Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ENFERNITÉ de Brodi Ashton

67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Mathilde le Ven 9 Mar 2012 - 21:51



Résumé

Enfernité… un monde parallèle dont les habitants, les Enfernautes, se nourrissent du désespoir des humains. Un monde où Nikki a vécu et qui l’a vidée de ses émotions.

Maintenant Nikki a six mois devant elle. Six mois pour choisir entre une vie mortelle, sur Terre, auprès de Jack, et l’immortalité en Enfernité aux côtés du sombre et ténébreux Cole. Un choix pas si évident que ça…

Éditions Macadam
Sorti le 04/04/2012
544 pages
15,20€
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Mariiine le Sam 10 Mar 2012 - 8:16

Encore une sortie que j'avais repérée, les editions Macadam frappent un grand coup pour le mois d'Avril ^^
avatar
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Mathilde le Sam 10 Mar 2012 - 10:22

Oui c'est clair ! Il me tente carrément celui-là Very Happy
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Karine le Sam 10 Mar 2012 - 16:29

La couverture est superbe !

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Sly le Sam 29 Sep 2012 - 9:10

Mon avis

Enfernité, un livre qui m'a intrigué dès sa sortie. Entre ce résumé plus que mystérieux et sa sublime couverture, comment ne pas se laisser tenter ?

Une lecture pour le moins surprenante aux premiers abords, mais on se laisse vite prendre par l'histoire. Une histoire très bien construite par ailleurs, même si l'auteur a tendance à rester dans le vague au début. L'intrigue est originale et accrocheuse. Un peu longue à se mettre en place et à démarrer, mais une fois lancée, on est plongé dans une course contre la montre des plus palpitantes !

Les personnages sont tous plus intéressants les uns que les autres.
Nikki, dite Becks, est une jeune fille qui tente de reprendre sa vie là où elle l'avait laissée avant son passage en Enfernité. J'ai adoré ce personnage. Le fait que l'auteur ai fait de son héroïne un personnage renfermé, perdue, en pleine crise de conscience y a beaucoup aidé. Ca change de ces héroïnes sûres d'elles qu'on trouve de plus en plus dans un roman. Sa personnalité, peu expansive m'a beaucoup plu. J'ai aimé l'intensité de sa relation avec Jack. Pas d'amour dégoulinant, pas de belles paroles mièvres et autres niaiseries du genre. Non, là leur relation est simple, authentique, magnifique. Une relation où les actes ont infiniment plus de valeur que n'importe quelle promesse.
Jack est un personnage que j'ai aussi énormément apprécié. Calme, posé, attentionné, amoureux. J'ai tout aimé en lui, son caractère, son courage, la force de ses sentiments, ses faiblesses. Tout ce qui le rend bien plus authentique que n'importe quel mâle fantasmatique et fantasmagorique qu'on retrouve dans tous les livres de maintenant. Jack est tout le contraire de ces mecs sûrs d'eux, et c'est ce qui le rend si attachant.
Cole quant à lui est un personnage qui m'a laissée plutôt mitigée. A des moments il peut se montrer charmant et attentionné, autant à d'autres il devient un parfait inconnu, froid, mesquin et calculateur. Un personnage difficile à cerné, qu'on aime et qu'on déteste en même temps. Un paradoxe.

Le style d'écriture est très agréable. Une plume simple, plaisante et totalement prenante. De plus, l'auteur a parfaitement réussi à faire transparaître les émotions de ses personnages à travers leurs gestes, leurs attitudes sans avoir besoin de les faire exprimer leurs sentiments. Un exploit fabuleux à mes yeux.

En conclusion l'auteur nous offre une fin complètement hallucinante. Bien qu'on commence à la deviner un peu avant, on reste quand même bluffé par le culot de l'auteur ! Et là on se dit "Merde ! C'est pas possible !". Et bien si, ca l'est.

En bref, un excellent moment de lecture ! Je recommande !

avatar
Sly
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 30
Messages : 481
Date d'inscription : 05/04/2011
Localisation Isengard

http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Joline le Mer 16 Jan 2013 - 22:38

Je l'ai ADORER !! Après l'avoir finit je l'ai passer à mon amie elle ma dit pareille, j'aime vraiment beaucoup.
avatar
Joline
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 19
Messages : 52
Date d'inscription : 16/01/2013
Localisation Guyane
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : 1° Sientifique

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Cali le Jeu 17 Oct 2013 - 12:55

cali a écrit:

Plutôt déçue.



Eh bien eh bien. J'avais ce livre depuis quelques temps dans ma PAL. 15 mois pour être précise. La seule raison qui m'avait poussée à le passer dans ma Wish List (non, pour une fois, ce n'était pas sa couverture) fut les très nombreux avis positifs que j'avais lu sur Enfernité. Vraiment positifs quoi. Tout le monde semble avoir adoré ce livre. Alors quoi ? J'ai pas lu le même ou bien ? Bref, quand des amis m'ont offert ce livre pour mon anniversaire de 2012, j'étais donc plutôt contente, m'attendant à passer un super moment.

Il est même fortement probable que ce soit ces avis des lecteurs lus auparavant qui m'avaient fait attendre de ce livre quelque chose d'assez inoubliable. Du coup, plus dure fut la chute.

J'ai mis très exactement 8 jours pour lire ses 378 pages. Laborieux, plutôt. Non qu'il soit pénible à lire, le style est tout à fait agréable, mais alors ça m'a semblé extrêmement vide et creux, là dedans !

J'ai vraiment eu l'impression que le côté surnaturel n'était là que pour soutenir une énième histoire de triangle amoureux, à peine évoqué, pas assez approfondi. On a vraiment l’impression qu’on est juste là pour Cole et Nikki. Ou Jack et Nikki. Ou Cole et Jack, on ne sait plus trop à force. Alors oui, y a un petit quelque chose derrière, qu’on appelle l’Enfernité, qui semble poser une échéance tragique à tout cela. Mais bof. Pour moi, ça a vraiment été tout au plus un support à notre petit trio de tourtereaux, histoire de poser quelques rebondissements et leur mettre quelques bâtons dans les roues, parce qu’on n’est pas des filles faciles…

Bref, pas convaincue. Je n’ai pas détesté, mais je trouvais ça tellement lent, mou et creux, que je n’avais pas spécialement envie de reprendre mon livre, il y a même eu des soirs où je n’ai pas lu du tout O.o (le truc qui ne m’arrive jamais !). Pas spécialement pressée de connaître la suite, pas spécialement embarquée dans l’histoire, pas spécialement attachée aux personnages. Et voilà comment on en arrive avec une note « moyenne-moins ». Car le seul point positif, et il est à relativiser, aura été le style de Brodi Ashton.

Voyons tout cela dans le détail :

- La couverture. Jolie oui. Encore que. Pas moche on va dire, et la couleur attire l’œil. Mais bon, après lecture, je cherche encore en quoi elle illustre CE roman en particulier. Pour moi, elle a été utilisée parce que c’est un genre de couverture à la mode et qui plaît. On peut imaginer que cette brume aux pieds de la jeune fille représente l’Enfernité oui. A la limite. Mais sa silhouette, sa tenue, (et probablement l’âge de la jeune femme) ne représentent pas du tout la jeune Nikki. Enfin bref, couverture pas désagréable, mais vraiment sans plus. Et pas moyen que ce titre me plaise. L’Enfernité, ça me paraît quand même choisi dans un élan de facilité, ça, non ?

- Le style. Comme je le disais c’est pour moi ce qui a sauvé le roman d’une note encore moins bonne et plus du tout moyenne (ainsi que la fin du livre, un petit peu). Alors attention hein, c’est ce qui l’a sauvé, mais on est loin d’avoir là une écriture particulièrement « remarquable ». Disons juste que c’est fluide, ça s’enchaîne bien, sans accroc, ça se lit vite, et on visualise très bien ce que nous raconte l’auteure. Maintenant, on est dans le jeunesse. Non pardon, on est dans le young-adult, bien pire stylistiquement parlant que le jeunesse, et il ne faut pas en attendre beaucoup. C’est correct, mais minimaliste comme écriture. On n’y trouve pas de figure de style, pas de belles tournures particulières, rien ne m’a paru mériter une citation. Mais ça se lit. Et ça se lit facilement, c’est déjà ça.

- L’histoire. Mouais. Alors l’histoire, euh comment dire. Tu vois le résumé ? Bah tu sais le principal. Ensuite, l’auteure a écrit 378 pages autour de ça. J’ai vraiment trouvé que ça sonnait creux. Rien n’est approfondi, l’univers construit (à peine) n’a rien d’exaltant, la touche d’originalité est trop peu importante pour être vraiment mise en avant… Une petite histoire d’amour gentillette au lycée, un amour qui permet à une jeune fille (banale, tiens donc) de survivre au « Festin », cette période qu’elle passe en Enfernité (un siècle s’écoule pour elle, quand seulement 6 mois passent sur Terre.) Elle n’aurait pas dû être en mesure de revenir, mais l’amour est plus fort que tout, blablabla. Et puis y a le troisième luron, celui qui ramènerait bien Nikki en bas, là où elle n’a plus du tout envie de retourner maintenant qu’elle a retrouvé son chéri.
Ca manque d’action, ça manque de piment, ça manque de beaucoup de choses, et finalement ça ressemble à une histoire d’amour lycéenne assez banale, et manquant de saveur.
Voilà voilà. 8 jours là-dessus, je peux vous assurer que ça ne donne pas envie d’être spécialement tendre dans son avis, j’ai un peu l’impression d’avoir perdu ma semaine. (pourtant pas mon genre d’être négative dans mes chroniques, je trouve toujours de bonnes choses à dire, même quand j’ai moyennement aimé …)

Cela dit, je ne suis pas dans une période très sympa (personnellement parlant) et ça a peut-être un peu joué sur mon humeur et ma bonne volonté dans ma lecture. Bien possible même. Ce qui ne change rien au fait que cette histoire n’a ni su me surprendre, ni su m’embarquer suffisamment.

- Les personnages. Je ne me suis attachée à aucun d’entre eux. Ca n’a pas été l’enfer de les suivre, mais alors, ça aurait été eux ou d’autres, ça aurait été tout pareil. Encore une fois, nous revoilà avec des ados au lycée, le genre de perso que j’ai de plus en plus de mal à apprécier, j’en suis désormais trop éloignée, je ne sais plus m’y identifier. (Encore que, certains auteurs arrivent à me faire totalement oublier ça !). Ces personnages sont dans l’instant T, n’ont que très peu d’historique (du moins à notre disposition), sont plutôt lisses et sans saveur. Aucun caractère ne se démarque spécialement (si Cole, un petit peu, mais encore…). Ils ont décrits de façon très basique, et n’ont aucune aspérité à laquelle nous pourrions nous raccrocher pour les appréhender un petit peu mieux.

- La correction. De ce côté-là, rien à redire. La correction/traduction a été faite avec un grand sérieux, rien ne m’a sauté au visage pendant la lecture, et ça m’a fait du bien, j’ai trouvé ça reposant !

Voilà, dans tout ça, ça ne fait pas beaucoup de points positifs. Si ce livre peut sûrement se lire très vite, vu le style simple et fluide de l’auteur, ce fut pourtant assez long pour moi, tant j’étais moyennement emballée. Peut-être que des lecteurs plus jeunes y prendront plus de plaisir. Pour ma part, si ce ne fut pas un calvaire, je ne peux pas dire non plus que j’aie vraiment apprécié le temps passé sur cette lecture. « Moyen-moins » quoi, ce qui se reflète bien dans ma note, je pense.

Je ne recommande pas spécialement ce roman, vous l’aurez compris, encore que si vous êtes jeune et aimez les histoires d’amour de midinette en goguette sur les bancs du bahut, ça pourrait vous plaire, pourquoi pas. Pour ma part, je m’arrêterai au tome 1, c’est presque certain, qui sera vite rangé, et vite oublié je pense.

Cali
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Mlle Méli le Mar 22 Oct 2013 - 11:21

Enfin j'ai pu lire Enfernité, depuis le temps que cette série me faisait baver et que je ne la croisé jamais en librairie! C'est tout vous dire que quand je l'ai lu j'ai saute de joie! Au sens propre! Et pour tout vous dire je n'ai pas été déçue, ce livre frôle le coup de cœur! Une petite touche en plus et il aurait été magnifique!

Après une déception amoureuse, Nikki est allée à ce qu'on peut appelé "enfer". Avec un jeune chanteur enfernaute Cole. Celui-ci l'y a emmené à sa demande pour se nourrir d'elle lors d'un festin. D'ailleurs j'ai toujours un peu de mal à comprendre ce qu'est un festin. Elle va y passer un siècle, mais dans le monde réel ce temps ne durera que 6 mois. Alors qu'elle a le choix entre elle aussi devenir une infernaute et voler les sentiments de personnes innocentes ou alors revenir pendant 6 mois dans le monde humains pour repartir à jamais, l'image d'un garçon lui est rester, mais pas son nom. Alors qu'elle a tout oublié de sa vie d'avant, cette image va la décoder à revenir pour un laps de temps. Elle va alors essayer de se reconstruit être préparer son entourage à un départ définitif. Mais Cole, l'enfernaute qui l'a emmené va tout tenter pour  la faire changer d'avis, prétendant qu'il l'aime. Mais c'est Jack, le garçon humain qu'elle aimait avant son départ à qui elle av essayer de s'accrocher.

Nikki et une jeune fille timide et assez coincée mais qui sait tout de même de défendre. Elle est très attachante surtout lorsqu'on sait ce qu'elle a traversé et ce qui l'attend. J'ai d'ailleurs trouvé les personnes souvent injustes avec elle. Et il y a une chose que je trouve bizarre, nul ne cherche désespérément à savoir ou elle était, ce n'est pas normal. Enlevée en enfernité, le seul souvenir Qu'elle garde la-bas et celui d'un jeune garçon de son âge.

Cole est un enfernaute de 98 ans apparemment. Après s'être nourrit de Nikki lors du festin,va son retour il chercher désespérément  la ramener avec lui pour en faire une enfernaute car il tient et à besoin d'elle, mais ça c'est ce qu'il prétend. J'ai immédiatement détestés ce personnage.

Jack est le garçons à cause du quel elle est revenue, ce qu'elle ne lui dira jamais. Il aime Nikki à la folie et on le remarque tout de suite, malgré son attitude froide et distante face à elle.  Alors qu'elle tente de lui parler on comprend que lui ne l'a jamais oublie bien avant qu'il ne le dise. J'aime beaucoup ce personnage.

On ne peut pas parler ici de triangle amoureux,  plutôt d'attirance. On sait tout de suite qu'elle aime Jack mais ne ressent que de l'attirance pour Cole car il peut lui enlever sa douleur mais cela ne va pas plus loin.

La fin est un peu prévisible tout de même, ainsi que l'intrigue. Mais quelques petites ou grosses surprises pimentent le récit. La début et le milieu stagne un peu mais cela n'est pas dérangeant. La fin elle est plus rapide. Peut être aurait-il fallut repartir un peu plus l'action.

Une excellente lecture à la hauteur de les attentes. J'ai adoré. Sans ces deux petits points négatifs ce livre aurait été un gros coup de cœur mais il le frôle de pas beaucoup. Une héroïne attachante et un amoureux à tomber. Même si l'action est très peu présente au début la fin rattrape le tout.

4,5/5
avatar
Mlle Méli
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 17
Messages : 213
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation Paris
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lire, lire, lire...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFERNITÉ de Brodi Ashton

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum