Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_lcap60%LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_rcap 60% 
[ 3 ]
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_lcap0%LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_lcap0%LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_lcap20%LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_rcap 20% 
[ 1 ]
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_lcap20%LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Vote_rcap 20% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 5

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Karine le Lun 2 Avr 2012 - 11:04

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Clar10


Résumé

Nom : Muller.
Prénom : Clara. Age : 16 ans et des miettes. Adresse : Paris, Ville Haute. Epoque : le futur (2015). Mail :borderline125(c)gmail.com. Lycée : Guillaume Apollinaire. Situation générale : Bizarre, étrange, fêlée. Situation particulière : Fille Frappée d'Opprobre (PFO). Bande-son : Alice in Mains, Marilyn Manson. Films cultes : Requiem For A Dream, Orange mécanique. Quand vous aurez ce journal en main, je serai déjà morte.


269 pages
Editeur : Editions Sarbacane
(4 janvier 2012)
15.50€

_________________
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Gr3nouille2010 le Jeu 5 Avr 2012 - 23:35

Je suis en train de le lire & je dois dire que, même s'il est un peu particulier, il me plait déjà beaucoup cool
Gr3nouille2010
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Karine le Ven 6 Avr 2012 - 9:27

Ah ! super, je l'attaque bientôt Smile

_________________
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Gr3nouille2010 le Ven 6 Avr 2012 - 9:53

Hâte de voir ton avis ! Very Happy
Gr3nouille2010
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par petit-lips le Lun 9 Avr 2012 - 18:06

- Clara Muller a 16 ans et vit en 2015, dans un Paris futuriste scindé en deux. D'un côté la Ville Haute « shootée au fric et à l'ennui » et la Ville Basse « rongée par le crime et la came ». Clara vit dans la Ville Haute, mais n'y trouve pas sa place. Chaque nuit, le cerveau de Clara se connecte à la Ville Basse, et au Vengeur Toxique.

- Le moins que l'on puisse dire, c'est que Le journal infirme de Clara Muller est hors du commun.
Le ton est donné dès le départ « Quand vous lirez ce journal infirme, je serai morte ». A travers toute la lecture nous allons donc découvrir ce qui va amener à la mort de Clara.
C'est un roman sombre, à l'ambiance glauque. Il s'en dégage une très grande souffrance, malgré quelques traits d'humour de Clara. Le final est tout simplement explosif.

- Clara est une jeune fille cynique, rejetée par les élèves populaires de son lycée, en rupture totale avec sa mère. Bref, c'est une adolescente qui souffre et qui, petit à petit, va devenir une vraie boule de haine.
Sarah Machin, fille populaire, suivie par tout ses toutous (Chris, Alex, Steven... et autres) mène la vie dure à Clara. Ils sont tous « à gerber » comme dirait notre héroïne.
Une nouvelle, Karin, va arriver au lycée. Elle vient de la Ville Basse et tout de suite elle va se lier d'amitié avec Clara. Au départ rejetées toutes les deux, Karin va finir par passer de l'autre côté. Si au départ j'ai apprécié le personnage de Karin, j'ai fini par changer d'avis une fois qu'elle lâche Clara.
J'aurai aimé en savoir plus sur le Vengeur Toxique. C'est un personnage très intéressant et qui aurait mérité d'être approfondi. Il en va de même pour les enfants nés « in vitro » et ayant des capacités particulières. C'est un point qui reste encore trop mystérieux à la fin.
D'autres personnages de la Ville Basse : Silo, Marvin... m'ont beaucoup plu.

- La forme du récit, un journal intime, est très bien exploitée. Avec des illustrations, des changements de style d'écriture, des extraits de pages internet, des tickets de ciné... Tout cela aide à apporter une certaine crédibilité au roman. De plus, ce format rend également la lecture très facile et rapide.
Le livre est écrit dans un langage cru, brut et vulgaire. Certes, c'est à l'image de Clara et de sa haine, mais je pense que certains mots ou expressions n'avaient pas forcément besoin d'être là pour faire passer le message au lecteur. Je pense surtout à certains dialogues entre les élèves populaires du lycée.

- En somme, Le journal infirme de Clara Muller est un roman très intéressant, mais qui est, à mon avis, à ne pas mettre entre toutes les mains !
petit-lips
petit-lips
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 32
Messages : 472
Date d'inscription : 23/04/2011

http://lectures-petit-lips.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Gr3nouille2010 le Mer 11 Avr 2012 - 1:01

Tout m'a attiré dans ce roman la première fois que j'en ai entendu parler ! Le résumé, qui m'a donné envie de découvrir l'héroïne & son histoire ; la couverture que je trouve absolument magnifique & le titre, qui laisse supposer qu'il s'agit d'un journal intime très spécial.. Je remercie les éditions Sarbacane de m'avoir permis de découvrir ce roman que j'ai adoré & dévoré !

En 2015, Paris est divisé en deux parties distinctes : la Ville Haute, où il est plus aisé de vivre & la Ville Basse, où toutes sortes de crimes & délits ont lieu. Clara vit dans la Ville Haute, mais ce n'est pas pour autant qu'elle est heureuse. Elle est le souffre-douleur de ses camarades du lycée, sa relation avec sa mère se dégrade de jour en jour & pour couronner le tout, elle est vraiment différente des autres. En effet, Clara a le don de pouvoir voyager mentalement & c'est au côté du Vengeur Toxique qu'elle fait régner la loi dans la Ville Basse, la nuit. Lorsque Karine, une nouvelle élève, arrive dans son lycée, elle voit là une chance de se faire une bonne amie car elles ne sont pas très différentes toutes les deux & le courant passe bien dès le début. Clara n'est plus seule & elle peut enfin penser à un avenir..

Le ton est donné dès le début : « Quand vous aurez ce journal en main, je serai déjà morte. » On n'a plus qu'une envie, comprendre ce qu'il s'est passé - ce qu'il va se passer. & pour ça il faut le lire jusqu'au bout ! Chose très facile car Le "journal infirme" de Clara Muller se lit d'une traite ! La mise en page aide beaucoup, on a affaire à un journal intime illustré selon l'humeur de Clara & ça donne beaucoup de rythme à la lecture.
J'ai trouvé ce roman très original & j'ai eu beaucoup de mal à le refermer - même après l'avoir fini. L'histoire est très prenante. On vit vraiment, pendant à peu près un mois & demi, aux côtés de Clara & on ressent plusieurs sentiments différents au cours de notre lecture.. mais rarement de la joie. Elle vit dans un monde noir & déprimant qui soulève bien des problèmes de notre société actuelle : les divers délits, les problèmes de relation parent/enfant (mère/fille ici en l'occurrence), problèmes de drogues, d'intégration..
La fin est poignante.. J'ai vraiment été bouleversé par ce qu'on y apprend car l'auteur a bien su mettre en évidence ce qui peut arriver lorsque des jeunes sont poussés à bout & il est impossible d'y être insensible..

Je me suis facilement identifiée à Clara pour être déjà passé par son état d'esprit.. De la colère, de la haine envers ce monde qui la terrorise & l'anéanti chaque jour. Trop de cruauté qu'elle n'arrive pas à accepter, trop de questions sans réponses, trop d'injustice.. Elle n'a rien d'une fille épanouie ni heureuse mais elle est très attachante, justement à cause de cette détresse qu'elle dégage.. Chacun ressentira quelque chose pour elle, même sans la comprendre. C'est certain.
Tous les personnages ont un langage bien particulier.. Il ressemble beaucoup à celui que les jeunes ont à notre époque, ce sont simplement des nouveaux mots & je dois dire que j'ai bien apprécié cet aspect malgré quelques vulgarités (ça reste un journal intime, je ne peux pas être contre) parce que ça renforce l'histoire de chaque personnage, leur personnalité, leur caractère.. Rien n'est laissé au hasard, ils sont tous bien exploités & travaillés.

L'auteur emploie des mots, des expressions directes mais rien n'est trop choquant : les mots sont justes. Il arrive à parler de faits graves sans pour autant nous assommer. Son écriture fluide nous permet de vite rentrer dans l'histoire pour n'en sortir qu'à la fin.. une fois qu'on a eu les réponses à nos questions ! Car il est impossible de prévoir dès le début ce qui est réellement arrivé à Clara ni pourquoi.. L'atmosphère est sombre tout au long & c'est grâce à cela que l'on peut pleinement apprécier la fin.
Gr3nouille2010
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Karine le Mer 11 Avr 2012 - 12:45

Je ne lis pas vos avis pour me faire ma propre opinion Smile

_________________
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Invité le Ven 20 Avr 2012 - 10:47

EN COURS DE LECTURE Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par chrys63 le Ven 20 Avr 2012 - 13:39

Mon avis donné dans le cadre du partenariat :

Merci à Karine et aux éditions Sarbacane.

Je dois reconnaître que ce livre fait partie de ceux qui m'ont marqué et dérangé tout comme Level 26, il y règne une ambiance, une atmosphère étouffante. Ce livre dérange car il est ni plus ni moins qu'une satyre de notre société actuelle. Le monde de Clara est différent du nôtre et en même temps si proche. Peut être même qu'il s'agit du même mais que noyé dans l'imagination de Clara ont a du mal à savoir si cette histoire et ce monde sont réels ou non.

L'histoire se déroule dans un monde post apocalyptique. En effet, nous sommes en 2015 et Paris est divisé en deux : la ville Haute et la ville Basse, comprenait la Haute Société et la Cité. Finalement pas si éloigné de notre monde actuel où les beaux quartiers de Paris et la Cité sont séparés par un pont.

Il m'a été difficile de rentrer dans cet univers si froid et noir. Il m'a fallu également un temps d'adaptation avec le langage utilisé mais j'imagine que tous les parents ont du ressentir ça un jour. Lol

Clara Muller, 16 ans en terminale au lycée très huppé de Guillaume Apollinaire, est une FFO : Fille Frappée d'Opprobre. Là comprenait qu'elle fait partie de la catégorie des Geeks ou des nazes qu'on raille et qui ont régulièrement la tête plongée dans les toilettes par les populaires car je cite «  On s'est bien marrés, c'est tout ce qui compte ». Voilà ce qui est important aux yeux des PPP : Putrides Poupées Polluantes / les populaires de ce lycée.

Encore une fois, le bizutage et autres brimades ne manquent pas à l'école dans notre monde ou il faut à tout pris être cool si on veut survivre et ne pas finir régulièrement la tête dans les toilettes.

Clara est une FFO malgré le fait qu'elle vive dans la Ville Haute. En plus de son look considéré comme pitoyable par les PPP, elle est née non pas par insémination artificielle mais procréation assistée par Macintosh et a subi un dysfonctionnement de la perception : «  Altération de la structure psychique ». Clara nous explique qu'elle peut se connecter à l'esprit du Vengeur toxique, une sorte de justicier masqué des temps modernes et ainsi elle voyage à travers toute la ville. Elle est une espèce de pont entre ces deux mondes.

Clara va faire la connaissance d'une autre FFO, Karine, venue de la Basse Ville et qui bénéficie d'un programme d'aide aux plus démunis ce qui explique sa présence dans ce si prestigieux lycée. Karine est forcément une FFO, imaginé elle vient de la cité et elle prend le bus tous les matins. Inimaginable pour les PPP qui ont une ou deux voitures chacun.

Claire se sent tout de suite proche de Karine. En effet, elle aussi est une procréation assistée par Macintosh et son défaut à elle de fabrication, elle voit tout en noir et blanc.

Paria au départ, Karine va attirer l'attention de Steven, un populaire. Déstabilisé et trahie par ce revirement, Clara va être morte de jalousie. Car il faut le reconnaître, elle les déteste ces PPP mais quelque part inconsciemment elle voudrait faire partie de leur monde et leur ressembler. Pourquoi ? pour être dans la norme et ne pas se sentir exclue. C'est difficile à accepter même détestable après toutes les horreurs qu'ils lui ont fait subir.
Il y a un gros travail de la part de l'auteur pour qu'on s'assimile à Clara et Karine. Qui n'a jamais été dans cette situation.......

Mais voilà, Karine a un autre secret et Clara va tout faire pour le découvrir. A partir de là, les choses vont s'accélérer et dérapaient. Je ne peux pas vous en dire plus sous peine de dévoiler l'intrigue. Mais je ne peux cautionner ce qui s'y passe. Car même si elles souffrent et ce qu'elles découvrent est horrible: L'un ne cautionne pas l'autre.

Ce livre est dérangent car il nous montre tous les dysfonctionnements de notre société comment déjà à 16 ans vous êtes un produit bon ou mauvais. Que ces jeunes filles doivent à tout prix rentrer dans un moule sous peine d'exclusion de la société. Là encore la dictature de la mode et du paraitre est présente. Ces adolescentes doivent être parfaites et faire du 34 voir du 32 et être formées comme une femme mûre. Pour y arriver certaines PPP n'hésitent pas à leur âges à recourir à la chirurgie esthétique et à se faire implanter de faux seins.

De même que Clara est née par procréation assistée par Macintosh, l'auteur dénonce ici les dérives de la médecine et de la science. Les dysfonctionnements qu'ont Karine et Clara ne sont pas s'en rappeler le clonage de Brebis et les problèmes qu'elles ont rencontré.

L'auteur dénonce également les stéréotypes de l'origine sociale. Les Banlieusards sont forcément des brutes sauvages, enclins à la violence. Les parisiens bien nés sont forcément des saints. Tout au long du livre, elle nous montre les aberrations de telles idées.

Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ? Je l'ai reçu dans le cadre du partenariat.

- Mes premières impressions : un tel monde peut il être réel? Oui malheureusement.

Cette impression s'est elle confirmée par la suite ou bien a t'elle changé ? J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce monde si particulier ou tout n'est que haine et vengeance.

- Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Déstabilisant, il a fallu que je m'habitue et apprennent leur langages.

- Qu'avez vous pensé des personnages ?

Clara est une adolescente perturbée, victime de son statut de FFO, elle va se rebeller et de la pire des manières que l'on puisse imaginer.......Elle souffre tellement qu'elle n'est que douleur et haine. Elle ne voit que le côté négatif des choses...là encore une dérive de notre société.

Karine est une adolescente qui a un vrai mal être tout comme Clara d'ailleurs, découlant en partie de son statut d'habitante de la Ville Basse et de son secret.

Silo en fauteuil roulant suite à une balle perdue, il est l'ami et le confident de Karine.

Marvin qui je pense est une autre procréation assistée par Macintosh a lui aussi un défaut très particulier. Je trouve son destin très tragique.

Les PPP sont certes méchants et horribles avec les FFO mais ils me méritent pas ce qu'ils leur arrivent.

- Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? Aucun car ils ont tous un côté sombre qui vous fait froid dans le dos.

Celui que vous avez détesté ? pourquoi ? Aucun pourtant pour certains ils avaient matière......

- Relirez-vous un titre de cet auteur ? Je suis pas sûre car c'est un livre difficile qui a accentué ce que je pensais déjà de la société. Et pourtant j'essaye de garder l'espoir que les gens ne sont pas tous comme ça......

- Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement) Mitigé car même si le livre avait pour objectif de nous choquer pour qu'on prenne conscience de toutes ses dérives, je ne peux cautionner la fin.

Les - : la noirceur du livre

Les + : L'auteur a exploité au maximum le concept de journal intime : il y a des dessins, des annotations, des rajouts, des extraits d'un journal sur le Web Court circuit......


Note : 3/5

_________________
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani 608276bannchrys4
chrys63
chrys63
Spécialiste BIT-LIT
Spécialiste BIT-LIT

Féminin Age : 37
Messages : 4200
Date d'inscription : 07/12/2011
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Toujours sur les chapeaux de roues

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Karine le Sam 21 Avr 2012 - 13:44

Merci pour ton avis Chrys, encore une fois c'est du rapide cool

_________________
LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Invité le Mer 18 Juil 2012 - 7:50

Voilà un livre qui a fait pas mal de bruit sur la blogosphère. Certains l’ont adoré, d’autres détesté, il n’y a pas de demi-mesure avec ce roman. J’avoue que j’appréhendais sa lecture mais je me suis lancé. La couverture est juste superbe et reflète assez bien le personnage principal tel que je me l’imagine . La quatrième de couverture m’a pas mal intrigué et ma curiosité à fait le reste.

Nous sommes donc à Paris en 2015 et nous faisons la connaissance de Clara qui vit seule avec sa mère dans la Ville Haute, la partie aisée de Paris. Elle retourne au lycée à la rentrée et comme les années précédentes, elle finit par être une FFO (Fille Frappée d’Opprobre) par les élèves les plus populaires et subit leurs réflexions et autres coup tordus. Mais cette année elle ne sera pas seule puisqu’une nouvelle arrivante de la Ville Basse va se lier d’amitié avec elle et devenir à son tour une FFO. Querelles de lycéens sur fond d’enquête policière et drame, nous suivons l’Evolution de Clara et Karine tout au long du roman dans un univers mesquin et rempli par la haine.

L’intrigue du roman viendra au fur et à mesure sans même que l’on s’y attende. Tout commence avec la vie lycéenne et s’ensuit des révélations toutes plus surprenante les unes que les autres. L’originalité de ce roman aux abord futuristes est au final relativement simple: on retrouve la vie lycéenne sous des airs futuristes et assombris certes mais pourtant le tout reste très crédible et il arrive que l’on reconnaisse une situation à l’un ou l’autre passage du roman.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Clara qui est une jeune fille au caractère bien trempée avec son style bien à elle qui ne se laisse pas dicté sa conduite par les côtes de popularité. Elle m’a beaucoup touché de par son mal être, sa quête de reconnaissance, son côté un peu rebelle et son envie malgré tout, de parvenir à être populaire elle aussi et d’avoir des amies. Karine est un personnage très attachant également puisque c’est une jeune fille qui vient de la Ville Basse, partie de Paris la plus défavorisé et la plus dangereuse qui va très vite réussir à s’adapter et à se fondre dans le décor. Elle porte en elle un secret douloureux que l’on va découvrir au fur et à mesure dans le récit et qui m’a beaucoup émue. Ces deux jeune filles sont vraiment très attachantes et il est facile de s’identifier à l’une d’elle ou encore à d’autres personnages puisqu’il décrit somme toute assez bien l’univers scolaire avec ses codes et ses clans.

Le vocabulaire n’est pas très riche et le langage plutôt vulgaire il faut le dire mais en même temps, il est rares que des lycéens parlent avec un langage très soutenu et tout concorde parfaitement avec l’ambiance du roman. Le style d’écriture de l’auteur est vraiment très fluide et le roman sous forme de journal se lit vraiment très vite. J’ai aimé sa façon de raconter son histoire, de nous faire ressentir les choses comme si on y était. Il nous happe dès la première page dans un univers à la fois sombre et inquiétant, oppressant et dangereux. L’histoire adolescente sur fond d’enquête et de drame a su me tenir en haleine jusqu’au bout et le final est juste terrible. J’ai beaucoup aimé les références musicales et filmographiques telles que L’orange Mécanique ou encore Goblin. C’est un livre qui ne laisse pas indemne et pour ma part, je me suis prise une énorme claque avec ce roman qui peut rappeler des souvenirs de nos années adolescentes qu’on soit du bon ou du mauvais côté de la barrière.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman choc qui ne vous laissera pas indemne. Il faut allez au delà de la vulgarité des mots pour découvrir l’histoire qui s’y cache.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Alys le Jeu 2 Aoû 2012 - 15:53

J’ai bien apprécie cette lecture. La couverture, le résumé et les dessins à l’intérieur du roman m’ont tout de suite attiré. J’ai tellement accroché que j’ai lu le roman d’une traite. Le coté décalé est très plaisant. L’histoire futuriste de Paris est originale et les personnages sont attachants. La vie de Clara est très prenante, on passe de l’indifférence à la rage du personnage. L’histoire est de plus en plus sombre, certains passages m’ont un peu étonné surtout le final qui est poignant. Après je dois dire que j’ai été confuse. Je ne m’attendais pas à autant de violence, les personnages sont toujours « défoncé » et sont très agressifs. Surtout que l’histoire ce déroule en 2015 et je m’imagine mal un monde comme celui-ci dans 3 ans, ça ferait un peu peur.

Je n’ai pas totalement adhéré aux personnages. J’ai trouvé Clara anarchiste, et c’est ce qui m’a plus au début, puis a la longue je l’ai trouvé bien trop faible, elle ne se défendait pas, je l’aurais aimé avec plus de caractère. J’ai quand même bien aimé ça vie très spéciale, même si à la longue j’avais un peu hâte que l’histoire ce termine. J’ai bien aimé Karin, elle essaye de ce faire des amis contrairement a Clara, je l’ai trouvé plus sympathique, moins dans l’excès. Le plus du roman est la fin, qui m’a choqué au niveau des deux personnages. Elles deviennent réellement folles et la petite interview tout à la fin du roman m’a fait sourire. Tout les personnages sont très bien travaillés et détaillés.

Pour conclure, cette histoire est très sympa, même si j’ai trouvé que ça tirait un peu en longueur, j’ai apprécié les personnages et leur vie.

Alys
Alys
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 556
Date d'inscription : 02/02/2011
Localisation Isère
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Voyages partout dans le monde !

http://alys-read.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Lady-Citation le Jeu 27 Sep 2012 - 8:08

Je remercie les éditions Sabarcane pour ce partenariat !

2015, Paris est séparé en deux villes . La Haute-ville où règne en seigneur , les plus riches et aisés de tous . Et la Basse-Ville où traîne les pires criminelles, ou autre .

Ce livre assez sombre est présenté sous la forme d'une journal , celui de Clara . La FFO du lycée , habitant dans la Haute-ville où elle ne sent pas à sa place . Elle dit les trouver trop prétentieux , etc .
& Un jour, elle rencontre Karin, qui habite dans la ville basse. Karin , elle , essayera de se faire accepter des autres mais elle finira avec Clara .
Dans ce livre , on trouve ce petit plus qui donne un côté à part de ce livre , il est tout à fait différent de les lectures habituelles .
A coté de ça , il y a les illustrations dessinés au grès des envies de Clara .
Certains passages m'ont choqué car l'auteur utilise un vocabulaire assez familier .
Par contre , j'ai trouvé le personnage de Clara assez énervant . Elle se croit rejetée alors elle ne fait aucun effort pour avoir des amis . Elle empêche Karin d'en avoir car au fond elle a peur de se retrouver seule.

Bref, une lecture assez plaisante et une histoire bien menée .
Lady-Citation
Lady-Citation
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 19
Messages : 147
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Aisne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collégienne

http://bookandwe.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par kokodu22 le Lun 8 Avr 2013 - 22:43

Mon avis :

Merci aux éditions Sarbacane pour ce service presse.

La couverture m'a vraiment attirée, elle est vraiment magnifique. La fille représentée dessus correspond très bien à l'héroïne, elle a cette expression de désespoir/Je-m’en-foutisme plaqué sur le visage.
« Quand vous aurez ce journal en main, je serai déjà morte. » de la quatrième de couverture m'a donné envie de connaître son histoire.

Clara Muller vit à Paris en 2015. La ville est séparée en deux : La Ville Basse et la Ville Haute. La Ville Basse étant très mal réputée et la Ville Haute pour les riches, comme Clara. Cette jeune fille déteste ses camarades et c'est réciproque. A la rentrée elle fait connaissance avec la nouvelle, Karin, qui vient de la Ville Basse. Tout comme Clara, Karin méprise profondément les autres. Ensemble elle vont encaisser, encaisser, encaisser les moqueries jusqu'au jour ou la petite goutte d'eau fait déborder le vase...

Comme vous le savez sans doute, je suis fan des journaux intimes. Le fait que l'on soit vraiment dans la peau du narrateur me plais beaucoup. Il y a souvent des petits dessins, des poèmes, des listes, des changements de polices, etc (qui n'ont pas forcément à voir avec les lignes précédentes)... Le côté journal est vraiment bien exploité.

Le futur très proche présenté dans le livre est captivant, on s'y croit vraiment. Petit clin d’œil sur les nouvelles technologies présentes ici : les iPads sont monnaies courante, les robots et un petit plus : Les naissances In vitro.

La façon de penser et de voir les choses de Clara m'a vraiment bluffée. Elle est d'un pessimisme pas possible, mais ceci est tout à fait légitime. C'est une boule de rage.
Elle est née In vitro, ses camarades ne le savent pas. Les enfants nés ainsi développent des facultés particulières, Clara peut se connecter virtuellement au Vortex de la ville. Nous en savons peut sur ceci, j'aurais aimé que l'auteur approfondisse un peu. A aucun moment j'ai lu ce qu'était le Vortex. A noter que ce livre est un tome 2 (mais peut tout à fait se lire sans le T1, d'ailleurs le personnage principal n'est pas le même) donc peut être que certaines choses étaient expliquées dans le tome 1.

Les autres personnages n'ont également bien plu. J'ai préféré les ados de la Ville Basse à ceux de la Ville Haute (comme quoi, la frontière entre le bien et le mal n'est pas si épaisse que ça).

Le langage employé est très « jeune », il faut d'ailleurs un temps d'adaptation. Il est également vulgaire. Ceci fait parti du décor, je pense que le livre ne serai pas se qu'il est sans ces mots.

Le meilleur : La fin. J'ai rarement vu une fin telle que celle-ci. Tout simplement explosive et inattendue !!

Ma note : 5/5 Presque un coup de cœur ! A la fois drôle et triste. Je ne suis pas prête de l'oublier !

Citation : « Je me fiche de vos larmes ; ce que nous allons faire est carrément génial, jouissif. Un vrai trip, rien à regretter. » Première page.
kokodu22
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par alexia87 le Dim 4 Aoû 2013 - 17:23

j'ai étais très déçue par ce livre je l'ai trouvé ennuyeux. Le vocabulaire constamment vulgaire. Les personnages détestable.
alexia87
alexia87
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 19
Messages : 97
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation saint-victurnien
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : le sport!! et les études...

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par alexia87 le Lun 5 Aoû 2013 - 12:55

je viens de lire dans vos commentaire que c'était le tome deux et j'ai essayer de faire quelques recherches mais je ne trouve pas le tome 1 est-ce que quelqu'un pourrais me donner son titre s'il vous plait?
alexia87
alexia87
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 19
Messages : 97
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation saint-victurnien
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : le sport!! et les études...

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Mlle Méli le Sam 24 Aoû 2013 - 16:24

J'ai eut un petit peur de livre ce livre du fait que dès le résumé Clara nous annonce sans nous prendre avec des pincettes " Quand vous aurez ce journal en main, je serais morte." Evidemment on ce doute tout de suite que ce livre sera tragique, mais au fur et à mesure de ma lecture j'ai oublié ce détail on ne peut plus important ci bien qu'il m'est revenu en pleine figure à la fin. Mais ce qui m'a vraiment marqué, c'est que en lisant le livre, je me suis rendu compte que cette phrase, elle la disait avec un air totalement détaché.
 
On se retrouve dans un tout autre Paris que celui d'aujourd'hui, mais pas si loi  que ça. Proche car il se situ en 2015 donc dans moins de deux ans, et loin car il est tout à fait différent, séparé en deux partie, la VB ou ville basse, ou règne la violence et les criminels en tout genre, et la ville Haute où habitent les personnes pleines aux as. Mais on va découvrir que ce n'est pas parce que l'on fait partie du beau monde que l'on est blanc comme neige, la violence et la cruauté peuvent se cacher chez n'importe qui.
 
j'ai vraiment adoré ce livre, tout est sombre et noir, violent et cruel, on comprend comment des personnes calmes à l'extérieur peuvent être violente à l'intérieur, sans pour autant le savoir. Karim Madani à su organiser le journal de Clara tel un véritable journal et non comme beaucoup d'autres, que des pages écrites et des pages écrites, et bien là non. Un journal parsemé d'éléments qui donnent de la vie à l'histoire, des images qui nous montrent la cruauté de la vie mais qui peuvent tout aussi bien être comique. Des extrait de blog, de graphique...
 
Les personnages ont tous des personnalités très différentes et toutes intéressantes. En particulier Clara, que j'ai eu du mal à cerner pendant une grande partie du livre. Des fois sereine te d'autres remplies de haine, un combat intérieur se livre constamment en cette jeune fille malheureuse et mal dans sa peau. Ce sera malheureusement le mauvais côté qui gagnera et lui fera faire un geste terrible. C'est une FFO, Fille Frappée d'Opprobre ( pour ceux qui comme moi ne le savent pas, Opprobre veut dire honte ou déshonneur), depuis qu'elle est toute petite, c'est un martyr parmi ses camarades que l'on qualifierait de populaire. C'es d'ailleurs la source de cette rage qui muri en elle.
 
Karin elle vient de la Ville Basse, ce sera l'une des première amie de Clara et sera immédiatement classée FFO. C'est un personnage autant rempli de haine et de douleur que Clara et qui cache un terrible secret, Clara l'emmènera dans ces folies.
 

Il y a d'autres personnages secondaires tel que les populaires, Lex, Chris, Ricardo, Flip, Kerviel, Steven, Sarah machin et Olivia. Mais aussi Silo, ami de Karin, le vengeur masqué que j'aurais bien aimé plus connaître, la mère de Clara, et Marvin, un jeune au pouvoir de mot. Mais aussi un inconnu, Samo 81, qui garve des inscription dans la Ville Basse.
 
La couverture est parfaite. En noir et blanc peut-être pour représenter le monde sans joie de Clara, mais avec une touche de rouge sur les lèvre qui est mis différemment de chaque côté, certainement pour signifiait que nul n'est parfait. Clara nous est lasse, mais son regard lui est bien plus présent et semble vouloir nous faire part de toute la cruauté qu'elle a vécu et qui est en elle.
4/5
Mlle Méli
Mlle Méli
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 19
Messages : 213
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation Paris
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lire, lire, lire...

Revenir en haut Aller en bas

LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani Empty Re: LE "JOURNAL INFIRME" DE CLARA MULLER de Karim Madani

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum