Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne

JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_lcap0%JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_lcap0%JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_lcap0%JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_lcap0%JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_lcap0%JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0
 

JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Empty JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne

Message par Invité le Ven 26 Oct 2012 - 15:53

JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Couv6878300


Résumé

Je m’appelle Jeïs…
J’étais une adolescente insouciante, une jeune fille comme tant d’autres au sein de mon peuple, les Loupbrousses.
Étais-je heureuse ? Pas vraiment. J’offrais cette sensation à ma mère, Miléline. Une femme singulière, physique antagoniste avec ce peuple du nord qui s’en méfiait.
Et un jour tout bascula…
La mort s’abattit sur mon village, tuant les miens, me laissant seule et perdue. Mais finalement, seule, ne l’ai-je pas toujours été ?
La fuite m’a poussé dans les bras des Lupios, puis dans ceux d’Astinjal et de Backlüs, deux êtres sombres au comportement troublant. Des alliés dont personne ne voudrait. Et pourtant, c’est avec eux que je vais m’attacher à dévoiler mon passé des plus obscurs…
Grave erreur…
Certaines vérités ne sont pas bonnes à déterrer…
Et de cette fange, je vais renaître… différente… moins naïve… dangereuse…
Je m’appelle Jeïs et j’étais une adolescente insouciante… c’était avant…

Editions du Petit Caveau
2012
400 pages
Existe en numérique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne Empty Re: JEÏS LE CHEMIN DE LA LIBERTE de Jean Vigne

Message par Invité le Ven 26 Oct 2012 - 15:54

Ce que j'en pense :
Il y a quelques temps les éditions du Petit caveau lançait une nouvelle opération Croc’ebook et proposait ce titre de fantasy. J’ai proposé ma candidature car la 4ème de couverture me plaisait bien, en espérant de pas faire d’erreur, n’aimant pas particulièrement ce genre littéraire. Et, contre toute attente, j’ai bien aimé ce roman, je ne me suis nullement ennuyée pendant tout le livre et jamais je n’ai soufflé de désespoir en me répétant que c’était de la fantasy.

Dès le début, nous faisons la connaissance de Jeïs, jeune fille en fuite suite à l’attaque de son village, poursuivie par des loups. Nous apprenons son histoire grâce à des flashbacks, histoire pas forcément heureuse entre la disparition de sa sœur, le rejet de sa mère de la part des autres villageois et l’attaque de son village par un clan adverse.
Ensuite le livre se découpe en 3 parties. Dans la 1ère, Jeïs vit avec les Lupious avec lesquels elle va apprendre qui elle est et parfaire son apprentissage. Dans la deuxième, Jeïs voyage en compagnie de 2 êtres étranges et mystérieux : Astinjal et Backlus qui se dévoilent à nous au fil des pages sans que Jeïs en connaisse autant que nous à un moment donné. Dans la 3ème partie, Jeïs apprendra beaucoup sur elle et ses origines. Cette partie est aussi celle où se dévoilent pas mal de secrets et où certaines choses dites avant deviennent plus clairs pour nous lecteurs.
Au milieu de ces 3 parties où nous suivons Jeïs dans sa quête de la vérité, s’intercalent des chapitres où apparait un certain maître des ténèbres qui cherche à mettre la main sur Jeïs pour on ne sait qu’elle raison.

Au niveau des personnages, ils sont tous bien décrits et se dévoilent petit à petit. Pour certains, nous allons de surprise en surprise et j’ai trouvé ça excellent. J’ai aimé le personnage de Jeïs, non épargnée par la vie mais qui se bat pour savoir et qui se donne à fond pour son peuple. Naïve au début, elle gagne en force de caractère pour notre plus grand plaisir. Astinjal est pas mal aussi dans son genre, très mystérieuse. Par contre, d’emblée, je n’ai pas senti Backlus, le beau gosse qui avait quelque chose à cacher.

Le style de l’auteur est agréable malgré un début difficile avec les phrases sans verbe, les phrases qui restent en suspens et les réflexions internes de Jeïs. Mais une fois que l’on est dedans, c’est fluide et les pages se tournent toutes seules. J’ai apprécié le mélange de langage familier, surtout dans les dialogues, et de langage soutenu avec l’emploi de mot rarement utilisé dans la littérature de maintenant.

En résumé, j’ai apprécié cette lecture aussi bien pour l’histoire qui est une quête de la vérité que pour la diversité de personnages que l’on peut y rencontrer. Et la fin, je ne m’y attendais pas, bien que j’avais certains soupçons sur certaines secrets et je l’ai trouvé magique et bien approprié pour clôturer cette histoire.

En conclusion, je remercie mr Jean Vigne et les Editions du petit caveau pour m’avoir à travers ce roman permise de me réconcilier avec la littérature fantasy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum