Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-22%
Le deal à ne pas rater :
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell 100Hz (modèle 2020)
699.99 € 899.99 €
Voir le deal

CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_lcap92%prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_rcap 92% 
[ 11 ]
prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_lcap0%prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_lcap0%prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_lcap8%prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_rcap 8% 
[ 1 ]
prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_lcap0%prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 12
 

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par lilyroseyy le Jeu 27 Oct 2011 - 12:07

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Ce_quils_n_ont_pas_pu_nous_prendre1

Résumé


Lina est une jeune Lituanienne comme tant d'autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais une nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente. Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle... Le récit de Lina vous coupera le souffle. Vous n'aurez qu'une envie : faire partager cette histoire aussi terrible qu'exemplaire, qui irradie d'amour et d'espérance. Déjà un classique dans de nombreux pays.


Broché: 432 pages
Editeur : Gallimard jeunesse (13 octobre 2011)
Collection : Scripto
Prix: 14€
lilyroseyy
lilyroseyy
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1700
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation Roubaix
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : à l'hôpital

http://lilyroseyy.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par lilyroseyy le Jeu 27 Oct 2011 - 12:15

Ça fait quelques temps que je me tâte à présenter ce livre qui m'a plus que tapé dans l’œil. Le sujet est délicat, il ne fait pas tellement jeunesse, malgré tout il est bien classé en jeunesse (dans la collection scripto), bref j'attendais les premiers avis sur ce livre.

Et quels avis! La presse comme les avis des lecteurs semblent unanimes, le livre est décrit comme prenant dès les premières pages, très bien écrit, très touchant, sur un sujet historique que l'on connait peu finalement, bref c'est une petite perle. Alors moi je l'ai mis direct dans ma wish list (ben oui j'ai plus le droit de reine acheté avant mon anniv No ), et j'ai hâte de lire vos avis Very Happy
lilyroseyy
lilyroseyy
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1700
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation Roubaix
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : à l'hôpital

http://lilyroseyy.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Mariiine le Jeu 27 Oct 2011 - 12:56

Ce livre me tente ++++, mais je vais attendre un peu avant de ma lancer Smile
Mariiine
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Nathan le Lun 31 Oct 2011 - 21:26

Il est dans ma PAL, je le lis très vite !: Very Happy
Nathan
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 23
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Dim 18 Déc 2011 - 21:40

Je l'ai lu et j'ai vraiment adoré !!! Je ne me suis pas ennuyée de la premiere à la dernière page, même si j'ai trouvé que la fin était un peu brusque.
( en plus, ça m'a fait réviser pour le brevet, comme ça se passe sous Staline Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Jeu 29 Déc 2011 - 23:09

Un roman très triste et très touchant. On est pri dans l'histoire dès la première page. Je me suis beaucoup attachée au personnage principal, surtout à cause de sa passion, le dessin, qui est aussi l'une des miennes...
Vraiment, j'ai adoré et je l'ai avalé en deux jours, bien que la fin soit un peu rapide. Je le recommande vivement, mais sortez votre boîte mouchoirs!!

Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Mar 10 Jan 2012 - 19:34

Je l'avais déjà remarquer à mon dernier passage à la librairie et ce que vous dîtes dessous m'encourage à l'acheter, merci Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Mer 11 Jan 2012 - 13:46

Il faudrait vraiment que je le lise celui-ci, mais j'ai toujours cette appréhension !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Miss Lola le Lun 16 Jan 2012 - 20:54

J'essaye de l'acheter au plus vite ! J'aime énormément la couverture !
Miss Lola
Miss Lola
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 718
Date d'inscription : 26/11/2011

http://unsongelivresque.weebly.com/index.html

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Nathan le Mar 24 Jan 2012 - 20:39

5/5 Smile

J’ai reçu Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre fin septembre environ, avant sa sortie début octobre, et l’ayant commencé début novembre ou décembre il me semble, je ne l’ai finalement lu que la semaine dernière, et j’en suis tellement navré ! Navré pour moi d’avoir attendu tant de temps pour découvrir ce petit bijou et pour ne pas avoir profité de le lire une ou deux semaines avant sa sortie, mais aussi pour Gallimard Jeunesse, que je remercie grandement pour cet envoi ! Vu tout ce qu’on disait sur le livre, j’y fondais l’espoir de ne pas être déçu, et … ce ne fut pas le cas du tout ! Je vous laisse découvrir cet avis sur un livre qu’il vous FAUT lire !
Le livre commence assez fort, sur l’arrestation de Lina et sa famille. On angoisse aussitôt, plongé dans cet univers de la seconde guerre mondiale où j’ai retrouvé, pour un court temps, la même ambiance que dans Le garçon au pyjama rayé : une belle maison, de beaux vêtements, de la belle vaisselle, des belles choses en somme, et un langage poli, élégant et respectueux. J’ai aussitôt été charmé, mais on quitte bien trop vite cet univers, car vous vous retrouvez aussitôt dans l’horreur. Un homme qui tente une évasion, ou plutôt un suicide ; une femme attendue à son accouchement, … des évènements assez banales, dans une telle situation j’entends, mais qui auront plus ou moins une certaine importance dans la suite de l’histoire !
L’histoire est bien construite et semble bien sûr énormément véridique puisque ce livre est basé sur un important travail de recherche, des témoignages, des faits réels et des histoires qui ont pu arriver. On se sent transporté dans cette période, cet autre univers, et on prie, on espère pour Lina, sa mère, son frère et son père, qui reste absent … Le rythme est donc bon et vous transporte assez tranquillement d’un bout à l’autre du livre.
En effet, pour les fans d’action, et de guerre au premier sens, ce livre n’est peut-être par vous. Ce livre vous compte le quotidien de ces prisonniers et leurs sentiments. Il vous compte leur courage, leur attachement, leur force et leur solidarité.

L’écriture, l’écriture est un des gros points forts du roman. Pas si exceptionnelle que ça, mais juste assez singulière pour vous porter durant tout le roman. De la poésie, des bonnes descriptions, et une douce fluidité.

Venons-en maintenant aux personnages. Ces personnages qui forgent le roman et lui apporte son souffle. Ils sont variés, et tous attachants à leur façon. Entre le Chauve, râleur, faible mais pourtant intérieurement fort ; Lina, héroïne et personnage auquel vous vous attacherez peut-être plus que les autres et qui protège sa mère, femme qui s’affaiblit petit à petit, et son frère, jeune garçon qui va devoir gagner en force pour soutenir sa famille. Andrius, un des personnages les moins avantagés, sa mère, qui est de moins en moins présente, du moins de façon physique, et tous ces personnages que vous suivrez plus ou moins longtemps et apprécierez à leur juste valeur. Il y a d’autres personnages un peu comme Andrius absents mais pourtant autour de nous. Comme Joana, ou le père de Lina, qu’il aurait été apprécié de plus voir même si cela est sans doutes une volonté de l’auteur.

Cette dernière apparaît dans tous ces souvenirs qui rythment le livre. Petits morceaux de vie dans ce monde noir, un peu de colère d’angoisse ou de tristesse, mais du bonheur, de l’amour, des gens heureux à flots pour alléger un peu la lourdeur de ce sujet. Ils nous aident, nous émeuvent, et eux aussi vous portent jusqu’à la fin. Cette fin m’a assez surpris d’un côté, mais en même temps, c’était le mieux à faire. Elle résonne d’un éclat d’espoir, et d’un message qu’il vous faut retenir : n’omettons pas de l’Histoire le sort qu’ont vécu tout ces gens des pays baltes, qui sans véritables raison ont été déporté, tout droit dans les griffes du malheur …

Un roman d’une incroyable crédibilité, aux personnages attachants et à la force d’une puissance lumineuse, pour vous rappeler qu’il suffit d’amour, et d’espoir, pour voir de la lumière, là où il n’y en a pas.
Nathan
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 23
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Miss Lola le Mar 24 Jan 2012 - 21:11

Je l'ai acheté Super avis Nathan youpi
Miss Lola
Miss Lola
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 718
Date d'inscription : 26/11/2011

http://unsongelivresque.weebly.com/index.html

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Nathan le Mar 24 Jan 2012 - 22:03

Merci miss !! Very Happy
Nathan
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 23
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Dim 5 Fév 2012 - 20:08

Mon avis :

J’ai vraiment adoré Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre ! C’est un très beau roman, poignant, bouleversant.

Comme tous les romans de Gallimard Jeunesse, celui-ci a bénéficié d’une très bonne promotion ! Je l’avais donc repéré avant sa sortie et je dois dire qu’il me plaisait bien : la couverture est belle, le titre est chouette, et le thème intéressant (surtout pour moi qui adore l'histoire). Ce livre m’intéressait en tout point. Donc, dès sa sortie, j’ai foncé à la librairie pour l’acheter !

J’ai apprécié le fait que l’on découvre une partie encore méconnue de l’histoire avec ce roman. En effet, beaucoup de livres sur la seconde guerre mondiale existent, dont une partie traitent des camps de concentration allemand. Or, dans Ce qu’ils nous pas pu nous prendre, ce sont les déportations des habitants des pays Baltes, sous l’occupation de l’URSS de Staline don il est question. Cela apporte un aspect neuf aux romans historiques sur cette période, et nous fait découvrir une partie méconnue de l’Histoire.

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre est un roman fictif basé sur des témoignages de personnes ayant vécues ces déportations en Sibérie. L’auteur, d’origine Lituanienne s’est rendu deux fois sur places, afin de faire des recherches.

L’histoire de Lina est racontée de façon très crue parfois. Mais pourtant, dans ce monde plein de haine et de violence, elle continu à garder espoir. Espoir de revoir son père, de qui elle a été séparée lors de la déportation, par exemple. Pour cela, Lina dessine. Elle dessine ce qu’elle voit, pour l’envoyer à son père et qu’il puisse
la retrouvé. Elle dessine également pour elle-même, pour tenir dans cet univers injuste. Le roman est parsemé de souvenirs divers, ce qui nous en fait découvrir plus sur la Lina d’avant la déportation.

Je n’ai jamais lu de livre aussi poignant et marquant, mais surtout où la réalité, si dure, est livrée telle quelle, sans tentative pour l’estompez. Durant tout le roman, on suit Lina qui traverse bon nombres d’épreuves : l’arrestation en pleine nuit, sans explications aucunes (la première phrase du roman est déjà terrible : « Ils m’ont arrêtée en chemise de nuit »), la séparation, le voyage dans des conditions insoutenables : « L’odeur de la chaire tombant en pourriture était devenue insupportable dans le wagon surchauffé », le travail difficile, la faim, la maladie et tant d’autres horreurs… Pourtant, il reste toujours de l'espoirs et de l'amour, même dans les moments les plus sombres.

J’ai beaucoup apprécié les personnages, à commencer par Lina et sa famille, qui est forte et courageuse, mais aussi douce. Sa mère Elena, qui fera tout pour sauver ses enfants. Jonas, l’adorable petit frère. Mais également les autres personnages : Andrius, qui sera là tout au long de l’histoire pour soutenir Lina, sa mère, qui endure tellement de choses, le chauve, qui malgré ses protestations et son caractère ronchon, n’est pas si horrible que ça, Ona et sa toute petite fille qui n’ont malheureusement pas survécus au voyage, Madame Rimas, Kretzky et l’homme à la montre, tous héroïque à leur façon.

Pour conclure, je dirais que je ne regrette pas le moins du monde cette lecture. Certes, elle m’a marquée par sa dureté. Alors oui, je n’ai pu retenir mes larmes, mais elle m’a ouvert les yeux sur une partie de l’Histoire qui m’était totalement inconnue. Le roman transmet le souvenir des Baltes qui on tout perdu avec ces déportations, et ,qui même après la libération des camps de travails, ont été traités comme des criminels, obligés de vivre dans des zones strictement délimitées et surveillées par le nouveau NKVD : le KGB.

Ma note 5/5 Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Dim 11 Mar 2012 - 10:42

Mon avis : Vous avez envie de recevoir une gifle ? Lisez ce roman ! J'ai longtemps retardé la lecture de celui ci sans aucune raison et je regrette. Commencé hier soir, fini ce matin, la nuit fut bouleversante ! Ce livre est une roman très dur et choquant. Voilà une demi heure que j'ai refermé le roman et je ne sais toujours pas quoi penser si ce n'est que ce roman est puissant et inoubliable.
Tout d'abord, le sujet du livre est en lui même poignant. Je trouve que lorsque l'on lit un roman qui parle de la seconde guerre mondiale, on n'a souvent soit le point de vue allemand soit français et on parle des nazis généralement. Enfin, pour moi c'est la première fois que je lis un livre où nous sommes plongés en Lituanie, coincé dans l'étau Nazis/Soviétiques. Et pour une fois, c'est une déportation au camp de travail de Sibérie qui nous est présenté de façon très simple mais pourtant très dure, pesante et émouvante. Au milieu de cette atmosphère, est présent de l'amour de l'amitié mais aussi de la peur et de la tristesse. C'est un livre qui nous fait éprouver de nombreuses émotions et qui jonglent entres nos sentiments.
L'écriture est très belle mais extrêmement captivante ! Les pages se tournent et on ne se rend pas compte du temps qui passe. Avec à chaque fin de chapitre, une phrase poignante.
Puis les personnages. C'est un de ses romans où tous les personnages m'ont fascinés ! Autant Lina, très forte psychologiquement, autant Jonas, par sa maturité et pour son âme d'enfant, ou encore Kretzky, très mystérieux. Ils ont tous contribué à mon envoûtement et étaient tous très réalistes. J'ai été très touché par ces personnages.
Quand on lit ce livre, on réalise ce qui s'est passé. Bien que ce soit une oeuvre de fiction, les faits sont basés sur des choses vraies et je pense que ces livres permettent de transmettre l'histoire.
En conclusion, un livre qui m'a littéralement achevé. J'ai pleuré dès la moitié du livre et jusqu'à la fin! Préparez vos mouchoirs . J'ai fini le livre choquée, et bouleversée. Un énorme coup de coeur que je conseille à vous tous parce que WAOUH ! La couverture du roman est je trouve très belle et reflète ce superbe, splendide, bouleversant livre qui m'a donné l'impression d'avoir reçu une gifle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Mathilde le Ven 23 Mar 2012 - 10:54

Je viens de le commencer, j'ai lu 50 pages et pour l'instant j'aime beaucoup !
ça commence assez fort Smile J'ai même hâte d'aller le continuer...
Mathilde
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Karine le Ven 23 Mar 2012 - 11:03

cool

_________________
prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Mathilde le Ven 30 Mar 2012 - 10:44

J'avais vaguement entendu parler de ce livre, je l'avais vu sur divers blogs, en premier c'est la couverture qui m'a attiré, elle est vraiment sublime ! Ensuite dans le résumé, il y a une phrase qui a fait que j'avais envie de le découvrir : "Vous n'aurez qu'une envie : faire partager cette histoire aussi terrible qu'exemplaire, qui irradie d'amour et d'espérance". Et c'est également le thème qui m'a donné envie .
Alors quand Karine du forum Club de lecture l'a proposé en partenariat, je n'ai pas hésité une minute avant de postuler. Et j'étais super contente d'avoir été sélectionnée !

Il y a quelques mots qui me viennent en fermant ce roman : Bouleversant, poignant, dur, fort en émotion...
Wouhaou... J'en suis encore toute retournée. Ce livre un gros coup de cœur ! Et surtout c'est un livre que je ne suis pas prête d'oublier.

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre a pour thème la déportation et plus particulièrement les déportés soviétiques sous le régime de Staline. Je ne connaissais pas cette partie de l'histoire.
Je ne suis pas friande de roman historique en général mais c'est là un thème que j'apprécie de lire quelques fois. C'est une histoire romancée mais c'est un livre inspiré de faits réels, et ça fait froid dans le dos de savoir que des personnes ont vécus tout ça.

Dès les premières pages on est plongé dedans et même dès la première ligne qui en dit déjà beaucoup : Ils m'ont arrêtée en chemise de nuit, déjà là je me suis dit "Ça va être une lecture difficile."
Et j'avais raison.
Dans ce roman, on suit le quotidien de Lina, sa famille et ainsi que d'autres personnes. Ils sont déportés vers la Sibérie. Il vont faire un voyage dans des conditions horribles. On vit le voyage avec eux, on est triste pour eux, de ce qu'ils vivent : le manque de nourriture, le froid, la saleté, les mauvais traitements, la mort et bien d'autres. Ils devront lutter pour survivre...
C'est vraiment horrible de voir ce que l'homme est capable de faire.
Mais aussi on découvrira l'amour, l'amitié, l'entraide, l'espoir...
Il y a eu beaucoup de moment fort en émotion, ils se passent des choses horribles, j'ai eu le cœur serré tout au long de ma lecture et j'ai versé des larmes plusieurs fois.. Il y a peu de livres qui me font pleurer mais celui-ci est particulièrement bouleversant, et il permet de ne pas oublier.
L'auteur a une très belle plume, il est très facile à lire et c'est très fluide. Les chapitres sont courts et plus on avance, plus ça devient intense... J'ai eu beaucoup de mal à le lâcher, il fallait que je continue tellement c'était prenant.
Petit plus : j'ai aimé trouver une carte en début de livre pour voir tout ce qu'ils ont parcouru.

En bref, je vous dirais juste : Lisez-le ! oui lisez-le, que vous ayez 15 ans ou 40 ans, il faut le lire.

Pour finir, je remercie sincèrement Karine et les éditions Gallimard jeunesse de m'avoir permis de le lire, je ne pense pas que je l'aurais lu sinon et je suis vraiment contente d'avoir pu le découvrir.
Mathilde
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Karine le Ven 30 Mar 2012 - 10:47

Très bel avis Mathilde cool

_________________
prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par kokodu22 le Sam 9 Juin 2012 - 10:53

Mon avis :

J'ai beaucoup entendu parler de ce livre sur la blogosphère et il me tentait bien, à la fois pour sa belle couverture pure et simple que pour vos avis très positifs.

Tout au long du roman nous suivons Lina, jeune Lituanienne. En 1941 elle est obligée de quitter sa maison avec le reste de sa famille pour prendre un train à bestiaux les menant vers l'inconnu. Elle va donc survivre à un très long voyage dans des conditions inimaginables. Mais elle n'est pas seule, son petit frère Jonas, 10 ans et sa mère, participent au terrible périple aussi, mais son père demeure introuvable... Jusqu'au jour où Lina, son frère et son ami Andrius partent à sa recherche, pendant un arrêt du train. Et il le retrouve dans un autre wagon, son père va donc partir vers une autre destination.,,

Le personnage principal, Lina, m'a énormément plu. Elle est forte et courageuse. Sa mère, (je ne sais plus son nom...) est son double en deux fois plus âgée. Il y a aussi des personnages beaucoup moins agréables (du moins au début) comme le Chauve.

Le style de Ruta Sepetys est si poignant, si réaliste et si beau que j'en perds mes mots. Ce livre est un vrai coup de poing. Je ne sais pas comment le décrire autrement. Il est magnifique et bouleversant, je n'en ressort pas indemne. Au début de l'ouvrage, il y a deux cartes et en dessous de la première est marqué « Cette carte est destinée à donner au lecteur une idée de la distance énorme que Lina et sa famille ont parcourue. », je peux vous dire que cela fait son effet ! Quand on voit le trajet réalisé en train de bétail, je dois avouer que j'ai du mal à croire que cela soit possible, nous sommes trop heureux pour le croire. Nous sommes trop égoïstes pour oser le penser. Nous sommes trop riches pour que cela traverse notre esprit. Oui, nous ne nous rendons pas compte du monde tel qu'il était en 1941 pendant la guerre des Soviétiques. Ce livre est -malheureusement- inspiré de faits réels, que nous ne pouvons pas nier. Des poux dans les sourcils. Des soldats qui demandent à chaque ouverture des portes du train s'il y a des morts, et qui par la suite les jettent sur la voie ferrée. 300 grammes de pain par jour et par personne contre des heures et des heures de travaux forcés. De pauvres gens qui dorment dans des iourtas qu'on a leur fait construire par eux mêmes alors que dehors les tempêtes de neige font rage. Bref un monde chaotique, très bien retranscrit par Ruta Sepetys, se trouve dans ce livre.
Je pense qu'il faut lire ce livre pour se rendre compte de la misère des Lusitaniens, des Estoniens et des Letoniens en 1941.

Bref un gros roman coup de poing que j'ai adoré. Un véritable coup de cœur.

Ma note : 5/5
kokodu22
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Lady-Citation le Sam 27 Oct 2012 - 17:50

Mon avis ;
Le titre nous amène dès le premier regard a réfléchir sur le contenu du livre . L'envie de regarder la quatrième de couverture m'amena à l'emprunter à la bibliothèque où je l'eus dénicher .
A-t-on oublié tout ces gens pendant la seconde guerre mondiale qui furent envoyés hors de leurs pays contre leurs volontés par les forces ennemies ?
Lina arrêté en chemise de nuit chez elle fait partie de ces personnes . Déportée vers un pays inconnu, elle ne sait pas à quoi s'attendre . Elle est forte mais avec si peu de nourriture et d'eau qu'elle doit partager avec sa mère, son frère & les autres personnes qui seront avec elles tout au long de son voyage . La peur se lit sur le visage de ses compagnons . Ce voyage vers l'inconnu dans ce wagon à bestiaux étroit ne prévoit rien de bon . Les questions , les doutes et les angoisses passent sur le visage de l'héroïne à tour de rôle .
Où vont-ils ? Et pourquoi ?
Ruta Sepetys, fille d'un exilé lituanien , nous livre un récit plus vrai que nature . Les émotions sont diverses mais nous font autant mal . Qui ne se rappelle pas la violence des faits ? Qui ne se souvient pas de ce qui s'est passé pendant ces guerres ?
Certains moments m'ont choqués et j'avoue sans honte avoir pleuré . L'auteur nous indique certains actions se sont réellement passés . On les envoie toujours plus loin, des voyages atroces où les soins se font rares et les conditions de vie deviennent toujours plus désastreuses .
Je voulais à tout prix refermait ce roman, je n'avais pas envie de faire face à cette réalité qui nous suit à la trace partout où Lina se rend . Mais cette ignorance qui la suit elle . Lina ne sait rien, pourquoi est-elle là ?
L'action est bien mené, les dangers que prend Lina n'ont cessé de m’inquiéter .
Ruta Sepetys a sut m'emmener dans ce voyage qui est celui de Lina et de sa famille .

Un roman témoignage bouleversant .
Lady-Citation
Lady-Citation
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 20
Messages : 147
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Aisne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collégienne

http://bookandwe.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Jeu 27 Déc 2012 - 23:46

Il est dans ma PAL aussi depuis pas mal de temps Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par miss-Elysabeth le Dim 15 Déc 2013 - 17:09

J'ai emprunté ce roman au CDI dès que j'ai pu. J'avais très envie de le lire depuis que j'en avais entendu parler et encore plus depuis que j'avais eu la chance de lire Big-easy.

J'ai tout de suite accroché à l'écriture de l'auteure, mais il faut avouer que Big-Easy avait déjà été un coup de coeur pour moi alors ça n'a pas été une grosse surprise. Le style du livre est très différent du précédent que j'ai lu mais je l'ai tout autant apprécié, d'une façon différente mais j'ai toujours autant d'admiration pour cette fabuleuse auteure.

J'adore les romans qui traitent des guerres, des crises... ce sont des sujets qui me passionnent alors autant dire que j'ai dès le départ été plongée dans l'histoire. Dès la première page, notre attention est focalisée sur le roman. Ruta Sepetys ne se perd pas dans de longs discours, dans de longues explications... On est immédiatement plongés dans l'intrigue et tout au long du roman... rhaaa, comment décrire à quel point les pages défilent sous nos yeux, à quel vitesse ce roman se dévore?! Dire que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde est un euphémisme!! Pendant ma lecture j'ai voyagé. J'ai eu l'impression d'être avec Lina tout au long de son voyage, de voir ce qu'elle voyait; la souffrance, la douleur...

Ce livre m'a fait pleurer, m'a fait souffrir... Oui, souffrir! Mais en bien, car quand un livre qui parle d'une période historique me bouleverse, me perturbe, c'est qu'il est parfaitement réussi. Ruta Sepetys a merveilleusement transmis une partie de ce que pouvais ressentir les déportés... probablement une infime partie, mais tout de même assez pour me faire trembler à l'idée de ce que Lina a traversé.

Les personnages m'ont bluffée. En refermant ce roman, je me suis dit que c'était grâce à des personnes comme celles présentent dans ce livre que les déportations et la guerre ont cessés. Des gens admirables.

*Lina* est fabuleuse. Elle est courageuse, forte, elle est capable de garder espoir quelque soit ce qui arrive et ne baisse jamais les bras. Elle dessine magnifiquement bien et c'est ainsi qu'elle traverse son histoire; en dessinant ce qui lui arrive, les personnages qu'elle rencontre... J'ai eu tendance à oublier qu'elle avait tout juste 16 ans, car elle est incroyablement mature tout en étant sensible.

*Andrius* et *Jonas* sont deux garçons tout aussi incroyables. Ils sont prêt à tout pour aider les autres, ils sont courageux et serviables tout en ayant un caractère fort qui leur permet de garder la tête haute. Jonas a beaucoup évolué pendant la longue période de captivité, un changement remarquable est survenu. Le jeune homme n'a pas eu le temps de profiter de sa jeunesse, il a été obligé de grandir plus vite que la normale afin de survivre.

Les autres personnages sont tout aussi incroyables mais ils sont nombreux alors je ne pourrais pas parler de tous. La mère de Lina est particulièrement remarquable, bien que les autres le soient aussi...

C'est donc un superbe roman que j'ai découvert, avec des personnages touchants, une histoire bouleversante et une écriture parfaite...
miss-Elysabeth
miss-Elysabeth
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 24
Messages : 38
Date d'inscription : 10/08/2013

http://lectures-d-une-vie.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Lauren2008 le Jeu 26 Mai 2016 - 21:29

J'ai tellement aimé ce livre !
Lauren2008
Lauren2008
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 42
Messages : 201
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation Provence, bord de mer
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : voyages, lecture, etc. Professeure

Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Invité le Dim 16 Oct 2016 - 17:49

Mon avis : Autant le dire tout de suite : j’ai été déçue par Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre. Le thème était vraiment intéressant, et découvrir Lina déportée avec son frère et sa mère, ignorant tout du sort réservé à son père promettait un récit palpitant. Malheureusement, le livre s’ouvre sur une carte nous relatant le parcours que vont faire nos protagonistes. Nous apprenons ainsi qu’ils vont partir de la Lituanie pour se retrouver en Sibérie, et finalement gagner le pôle Nord 440 jours plus tard. Cela a très clairement gâté ma lecture, et a même provoqué une forme d’ennui. Sachant pertinemment qu’ils allaient survivre durant au moins un peu plus d’un an, les difficultés qu’ils rencontraient avaient forcément moins d’impact sur moi, puisque j’en connaissais déjà l’issue. De plus, un schéma similaire est plusieurs fois répété au cours du livre : ils sont déportés vers un nouveau camp, le voyage est très difficile, ils arrivent et sont confrontés à des conditions de survie inhumaines.

Lina est la narratrice de ce récit. C’est à travers ses yeux d’adolescente que nous allons découvrir leur vie dans les camps en tant que travailleur, et elle va grandir bien plus rapidement qu’elle ne l’aurait dû, étant confrontée à la douleur, à la séparation, à la mort… Elle va être témoin d’abominations, de ce que l’homme a de plus mauvais, d’à quel point il peut être cruel et ruser d’ingéniosité pour torturer ses pairs. Néanmoins, Ruta Sepetys a pris soin de ne pas écrire de scènes réellement choquantes, son ouvrage étant destiné à lectorat plutôt jeune. Jonas grandira lui aussi bien trop vite, et sa sœur tentera de le protéger. Leur mère va tout faire pour les préserver, pour leur rappeler que l’espoir reste permis et qu’il faut y croire. Et grâce à son don pour le dessin, Lina tentera de faire passer des messages lui permettant de retrouver son père, mais elle souhaite aussi établir un témoignage pour les générations futures. Et n’omettons pas Andrius, un jeune homme de dix-sept ans qui va faire le voyage avec eux et qui va se lier d’amitié avec cette famille, et il n’hésitera pas à prendre des risques pour eux, même s’il ne sera pas toujours considéré à sa juste valeur. De nombreux autres personnages gravitent autour d’eux, Lituaniens comme Russes, opprimés comme oppresseurs, qui cohabiteront dans cette période sombre.

Bien évidemment, le récit de la vie dans les camps est intéressant et absolument révoltant, mais je n’ai pas ressenti de réelle empathie pour les personnages, à quelques exceptions près (je pense par exemple à une jeune mère qui perd son enfant pendant le voyage). Par ailleurs, je me suis quelque peu ennuyée à la lecture de Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre. En effet, comme évoqué précédemment, les chapitres se succèdent et se ressemblent. De fait, il n’y a pas de réelles surprises, et comme nous connaissons plus ou moins le fin mot de l’histoire dès les premières pages, je dois reconnaître que j’étais loin de brûler d’impatience de finir ce roman. Le style est pourtant fluide et les chapitres courts s’enchaînent rapidement. Je sais que de nombreux lecteurs ont apprécié ce livre, mais pour ma part, je suis passée à côté.

À recommander : Aux collégiens et lycéens qui étudient la Seconde Guerre mondiale, et à ceux qui s’intéressent à cette période et ont envie d’en découvrir un pan moins connu : l’histoire des Lituaniens qui ont été déportés par le NKVD dans des camps russes.

Une citation : « Je fermai la porte des toilettes et entrevis mon visage dans la glace. Je n’avais pas la moindre idée de la vitesse à laquelle il allait changer, se faner. […] C’était la dernière fois que je pouvais me regarder dans un véritable miroir ; je n’en aurais plus l’occasion avant une décennie, et même plus. » (p.21)

Ma note : 2/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prendre - CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys Empty Re: CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE de Ruta Sepetys

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum