Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA NUIT DES ELFES (Tome 2)

LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_lcap0%LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_lcap0%LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_lcap100%LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_lcap0%LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_lcap0%LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Empty LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine

Message par Belledenuit le Lun 21 Fév 2011 - 14:02

LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Nuitde10


Quatrième de couverture :

Lorsque les hommes ont exterminé les derniers royaumes nains le monde a sombré dans le chaos. Seuls les elfes pourraient s'opposer à eux, mais retranchés dans leurs immenses forêts, ils sont inconscients du danger qui les menace à leur tour. Pour empêcher le duc Gorlois d'étendre la domination des hommes sur la terre, au nom de Dieu, le druide Merlin s'attache aux pas du chevalier Uter, l'amant de Lliane, la reine des elfes. Investi du pouvoir de Lliane, Uter devient le Pendragon, chef de guerre de tous les peuples libres, et tient désormais entre ses mains le pouvoir de restaurer l'ordre ancien. Mais il lui reste à choisir entre l'amour de deux reines : Lliane, l'inaccessible, réfugiée dans son île d'Avalon ; ou Ygraine, si réelle, si humaine…


Pocket
(2004)
264 pages







Mon avis :

Contrairement à ce qui m'avait déplu dans le tome 1, à savoir trop de ressemblances avec Le Seigneur des Anneaux de Tolkien, le tome 2 lui offre une réelle lecture intéressante à découvrir.

Fetjaine met enfin en place une histoire qui lui est propre et prend des axes qui n'ont pas été pour me déplaire.

Je me suis plongée avec enthousiasme dans cet ouvrage qui me faisait voyager tant dans des combats très sanglants qu'à des périodes d'apaisement où nous (re)découvrons avec enthousiasme mais aussi sérénité Avalon et la forêt de Brocéliande. C'est un pur délice ! On se délecte de ses endroits si calmes, apaisants et plein de magie.

Les personnages évoluent que ce soit en bien ou en mal; on les suit avec intérêt.

Du coup, il est difficile de fermer cet ouvrage et même si j'ai trouvé certains passages un peu longs, on s'accroche néanmoins à ce livre pour connaître la suite de l'histoire d'Uter (et de Lliane notamment). Il est le principal protagoniste de ce tome (puisque c'est lui qui doit mener à bien la quête du départ) et que son rôle sera tout autant important dans le dernier volet qu'il me reste à ouvrir.

Si donc j'ai été quelque peu agacée par le premier tome de cette trilogie, mon jugement s'est considérablement modifié avec le tome 2 et je vous conseille fortement de découvrir le tout. Je vais d'ailleurs de ce pas poursuivre ma lecture avec L'heure des elfes.
Belledenuit
Belledenuit
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 44
Messages : 488
Date d'inscription : 11/05/2010

http://boulimielivresque.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine Empty Re: LA NUIT DES ELFES (Tome 2) de Jean-Louis Fetjaine

Message par Jennifer3121990 le Lun 18 Mar 2013 - 19:05

Mon avis :

La Nuit des elfes est une excellente suite au Crépuscule des elfes. J'avais peur d'être déçue, comme cela peut souvent être le cas lorsqu'on découvre une trilogie : j'avais peur que la magie disparaisse, que la plume s'appauvrisse, que les personnages perdent de leur charisme; cependant Jean-Louis Fetjaine tient ses promesses et offre avec ce deuxième tome un excellent moment de lecture.

Ce deuxième opus permet la transition vers les légendes arthuriennes, qui étaient tout juste évoquées dans le premier tome. On reconnait avec enthousiasme quelques noms fabuleux liés à celles-ci : la terre d'Avalon, le mythe du Pendragon, Arthur... Le cycle bascule insensiblement vers des légendes connues mais oubliées, imprécises.

Alors que le premier tome, tout en douceur et en légèreté malgré la gravité des évènements, évoquait plus le conte que le roman; La Nuit des elfes emmène le lecteur hors de l'univers des contes. La légende est romancée avec beaucoup plus de détails et de lenteur, le ton se fait plus grave et dramatique. Le premier tome, équilibré, balançait la douleur par l'humour, les trahisons par l'amitié, les meurtres par la générosité. On refermait le livre avec espoir. Or, cet espoir est presque balayé dans ce deuxième tome, anéanti par le peuple des Hommes. Lentement, l'univers du roman s'assombrit et la noirceur du coeur humain abat le lecteur.

La plume de Jean-Louis Fetjaine est toujours très efficace, très étudiée. Aux passages dynamiques, sanglants et effrayants de brutalité s'opposent des touches de sérénité, de poésie et d'harmonie avec la Nature. L'ensemble est agréablement fluide et compréhensible, alors qu'il emploie parfois des termes d'époque précis et inusités. J'ai apprécié que les religieux s'expriment en latin et j'ai admiré son approche des textes bibliques et de la foi chrétienne car la difficulté était de taille : décrire celle-ci d'un point de vue péjoratif - car dans ce texte, la chrétienté est abominable, en ce sens que ses représentants la détourne de son but premier et l'utilise pour massacrer les peuples qui ont déjà leur propre religion - sans toutefois faire preuve de racisme religieux. Ses phrases sont subtiles, ses mots bien choisis et le lecteur est amené à faire ses propres conclusions. La réflexion n'est bien entendue pas aussi développée que celle menée par les philosophes des Lumières, et surtout, elle ne sert que le récit : comprendre les légendes arthuriennes, comprendre les choix des différents peuples, comprendre surtout les Hommes.

Dans ce deuxième tome, les personnages prennent une nouvelle épaisseur. La force de Jean-Louis Fetjaine est de faire peser l'ensemble du récit, non pas sur les combats menés - les vainqueurs, les vaincus - ou sur la politique traîtresse et machiavélique des hommes, mais sur les sentiments éprouvés par les différents peuples. L'amour, l'amitié, la jalousie, l'humilité, la pitié, la rancoeur, la haine : tant de sentiments communs et qui orienteront pourtant les choix des personnages, qui traceront leur Histoire. Uther n'aspire qu'à la douceur des bras de Lliane, qu'à la tranquillité d'une baronnie méritée pour sa bravoure : fatigué, il se bat avec sa destinée. Il ne souhaite pas porter sur ses épaules, trop jeunes et si humaines - si fragiles - la vie de peuples déjà mourants. Cependant ses sentiments porteront ses choix, et ses choix le feront Pentagron. Il se résout douloureusement à ce glorieux destin, chaque jour il se vide un peu plus de son essence vitale. La victoire est emplie de tristesse. La plume de Jean-Louis Fetjaine se montre alors talentueuse, car elle parvient à faire ressentir au lecteur cette tristesse, ce vide, ce presque désespoir de l'abandon.

Les dernières pages me furent les plus difficiles. Alors que renaît l'espoir, que l'on pense pouvoir sourire de nouveau, la chute est hélas inévitable... J'ai refermé l'ouvrage avec tristesse cette fois, mais toujours avec l'envie de poursuivre ma lecture.

Ma note :

19/20

Jennifer3121990
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 29
Messages : 314
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation Cléden-Cap-Sizun

http://www.reveries-litteraires.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum