Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

22% 22% 
[ 2 ]
56% 56% 
[ 5 ]
0% 0% 
[ 0 ]
22% 22% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 9

LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Mathilde le Mar 3 Avr 2012 - 13:56



Résumé

Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux.
Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine.
Et pour la dix-neuvième fois, Katherine vient de la quitter.
À ce stade, autant appeler ça une malédiction... et se préparer à une vingtième rupture...

Éditions Nathan
Sorti le 03/05/2012
280 pages
14,50€
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par latchoutch le Mar 3 Avr 2012 - 14:29

Il a l'air marrant celui là ! ^^
avatar
latchoutch
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 1290
Date d'inscription : 08/12/2011
Localisation Charente-Maritime
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Travaille en restauration rapide + reprise des cours / lecture, sport, jeux vidéo

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Nathan le Lun 9 Avr 2012 - 18:18

Je l'ai commencé ! Very Happy
Sans plus attendre: c'est du John Green !! Wink
avatar
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 20
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Mariiine le Lun 9 Avr 2012 - 20:54

Il a l'air bien celui-ci !

John Geen.... c'est l'auteur de Qui es-tu Alaska? non ?
avatar
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Nathan le Lun 9 Avr 2012 - 20:57

oui et de Will & Will Smile
avatar
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 20
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Invité le Mar 10 Avr 2012 - 23:18

Très envie de l'avoir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Nathan le Mer 11 Avr 2012 - 13:21

bientôt fini je me régale ! Very Happy
avatar
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 20
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Nathan le Mer 11 Avr 2012 - 18:12

5/5 - Coup de ♥


Il y a des livres comme ça, j’ai plein de choses à dire, plein de sentiments qui m’ont traversés, et … et j’ai du mal à mette de l’ordre dans mes idées mes phrases. Généralement ça vient tout seul sur le papier le clavier et là, on va bien voir … Bref j’avais adoré Will & Will que l’auteur avait écrit avec David Levithan et je n’ai entendu que du bien de Où es-tu Alaska qui est dans ma PAL alors quand j’ai reçu un nouveau livre de John Green aux éditions Nathan, en avant-première dans ma boîte aux lettres … je me suis jeté dessus, et sans être
déçu !

On n’a aucun problème à entrer dans l’histoire en tout fluidité. C’est le nom de l’auteur et cette situation décalée du héros qui est sorti dix-neuf fois avec une fille nommée Katherine qui donne envie de lire, et c’est un livre totalement renversant que l’on découvre ! Colin vient d’avoir son bac et d’être largué par Katherine XIX. Voilà comment ça commence. Son pote Hassan débarque, un bon gros musulman, enfin pas tout le temps, plein de vie et –hop !- c’est parti pour une virée en voiture.

Faisons le point. Colin est un personnage totalement unique ! Il adore les anagrammes et en fait tout le long du livre, est surdoué, est un Largué né et n’a qu’un seul ami. Avec un personnage principal comme celui-ci, le livre est entièrement original lui aussi. Une culture débordante, espérons que la mémoire soit bonne, parce qu’avec toutes ces informations ça peut servir ; des anagrammes, des réflexions partout. Mais aussi des maths.

Bon, traitons de ça maintenant ! Si vous détestez les maths et avaient déjà commandé ce livre à la librairie du coin, sautez ce passage, pour les autres … pourquoi pas le sauter aussi ! ^^ Non plus sérieusement, j'espère vous rassurer avec ce paragraphe. En fait Colin étant surdoué, et constamment Largué, il s’est mis en temps de créer le Théorème qui permettrait de prédire totalement une relation amoureuse. Ce théorème évolue considérablement durant l’histoire, en même temps que le personnage et haineux des maths, ne reculez pas parce
que même si ne pas tout comprendre à ces graphiques m’a assez déstabilisé le livre est accompagné d’un « appendice » qui est très intéressant pour tout vous expliquer !

Bref, le maître mot du livre est bien sûr l’humour ! On retrouve du John Green comme j’en ai connu dans Will & Will : des rires et des sourires à chaque page ! D’abord c’est le sujet original de ces dix-neuf Katherine, après ce sont des personnages totalement originaux qui balancent des vannes, s’expriment avec toute franchise et vivacité, ce sont les relations qui les unit, bref tout cet univers décalé conduit par une plume remarquable et agrémenté de graphiques, et de plein de notes à la fin des pages de l’auteur pour expliquer des mots, traduire des phrases, ou commenter, rajouter des éléments qui ne perturbent pas la lecture de ce livre.

On a parlé de Colin mais il y a aussi le terrible Hassan qui ne manque pas de cul(ot) (ah ça c’était bas) pour vous faire rire. Il vit son surpoids sans aucun problème et prend la vie comme elle vient, avec une joie étonnante et renversante ! N’omettons pas la troisième qui complète ce trio pétillant : Lindsey. Au fond on se rend compte que des points restent non-éclaircis sur elle mais ça n’est pas un problème et n’enlève rien à la lecture. Elle sort avec LAC (L’Autre Colin) qui est lui-même violent et macho avec elle, le type bien cliché qui énerve et se croit supérieur. Père quasiment inconnu, elle a connu des moments durs et vit avec sa mère une relation parfois fragile, alternant boulot et amusement.

Ce sont ces trois personnages principaux que l’on va suivre dans la lecture. Roman de vie, initiatique surtout avec une évolution des personnages. Les évènements vont les amener à grandir, à porter un nouveau regard sur le monde. Tout s’enchaîne rapidement et il est difficile de quitter cette ambiance pétillante qui vous colle aux basques pendant la lecture et ne vous lâche pas !

La fin était quand même prévisible, mais le tout se clôture en beauté après avoir dévoré, non vécu, une lecture tout à fait étonnante ! Dans un coin paumé du Tennessee qu’est Gutshot, des aventures de chasse, d’interviews d’employés à l’usine, de découverte d’un manoir rose se relayent dans une course effrénée ! Des personnages totalement décalés et étonnants, voilà qui vous accompagnerez dans l’accomplissement, ou non d’un Théorème mathématiques qui vous permettra (peut-être ?) de prévoir vos futures relations amoureuses … Un humour désopilant dans un univers unique assaisonné de mathématiques, d’anecdotes et de connaissances originales pour un roman pétillant et rafraîchissant ! Un livre qui met de bonne humeur et donne envie de vivre la vie le cœur grand ouvert !
avatar
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 20
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Invité le Jeu 19 Avr 2012 - 18:10

Beaucoup envie de le lire Smile On verra ce que ça donne en LC avec Lett Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Nathan le Jeu 19 Avr 2012 - 20:53

cool Wink
avatar
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 20
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Mathilde le Lun 30 Avr 2012 - 10:04

J'ai repéré ce titre en regardant les nouveautés sur le site de Nathan, et j'avais déjà entendu parler de John Green mais je n'avais encore jamais lu un de ses livres. Pour celui-ci j'ai d'abord été attirée par la couverture que je trouve très jolie, j'aime beaucoup l'effet du titre et ensuite par le résumé que j'ai trouvé intriguant. Je trouvais bizarre qu'un garçon ne tombait amoureux que de filles qui se nomme Katherine.

J'ai passé un très bon moment avec ce roman. C'est un livre plutôt décalé et original. Je ne sais pas si tout les romans de l'auteur sont comme ça mais celui-ci je l'ai trouvé très loufoque.
En effet, dans ce roman on suit Colin qui s'est fait largué pour la dix-neuvième fois, oui oui ! dix-neuf !
Déjà là c'est pas commun, et ça m'a donc bien plu. Donc, forcément Colin n'a pas le moral, alors avec son ami Hassan, ils décident de partir en voiture mais sans savoir où aller. Ils vont finir par arriver à Gutshot et rencontrer Lindsey et sa mère...

Donc nous avons là une histoire un peu étrange (par rapport au théorème de Colin, mais aussi de toutes ces Katherine...), mais qui est très plaisante à lire, j'ai été prise dedans dès le début, on se demande pourquoi dix-neuf Katherine, pourquoi ils s'est fait larguer autant de fois. On en apprendra un peu plus sur elles vers la fin du roman, car le roman est plus situé sur le théorème de Colin mais surtout sur son passage à Gutshot chez Lindsey.

Le truc que je n'ai pas aimé (mais ça c'est très personnel) c'est les maths, je détestais ça à l'école, je ne comprenais jamais rien. D'ailleurs, pour tout vous avouer, je n'ai pas tout compris en ce qui concerne le théorème de Colin (ou peut-être que je n'ai pas trop essayé non plus).
Je sais que le titre aurait pu me mettre la puce à l'oreille pour le contenu mais parfois le titre n'est pas totalement en raccord avec ce qu'on trouve à l'intérieur. Mais même si je n'ai pas tout saisi au théorème, ça ne m'a pas empêché de rentrer pleinement dans l'histoire.

Du côté des personnages, au début je n'ai pas aimé Colin, je l'ai trouvé un peu niais et étrange avec sa façon d'être, ses anagrammes, mais au fil de l'histoire je me suis attachée à lui.
Par contre, j'ai adoré Hassan qui est le seul ami de Colin, il a beaucoup d'humour, il m'a fait rire à chaque fois qu'il parlait. Et j'ai beaucoup aimé l'amitié entre ces deux personnages.

Le gros point fort de ce livre c'est certainement l'écriture de John Green, fluide, entrainante, dynamique, bon je l'ai trouvé un peu spéciale au début mais une fois qu'on avance c'est plutôt sympa et surtout c'est un livre plein d'humour. Aussi j'ai particulièrement aimé ses notes en bas des pages qui m'ont bien fait rire parfois.

Alors si vous aimez les maths (ou pas), les histoires un peu décalés, l'humour de John Green, des personnages attachants alors je vous conseille cette lecture qui a été pour moi divertissante !
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par lilu60 le Mar 8 Mai 2012 - 13:53

Colin est un surdoué... mais pas un génie, ce qui est très différent pour lui! Il peut enregistrer énormément d'informations sur des sujets plus variés les uns que les autres mais il n'a fait aucune découverte majeure, et cela l'attriste. Malgré toutes ses connaissances, il vient une fois de plus de se faire larguer par sa copine Katherine XIX! Et oui Colin a eu 19 copines: toutes des Katherine et toutes l'ont quitté. Pour tenter d'oublier K19, il part en virée en voiture pour les vacances, avec son meilleur ami Hassan. Sur la route, ils font halte à Gutshot et là Colin a un déclic, un " Eurêka": il va inventer un théorème pour prédire la durée d'une relation et savoir qui va y mettre fin, et cela grâce à ses 19 précédentes ruptures. Va-t'il enfin réussir à faire quelque chose " qui compte"? Pourra t'il se remettre de sa rupture? Pour le savoir, il faudra le lire^^



J'ai eu la chance de lire ce roman en avant-première grâce à Lire en Live et je suis ravie de cette découverte. J'avais discuté lors du Salon du Livre avec l'une de ses éditrices chez Nathan, qui m'avait donné très envie de le découvrir. Et je comprends maintenant son enthousiasme!

La plume de l'auteur est agréable, elle est actuelle et il est facile de s'imaginer les scènes et les conversations qu'il nous fait partager. Lors des dialogues, le langage est plutôt familier et cela m'a un peu étonné au départ, mais au final il est totalement adapté à l'âge et surtout aux (forts) caractères de nos deux compères Hassan et Colin.

L'histoire m'a conquise! Je pense qu'il faut inventer un nom pour ce style de roman, par opposition à la chick-lit ( exclusivement féminine), ce livre serait dans la catégorie" Cock-lit" ( pour les mâles^^cocorico) et j'espère qu'il y en aura plein d'autres qui pourront faire partie de cette nouvelle catégorie inventée par moi (Eurêka!). C'était vraiment original de suivre l'histoire des ces 2 copains avec leurs coups de gueule, leurs propres règles et leurs codes. Par exemple, j'ai adoré cette façon qu'à Hassan de classifier en "intéressant / pas intéressant" tout ce dont Colin parle. Au départ j'ai pensé qu'il n'était pas très sympa avec lui et puis on se rend vite compte que c'est une façon de l'aider à savoir ce dont il peut parler en société par opposition à ce qui risque de le faire passer pour un rat de bibliothèque et faire fuir les autres. On se sent rapidement proche de cette histoire et de ces personnages très attachants.

J'ai apprécié que l'auteur aborde les difficultés de Colin, en tant que surdoué. Je pense qu'il l'a fait avec beaucoup de justesse et on perçoit bien que la vie de Colin n'est pas aussi rose qu'on aimerait le penser. Cette fameuse différence entre surdoué et génie est très importante pour lui et cela le rend d'autant plus touchant. On voit alors la limite de l'intelligence dans la possibilité d'être heureux. Le fait de tout analyser, de tout savoir, ne lui rend pas plus accessible la faculté d'aimer et d'être aimé...c'est même le contraire.

Leur périple après la rupture de Colin, leurs aventures avec Lindsey, LAC ( L'Autre Colin) et les autres m'ont fait beaucoup rire. J'ai littéralement craqué pour les répliques d'Hassan, qui a toujours réponse à tout, de façon plus ou moins mesurée je vous l'accorde, mais sa répartie est parfaite.

Il est question d'un théorème et effectivement après les premiers graphiques, j'ai eu un peu peur que le côté mathématique soit trop présent mais en fait, à un moment donné, l'auteur explique qu'à partir de cette page, il n'y aura plus de formules mathématiques, plus de graphiques etc... et il tient parole! Et pour ceux qui ont une envie de maths malgré tout, le théorème est expliqué de long en large en appendice du livre.

Le petit plus qui m'a bien plu, ce sont les notes en bas de pages. En fait, lorsque Colin parle d'une chose ou d'une autre (en général dans la catégorie " pas intéressant" de Hassan) l'auteur nous permet d'en savoir plus avec une note en bas de la page. J'ai trouvé cela intelligent car cela permet de laisser le choix à chacun de la lire ou non, car elle n'est pas nécessaire à la suite de l'histoire, mais c'est plus un complément pour notre propre culture ou alors simplement pour sourire un peu face à ses commentaires^^

Côté personnage, vous l'aurez sûrement compris, j'ai vraiment apprécié Colin et Hassan. Ces 2 potes, inséparables, sont toujours entrain de se lancer des piques mais jamais dans la méchanceté. Chacun essaie de faire prendre conscience à l'autre de ces difficultés ou des changements qu'il pourrait faire pour améliorer sa vie, mais toujours avec humour et sans rancune. Ils décident d'ailleurs d'un nom de code, qu'ils peuvent utiliser comme un droit de véto, lorsqu'ils pensent que le sujet abordé va trop loin. Et puis il y a Lindsey, qu'ils vont rencontrer à Gutshot, un personnage qu'on apprend à aimer bien qu'elle paraisse un peu superficielle dans les débuts. Elle va devenir une sorte d'Hassan au féminin pour Colin, lui prodiguant des conseils pour mieux se faire accepter et un soutien pour son projet.

En bref, une première pour moi dans ce style qui ouvre la voie à beaucoup d'autres! A découvrir bien sûr!!

Ma note: 5/5
avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 35
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 15:53

je viens de le recevoir !!! Très hâte de le lire !!! il a l'air génial

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 15:55

ahhhh je le veux!!!!!lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Babynoux le Ven 11 Mai 2012 - 22:20

Je vois qu'il y a de très belles chroniques =D je l'ai recu en double je vais bien pouvoir le lire =D
avatar
Babynoux
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 25
Messages : 1366
Date d'inscription : 01/01/2011
Localisation FRANCE

http://bibliotheque-quilittout.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par sakinia le Ven 11 Mai 2012 - 22:22

J'ai les épreuve non corrigé pour ceux qui sont intéréssé. (Il y a seulement les FDP à payer) Smile
avatar
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante ~~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par lilu60 le Ven 11 Mai 2012 - 22:26

il est en livre voyageur aussi ^^
avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 35
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Invité le Sam 12 Mai 2012 - 0:07

Je suis en train de le lire, je viendrai vous donner mon avis Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Invité le Dim 13 Mai 2012 - 21:03

Mon avis
Première découverte de l’univers de John Green pour moi ! Malgré ma hantise des maths, le titre de ce livre m’amusait (et j’adore son visuel sur la couverture !) et le résumé m’intriguait. Je remercie donc chaleureusement les éditions Nathan pour cet envoi. (^-^)

Colin, jeune surdoué habitant Chicago, est sorti avec 19 Katherine. Et, à chaque fois, il s’est fait larguer. Mais à la 19ème, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et le jeune homme a du mal à s’en remettre… Son ami Hassan l’embarque alors dans une virée en voiture. Et Colin, qui rêvait depuis des années de « compter pour quelque chose », a enfin sa minute Eurêka : il commence à élaborer un théorème qui permettrait de prédire l’issue des relations amoureuses… Il le nomme « théorème à la base de prévisibilité des Katherine » car il se sert de ses relations amoureuses foireuses pour échafauder sa formule. Si l’idée des 19 Katherine est plutôt improbable, je l’ai trouvée très sympathique !

Les fans de mathématiques devraient adorer les déductions de Colin et l’appendice de la fin. Cependant, moi qui les déteste, je me suis également régalée ! Quand je n’arrivais plus à suivre, je ne m’obstinais pas à comprendre (c’était peine perdue Razz) mais poursuivais ma lecture. Car Le Théorème des Katherine est avant tout un roman rafraîchissant, bourré d’humour à chaque page. J’ai même quelque fois rigolé toute seule comme une folle. Smile Les notes en bas de pages de l’auteur ont participé à mes éclats de rire !

Heureusement, si le sujet principal du livre est le théorème des Katherine, le livre a une véritable histoire. Car le périple de Colin et Hassan va les mener à Gutshot, dans le Tennessee. Ils vont y faire des rencontres qui vont changer leur vie… Les péripéties et les échanges des deux garçons sont très agréables à suivre !

Avec son héros attendrissant et la présence des mathématiques, ce livre m’a rappelé Le bizarre incident du chien pendant la nuit. Je pense que si vous avez apprécié l’un, vous apprécierez l’autre. Wink

En bref, Le Théorème des Katherine m’a fait passer un très bon moment de lecture ponctué d’humour ! Je compte lire d’autres livres de John Green. Smile

Ma note
4/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Naminé le Dim 13 Mai 2012 - 23:10

Moi non plus je n'aime pas les Maths Laughing mais je le commence bientôt. Quand je lis vos commentaires, ça donne envie ^^
avatar
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Naminé le Jeu 28 Juin 2012 - 19:52


Colin est un jeune surdoué qui vient d'avoir son bac. Depuis qu'il est enfant, toutes ses copines se sont appelées Katherine. Katherine I, Katherine II... jusqu'à la fameuse Katherine XIX qui l'a elle aussi largué. Le moral dans les chaussettes, il va partir en road trip avec son meilleur ami Hassan pour se changer les idées. Ils vont atterrir dans un petit village du Tennessee, Gutshot, et faire la connaissance de Lindsey, une jeune fille qui sort elle aussi avec un Colin. Très vite, Hassan et lui vont trouver un petit boulot qui va leur permettre de poser leurs valises pour quelques jours à Gutshot. Colin va en profiter pour établir un théorème qui lui permettra de prédire avec précision sa prochaine rupture avec une Katherine. Lindsey va s'intéresser de près à ce théorème et l'aider dans sa quête...

C'est une histoire sympathique et bourrée d'humour, mais malheureusement le charme n'a pas opéré sur moi. Je pense que mon aversion pour les mathématiques y est pour quelque chose, même si elles sont traitées dans ce livre avec des cas concrets et de l'humour. Des graphiques, des variables, des formules alambiquées... rien qu'à les voir, cela m'a rappelé beaucoup de mauvais souvenirs. Ah les mathématiques et moi... une grande histoire d'amour...

La forme que prend l'histoire m'a un peu déroutée. L'intrigue et sans arrêt coupée par les flash-back de Colin qui malheureusement, arrivent souvent comme un cheveu sur la soupe si bien qu'à chaque fois que l'intrigue reprenait, j'étais complètement perdue. Ajouté à cela les 81 notes de bas de pages (oui oui vous m'avez bien lue, quatre-vingt-une notes pour un livre de 280 pages) qui sont pour la plupart inutiles et qui cassent elles aussi le rythme... Je ne savais plus du tout où donner de la tête ! C'est vraiment dommage, car l'histoire en elle-même est originale, mais ça m'a terriblement gâché ma lecture.

Heureusement que nos deux acolytes (et surtout Hassan) sont là pour nous faire passer de bons moments. Leurs échanges sont très drôles parce que ce sont deux personnages très différents : Hassan est un bon vivant qui vit au jour le jour. Il ne s'embête pas de savoir ce qu'il fera à la rentrée prochaine au grand désespoir de son meilleur ami Colin. Celui-ci est plus sérieux et en bon surdoué, il a toujours besoin de faire fonctionner ses neurones continuellement en faisant des anagrammes. Il impressionne aussi beaucoup les gens autour de lui par sa culture impressionnante, et puis comment rester de marbre face à son histoire. Dix-neuf Katherine l'ont quand même quitté ! Colin s'interroge et a peur de ne plus être aimé. Heureusement qu'il lui reste sa culture et son ami Hassan. Ils se chamaillent souvent (même si cela reste gentillet), et leurs différences que ce soit au niveau de leur personnalité ou de leur religion créent des situations assez comiques (car Hassan est musulman tandis que Colin a des origines juives, mais n'est pas religieux pour un sou). Ce sont au final des personnages qui se complètent plutôt bien.

En résumé, c'est un roman drôle, c'est indéniable, mais j'ai trouvé que tout est fait pour que le lecteur décroche de sa lecture en cours de route. C'est vraiment dommage...

avatar
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Yuuki-chan le Lun 2 Juil 2012 - 10:46

Mon avis : Suite à ma lecture de Will & Will, j'attendais avec impatience la lecture de ce livre, dont je ressors peu déçue et satisfaite. En effet, l'humour présent dans Will &Will est de retour dans Le Théorème des Katherine, et pendant de nombreuses de fois j'ai bien rigolé.

Déjà parce que l'histoire est assez amusante : Un surdoué qui chaque fois sort avec des Katherine et finit irrémédiablement par se faire larguer par celle ci. Celui ci, détruit par sa dernière conquête, fait une virée en voiture avec son ami - et seul ami - Hassan, un type assez drôle qui fait beaucoup de blagues. Ils finissent dans une ville paumée au fin fond de nul part, et rencontrent tout un tas de gens, dont Lindsey et sa mère qui les héberge.

J'ai trouvé que le déroulement de l'histoire était franchement amusante, on découvre Colin qui met au point un théorème de largueur et largué, qui en même temps fait ami ami avec Lindsey, etc... J'ai facilement deviner comment tout cela allait se passer, mais il y a quand même certaines choses qui m'ont surprise, et j'ai beaucoup apprécié.

Pour les personnages, on va trouver ici un point négatif. En effet, Colin est par moment tout à fait insupportable. Ca a un peu gâché ma lecture, lorsqu'il se conduit comme un bel idiot égocentrique, égoiste, et pessimiste au possible, mais bon, les autres personnages autour ont redressé la barre, et il y a quand même pas mal de côté chez lui que j'ai apprécié. Genre, il peut parler pleins de langues, et il connait pleins de trucs. Donc c'était plutôt classe.

Les autres personnages ne m'ont pas dérangés .Hassan était vraiment cool, et Lindsey aussi. J'ai aussi également apprécié Hollis.

Bref, j'ai beaucoup apprécié ce livre (et aussi sa couverture), et pour une deuxième lecture de John Green j'en ressors plutôt ravie.

D'ailleurs, quelques phrase m'ont marquées : "Le lendemain du jour où Colin Singleton, illustre enfant surdoué, eut son bac et fut largué par sa dix-neuvième Katherine, il prit un bain." parce que l'absurdité de la fin de la phrase m'a fait rire. Et que comme c'est la première phrase du début, je trouve que c'est un bon début.

"Mets-moi un tutu, pose moi sur un monocycle et appelle-moi Caroline l'ours dansant." parce que l'expression est juste trop drôle.

Ma note : 8,5/10
avatar
Yuuki-chan
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 23
Messages : 280
Date d'inscription : 07/02/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : BTS Design Graphique Communication Média Numérique

http://booksbooom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Gr3nouille2010 le Mar 31 Juil 2012 - 11:47

J'étais un peu réticente au début face à ce roman mais comme on me l'a conseillé, je n'ai plus hésité à le découvrir & j'en ressors ravie ! Je remercie les éditions Nathan pour l'envoi de ce roman qui m'a fait passer un moment très agréable !

Colin est un adolescent surdoué qui passe son temps à lire, à apprendre, à tout résoudre.. Mais ça ne lui suffit pas, il voudrait être plus que ça : un génie. Ce problème pèse sur ses épaules & lorsque la dix-neuvième Katherine le quitte, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Il entreprend alors, avec son meilleur ami Hassan, une virée en voiture loin de chez eux. Durant ce voyage, où il rencontrera de nouvelles personnes, il essaiera d'établir un théorème qui prédira combien de temps une relation amoureuse pourra durer mais aussi qui sera le "largué". Un projet qui lui tient énormément à coeur, qui lui prend beaucoup de temps aussi. Mais est-ce que ce théorème est vraiment fiable ?..

J'ai trouvé ce roman très léger dans le sens où il n'est pas prise de tête du tout ; c'est frais, c'est jeune & ça fait beaucoup de bien !
Malgré les graphiques & les formules mathématiques complexes (mais tout est expliqué à la fin & il y en a peu finalement), on ne se sent pas forcément hors sujet. On lit, c'est tout. On avance dans l'histoire avec toujours plus d'intérêt, plus d'envie. L'humour est au rendez-vous à de nombreux moments. Il y a même deux ou trois scènes qui valent quelques fous rires ! Les notes de bas de page, écrites par l'auteur, sont une bonne idée. Elles sont parfois inutiles, quoiqu'elles peuvent nous remettre dans le contexte pour certaines situations, mais c'est un aspect que j'ai bien apprécié, comme si on était dans la confidence par rapport aux personnages & comme il y a aussi de l'humour dans ces notes.. C'est très plaisant ! Je ne me suis pas ennuyée un seul instant : Colin est intéressant à suivre parce qu'il se triture toujours les méninges pour des situations banales (le cheminement de son théorème est très intéressant aussi !), il y a des situations cocasses, des répliques qui ne volent pas toujours bien haut mais qui sont tellement dans le contexte & propres aux personnages, aux circonstances, qu'elles en sont drôles ! La fin est prévisible, c'est sûrement tout ce que je peux reprocher au roman, & encore, puisque ça ne gâche en rien l'histoire en elle-même.

Je ne me suis pas beaucoup attachée à Colin même si je me rends bien compte qu'il est attendrissant.. C'est juste que, par rapport aux autres personnages & à l'histoire, il est un peu décalé, un peu trop replié sur lui-même.. Mais il forme un beau duo avec Hassan, puis plus tard, avec Lindsey. Colin est un peu trop dans son monde par moments, c'est pour ça que je n'ai pas eu d'attachements mais ses conversations m'ont bien fait rire. Puis, il a beau être surdouée, il a des problèmes comme tout adolescent.. La difficulté de s'intégrer à la société (encore plus pour lui, puisqu'il raconte beaucoup de choses que peu de gens connaissent mais que peu de gens ont envie de connaître également..), la remise en question, le besoin de toujours faire mieux, les relations amoureuses qui dérapent.. Des problèmes où l'ont peut donc s'identifier facilement !
Hassan est sans doute le meilleur personnage. Il manipule l'auto-dérision & l'humour en général avec beaucoup de dynamisme. Il est très important pour Colin puisqu'il l'aide à remonter la pente à chaque fois qu'il se fait larguer par une Katherine ou pour le faire redescendre sur terre.. à sa façon ! Il donne l'impression de se fiche des histoires de Colin mais finalement, on se rend compte qu'il l'aide beaucoup..
Mais Lindsey a une place importante dans la vie de Colin, elle aussi.. Elle l'aidera sans même le vouloir. Ils se ressemblent beaucoup..
J'ai beaucoup aimé ce trio ; crédible, drôle tout en étant sérieux quand il le faut..

Un sujet banal : des peines de coeur accumulées, des personnages ordinaires, mais maniés avec tellement d'humour & d'intelligence que l'histoire adopte un grand intérêt. La plume de l'auteur aide beaucoup : fluide, agréable, ce roman se lit très vite. Une histoire qui déborde de vie malgré que Colin ne soit pas très réceptif, la plupart du temps, au bonheur. Un excellent roman pour se vider la tête, ne penser à rien d'autre & surtout, rire les trois quarts du temps !
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Invité le Mer 22 Aoû 2012 - 20:25

Ce roman avait parfois reçu un accueil mitigé et je suis ravie d’avoir ainsi pu me faire ma propre opinion, surtout que cette histoire s’est révélée très agréable et divertissante.

L’histoire en elle-même est assez convenue : un jeune homme entrant dans l’âge adulte et victime d’un énième chagrin d’amour, qui se lamente sur son triste sort jusqu’à ce que son meilleur ami prenne les choses en main et le secoue en l’emmenant faire une virée en voiture qui les amènera à rencontrer les habitants d’un petit village perdu au fin fond du Tennessee.

Colin, le héros surdoué, est d’ailleurs clairement agaçant au départ. On a l’impression que le ciel est en train de lui tomber sur la tête et même s’il est vrai que sa situation peut paraître un peu cruelle (largué 19 fois par 19 filles s’appelant Katherine), j’ai trouvé qu’il en faisait trop, qu’il ne pensait qu’à lui, qu’il voulait apparemment que le monde ne tourne qu’autour de lui dans sa recherche éternelle de passer du stade de « surdoué » à celui de « génie », négligeant par là-même son entourage. Je le trouvais insupportable avec son « bout manquant » et l’humour un peu gras/scato d’Hassan dans les premières pages m’a assez inquiétée.

Heureusement, les choses se sont très vite améliorées de mon point de vue et l’intrigue s’est pleinement développée à l’arrivée de notre duo infernal dans la petite ville de Gutshot. L’ambiance et les personnages y sont tellement pittoresques que je me suis vite retrouvée happée dans la chaleur estivale de leurs péripéties, appréciant particulièrement Lindsey – pleine d’humour et d’apparente assurance. L’action n’est pas forcément au rendez-vous, à part dans l’épisode de la chasse au cochon que j’ai vraiment trouvé hilarant, et pourtant les pages défilent à travers les réflexions et les flashbacks de Colin. Le côté « geek surdoué » est très bien rendu et d’autant plus réaliste par les relations qu’il peut entretenir avec Hassan. Ils vont mûrir aux côtés de Lindsey et de sa mère Hollis, et vont apprendre que leur vision des choses jusqu’à aujourd’hui n’était pas forcément adaptée à la réalité. Colin va comprendre que la quête qu’il s’était fixée n’était pas forcément la bonne, celle qui lui apporterait le plus pour combler son « bout manquant ».

Comme le titre le suggère, il y a également un côté « mathématiques » dans ce roman. J’ai toujours eu horreur de cette matière mais cela n’a pas gêné ma compréhension de l’histoire, le principal étant de saisir la signification globale des courbes tracées par Colin (pas très nombreuses d’ailleurs). Les détails du théorème en lui-même ne sont que facultatifs et pour les plus férus des lecteurs, un appendice propose même le mode de raisonnement de Colin et la logique qu’il a suivie pour tenter d’établir cette fameuse formule capable de prédire le potentiel largueur/largué dans toute relation amoureuse.

La fin en soi n’est guère surprenante elle non plus. Je l’avais devinée dans le 1er tiers de ma lecture, et pourtant j’ai ri, souri et grimacé avec eux. L’humour ponctue le texte (Ah ces notes de bas de page !!!) et la fin apporte une jolie réflexion sur la vie en société et la place d’un homme dans l’Histoire.
Une jolie découverte que je ne peux que conseiller. Un récit comportant certes quelques petites failles… à l’image de son héros… ce qui en fait une aventure d’autant plus humaine que nul n’est parfait en ce monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Clairdelune le Dim 2 Sep 2012 - 19:32

Mon avis :

Pour ne rien vous cacher, j'ai un peu de mal à faire mon avis dessus. Ma lecture a été un peu fastidieuse en fait mais seulement au début. Certains points m'ont plu au fur et à mesure que j'avançais.

Ainsi, le début n'est pas sensationnel, je me disais franchement que cela n'avait rien d'exceptionnel. Pourtant Colin n'est pas banal, puisqu'il est surdoué (il nous fait plus d'une fois profiter de ses connaissances) mais il m'a agaçée aux premiers abords. Je vais peut être être directe mais il se prend pour le nombril du monde. Il ne s'intéresse qu'à son cas, à ses aptitudes exceptionnelles et à ses amours ratés.

Oui, Colin s'est fait larguer 19 fois par 19 filles différentes mais pourtant toutes LE même prénom : Katherine. Pas Catherine ou Katerine, ah non, mais bien Katherine. Déprimé et accompagné par son ami, Hassan, dans son aventure, il va partir dans la conception du Théorème qui nous montrerait si on est Largueur ou Largué, quand la rupture des couples se feraient etc. Je n'ai rien contre les maths et même si elles occupent une place importante, cela ne m'a pas trop dérangée. Cependant, je dois bien admettre que Colin se perd dans son fameux théorème et que je n'ai absolument pas compris comment il pouvait arriver au résultat qu'il atteint.

Je me suis donc retrouvée perdue parfois, c'était plutôt compliqué à comprendre. Après, c'est sûr, si on ne s'y attarde pas dessus, on trouve l'histoire sympathique. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait, je n'ai plus beaucoup pensé à ce théorème (disons que je l'ai mis en arrière-plan) et je me suis plus focalisée sur l'histoire en elle-même. L'humour est appréciable, permettant un peu de légèreté dans le roman, je n'ai pas trouvé que c'était trop lourd, juste ce qu'il fallait (il faut dire que je l'ai lu dans la bonne période, après un bon thriller !).

Cela m'a permis de me détendre ; certaines scènes sont parfaites pour cela, j'ai beaucoup apprécié. Pourtant, je n'attendais plus grand chose du roman. C'était peut être à cause des personnages, qui ne m'ont pas trop plu au départ mais plus j'avançais et plus je les appréciais. Je me suis donc assez bien attachée à eux finalement, surtout à Lindsey et à Hassan.

Le roman se lit rapidement et l'écriture est simple, directe. Au commencement, j'ai eu un peu de mal, cela me paraissait lourd mais finalement cela se lit tout seul. Au bout d'un moment (je ne sais pas quand à eu lieu le déclic), je me suis laissée emporter et je l'ai lu d'une traite. J'ai été surprise quand j'ai vu que je l'avais fini aussi rapidement, c'était assez mal parti.

Un dernier point à relever pour les Katherine. On a une sorte de bilan à la fin et même si ça nous permet de faire connaissance rapidement avec chacune d'elle, j'aurais aimé les connaître un petit peu mieux. Après, ce n'est que personnel et un bilan rapide n'est pas désagréable non plus. Disons qu'on ne s'attarde pas sur les détails ^^

Finalement, le livre se laisse lire, il est idéal pour la détente - mais il ne faut pas se concentrer sur le théorème. J'ai ri plusieurs fois, l'humour est bien présent, les réflexions aussi et les personnages se révèlent être agréables à découvrir. Certains sont un peu clichés et on voit certaines réactions/actions venir de loin mais sinon, j'ai aimé les connaître. Les situations m'ont plu aussi, je me suis parfois régalée ! C'était donc une bonne lecture, idéale pour la plage à mon avis !

Pour ceux qui l'ont lu, j'aimerais dire que ce qui m'a peut être le plus plu dans le bouquin, c'est ça : j'ai adoré voir l'évolution de la romance entre Colin et Lindsey. Les scènes où elle l'emmène dans la grotte, son endroit à elle, m'ont énormément plu et leur complicité faisait plaisir à voir ! Comme quoi, il n'y a pas que les Katherine qui compte dans la vie !
avatar
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 19
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par mamounette31 le Jeu 13 Sep 2012 - 13:17

Je vais faire court car on a déjà très bien commenté ce livre avant moi donc je vais me limiter à mon avis.

Un livre très original tant par ses personnages que par son histoire. Qui peut imaginer mettre sous forme d'équation ses histoires d'amour ? La réponse est Colin un surdoué vraiment pas banal qui vit dans le cocon familial. Ajouter à ça Hassan son ami, pas du tout surdoué, pas du tout dans les études et vous obtenez un roman plaisant à lire et parfois drôle !

En résumé, je me suis très vite attaché à ces deux personnages qui partent pour une virée et qui s'arrêtent dans une petite ville pleine de surprise.

Merci pour ce livre voyageur...
avatar
mamounette31
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 44
Messages : 853
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation Toulouse (France)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ingénieur en informatique

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Lady-Citation le Lun 8 Oct 2012 - 18:56

Merci aux éditions Nathan pour ce partenariat
C'est mon premier livre de John Green , j'avais déjà entendu parler de Où es-tu Alaska ou d'autre mais c'est en découvrant ce livre dans ma boite aux lettres que j'ai vraiment tilté .

Ici , l'on retrouve Colin , un surdoué qui adore faire des anagrammes ! Après s'être fait plaquer par 19 Katherine et qui s'appellent bien K-A-T-H-E-R-I-N-E !
En essayant de se remettre , il décide de partir à l'aventure avec Hassan son meilleur ami pour une virée en bagnole .

Pour tous vous dire, j'ai cru me retrouver face à un livre lourd , plein de maths et d'amour , donc je ne voyais aucun rapport entre eux ... J'avais surtout peur qu'il nous parle que de Katherine , j'allais m'ennuyer . 19 Katherine , tout de même, il y a de quoi avoir peur ! Je me suis bien trompée . John Green écrit avec une plume légère et l'on ressent ce sentiment de réalisme dans cette dernière .

La première que j'en avais entendu , on m'avait annoncé qu'il faisait bien rire ... De ce côté là , je me suis régalée ! L'humour est énormément présent dans l'histoire sous forme de -je dirai- sous titre , des notes en bas de pages qui nous donnent certaines indications assez drôle et amusante sur ce que dit Colin , etc .
Tout au cours de l'histoire , Colin essayera de finir son "Théorème des Katherine" , on retrouve des schémas mathématiques (dont j'ai pas entièrement compris le sens ... ) et des explications .

Personnellement, j'ai adoré le personnage de Lindsey qu'il rencontre au cours de leur virée . Elle est fraîche , joyeuse . Et elle amoureuse d'un Colin ...

J'arrête d'en parler , sinon je vais vous dire la fin ...

Ps; A lire d'urgence .
avatar
Lady-Citation
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 17
Messages : 147
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Aisne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collégienne

http://bookandwe.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Emisa le Sam 8 Déc 2012 - 22:24

Mon avis :

C'est un livre que j'ai eu très envie de découvrir dès sa sortie. Il m'intriguait avec sa jolie couverture somme toute, très étonnante. Et je ne suis pas déçue !

L'histoire commence simplement, Colin, jeune surdoué, ne se remet pas d'une énième rupture donc son meilleur ami, Hassan, l'embarque avec lui pour une escapade en voiture sans destination précise. Bien sûr, ce road trip a pour but de remettre le jeune homme sur pied. Toutes ses rupture ont eu lieu avec une Katherine, presque toujours différentes. Il s'emploie donc à trouver un théorème qui pourrait prévoir la durée des relations amoureuses et celui qui y mettrait fin.

J'ai lu Qui est-tu Alaska du même auteur il y a quelques années et même si j'en garde un souvenir très diffus, je sais que j'avais passé un très bon moment. Je ne suis pas déçue par ce bouquin qui ne me conforte que plus dans l'idée que j'avais de John Green, c'est un très bon auteur, avec une belle plume et de bonnes ressources ! Le roman est parsemé d'explications mathématiques mais elles ne sont jamais de trop et sont toujours accessible à tous (je ne suis pas brillante dans cette matière et pourtant j'ai compris la majorité de ce qui nous est expliqué ! ^^). Toutes les notes qui complètent le récit en bas de pages m'ont aussi beaucoup plu ! Ce sont des remarques du héros, sur ce qu'il pense, sur ce qu'il se passe et dont il ne peut parler dans le récit même par exemple.

Ce roman est une belle leçon de vie qui met le doigt tout en douceur et simplicité sur le fait que l'avenir ne doit pas se prévoir et que l'amour ne se trouve pas forcément là où on l'attend mais bien où on ne l'espérait même pas.

En bref, j'ai passé un très bon moment en compagnie de Colin, Lindsey et Hassan. J'ai beaucoup sourit, c'était une lecture sans prise de tête et c'est juste ce dont j'avais besoin !! C'est donc un mini coup de cœur ! Smile

Ma note : 4.5/5
avatar
Emisa
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 22
Messages : 71
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://emis.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Tia le Dim 6 Jan 2013 - 22:45

Mon avis :

Merci lilu pour ce LV Wink

J'ai pas terriblement accroché à ce livre. Je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ça et je n'ai pas vraiment adhéré aux personnages : Colin m'a plus que très souvent exaspérée avec son côté "bouhou, personne ne m'aime surtout pas les Katherine, tant pis moi je m'aime et plus qu'un sacré peu !". Hassan non plus ne m'a pas emballé, je l'ai trouvé terriblement cliché par moments.

L'histoire est sympathique bien qu'un peu redondante et lassante au bout d'un moment. Néanmoins, c'est un livre très facile à lire, vraiment pas compliqué, sans maths (comme on pourrait pourtant s'y attendre en voyant le titre).
avatar
Tia
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 25
Messages : 2144
Date d'inscription : 11/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par kokodu22 le Ven 8 Fév 2013 - 16:32

Mon avis :

Merci aux Editions Nathan pour ce service presse.

Colin est un adolescent qui a aimé 19 filles. Elles s'appelaient toutes Katherine. Elles l'ont toutes largué.
Colin est un « intello » qui connaît tout sur tout. Avec son ami Hassan, Colin décide de faire un petit voyage pour lui remonter le morale car il ne s'est pas vraiment remit de sa rupture avec sa dix-neuvième Katherine... Ils vont donc loger quelques temps chez Linsey et sa famille, une jeune fille qu'ils ne connaissent pas, ils se sont simplement rencontrer dans un magasin puis suite a une visite guidée.

J'avais déjà repéré « Qui es-tu Alaska « ? Du même auteur. J'ai toujours voulu lire du Gohn Green et c'est maintenant chose faite.

Le héros, Colin, est très particulier. Il est super intelligent (le genre de mec qui fait des anagrammes quand il s’ennuie, vous-voyez le genre ?), pas spécialement extravagant et encore moins blagueur.
Bref, un intello. Un intello qui a eu dix-neuf conquêtes.
Son pote, Hassan, est un musulman pratiquant. Contrairement à Colin, il est pas franchement branché étude. Et il n'a jamais eu de copine.
Linsey, quant à elle a un tempérament bien différent. Un brin de folie, de la joie et de la fainéantise, voilà comment je la décrierais. Elle sort avec Colin (un autre Colin hein).

Vu les thèmes abordés (religion, intelligence, les maths...) on peut s'attendre à un livre « sérieux » sans humour. Et pourtant, c'est bien le contraire ! On rit à chaque page. Eh oui, John Green a vraiment su traiter avec légèreté et humour ceci.

Comme le titre l'indique le livre est basé sur les mathématiques, en effet, Colin va tenter de faire un théorème capable de prédire le temps de relation avec ses Katherines. On le suit donc dans ses calculs. Combien de fois me suis-je demander « Ça marche vraiment ce truc ? »
Étant très mauvaise en maths je ne pensais rien comprendre et pourtant (oui, je sais c'est pas croyable) j'en ai compris une partie ! A la fin de l'ouvrage il y a un appendice qui explique le fonctionnement du théorème. C'est bien expliqué avec des schémas et tout et tout, sans être barbant.

Je vous conseil vivement ce livre, plein d'amour, de quiproquos et de maths.

Ma note : 4,25/5
avatar
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 19
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par louanne49 le Ven 1 Mar 2013 - 20:32

Allez zou dans la wish list !
avatar
louanne49
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 31
Messages : 305
Date d'inscription : 22/01/2013
Localisation Angers (49)

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par mcchipie le Lun 11 Mai 2015 - 15:12

Lecture moins addictive que Nos étoiles contraires ou Qui es tu Alaska?.

L'histoire est originale, mais les personnages ne sont pas attachants. Entre Hassan qui a de grands principes, mais qui sonne creux, Colin qui est plus que nombrilo-egocentrique. Il n'y a que le personnage de Lindsey qui m'a intéressé, et aussi celui de Hollis.

Le lieu du récit est par contre assez ubuesque : une usine où on produit des cordons pour tampons hygiéniques.

Le tout avec en filigrane la recherche d'une formule mathématique qui pourrait prédire la fin de toute relation amoureuse, quelle horreur!

Bref, pas terrible.

Note : 3/5
avatar
mcchipie
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 40
Messages : 138
Date d'inscription : 14/10/2014
Localisation Avrillé

http://mcchipie.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE THÉORÈME DES KATHERINE de John Green

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum