Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

IKEBUKURO WEST GATE PARK de Ishida Ira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

IKEBUKURO WEST GATE PARK de Ishida Ira

Message par Maliae le Lun 9 Jan 2012 - 17:46



Résumé :

Bienvenue à Ikebukuro West Gate Park. Un square ouvert aux aventuriers urbains, à la sortie ouest de la gare d’Ikebukuro. C’est là que Makoto et ses amis ont établi leur QG. Makoto a dix-neuf ans, et c’est un trouble shooter, un ” solutionneur d’embrouilles “. Des embrouilles, il n’en manque pas dans ce quartier où se rencontrent gamins à la dérive, yakuzas, filles perdues et clandestins dans le Japon de l’envers. Avec pour seules armes son énergie et sa débrouillardise, Makoto résout les énigmes, vient en aide à ceux qui sont dans la détresse, et tente de ramener la paix dans les rues menacées par une sanglante guerre des gangs… Si Ikebukuro West Gate Park a obtenu le Grand Prix de littérature policière au Japon, il dépasse de loin le cadre du roman policier. Quand on referme le livre, on a l’impression de connaître par cœur ce quartier de Tôkyô, chacune de ses ruelles où se côtoient bars à karaoké et love-hôtels, on s’est attaché à chacun de ses habitants. Par petites touches incisives d’un pinceau très rapide, Ishida Ira a produit une œuvre extrêmement originale, dont la toile de fond plutôt noire s’éclaire de soudaines bourrasques de soleil.

389 pages
8€50
Editions Philippe Picquier

Mon avis :
J'ai réellement adoré. Bon je connais le manga et le drama, et je peux dire qu'ils ont pas mal respecté ce livre. Pourtant lire le roman m'a fait un effet différent, il m'a beaucoup plus touché et Makoto (le narrateur) est un personnage que j'ai adoré. Avec Takashi (le roi des G-boys) et Shun, ces trois là sont sans doute mes personnages préférés. C'est un livre d'ailleurs, où j'ai apprécié pas mal de personnage, en plus des enquêtes, de l'histoire (ou plutôt des histoires puisqu'il est coupé en quatre enquêtes bien distinctes), de l'ambiance.
On se retrouve plongé dans le quartier d'Ikebukuro comme si on y était, on rencontre la prostitution, les love hotel, les gamines qui "se font payer pour jouer avec des vieux au karaoke", les gens qui restent cloitrés chez eux pour plus en sortir (l'hikikumori), la délinquance, les yakuzas, et puis aussi tout un système de bandes : les G-Boys contrôlé par Takashi.
Makoto a arrêté le lycée et ne sait pas quoi faire de sa vie, et sa rencontre avec Rika et Hikaru (dans la première histoire, celle qui démarre le livre) va petit à petit avoir des répercussions sur lui, et au fur à mesure du livre sa vie va prendre un sens. C'est bien écrit, ça se lit hyper vite, c'est agréable, c'est intéressant, pleins de personnages sont super. Moi, une fois que je l'ai démarré j'ai eu vraiment beaucoup de mal à m'arrêter. Et je le conseille.

Note : 5/5
avatar
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: IKEBUKURO WEST GATE PARK de Ishida Ira

Message par Sherryn le Mar 10 Jan 2012 - 12:14

Dire que j'ai trouvé Ikebukuro West Gate Park exceptionnel reste un mot faible.
IWGP a remporté au Japon le Grand Prix de Littérature Policière ; mais il dépasse très largement ce cadre. Makoto est un jeune sans vrai boulot, sans vraie motivation ; il glande, sort, drague les filles, et a déjà eu plusieurs démêlés avec la justice. Et d'ailleurs, il n'est pas du tout un représentant de celle-ci : il porte sur le monde un regard désinvolte, limite je-m'en-foutiste, sans positivisme exacerbé mais sans défaitisme pathétique non plus. Il se fait plaquer par sa copine ? Bon, ben voilà, tant pis, j'ai autre chose à faire en attendant...
Pour toutes ces raisons, bien que ce roman ait reçu un prix de littérature policière, on ne sent pas du tout l'ambiance habituelle de l'inspecteur cherchant à résoudre son crime ; et bien qu'il ne s'agisse pas d'un roman fantastique, on se sent réellement embarqué dans un autre monde, un monde réel et lointain tout à la fois. Makoto fréquente des gens qui vivent de petits boulots, des gens bien, des gangs, des yakuza, des ikkikomori, des putes. Malgré ses fréquentations pas toujours très clean, son regard ne juge jamais et c'est la raison pour laquelle, en refermant le livre, « on a l'impression de connaître par coeur de quartier de Tôkyô, chacune de ses ruelles où se côtoient bars à karaoké et love-hôtels, on s'est attaché à chacun de ses habitants. » (cf résumé éditeur).
L'écriture d'Ishida Ira, enfin, est tout simplement incroyable, incisive, rapide, surprenante, jeune et fraîche, elle fait à la fois ressortir le désappointement et le dynamisme de la génération actuelle, avec une justesse de ton constante. Ses histoires connaissent une conclusion surprenante, pas foncièrement mauvaise mais jamais totalement bonnes non plus, proches de ce qui se fait dans la vraie vie, quoi.
avatar
Sherryn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 820
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Adepte de la Plume

http://sherryn.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum