Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Message par Melusine le Sam 21 Jan 2012 - 10:36



Résumé

La quête d'absolu s'accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher - l'antithèse d'une Bovary - ne peut ressentir qu'un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l'incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d'Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n'est pas d'avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Vronski, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère. Vronski, finalement lassé, retrouvera les plaisirs de la vie mondaine. Dans son insondable solitude, Anna, qui ne peut paraître à ses côtés, aura pour seule arme l'humiliante jalousie pour faire vivre les derniers souffles d'un amour en perdition. Mais sa quête est vaine, c'est une "femme perdue".

1024 pages
1877
9 €
EDITIONS LE LIVRE DE POCHE

avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Message par Melusine le Sam 21 Jan 2012 - 10:38

Mon avis: Scandale chez les Olbonski. On vient de révéler que Stiva, le maître de maison, trompe sa femme Dolly, avec l'institutrice des enfants. La maison est complètement désorganisée. Arrive alors Anna Karénine, soeur de Stiva et grande amie de Dolly, afin de réconcilier les époux. A la gare, en arrivant, elle croise le comte Alexis Wronsky, jeune et brillant officier. Cet Alexis Wronski est déjà bien connu de la famille: il poursuit de ses faveurs Kitty Cherbatski, la jeune soeur de Dolly, qui ne jure que par lui. Tout le monde pense le mariage imminent, au grand désespoir de Constantin Lévine, un jeune propriétaire terrien lui aussi amoureux de Kitty. Mais lors d'un bal, Anna, belle et magnétique, attire tous les regards, y compris celui de Wronski qui tombe fou amoureux d'elle. Mortifiée d'éprouver une attirance pour cet homme et de s'attirer la haine de Kitty, Anna rentre précipitamment chez elle, mais Wronski la suit, encore et toujours.

Un peu moins de mille pages pour ce roman qui m'a laissé sur des sentiments bien différents. D'abord, un sourire cynique: en bonne femme du monde, Anna vit dans une société du paraître, où l'on se marie avec un bon parti plus que par amour, où l'homme qui trompe sa femme peut garder le sourire mais pas la femme infidèle, où il faut avant tout sauver la face. Oblonski, son frère coureur de jupon, est un détestable personnage, et Wronski, dont tout le monde sait au départ qu'il n'est qu'un séducteur qui ne rendra jamais Kitty heureuse, n'a jamais attiré la moindre sympathie de ma part. Curieusement, c'est un peu la même chose pour Anna: au début, je n'ai pas accroché au personnage, qui m'a semblée très superficielle, peu crédible. On ne nous raconte pas vraiment la période où Wronski la séduit, ce qui donne l'impression qu'elle cède immédiatement, sans état d'âme. De plus, le fait qu'elle ne veule pas divorcer mais vivre avec son amant m'a paru étrange, tout comme l'absence d'affection pour sa fille, qui m'ont dérangée. Mais l'impression s'est inversée dans la deuxième partie, lorsqu'elle se rend compte que sa vie va dans le mur et qu'elle en devient à moitié folle: la fin du roman présente une Anna dramatique, voire tragique, qui m'a complètement emportée et j'ai pris l'issue de son histoire en plein dans la figure!
Par contre, toute une partie du roman m'est passée dix kilomètres au-dessus. On nous parle en effet d'une Russie terrienne, où l'on discute pour savoir quelles sont les meilleures positions à adopter pour tirer le meilleur de ses champs, tant sur le plan économique que sur le plan matériel. Là, je l'avoue, j'ai sauté des pages. Mais là où il fustige l'hypocrisie mondaine et civile, ce roman est une véritable ode à la vie des champs et à la beauté de la nature, grâce au personnage de Lévine, qui n'hésite pas à aller faucher avec ses paysans, à défendre le travail agricole, à regarder le soleil se lever et à dormir dans le foin. C'est d'ailleurs le personnage que j'ai préféré, fidèle, travailleur, intelligent, sans pour autant être parfait, il est aussi celui qui met en question les croyances religieuses tout comme le progrès techniques et politiques. Loin d'être centré sur une histoire d'amour adultère, ce roman a donc de nombreuses autres facettes, dont certaines m'ont beaucoup plu et d'autres m'ont laissée de marbre.

Ma note: 3,5 / 5
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Message par mandy911 le Ven 20 Juil 2012 - 20:05

J'ai beaucoup envie de le lire celui-ci Smile
avatar
mandy911
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 2020
Date d'inscription : 27/01/2012

http://universlivresque.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Message par Melusine le Sam 1 Déc 2012 - 11:48

En plus de la version cinéma avec Sophie Marceau des années 1990:


Une nouvelle version sort en salles le 5 décembre 2012 avec Keira Knightley:

avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Message par Tia le Jeu 14 Fév 2013 - 21:44

Sortie Poche Décembre 2012




Edition : Pocket
(06 décembre 2012)
Prix : 4,90 €
984 pages
avatar
Tia
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 25
Messages : 2167
Date d'inscription : 11/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Message par Littlepadfoot le Mer 21 Mai 2014 - 16:21

Tout commence chez les Oblonsky où Stiva, le père de famille est encore une fois trouvé coupable d'adultère. La maisonnée s'en retrouve toute chamboulée car le couple Oblonsky ne s'adresse plus la parole. C'est à cette occasion que la soeur de Stiva Oblonsky, Anna va venir leur rendre visite afin d'arranger cette situation et c'est à peine en descendant du train à Moscou qu'elle rencontre le comte Alexis Vronsky et est entrainée dans sa passion amoureuse, bien qu'étant une femme mariée.

J'ai vraiment eu du mal au début avec ce livre, car l'intro dure bien 100 pages, donc il faut s'accrocher, jusqu'à tant qu'Anna débarque où l'histoire commence réellement. Avec l'héroïne éponyme, j'ai eu pas mal de sentiments contradictoires tout du long de ma lecture. Au début, je l'appréciais réellement, son destin de femme amoureuse, mariée pour un statut, partagée entre sa raison et ses sentiments : tout cela rend vraiment Anna attachante. Puis au fur et à mesure, elle ne s'est même plus vraiment où elle en est, perdue entre son amant et son mari, elle devient folle et pour ma part je la trouvais de plus en plus insupportable et incompréhensible.

Concernant Vronsky, par contre je l'ai adoré ! Rien qu'à travers les pages j'ai ressenti sa douceur de caractère, son amour pour Anna et sa détresse à des moments, car Anna passe un peu pour celle qui fait souffrir tout le monde sur son passage et elle avec, sans vraiment le vouloir.

Il faut aussi que je parle d'une histoire parallèle à l’histoire d'amour d'Anna et de Vronsky, qui est le point de vue de Lévine, un grand propriétaire terrien, qui préfère travailler de ses mains avec ses employés, vivant reculer plutôt que dans l'agitation de Moscou. C'est le personnage qui reflète la manière de penser de Tolstoï, du coup un personnage ancré dans son siècle et dans l'histoire russe, car c'est alors les prémices de l'avènement du communisme, ça se ressent lorsqu'il aborde le domaine de l'économie qu'il y a un esprit communiste qui se met en place, en quelque sorte.
Après, il y avait beaucoup de pages qui lui étaient consacrés, surtout dans la première partie du livre, où je préférais revenir vite à l'histoire d'Anna et d'Alexis, qui est plus palpitante et puis je voulais savoir ce qu'il allait encore leur arriver.

En parlant de ce qui va arriver au couple d'amant, la fin est vraiment surprenante et brutale, je suis restée un peu pantoise en voyant que les dernières pages étaient aussi neutres, alors que j'étais quand même moi-même assez bouleversée !

Ce fut une lecture longue de quelques milles pages, mais ce ne fut pas laborieux pour autant. En général, je me laissais porter tout simplement, qui m'intéressait vraiment, bien que pas réellement exceptionnelle, mais c'est aussi que j'aime beaucoup la Russie, donc ça m'intéressait encore plus et puis ça montre que Tolstoï sait mener ses lecteurs.

En somme, ce fut une lecture plaisante, bien qu'elle soit en longueur, mais il faut s'accrocher, j'ai regardé les deux films les plus connus qui ont été adapté de ce livre avec Sophie Marceau puis Keira Knightley (et le dernier est mon favori) au cours de ma lecture, et ça m'a pas mal aidée à cerner l'histoire et les personnages, sans trop me spoiler la fin Smile

3/5
avatar
Littlepadfoot
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 2087
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante en Lettres Modernes et lectrice à temps plein

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANNA KARENINE de Léon Tolstoi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum