Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

MARILYN X de Philip Le Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

MARILYN X de Philip Le Roy

Message par Invité le Dim 16 Oct 2016 - 18:10




Résumé

Été 2012. Nouveau-Mexique. Un couple de voyageurs égaré sur une route déserte est témoin d’un incendie. Dans les décombres fumants, ils trouvent un cadavre carbonisé et des journaux intimes dont certaines pages ont échappé aux flammes. Avant d’alerter les autorités, ils commencent à les lire. Leur auteur raconte sa vie de reclus avec une compagne qu’il qualifie de « monstre ». Il partage des souvenirs liés à Marilyn Monroe, dévoile des faits et des confidences que seul un proche de l’actrice était en mesure de connaître. Cette découverte va mener le couple de surprise en surprise et révéler sur la star ce qui ne pouvait être dit jusqu’à aujourd’hui.


272 pages
mai 2016
CHERCHE MIDI

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: MARILYN X de Philip Le Roy

Message par Invité le Dim 16 Oct 2016 - 18:12

Mon avis : Ce thriller de Philip Le Roy est une œuvre de fiction, mais celle-ci est basée sur des rapports d’enquête, des expertises médicales, des témoignages et des faits historiques. De fait, il y a une certaine vraisemblance dans ces pages, et le lecteur est ainsi très intéressé. Et si tout cela était réel ? Et si, comme en attestent les précieux carnets, Marilyn Monroe avait orchestré son propre suicide pour disparaître du monde des paillettes et retrouver une vie normale, loin de l’alcool, de la dépression et des narcotiques qui étaient son lot quotidien. Rondement menée, l’intrigue ne s’essouffle en aucun cas, après un départ sur les chapeaux de roue : dans la grange incendiée, l’homme est tombé sur cinq journaux intimes datant de 1999 à 2012, et son épouse a trouvé dans les décombres un cadavre qui n’avait plus forme humaine. La narration alterne entre l’année 2012, avec le couple qui mène l’enquête, et des extraits des fameux carnets retrouvés. Mille et une théories vont être échafaudées au cours de ce roman quant à l’identité des divers personnages mis en scène.

Les protagonistes sont tous plus énigmatiques les uns que les autres. Concernant nos deux Français, nous avons finalement peu d’informations : nous ignorons jusqu’au prénom de l’homme, qui est le narrateur de l’histoire. Nous savons seulement qu’il exerce la profession d’écrivain, et qu’il surnomme sa femme Coco. L’identité du rédacteur des carnets est encore plus floue : en effet, nous ignorons tout de ce personnage, et on ne sait même pas s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. La seule chose qui est sûre, c’est qu’il a vécu avec Marilyn et qu’il l’a aidée dans la mise en scène du suicide de cette figure du cinéma, qui eut lieu en 1962. Le personnage de Marilyn Monroe est assez énigmatique. Elle était tantôt capricieuse, voire tyrannique, à tel point que l’auteur des carnets la surnomme parfois « le monstre ». Mais on découvre aussi que c’était une femme en souffrance, qui a été abusée, manipulée, violée, qui a fait deux tentatives de suicide et a eu une enfance loin des contes de fées au sein de onze familles d’accueil différentes. Peu de temps avant sa prétendue mort, elle comptait bon nombre d’ennemis, car elle avait pris des notes qui avaient fait d’elle une femme très dangereuse. Mais cette véritable icône du glamour était également manipulatrice, puisqu’elle est parvenue à forcer ses adversaires à devenir malgré eux les complices de son suicide.

Marilyn X est écrit d’une telle façon qu’il ne peut que captiver l’intérêt du lecteur. En effet, que ce soit le narrateur du récit ou l’auteur des journaux intimes, nous ignorons tous d’eux, ce qui nous permet d’échafauder diverses théories quant à leur identité. Nous sommes ainsi quelque part acteurs de ce roman, tentant de savoir ce qui est réellement advenu de Marilyn Monroe. On se prend de compassion pour cette femme au bord du gouffre, on se demande qui est cette mystérieuse personne qui partageait sa vie et qui semblait lui vouer un véritable culte. Par ailleurs, il y a de nombreuses références intertextuelles dans ce récit, mais aussi cinématographiques, télévisuelles et musicales. Cela nous permet de nous plonger dans l’époque et d’avoir l’impression de remonter le temps au fur et à mesure que nous faisons la découverte desdits carnets. De par son style, Philip Le Roy parvient à créer une ambiance propre à son thriller, qui capte l’attention de son lectorat jusqu’à la dernière page.

À recommander : À tous ceux qui ont envie de lire un thriller étonnant, mettant en scène une théorie plausible.

Une citation : « Tuer Marilyn signifiait pour elle bien plus que d’en terminer avec une existence tourmentée. Elle avait toujours rêvé d’être désirée et y était parvenue. Morte, elle le serait encore plus. Combien de gens allaient aimer pleurer la disparition de la plus belle femme du monde, à l’apogée de sa gloire ! Marilyn trouvait cet acte ultime très créatif et poétique. » (16 %)

Ma note : 4/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum