Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_lcap100%LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_lcap0%LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_lcap0%LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_lcap0%LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_lcap0%LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Empty LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin

Message par Invité le Jeu 9 Juin 2011 - 11:27

LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin 97822512


Résumé

" L'ombre de l'Empereur s'étendait. Et je comprenais qu'il n'existait qu'une seule façon de lui échapper : il fallait que je tue cet homme." 1717 Nouvelle-Angleterre. Au coeur de la nuit, un jeune homme sans mémoire échoue sur la plage. Cet inconnu, nommé Thomas Goodwill, a oublié qu'il revient du Davv Jones Locker ; le paradis sous-marin des pirates. Il n'est sûr que d'une chose : un être cruel et tyrannique, qui n'est autre que l'Empereur lui-même, a juré sa perte. Il n'a qu'un espoir, lier son salut à celui de la flamboyante Mary Wickford.

601 pages
15 septembre 2010
7,50 €
LE LIVRE DE POCHE

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin Empty Re: LE MAITRE DES DRAGONS de Fabrice Colin

Message par Invité le Jeu 9 Juin 2011 - 21:05

Voici un livre que je conseille, surtout si vous avez lu "la malédiction d'Old Haven". A eux deux, ils forment un diptyque très original et inattendu.

Je vous mets mon avis:


« Le Maître des Dragons » n’est pas, à proprement parlé, une suite de « la Malédiction d’Old Haven ». Il est comme un faux jumeau, construit sur la même histoire, mais vécu par Thomas Goodwill et non, Mary Wickford. Au premier abord, l’idée peut sembler bizarre, presque absurde ; pourtant, Fabrice Colin nous offre un diptyque exceptionnel au résultat bluffant.

Ce deuxième opus égale son prédécesseur, même si j’aurais tendance à dire qu’il le surpasse. Lorsque j’ai commencé ce roman, j’ai souvent craint les répétitions ; et en fin de compte celles-ci sont très rares et correspondent aux rencontres de Thomas et Mary. Fabrice Colin a su se renouveler et nous proposer une histoire vraiment différente. Chaque roman apporte à l’autre les réponses à nos interrogations, et nous fait découvrir d’autres aspects de l’univers dans lequel Fabrice Colin plante son histoire.

Alors que le premier volume nous parle de sorcellerie et de créatures étranges sorties de l’imaginaire de Lovercraft, le deuxième volet se concentre sur la piraterie. Autant dire que c’est ce que j’ai adoré dans ce livre ! Digne des classiques du genre, « le maître des dragons » nous offre une aventure palpitante, menée tambour battant, alternant les virées sur de grands navires, des combats, des trahisons, une plongée fantasmagorique dans le royaume des marins noyés… On se laisse emporter par l’agréable narration à laquelle Fabrice Colin nous a habitués dans « la malédiction d’Old Haven ».

À l’opposé de Mary Wickford, Thomas Goodwill est un personnage auquel on s’accroche facilement. Je l’ai trouvé bien mieux construit et son passé y est pour beaucoup. L’homme aux quatre vies se dévoile peu à peu, nous permettant de mieux le cerner. On suit ce personnage complexe, rongé par la trahison, qui peut faire preuve de sympathie, mais aussi de cruauté. Le plaisir de suivre un héros tout en relief avec ses défauts et ses qualités a été au rendez-vous. Pour ma part, il a complètement éludé le personnage de Mary Wickford qui apparaît soudain beaucoup moins flamboyante. Ce qui lie ces deux héros, c’est une quête identitaire. L’un comme l’autre, cherche à savoir qui il est, à lever le voile sur un passé nébuleux qui pourtant interfère dans leur présent.

En dehors de Thomas Goodwill, le casting de ce roman est vraiment haut en couleur. Citer tous les personnages prendrait trop de temps. Mais j’ai eu un véritable coup de cœur pour Abigail, la vieille femme aux chats. Farfelue, intelligente, elle apporte une touche de féminité dans un univers qui se veut beaucoup plus viril que celui de « la malédiction d’Old Haven ».

En mot de la fin, je n’aurais qu’une chose à vous dire : lisez-le !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum