Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_lcap0%QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_lcap0%QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_lcap0%QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_lcap0%QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_lcap0%QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Empty QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten

Message par Invité le Mer 8 Juin 2011 - 20:05

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Image_17


Résumé

Gil n'a que huit ans. Mais son petit cœur a déjà connu de bien grands sentiments. Trop grands. Trop forts... A cause de ce qu'il a fait à Jessica, le voici dans une résidence spécialisée. Seul, face à la bêtise des adultes qui transforment ses rêves en symptômes cliniques, et son amour en attentat. Seul dans une forteresse de silence. Qui pourra l'y rechercher ? Une émotion pure, dans une langue merveilleusement préservée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Empty Re: QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten

Message par Invité le Mer 8 Juin 2011 - 20:07

C’est un très bon livre, mais le seul problème est que le “crime” de Gil nous est expliqué seulement à la fin. Sinon, j’ai trouvé que ce livre était bien construit, sur un point de vue uniquement enfantin, en utilisant parfois des dossiers, l’auteur nous donne les deux points de vue.

Le livre est écrit avec comme narrateur le petit Gil de 8 ans, donc cela implique des fautes d’orthographe, des néologismes et tout ça. Mais cela permet de donner de l’originalité et du sentiment à cette œuvre, car si cette œuvre était écrite par le point de vue d’un psychiatre, on ne serait pas compatissant. Donc, j’apprécie beaucoup ce point de vue.

Parlons du titre, que j’ai bien aimé car il se montre très bien entre la masse de livre, mais pour comprendre la signification, j’ai vraiment du réfléchir beaucoup, mais je l’ai comprise. Le titre signifie “quand j’avais cinq ans je me suis tué” , c’était bien mon hypothèse, c’est pourquoi j’attendais un suicide d’un enfant, mais c’est complètement le contraire. De plus, pour comprendre le titre, il fallait savoir le titre original qui était “When I was Five I killed myself” , donc il faut travailler pour comprendre ce titre.

Vous savez pourquoi il a été dans un hôpital psychiatrique le petit Gil ? C’est cette question qui nous permet de continuer la lecture de ce livre. Gil nous dit la réponse de cette énigme à la fin, car pendant tout le récit il alterne récit de l’hôpital et récit de sa vie d’avant. La raison n’est pas le “crime” de Jessica, non, c'est quelque chose de tout bête, que personne ne peut punir : l’Amour.

Donc, pendant tout le récit, le psychiatre essaye de soigner un enfant de l’Amour, c’est ce qui montre le réel paradoxe entre enfant et adulte, car l’enfant n’est pas malade, il est amoureux. De plus, ce livre permet de montrer la stupidité des adultes qui veulent tout comprendre comme des symptômes.

Finalement, je peut dire que j’ai beaucoup aimé ce livre, mais que le hic était la situation de Gil expliqué à la fin, mais on peut considérer cela comme une qualité, car l’on croit à un “meurtre”, ce qui justifiait la thèse des psychiatres, mais après la connaissance de l’accusation, on comprend immédiatement la stupidité. Donc, je vous le conseille, le livre mais aussi le film très sentimental.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Empty Re: QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten

Message par Rose book le Ven 3 Fév 2012 - 9:07

Il y a le film que j'ai vu il y a maintenant plusieurs années je me rappelle que c'était à la fois révoltant et émouvant , je ne savais pas qu'il y avait un livre
Rose book
Rose book
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 32
Messages : 243
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation France

http://meliemeloaucoeurdesmots.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Empty Re: QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten

Message par Invité le Ven 3 Fév 2012 - 20:27

Il fait parti de ma grande pile à lire!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten Empty Re: QUAND J'AVAIS CINQ ANS JE M'AI TUE de Howard Buten

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum