Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €

LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_lcap0%LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_lcap0%LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_lcap0%LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_lcap100%LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_lcap0%LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Empty LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen

Message par Melusine le Jeu 19 Jan 2012 - 10:26

LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen 9782234069473

Résumé

Les « vaches de Staline », c’est ainsi que les Estoniens déportés désignèrent les maigres chèvres qu’ils trouvèrent sur les terres de Sibérie, dans une sorte de pied de nez adressé à la propagande soviétique qui affirmait que ce régime produisait des vaches exceptionnelles. C’est aussi le titre du premier roman de Sofi Oksanen, dont l’héroïne, Anna, est une jeune Finlandaise née dans les années 1970, qui souffre de troubles alimentaires profonds. La mère de celle-ci est estonienne, et afin d’être acceptée, cette femme a tenté d’effacer toute trace de ses origines, et de taire les peurs et les souffrances vécues sous l’ère soviétique. Ne serait-ce pas ce passé qui hante encore le corps de sa fille ?
Sofi Oksanen fait preuve d’une grande puissance d’évocation quand elle décrit les obsessions de ces deux femmes. Il y a la voix d’Anna qui tente de tout contrôler, son corps, les hommes, et le récit plus distant de la mère qui se souvient de la rencontre avec « le Finlandais », à Tallinn, dans les années 1970, sous un régime de terreur et de surveillance.

528 pages
7 SEPTEMBRE 2011
22,50 €
EDITIONS STOCK


Melusine
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Empty Re: LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen

Message par Lisalor le Ven 20 Jan 2012 - 13:02

Mon avis : Parce que j'avais beaucoup apprécié Purge, j'ai décidé de lire le premier roman de Sofie Oksanen. J'ai complétement perdu pied dans cette histoire confuse et bien trop brouillon et je me suis arrêtée à la page 76 !! donc ce sera mon premier abandon de l'année et elle commence juste ..

On suit Katariina, une jeune maman Estonienne et sa fille Anna anoréxique !! Pendant 76 pages Katariina parle de sa rencontre avec un Finlandais, des horreurs de la prostitution en Estonie, de la honte qu'elle avait quand elle revenait dans son pays, de l'interdiction qu'elle donnait à sa fille de ne jamais parler sa langue maternelle ... et Anna avec ses problémes à l'égard de la nourriture. Elle se fait vomir réguliérement ... et tout cela dans un style télégraphique horrible.

J'ai craqué, je ne me sentais pas continuer cette histoire .. un jour peut-être je la reprendrai mais vraiment peut-être.
Lisalor
Lisalor
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 49
Messages : 395
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation Auvergne

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Empty Re: LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen

Message par Al'encredeplume le Mar 13 Aoû 2013 - 16:14

J'ai beaucoup aimé Les vaches de Staline ! Voici mon avis Smile:

Ce livre m'a attirée à cause de son titre. Au début, avant même de lire le résumé, je m'attendais à une histoire qui se déroulerait durant la Seconde Guerre Mondiale, avec des déportés dans les goulags. C'est tout à fait différent mais c'est tout aussi plaisant. Anna est née en Finlande, tout comme son père mais sa mère est née en Estonie. Mais cette mère interdit à sa fille de parler de l'Estonie, ce pays qui a connu la guerre, les déportations, la misère. Pourtant, les deux femmes se rendent souvent dans ce pays pour rendre visite à la grand-mère.

Malgré la répulsion de Katariina (la mère) pour l'Estonie, Anna entretient un fort lien avec le pays. Elle est partagée entre les deux pays. L'un qui vit dans la misère, avec les fantômes du passé et l'autre, la Finlande, où tout n'est que consommation. Entre ces deux pays, si différents mais pourtant si proches, Anna souffre. Elle souffre beaucoup, mais en silence. Son mal-être s'exprime dans la nourriture. Anna est atteinte de troubles alimentaires, l'anorexie et la boulimie. Elle contrôle sa maladie en silence. Elle la dirige d'une poigne de fer, comme Staline l'a fait avec l'URSS. Anna mène un régime totalitaire sur son corps. J'ai beaucoup aimé l'abondance de détails sur sa maladie. Je me souviens avoir dit que c'est ce qui avait manqué dans Zouck, de Pierre Bottero. On est complétement dans la maladie. Certains détails sont sordides et carrément répugnants. Mais ces descriptions très complètes représentent la vérité, les gestes que font les anorexiques et boulimiques. Anna est enfermée dans sa peur, tout comme sa mère. Cette dernière est terrifiée, elle redoute de trouver un jour le KGB devant sa porte. Elle redoute que les gens prennent sa fille pour une Russe, les fameuses "putes". On suit avec avidité cette double histoire, cette double vie. Le père, toujours absent mène d'ailleurs lui aussi une double-vie. Il fait l'inverse de sa femme, il fuit la Finlande et va travailler en URSS. Je n'ai pas forcément apprécié de personnage d'Anna mais il m'a touché au plus profond de moi-même. J'ai beaucoup aimé ce roman, les chapitres sont mélangés, cela donne une impression de fouillis. On retrouve ce bazar dans l'esprit d'Anna. C'est un roman dur, très dur. Avec des mots transcendants, profonds, poignants. C'est extrêmement fort car c'est du vécu. Ce roman m'a énormément touchée. Je pense lire Purge, un autre roman de Mme Oksanen.
Al'encredeplume
Al'encredeplume
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 22
Messages : 57
Date d'inscription : 10/08/2013
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Je suis en première littéraire.

http://alencredeplume.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen Empty Re: LES VACHES DE STALINE de Sofi Oksanen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum