Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous aimé ce livre ?

50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Cali le Sam 15 Sep 2012 - 14:41




Résumé


Il fut leur inspiration. Il a transformé leur vie à jamais. A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires
est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau professeur de lettres, M. Keating. Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l'anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales. Même si le drame - le suicide d'un adolescent déchire finalement cette expérience unique, même si Keating doit quitter le collège, il restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie. Le roman du film-événement de Peter Weir, Oscar 1990 du meilleur scénario, qui a bouleversé des centaines de milliers de spectateurs.


Date de parution : 01/11/91
Editeur : livre de poche
Collection : Le Livre de Poche
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 191 pages

avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Nara le Sam 15 Sep 2012 - 14:47

Ce livre est, pour moi, un petit chef d’œuvre. J'avais adoré le film et le livre m'a conquise.
Je trouve qu'il complète parfaitement le livre, nous faisant ressentir ce que le film "oublie" (à savoir ce que pense les personnages, leurs émotions du moment...).
Il m'a prise aux tripes et je n'ai pas pu le lâcher avant d'avoir lu le dernier mot.
Bref, je le trouve même meilleurs que le film et je le conseil vraiment, même pour celles et ceux qui ont déjà vu le film.

Ma note : 5/5
avatar
Nara
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 31
Messages : 170
Date d'inscription : 14/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par titifra le Sam 22 Sep 2012 - 23:33

J'ai vu le film et il m'avait touché. J'aimerais bien pouvoir le lire, surtout après l'avis de Nara Smile
avatar
titifra
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 27
Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2011
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante en Documentation

http://inthestartingblocks.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Invité le Dim 23 Sep 2012 - 11:25

Idem pour moi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Nara le Dim 23 Sep 2012 - 11:45

Je le propose en LV ici si vous voulez Wink
avatar
Nara
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 31
Messages : 170
Date d'inscription : 14/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Emisa le Dim 11 Nov 2012 - 13:09

Mon avis :
Il y a plusieurs jours que j'ai fini ma lecture maintenant mais cet avis tarde beaucoup, en effet, je ne sais pas bien quoi écrire... Entre temps, j'ai visionné le film qui m'a permis de remettre un peu d'ordre dans mes idées mais aussi de faire une comparaison bienvenue.

J'ai apprécié ma lecture et j'ai d'ailleurs passé un bon moment. Pourtant un quelque chose m'a gêné.

L'histoire m'a plu et m'a touchée assez vite, je suis facilement rentrée dans le jeu, allant jusqu'à lire les poèmes à voix haute pour essayer de m'en imprégner le plus possible (échec...). L'atmosphère qui s'en dégage m'a également charmée, elle est aussi austère que ce que laisse voir le film et que ce que j'ai toujours pu imaginé pour un collège comme celui de Welton : austère, froide, studieuse.

Les personnages sont bien amenés eux aussi mais il me semble qu'ils auraient pu être plus travaillés ou plus "profond". J'ai eu l'impression de les survoler au fil de ma lecture et même le professeur Keating ne m'a pas marqué plus que ça. Je n'ai pas su trouver de trait de caractère propre à chacun qui m'aurait permis d'arriver à les différencier par exemple. Le film m'a permis d'y voir un peu plus clair mais avant, j'étais incapable de donner un seul des noms.

Le roman est une adaptation du film, ce qui ne me semble pas très courant. Et pour moi, ce n'est pas très bien réussi. Le film nous transporte dans une autre époque ou tout est noir pour ces jeunes gens jusqu'à l'arrivé de leur nouveau professeur qui les éclaire tout d'un coup sur eux-mêmes, sur ce qu'ils sont réellement et sur ce qu'ils devraient être. Le point fort du film, c'est le professeur Keating qui mène tout le monde dans sa barque jusqu'au point de non retour. Or dans le roman, Keating m'a paru beaucoup plus effacé, ce n'est pas lui qui est mis en avant, d'ailleurs, personne n'est réellement mis en avant. Je pense du coup que l'histoire perd de sa force puisqu'elle n'a plus son capitaine...

Ma note :
3/5
avatar
Emisa
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 22
Messages : 71
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://emis.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Mylou le Mer 21 Nov 2012 - 8:09

Comme tout le monde (ha si, comme tout le monde), j'ai vu, revu et a-do-ré le film.
Et donc, j'ai profité du voyage du roman pour sauter dessus. J'en remercie d'ailleurs Nara.
Je ne vais pas raconter l'histoire, tout le monde la connait déjà (si si).
Je dirais juste que l'écriture est géniale. Ça fait longtemps que je n'ai pas vu le film et pourtant je revoyais tout parfaitement dans ma tête tellement tout était précis.
L'histoire est intense, magnifique, et bien évidemment poétique.
Tout était réellement superbe, c'était beau beau beau !
Keating est un de ces profs qui enseigne par amour et vocation, pour le plaisir de forger les esprits des étudiants. Et c'est ce qu'il a fait. Il les a totalement bouleversés, ouverts à la vie, à l'amour, à la beauté.
Ces jeunes ados, soumis totalement pour la plus part à leurs chers parents, renfermés, timides, se sont au fil de l'histoire affirmés, ont osé faire ce qu'ils voulaient, ont vécu dans le secret, se sont amusés et ont profité.

C'était merveilleux, vraiment très très puissant, j'ai adoré. Tout est beau dans ce livre.
Et bien évidemment, j'ai pleuré, ha ha ha -_-
Je regrette juste qu'il soit si peu épais, il survole juste le film alors qu'il aurait pu en raconter bien plus, c'est dommage...

ma note : 3/5
avatar
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 35
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Larme d'Etoile le Lun 10 Déc 2012 - 9:04

Mon avis :

L'histoire de base est simple, un nouveau professeur va, avec ses idées bien différentes et sa façon de voir autre que celle qu'on inculque aux élèves de ce lycée, réussir à toucher le cœur de certains élèves, qui vont dès lors commencer à arrêter de penser et de faire ce qu'on attend d'eux, pour faire ce dont ils ont envie et réaliser leur rêve. Malheureusement, le suicide d'un élève finira ce livre de manière dramatique. Personnellement, j'ai adoré l'histoire et mon seul regret est qu'il soit si court (on le lit en une après-midi). Le style est fluide, émouvant, touchant et on se prends tout de suite à vivre à côté de ses élèves. Mr Keating, c'est un professeur comme celui-ci que j'aurais aimé avoir, avec l'esprit ouvert, qui tend à faire réfléchir, et qui à sa manière combat le conformisme. Et puis bien sûr, le fait que ça parle de poésie rajoute une note lyrique à tout ça, et pour moi qui ai écrit des poèmes, j'ai eu l'impression de me voir, aux côté de Todd.

En clair, une histoire bouleversante d'émotions que j'ai vraiment apprécie : 5/5
avatar
Larme d'Etoile
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 27
Messages : 378
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation Dans les tréfonds de ma névrose
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Rêver sa vie

http://sombre-tourment.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par IrishDawn le Mar 11 Déc 2012 - 10:56

J’ai adoré retrouver l’atmosphère et les personnages d’un de mes films préférés !

Ce livre est issu du film, et on retrouve en tout point les personnages et les actions du film de Peter Weir. Jusqu’à certains dialogues. C’est génial pour se remémorer le film et avoir une trace des poèmes et des auteurs de littérature cités tout le long. Cependant, c’est aussi le bémol du livre, car il est extrêmement fidèle, il ne complète pas les ellipses de temps qui peuvent exister dans l’histoire, ne rajoute pas de détails en plus sur la vie ou les impressions des personnages. Il faut donc bien le prendre pour un rappel, un autre support mais pas comme un développement.

Mais même comme ça, c’est une histoire fabuleuse, qui m’avait déjà complètement retournée adolescente devant ma télévision et la même émotion était là pendant ma lecture, jusqu’à verser une larme à la fin, alors que je connais l’histoire par cœur !

Du coup, parler du livre, c’est parler du film sans les jeux d’acteurs. Adorant le film, j’ai lu en ayant les acteurs en tête, ça ne m’a pas gêné bien au contraire. Cette histoire est magnifique et bouleversante, pas étonnant que le scénario est eu l’Oscar. Presque tout le monde connait l’histoire maintenant (le film a 23 ans déjà!), ce professeur qui va insuffler à ces élèves de nouvelles valeurs, différentes de celles de Welton (tradition, discipline, honneur, excellence) mais oh combien aussi utiles pour éviter de passer à vie à être un mouton : penser par soi-même, avoir différents points de vue, vivre le moment présent, etc. Le tout amené par des références littéraires, l’amour de l’écriture, de la poésie, … La re-formation du Cercle des Poètes Disparus permettant aux jeunes héros de se détendre, de se construire, de s’évader de leurs quotidien, … Bien sur, un drame survient et alors on se voile la face et ce professeur devient le coupable idéal, lui qui a mis des idées stupides et dérangeantes dans les esprits de pauvres adolescents influençables ! Révoltant aussi bien sur l’écran que sur le papier !

L’action se passe dans les années 60, alors oui, les temps ont changés, certaines choses ne sont plus les mêmes, mais on est pas encore « sauvés ». Si ce n’est plus vraiment à l’école, au collège qu’on nous apprend à être des moutons, la publicité, la société de consommation, une certaine politique, parfois encore l’éducation, nous empêche (encore ? parfois ? souvent ?) de faire vraiment ce qu’on a envie de faire. Tout ça pour dire que les idées véhiculées par le livre (le film) sont toujours d’actualité. Une histoire magnifique qui fait réfléchir.

Pour les personnages, les 3 principaux Neil, Todd et M. Keating, sont vraiment les plus touchants, existence d’une relation entre les élèves et leur professeur, remplie d’admiration, si opposée à celle entre les adolescents et leurs parents remplie de révolte et d’incompréhension. M. Keating, sans chercher à remplacer l’affection que ces adolescents n’ont pas de leurs parents, leur transmet qu’il existe quelqu’un qui croit en eux et qui les font se dépasser. Quoiqu’il leur arrive, tous les personnages en ressortiront transformés. Les rôles secondaires sont aussi importants et apportent tous un enseignement différent, Knox qui va se battre pour conquérir le cœur d’une fille, Charlie qui va aller au bout des idéaux du Cercle des Poètes Disparus, le vieux professeur de latin qui admire M. Keating même s’il ne peut vraiment le lui dire, …

Mon passage préféré, reste la scène finale, l’hommage à ce que le professeur a apporté à ses élèves contre le système mis en place, ultime bravade au proviseur Nolan : Oh Capitaine, mon Capitaine !

Ce livre se lit très vite, de manière aisée, l’atmosphère austère et pesante est bien retranscrite, l’avancement vers le drame également. Je conseille le livre à ceux qui veulent revivre de manière différente le film, à ceux qui n’aiment pas le cinéma et ne verront pas le film, parce que c’est une belle histoire à découvrir. J’en aurais voulu plus mais je suis quand même contente de l’avoir lu.

Et maintenant, j’ai envie de revoir le film (avec un paquet de kleenex comme à chaque fois).
avatar
IrishDawn
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 34
Messages : 66
Date d'inscription : 27/04/2012
Localisation Villeneuve d'Ascq

http://lesdecouvertesdedawn.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Niobee le Sam 22 Nov 2014 - 14:39

Une charmante lecture en ce qui me concerne, très rapide, et avec son lot d'émotions aussi variées les unes que les autres. On passe facilement du rire aux larmes. Les aventures de Knox sont assez drôles tandis que le destin de Neil attriste. Certes le professeur Keating est un peu effacé par rapport au film, je pense que l'auteur aurait pu élaborer ses intéractions avec les élèves. Mais avec Robin Williams en tête, ça passe très bien.
La plus belle scène est la dernière, avec les adieux du professeur et l'hommage rendu par ses élèves, aussi émouvante que dans le film.
avatar
Niobee
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 776
Date d'inscription : 11/06/2013
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Assistante d'éducation / Cinéma / Séries / Lecture

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CERCLE DES POETES DISPARUS de N-H Kleinbaum

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum