Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

0% 0% 
[ 0 ]
83% 83% 
[ 10 ]
8% 8% 
[ 1 ]
8% 8% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 12

ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Karine le Mer 17 Aoû 2011 - 13:45




Résumé

A cette époque, Montceau-les-Mines était bien différent d'aujourd'hui.
— Oui, on sait déjà tout ça !!! répondrez-vous.
C'était la campagne, il n'y avait personne à part quelques lapins, il ne se passait rien du tout...
Ce n'est pas si simple, il se passait même bien des choses. Il y avait Arthur, Theobald et Justin, il y avait aussi la belle Ermelinde, il y avait encore... Isidore, il y avait enfin...
Mais je ne vais pas vous raconter toute l'histoire maintenant, il faut aussi ouvrir le livre et lire Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines alors vous apprendrez des choses qui vous étonneront peut-être. A cette époque, Montceau-les-Mines scintillait de poésie.



«Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines» est un conte pour enfants qui paraîtra pour la rentrée de septembre 2011. Il est illustré par Myriam Saci (créatrice du webzine féminin «Mya c'est moi») et l'auteur du texte est Pierre Thiry (auteur de «Ramsès au pays des points-virgules»).


Septembre 2011
68 pages
Prix 11 €

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Babynoux le Mer 17 Aoû 2011 - 14:28

je viens tout juste de le recevoir =)
avatar
Babynoux
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 25
Messages : 1366
Date d'inscription : 01/01/2011
Localisation FRANCE

http://bibliotheque-quilittout.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Babynoux le Mer 17 Aoû 2011 - 21:31

Et je l'ai lu dans l'après-midi, voici ma chronique : la toute première =D

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté l’offre de l’auteur Pierre Thiry de découvrir en avant-première son tout nouveau et deuxième roman « Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines ».
C’est donc encore une fois avec un grand plaisir que je me suis replongée dans l’univers de Pierre Thiry que j’avais énormément apprécié dans « Ramsès au pays des points-virgules » son premier roman.

Dans ce conte, il est donc question de Isidore Tiperanole, un concierge un peu spécial, ainsi que trois lapins et d’une hermine. Je ne vous parlerez pas de l’histoire sinon il n’y aurait plus d’intérêt à lire ce livre qui est si petit.

Ce que j’ai apprécié dans ce livre c’est l’univers toujours aussi drôle et farfelue que dans « Ramsès au pays des points-virgules », ainsi que les personnages toujours aussi bizarres.
Ces personnages ne sont pas approfondi étant donné que c’est un conte pour enfant, c’est normal, mais ça ne dérange pas du tout la lecture. La lecture de ce conte est simplement un plaisir, le plaisir de lire une heure quelque chose de peu commun mais surtout pleins de références.

En effet, tout comme dans son premier roman, Pierre Thiry cache ici quelques auteurs connus de tout les littéraires. On y retrouve des phrases transformées au bon vouloir de l’auteur et des poèmes. Il me semble avoir reconnu Jean de la Fontaine et bien d’autres.

L’écriture quant à elle est toujours la même, ce fut très agréable de me replonger dans le style de et auteur que j’avais beaucoup apprécié. Je n’ai rien à redire, même pour les coquilles possibles, du au fait que c’est un des tout premiers exemplaires, rien ne m’a vraiment dérangé.

De plus, Pierre Thiry collabore ici avec Myriam Saci qui illustre ce conte pour enfant, je trouve que les dessins ne sont pas indispensables du point de vue d’une grande personne, mais ils peuvent très bien attirer les enfants qui souhaiteront découvrir ce livre et pourront mieux s’imaginer les choses, car il faut l'avouer ils sont quand même pas mal.

En résumé, j’ai autant apprécié la lecture de ce deuxième conte que celle du premier, même si « Ramsès au pays des points-virgules » reste mon préféré car il est un peu plus approfondi que ce nouveau conte pour enfant.
Si vous avez aimé le premier roman, je vous conseille de lire ce second car l’auteur n’a pas perdu la main, il sait toujours nous emmener dans des univers farfelus avec une grande simplicité.
Cependant, ce conte pour enfant s’adresse quand même a d’assez grands enfants car certains mots pourraient être compliqués pour les plus petits.

Encore un grand merci à Monsieur Pierre Thiry ! Je suis très honorée d’avoir été la première à pouvoir lire et chroniquer ce nouveau livre très réussi ![
avatar
Babynoux
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 25
Messages : 1366
Date d'inscription : 01/01/2011
Localisation FRANCE

http://bibliotheque-quilittout.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Au fil des plumes le Mer 31 Aoû 2011 - 13:38

Mon avis:

J'avais découvert l'auteur avec Ramsès au pays des points- virgules et c'est en devenant fan de la page Facebook de ce livre que j'ai découvert le nouvel opus de Pierre Thiry. En effet, cet exemplaire m'a été gentimment envoyé par l'auteur himself pour me féliciter d'être la 100ème fan sur Facebook. j'ai même eu droit a une petite dédicace. Je remercie donc Pierre Thiry pour ce beau cadeau.
Parlons maintenant du livre en lui- même. J'ai reconnu l'univers de l'écrivain dès les premières pages. L'histoire est sympa et peut facilement plaire à des enfants. Certains passages sont un peu "compliqués" ou "brouillon" notamment au début mais à part ça aucun nuage à l'horizon. Le lecteur retrouvera l'humour de Pierre Thiry et ses multiples références à l'univers de la littérature. Je ne vous en dirai pas plus, à vous de le lire et d'y retrouver vos références. Dans cet opus, il y a moins d'interaction avec le lecteur mais on sent néanmoins une grande tendresse dans l'écriture.
Pour résumer, c'est un livre qui m'a bien accroché et que j'ai comme le premier dévoré! J'attends le prochain livre de Pierre Thiry avec impatience car j'ai l'impression que son univers nous cache encore de jolies surprises!
avatar
Au fil des plumes
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 32
Messages : 66
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation Hérault
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Professeur des écoles

http://aufildesplumes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Melusine le Mer 31 Aoû 2011 - 15:22

Mon avis:
Ce petit conte m'a beaucoup plu. D'abord parce qu'il se passe à Montceau-lès-Mines, pas très loin de chez moi, et que l'explication qui est donné du nom de la ville, une histoire de garde des sceaux qui court après une hermine, m'a beaucoup fait rire. Ensuite parce que les personnages sont aussi variés qu'inattendus: un marchand de glace, miam! Le conte regorge de petites trouvailles. Des poésies et des comptines, bien sûr, mais aussi des acrostiches, de nombreuses références littéraires comme un Isidore qui n'en peut plus de courir après le temps sans arriver à le tuer (comme un certain Chapelier Fou et son Lièvre de Mars, ça vous dit quelques chose?), et une reine hermine qui tient son pouvoir de peut-être autre chose que de sa richesse et de sa beauté... Au moment où l'on s'y attend le moins, un petit détail vient empêcher la banalité de s'installer : j'ai pouffé lorsque les lapins, sortant du ventre de la bête qui les a dévoré, râlent car celui-ci a mangé du chocolat ensuite et qu'ils sortent donc tout noirs! Une petite histoire très vivante et très agréable, dans une langue cependant soignée qui demandera peut-être à certains enfants de le lire accompagné. Seul bémol, les illustrations qui manquent vraiment de nuances: j'étais ravie de les découvrir parce qu'elles sont attachantes, un peu moins devant leur manque de détails et d'élégance (puis pourquoi l'hermine est rose, d'abord?) , et très déçue de voir qu'on remettait volontiers deux fois la même image à deux moments de l'histoire, comme pour faire du remplissage. Peut-être aurait-il mieux valu se concentrer sur moins d'images plus soignées.

Ma note: 4/5
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Karine le Jeu 1 Sep 2011 - 14:06

Merci pour vos avis les filles cool

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Sherryn le Mer 7 Sep 2011 - 17:46

Je suis désolée, ma critique est extrêmement sévère... Mais j'ai eu beau retourner le truc dans tous les sens, me torturer la tête, pour moi ce n'était pas possible d'écrire autre chose que ce que je pensais... Croyez-moi je pleurais presque en écrivant... ça me désole mais je suis obligée d'être honnête... pardon No

Je suis une grande amatrice de contes, je lis volontiers de la littérature jeunesse voire enfantine, je m’intéresse à l’imagerie et je suis très ouverte à l’auto-édition et portée à encourager les auteurs qui décident de passer par ce biais ; de plus, j’ai reçu ce livre en partenariat en échange d’une chronique et l’auteur a eu l’immense gentillesse de me le dédicacer ; pour toutes ces raisons, j’étais très curieuse de découvrir cet ouvrage et j’aurais vivement souhaité pouvoir en dire tout le bien du monde. Malheureusement, malgré toute ma bonne volonté et en dépit du chagrin que j’ai à écrire ces lignes, je suis forcée de constater que ça ne va pas être possible.

À vrai dire, j’ai trouvé tellement de problèmes dans ce livre que je ne sais pas vraiment par quoi commencer. Je vais donc évoquer en premier ce qui m’a plu, à savoir la prose de fond de l’auteur qui possède dans l’ensemble une écriture agréablement rédigée, que l’on parcourt avec facilité, légèreté et plaisir. Il m’a semblé y avoir parfois une abondance excessive d’auxiliaires et de répétitions, mais le résultat auditif n’est pas toujours dérangeant et parfois, au contraire, joue sur la musicalité de la phrase avec un résultat tout à fait sympathique. Il y a donc des qualités certaines, cependant le texte aurait indéniablement gagné à passer entre les mains d’un correcteur !

Entre les fautes d’orthographe, de ponctuation et surtout de typographie, je ne savais plus où donner de la tête à force de les repérer, parfois jusqu’à une dizaine par page. Les majuscules absentes une fois sur deux après les exclamations m’ont également dérangée, de même que les majuscules non accentuées (une erreur que je peux parfaitement comprendre, ayant moi-même été éduquée « à l’ancienne », mais le fait est que de nos jours cet écart est de moins en moins pardonné. De plus, j’aurais été moins frappée si toutes les majuscules n’avaient pas été accentuées, mais en fait elles le sont parfois (!), ce qui aboutit à une incohérence d’écriture très perturbante). La graphie du nom « Tiperanole » pose elle aussi un problème de cohérence, étant orthographiée tantôt tel quel, tantôt « Tipéranole », avec un accent sur le e.

Pour finir, j’ai encore relevé quelques incohérences au niveau de l’histoire elle-même, comme quand on nous explique que Monsieur Lapaimbot n’avait jamais lu les poèmes de son fils Justin, alors qu’il est paraît-il publié de temps à autre dans un journal… ça paraît difficile ! Je n’ai pas vraiment compris non plus pourquoi les fils Lapimbot sont décrits comme « méritants », « valeureux » et j’en passe, alors qu’ils sont respectivement chef de police (bon, pour lui ça pourrait se discuter en effet), fabriquant de glaces et poète (et je ne parle pas de ce qu’ils deviennent à la fin) !

Plutôt chouette sur le fond, catastrophique sur la forme… Je suis sévère, certes, mais je suis d’avis que l’auto-édition ne peut faire ses preuves qu’à condition que les auteurs choisissant d’y recourir fournissent un travail dont la qualité n’aurait rien à envier à celui des professionnels. À mon sens, un ouvrage où les erreurs sont presque aussi nombreuses que les mots bien orthographiés jette le discrédit sur le système dans son ensemble.

Cependant, il serait injuste de ne parler que du texte, car cet ouvrage est illustré. J’aurais voulu dire que la qualité du dessin rattrape les défauts de l’écrit, mais là encore, ce serait mentir. La vérité, c’est que ces images sont jolies, mais ordinaires. La technique de coloration fait particulièrement amateure. Les personnages sont représentés dans des postures figées, généralement droits et raides. L’une des deux seules illustrations représentant du mouvement (où l’on voit Tiperanole tourbillonner parmi les étoiles) montre une dynamique incohérente allant dans deux directions différentes ; quant à l’autre, non seulement on y voit un personnage figé et raide, mais surtout il tient son tromblon n’importe comment (à une seule main, celle-ci étant dressée à angle droit au-dessus de la tête, et il est censé être en train de tirer). De plus, la dessinatrice semble ne connaître qu’une seule façon de dessiner les yeux et les bouches, de sorte qu’ils ont tous les mêmes et affichent tous une expression identique. Dernière chose, vu que les protagonistes portent un minimum de vêtements, il est fort dommage qu’ils n’aient pas été pourvus de chaussures dignes de ce nom (le problème est réglé pour les lapins : ils n’en portent pas ; de même pour les hermines : les robes cachent leurs jambes ; quant à Isidore… aïe.)

Concernant l’ouvrage dans son ensemble, je trouve sa conception confortable. Son format souple et léger le rend agréable à tenir en main. Cependant, comme cela a déjà été relevé par quelques personnes, le format album illustré aurait sans doute mieux convenu, avec des illustrations plus nombreuses ayant davantage d’importance. Dans la présentation, une seule chose m’a un peu dérangée, c’est la taille du texte… Les livres pour enfants sont censés être écrits gros, c’est vrai, mais là, c’est excessif ; c’est tellement gros que ça fait presque mal aux yeux. S’agissant d’auto-édition, on ne peut en rejeter la faute sur l’éditeur…

Je suis navrée de devoir reconnaître qu’il m’est impossible de parler en bien de cet ouvrage. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de potentiel, bien au contraire, surtout pour le texte et l’histoire ; mais le soin ayant été apporté à la finalisation de l’ensemble n’apparaît pas du tout professionnel et (mais c’est mon avis et cela n’engage que moi) s’avère indigne d’un travail payant. J’encourage vivement les auteurs à persévérer dans leur effort et me tiens toute disposée, si cela peut leur être d’une quelconque utilité, à leur retourner mon exemplaire annoté en détails de tout ce que j'ai pu relever ci-dessus.


Dernière édition par Sherryn le Mer 7 Sep 2011 - 21:58, édité 2 fois
avatar
Sherryn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 820
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Adepte de la Plume

http://sherryn.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Melusine le Mer 7 Sep 2011 - 18:08

Sherryn, dans l'exemplaire que j'ai reçu, on m'a précisé qu'il s'agissait d'une première épreuve qui n'était pas encore passé à la correction et que les coquilles avaient été corrigées dans les impressions ultérieures, peut-être en était-il de même pour ton exemplaire.
Par contre, je te rejoins totalement pour les illustrations.
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Sherryn le Mer 7 Sep 2011 - 19:55

Moi, on ne m'a rien précisé. J'aimerais quand même bien voir les versions ultérieures soi-disant corrigées... parce qu'en l'occurrence, et après tout l'investissement qu'ont très certainement fourni les auteurs et dont je ne doute pas une seconde, distribuer ce résultat à des chroniqueurs c'est se tirer une balle dans le pied... On ne peut même pas parler de "coquilles". Vu le pourcentage de fautes par rapport à la taille totale du texte, c'est plutôt une absence absolue de relecture et d'uniformisation graphique. Personnellement, je ne comprends même pas comment on peut taper un texte (y compris un premier jet) en ignorant à ce point les règles de typographie, même dans les messages de ce forum je ne vois pas ce genre de choses.
avatar
Sherryn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 820
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Adepte de la Plume

http://sherryn.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Karine le Jeu 8 Sep 2011 - 13:18

Rolling Eyes Bon désolée que ce part n'ai pas été concluant Sherryn, mais ça arrive. En tout cas, tu as très bien expliqué pourquoi tu étais déçue et je t'en remercie Smile

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

En réponse à Sherryn

Message par Invité le Jeu 8 Sep 2011 - 16:35

Réponse à Sherryn
Devant votre propos
Moi, on ne m'a rien précisé. J'aimerais quand même bien voir les versions ultérieures soi-disant corrigées...

Je me vois forcé de répondre.

Vous avez parfaitement le droit de dire tout ce que vous voulez sur la lecture de ce que j'ai écrit et (auto) publié...

Je réagirai sur un seul point : le courrier que je vous ai envoyé en accompagnement du livre que vous avez reçu était rédigé dans les mêmes termes que celui qui a été adressé aux autres membres du Club de Lecture. A la troisième ligne de ce courrier (il est encore sauvegardé sur mon ordinateur) j'ai écrit :
«Les coquilles que vous pourriez y découvrir ont été corrigées dans la version actuellement commercialisée en librairie et sur internet.»

Dans ces conditions, je considère qu'il est excessif de votre part d'avoir autant insisté dans votre billet sur les fautes de frappes ou de typographie. Vous étiez avisée de la présence de ces coquilles sur cette épreuve de "premier tirage", vous auriez donc dû avoir a minima l'honnêteté de l'écrire dans votre billet, et en tous les cas vous deviez vous abstenir d'écrire que vous n'étiez pas au courant !!!

Cette offre de "premier tirage" était un privilège que je souhaitais offrir aux membres du Club de lecture avant la sortie "officielle" du livre en septembre (le vôtre a été envoyé le 26 août et correspondait à un tirage antérieur à cette date). J'avais tout à fait conscience que l'exemplaire présenté n'était pas parfait.
La version finale non plus, hélas, pour mon plus grand dépit. Mais citez moi une édition sans aucune coquille? Même l'histoire de la littérature française de Désiré Nisard publiée en 1874 chez Firmin Didot contient des fautes de frappes. Et pourtant, il s'agit de la cinquième édition d'un ouvrage édité en 1861, l'éditeur avait dix ans pour faire ses corrections, et l'auteur était un maniaque de la grammaire...

Pour le reste vous êtes parfaitement libre d'écrire tout ce que vous voulez, en matière de lecture jugement esthétique ne peut être que relatif.

Merci à vous, ainsi qu'aux autres membres du Club de Lecture, pour avoir pris le temps de lire ce petit livre et d'écrire dessus. En l'espoir que d'autres lecteurs aient encore envie de le découvrir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Cali le Jeu 8 Sep 2011 - 17:23

Oh je suis navrée de voir que ce livre de P. Thiry t'a tant déplu Sherryn. Je n'ai pas lu Isidore, je ne connais l'auteur que par Ramses au pays des points virgules que j'avais énormément aimé.

A l'occasion, j'essaierai de lire celui ci également, en souhaitant qu'il me plaise plus qu'à toi.
Tu as évidemment le droit d'exprimer ton ressenti sur ta lecture, je suis néanmoins très triste de constater que l'auteur l'ait vue, car j'imagine combien une critique aussi négative doit faire mal après le travail que demande l'écriture d'un livre.
Même si, bien sur, c'est le risque quand on demande l'avis des lecteurs...
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Invité le Jeu 8 Sep 2011 - 18:25

En tout cas, j'ai bien envie de découvrir ce petit conte car j'avais bien aimé le premier livre Ramsès aux pays des points-virgules.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Cali le Ven 23 Sep 2011 - 14:49

MON AVIS:

J'ai "rencontré" (virtuellement) l'auteur, Pierre Thiry lors de la parution de son premier roman: "Ramsès au pays des points-virgules", qu'il avait eu la gentillesse de me faire parvenir et que j'avais énormément aimé. Gentillesse n°2, Mr Thiry sort un nouveau conte, et m'en envoie aussi un exemplaire dédicacé afin que je puisse le découvrir, l'auteur est tout à fait adorable Smile



Je vais essayer de m'appliquer à faire une critique un peu moins niaise que celle de son premier livre ( je crois me souvenir d'avoir parlé de boite de chocolats moelleux et croquants, un peu à la Forrest Gump ^^), histoire de le remercier comme il se doit de ses gentilles attentions.

Je termine à l'instant son joli conte pour enfants Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-Les-Mines, avec le sourire aux lèvres, car c'est une petite fable délicieuse Smile ( comme un chocolat qui... non non! Cali!)

Eternelle enfant je resterai toute ma vie, ce qui me permet d'adhérer complètement à ce genre de petits histoires, qui stimule mon imagination!

Si, globalement, j'ai un tout petit peu moins aimé ce livre que le premier, je crois que c'est juste dû au côté plus poétique et romantique que déjanté et décalé. On y retrouve pourtant bien toute la fantaisie de Mr Thiry. Nous sommes sur Terre, avant qu'elle ne soit peuplée par les humains, Terre habitée par le peuple: des petits lapinoux, et dirigée par les familles riches: les hermines. Bon déjà niveau fantasie, c'est pas mal Smile

Beaucoup de choses m'ont amusée, comme l'explication du nom de la ville Montceau-Les-Mines, que j'ai vraiment trouvée tout à fait charmante, ainsi que des illustrations toutes personnelles à l'auteur de certaines expressions comme "tuer le temps", à travers Isidore.

De façon générale je qualifierais ce petit conte ( qui se lit très très vite, une demi heure à peine) de poème charmant et d'une tendre délicatesse. D'abord, on sent que l'auteur aime la poésie ( car c'est un peu le poète Justin, le héros de l'histoire, c'est lui qui gagne!) et qu'il lui attribue beaucoup de mérites. Ce sont les poèmes qu'il compose qui font remporter à Justin le coeur de sa belle Hermine! Au nez et à la moustache de ses 2 frères lapinoux, Théobald et Arthur. De plus, si les poèmes de Justin sont doux, charmants, et en même temps aussi frais et spontannés que ceux d'un enfant, ils débordent parfois dans la narration de Mr Thiry. Il n'est pas rare, en effet, de déceler des effets poétiques, des rimes ou ce genre de choses dans son récit. C'est très agréable et plein de tendresse. On se doute bien qu'en tant que conteur-auteur-poète, Pierre Thiry a du avoir plus d'une fois l'occasion d'en vérifier les effets Smile l'auteur est un réveur, cela se sent!

Un petit bémol néanmoins sur les illustrations de Myriam Saci: je n'ai pas trop accroché à son sens artistique. Même pour un conte pour enfants, j'ai trouvé ses dessins un peu pauvres, et beaucoup regretté qu'ils soient tous engoncés dans un cadre si sévère, quand un fondu les aurait surement rendus plus doux. Mais bon, artistiquement, les goûts et les couleurs ne peuvent trop se discuter.

Ce que je retiendrai surement longtemps de ce livre: l'image que j'ai eue dans la tête, lorsque Isidore tournoie dans l'espace, et nous explique que les étoiles font les belles, et se disputent la lumière des téléscopes, et se bousculent pour être les premières devant l'objectif, telles des "stars", j'ai vraiment adoré ce passage! Smile

Je lirai surement ce conte à mes enfants, pour le moment, ils sont encore un peu petits, je pense qu'ils passeraient à côté, surtout que le langage utilisé n'est pas gnangnan ou simplifié pour eux, au contraire de beaucoup d'autres livres ( ce qui n'est pas forcément une bonne chose pour leurs futures notes de français!!) mais d'ici un ou deux ans, c'est une lecture que je leur ferai avec plaisir!



Ma note: 4/5
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Invité le Mar 27 Sep 2011 - 18:27

Mon avis :

Un conte adapté pour les enfants à partir de 9-10 ans.
J'ai trouvé que c'était un dérivé du conte les 3 petits cochons puisque trois lapins contre Isidore le méchant. Trois solutions différentes pour gagner le coeur de la belle hermine.
Montceau-Les-Mines, inconnue pour moi, mais j'avoue avoir cherché sur le net où se était cette ville... Donc peut-être que le jeu de mot concernant cette ville m'ont ouverts ma curiosité ?
Dans ce conte, j'ai apprécié les poèmes, l'acrostiche, les chansons et le style d'écriture.
Ce que j'ai moins apprécié ce sont les noms de certains personnages un peu long et les textes sous les illustrations, qui ne me paraissent pas nécessaire.
La morale de la fin m'a beaucoup plus et je dirais que rien ne sert de courir, il suffit de partir à point.
Donc un avis positif et qui pourquoi un conte qui serait bien au format album.
Merci à Pierre Thiry pour cette découverte.


Des avis enfantins récoltés :

Jolie histoire.
Trop difficile de se rappeler des noms en entier.
De beaux dessins et de belles couleurs.
Isidore est vraiment trop méchant et pourquoi lui, il a un corps différent (tête de crocodile et corps de gorille) ?
La fin est jolie car il y a de l'amour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Invité le Mer 28 Sep 2011 - 18:28

Mon avis:
L'histoire se passe dans la ville de Montceau-les-Mines. On y trouve des hermines, des lapins et bien sur Isidore Tiperanole. Malgré ce que l'on peut penser, au premier abord, les lapins ont une place très importante, pour notre plus grand plaisir car ils sont vraiment attachants.

L'écriture est fluide et poétique mais également agréable et loin d'être enfantine. Encore une fois, Pierre Thiry nous transporte dans son monde imaginaire avec beaucoup de facilité. J'ai particulièrement adoré le passage avec les étoiles qui n'en font qu'à leur tête.

Mais dans ce livre nous avons également de magnifiques illustrations. Par contre, j'aurais aimé qu'il y en ait un tout petit peu plus pour faire davantage conte pour enfant. C'est mon seul regret car sinon ce livre est vraiment très joli sous tous points de vue.

En résumé, c'est un conte à savourer sans modération. Encore une fois, c'est un livre qui conviendra à toutes les générations.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par sakinia le Lun 3 Oct 2011 - 20:34

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur Pierre Thiry, de m'avoir proposer de lire et chroniquer son deuxième livre. Après avoir lu et aimée Ramsès au pays des points-virgules, j'ai étais ravie de pouvoir lire Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines.

J'ai beaucoup aimé ce petit conte (66 pages), dont j'ai trouvé l'histoire toute mignonne. Je peux vous dire que nous retrouvons toujours une histoire aussi farfelus et drôle que dans Ramsès au pays des points-virgules. Au lieu de trouver des humains dans une ville et prêt à conquérir le cœur d'une princesse, nous trouvons des lapins. Oui j'ai bien dit des lapins, particulièrement trois qui veulent conquérir le cœur de la princesse Ermelinde qui est quand à elle une hermine.

Vous allez me dire, mais qui est Isidore Tiperanole ? Et ben c'est un concierge pas très gentil. Pour les cinq personnages principaux, nous avons une illustration qui les représentent. A la fin du livre, nous découvrons qui est réellement la princesse Ermelinde et je peux vous dire que ce n'est pas du tout l'image que je m'étais faite d'elle.

L'écriture de Pierre Thiry est toujours aussi drôle. Ce livre se lit vraiment facilement hors mis quelque mot mais cela reste accessible à tout le monde. Je le conseille à tout le monde, c'est un plaisir pour moi d'avoir relu un livre avec des images comme quand j'étais petite.

Les illustrations ont été faite par Myriam Saci, je pense qu'il aurait pu être un peu mieux mais pour les enfants il trouverait ça très bien.

L'avis sur mon blog
avatar
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante ~~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Invité le Lun 7 Nov 2011 - 18:02

L'avis publié sur mon blog :

Que j'ai eu du mal à le placer celui là entre Dario Battistella, Jean-Jacques Roche et Antonio Gramsci. Et pourtant il ne fait que 68 pages. En liminaire je remercie chaleureusement Pierre Thiry pour l'envoi de son second livre (le premier était Ramsès au pays des points-virgules, souvenez-vous) et m'excuse pour cet horrible retard.

Le livre étant un très court conte pour enfants je ne peux pas vraiment vous parler de l'histoire. En revanche je peux vous annoncer de suite qu'Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines s'inscrit dans la suite du précédent livre de l'auteur, des personnages et une histoire un peu loufoques mais toujours bien cadrés.

On dirait une histoire inventée par un enfant, c'est simple, naïf, mignon. En elle même elle n'est pas vraiment originale, des animaux qui vivent dans une société d'animaux, avec une princesse, un méchant et des gentils qui veulent se marier avec la princesse, les trois lapins rappelant d'ailleurs les trois petits cochons. La double morale aussi a déjà été entendue et re-entedue, prendre son temps, ne pas faire les choses de manière précipitée. Ce qui fait tout le charme de ces quelques pages c'est la plume de l'auteur, son style simple et fluide.

La présentation est totalement adaptée aux enfants (ou aux myopes qui pomment tout le temps leurs lunettes (je parle en connaissance de cause -_-' ) ), gros caractères, dessins, histoire très courte divisée en chapitres. Non vraiment pour le coup c'est bien fait. J'aurai bien vu Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines en album en fait.

Bémols tout de même.
J'ai été beaucoup moins enthousiasmée par la couverture d'Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines que par celle de Ramsès au pays des points-virgules qui était pourtant très simple, d'autant plus que le conte est destiné aux enfants (un jour je ferai un billet sur mon amour des couvertures de livres).
Certains mots sont trop compliqués pour un très jeune lectorat, alors oui certains sont expliqués et c'est plutôt bien car ça va enrichir le vocabulaire d'autant plus que, comme je l'ai déjà dit pour son précédent ouvrage, Pierre Thiry sait expliquer de manière simple et claire, mais d'autres mots complexes ne sont pas définis et c'est bien dommage.
Quant aux illustrations de Myriam Saci là j'avoue que je n'ai pas accroché du tout. Trop enfantin, coloriage, je ne trouvais pas du tout les illustrations dans la continuité du livre.

En définitive je ne suis pas déçue, il faut que je teste l'histoire sur mes nièces pour savoir si les enfants accrochent (je doute qu'elles m'en fassent un retour négatif) mais d'un point de vue de vingtenaire c'est un parfait petit conte pour enfants.

http://lespetiteschroniquesheteroclites.blogspot.com/2011/11/isidore-tiperanole-et-les-trois-lapins.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Kitoune le Ven 13 Jan 2012 - 19:50

Au temps où les hommes n'existaient pas encore, il y avait une princesse, Hermelinde, une blanche Hermine vivant à Sanvigne, près de Montceau les Mines. Trois frères lapins, Arthur, le gendarme, Théobald, le marchand de glaces et Justin, le poète, la convoitent. Toutefois, pour pouvoir l'approcher, il faut qu'ils passent le poste du gardien, Isidore Tiperanole. Mais celui ci est dangereux. Il court après le temps constamment et possède un tromblon dont il fait un usage désordonné et excessif. En plus, il n'est pas contre manger un, deux ou trois lapins si l'occasion se présente.

Lorsque j'ai reçu ce petit conte par la poste la semaine dernière, je me suis au départ précipité dessus car j'étais extrêmement curieuse de voir ce qui était écrit sur Montceau les Mines, la petite ville bourguignonne où j'ai passé tant de week-ends et de vacances étant enfant. J'ai lu la moitié du conte et je l'ai mis de côté. Humm... moyen fut mon premier avis.
Et puis il y a deux jours, j'ai proposé à mon chéri de lui lire le conte à haute voix. Il s'est installé confortablement bien calé entre deux coussins et j'ai commencé à lire comme si je m'adressais à un enfant. Et là, la magie a opérée. On a à faire avec un vrai conte, avec de la poésie, un rythme ternaire respecté, une musicalité agréable. En bonus, j'ai eu le plaisir de trouver quelques références littéraires et des clins d'oeil à l'histoire minière de Montceau.
Je pense que ce conte pourrait être proposé à l'étude à des primaires ou des sixièmes car en peu de pages, on a de beaux exemples d'allitérations, de métaphores, on a même un acrostiche et d'autres perles stylistiques.
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce petit conte très adapté à l'oralité. Comptez 1/2 h à 1 h de lecture orale donc ce n'est pas pour les enfants trop petits ou incapable de se concentrer plus de 10 minutes. Le mien a 37 ans et il s'est endormi avant la fin !
Seul bémol sur les illustrations trop enfantines à mon goût.

4/5
avatar
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 39
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Everbook le Lun 30 Jan 2012 - 9:36

Voici mon avis :



Je ne connaissais Pierre Thiry seulement de nom, surtout par rapport aux avis d'autres bloggueurs sur "Ramsès au Pays des Points-Virgules", son premier roman, qui avait remporté un certain succès. Alors quand cet auteur m'a demandé si j'étais intéressée pour lire son deuxième livre "Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines", je me suis dit que c'était l'occasion où jamais de découvrir son univers.

Je l'ai reçu rapidement et comme je n'ai pas pu l'attaquer tout de suite, je l'avais mis sur mon bureau.

Alors pourquoi je vous raconte tout ça ?
Je pense bien que ma vie ne vous intéresse pas à ce point....

Et bien car ma fille de 6 ans a tout de suite remarqué ce livre. Et oui elle a l'habitude de trainer près de mon bureau pour regarder les couvertures des livres (même vice que sa maman ? Peut être...). Elle m'a demandé si elle pouvait le regarder, vu que c'est un conte pour enfant je lui ai dit oui. Elle est tombée sur les illustrations qu'elle a beaucoup aimé et du coup elle voulait que je le lui lise...

Donc, exceptionnellement mon avis sera à deux voix, la mienne et celle de ma fille :

Commençons par mon ressenti. Déjà pour vous parler un peu de l'histoire, on est dans un monde où les hommes sont remplacés par des Lapins et nous suivons trois frères lapins qui amoureux de la princesse de Montceau-les-Mines vont essayer de toucher son coeur, chacun à leur façon et malgré les dangers qui les guettent.

Je trouve que c'est une très belle histoire avec une très bonne moralité, on a plusieurs clins d'oeil à des contes pour enfants très connus. Ce qui m'a le plus frappé dans ce récit, c'est que l'auteur nous entraîne dans son univers complètement décalé et il le fait simplement, avec des mots simples et même si j'ai passé l'âge des contes depuis longtemps j'y ai pris beaucoup de plaisir.

Pour moi les illustrations ne sont pas exceptionnelles (de mon regard d'adulte) mais égayent avec ces couleurs vives ce livre.

Etant donné qu'il est destiné aux plus jeunes et qu'on connait leur temps de concentration face à un livre, c'est un récit très court qui va vite, qui est bien rythmé.

Voyons voir maintenant ce que ma fille en a pensé ?

Dans l'ensemble c'est plutôt positif.

Comme presque toute les petites filles quand on lui parle de princesses elle est aux anges donc là elle a été servie. Contrairement à moi elle a beaucoup aimé les illustrations (comme je l'ai dit plus haut), certaines l'ont même fait beaucoup rire. Cette année, nous l'avons inscrit à des cours de musique et elle apprend justement les rythmes, les rimes et elle a bien aimé décortiquer les poèmes de nos trois lapins. Mais à côté de ça, il y a des scènes qu'elle n'a pas aimé du tout ce qui a gâché un peu sa lecture.

En lui lisant l'histoire je me suis rendue compte qu'elle était peut être un peu trop jeune pour le lire car il y a pas mal de chose que j'ai du lui expliquer, elle ne comprenait par certaines phrases...plusieurs fois j'ai dû reformuler. Mais à part ça on a passé un bon moment ensemble avec ce conte.
avatar
Everbook
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 39
Messages : 415
Date d'inscription : 31/03/2011
Localisation Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Naminé le Sam 18 Fév 2012 - 18:45

Voici ma petite chronique Smile J'ai beaucoup aimé :

Il y a de cela deux semaines, j'ai reçu un petit mail de la part de Pierre Thiry, m'invitant à découvrir son conte pour enfant. J'avais déjà entendu parler de cet auteur par sa fiction "Ramsès au pays des points virgules" qui a remporté un réel succès auprès de mes amis blogueurs. Ainsi, j'ai tout de suite accepté, déjà en raison de la gentillesse de l'auteur, mais aussi parce que j'avais hâte de relire un conte (ils ont quand même bercé notre enfance pour la plupart d'entre nous). De plus, le résumé a tout de suite attisé ma curiosité : je voulais moi aussi découvrir ce qui se passait de si étonnant à Montceau-les-Mines...

C'est l'histoire de trois lapins : Justin, Arthur et Theobald vivant dans une cité gouvernée par les Hermines. Ceux-ci sont de respectables lapins : l'un est gendarme, l'autre marchand de glace, et le dernier manie les mots à la perfection puisqu'il est devenu troubadour. Ils vont tenter de séduire la princesse Ermelinde, une Hermine "plus belle que le jour", pour reprendre les mots de l'auteur. Mais c'était sans compter sur l'effroyable Isidore Tiperanole, le concierge mi-crocodile mi-gorille de la Reine Hermangarde. Il va tout faire pour les empêcher d'approcher Ermeline. Qui de nos trois lapins, saura conquérir le coeur de la belle princesse ?

J'ai pris énormément de plaisir à lire ce conte qui m'a replongé dans mes souvenirs d'enfance. Il m'a parfois fait penser aux trois petits cochons, avec le méchant Isidore Tiperanole et les trois petits lapins dont l'un va s'avérer plus sage que les autres. Par contre, je lui trouve un côté un peu plus extravagant (dans le bon sens bien sûr). L'imagination de Pierre Thiry m'a fait beaucoup voyager...

Concernant le texte en lui même, j'ai trouvé que l'auteur manie les mots avec beaucoup de poésie. J'ai également ressenti une réelle tendresse en lisant ce conte, sans doute grâce aux tournures de certaines phrases qui sont très douces et poétiques. Certains passages sont ponctués jeux de mots qui m'ont beaucoup plu et m'ont fait sourire. Ainsi, vous pourrez découvrir pourquoi "Montceau-les-Mines" s'appelle ainsi...

Comme dans tout conte, on y retrouve bien sûr une morale qui pourrait être assimilée à celle d'une célèbre fable de La Fontaine : "Rien ne sert de courir, il faut partir à point", et ainsi qu'il est nécessaire réfléchir avant d'agir, que la précipitation est inutile. Mais au delà de cette morale, Pierre Thiry insiste sur le bienfait des mots et des textes, de leur puissance, des sentiments qu'ils procurent aux gens. Même si les enfants risquent de ne pas prêter beaucoup attention à cela, je pense que nous "grands amoureux de la lecture", sommes tous d'accord sur ce point !

Les illustrations peuvent quant à elles s'avérer très minimalistes au goût des adultes, (personnellement elles ne sont pas vraiment de mon gout, surtout quand on lit les descriptions de Montceau-les Mines faites par l'auteur qui laissent paraître une ville magnifique). Mais après tout c'est un conte pour enfant. Je suis certaines qu'ils pourront facilement se retrouver dans ces dessins. D'ailleurs, j'ai trouvé qu'ils auraient mérité d'être un peu plus mis en avant, par exemple en mettant une page de texte pour une page d'illustrations.

Donc en résumé, même si je trouve que les illustrations ne mettent pas assez le livre en valeur, c'est un conte vraiment sympathique qui est écrit avec une certaine sensibilité, un brin d'humour et beaucoup de poésie. Il n'est peut être pas adapté aux plus jeunes enfants car certaines phrases sont quand même assez soutenues mais au moins, ce n'est pas non plus trop simpliste. Et c'est un bon moyen de leur faire découvrir la poésie. Je le testerai avec mes neveux quand ils auront quelques années de plus !

Merci à Pierre Thiry pour cet agréable retour en enfance !
avatar
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par lilu60 le Sam 24 Mar 2012 - 22:22

et voici mon avis:
A montceau-les -Mines, 3 lapins cherchent à gagner le coeur de la princesse Ermelinde, une belle Hermine! Seulement pour la rencontrer, il faut d'abord passer outre la vigilance d'Isidore Tiperanole, le concierge, ce qui s'avère plus difficile et dangereux que prévu. Mais le danger n'est peut-être pas seulement où on l'attend... qui parviendra à charmer Ermelinde? pour le savoir, il faudra le lire^^

Je remercie l'auteur, Pierre Thiry, de m'avoir fait découvrir son univers dans ce conte pour enfants. Merci à lui également pour nos échanges et son ouverture d'esprit.

Commençons par la couverture, qui est relativement sobre. Elle est composée d'un titre assez long et une petite illustration. Je l'ai trouvé peu attrayante pour un conte pour enfants. Même après ma lecture, je ne comprends toujours pas le choix d'un titre aussi long, qui est au final assez compliqué à retenir pour un enfant. J'espère que Monsieur Thiry vous saurez m'éclairer sur ce choix Wink

Passons à l'histoire! A la lecture de ce livre, j'ai tout de suite pensé qu'on avait là une histoire pour enfants, avec des mots pour adultes. En effet, j'ai trouvé que le vocabulaire utilisé, ainsi que les jeux de mots etc... n'étaient pas forcément accessibles aux enfants. Bien que l'effort soit fait pour en expliquer certains, j'ai le sentiment que certains passages restent trop compliqués pour les enfants. L'histoire en elle-même est sympathique, ces 3 lapins qui essaient de charmer une princesse, qui elle ne veut que les manger... On se laisse porter par l'histoire, ses passages de poésie, ses personnages particuliers, malgré tout je n'ai pas réellement accroché avec ce conte.

D'ailleurs les personnages, parlons-en! Nous avons les 3 frères lapins, chacun avec un don particulier pour la poésie, pour les glaces ou la protection. Chacun tente de plaire à la princesse à sa manière et selon ses compétences. Je les ai trouvé plutôt attachants.

Isidore Tiperanole reste une énigme pour moi: gorille à tête de crocodile sa présence dans l'histoire n'en fait pas selon moi le personnage phare ( au point d'être dans le titre du livre). Cependant j'ai beaucoup aimé l'idée selon laquelle il cherche à " tuer le temps" au sens propre comme au sens figuré.

Concernant les illustrations, je dois avouer que je n'ai pas été sensible au trait de crayon de Myriam Saci. Je trouve également que ce conte manque d'illustrations. Les enfants aiment trouver une image à chaque page qu'ils tournent et cela aurait permis de rendre ce conte plus " vivant" selon moi.

En bref, un conte agréable à lire mais je peine à définir l'âge du public auquel il est adressé (ou adapté).
Ma note: 3/5
avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 36
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Grazou le Sam 31 Mar 2012 - 19:08

Je souhaitais tout d'abord remercier l'auteur, Pierre Thiry de m'avoir envoyé son livre et qu'il m'a gentillement dédicacé. J'avais déjà lu son premier livre "Ramsès au pays des points virgules" que j'avais trouvé fort sympathique.

Je me suis donc laissée emportée dans ce joli petit conte qui nous raconte l'histoire de trois lapins amoureux d'une princesse et d'un concierge redouable, Isidore Tiperanole. Cette petite lecture est très fraiche et très agréable. Je regrette de ne pas avoir d'enfants à qui la lire. Ca m'a fait du bien de lire ce conte, ça m'a fait sourire, une petite plongée dans l'enfance, que ca fait du bien !

Le livre est illustré par Myriam Saci, (son blog ici ). C'est, à mon avis, le seul bémol de ce livre. J'ai trouvé que les dessins étaient trop simplistes, on dirait des dessins d'un enfant et c'est bien dommage. Je suis nulle en dessin, donc je suis très mal placée pour juger les autres , mais une illustration de livre doit, à mon humble avis, être plus aboutie.
avatar
Grazou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1804
Date d'inscription : 09/08/2010
Localisation Denain
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collaboratrice Comptable et Audit

http://thecoffeebook.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Invité le Ven 8 Juin 2012 - 12:21

J'ai eu ce roman part l'auteur Pierre Thiry qui ma contacté sur Facebook pour me proposé de lire sont conte. Je le remercie vivement. Je ne connaissais pas du tout cet auteur et cela a été une belle découverte pour moi.

C'est l'histoire de trois frères lapin, Arthur, Théobald et Justin Lapaimbot qui habite à Montceau-les-mines. Tout trois son amoureux de la princesse Ermelinde. Ils vont devoir jouer de malice pour renter dans le château, gardé par Isidore Tiperanole mais un seul y arrivera, et ce sera celui ci qui épousera la Princesse Ermelinde.

L'histoire est intéressante et très bien écrite avec des moment drôle (ex: l'histoire du nom de montceau les mines), les jeux de mots son intéressent et l'histoire ce lis rapidement et avec un grand plaisir. On plonge vraiment dans un univers enfantin et magique.

C'est un conte sympatique , qui peu s'adresser à des enfants à partir de 9/10 ans car certains mots peuvent être un peu compliqué pour des enfants plus petits. Mon avis est positif en tout point pour ce petit conte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par plume le Dim 5 Aoû 2012 - 13:47

Mon avis

Tout d'abord, je tenais à remercier Pierre Thiry de m'avoir envoyé ce petit livre dédicacé par ses soins et à m'excuser du retard pour ma chronique.


En fait j'ai lu cette histoire deux fois :
une fois toute seule
et l'autre fois en concert avec Mini-Plume (ma fille de 6 ans)

J'ai beaucoup aimé cette histoire des trois petits lapins amoureux de la belle Hermine.
Ces lapins sont différents et attendrissants, l'histoire est bien construite avec une bonne progression et des émotions variées .
Ce que j'ai apprécié le plus ce sont les beaux poèmes plein de bon sens et une belle petite morale à la fin.
L'écriture est fluide mais le vocabulaire est assez soutenu pour ma fille mais elle a apprécié quand même, elle a vraiment vécu toutes les émotions.
Ce qu'elle a regretté le plus, c'est le manque d'illustrations, elles ne sont pas nombreuses même si on les a trouvé très jolies et bien en adéquation avec l'histoire.

Pour ma part, en l'espace de cette lecture je suis retourné un peu en enfance.

En bref, un joli conte qui se lit bien pour des enfants à partir de 8 ans je pense
mais à lire et à relire sans modération.

http://leslivresdeplume.blogspot.fr/2012/08/isidore-tiperanole-et-les-trois-lapins.html
avatar
plume
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 41
Messages : 1663
Date d'inscription : 05/04/2010
Localisation nièvre (58)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : secrétaire

http://leslivresdeplume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISIDORE TIPERANOLE ET LES TROIS LAPINS DE MONTCEAU LES MINES de Pierre Thiry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum