Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_lcap50%DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_lcap50%DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_lcap0%DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_lcap0%DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_lcap0%DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_lcap0%DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 

DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Empty DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen

Message par cesnat le Ven 9 Nov 2012 - 21:51

DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Images13

Résumé

Ancien flic viré pour alcoolisme sévère, Jack Taylor traîne sa misère et son mal de vivre dans les pubs des quartiers populaires de Galway. Entre deux rasades de Jameson et une gorgée de Guinness, il laisse vaguement entendre aux poivrots de son entourage qu'il pourrait être un bon détective privé. À sa grande surprise, une femme vient un jour le trouver à son comptoir préféré pour le supplier d'enquêter sur la mort de sa fille qui se serait, soi-disant, suicidée.


2004
édition gallimard
312 pages
10,36 euros
cesnat
cesnat
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 47
Messages : 168
Date d'inscription : 11/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Empty Re: DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen

Message par cesnat le Ven 9 Nov 2012 - 21:52

Delirium tremens nous fait découvrir un héros atypique. En effet, jack Taylor, fait parti de ses policiers que l’on pourrait nommer ripoux, et qui se rebelle contre les choses qui ne lui conviennent pas. Il en a donc été renvoyé, et s’est jeté dans l’alcool et une vie on peut le dire quelque peu dissolue. Son père lui a appris l'amour de la lecture, mais sa mère l’a toujours rabaissé et ne l’a jamais aimé. Et même en tant que détective privé, il passe comme misérable. Ken bruen nous offre ici un personnage totalement différent, auquel on ne souhaite pas être assimilé, et pourtant on s’y attache. Il fait partie de ses personnes qui sombrent dans l’alcoolisme, qui n’a aucune relation aboutie avec quiconque, qui mène une vie triste, et on a envie qu’il s’en sorte. Il mène son enquête d’une manière très particulière puisqu’il a une relation avec la mère de la victime, il règle son compte au responsable de manière expéditive….De façon surprenante, la description de la vie de jack Taylor nous montre un côté sombre et noir de l’Irlande, par la vie de ce héros, les pubs dans lesquels il va, les personnes qu’il côtoie, la police qui n’y a pas un bon rôle.
L’auteur nous dépeint vraiment parfaitement son personnage, ainsi que les personnages secondaires, je dirais même que du coup l’enquête passe vraiment en second plan. Mais je suis restée passionnée par l’histoire de cet homme et de son environnement. Et le fait que les chapitres, les phrases, et les dialogues soient tous courts nous entraine en tant que lecteur.
J’ai vraiment passé un agréable moment de lecture et je vais probablement tester d’autres romans de cet auteur.
cesnat
cesnat
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 47
Messages : 168
Date d'inscription : 11/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Empty Re: DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen

Message par IrishDawn le Mar 11 Déc 2012 - 10:53

Un polar coup de cœur !

On peut être désarmé à la lecture de cet ovni. La forme déjà : des chapitres courts, des citations, des énumérations / listes, … le style ensuite, corrosif, percutant, cynique souvent, critique parfois. Et l’histoire, celle de Jack, qui a réussi à se faire virer de la Garda Siochana, ce qui est quasiment impossible. Un Irlandais pur souche, qui picole, qui parle le plus souvent sans y mettre de forme et qui a une drôle de façon d’enquêter, sans intervenir dans les affaires des autres, sans réelle investigation. De ce mélange, il ressort un très bon polar, un portrait de privé, noir jusqu’à la scène finale. Une lecture plus qu’agréable, une excellente découverte, je ne voulais tellement pas quitter cette lecture particulière que j’ai fait durer le plaisir alors que ça se lit vite !

Comme je le dis un peu plus haut, on a ici un véritable portrait, l’enquête policière n’est qu’un prétexte pour découvrir Jack, sa façon d’être, sa vision du monde, son entourage, ses problèmes, ses petites joies,… Et quel personnage ! J’ai vraiment beaucoup aimé Jack Taylor, il a un véritable problème avec l’alcool certes, mais c’est également un homme de bon sens quand il est à jeun. Il a une capacité d’écoute et un sens du tact assez particuliers. Et puis, il a une histoire. On découvre une grosse partie de son enfance, ses parents, puis la raison de son entrée dans la police irlandaise, pourquoi il s’est mis à boire et a continué. On apprend aussi à apprécier ses défauts parce qu’on entre-aperçoit de belles qualités. En plus, il aime lire et à un amour tout particulier pour la lecture et les livres. Mais il peut aussi se voiler la face, se mettre des œillères et jouer au con. Il est cynique et parfois drôle, il est coriace mais fragile. Vraiment Jack est touchant. C’est un authentique.

Le récit est essentiellement à la première personne, c’est encore une façon de plus de se rapprocher, de s’attacher à Jack. Parfois, il nous perd un peu dans son cerveau embrumé par les vapeurs d’alcool. Et d’autres moments où on aurait bien envie de descendre quelles pintes de Guinness avec lui !

C’est un gros lecteur et il aime le cinéma et la musique. Régulièrement dans le livre, on retrouve des extraits de films, des références livresques et cinématographiques, des extraits, des poèmes, des références musicales aussi. Ces intermèdes rythment le récit et donnent envie de découvrir plein de choses différentes (bon à la fin, je me suis rendu compte que je ne connaissais pas grand chose…). Encore de bonnes raisons pour s’attacher à lui !

Ce sont les relations entre Jack et les personnages qui font l’histoire, découvrir ses amis et leurs particularités, le livre est rempli de dialogues truculents, bourrés de sarcasmes et d’humour. On oscille sur une palette d’émotions : tendresse, violence, oubli, dégout, rage, … Jack va ouvrir les yeux sur certains éléments de sa vie et ça va faire mal.

L’action se déroule à Galway, on en apprend beaucoup sur la ville, sur la manière de vivre d’une partie des Irlandais, l’opposition avec les anglais, les traditions, et surtout sur la façon d’être, de penser, de réagir d’un peuple à la fois fier et réservé. La société, les personnages, oscille entre optimisme et pessimisme. Ken Bruen nous jette à la figure une Irlande sombre et quelque peu corrompue, où la police ne fait pas vraiment bien son travail. Un point de vue différent de ce que j’ai pu déjà lire sur ce pays. Tout n’est pas tout rose… ou tout vert, comme partout il y a des zones d’ombres.

J’en profite pour vous conseiller un excellent film avec un policier irlandais : L’irlandais de John Michael McDonagh, avec beaucoup d’humour noir. ça n’est pas le même personnage, ni la même histoire (ici c’est le choc des cultures Irlande / USA) mais dans le style et le ton, on retrouve de Delirium Tremens, alors si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être ce film atypique, que j’ai vu il y a presque un an au cinéma.

Une première aventure de Jack Taylor qui pose d’une façon brillante le personnage, moi je l’ai adoré, peut être que d’autres ne le supporteront pas, mais moi, c’est le genre d’anti héros que j’adore ! Je pense que je craquerais bientôt sur le second Toxic blues. Essentiellement pour replonger dans un humour pinçant et grinçant, un personnage atypique. Pour connaitre l’avenir de Jack, retrouver la verte Erin, ses traditions et ses côtés sombres.
IrishDawn
IrishDawn
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 37
Messages : 66
Date d'inscription : 27/04/2012
Localisation Villeneuve d'Ascq

http://lesdecouvertesdedawn.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen Empty Re: DELIRIUM TREMENS de Ken Bruen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum