Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis:

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_lcap100%LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_lcap0%LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_lcap0%LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_lcap0%LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_lcap0%LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Empty LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin

Message par Mariiine le Mer 12 Mai 2010 - 19:14

662 Pages
7.50 €
Le Livre de Poche
LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Mini_100512071202903003


Quatrième de couverture:
1723, Gotham. Mary Wickford, jeune orpheline à la beauté flamboyante, quitte le couvent et les soeurs qui l’ont recueillie dix-sept ans plus tôt. En route vers l’est, la jeune fille s’arrête dans le vieux village d’Old Haven où règne une atmosphère lourde de secrets. Sans jamais être venue, elle connaît ces paysages de brumes et de ténèbres… C’est ici que fut brûlée vive, jadis, une sorcière du nom de Lisbeth Wickford…



Mon avis:
Ce livre était dans ma bibliothèque depuis au moins 4 mois et je regrette de ne pas l’avoir ouvert avant !
J’avoue que le nombre de pages m’a un peu effrayée au début mais en réalité, c’est 660 pages d’aventures, d’amour, de surprises ….

Mary Wickford, une jeune fille tout juste sortie du couvent va découvrir qu’elle est loin d’être un personnage ordinaire et que son avenir se révèle bien différent de ce qu’elle avait prévue ! Tout long du roman, on voit cette jeune femme évoluer et murir à travers les multiples épreuves qu’elle endure !

On découvre également un panel assez vaste de personnages, de l’esclaves affranchi au pirate en passant par les sorciers et sorcières !

C’est donc une succession de personnages tout plus intéressants les uns que les autres ( j’ai particulièrement apprécié Thomas Goodwill ) que l’auteur nous présente mais également un enchainement de décors qu’on peut très bien s’imaginer grâce aux descriptions qui sont très présentes mais qui n’alourdissent pas le roman !

Autre point positif, l’action ! En effet, l’auteur ne se contente pas de décrire de beaux paysages, il nous surprend à chaque fois ! On ne s’est jamais qui va venir au secours de Mary, quel personnage nous allons rencontrer au détour d’un arbre ! Je pense notamment à Jack O’Lantern, dont l’arrivée m’a totalement surprise !

En bref, j’ai beaucoup apprécié ce livre, de l’action, des personnages attachants, des décors impressionnants, un style fluide et agréable ! C’est un livre à lire !

J’essaie de rester assez vague sur le contenu de livre pour ne pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs !
Mariiine
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 27
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Empty Re: LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin

Message par Belledenuit le Lun 21 Fév 2011 - 13:52

Mon avis :

La malédiction d'Old Haven” est encore une très belle découverte littéraire pour moi. Nous entrons ici dans un cycle sur la magie et le pouvoir.

L'histoire est racontée par Mary Wickford, elle-même. Elle nous montre ce qu'a été sa vie et surtout son combat.

Si le style est simple vu qu'il destiné notamment à des jeunes lecteurs, il n'en demeure pas moins que l'histoire est originale, plaisante et que l'intrigue est très bien menée.

L'auteur ne dévoile que par bribes ce que furent les vies des aïeules de Mary et l'on comprend qu'une malédiction s'est abattue sur cette famille, malédiction qui perdure de génération en génération passant de mère en fille depuis la nuit des temps.

Son combat pour vivre librement est bien entendu semé d'embûches mais Mary ne fera pas que de mauvaises rencontres. Bien au contraire !

On fait des découvertes extraordinaires mais également des rencontres très étranges. Ainsi, au travers de l'histoire, vous verrez des pirates, un homme à la tête en forme de citrouille, des dragons ou bien encore des créatures monstrueuses appelées des domilites.

Tout un monde de créatures bizarres et ensorcelées. Tout un monde différent du nôtre qui nous permet de partir très loin dans l'imaginaire.

Si l'ensemble m'a plu, j'ai cependant ressenti quelques longueurs concernant l'initiation de Mary à la magie. Certes, le tout est essentiel voire même primordial pour le combat final qu'elle doit mener mais j'ai trouvé que c'était un peu long.

Surtout lorsque l'on voit que le dernier chapitre consacré à cette lutte de sauvegarde ne fait que quelques pages !

J'ai trouvé une certaine disproportion dans l'ouvrage s'agissant de ces deux parties.

Cependant, cela n'empêche pas de lire avec avidité et intérêt ce joli ouvrage. Les pages filent à une vitesse vertigineuse.

D'ailleurs, je compte bien renouveler avec cet auteur car ce cycle recèle un autre tome : “Le maître des dragons“. Le personnage apparaît dans le livre ici présenté et j'ai déjà la curiosité de savoir ce que ce livre va bien pouvoir contenir.
Belledenuit
Belledenuit
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 43
Messages : 488
Date d'inscription : 11/05/2010

http://boulimielivresque.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Empty Re: LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin

Message par Invité le Lun 21 Fév 2011 - 18:11

Rooo sa me fait pensé que j'ai toujours pas rédigé mon avis alors que je l'ai vraiment bien aimé ><

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Empty Re: LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin

Message par Invité le Ven 3 Juin 2011 - 9:15

Alors ce livre, je l'ai vraiment adoré, même si je préfère sa suite. Voici l'avis que j'avais posté sur mon blog.

Avis:

Avec « la malédiction d’Old Haven », on sait dès les premières pages que c’est un roman qui va capter toute notre attention jusqu’à la fin, et que l’aventure sera au rendez-vous. Fabrice Colin n’est pas de ces auteurs qui vous laissent patienter pendant des centaines de pages avant de vous jeter dans l’histoire. L’immersion est immédiate et c’est ce que j’ai adoré.

Nous plongeons dans une Amérique qui en apparence ressemble à celle décrite dans les livres d’histoire, pourtant elle diffère par bien des aspects. Nous sommes en 1723. L’Inquisition a tout pouvoir et n’hésite pas à semer la terreur. Le massacre des sorcières de Salem a eu lieu, et la chasse aux sorcières reste active. Puis au détour d’une page, noyés au cœur d’une société encore archaïque, on trouve des traces de technologie : sous-marins de poche, chat mécanique, des ornithoptères inspirés des schémas de Léonard de Vinci... Mais l’uchronie tient une place peu importante dans ce roman, chose que je regrette. Le monde citadin où se trouve la technologie cède peu à peu la place aux grands espaces américains. Descriptions du littoral atlantique, des forêts et des montagnes ne manquent pas. C’est un vrai voyage qui nous est offert. Fabrice Colin prouve que sa plume est celle d’un grand auteur. Jamais les descriptions ne semblent peser dans la lecture et l'on savoure sa poésie.

À la lecture de la quatrième de couv’, je m’attendais à trouver une histoire de sorcellerie et d’Inquisition, tout ce qu’il y a de classique ; et je dois admettre que Fabrice Colin a su nous surprendre en offrant un imaginaire qui reprend les classiques du genre en glissant la présence de dragons, d’un Jack O’Lantern vraiment sympathique ou encore en créant une société secrète dont Jonathan Swift est membre. On saluera l’hommage fait à Lovecraft tout au long de ce roman. Tout l’univers construit par Colin repose sur l’imaginaire de l’auteur américain. Vous y trouverez des références à Cthulu, au Nécronomicon, à Arkham, à Nyarlathotep… Bref, ce livre est comme ces films d’animation où l’on a une double lecture, celle qui s’adresse aux plus jeunes qui n’auront pas forcément connaissances des références littéraires, mais qui prendront plaisir dans cet univers magique et sombre à la fois ; et celle pour les adultes qui savoureront de retrouver le bestiaire « lovecraftien », sans qu’il s’agisse pour autant de plagiat. Fabrice Colin prouve en effet qu’il est possible de réutiliser l’univers d’un auteur à condition bien sûr de faire preuve de créativité, ce qui ne lui fait pas défaut. Le rythme est soutenu, alternant les découvertes sur le passé de Mary et sa fuite devant l’Inquisition qui la recherche ardemment ; et jamais on ne s’ennuie.

Comme dans tout roman initiatique, Mary croise sur son chemin des personnages qui vont essayer de l’aider. Qu’ils soient de passage ou de fidèles compagnons comme Usher, ils apportent tous une pierre à l’histoire. Ils nous font tous découvrir un peu plus le monde dans lequel nous évoluons, et grâce à eux nous en apprenons davantage sur Mary et sur le passé de ses ancêtres. Étonnamment, Mary m’a laissé une étrange impression. Pour être franche, je ne l’ai pas beaucoup aimée. C’est une ado de 17 ans dont les réactions et les sentiments ressemblent davantage à ceux d’une femme de la trentaine. Elle a passé toute son enfance dans un couvent et débarque dans le monde avec une attitude presque indifférente. Rien ne semble l’étonner, ou du moins on a du mal à ressentir ce qu’elle éprouve. On dirait que les événements passent sur elle, comme de l’eau sur une surface imperméable.

Hormis cette Mary un peu distante, le livre est une belle découverte qu’on ne lâche pas facilement. Un ouvrage tout public, dense sans être pour autant compliqué.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Empty Re: LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin

Message par nour le Jeu 9 Jan 2014 - 14:30

je viens de le finir

amateur de lovecraft n'attendez pas trop du roman en revanche l'histoire est magnifique, et assez bien réussi je trouve

nour
nour
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 44
Messages : 713
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation Aube
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : secretaire comptable

Revenir en haut Aller en bas

LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin Empty Re: LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum