Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_lcap25%LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_lcap50%LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_lcap25%LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_lcap0%LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_lcap0%LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4
 

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Empty LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Message par Yuuki-chan le Ven 2 Nov 2012 - 17:04

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Le-retour-des-phenix---acte-1---l-origine-des-flammes-1872582-250-400


Résumé

"Quand l’oiseau impérial renaîtra de ses cendres, que le mal s’invitera en terres pures alors les deux ne feront qu’un et le poussin deviendra un soleil."Une prophétie datant de plus de trois mille ans, gravée dans la pierre, appelle aujourd’hui à être réalisée. Les Eins et les Phénix s'opposent dans une lutte éternelle dont l'accomplissement de ces mots serait la clef de la victoire.L'éristale de l'Impératrice tant attendue se réveille et, avec elle, l'annonce de grands changements dont les deux camps subiront les conséquences.

334 pages
Editions Sharon Kena
21 €
Yuuki-chan
Yuuki-chan
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 26
Messages : 280
Date d'inscription : 07/02/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : BTS Design Graphique Communication Média Numérique

http://booksbooom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Empty Re: LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Message par Yuuki-chan le Ven 2 Nov 2012 - 17:04

Mon avis :Il faut savoir que si j'ai lu ce livre vu que l'auteur a fait un forum RPG dessus et que du coup on cherche des membres, et que voilà, je voulais mieux connaître l'univers bah voilà. Si des fois dans ma critique je parle à l'auteur, c'est juste parce que durant ma lecture je lui parlais sur facebook !

Donc, commençons donc cette critique dans la joie et la bonne humeur. Quand j'ai commencé, j'avais vraiment peur d'être déçue, mais pas du tout. Si les deux ou trois premiers chapitres m'ont pas vraiment emballés et que je me disais que j'allais pas trop aimer, par la suite j'ai changé d'avis. Parce que déjà, le style d'écriture est vraiment bien, et c'est un peu normal j'ai tendance à adorer ce qui est écris à la première personne du singulier. Et qu'enfin, l'auteur a utilisé quelque chose que j'adore aussi : Les phrases hâchés. En gros, les phrases courtes avec pleins de saut de lignes un peu partout pour mettre de l'impact et surtout poser les bonnes questions au bon moment. J'ai aussi apprécié le fait que "Gabi" (le personnage qu'on suit tout le long, l'héroine, le poussin de la prophétie et tout et tout) se pose des questions justement, parce que ça nous permettait de nous les poser et aussi j'ai trouvé, de bien nous repérer ce qui est important.

Ensuite, l'histoire avance bien, on a des moments de paix, des moments avec des méchants, et puis personne n'est invincible. On sent que ce premier tome en était vraiment un, car il y a la mise en place de l'histoire, des personnages et de l'univers, même si tout ceci avance un peu plus que dans une simple introduction. C'est une histoire de bien et mal entre des phénix et des non-phénix mais presque, et les propos tenus à ce sujet m'ont vraiment plu vu que c'est ce que je pense.

Pour les personnages, j'ai beaucoup apprécié Gabrielle, que l'on sent vraiment travaillé (elle n'est pas juste une fille qui se dit "wouaaaouh j'suis un phénix, attend c'trop la classe !". et elle est pas non plus "ouin, je suis malheureuse y a la guuuerree et je suis débile alors je peux pas la faire"). Elle est forte, se laisse pas tout le temps faire, donne du fil à retordre, et en bave tout le long du bouquin, entre des rêves trop bizarre qui ne sont pas forcément expliqués et compréhensibles et des gens qui comptent tous sur elle pour leur survie. On se dit qu'elle a pas de chance, et pourtant, elle pleure pas tant que ça. Bravo Gabi, tu es plus intelligente que toutes les héroines niaises.

Ensuite, il y a ses alliés et amis. Comme Chris, qui m'a beaucoup plu dans sa façon de parler et de réagir, j'aime d'ailleurs sa relation avec Gabi, car on sent bien l'amitié entre les deux, et j'ai trouvé ça bien comment ils se parlaient. Après, comme j'ai dit à Marion, c'est la première fois de ma vie que les jumelés dans un livre ne sont pas mes personnages préférés. Si j'ai bien apprécié Lys parce que voilà, elle avait beau pas être si intéressante ça allait, j'ai pas aimé Jennifer qui faisait vraiment trop "pouf". J'ai adoré Marine et Eryn même si on les voit peu.
En fait, mes personnages préférés, restent définitivement les Eins et Lanks. C'est pas de ma faute, c'était des méchants comme je les aime, qui agissent certes pour un but, mais aussi pour leur propre plaisir. Des cruautés pourritures bien sympathiques avec du répondant et qui sont pas aveugles et se laissent pas faire. Maroussia était sympa, et on sent qu'elle est aussi travaillé que les autres et que l'on sait pas encore tout d'elle, mais je préfère quand même son papa.

Après, le principe était vraiment cool, avec les éristales, et les différentes entre les races. J'ai beaucoup aimé tout le côté là, sur les phénix, ce qui m'a fait encore plus aimé ces bestioles que je vénère déjà beaucoup. Ensuite, au niveau défauts, je dirais que certains passages étaient tout de même assez longs (surtout le début), mais ça c'est dans tous les livres, et aussi, il y a pas mal de fautes d'éditions (c'est même pas des fautes de frappes hein, c'est juste des bugs par ci par là)
La couverture à la classe (celle du deux en a moins, dommage) et je regrette pas de l'avoir acheté.

Et puis, pour aussi préciser, il faut savoir que j'ai du mal avec le fantastique pas vraiment jeunesse. Mais là j'ai beaucoup aimé. Alors c'est un bon point.

Par contre, j'ai vraiment hâte que la suite sorte. Le tome 1 se fini brutalement, et j'étais là "...Aaaaah ! La suiiite !".

Ma note : 4/5
Yuuki-chan
Yuuki-chan
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 26
Messages : 280
Date d'inscription : 07/02/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : BTS Design Graphique Communication Média Numérique

http://booksbooom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Empty Re: LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Message par Maliae le Ven 29 Mar 2013 - 20:09

mon avis : J’ai adoré ce livre, mais je vais commencé par parler des choses qui fâchent pour ensuite mieux me centrer sur tout ce qui m’ a plu.
Donc le gros bémol pour ce livre sont les fautes, je pardonne l’orthographe (je suis si nulle pour cela) et à la rigueur les fautes de frappes, mais le « malgré que » m’a fait sauté au plafond et les fautes de conjugaison m’ont fait rire jaune « nous tournèrent » oui mais non. Je suis peut-être chiante avec les fautes, mais quand j’achète un livre (bon là je l’ai piqué à ma soeur mais quand même) je trouve que le minimum c’est de ne pas tomber sur ce genre de choses. Heureusement ce n’était pas non plus à toutes les pages, mais c’était déjà trop souvent pour que j’en fasse la remarque.
Une autre chose qui m’a moins plu c’est que certaines choses sont « acquises » sans explication, comme pour le coup de Jennifer et Lys, je me suis dit « bon mais pourquoi? », et les personnages sont tout de même de vraies girouettes, sans même parler de Gabrielle qui est tout le temps entrain de changer d’avis, Chris m’a fait complètement halluciner à un moment, j’étais là « quoi déjà? », je crois que j’aurais plus apprécié un vrai combat pour le récupérer. Mais bref, passons.

Maintenant les choses que j’ai aimé, autant dire qu’il y a pas mal de suspens, Marion Obry a su donner l’envie de lire son livre et les pages se tournent toute seule, j’ai encore pleins de questions dans la tête, je me demande ce qu’a prévu Lanks, ce qu’est exactement Links (et pas Link, celui qui sauve Zelda ahah.. okay je sors), et ce qu’a prévu la prophétie pour notre chère Gabrielle. Je pense (et j’espère ne pas me tromper) que cette univers est moins manichéens qu’il en a l’air, les gentils Phénix et les méchants Eins, parfois d’ailleurs les réactions de Gabrielle me montrait que c’était bien plus compliqué que ça !
Si c’est une vraie girouette pour certaine chose, qu’elle peut s’énerver d’un coup et s’agacer sans que je ne saisisse totalement pourquoi, si c’est une pleurnicheuse également, malgré tout cela je pense que je l’ai apprécié quand même. Et puis bon c’est un Phénix, Rouge, elle a grave la classe je dois le dire. Mon personnage préféré est sans hésitation : Lys, j’ai trop adoré son caractère, la manière dont elle prend les choses et la vie, elle est vraiment joyeuse, c’est un brin de fraîcheur par moment, elle me faisait rire mais m’a également beaucoup touché. J’ai eu plus de mal avec sa jumelle, Jennifer, je l’ai trouvé plus fausse, plus superficielle. J’ai adoré Chris, mais je crois qu’il a vraiment des goûts de m*****, quitte à choisir une des jumelles je pense qu’il aurait mieux fait d’être amoureux de Lys, cependant je l’ai beaucoup aimé et j’espère que dans l’avenir il remarquer Gabi. J’ai beaucoup aimé les phénix, les elfes, les sénateurs (même Léattitia). J’ai détesté Maroussia (je suppose que c’est voulu) cependant je me demande ce qu’elle cache. Les Eins sont-ils vraiment aussi méchants qu’ils en ont l’air? Je me le demande, ça m’intrigue.
Au niveau de l’écriture, elle est fluide, je tournais les pages facilement, les rêves m’ont intrigués à mort. Certains passages sont vu par Gabrielle mais après les évènements et cela créer encore plus de suspens.

Je suis donc très curieuse de savoir ce que nous réserve l’auteur pour les prochains tomes, autant dire qu’elle nous laisse sur notre fin et c’est très frustrant. Je vais donc de ce pas botter les fesses de ma soeur pour qu’elle achète et lise le deuxième tome et qu’ensuite elle me le prête.

L’originalité de cette histoire tiens dans le fait que ça parle de phénix, un animal légendaire trop peu utilisé je trouve (car je les adore, certes pas autant que ma petite soeur mais tout de même), c’est une belle histoire et j’ai adoré.

ma note : 4/5
Maliae
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Empty Re: LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Message par harmo20 le Lun 22 Avr 2013 - 14:44

La couverture en dit long sur cette histoire, elle va être magique et flamboyante. le résumé nous prévient que ça va être une histoire où un conflit très ancien est sur le point de revenir. Tout ça pour faire un livre qui nous permet de nous évader…
Gabrielle a 17 ans et mène sa petite vie d'adolescente tranquille. Elle a ses amis et des parents qui ne sont pas très présents car ils sont tout le temps en déplacement et elle ne les voit jamais. La particularité de Gabrielle est qu'elle est un phénix, elle adore se transformer et pouvoir voler librement. Sa vie va être totalement chamboulée par l'arrivée des Ténèbres.
Gabrielle ne sait pas pourquoi elle est un phénix et s'il y a d'autres personnes comme elle, elle ne connaît rien sur cet univers. Mais elle va devoir apprendre beaucoup en peu de temps car sa mission est prévue depuis des années.
Dès le début du livre on est transporté dans l'histoire, l'auteure ne commence pas doucement ce livre, elle nous plonge directement dans un rêve de Gabrielle où déjà, on se pose des questions. Car des questions, on va s'en poser tout le long de la lecture.
L'univers de Marion Obry nous change totalement de l'univers des vampires ou loup-garou qui ont pris le dessus des autres créatures. J'ai adoré cet univers de la fantasy et il est rare de trouver des phénix. le phénix est un bel oiseau et après ce livre on ne peut que le trouver encore plus beau.
Marion Obry a créé Iragond, qui est le monde des Phénix. Evidemment, Gabrielle a grandit sur la Terre et va apprendre l'existence de ce monde merveilleux où elle va se rentre compte qu'elle n'est pas seule.
Le seul hic que j'ai trouvé c'est qu'on sait dès le départ qui est le méchant ou la méchante, après c'est peut-être moi qui m'en suis aperçue mais moins d'indices et une surprise auraient été appréciés.
On s'attache très vite aux personnages. Gabrielle est naïve par moment mais sait apprendre de ses erreurs. Christopher est intéressant dans son genre et on ne peut que l'apprécier vis-à-vis des sentiments de Gabi. Jennifer et Lys sont des jumelles qui ont chacune leur caractère mais elles sont toujours là pour Gabi...
Bien évidemment, on ne s'attache pas à tous les personnages car il y a aussi ceux qui font du mal et qui veulent prendre le contrôle d'Iragond.
Le petit plus que j'ai apprécié, c'est qu'au fil de ma lecture j'ai pu parler avec l'auteure. Elle est vraiment gentille et disponible pour ses lecteurs. Elle utilise un langage simple, le livre se lit vite car l'auteure ne tourne pas autour du pot pour raconter son histoire, elle fonce ! Les descriptions sont simples et rapides. Les phénix ont leur langage et heureusement qu'il y a le dictionnaire pour traduire par moments, on s'y fait très vite et on s'approprie l'Iragondien de façon naturelle. Il n'y a pas vraiment de romance dans ce livre, l'héroïne a un coup de cœur mais il n'est pas très présent dans cette histoire ce qui n'est pas plus mal car l'auteure nous donne envie d'en apprendre plus sur le monde des phénix.
En conclusion, je trouve l'univers très intéressant et bien évidemment je lirai le tome 2. D'ailleurs, je me languis qu'il sorte ! Je vous conseille de découvrir ce livre mais aussi cette auteure.
harmo20
harmo20
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 29
Messages : 210
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation Devant ma bibliothèque en train de choisir un livre

http://livres-films-series.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Empty Re: LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Message par Jennifer3121990 le Ven 17 Mai 2013 - 0:41

Mon avis :

Découverte de mes origines est le premier tome de la saga Le Retour des Phénix, une trilogie fantastique écrite par Marion Obry. Cette lecture fut un peu particulière puisque j'avais échangé au cours du mois précédent quelques e-mails avec cette jeune auteur, qui est également la responsable du service presse des éditions Sharon Kena. Ce fut un heureux hasard qui me porta à choisir ce roman, et d'avoir entrevu la personnalité enjouée et sympathique de Marion Obry me donna envie de découvrir son univers avant d'entamer ma lecture. J'ai ainsi découvert que ce roman trouve ses origines dans les années collégiales de l'auteur, alors que celle-ci n'était âgée que de 12 ans : depuis, Marion Obry n'a eu de cesse de travailler et retravailler son texte, puis d'en imaginer la suite. Une aventure d'écriture qui dure depuis déjà sept ans ! J'ai volontairement conservé cette révélation à l'esprit tout au long de ma lecture, m'incitant ainsi à l'indulgence : car oui, il y a des maladresses ! Mais, pour avoir écrit durant mon enfance et mon adolescence, je reconnais la difficulté inhérente à tout jeune auteur ainsi que le talent d'écriture de Marion Obry puisque, malgré sa jeunesse - elle fête cette année ses vingt ans-, elle est parvenue à écrire un roman de 334 pages qui se tient, riche d'un univers pleinement inventé très réussi, de personnages consistants et de nombreuses scènes d'action. C'est un roman qu'il faut lire avec indulgence et légèreté, mais un roman sympathique qui parvient à captiver agréablement son lecteur !

L'intrigue est à la fois très stéréotypée et originale, une double facette qui pousse naturellement à la curiosité. En effet, de prime abord le roman paraît profondément banal puisqu'il s'agit d'un énième affrontement entre le bien et le mal, entre les défenseurs de l'équilibre et des démons vicieux et meurtriers. Cependant, le choix des personnages est audacieux puisque ce sont des Phénix qui incarnent les défenseurs de l'équilibre. Or, comme ne le manque jamais de souligner Marion Obry lors de ses interviews, les romans ayant traits aux Phénix sont rares et peu connus. Ainsi, l'auteur explore un thème légendaire délaissé et parvient à le rendre intéressant et inédit, car le phénix devient une créature surprenante capable de prendre l'apparence d'un être humain ou d'un magnifique aigle de feu, une créature qui possède des pouvoirs magiques inspirés du soleil ainsi que de nombreuses autres spécificités intrigantes. Chargés de haine et de mépris, les Eins s'opposent à ces formidables créatures et souhaitent les détruire. Ces êtres démoniaques sont moins originaux mais demeurent intéressants à découvrir car ils sont plus vivants, plus surprenants et peut-être davantage humains également ; malheureusement, même au cours des affrontements les plus décisifs j'ai eu le sentiment que ces personnages hors du commun demeuraient secondaires. Ceci est probablement une conséquence fâcheuse du choix narratif de l'auteur d'écrire à la première personne du singulier : c'est une décision regrettable car si les émotions de l'héroïne nous parviennent ainsi plus facilement, la véritable personnalité des autres personnages - et notamment des opposants - nous échappe, ainsi que de nombreuses scènes auxquelles l'héroïne ne prend pas part. De ce fait, j'ai eu l'impression de ne connaître que les opinions d'un seul parti qui s'estime juste et dans son bon droit, mais combien d'êtres humains se sont-ils ainsi fourvoyés en pensant bien agir ? J'aurais aimé connaître l'histoire des Eins, leurs sentiments profonds, leur caractère et leurs hésitations, cependant ils demeurent inaccessibles, nos yeux glissent sur leurs visages et leurs actions. Le roman bénéficie donc d'une intrigue insolite bien qu'attendue, intelligemment menée mais qui manque de profondeur et de réflexion.

L'héroïne se prénomme Gabrielle, c'est une adolescente triste et timide, plutôt banale et discrète, amoureuse en secret de son meilleur ami. J'avoue avoir été agréablement surprise car je m'attendais à découvrir une jeune fille normale, à laquelle s'imposerait une révélation aussi soudaine qu'incroyable et qui bouleverserait son existence. Or, Gabrielle explique dès les premières pages ne pas être humaine. Elle est consciente depuis de nombreuses années de sa nature de Phénix et de sa différence, cependant elle se croit seule et ne comprend pas sa raison d'être : on retrouve ainsi le poncif de l'adolescente au mal-être profond, recluse et solitaire, disposant d'un fort potentiel hélas négligé. Les personnages qui évoluent autour d'elle forment un ensemble très caricatural d'adolescents : son meilleur ami Christopher est terriblement beau, bourré de petits défauts plein de charmes, doté d'une musculature sublime, d'un regard aussi envoûtant que son sourire est subjuguant et d'une intelligence n'ayant d'égale que son humour (!!) ; Jennifer est une fatigante victime de la mode, tout en hypocrisie et en sourires béats derrière un maquillage parfait ; sa jumelle, Lys, est d'une gentillesse qui touche à la bêtise et, constamment émue ou ahurie, elle ne parle que pour dire des stupidités déplacées ; enfin, Alex est une peste maniérée et hautaine entichée d'un chevalier servant qui pardonne tout à son amoureuse adorée, se contentant de sourire timidement à ses éclats d'humeur. Que l'on s'ennuie à leurs discours immatures, à leurs états d'âmes incessants et surtout, à leurs jeux d'amour inintéressants ! Que diable, c'est un roman de fantasy ! Or, la romance est une constante de l'histoire : Gabrielle aime profondément Chris, qui est éperdument amoureux de Jennifer, mais cette dernière ne s'en soucie aucunement et tombe sous le charme d'un bellâtre égocentrique, décidant ensuite de jongler sans remord avec ces deux garçons sous le regard embué de Gabrielle qui constate amèrement que même Lys parvient à trouver l'amour dans les bras musclés d'un apprenti capitaine. Ce petit monde de sentiments enfantins tourne sur lui-même à n'en plus finir et je me suis franchement lassée de lire combien le sourire de Chris était craquant ou combien ce dernier aimait Jennifer. C'était ennuyant et affligeant, je pense avoir passé l'âge de ces enfantillages qui ne devraient raisonnablement plaire qu'à une tranche d'âge que je situerais entre douze et quatorze ans. Le roman souffre de cette histoire qui patauge mollement, et cette romance immature finit par prendre le pas sur la fantasy qui par conséquent manque de profondeur et de richesse. Marion Obry possède pourtant un véritable potentiel, avec un style fluide et agréable, capable de jolies descriptions imagées ! On devine une imagination fertile qui ne demande qu'à éclore, mais qui demeure hélas bridée par un manque de maturité évident.

De nombreuses autres maladresses ont contribué à mon ennui, je songe par exemple aux éléments fantastiques qui sont parfois posés maladroitement et sans guère d'explication, à certains dénouements trop simples et naïfs en regard du thème choisi ou encore à certains décisions illogiques, qui dénotent soit d'un manque de rigueur, soit de facilités prises par l'auteur pour mettre en place son histoire. Mon ennui s'est progressivement changé en agacement alors que je poursuivais ma lecture et je ne supportais plus Gabrielle, héroïne inconstante et immature qui n'avait de cesse d'alterner babillage enfantin, réflexions puériles et petits airs condescendants. En effet, le schéma classique veut qu'une héroïne, aussi immature soit-elle, apprend de ses erreurs et progresse au fil des pages jusqu'à devenir une jeune femme raisonnée et responsable. C'est un schéma certes ordinaire, mais qui possède l'avantage d'être parfaitement logique et rationnel. A-t-on jamais vu un enfant régresser ? Or, Gabrielle ne progresse jamais et ne tire aucune leçon de ses erreurs, ce qui est absolument insensé. Parfois elle est d'une totale immaturité, si bien que l'on éprouve l'envie de la secouer vigoureusement afin de la faire réfléchir, et d'autres fois elle s'essaye à l'autorité et à la stratégie alors qu'elle n'en possède ni la sagesse, ni les connaissances nécessaires. Certaines décisions sont totalement incongrues : comment des sénateurs, des capitaines et des guerriers pourraient-ils laisser le commandement de tous à une jeune fille ignorante et irrespectueuse de ses aînés ? Certes, Gabrielle est censée détenir la mémoire de ses ancêtres, mais cet aspect de sa personnalité n'est absolument pas approfondi et j'en ai raisonnablement conclu qu'elle n'avait pas encore accès à ce flux de connaissances - ses piètres décisions en sont d'ailleurs la preuve. Je pense que ce roman mérite d'être retravaillé sous un jour nouveau, d'être ré-écrit avec plus de profondeur et de maturité, de cohérence également. Gabrielle est intéressante mais n'est pas suffisamment étoffée, il faut qu'elle grandisse grâce à ses erreurs, qu'elle en tire sa force. Le fantastique n'empêche pas le réalisme : même dans un autre univers, les réactions devraient demeurer sensées et réfléchies. Le récit ne respecte pas cette règle et perd brusquement en crédibilité, laissant ainsi apparaître d'importantes failles dans la trame de l'histoire.

Cela étant dit, malgré les nombreux défauts de ce premier roman, les personnages sont parfois travaillés avec justesse et offrent quelques scènes touchantes de sincérité et d'amitié. Ils prennent alors de l'épaisseur et l'on devine, derrière l'hypocrisie et l'égocentrisme de leur jeunesse, un caractère fort qui ne demande qu'à se développer. Ainsi, le deuxième tome du Retour des Phénix permettra peut-être une belle évolution à ces personnages auxquels le lecteur a fini par s'attacher ! Par ailleurs, je souhaite souligner l'imaginaire agréable de Marion Obry, qui propose un univers nouveau et totalement fictif, un monde peuplé de phénix et de quelques elfes qui bâtissent de somptueux villages de courbes, d'arabesques, de jardins paradisiaques ! Le soleil habite les murs, de l'eau traverse les parois de verre des escaliers : l'esprit s'évade et c'est agréable ! Je regrette que ce monde ne soit pas plus étoffé et qu'il ait été délaissé pour une romance bancale. J'espère que le deuxième tome de cette saga offrira de plus longues descriptions de ce monde conceptuel !

Tantôt désespérément stéréotypé et caricatural, tantôt étonnamment singulier et riche d'idées nouvelles, Découverte de mes origines est un roman ambivalent qui réserve quelques surprises. C'est un texte prometteur et je souhaite vivement à l'auteur d'affermir son style afin de permettre à ses personnages d'évoluer pleinement !


Jennifer3121990
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 29
Messages : 314
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation Cléden-Cap-Sizun

http://www.reveries-litteraires.fr

Revenir en haut Aller en bas

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Empty Re: LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Message par Mlle Méli le Mar 22 Oct 2013 - 11:16

Un énorme merci aux éditions Sharon Kena pour l'envoi de cette très bonne lecture que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire.

Gabrielle est une jeune fille qui parait comme les autres, à une exception  près, elle peut se transformer en oiseau de feu. Au début elle insiste beaucoup sur le fait  qu'elle n'est  pas comme les humains, "je suis plus forte " ou des choses comme ça. Ne me rappelant plus le résumé, j'attendais de savoir ce qu'elle était avec impatience, heureusement je l'ai su rapidement! Alors qu'un incendie se déclare dans son école, elle va découvrir qu'elle n'est pas la seule à pouvoir se transformer en phénix et va partir dans un autre monde pour sauver son ami kidnappé parses ennemis. Un monde rempli de surprises dans lequel évoluer ne va pas être facile. Elle se découvre d'ailleurs être l'impératrice du peuple des phénix! Une grande responsabilité. Dans cette autre-monde Gabrielle se fera des amis comme des ennemis.

Gabrielle est une jeune fille qui cache sa nature de phénix à ses amis humains depuis un bout de temps. Elle pense être la seule mais lorsqu'elle découvre que ce n'est pas le cas cela lui fait un choc! Et lorsqu'elle découvre qu'elle est impératrice, une lourde responsabilité s'abat sur ses épaules. Elle est amoureuse de son ami or celui-ci est fou amoureux d'une de ses amies,  c'est dur, mais elle fait preuve d'une grande sagesse en disant qu'elle préfère le voir heureux! C'est une jeune fille courageuse et têtue, j'espère qu'elle va trouver l'amour dans un prochain tome. Je prie pour ça! Mais j'ai aussi envie de la secouer et de lui ordonner de se déclarer. Un personnage attachant et extrêmement courageux.

Chris, lys et Jennifer sont les amis de Gabrielle, des amis à la base humains qui ce se révèlent ne pas l'être tant que ça. Chris, l'homme qu'aime notre héroïne, se révèle être un des ennemis de cette dernière, et Jennifer et Lys sont elles aussi des phénix.

Ce livre est rempli de petites aventures, mais ce tome nous prépare surtout pour des batailles à venir qui seront certainement plus fortes et plus entraînantes. La plume de l'auteur est très bonne mais elle n'arrive pas à aller au fond de son potentiel, tout est très intéressant et palpitant, mais nous ne sommes pas complètement emportés dans l'histoire.

Une très bonne lecture avec des personnages attachants, j'espère tout de même que l'action sera plus importante dans le prochain tome et que notre héroïne trouvera l'amour! Si le second tome comporte ces deux éléments , il sera certainement proche de la perfection!

 
4/5
Mlle Méli
Mlle Méli
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 20
Messages : 213
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation Paris
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lire, lire, lire...

Revenir en haut Aller en bas

LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry Empty Re: LE RETOUR DES PHENIX (Acte 1) L'ORIGINE DES FLAMMES de Marion Obry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum