Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_lcap0%LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_lcap0%LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_lcap100%LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_lcap0%LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_lcap0%LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Empty LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet

Message par vany le Dim 12 Mai 2013 - 12:27

LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Quand-10

Encore aujourd'hui, la perte d'un enfant est un sujet tabou. Peu depersonnes veulent en parler, du moins publiquement. Face à un tel drame, on est pourtant en droit de se demander si telle ou telle réaction ou étatd'esprit sont normaux, exagérés, vains ou essentiels. Le livre Grossesse et Tristesse vient enfin à la rescousse de tous ceux etcelles qui se posent cette question. En effet, ce volume regroupe uneimpressionnante série de témoignages de femmes qui ont vécu la perte de unou de plusieurs enfants. Des fausses couches jusqu'au décès après quelquesannées de vie, ces textes sans prétention et écrits simplement démontrent une sincérité toute naturelle. À travers chaque témoignage chargé d'émotions se profile l'évolution des étapes du deuil, jusqu'au retour au bonheur qui est malgré tout possible. Grossesse et tristesse est désormais un point de repère plein d'espoir pourles parents ayant perdu leur enfant. Car ces femmes qui témoignent sans rien cacher sont désormais de beaux exemples de courage et prouvent qu'il est possible de s'en sortir. En passant par Sabrina, qui a fait plusieurs fausses couches, jusqu'à Fanny, qui a perdu sa fille dans son ventre la journée où elle se rendait à l'hôpital pour accoucher. Sans compter Lucie,dont le fils est décédé à la suite d'une trisomie 21 et de malformationscardiaques. Toutes ces mamans, et bien d'autres, sont passées par deterribles étapes pour arriver à s'en sortir et on ne peut qu'être touché parces histoires où la personnalité de chaque femme est habilement mise envaleur. Ce livre, où on sent spontanément l'émotion, le chagrin et la difficulté àpasser au travers, pourra aider autant les personnes qui ont vécu ce typed'expérience tragique que celles qui font partie de leur entourage.

296 pages
Jcl
6 juin 2011
22€70
vany
vany
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 2264
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation Trelazé, 49, Maine et Loire
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : En congé parental

http://vanytheque.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet Empty Re: LORSQUE GROSSESSE DEVIENT TRISTRESSE de Nadia Pinet

Message par vany le Dim 12 Mai 2013 - 12:59

Je pense n'avoir jamais autant été émue, n'avoir jamais autant pleurée pour un livre.

Pfiuuu. Voilà ce que j'ai pensé en sortant de ma lecture. Et depuis, j'avoue avoir du mal à me remettre à lire, tant j'ai été touchée.

Nadia Pinet est ce qu'on appelle un parent orphelin. Elle a perdu un enfant.
Elle a découvert via le net un forum d'autres parents orphelins, qui lui ont permis de partager sa peine, de se sentir entourée, comprise et soutenue.

Alors, elle a voulu partager avec le monde entier ce deuil si particulier, si horrible finalement car pas dans l'ordre des choses.

Au travers d'une dizaine de témoignages, nous faisons la connaissance d'une dizaine de mères qui, chacune, nous raconte son histoire, son parcours, sa reconstruction.

Entre celle qui aura perdu des enfants in utéro à cause de fausses couches, celle qui aura du subir une IMG (interruption médicale de grossesse), celles qui perdront leurs enfants dans les heures, les jours, les mois, voir les années suivant leur naissance, à cause de maladie, d'erreur médicale, d'accidents...

Tous ces témoignages sont précieux et touchants. Et bien que chaque histoire est différente, j'ai relevé des points clés identiques dans chacune d'elles :
Le besoin qu'on reconnaisse la douleur émotionnelle de ce deuil, même s'il ne s'agit que d'une fausse couche.
Le besoin qu'on reconnaisse l'existence de l'enfant, encore plus quand celui ci n'aura que peu vécu, voir pas du tout, hors de sa mère
Le besoin d'être entourée sans subir les petites phrases anodines et pourtant oh combien blessantes de l'entourage, comme "Tu en auras d'autres" ou "C'est peut être mieux comme ça"

Dans les dernières pages, l'auteure nous offre un paragraphe que je souhaite vous retranscrire une partie, tant je le trouve important, pour avoir moi-même vécu ce genre de perte et m'être retrouvée dedans :

"Que dire, que faire face à un proche en deuil ?

[....] Lorsque je pleure ou que je parle de mon enfant, ne me parle pas si tu ne sais pas quoi dire, écoute moi.
J'ai besoin de parler, j'ai besoin d'une épaule pour pleurer. Respecte mes silences, donne moi la main, sois présent lorsque j'en ai besoin.

En général, les proches n'osent pas parler de l'enfant décédé. Mois, je vous le dis, il faut foncer [...]

[....] Si vous ne l'avez pas connu, demandez-moi comment il s'appelait.
Surtout, ne nous évitez pas et ne faites pas comme si rien n'était arrivé.
Dites moi simplement que vous êtes désolés... "


Cette lecture n'apporte rien à son lecteur, si ce n'est l'émotion qu'elle véhicule et le message suivant : chaque enfant, qu'il soit mort in utéro ou après la naissance, à n'importe quel stade, fais parti de l'histoire de ses parents, qui ont besoin de se sentir et de le sentir reconnu.

Mais surtout, ce livre est une façon, à mon avis, de perpétuer le souvenir de Naomy, Joshua, Jason, Justin, Gabriel, Rose, Nina, Axel, Emma, Angèle, Ange, Mathias, Jolyanne, Davély, Tessy, Mila, Bruno, et tous les autres anonymes que des parents pleurent chaque jour qui passe.

Merci à Nadia Pinet et aux autres mères qui ont partagées avec nous, lecteurs, cette émotion et cet amour profond.
vany
vany
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 2264
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation Trelazé, 49, Maine et Loire
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : En congé parental

http://vanytheque.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum