cette année avec Le théorème des Katherine (mon avis ici) que j'ai beaucoup aimé. Avec ce nouveau roman, c'est confirmé : j'adore cet auteur! Sa plume est fluide, " facile" et pourtant on sent le travail nécessaire pour obtenir la justesse avec laquelle il aborde des sujets importants, voir sensibles, de manière simple, abordable et surtout intéressante! L'ambiance dans laquelle il nous met n'a rien de lourd, maladif, ou pesant, on arrive même à ne plus penser à la gravité de la maladie d'Hazel tellement on est transporté auprès des personnages et de leur histoire. J'ai été prise dans le roman dès les premières pages et je l'ai dévoré en 2 jours tellement j'avais envie de connaître la suite. Je sais que l'auteur a écrit d'autres titres et je pense que je me laisserai tenter très prochainement.

Il faut tout de suite que je vous rassure: ce n'est pas du tout un roman sur la mort et le cancer, mais bien un roman sur la vie et l'amour, et c'est là que réside le talent de l'auteur: réussir à créer une si belle histoire autour d'éléments si tragiques. Et c'est pour cela que j'ai tout de suite adhéré malgré toutes les appréhensions que je pouvais avoir. On est happé par la rencontre de Hazel et Augustus et tout ce qui va se créer entre eux à partir de ce moment. Sans savoir pouquoi, ils sont irrémédiablement liés l'un à l'autre, créant une relation qui leur est propre, comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Augustus l'appelle toujours Hazel Grace, comme si ce nom avait une portée particulière pour lui ( j'ai trouvé ça trop touchant!). Alors qu'il se donne entièrement à cette relation, Hazel a plus de mal à le laisser s'installer dans sa vie, à cause de sa maladie. Elle a peur d'être une grenade pour les autres, qui va un jour ou l'autre exploser et blesser irrémédiablement tous ceux qui seront proches d'elle. Mais peut on s'empêcher d'aimer de peur des conséquences? C'est là une des grandes questions du roman... Il y a tellement à dire sur ce roman, qu'il faut aller directement à la source et non pas tout découvrir dans une chronique car je ne veux pas vous priver de tout ce qu'il recèle. J'ai d'ailleurs trouvé un lien sur le blog de l'auteur, dans lequel il répond à énormément de questions sur l'histoire, les personnages etc... que j'ai pris grand plaisir à découvrir une fois ma lecture terminée. Si cela vous tente aussi, c'est par ici . C'est une sorte de rencontre avec l'auteur, tout comme Hazel a rencontré Van Houten, l'auteur de son roman préféré, sauf qu'ici, cela va beaucoup mieux se passer^^. D'ailleurs, dans ce livre " Une impériale affliction", l'histoire se termine au milieu d'une phrase, laissant le lecteur imaginer la suite qu'il veut... J'ai craint que John Green nous fasse le même coup, mais heureusement il nous a épargné ce supplice!

Hazel est une jeune femme extrêmement forte et lucide. Elle passe de la survie, au début du roman, à la vie, dès sa rencontre avec Augustus. A partir de ce moment, on sent que son cancer a moins d'impact sur elle, car ce qu'elle vit à côté est beaucoup plus fort que cette maladie avec laquelle elle "cohabite" depuis longtemps maintenant. Je peux dire que je suis admirative de ce personnage... Augustus a appris à profiter de la vie et il s'efforce dès le départ de communiquer sa façon d'être à Hazel, et cela avec succès. Il intériorise beaucoup et jusqu'à la fin tente de préserver les autres de ses souffrances. J'ai adoré son caractère plein de vie et son sens de l'amitié et de l'amour. Un autre personnage tient un rôle très important dans le roman, il s'agit de l'auteur du livre préféré d'Hazel, Peter Van Houten. C'est un homme qui a une plume sûre et superbe, et qui se trouve pourtant être un homme perdu, caché derrière les murs de sa maison. Il faudra attendre la toute fin du roman pour mieux comprendre ce personnage.

Un roman à découvrir absolument, une histoire qui fait penser, une relation qui fait rêver et une fin ... qui fait pleurer, mais pas seulement...

avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 36
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Olnapac le Sam 16 Fév 2013 - 10:47

Mon avis :
Quand on lit le résumé de ce livre, on s'attend à beaucoup d'émotions. Alors oui, ce livres est un concentré d'émotions, mais pas que de tristesse, John Green aborde un sujet assez triste en y mettant de la joie et de l'humour.
Les personnages sont très attachants et assez particulier. Peut-être le fait de se savoir condamné les fait réagir ainsi. Hazel est une ado de 16 ans qui est atteinte d'un cancer,ne sachant plus respirer d'elle même elle est obligé d'avoir avec elle 24h/24 une bombonne d'oxygène. Augustus fera son apparition quelques pages après, lui est en rémission, il est unijambiste.
John Green va nous faire découvrir le monde de cancéreux mais pas que ... Il va nous montrer qu'eux aussi peuvent vivre une belle histoire d'amour et que ces condamnés ont aussi droit à leur part de joie et d'amour.
John Green a une écriture fluide et simple, dès le départ il nous plonge dans cet univers particulier des enfants atteint d'un cancer. Au départ j'ai été un peu sceptique quand au fait que c'est un livre destiné à la base à des ados à partir de 12 ans.
Et finalement ce livre peut-être lu autant par des adultes que par des jeunes.
John Green nous donne beaucoup d'émotions, mais aussi une belle leçon de vie avec cet écrit. On en ressort avec beaucoup de réflexions quand à nos attente de la vie. Quand on voit ces jeunes gens se battre on se dit que parfois nous sommes injuste envers nos exigences. La seule chose qu'ils veulent c'est vivre !
Même si j'ai beaucoup aimé cette lecture, je n'ai pas été conquise au point d'avoir eu un coup de coeur. Il me manquait un petit truc ...
Je tiens à remercier les éditions Nathan de m'avoir fait découvrir ce livre.Ma note : 4/5
avatar
Olnapac
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 1138
Date d'inscription : 27/01/2012
Localisation Saint-Georges-sur-Meuse (Belgique)

http://nathlectures.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Invité le Mer 20 Fév 2013 - 18:03

Mon avis :
Je vous avouerais que, si je n’avais pas reçu ce livre en service presse de la part des éditions Nathan, je ne l’aurais pas lu car le résumé ne m’attirait pas et un livre qui a pour thème le cancer, ce n’est pas ma tasse de thé. Je fuis en général les livres qui parlent de maladie et de mort vu que j’y suis confrontée tous les jours dans mon travail.

Et ne pas lire ce livre aurait été une grave erreur et je serais passée à côté d’une petite merveille.

Nous suivons l’histoire d’Hazel, 16 ans, atteinte d’un cancer de la thyroïde stabilisé grâce à un traitement. Elle vit continuellement sous oxygène. Sa mère l’oblige à aller à un groupe de soutien où se réunissent des enfants et des adolescents tous atteint de cancers. Elle y fait la connaissance d’Augustus, dont le cancer est en rémission. Une belle histoire d’amitié et ensuite d’amour va alors voir le jour.

Hazel est une jeune fille courageuse qui veut vivre sa vie comme elle l’entend et qui ne veut pas que les autres la voient que comme une cancéreuse. Elle ne veut surtout pas faire de mal à ses proches. Elle a une passion la lecture et un coup de cœur pour un livre.
Augustus est adorable et toujours prévenant envers les autres. Il fera tout pour satisfaire le vœu d’Hazel, ce qui va leur permettre de vivre des choses extraordinaires pour eux.

L’auteur sait nous impliquer dans cette histoire déjà en racontant le livre au travers des yeux d’Hazel. Ensuite, son style est simple et accessible au point que les pages se tournent toutes seules. Il a le don de nous faire oublier que le livre à pour fond le cancer et je suis ressortie de cette lecture les larmes aux yeux, le cœur retourné et heureuse d’avoir aimé suivre l’idylle entre Hazel et Augustus. A cela s’ajoute que John Green a réussi à retranscrire le courage et les sentiments que peuvent avoir les enfants malades face à leur maladie et le désarroi des parents face à cette même maladie.

Ce livre est pour moi un quasi coup de cœur car il y a un mais : la façon de parler d’un certain personnage du livre qui n’est pas aussi accessible que le reste mais qui va très bien avec ce personnage.

Ce livre est un savant mélange de tendresse, d’humour, d’amour, de tristesse aussi (il ne faut pas l’oublier) et un hymne à la vie. A sa lecture, on passe par tous plein d’émotions, du rire aux larmes mais on ressort de ce livre avec un petit quelque chose dans le cœur qui est indescriptible.

Ne vous arrêter pas au mot cancer dans la quatrième de couverture, cela serait une grave erreur et vous passeriez à coté d’un livre qui, à mon avis, doit être lu et que je n’oublierais pas de si tôt.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Invité le Dim 24 Fév 2013 - 19:36

Ca y est, je l'ai achété hier & je suis impatiente de le commencer vu toutes vos bonnes critiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Jennifer3121990 le Mar 2 Avr 2013 - 16:27

Mon avis :

Nos étoiles contraires a sa place entre toutes les mains, et pourtant rares sont les ouvrages qui peuvent être également appréciés de tous - enfants, adolescents, jeunes adultes et adultes. Ce roman aborde la vie, la maladie et la mort avec une douceur et un humour inouis. Il ne s'agit pas d'un roman guimauve, avec une maladie qui s'oublie au fil des pages et une happy end tenant du miracle. Non, l'histoire d'Hazel, 16 ans, et d'Augustus, 17 ans est bien ancrée dans la réalité - si bien, qu'il en devient difficile de croire au caractère fictionnel de l'oeuvre. Cependant, malgré cet incroyable réalisme, le lecteur échappe au pathos si redouté : la plume de John Green est talentueuse et donne à vivre au lecteur une histoire fraîche et poétique.

Le cancer est une maladie si terriblement célèbre et répandue que l'on ne peut que se sentir proche du texte - l'histoire des personnages pourrait un jour devenir la nôtre, la maladie est une épée de Damoclès qui menace chaque Homme. Cette proximité ne facilite cependant par la tâche de l'auteur, car il est difficile d'évoquer la souffrance et la mort sans effrayer le lecteur. John Green est parvenu à saisir la réalité de la maladie sans exacerber son caractère tragique : un roman qui n'est ni tout noir, ni tout blanc, mais plutôt un mélange finement dosé de rires et de larmes.

On redoute instinctivement un texte dont les personnages principaux sont des enfants en train de mourir. Il s'agit d'une conception terrible, affreuse, voire inacceptable pour les adultes qui souhaitent naturellement préserver l'innocence des enfants, les éloigner le plus possible de la mort. L'enfance représente la vie, et celle-ci devrait être intouchable. John Green a pourtant fait un excellent choix en insufflant une maladie mortelle à ses personnages, car seuls les enfants ont la capacité de percevoir le verre à moitié plein, quand les adultes ne voient que le verre à moitié vide. Nos étoiles contraires, avant d'être un roman sur la mort, est une poésie de la vie - une vie comme un cadeau, comme un miracle, merveilleuse et si belle que l'Être Humain devrait s'émerveiller chaque jour de ce qu'il peut voir, toucher, sentir. Dans cette oeuvre, la mort met en évidence la vie - c'est pour cette raison que le texte échappe au tragique, qu'il n'est pas dramatique ou accablant, mais plutôt porteur d'espoir et rayonnant de joie.

Hazel et Augustus, enfermés dans leur solitude, survivaient - leur histoire n'était qu'une bataille constante contre la maladie. Leur rencontre est comme une claque : ensemble, ils brisent leur bulle de douleur et c'est avec une maturité dont ils n'ont pas conscience qu'ils découvrent l'Amitié, l'Amour, la beauté de toutes choses et la puissance de l'Art. Il ne leur reste que peu de temps à vivre mais qu'importe, ils vont vivre pleinement. La mort est comme écrasée par cet enthousiasme de vivre et de profiter de chaque battement de coeur, elle devient secondaire et l'on se prend à sourire et à rire avec ces personnages pourtant condamnés : on redécouvre la vie à leur côtés.

Rares sont les romans qui parviennent à rendre avec justesse les pensées et la manière de s'exprimer propres à la jeunesse. Imiter sans singer, un défi difficile à relever, et pourtant réussi. Alors que foisonne dans les rayons Jeunesse des journaux intimes de jeunes filles, si peu plausibles tant le style est extrêment enfantin et peu abouti - les jeunes filles sont toujours bécasses et niaises, voici une pépite littéraire inattendue.
A ma connaissance, le seul autre ouvrage aussi bien écrit alors que les personnages sont des enfants est l'excellent E=mc2, mon Amour écrit par Patrick Cauvin. C'est une histoire d'amour entre deux enfants surdoués, un roman très simple donc - cette même simplicité que l'on retrouve dans Nos étoiles contraires - mais l'écriture est si vraisemblable, si mature et pleine de jeunesse à la fois, que le récit se gorge d'authenticité. On retrouve cette force dans Nos étoiles contraires - la véracité des sentiments et des émotions, l'intelligence des conversations, le talent narratif - ainsi qu'une force nouvelle, l'émerveillement devant la vie.

Ce roman n'épargne pas ses personnages, ni ses lecteurs. La souffrance est omniprésente et inévitable, mais John Green démontre avec talent que cette souffrance peut être dépassée et transcendée par l'amour de la vie, qu'il est possible de vivre avec la maladie sans se laisser terrasser par celle-ci si l'on porte son intérêt vers l'essentiel. La puissance émotionnelle du récit est remarquable, le texte est très beau de par son histoire et les réflexions qu'il amène sur de nombreux sujets. Nos étoiles contraires est mon premier coup de coeur littéraire de l'année, une vraie bonne surprise !

Je remercie sincèrement les éditions Nathan pour la confiance dont ils m'honorent.

Jennifer3121990
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 27
Messages : 314
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation Cléden-Cap-Sizun

http://www.reveries-litteraires.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Catherine44 le Mar 2 Avr 2013 - 23:56

Je le veux !
avatar
Catherine44
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 21
Messages : 404
Date d'inscription : 25/02/2013
Localisation Québec
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Étudiante, Lectrice

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Jane Grey le Ven 3 Mai 2013 - 23:17

Je n'ai pas trop lu les avis, par peur d'en savoir trop sur le livre...
Mais à ce que j'ai lu, John Green a une très belle plume, et ses livres me tentent énormément.
Dès que j'ai fini de dégommer ma PAL, il sera probablement un des prochains livres que j'achèterai ... cool
avatar
Jane Grey
INFOGRAPHISTE & Spécialiste SERIES TV
INFOGRAPHISTE & Spécialiste SERIES TV

Féminin Age : 22
Messages : 501
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : étudiante en philosophie

http://awordnation.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par celines le Mer 22 Mai 2013 - 8:03

Que dire à part que ce roman est magnifique et très bien écrit. Malgré l'histoire très touchante et triste dont traite le livre, l'auteur a su faire passer de l'humour, de la tendresse, de l'amour : enfin bref un concentré d'émotion qui retournent le lecteur.

Ce livre est vraiment bluffant, j'ai jamais été aussi sans voix face à un roman. Moi je dis chapeau.

L'histoire de Hazel et d'Augustus est vraiment touchante et pleine de moments durs mais ils font preuve d'une telle force que l'on ne peut que les admirer.

Je ne connais pas cet auteur avant de lire cette oeuvre mais ce qui est sûre c'est que je ne l'oublierais pas.

Merci d'avoir fait partager ce roman.

Ma note : 5/5 coeurs
avatar
celines
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 28
Messages : 442
Date d'inscription : 01/08/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : vendeuse en prêt à porter

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par mandy911 le Mer 22 Mai 2013 - 16:41

Bon ben je pense qu'il va pas tarder à rejoindre ma PAL celui-ci! Laughing
avatar
mandy911
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 2020
Date d'inscription : 27/01/2012

http://universlivresque.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Karine le Jeu 23 Mai 2013 - 10:42

oui

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 38
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par anne59 le Ven 31 Mai 2013 - 20:56

Des adolescents atteints du cancer, voilà un thème bien sombre, d'autant plus qu'il est traité de manière très réaliste.Cependant, même si l'émotion est omniprésente, on ne verse pas dans le larmoyant. Il y a même parfois des touches d'humour.Les personnages nous font ouvrir les yeux sur ces petites choses qui comptent vraiment et en refermant ce livre on se dit que c'est une chance formidable de profiter de ce que nous offre la vie.
merci beaucoup pour ce livre voyageur Didine!
avatar
anne59
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 44
Messages : 464
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation Nord de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Enseignante/ lecture, couture, animaux

http://lelivreheuredereves.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Angélique le Mar 25 Juin 2013 - 13:53

J'ai choisi de lire ce livre tout simplement parce que j'en ai beaucoup entendu parler lors de sa sortie, c'est un livre qui a fait parler de lui donc j'attendais énormément de cette lecture. Je ne vais pas faire durer le suspens, j'ai adoré, le coup de cœur est bien au rendez-vous. *336 pages ; 25 chapitres ; +/- 20 pages par chapitres Je pense que vous connaissez tous l'histoire d'Augustus et d'Hazel, ces deux jeunes ados se rencontrent lors d'une réunion de soutien pour les personnes étant atteintes de maladies graves. Augustus a eu il y a un an et demi de l'ostéosarcome, il est présent à cette réunion pour soutenir un ami à lui, Isaac. Hazel, quant à elle combat contre le cancer de la thyroïde avec des métastases dans les poumons. De suite, le feeling passe entre eux et très rapidement, Augustus invite Hazel chez lui pour faire plus ample connaissance. Ils échangeront des livres, partageront des passions et cette amitié se transformera doucement en amour. Il y a la maladie, bien présente, qui rythme leur quotidien, mais il y a aussi de très beaux moments, entre autres lorsque Augustus réalisera le rêve d'Hazel, ils partiront à Amsterdam pour rencontrer l'auteur préféré de cette demoiselle, ils se soutiendront dans ce voyage, se rapprocheront aussi et au retour, une nouvelle chamboulera leur vie pour toujours.... Les personnages : Des personnages hauts en couleur, avec certainement plus de qualité que je n'en aurais jamais. Ils sont courageux, sincères, authentiques, émouvants, ils sont entiers et tellement attachants. L'auteur : C'est pour moi, une très belle découverte. John Green a juste une plume parfaite pour ce roman. Il a les mots qu'il faut et fait passer les émotions avec tellement de facilité. C'est un magnifique roman qu'il nous offre et je ne peux que le remercier pour ce beau moment de lecture qu'il m'a apporté. Mon ressenti : C'est pour moi, l'un des plus beaux livres que j'ai lus. Il me laissera une trace pour un très très long moment. Il m'a beaucoup touché et j'ai sorti les mouchoirs dès la fin du quatrième chapitre. C'est rare qu'un livre m'atteigne autant. Je pleure facilement devant les films, mais les romans, pas tant que cela finalement, mais là, c'est impossible de rester de marbre et de ne pas verser de larmes. Ce roman, si vous ne l'avez pas lu, je vous le conseille à 200 %. Je ne peux pas vous certifier que vous aurez les mêmes ressentis que moi mais je ne pense pas qu'il vous laissera indifférent. Et surtout, n'hésitez pas à me dire si vous l'avez aimé ou pas, c'est votre droit :-)
avatar
Angélique
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 35
Messages : 159
Date d'inscription : 10/12/2012
Localisation Devant un bouquin
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Maman et lectrice compulsive ;)

http://www.leslecturesdelily.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par caco le Jeu 4 Juil 2013 - 14:19

J'ai decouvert ce livre grace au LV est franchement j'ai adorée!!!
Un livre pleins d'emotions et d'amour malgré la maladie en toile de fonds!
J'ai etais emu par ce livre et le conseille fortement!!!
avatar
caco
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 41
Messages : 67
Date d'inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Salsera15 le Lun 29 Juil 2013 - 2:03

Mon avis:
Un énorme merci aux éditions Nathan pour m'avoir permis de découvrir ce roman d'un auteur dont j'avais entendu grand bien, mais duquel je n'avais lu aucun roman. Ce fut près du coup de coeur!

L'auteur, tout en s'adressant à un public jeunesse (j'espère tout de même aux adolescents matures), traite d'un sujet difficile à aborder et parfois tabou dans certaines familles; la maladie. Bien qu'il s'agit du thème principal du roman, sa façon d'apporter le sujet et de narrer parvient à chercher un large public. Même si l'histoire est émouvante, on ne ressent pas le besoin de fermer le livre, car l'histoire devient trop lourde. Les chapitres sont courts et très bien écrits. Le roman se lit d'une traite et il est très difficile de le poser tellement il est prenant.

Pour ce qui est des personnages, impossible de ne pas s'attacher à Hazel et à son copain Augustus. Ils sont si jeunes pour être atteints du cancer, mais ont une vision de la vie tellement complexe et métaphorique qu'on ne peut que s'imaginer vivre les durs moments à leur place. De plus, les personnages ont l'âge du public visé, ce qui fait en sorte que les lecteurs de cet âge peuvent s'identifier dans certains traits de personnalité de ces derniers. Dans les deux cas, ils ont une vision positive et parfois pessimiste de leur maladie. Ils ont des bons jours comme des mauvais, mais ont d'excellents parents pour les soutenir. On observe toute l'importance de la famille dans le combat contre le cancer. L'entourage est omniprésent et permet aux deux personnages de s'exprimer sur leurs sentiments et leur douleur.

L'intrigue est simple et sans prise de tête. Les adolescents tentent de vivre une vie ordinaire. Ils ont des loisirs, ils ressentent l'amour tout en sachant qu'ils ne sont pas comme tout le monde. Vers la fin du roman il y a un rebondissement auquel je ne m'attendais vraiment pas et surtout une fin qui n'était pas à l'image de celle que je rêvais de lire, mais je n'en dis pas plus. Le côté moral et philosophique de l'histoire est omniprésent dans les réflexions des personnages et c'est ce que j'ai apprécié le plus. On ne fait pas face à des dialogues superficiels de jeunes adolescents. Preuve que la maladie a parfois le malheur de faire vieillir et maturer trop rapidement...

Une lecture à dévorer ardemment et qui porte à réfléchir sur la maladie, ses conséquences, mais aussi sur l'attitude à adopter. Une écriture lucide, éclairée et un auteur qui a bien ciblé son public. Un ouvrage jeunesse à ne pas négliger.
avatar
Salsera15
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 701
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation St-Jérôme
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Étudiante en communication

http://salsera15.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Clairdelune le Ven 23 Aoû 2013 - 16:32

Mon avis :

J'avais un peu peur de me lancer dans la lecture de ce livre, étant donné qu'il fait en ce moment fureur sur la blogo. Je retrouve de nombreux avis dessus, et en grande majorité positifs. A priori, le livre avait tout pour me plaire mais du coup j'ai essayé de ne pas mettre la barre trop haut, au cas où...

Sachez le tout de suite, l'ouvrage ne sera pas un coup de coeur pour moi, même si cela reste une très bonne lecture. Je peux mieux comprendre l'engouement de la blogo à l'égard de ce livre, maintenant. Je trouve effectivement qu'il est beau, même si certains points m'ont moins conquise.

J'avais deviné que l'histoire ne serait pas toute joyeuse. En effet, le sujet du cancer est sensible. J'ai déjà lu quelques bouquins dessus et celui-ci est un de ceux qui m'a le plus plu.

Contrairement à d'autres, il y a de l'humour. Le livre est donc léger et agréable à lire. Ce n'est pas lourd, trop larmoyant. Je n'ai pas pleuré personnellement, même si certaines scènes, notamment vers la fin, m'ont émue. On sait déjà la fin de ce genre de livre. Elle ne change pas, elle est inéluctable. Ça ne rend la lecture que plus triste dans la mesure où ces jeunes n'ont pas encore eu la possibilité de croquer la vie à pleine dents. Ils ont encore tellement de choses à découvrir et si peu de temps pour le faire...

Sans être fan des personnages, je me suis attachée à eux et j'ai suivi leur parcours avec attention. Leur vie évidemment loin d'être facile, pleine de peine et de douleur. Des sentiments plus joyeux comme l'espoir ou l'amour viennent égayer le roman, sans pour autant qu'on oublie l'état des personnages.

Parmi eux, on retrouve Hazel, une jeune fille de 16 ans, dont les poumons ne fonctionnent plus. Elle lutte contre le cancer depuis des années et on assiste, impuissant, à ce combat de chaque instant. Un autre personnage très important vient se rajouter au récit, il porte le nom d'Augustus (ou Gus). Les parents, même s'ils sont davantage secondaires, ont leur rôle dans l'histoire et il n'est pas le plus facile. Cela doit être dur à vivre... on s'attache donc à eux, et à d'autres personnages également mais pas à tous. Il y en a certains que je n'ai pas pu vraiment apprécier, comme l'écrivain de "Une impériale affliction".

J'aimerais ajouter que certaines citations, mais surtout quelques réflexions philosophiques m'ont paru un peu complexes pour que ce livre soit remis aux jeunes. Moi même, même si j'ai aimé réfléchir dessus, je me suis parfois un peu perdue et je n'ai pas tout saisi...

La plume de l'auteur est simple (hormis quand on penche vers la philosophie....) mais ce n'est pas ce que j'ai préféré dans le livre, je dois bien l'avouer.

Finalement, c'est un très bon livre, que j'ai trouvé très joli et indubitablement triste de part l'histoire et les personnages mais où les réflexions philosophiques m'ont un peu gênée même si elles peuvent pousser à se poser des questions. J'ai donc beaucoup aimé !
avatar
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par titepomme le Mar 3 Sep 2013 - 22:25

★☆★ Un livre que j'ai dévoré en peu de temps.

Une belle histoire, émouvante, tragique, pleine d'humour.

Un sujet poignant traité avec une plume légère mais qui n'enlève en rien la gravité du récit.

Un roman bouleversant, triste mais d'un optimisme inégalé.
J'ai adoré ! ★☆★


Note : 2.5/3
avatar
titepomme
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 45
Messages : 646
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Lannewg le Lun 7 Oct 2013 - 19:51

Sa n'arrive pas souvent mais la pour le coup c'est arrivé, j'ai pleuré en lisant ce livre ...
Vraiment touchant, et tellement proche de la réalité, des petits détails qui nous font prendre conscience de ce que vivent les personnes dans leur situation.

L'histoire est vraiment passionnante... et très triste.... Mais c'est ce qui fait la beauté du livre !

Ma note : 4.5/5
avatar
Lannewg
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 28
Messages : 109
Date d'inscription : 16/03/2013
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Technicienne de Paie

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par miss-Elysabeth le Sam 12 Oct 2013 - 20:38

Ce roman est juste....wahou! *.* Nan mais sérieux, j'ai l'impression d'avoir fait une chute de quinze étages, je ne m'en remet toujours pas!

C'est tellement triste mais tellement sublime à la fois! Ce roman m'a fait rire et pleurer, il m'a mis en rage et m'a emmenée sur un petit nuage duquel je n'ai pas pu redescendre avant de l'avoir terminé.

L'écriture est magnifique. On ne s'ennuie pas une seule seconde pendant ce roman et on ressent beaucoup de choses.

L'histoire est terriblement touchante et on remet en question beaucoup de choses au fil de notre lecture.
Comme l'a dit l'auteur, c'est une oeuvre de fiction... mais qui s'appuie sur des réalités encore plus terribles.

Passons maintenant aux personnages... *Hazel* est un personnage vraiment marquant. Cette jeune fille vit avec sa maladie... elle vit, voila le mot. Elle a beau souffrir, crouler sous les effets secondaires des traitements, elle est plus courageuse que n'importe qui. Elle tient vraiment à sa famille et fait tout pour essayer d'alléger leur peine.
*Gus* est un personnage tout aussi admirable. Il garde le sourire, plaisante... C'est un personnage qui ne veut pas se laisser abattre.
Ces deux personnages sont sublimes. Ils savent qu'ils vont encore plus souffrir en étant ensemble mais ne peuvent pas s'empêcher de se rapprocher. Leur temps leur est compté mais ils sont ensemble comme un couple "normal". Ils sont très proches, peuvent compter l'un sur l'autre jusqu'à la fin...c'est ce qui m'a le plus touchée. Ils ne fuient pas leur responsabilité et font front ensemble face à leur avenir tout tracé.

Ce roman est donc un énoooooorme coup de coeur. Je l'ai juste trouvé .... perturbant. Magnifiquement perturbant! ♥♥♥
avatar
miss-Elysabeth
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 22
Messages : 38
Date d'inscription : 10/08/2013

http://lectures-d-une-vie.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Jane Grey le Sam 12 Oct 2013 - 23:11

C’est dans ce livre dont on ne dit que du bien que j’ai décidé de me plonger ce mois ci. Cela faisait un moment qu’il me fallait lire ce livre, que l’envie tournait en boucle dans ma tête. Je me questionnais sans cesse : Mais qu’à-t-il de si particulier, ce livre ? Pourquoi est-il si bien que cela ? Quel est le talent si revendiqué de John Green ? Maintenant, je sais.

Je savais qu’il n’était pas l’auteur jeunesse le plus vendu en Amérique pour rien. Je savais que le livre était un livre bouleversant dont on ne ressortait pas soi même, mais changé. Je savais que le livre allait me donner à réfléchir, ou pire, qu’il allait réfléchir sur moi. Bref, je savais que je m’aventurais sur un terrain très dangereux… Et pourtant, j’ai ouvert le livre, et j’ai lu la première page. Alors l’aventure à commencé.

Un scénario original ? Je ne sais pas. Un scénario surprenant ? Oui. Hazel est atteinte d’un cancer dont elle survit depuis quelques années grâce à un médicament miraculeux (jolie invention de Green) : le phalanxiflor. Et pourtant, on sait dès le départ qu’elle est condamnée à mort, qu’elle ne vivra jamais une vie normale, avec une mort normale, c'est-à-dire celle d’une personne âgée. On sait dès le départ que son personnage est éphémère et c’est étrange de voir à quel point on s’attache à elle en la sachant condamnée.
Lors d’un cours de soutien, elle rencontre un garçon : Augustus, autrement nommé Gus Waters, lequel est atteint d’ostéosarcome, un cancer des os, qui s’est stabilisé après l’amputation de sa jambe.
On a donc deux personnages ambivalents, l’un destiné à la mort, l’autre à la survie. Et que se passe-t-il alors ? Cupidon passe. Je me suis énormément questionnée dès le départ. Même si j’étais entrainée sur le champ par le style de l’auteur et le langage de Hazel extrêmement évoluée pour son âge, je me disais : « quel est l’intérêt d’une bête histoire d’amour entre une condamnée et un vivant, a part faire pleurer le lecteur à la fin ? »
J’ai vite compris que le livre ne tenait pas qu’à cela, d’autant plus que (NON JE NE VEUX PAS SPOILER MAIS…) les retournements de situation ne manquent pas. (*si vous me suivez*).

C’est une chose que j’ai adoré concernant le style de l’auteur : sa capacité à faire de ses personnages simples et ici destinés au pire, des personnages uniques, au travers de l’amour, mais aussi des sentiments tels que la colère, la joie, la tristesse, qui sont sans cesse au cœur du livre. C’est un livre que l’on lit rapidement, qui passe trop vite, un livre éphémère, tout comme son histoire, qui chamboule tout comme un vent trop violent.
On a donc des personnages aux destinées complètement opposées, et pourtant reliés par une même chose : le cancer. La mort, la vie éphémère et la vie tout court est au centre de leurs préoccupations : pourquoi sont-ils sur Terre, s’ils sont considérés comme des erreurs de la nature destinés à mourir ?  Telle est une des principales questions du livre. Faut il mourir en laissant une trace de soi ? Qu’est-ce que cela nous rapporte-t-il et pourquoi l’homme en a-t-il toujours voulu ainsi ? Au cours du livre, Gus est obsédé par l’idée de laisser une trace de lui, d’être quelqu’un d’héroïque qui meurt avec bravoure. Hazel est obsédée par l’idée de protéger les gens autours d’elle. Dans son souci de future défunte, elle ne veut blesser personne.
Mais au fil du livre on s’aperçoit que les personnages sont bien plus que cela. Et tous autant qu’ils sont ont une place importante. L’auteur du livre préféré de Gus et Hazel, un ivrogne prétentieux et désabusé, est un élément déclencheur, révélateur, perturbateur du livre. Le livre qu’il a lui-même écrit est un élément phare du livre, il prouve également que l’on est tous liés, cancer ou pas. Le meilleur ami de Gus, les parents de Gus, ceux d’Hazel, la meilleure amie d’Hazel, chaque personnage apporte une touche au livre : une touche indispensable, morale, et philosophique. Chaque sujet abordé amène à réfléchir, le tout de manière implicite, compréhensible, dans la continuité de la vie et de la mort des personnages.

Le tout bien raconté, bien écrit, en poésie ou en prose, les lignes défilent sans qu’on les voit, tout prend vie pendant que tout se meurt. L’humour, l’amour, la douleur, tout est équilibré, tout se suit et s’emmêle quand il le faut. Je ne veux pas en dévoiler trop de l’histoire, mais je dirais que John Green a bel et bien un talent particulier et une maîtrise parfaite de son histoire : il sait où il veut mener le lecteur et ce que chacun de ses personnages représente. Il sait faire passer son message, lequel se dévoile tout au long du livre mais également dans le dénouement. C’est d’ailleurs un livre qui,  jusqu’à la fin, nous tient en haleine. Un livre que beaucoup auront du mal à lâcher, selon moi.

Pour conclure, je dirais que Nos étoiles contraires est un livre paradoxal. Il est aussi bon qu’il est mauvais, le tout dans un équilibre littéraire grandiose. Comment ? Ce que je dis n’a aucun sens ? Je m’explique : John Green diffuse un message philosophique sur la vie à travers la mort dans son livre, ce qui est assez paradoxal. Mais pas seulement sur la vie, son message a trait également à la mort, et aux sentiments les plus profonds qu’un être humain doit affronter dans ce voyage. Au travers de personnages tourmentés, il met le lecteur à rude épreuve, mais le livre en reste une expérience fabuleuse.
C’est quelque chose de tout nouveau, une écriture fabuleuse qui demande énormément d’attention si l’on veut tout comprendre de la logique de Green. Je pense que c’est un livre que je serai amenée à relire mais en attendant, je le conseille à beaucoup, et je pense me diriger (forcément, sans aucun doute, incontestablement) vers d’autres titres de John Green.
avatar
Jane Grey
INFOGRAPHISTE & Spécialiste SERIES TV
INFOGRAPHISTE & Spécialiste SERIES TV

Féminin Age : 22
Messages : 501
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : étudiante en philosophie

http://awordnation.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par kokodu22 le Dim 12 Jan 2014 - 15:02

Mon avis :

Merci aux éditions Nathan pour ce SP.

Comme vous le savez sans doute, je suis une grande fan de John Green. Après avoir adoré « Le Théorème des Katherine », avoir eu un coup de cœur pour « Qui es-tu Alaska ? », c'est avec grand plaisir que je me suis lancée dans « Nos étoiles contraires ».

Hazel a 16 ans et un cancer de la thyroïde avec des métastases dans les poumons. Elle se balade avec un chariot contenant une bombonne d'air qui est reliée à son nez. Sa mère l'oblige à aller au groupe desoutien hebdomadaire avec d'autres jeunes cancéreux, Hazel déteste ça et n'en voit pas l'utilité tout comme Isaac, atteint du cancer de l’œil. Un jour, Isaac va amener Augustus (qui est en rémission) ausoutien. Petit à petit, Hazel et Augustus vont tomber amoureux l'un de l'autre.

A la lecture de ce chef-d’œuvre, je crois avoir autant ri qu'été chagrinée. Ceci m'a beaucoup surprise, étant donné que le thème principal est le cancer. Je ne m'attendais vraiment pas à avoir des fous rires ! John Green n'a eu une fois de plus épatée, il sait faire passer le lecteur des larmes au rire sans aucune difficulté.

Contrairement à ce que je pensais, je n'ai pas versé une larme. Chagrinée, je l'ai été mais en larmes non. Avant d'entamer « Nos étoiles contraires », j'ai lu quelques avis et les chroniqueurs disaient avoir beaucoup pleuré, j'ai donc pensé que moi aussi et que le livre était vraiment triste. Au final je suis un peu déçue de ne pas avoir ressenti ce à quoi je m'attendais...

Mon avis : 4,5/5

Citations : « Maman a pris Bleu sur l'étagère au-dessus de mon lit. Je précise que Bleu est le nounours bleu que j'ai reçu pour mon premier anniversaire, un âge où personne ne voit d'inconvénient à ce que vous appeliez vos copains en fonction de la couleur de leur peau. » Page 49.

« Le chagrin ne vous change pas, Hazel, il vous révèle. » Page 301.
avatar
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par PrettyDarkInk le Sam 15 Fév 2014 - 0:20

Mon avis :
Ça faisait longtemps que j'avais entendu parler de ce livre, donc petit à petit ça m'a donné envie de le lire (merci à ma binôme du mois, sinon je ne sais pas quand j'aurais réussi à sortir ce bijou de ma PAL ^^). Eh bien je ne suis vraiment pas déçue, je comprends pourquoi ce livre a eu autant de succès.

J'ai trouvé que tous les personnages étaient bien travaillés, on les comprend facilement. Je me suis également beaucoup attachée à Hazel et Gus, je les ai adorés !

Je m'attendais à lire une histoire assez déprimante, voire même un peu oppressante par la gravité du sujet, mais en fait j'ai réussi à lire ce livre (une grosse partie du moins) avec légèreté. J'ai trouvé dingue aussi la façon qu'a l'auteur de passer de l'humour à un moment d'émotion la page d'après. Le style de l'auteur et l'humour perpétuellement présent est pour moi l'un des principaux atouts (avec en plus mon attachement pour les personnages). Ce que j'ai apprécié aussi, c'est qu'on n'est pas dans la pitié "oh le pauvre, il a le cancer", ce ne sont pas des personnages qui veulent qu'on ait pitié d'eux (et je suppose que c'est le cas de beaucoup de malades actuellement).
Ce livre m'a fait passer par plusieurs émotions, j'ai ri, j'ai souri, j'ai été triste, j'ai été en colère etc... J'étais vraiment dedans. Je l'ai d'ailleurs lu en une journée (je me suis même couchée à 4h du mat' parce que j'arrivais pas à le lâcher), et c'est une histoire qui m'est restée dans la tête un moment.

Bref, ce livre est un coup de cœur pour moi. D'ailleurs il ne se finit pas exactement de la façon dont j'imaginais qu'il se finirait au départ, ce qui a crée une mini-surprise, et c'est toujours génial quand un livre, dont on pensait savoir la fin avant même de l'avoir commencé, nous surprend.
Je vais sans doute me plonger dans les autres livres de John Green plus tard Smile.

Un conseil, si vous ne l'avez pas encore lu, lisez le !

Ma note : 5/5

_________________
avatar
PrettyDarkInk
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 24
Messages : 1276
Date d'inscription : 06/09/2013
Localisation Poudlard
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://lamagiedespages.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Lamay le Jeu 6 Mar 2014 - 19:10

Une bonne découverte, mon premier de John Green et vraiment pas déçu !!

Je l'ai lu d'une traite vraiment très prenant, j'avais envie de savoir quelle dénouement allait prendre l'histoire...

..Et bin j'ai pas été déçu ! enfin oui et non... La fin peut surprendre, l'histoire prend un tournure différente du début pour moi..la fin m'a donc plus même si j'aurais voulu connaitre la "fin" d'Hazel..

Un très bon livre, et je suis maintenant conquis par John green après la lecture de "Qui es-tu Alaska"

4.5/5 pour nos étoiles contraires, et j'ai hâte d'être en septembre pour voir son adaptation aux cinéma !


Émilien
avatar
Lamay
Plume de satin
Plume de satin

Masculin Age : 23
Messages : 197
Date d'inscription : 02/03/2014
Localisation 70 Haute-saone
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Charcutier

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Distact le Jeu 1 Mai 2014 - 21:54

dévoré en une nuit, j'ai pleuré comme une madeleine ( j'ai ri aussi). C était la première fois que je lisais cet auteur et franchement je multiplie pas trop ce genre de livre ( je suis trop sensible) et aussi parce que la vraie vie c'est ça et que je préfère lire pour m'évader.
Un petit bémol pour les questions très existentielles où je me suis un peu perdue j'avoue!
Je ne regrette pas cette découverte!
avatar
Distact
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 51
Messages : 2558
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation Auvergne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Commerçante, et lectrice

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par merryfantasy le Mar 13 Mai 2014 - 22:28

Si vous avez aimé, mon avis va être très difficile à lire pour vous. Ce roman n'est ni laid, ni beau. Il ne laisse pas insensible, mais il ne m'a pas touchée non plus. J'en ressors avec un mal de tête, abrutie de trop de détails philosophiques absolument pas essentiels à l'histoire. J'ai trouvé l'histoire intéressante, le rythme bon, la dynamique parfaite.

Mais le rendu général est plat et beaucoup trop pessimiste. Dans ce livre le cancer, c'est la mort. Mais la vie, elle, est occultée. En bref, avec un tel sujet, je pensais vraiment avoir une boule au ventre, les yeux humides et la peur de tourner les pages. Mais rien, pas une larme, pas un mouchoir. Ni chaud, ni froid. Ce roman ne restera définitivement pas dans ma mémoire...

sur mon blog
avatar
merryfantasy
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 32
Messages : 139
Date d'inscription : 28/09/2013
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Informaticienne

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par angevine le Jeu 22 Mai 2014 - 13:27

Je viens de le finir et me voici face a un nouveau coup de coeur,
Cette histoire est tellement touchante triste, mais dans les 100 premières pages l'écriture est fluide, le ton est joyeux et pas triste et plus on avance plus l'histoire change ainsi que le ton !!

Je suis pressé de voir l'adaptation au cinéma !!

Mon avis 5/5

Bonne lecture !!
avatar
angevine
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 29
Messages : 132
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation Saumur 49
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lire / aller au cinéma

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Invité le Dim 29 Juin 2014 - 14:42

J'ai actuellement 13 ans et 8 mois!
J'ai beaucoup entendu parler de ce livre, j'ai parlé de mon envie de l'acheter à mes amies, leurs réactions a été immédiate: "Mais c'est nul"!
Je n'était, et ne suis, pas d'accord! Ce n'était tout simplement pas leur style de livre, et puis elles ne l'avaient même pas lu!!
Je suis donc allez l'acheter!
J'ai donc commencé à le lire vers 21h30... 3 heures plus tard, j'ai relevé la tête, en pleure. Ce livre est unique et pleins de bon sens! Je ne regrette absolument pas d'avoir lu ce livre!
C'est un énorme coup de cœur pour moi! Les livres que je lis, habituellement, sont des livres avec un monde posta-apocalyptique!
Je ne cache pas que en achetant ce livre j'étais un peu septique parce que je m'attendais à une histoire déprimante! Mais pas du tout, ce livre est magnifique! On pleure, on rit, mais surtout, on s'attache à ce livre unique!
Les personnages ne font pas du tout pitié, ils profitent sans que l'on oublie leur état de santé!
Je n'ai pas caché à mes amies que j'avais lu ce livre, et qu'il était de loin mon préféré... <3 Je leur ai fortement conseillé!!
Je pense que si on ne lit pas ce livre on passe à côté de quelque chose de merveilleux!
Même si il n'a pas plus au moins vous l'aurez lu!

Bonne lecture à tout ceux et celles que prévoient de le lire!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par angevine le Dim 29 Juin 2014 - 19:10

ClaraGm a écrit:J'ai actuellement 13 ans et 8 mois!
J'ai beaucoup entendu parler de ce livre, j'ai parlé de mon envie de l'acheter à mes amies, leurs réactions a été immédiate: "Mais c'est nul"!
Je n'était, et ne suis, pas d'accord! Ce n'était tout simplement pas leur style de livre, et puis elles ne l'avaient même pas lu!!
Je suis donc allez l'acheter!
J'ai donc commencé à le lire vers 21h30... 3 heures plus tard, j'ai relevé la tête, en pleure. Ce livre est unique et pleins de bon sens! Je ne regrette absolument pas d'avoir lu ce livre!
C'est un énorme coup de cœur pour moi! Les livres que je lis, habituellement, sont des livres avec un monde posta-apocalyptique!
Je ne cache pas que en achetant ce livre j'étais un peu septique parce que je m'attendais à une histoire déprimante! Mais pas du tout, ce livre est magnifique! On pleure, on rit, mais surtout, on s'attache à ce livre unique!
   Les personnages ne font pas du tout pitié, ils profitent sans que l'on oublie leur état de santé!
    Je n'ai pas caché à mes amies que j'avais lu ce livre, et qu'il était de loin mon préféré... <3 Je leur ai fortement conseillé!!
Je pense que si on ne lit pas ce livre on passe à côté de quelque chose de merveilleux!
Même si il n'a pas plus au moins vous l'aurez lu!

Bonne lecture à tout ceux et celles que prévoient de le lire!

Je suis tout a fait d'accord avec toi si on le lit pas on passe a coté de quelque chose !!! Heureusement que ta pas écouté tes amies et que tu l'a lu car d'après ton message tu la vraiment adoré !!!

Je sais pas si tu as vu qu'il allait etre adapté au ciné et que le film sort en septembre !!

As tu lu d'autres livres de John Green ?

Bonne lecture !!!!
avatar
angevine
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 29
Messages : 132
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation Saumur 49
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lire / aller au cinéma

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Invité le Dim 29 Juin 2014 - 20:32

angevine a écrit:
ClaraGm a écrit:J'ai actuellement 13 ans et 8 mois!
J'ai beaucoup entendu parler de ce livre, j'ai parlé de mon envie de l'acheter à mes amies, leurs réactions a été immédiate: "Mais c'est nul"!
Je n'était, et ne suis, pas d'accord! Ce n'était tout simplement pas leur style de livre, et puis elles ne l'avaient même pas lu!!
Je suis donc allez l'acheter!
J'ai donc commencé à le lire vers 21h30... 3 heures plus tard, j'ai relevé la tête, en pleure. Ce livre est unique et pleins de bon sens! Je ne regrette absolument pas d'avoir lu ce livre!
C'est un énorme coup de cœur pour moi! Les livres que je lis, habituellement, sont des livres avec un monde posta-apocalyptique!
Je ne cache pas que en achetant ce livre j'étais un peu septique parce que je m'attendais à une histoire déprimante! Mais pas du tout, ce livre est magnifique! On pleure, on rit, mais surtout, on s'attache à ce livre unique!
   Les personnages ne font pas du tout pitié, ils profitent sans que l'on oublie leur état de santé!
    Je n'ai pas caché à mes amies que j'avais lu ce livre, et qu'il était de loin mon préféré... <3 Je leur ai fortement conseillé!!
Je pense que si on ne lit pas ce livre on passe à côté de quelque chose de merveilleux!
Même si il n'a pas plus au moins vous l'aurez lu!

Bonne lecture à tout ceux et celles que prévoient de le lire!

Je suis tout a fait d'accord avec toi si on le lit pas on passe a coté de quelque chose !!! Heureusement que ta pas écouté tes amies et que tu l'a lu car d'après ton message tu la vraiment adoré !!!

Je sais pas si tu as vu qu'il allait etre adapté au ciné et que le film sort en septembre !!

As tu lu d'autres livres de John Green ?

Bonne lecture !!!!

Oui, J'ai vu qu'il allait être adapter au cinéma!
Non je n'ai pas encore lu d'autres livres de John Green mais ça ne serait tardé!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 19:08

Personnellement, j'avais vraiment été super excitée à l'idée d'avoir le livre ! Beaucoup d'avis positifs m'ont beaucoup influencé pour mon achat. Donc je l'ai commandé sur Amazon. Quand je l'ai reçu j'étais juste super contente ! Après, je l'ai lu, et je n'étais pas déçue. A la fin, presque tout le monde a dit qu'il avait pleuré et que c'est la fin où on s'attendait le moins. Mais moi, je n'ai pas pleuré, parce que sérieusement, on s'attendait à ça (enfin moi.) [J'vais essayer de pas spoil, haha] J'ai été déçue par la fin. Je trouve que le début et le "milieu" était beaucoup plus captivant. Je comprends pas pourquoi pleurer, certes c'est un peu triste mais voilà ... Bref ! C'est mon avis. Mais c'est un très bon livre Smile J'ai hâte de voir l'adaptation au cinéma !

Ma note : 4,5/5 Bonne lecture !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Niobee le Lun 18 Aoû 2014 - 11:13

Ce n'est pas mon genre de lecture préféré, mais je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce livre. Depuis le temps que j'en entendais parler ! Il fallait que je vois par moi-même ce que ce livre valait, et je ne suis pas déçue.

Ce qui m'a plue, c'est la subtilité qu'a utilisé l'auteur pour nous entraîner dans le monde des cancéreux. On passe par beaucoup d'émotions sans jamais rentrer dans le mélodrame.

Ensuite, les deux personnages m'ont beaucoup plue. Ce sont deux univers qui se mélangent sans qu'on rentre dans l'amourette d'ados ordinaire. Ils sont bien au-dessus ! Le courage de Hazel, qui a aussi ses moments de faiblesse, et la bonne humeur de Gus, cela créé une bonne atmosphère dans le livre, qui, malgré la tristesse qui peut s'en dégager, donne aussi de l'espoir.

J'ai l'habitude de pleurer en lisant un livre, donc je vous laisse imaginer le torrent de larmes à la fin, qui est pourtant si bien écrite !

Bref une jolie découverte, et d'après la bande-annonce du film, ça promet aussi des larmes au cinéma.
avatar
Niobee
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 776
Date d'inscription : 11/06/2013
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Assistante d'éducation / Cinéma / Séries / Lecture

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Pavlikovsky le Mer 27 Aoû 2014 - 13:40

Mon avis :

John Green, une découverte. J'ai été attiré par ce livre, parce qu'absolument tout . le . monde parlait de lui. Bien que je sois plutôt du genre "jelismestrucsdansmoncoinetj'vouslaisselesgrandsclassiques", j'en ai vraiment BEAUCOUP TROP entendu parler, et je me suis demandé "Mais qu'est-c'qu'il a de si cool, ce bouquin ?"

Et c'est ainsi que j'ai croisé la route d'Hazel et d'Augustus.

Ca n'a pas été un réel coup de cœur, mais ce serait mentir si je disais que je ne m'étais pas régaler.

En réalité, l'histoire est simple. Une base : le cancer, et ses effets secondaires. Cette écriture est pleine de poésie et d'image, je me suis laissée emportée par le rythme doux de l'histoire.

Oui, oké, d'accord, j'ai pleuré, mais je pleure pour tout et n'importe quoi, donc ne me prenez pas pour référence.

J'ai juste été déçu sur un point, j'aurais aimé en savoir plus sur la secrétaire de l'auteur d'une Impériale Affliction. Oui, je sais, je suis peut-être la seule personne au monde à me poser cette question, mais voilà. J'ai été attachée au personnage, et j'aurais aimé savoir un peu plus de choses sur elle, voilà tout...

Ensuite, c'est un livre pour adolescents. Je ne m'attendais pas à des émotions comme dans les Karine Giébel, mais il n'était vraiment pas mal. Pas trop rose, pas trop noir.
L'auteur l'a dosé avec géni.

Merci à toi, John Green, c'était vraiment cool ! (:
avatar
Pavlikovsky
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 17
Messages : 20
Date d'inscription : 26/08/2014
Localisation Lot
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, musicienne et lectrice

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par BooksAndSleepless le Ven 19 Sep 2014 - 23:54

Je vais être franche, au début, je ne voulais ni lire ce livre, ni voir le film qui en était tiré. Et au final, j’ai été touchée, aux larmes, comme beaucoup de personnes l’ayant lu ! Au delà de la pureté des sentiments, beaucoup de choses ont accroché mon attention ! Notamment cette passion pour un livre… En effet, c’est quelque chose que je ne possède pas, une passion pour un seul et unique livre, mais cette envie de rencontrer les gens qui écrivent des livres qui m’ont fait pleurer ou rire est permanente ! De plus, j’ai beaucoup apprécié le fait que ce sont des sentiments à vif, il n’y a pas de détour, pas de pitié, juste des sentiments qui te viennent d’un coup et de toute façon, t’as qu’à te démerder avec. Pas de charabia sur la mort, le bonheur, la douleur ou le cancer. Un truc clair et franc, qui fait mal là où on est le plus touché parce qu’on est beaucoup à tous connaître quelqu’un touché d’un cancer, que cette personne soit encore vivante ou non. Pour parler de l’écriture, elle est fluide, agréable. Contrairement à beaucoup d’autres livres, que j’ai pu adoré à un très haut point quand même, je ne me suis jamais ennuyée. A aucun moment. Le début est touchant, la fin est carrément déchirante. Et quand je parle de la fin, je parle des deux dernières pages. Les personnes qui ont déjà lu le livre me comprendront ! Je n’étais pas emballée, aujourd’hui je me dis que si j’avais laissé passer ce livre sans le lire, je serai passée à côté de quelque chose. Pas à côté d’un simple livre, mais à côté de quelque chose de précieux et d’une bonne claque dans la gueule. Si on est pas touché par ce livre, alors on a rien compris. Ça se passera de plus de commentaires, j’ai beau être enthousiaste comme pour tous mes avis de lecture, celui-ci laisse un goût amer en bouche, une certaine douleur qui pourtant, n’entache pas une seule seconde le plaisir de la lecture !

A relire sur mon blog : BooksAndSleepless
avatar
BooksAndSleepless
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 22
Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation Evreux
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Hypokhâgneuse

http://Booksandsleepless.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Tristana le Ven 24 Oct 2014 - 17:00

Bof, je suis déçue.
J'en ai tellement entendu parler que je suis déçue du livre. Je ne l'ai pas trouvée si poignant comme s'est écrit sur la couverture ou si triste. J'ai lu des livres un peu dans ce genre et j'ai pleurée alors que là rien du tout. Je n'ai même pas eu un seul sourire, un seul rire ou une seule larme. Je suis vraiment déçue.
Je trouve l'histoire pas si bien faîte que ça. Je ne trouve pas de réel sentiment dans ce livre. Je n'ai pas été touchée. Je ne regrette pas de l'avoir lu car ça m'a permis de lire un livre de cet auteur, mais j'hésite beaucoup à en lire un autre de lui.
J'ai été déçue par ce livre, par tous ce qu'on me disait dessus et par l'histoire que je n'ai pas trouvée bien écrite.
avatar
Tristana
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 24
Messages : 527
Date d'inscription : 14/05/2014
Localisation Pont-Audemer
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Photographie / Etudiante.

http://booksandhappiness.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Channah le Jeu 30 Oct 2014 - 22:17

Je l'avais lu juste à sa sortie française avant le grand tralala. Je n'aime pas les fins tristes mais là finalement on en ressort sans être vidée (c'est cette sensation que je déteste) du coup c'est un bilan mitigé pas un grand roman comme beaucoup le dise ça se lit bien mais dans le genre maladie-mort il y a des perles beaucoup plus convaincante que celui-ci

note 14/20
avatar
Channah
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 1005
Date d'inscription : 23/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par nana le Lun 16 Fév 2015 - 21:30

C'est mon premier livre de cet auteur et franchement j'ai bien aimé.
Pourtant le sujet est terrible : la maladie chez l'enfant.
Ce livre est à la fois touchant, drôle, plein d'amour mais aussi triste mais sans jamais tomber dans le mélodrame. Je le conseil vivement
avatar
nana
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1050
Date d'inscription : 30/09/2014
Localisation Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par angevine le Lun 16 Fév 2015 - 21:46

Pour moi c'est le meilleur de John Green, après je te conseille de lire d'autres livres de cet auteur comme "Qui est-tu Alaska" et "La face cachée de Margo" !!

As-tu vu le film car il est vraiment bien retranscris!!

Bonne lecture !!
avatar
angevine
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 29
Messages : 132
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation Saumur 49
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lire / aller au cinéma

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par nana le Lun 16 Fév 2015 - 21:52

Merci pour tes conseils. Je n'ai pas vue le film j'ai toujours peur d'être déçu mais si il est bien retranscrit pourquoi pas essayer.
avatar
nana
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1050
Date d'inscription : 30/09/2014
Localisation Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par angevine le Lun 16 Fév 2015 - 22:15

Je suis d'accord avec toi genéralement les adaptations sont pas fidèles aux livres mais la c tres bien a mon avis !!
"La face cachée de Margo" va être aussi adapté en film !!
avatar
angevine
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 29
Messages : 132
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation Saumur 49
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lire / aller au cinéma

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par nana le Lun 16 Fév 2015 - 22:26

Bon je pense que tu m'as convaincue je vais me le trouver ☺
avatar
nana
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1050
Date d'inscription : 30/09/2014
Localisation Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par M&Tass le Mar 21 Avr 2015 - 15:15

Mon premier John Green et surement pas le dernier ! Very Happy

Un livre magnifique, superbement écrit, plein d'émotions ! L'histoire de ces adolescents atteint du cancer m'a touchée en plein coeur. J'ai adoré Hazel, son humour, sa façon de voir les choses et de voir la vie. Je ne m'étais pas attendue a aimer autant le livre ! Je pensais que ça serait plus « ado / cucu » mais en fait pas du tout ! Je vous le conseille vivement si vous ne l'avez pas encore lu ! Wink

Pour ma part, je vais me plonger dans d'autres livres de cet auteur c'est certain, mais avant tout, regarder le film The Fault in Our Stars ! Very Happy

_________________



Lectures en cours :
The Generations (T.2) Alight, de Scott Sigler

Lectures communes 2017 :
SAGA BIT-LIT/URBAN FANTASY
SAGA FANTASY
SAGA GAMING/STEAMPUNK
SAGA JEUNESSE/YOUNG ADULT
SAGA SF/DYSTOPIE

Challenges 2017 :
Challenge « ABC 2017 » //  Challenge « 1 genre = 1 livre en 2017 »
Challenge « 52 livres en 2017 » //  Challenge « SF/Dysopie »
Challenge « 1 couleur = 1 couverture en 2017 »  //  Challenge « Sagas 2017 »
Challenge « Fantasy 2017 »[/u]
avatar
M&Tass
Spécialiste JEUNESSE/YOUNG ADULT
Spécialiste JEUNESSE/YOUNG ADULT

Féminin Age : 28
Messages : 2716
Date d'inscription : 09/10/2014
Localisation Canada
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Équitation, photographie, séries TV, lecture

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ÉTOILES CONTRAIRES de John Green

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum