Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LE VAMPIRE de John Polidori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE AVIS ?

LE VAMPIRE de John Polidori Vote_lcap0%LE VAMPIRE de John Polidori Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE VAMPIRE de John Polidori Vote_lcap100%LE VAMPIRE de John Polidori Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
LE VAMPIRE de John Polidori Vote_lcap0%LE VAMPIRE de John Polidori Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE VAMPIRE de John Polidori Vote_lcap0%LE VAMPIRE de John Polidori Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LE VAMPIRE de John Polidori Vote_lcap0%LE VAMPIRE de John Polidori Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

LE VAMPIRE de John Polidori Empty LE VAMPIRE de John Polidori

Message par noisette2011 le Jeu 30 Aoû 2012 - 16:20

LE VAMPIRE de John Polidori Le-vampire-538358

Résumé :

Au mois de mai 1816, le poète anglais Lord Byron, son médecin et secrétaire John Polidori, Mary Godwin (future Mary Shelley) et le philosophe et poète Percy Shelley passaient des vacances au bord du lac de Genève. Le soir, réunis autour du feu, ils aimaient se lire à haute voix des poèmes sur les vampires. Par une nuit particulièrement agitée, ils décidèrent de se divertir en écrivant chacun une histoire de fantôme. Mary Godwin, qui avait dix-neuf ans, commença ce qui allait devenir Frankenstein (1818) ; Lord Byron écrivit un fragment sur un vampire aristocrate appelé Darvell. À partir de ce fragment, Polidori, alors âgé de vingt-et-un ans, écrivit Le Vampyre.

Édition nouvelle suivie de Le Comte Ruthwen ou les Vampires de Cyprien Bérard

John Polidori (1795-1821), médecin de Lord Byron, était un écrivain romantique anglais.


Edition Aux forges de Vulcain.
115 pages.
12.90 euros.
Paru en 2011.
noisette2011
noisette2011
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 721
Date d'inscription : 01/04/2012
Localisation 59
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : infirmière / La lecture quelle question . ^^

Revenir en haut Aller en bas

LE VAMPIRE de John Polidori Empty Re: LE VAMPIRE de John Polidori

Message par Melusine le Mar 4 Sep 2012 - 16:50

Heu, noisette, un auteur mort en 1821 a bien peu sa place en contemporain... Il faudrait demander à Karine de le déplacer!
Melusine
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

LE VAMPIRE de John Polidori Empty Re: LE VAMPIRE de John Polidori

Message par kokodu22 le Mar 4 Sep 2012 - 19:06

Il a écrit Dracula ou je me trompe ?
kokodu22
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE VAMPIRE de John Polidori Empty Re: LE VAMPIRE de John Polidori

Message par Melusine le Mar 4 Sep 2012 - 19:09

Non, Dracula c'est Bram Stoker.
Melusine
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

LE VAMPIRE de John Polidori Empty Re: LE VAMPIRE de John Polidori

Message par kokodu22 le Mar 4 Sep 2012 - 19:20

Zut, rhaaa qu'est ce que je peux être nul Shocked

EDIT : Ha ça y est je me souviens, la nouvelle que j'ai lu de lui c'est "Le Vampire, d'après Lord Byron"
kokodu22
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE VAMPIRE de John Polidori Empty Re: LE VAMPIRE de John Polidori

Message par noisette2011 le Mar 11 Sep 2012 - 10:37

Mon avis :
En tout premier lieu, j'ai apprécié le prologue de ces deux histoires. Je ne m'y connais pas tellement en classiques, je dois dire, et j'ai toujours pensé que le livre écrit par Bram Stoker était le premier livre "connu" concernant le mythe des vampires. Le fait de connaître aussi l'origine de ces deux histoires qui se complètent rajoute un petit plus à notre lecture.

Dans la première histoire, nous suivons donc Aubrey un jeune gentilhomme fortuné qui croit fortement en la bonté des gens et du monde, et qui possède une vision de la romance très idéalisée, voir beaucoup trop... Autant dire qu'il va vite déchanter lorsque son chemin va croiser la route de Lord Ruthven, vampyre de son état. Ici, il n'est pas question de meurtres sanglants, ni de pouvoirs surnaturels détenus par celui-ci, à part celui de la parole envoûtante. Lord Ruthven réussit à mettre tout le monde dans sa poche et à extorquer les plus malheureux d'entre eux, jusqu'à ce qu'il ne leur reste plus rien...
Aubrey décide donc de se mettre à la poursuite de ce sombre individu afin de l'éradiquer une bonne fois pour toutes. Malheureusement, les choses ne se déroulent pas comme il pouvait le souhaiter, bien au contraire...

J'ai aimé lire cette première partie car je n'ai jamais lu de livre de ce style (à part à l'école) et je suis assez vite rentrée dans l'histoire. Les choses sont simples et nous montrent le monde tel qu'il est réellement, peuplé de "monstres" qui n'hésiteront pas une seconde à vous prendre tout ce qui compte pour vous, surtout ce qui est le plus important à vos yeux. Une bonne critique de la société, donc...

Concernant la deuxième partie de l'histoire, nous retrouvons Aubrey, toujours à la recherche de Lord Ruthven mais, cette fois-ci, sa route va croiser celle d'un allié qui a perdu son premier amour suite aux manigances du vampyre.
J'ai été un peu déçue par cette deuxième histoire. Elle est découpée elle-même en plusieurs morceaux, tantôt l'on suit nos deux amis, tantôt on nous raconte une histoire concernant le vampyre. Il n'y a donc pas de fin à cette histoire, on ne sait pas ce qu'il advient de nos chers amis. Cela m'a un peu perturbé que le livre se termine de cette façon par une autre histoire, alors que nous étions en train de suivre nos amis sur la quête de leur vengeance. J'aurais tant aimé savoir ce qu'il advenait d'eux et surtout si ils ont réussis à mettre la main sur leur ennemi ultime.

Ces deux histoires sont surtout une critique de la société et aussi de l'amour que peuvent se porter deux êtres, surtout lorsque ceux-ci appartiennent à deux classes différentes où s'aimer devient impossible et interdit. J'ai même trouvé que le vampyre passait en second plan, bien après la romance.

Je tiens à remercier la maison d'édition : Aux forges de Vulcain pour ce partenariat et je tiens aussi à m'excuser si je n'ai pas su apprécier ce roman à sa juste valeur, étant donné le peu de livres classiques que je lis. Mais je ne regrette pas cette lecture, qui m'a permis de voir d'autres choses et aussi une autre version des vampires; notamment l'une des toutes premières apparitions de ces montres sanguinaires dans la littérature.


Ma note :
3/5
noisette2011
noisette2011
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 721
Date d'inscription : 01/04/2012
Localisation 59
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : infirmière / La lecture quelle question . ^^

Revenir en haut Aller en bas

LE VAMPIRE de John Polidori Empty Re: LE VAMPIRE de John Polidori

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum