Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

50% 50% 
[ 3 ]
50% 50% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo

Message par Invité le Ven 8 Oct 2010 - 22:50




Résumé

Le grand auteur romantique qui ne cessa jamais d'être de son temps signe ici un plaidoyer définitif contre la peine de mort. On oublie trop souvent qu'Hugo est un visionnaire, un féministe, que son oeuvre n'a rien à voir avec l'image jaunie que l'école nous a laissé. Le dernier jour d'un anonyme, voilà une description brute et réaliste... Une véritable dénonciation.



J'y ai cru jusqu'au bout

5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo

Message par Invité le Ven 18 Fév 2011 - 21:40

Cette nouvelle de Victor Hugo nous retrace les cinq dernières semaines de la vie d’un homme, condamné à mort. Nous ne savons que peu de chose sur ce dernier, qui relate ici ses pensées, espoirs et désespoirs. Ignorant son identité, nous apprenons seulement qu’il laisse trois être chers derrière lui : "Je laisse une mère, je laisse une femme, je laisse un enfant. Une petite fille de trois ans […]." Or, ses craintes sont surtout pour cette dernière, quant à l’image qu’elle aura se son père mais également à ce que l’on dira sur lui. Le couperet se rapprochant de plus en plus, il écrit ses pensées. L’objectif de cet ouvrage est clair : "Ce journal de mes souffrances, heure par heure, minute par minute, supplice par supplice, si j’ai la force de le mener jusqu’au moment où il me sera physiquement impossible de continuer, cette histoire, nécessairement inachevée, mais aussi complète que possible, de mes sensations, ne portera-t-elle point avec elle un grand et profond enseignement ? N’y aura-t-il pas dans ce procès-verbal de la pensée agonisante, dans cette progression toujours croissante de douleurs, dans cette espèce d’autopsie intellectuelle d’un condamné, plus d’une leçon pour ceux qui condamnent ?." Nous sommes donc en présence d’un écrit contre la peine de l’homme, par le biais duquel Victor Hugo espère faire réfléchir ses semblables. Ici, aucune longueur : ce court récit va à l’essentiel et il n’y a pas de longue description. Je suis contente d'avoir lu ce classique qui traite d'un sujet difficile. Ce livre fait parti des lectures qui marquent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo

Message par Invité le Dim 20 Fév 2011 - 15:39

J'ai lu ce livre il y a quelques temps déjà, mais comme j'ai retrouvé mon avis de lecture, je vous en fait part ci-dessous.

Bien que l'ouvrage face très peu de page, j'en suis ressortie vidée. Je m'explique : ce roman écrit en 1829 est un réquisitoire politique pour l'abolition de la peine de mort et, ce livre m'a donc bouleversé.

Non seulement Victor Hugo, auteur immense que l'on ne présente plus, a sû se mettre en position d'un condamné à mort qui vit ses derniers jours entre angoisse et espoir, entre peur et souvenirs fugaces ; mais en plus, le texte est écrit de sorte que chaque lecteur s'identifie au condamné et peu ainsi, souffrir d'être enfermé entre quatre murs, pleurer son enfant et sa famille que l'on sait loin de soi pour toujours, croire en une grâce qui malheureusement ne viendra pas... Le fait que l'auteur ne donne aucune information ou presque sur le crime qu'à commis cet homme ou même sur son nom, permet au lecteur de tout de suite se glisser dans la peau de cet pauvre âme, qui attend sa mort (même si je pense qu'il est mort lors de l'annonce du verdict en cours d'assises).

A la lecture de ce bijou de la littérature classique française, mon corps vivait des émotions diverses et variées, telles que la peur, le froid, l'espoir, le découragement, la honte (honte de voir mon enfant ne plus me reconnaître quelques heures seulemet avant l'échafaud)... J'ai été horrifiée par les conditions de détention de l'époque (qui sont malheureusement encore d'actualité aujourd'hui), j'ai été terrifié par le manque de sentiment de la populace française, qui se réjouit de l'exécution d'un être humain... j'ai eu du mal à en croire mes yeux, j'ai été écoeurée par un tel comportement, et je suis finalement soulagée, à la suite de cette lecture, que la peine de mort soit abolie en France. Mon regret, est que cela ne soit pas le cas partout.

L'oeuvre de Monsieur Victor Hugo a contribué, j'en suis sûr, à l'abolition de la peine de mort en 1981, en France. Une lecture intéressante, prenante, de talent...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo

Message par Invité le Dim 27 Nov 2011 - 15:07

Mon avis :

Quelle belle manière aura utilisé Victor Hugo pour combattre cette absurdité qu'est la peine capitale encore en application dans bien des pays. Ce texte est écrit à la première personne, nous nous retrouvons à la place de ce condamné dont on ne connaît, ni son âge, bien que l'on comprenne qu'il est trop jeune pour mourir, ni son nom, ni son travail. Il a une famille, une femme et une petite fille. Au delà de sa mort, il dénonce aussi la souffrance de sa famille.

De ce condamné, nous ne connaissons que sa condamnation, la peine capitale. La guillotine, inventée pour rendre à la mort sa dignité, dont l'inventeur se verra refuser le brevet par la France, encore une contradiction "à la française".

Nous ne saurons pas quelle faute aura t-il commis, mais mérite t-elle la peine capitale. Qui mérite la mise à mort ?

Ce dernier jour est horrible, trop vite passé. Les acteurs de cette mise à mort sont autour de ce condamné, soudain respectueux, craintif, ils vont lui voler sa vie, lui ôter ce que nous avons de plus cher.

Victor Hugo nous emmène dans les geôles, sales et impersonnelles, ou les condamnés, les célèbres comme les anonymes, essayent de laisser une trace de leur passage sur cette terre.

C'est poignant, mais c'est loin d'être de la fiction. La France n'a aboli la peine capitale qu'en 1981. Combien d'hommes et de femmes auront eu la tête tranchée pour un crime qu'ils auront commis ou pas. Victor Hugo nous délivre non pas une nouvelle, mais un cri de rage, de désespoir, contre la bêtise humaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo

Message par mandy911 le Dim 28 Avr 2013 - 15:34

Dans ma pal ! il est temps que je le lise
avatar
mandy911
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 2020
Date d'inscription : 27/01/2012

http://universlivresque.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum