Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

50% 50% 
[ 3 ]
33% 33% 
[ 2 ]
17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Invité le Mer 1 Fév 2012 - 14:20




Résumé

Les deux hommes levèrent les yeux car le rectangle de soleil de la porte s'était masqué. Debout, une jeune lemme regardait dans la chambre. Elle avait de grosses lèvres enduites de rouge, et des yeux très écartés fortement maquillés. Ses ongles étaient rouges. Ses cheveux pendaient en grappes bouclées, comme des petites saucisses. Elle portait une robe de maison en coton, et des mules rouges, ornées de petits bouquets de plumes d'autruche rouges.


189 pages
4 novembre 1998
4,60 €
FOLIO

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Sélénya47 le Mer 1 Fév 2012 - 22:31

Je l'ai dans ma bibliothèque mais je ne l'ai jamais lu...
Est- ce que quelqu'un l'a lu?
avatar
Sélénya47
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1180
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation 47
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : employé dans un bureau de tabac

http://ninisbook.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Larme d'Etoile le Jeu 2 Fév 2012 - 10:42

Moi je l'ai lu avec l'école et j'ai beaucoup aimé. Je le trouve vraiment dramatique mais c'est un classique que je conseille. Les personnages sont réalistes, l'histoire aussi ce qui est normal puisque c'est aussi une critique de la société.
avatar
Larme d'Etoile
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 28
Messages : 382
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation Dans les tréfonds de ma névrose
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Rêver sa vie

http://sombre-tourment.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Invité le Jeu 2 Fév 2012 - 19:16

Mon avis:
( Spoiler ? ) Quand je pense que ce livre me fait de l’œil depuis que je suis au collège, j'espérais vraiment ne pas être déçu ! Et fort heureusement ce ne fut pas le cas, loin de là. Je me suis vite rendu compte du bienfait d'une lecture effectuée à un âge beaucoup plus mature; le titre énigmatique me serait restée complètement imperméable dans le cas contraire. Des souris et des hommes c'est avant tout l'histoire d'un lien particulier entre deux hommes que tout oppose et rapproche en même temps. Deux hommes qui n'ont pas choisis leur condition et qui luttent à leur manière pour un jour,enfin, acquérir un petit coin de paradis, là où ils n'auront plus à se justifier d'être ce qu'ils sont. Une histoire remarquablement rendue par le style simple mais parfaitement juste de Steinbeck qui réussit alors qu'il ne se passe pas grand chose à fortement nous émouvoir. Une émotion qui atteint son paroxysme avec une fin certes déchirante mais complètement en adéquation avec le rythme instauré par l'auteur depuis le début du récit. Je ne peux que conseiller cette œuvre à ceux qui pourraient voir au delà d'une écriture a première vue assez académique.

Ma note:
4,5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Jennifer3121990 le Ven 10 Fév 2012 - 21:05

Mon avis

Ce récit, il faut le lire, le découvrir, le ressentir. Poignant, fort en sentiments : voilà quelques mots pour le décrire.

J. Kessel a écrit un préface à ce récit. Un préface si bien écrit, si bien pensé, que je l'ai lu deux fois.Vous en trouverez donc au cours de cet article quelques citations , afin d'illustrer la force de ce récit.

Steinbeck possède un véritable talents : son récit ne contient pratiquement que des dialogues. Des dialogues saisissants, touchants, navrants, bouleversants. Parfois déchirants.
"Ce livre est bref. Mais son pouvoir est long.
Ce livre est écrit avec rudesse et, souvent, grossièreté. Mais il est tout nourrit de pudeur et d'amour."

Le récit a un véritable pouvoir. Au travers de dialogues, ce sont de véritables leçons d'humanité qui sont transmises au lecteur. Fraternité, amour de son prochain, la force de l'espoir, le racisme et l'intolérance, l'amour que l'on porte aux bêtes, la vieillesse et ses malheurs, le démon féminin, le désespoir et la tristesse sans limite. Autant de thèmes qui sont évoqués à demi-mot, qui touchent le lecteur sans que celui-ci s'en aperçoive. Si ce n'est après avoir lu le dernier mot. Quand les sentiments rejaillissent, plus intenses.
"[Les personnages] vivent tous avec une intensité et une intégrité merveilleuses. Avec leur poids de chair. Avec le mouvement du coeur et les reflets de l'âme.
L'écrivain s'est borné à reproduire les contours les plus simples, à répéter des paroles banales et vulgaires. Et à travers cette indigence, cette négligence barbares, il accomplit le miracle.
[...]
Et ce que l'auteur ne s'est pas soucié de faire savoir à leur sujet nous le devinons, nous l'entendons, nous en prenons une certitude intuitive."
Je ne sais pas ce qui m'a le plus ému. Peut-être le rêve de ces deux hommes de posséder, un jour, un p'tit bout de terre à cultiver et quelques bêtes à soigner; un rêve si simple, si beau, mais si bouleversant car inaccessible.
"La prairie sauvage et le rêve le plus humble, le plus tendre, vivent dans ces vagabonds, dans ces brutes mal détachées de l'animal et de la terre. Le grand vent, la grande plaine, la grande pluie et les grandes tristesses circulent autour d'eux."
J'ai refermé ce récit avec beaucoup d'émotions. Cet ouvrage, je vous le recommande avec passion.
"(...) une admiration profonde et stupéfaite se lève pour l'auteur qui, en si peu de pages, avec des mots si simples et sans rien expliquer, a fait vivre si loin, si profondément et si fort."

Ma note :

5/5

Jennifer3121990
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 27
Messages : 314
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation Cléden-Cap-Sizun

http://www.reveries-litteraires.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Sélénya47 le Ven 24 Fév 2012 - 19:30

Mon avis:

"Ce livre est bref. Mais son pouvoir est long" Voila les premiers mots de la préface de J. Kessel pour ce livre et je trouve que ça le résume assez bien.

Deux hommes,Lenny et Georges, font la route depuis des années ensemble pour travailler dans des ranches et gagner assez d'argent pour s'offrir enfin le lopin de terre dont ils rêvent tant...
Cependant Lenny a des problèmes comment dire psychologiques, ce qui l'entraine à faire des choses qu'il regrette par la suite et l'oblige lui et Georges a changer assez régulièrement d'endroit...
Ils arrivent à un ranch pour travailler, font la connaissance des hommes qui travaillent déjà la bas, dont le fils du patron et sa femme...
On comprend assez vite que les problèmes de Lenny vont être au cœur de cette histoire.

Les personnages ont chacun leur trais de caractère. Je me suis beaucoup attaché à Lenny, qui se rend compte qu'il fait des choses pas bien mais qui ne peut pas s'en empêcher victime de sa colère et de son impulsion. Georges, qui fait de son mieux pour le protéger envers et contre tout.

J'ai trouvé cette histoire réellement bouleversante. Tout dans ce livre est pleins de sentiments, que ce soit l'amour fraternel entre ses 2 hommes, malgré que l'un soit oblligé de mettre sa vie en parenthèses pour l'autre. Le pouvoir d' une femme sur un groupe d'hommes qui la fuient à tout prix. Le racisme dont tous font preuve envers le palefrenier,...
J'ai vraiment été touché par plusieurs passages de cette histoire,
Spoiler:
quand Lenny s'aperçoit qu'il a tuer le petit chien qu'il venait d'adopter, ce passage m'a vraiment boulversé.
Même si on s'attend à cette fin en lisant le livre, la voir arrivé ne nous laisse pas insensible, c'est vraiment une fin déchirante.

Bref un vrai classique qu'il faut avoir lu, tant il est plein de leçons sur la vie.

Ma note: 5/5
avatar
Sélénya47
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1180
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation 47
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : employé dans un bureau de tabac

http://ninisbook.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Invité le Mer 8 Mai 2013 - 15:07

Quel trou dans ma culture! Je n'ai jamais lu de romans de Steinbeck! Je vais y remédier!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par miss-Elysabeth le Dim 8 Déc 2013 - 18:25

J'ai découvert ce roman dans 18 lunes et j'en ai entendu de nouveau parler en cours de littérature étrangère. J'avais très envie de le lire, d'en découvrir plus et comme je l'ai trouvé à Easy cash, je l'ai acheté et me suis plongée dedans.

J'ai commencé ce livre pendant mes heures d'étude... et à vrai dire je l'ai terminé dans la même journée car mes amis n'arrivaient pas à m'en décrocher. La fin a été choisie à la perfection, elle est belle et m'a fait pleurer comme une madeleine.

Ce n'est pas un roman à l'histoire sensationnelle, avec du suspens à couper le souffle tout le long... mais je l'ai trouvé tout simplement sublime. L'histoire m'a touchée et le style de l'auteur est magnifique. Ce roman décrit le trajet de deux hommes, deux "hoboes" à la recherche de travail dans la période de grande dépression aux Etas Unis.
Je n'ai pas eu une seule seconde d'ennuie et j'ai été happée par l'histoire ... et l'Histoire.

Les personnages sont très attachants. J'ai autant aimé George que Lennie. Ils forment un duo intriguant, improbable mais terriblement touchant.

*George* peut paraître rude autant dans sa façon de parler que dans son comportement. Mais il n'est pas difficile de voir son attachement pour Lennie. Il l'aime comme un frère et ne laisserait personne s'en prendre à lui. Il est prêt à tout pour le défendre. J'ai trouvé son geste final héroïque car difficile mais il l'a fait quand même, pour son ami.

*Lennie* n'est pas intelligent, comme le répète plusieurs fois George, mais il travaille bien et n'a pas mauvais fond. Il aime les belles choses, tient à George et ne pense même pas que ce dernier soit capable de l'abandonner (et il a raison sur ce point). Il n'a aucune mémoire, ne se rend pas forcément compte de ce qu'il fait ou de ce qui se passe réellement autour de lui, mais ça le rend d'autant plus attachant.
avatar
miss-Elysabeth
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 22
Messages : 38
Date d'inscription : 10/08/2013

http://lectures-d-une-vie.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum