Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

MARCHE OU CREVE de Stephen King

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous aimé ce livre?

MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_lcap67%MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_rcap 67% 
[ 6 ]
MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_lcap11%MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_rcap 11% 
[ 1 ]
MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_lcap22%MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_rcap 22% 
[ 2 ]
MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_lcap0%MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_lcap0%MARCHE OU CREVE de Stephen King Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 9

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Cali le Jeu 14 Mai 2009 - 14:19

MARCHE OU CREVE de Stephen King 6696-m10

Résumé

Mieux que le marathon... la Longue Marche. Cent concurrents au départ, un seul à l'arrivée. Pour les autres, une balle dans la tête. Marche ou crève. Telle est la morale de cette compétition... sur laquelle une Amérique obscène et fière de ses combattants mise chaque année deux milliards de dollars. Sur la route, le pire, ce n'est pas la fatigue, la soif, ou même le bruit des half-tracks et l'aboiement des fusils. Le pire c'est cette créature sans tête, sans corps et sans esprit qu'il faut affronter : la foule, qui harangue les concurrents dans un délire paroxystique de plus en plus violent. L'aventure est formidablement inhumaine. Les participants continuent de courir en piétinant des corps morts, continuent de respirer malgré l'odeur des cadavres, continuent de vouloir gagner en dépit de tout., Mais pour quelle victoire ?



Editions : J'ai lu
Pages : 378
Sortie : décembre 2004
Prix : 6.50 euros


Dernière édition par Cali le Ven 27 Jan 2012 - 10:22, édité 1 fois
Cali
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Cali le Jeu 14 Mai 2009 - 14:21

encore une merveille de King!!

Ma Note 5/5: grandiose!! époustouflant!! inimitablement angoissant!! l'Etre Humain dans toute sa splendeur, bête et méchant!!
Il est des livres de fiction comme ça, qui ont l'air, semblant de rien, de raconter un avenir pas si lointain ou pas si improbable que ça...
Cali
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Invité le Mer 11 Mai 2011 - 5:46

Celui là est sans conteste dans mon top 5 des Kings préférés, voir top 3.

Ma critique : Premièrement et très basiquement, l'aspect compétition et le 'Mais va-t'il aller au bout?' est très prenant et on se prend vraiment à supporter le personnage principal, Ray Garraty, un adolescent qui veut gagner le gros lot. Eh oui, ce sont des adolescents qui y participent. Cela rend le jeu encore plus sadique. Et cet intrigue la nous tient en haleine tout le long des à peine 300 pages du livre, qui se lit ici aussi d'une seule traite (j'ai passé une nuit blanche dessus).



Deuxièmement et je crois que c'est le plus important ici, King dépeint une jeunesse en quêtes de repères, repère symbolisé par le Sergent qui dirige la marche, tout les participants étant prêts à tout pour lui et lui vouent un respect sans bornes - sans aucunes raisons objectives d'ailleurs - .



Mais plus que la jeunesse, c'est à un portrait de toute la société qui est ici mis en oeuvre. Une société composée de gens avec des vies tellement misérables qu'elle se débauche dans le voyeurisme de cette Longue Marche, sorte de télé-réalité extrême et violente. Et c'est en cela que cette oeuvre qui a été écrit il y a plus de 30 ans est avant-gardiste.



Troisièmement, on découvre ici de manière implicite une critique de l'armée. Des militaires sans âmes et un respect inconditionnel de la hiérarchie. Armée d'ailleurs qui se pose en modèle pour des jeunes en manque de repères.

Certains peuvent même voir une critique d'une société capitaliste avec l'argent comme seul moteur, cette vision se discute néanmoins.


Je trouve d'ailleurs ce roman très avant gardiste, comme Running Man.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Invité le Mer 11 Mai 2011 - 10:28

Bonne chronique Wink Je suis totalement d'accord avec toi ! =D

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Invité le Mer 11 Mai 2011 - 11:21

Merci Korto Smile

N'oublions pas qu'il a été écrit sous le pseudo de Bachman, les Bachman sont plus 'profonds' que les Kings, enfin c'est plus des romans noirs avec un 'message' derrière Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Invité le Ven 14 Oct 2011 - 21:25

Voici ma critique de : "Marche ou crève" de Richard Bachman (Stephen King).

Tout d'abord parlons de la couverture du livre :

Une empreinte de pas dans la neige. Une empreinte d'homme laissée par une bonne paire de chaussures. Cette empreinte a une valeur symbolique : dans le roman, il est en effet question d'une très longue marche. Je ne me souviens pas que les personnages du roman aient eu à affronter la neige (en tout cas, si tel est vraiment le cas, ça ne m'a pas marquée) en revanche, je trouve que ça illustrerait parfaitement la difficulté de cette marche. Progresser dans la neige est assez fatigant et pénible. La "Longue Marche" l'est elle aussi. Mis à part cette empreinte dans la neige, aucune fioriture. Un jeu d'ombres qui me fait penser à une alternance de jours et de nuits. Longueur, difficulté, immensité, sont les termes qui me viennent à l'esprit.


Allons-y ! Parlons un peu des personnages.

Comme souvent dans les romans de Stephen King, nous trouvons une multitude de personnages. Certains sont gardés à l'arrière-plan (imaginez un peu s'il nous fallait faire la connaissance des cent marcheurs individuellement !).

Le personnage principal de cette histoire, celui que nous suivrons du début à la fin, celui que nous apprendrons à vraiment connaître, se nomme Raymond Garraty. Ce jeune adolescent a postulé pour participer au très grand événement que représente "La Longue Marche".
Détail amusant mais pas le moins du monde étonnant : Ray est natif du Maine. Stephen King a l'habitude de baser très souvent ses histoires dans le Maine, l'état dont il est lui-même originaire. ;-)
On assiste au début de l'histoire à la séparation émouvante de Ray et de sa mère. Avant d'avoir été informé des règles du jeu, on pense simplement que Madame Garraty est comme beaucoup de mères, un peu mère-poule et qu'elle a du mal à réaliser que son poussin a grandi. Plus tard, on comprendra pourquoi cette femme était autant brassée par le fait de laisser son fils.
Comme dans beaucoup de ses romans, Stephen King démarre en douceur. Un groupe de cent adolescents sélectionnés suite à des tests d'aptitude se préparent à prendre le départ d'une épreuve sportive renommée. L'ambiance est un peu tendue, on sent le stress des participants, mais rien d'inquiétant ou d'anormal. Qui n'a jamais eu le trac avant une grande épreuve ? Les concurrents se jaugent, tentant d'évaluer leurs chances face à leurs adversaires. Certains croient dur comme fer qu'ils seront LE vainqueur. D'autres doutent un peu, certains tentent de plaisanter ou de discuter pour faire retomber un peu la tension de l'attente.
Une fois le départ donné, des liens se forment petit à petit entre Garraty et Peter Mc Vries. D'autres concurrents se montreront bien moins sympathiques.

Une autre figure emblématique de ce roman n'est autre que le Commandant, organisateur de cette longue marche. Au fil du roman, Garraty le qualifiera de sociopathe entretenu par la société", il le considérera comme un dangereux criminel. On apprendra que son propre fils participe à la course.



Passons à mon avis général sur ce livre.

J'ai commencé la lecture de ce roman avec beaucoup de curiosité. Une épreuve sportive renommée, retransmise par la télévision ? Une marche à laquelle seulement 100 personnes participent ? Et alors ?
Je brûlais d'envie de savoir ce que Stephen King avait bien pu nous concocter.
Comme je l'ai déjà dit un peu plus haut, l'histoire commence en douceur. On ne s'attend pas encore à tout ce qui va suivre.
Et pourtant ! L'horreur est bien présente dans ce roman et on la découvre petit à petit en tournant les pages. On comprend bien vite ce qui se cache derrière l'expression d'apparence inoffensive "prendre son ticket". On comprend bien vite que ces 100 jeunes participent en fait à une course à la mort. Seul l'un d'entre-eux en sera vainqueur, seul l'un d'entre-eux en réchappera ! C'est la règle !
En revanche, une question m'a tenaillée durant une bonne partie de ma lecture : mais que font-ils tous ici ? Pourquoi se sont-ils enrôlés dans cette course qui n'aura pour seule issue (à une exception près) que la mort ? Et sur ce coup-là, une fois de plus, Stephen King a été très fort ! Il nous pousse à tourner les pages, à parcourir les lignes, à avaler les mots pour obtenir la réponse à cette question qui nous tourmente tant. Pour certains participants, on pourra comprendre qu'ils n'avaient pas grand-chose à perdre dans leur vie. Pour d'autres, on s'interroge sur le pourquoi de leur geste : l'un d'entre-eux, Scramm, est marié. Comment peut-on risquer sa vie dans ces conditions ? Scramm est pressenti comme le potentiel vainqueur de cette marche. Il est très sûr de lui. Il est certain que rien ne pourra l'arrêter et qu'il retrouvera bien vite sa femme.
En ce qui concerne Garraty, le personnage central, on le verra douter, on le verra désespérer, on le verra s'accrocher, on le verra bouillir de révolte et de colère, on le verra vaciller et marcher sur une corde raide sur le point de casser puis se relever et avancer... toujours avancer... Garraty est à la fois faible et fort. Il a envie de vivre, peut-être bien plus que tous les autres concurrents. Il se rend compte que, peut-être, c'était une erreur d'avoir accepté de prendre le départ de cette longue marche. Cette marche qui ne sera que le théâtre de la souffrance, du désespoir, de la mort.

Le roman se déroule du début à la fin sur la longue route qui défile sous les pieds des candidats. On pourrait penser que la lecture va devenir pénible, lassante. Mais ce n'est pas du tout le cas. Stephen King a su rendre son histoire prenante, addictive, distrayante. On est un peu surpris d'arriver à la dernière page. Aucune longueur, aucun temps mort. Tout est subtilement agencé pour nous donner envie d'avancer, d'avancer, d'avancer... et de franchir la ligne aux côtés du vainqueur de la Longue Marche.
La fin m'a un peu interpellée. Elle m'a paru un peu énigmatique. On peut la comprendre de deux façons... Mais, chut ! Ce n'est pas la peine d'insister ! Je ne vous dirai rien.

99 participants tomberont. Un seul participant franchira la "ligne d'arrivée".


En conclusion :

Stephen King nous invite à la découverte d'un récit d'anticipation dystopique qui fait froid dans le dos. Aucune incursion du surnaturel dans ce roman. Tout pourrait très bien arriver dans notre monde. La fiction pourrait très bien rejoindre un jour la réalité. Cette marche à la mort n'a rien d'impossible, et c'est ça qui fait le plus peur.
Un roman que j'ai trouvé excellent. Je regrette vraiment qu'il n'ait pas été adapté au cinéma comme la majorité des oeuvres de Stephen King. En même temps, les réalisateurs ont-ils peur de ne pas arriver à rendre justice à ce roman ? Il suffirait de pas grand-chose pour faire de ce magnifique roman un film lamentable et insipide. Pour pouvoir adapter cette oeuvre, il faudrait un réalisateur ayant le génie de Stephen King. Peut-être que jusqu'à présent personne ne s'est senti à la hauteur de la tâche. C'est bien dommage.
Pour conclure, je dirai que ce livre a été un vrai coup de coeur. Un très bon roman de Stephen King dont je recommande vivement la lecture. ;-)

Retrouvez cette critique et bien d'autres sur mon blog : http://ursuladubois.blogspot.com/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Mylou le Mer 18 Jan 2012 - 15:38

J'ai fini ce bouquin ce matin et ça a été une lecture absolument extraordinaire.
C'est quand meme une histoire hyper violente. Des gamins meme pas majeurs qui traversent le pays sans s'arreter, coute que coute. tu t'arretes, tu meurs. faut etre motivé !

on sent toute l'angoisse, la dureté de l'epreuve, l'ambiance super lourde. Les morts, la fatigue, la douleur, la solitude.
Sincerement moi j'ai souffert avec tous ces gosses qui jouaient à la guerre.
et la folie de la foule !! Tous ces gens qui acclament ces gamins qui sont en train de crever devant eux, mais ils sont malades !!!
l'humain est un peu con et beaucoup fou, quand meme

J'avoue meme que les 3-4 dernieres morts m'ont tiré des larmes, j'ai eu enormement de peine pour eux Sad

Comme lanacroft je deplore le fait qu'il ne soit pas encore adapté au cinéma, parceque ça reste qd meme un sacré bon bouquin et je suis sure que sur grand ecran, ça pourrait etre un film exeptionnel. la personalité et la psychologie des personnages, moi je demande à voir !
D'ailleurs en fait apparemment l'idée de le porter à l'ecran a traversé l'esprit de Frank Darabont (qui a déjà fait Les évadés. Film absolument parfait), il en a parlé y'a quelques temps. Yapuka. moi je veux voir !


Dernière édition par Mylou le Lun 23 Jan 2012 - 7:58, édité 1 fois
Mylou
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 37
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par lilyroseyy le Mer 18 Jan 2012 - 15:55

Chouette avis Mylou! Pour moi, c'est vraiment le meilleur stephen king...
lilyroseyy
lilyroseyy
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 1700
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation Roubaix
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : à l'hôpital

http://lilyroseyy.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Mylou le Mer 18 Jan 2012 - 16:33

ha non, là par contre, pour moi il ne detronera JAMAIS Misery Laughing
(on va dire qu'il est numéro 2 Laughing )

(en meme temps Misery est le 1er King que j'ai lu, ceci explique surement cela.)
Mylou
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 37
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Cali le Mer 18 Jan 2012 - 17:04

voui on a toujours un amour particulier pour son premier King Laughing
Cali
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par PatLecture le Ven 27 Jan 2012 - 0:13

Editions : J'ai lu
Pages : 378
Sortie : décembre 2004
Prix : 6.50 euros
PatLecture
PatLecture
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 45
Messages : 947
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation 13 BDR
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : infirmière la nuit et maman au foyer le jour

http://lectureaddict-dunlivrelautre.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Cali le Ven 27 Jan 2012 - 10:21

la même je corrige mon message d'origine ma Pat Smile
Cali
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par echo49 le Dim 6 Mai 2012 - 14:44

Je viens de terminer ce livre que je décrouvrai pour la première fois. L'histoire est bien ficelée, bien que très angoissante. On a hâte d'avancer dans le livre pour savoir comment tout cela va ce terminer.

En parlant de la fin, je n'ai pas bien compris, est-ce quelqun saurait m'éclairer?

ATTENTION SPOILER:

Personnellement, je pense que le dernier concurent qui reste
Spoiler:
"Ray Garraty" meurt aussi en allant vers la voiture du commandant qui c'est mit en plein millieu de la route pour (je suppose) annoncer la fin de la course.

Est-ce que m'a théorie est correcte? Je n'en suis pas plus sûr que ca.
Merci pour vos éclaircissements Very Happy

Le seul reproche que je pourrai faire à ce livre, c'est que la fin arrive brusquemment, je suis rester un peu sur ma faim.

echo49
echo49
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1143
Date d'inscription : 29/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Cali le Dim 6 Mai 2012 - 15:18

Je pense que King a volontairement mis une fin floue et nous laisse le loisir de l'interpréter comme on veut Razz
Cali
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Mylou le Dim 6 Mai 2012 - 15:39

je me pose toujours la question, je te rassure Laughing
mais oui je suppose que c'est fait pour ^^
Mylou
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 37
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par echo49 le Dim 6 Mai 2012 - 18:29

Ouf, ca me rassure que je ne suis pas la seule à m'être prise la tête pour comprendre la fin lol
echo49
echo49
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1143
Date d'inscription : 29/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Maliae le Dim 6 Mai 2012 - 18:55

Moi je pensais juste

Spoiler:
qu'il devenait tellement barge que de toute façon sa victoire était inutile, mais je crois pas avoir pensé qu'il mourrait
Maliae
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par echo49 le Dim 6 Mai 2012 - 19:14

Maliae a écrit:Moi je pensais juste

Spoiler:
qu'il devenait tellement barge que de toute façon sa victoire était inutile, mais je crois pas avoir pensé qu'il mourrait

Ton interprétation est une possibilité aussi,c'est vrai.
Je me rend quand même compte que je préfère les livres avec une fin clair sur ce coup la lol oui
echo49
echo49
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1143
Date d'inscription : 29/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Netsuya78 le Ven 31 Aoû 2012 - 22:51

j'en ai fais des cauchemars....
Netsuya78
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Grazou le Ven 31 Aoû 2012 - 23:06

Ouah, j'avais jamais lu le résumé, ça a l'air terrible !
Grazou
Grazou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1804
Date d'inscription : 09/08/2010
Localisation Denain
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collaboratrice Comptable et Audit

http://thecoffeebook.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Netsuya78 le Ven 31 Aoû 2012 - 23:09

lance toi !
j'ai encore mal aux pieds en y repensant lol
Netsuya78
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Mylou le Ven 31 Aoû 2012 - 23:29

ha clairement vas y lis le, moi comme Netsuya dès que j'y repense j'ai mal aux pieds (chevilles comprises Laughing ) tellement il m'a marquée à vie ce bouquin <3
Mylou
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 37
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Grazou le Sam 1 Sep 2012 - 8:54

Oui mais il faut encore que j'attende un peu car je lis les SK dans l'ordre d'écriture et je n'en ai lu que 2 pour l'instant !
Grazou
Grazou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1804
Date d'inscription : 09/08/2010
Localisation Denain
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collaboratrice Comptable et Audit

http://thecoffeebook.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Invité le Dim 4 Nov 2012 - 22:35

Tout simplement mortel!

5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Boubinette le Ven 22 Fév 2013 - 14:16

A moi de donner mon avis !

J'ai A-DO-RE !!! Un peu réticente au départ... "Comment un livre qui raconte une marche peut-il être intéressant ?..." Mais sans vraiment comprendre pourquoi, on se retrouve happé par cette histoire, cette aventure, comme si on était l'un d'eux. On suit l'évolution de plusieurs personnages, qui sont tous, au départ, persuadés d'être le futur champion. On se retrouve pris dans le tourbillon de leur descente aux enfers. Le roman n'est pas plein de rebondissements, c'est vrai, on observe juste tous ces jeunes hommes mourir les uns après les autres, mais ce qui est passionnant, et qui reste le plus beau, c'est de les voir prendre conscience, au fur et à mesure de l'histoire, de l'absurdité de la situation, et de la valeur de la vie, et des gens qu'ils aiment. Et malheureusement pour certains, cette prise de conscience mène à la folie... J'avais même de réels pincements au coeur lorsque des personnages qu'on suit depuis le début disparaissent... J'en appréhendais même la fin du livre !! C'est tellement bien écrit qu'on ne s'ennuie pas une seconde.

Seul petit bémol : je reste sur ma faim... C'est une de ses fins abstraites, où chacun peut y aller de son interprétation personnelle, sans jamais savoir quelle est la fin à laquelle l'auteur pensait. Je ne vous en dis pas plus, et vous laisse découvrir ça par vous même...
Boubinette
Boubinette
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 32
Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2013
Localisation Seine et Marne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture, cinéma, séries TV, pâte fimo, nail art,...

http://chezboubinette.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par sissou le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:02

Mon tout 1er Stephen King !
Même après 20 ans (oui ça fait sacrément longtemps que je l'ai lu !!! et je l'ai toujours !!!), j'ai encore le souvenir de tous ces marcheurs, de la souffrance et surtout de la liste des infractions et des avertissements qui en suivaient.
Psychologiquement dérangeant ...
Du pur SK !
sissou
sissou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 43
Messages : 1003
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : WTRAXS - CHU Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Invité le Dim 16 Oct 2016 - 17:38

Mon avis : L’intrigue de Marche ou crève se déroule sur quelques jours, du premier au quatre mai. L’année ne nous est pas précisée, rendant tout ceci intemporel. Le premier personnage que nous rencontrons est Ray Garraty, qui vient du sud du Maine. Sa mère le dépose à regret, puisqu’il arrive là où le top départ de La Grande Marche va être donné. Nous faisons ensuite la connaissance de quelques autres candidats, mais le « commandant », présentateur et organisateur de cette épreuve de force, va leur attribuer des numéros, commençant ainsi un certain processus de déshumanisation, qui va aller crescendo. En effet, alors que des groupes se forment au début, ils ne vont pas tarder à se rendre compte que dans ce jeu, c’est chacun pour sa peau. Et tandis que les premiers morts vont être de réels traumatismes pour ces participants (tous ont moins de vingt et un ans), ils semblent s’habituer à l’horreur – ce qui est peut-être en définitive le plus choquant. Quant aux soldats, il ne semble y avoir aucune once d’humanité chez eux, puisqu’ils obéissent aux ordres et tuent ces gamins avec une incroyable indifférence.

Même si l’histoire est relatée à la troisième personne, l’auteur va particulièrement s’intéresser à Ray. Son père ayant été emmené par les Escouades, il habite avec sa mère qui lui fait part de ses craintes face à son engagement, ce qui nous laisse penser que ce qu’il s’apprête à vivre va être terrible. Il va se lier à trois autres personnages : McVries, Olson et Baker. Nous en apprenons plus sur leur passé lors de confidences qu’ils se feront tout en marchant. Nous découvrons rapidement le personnage abject du commandant, décrit comme « le monstre le plus rare et le plus dangereux qu’une nation eût produit, un sociopathe entretenu par la société » (p.21). Il y a aussi, Stebbins, qui sera bien difficile à cerner, Scramm, un jeune marié, ou encore Barkovitch, un être absolument détestable. Une prise de conscience va peu à peu s’opérer, car ils s’aperçoivent que ce show télévisé n’est rien de moins qu’une façon de provoquer sa propre mort, « sauf que le vrai suicide, c’est plus rapide » (p. 183).

Dès les premières pages, nous entrons dans le récit. La Grande Marche débute très vite, et le lecteur va échafauder divers plans qui se verront peu à peu mis à mal par l’auteur. D’ailleurs, il m’est arrivé plusieurs fois de m’imaginer un scénario, pour qu’il s’avère erroné quelques pages plus tard. Par ailleurs, Stephen King parvient très bien à capter l’attention de son lecteur, entre les candidats qui meurent d’épuisement, ceux qui abandonnent ou encore ceux qui deviennent fous. Cependant, je dois reconnaître que j’ai quelques réserves sur Marche ou crève. Tout d’abord, j’aurais espéré davantage de péripéties, peut-être des tentatives de rébellions ou de fuite. Par ailleurs, je me demande ce qui a justifié le choix d’une telle couverture. J’ai attendu de la neige tout au long de ma lecture, en vain. Quant au dernier chapitre, seul le mot « incompréhension » me permettrait de le définir. En effet, je n’ai compris ni son but ni son objet. Quel dommage de finir sur une telle note !

À recommander : À un public averti en raison de la violence présente dans l’ouvrage.

Une citation : « Elle regrettait en ce moment d’avoir été trop négligente, trop fatiguée, ou peut-être trop préoccupée par d’autres chagrins pour mettre fin dès le début à la folie de son fils, pour l’arrêter avant que la lourde machinerie de l’État, avec ses gardiens en kaki et ses ordinateurs, prenne la relève, pour l’enfermer de plus en plus chaque jour dans son insensible réalité, jusqu’à la veille où le couvercle était retombé avec un claquement définitif. » (p.15)

Ma note : 3/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE OU CREVE de Stephen King Empty Re: MARCHE OU CREVE de Stephen King

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum