Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LUMEN de Robin Wasserman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman

LUMEN de Robin Wasserman Vote_lcap50%LUMEN de Robin Wasserman Vote_rcap 50% 
[ 3 ]
LUMEN de Robin Wasserman Vote_lcap0%LUMEN de Robin Wasserman Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LUMEN de Robin Wasserman Vote_lcap33%LUMEN de Robin Wasserman Vote_rcap 33% 
[ 2 ]
LUMEN de Robin Wasserman Vote_lcap17%LUMEN de Robin Wasserman Vote_rcap 17% 
[ 1 ]
LUMEN de Robin Wasserman Vote_lcap0%LUMEN de Robin Wasserman Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

LUMEN de Robin Wasserman Empty LUMEN de Robin Wasserman

Message par Mathilde le Lun 13 Aoû 2012 - 21:32

LUMEN de Robin Wasserman 97827310

Résumé

Un manuscrit mystérieux. Des sociétés secrètes en lutte pour l’ultime pouvoir. Une héroïne moderne, brillante et passionnée, à la recherche de la vérité. Un thriller intense et fascinant. Lycéenne brillante, Nora occupe ses vacances à traduire la correspondance de la fille d’un brillant alchimiste du XVIe siècle qui cherchait à créer la Lumen Dei, une machine permettant de communiquer avec Dieu. Mais en une nuit, la vie de Nora bascule. Son meilleur ami, Chris, est assassiné et Max, le grand amour de sa vie, a disparu et est accusé du meurtre. Convaincu de l’innocence de Max, Nora enquête et ne tarde pas à comprendre que le meurtre est lié au manuscrit qu’elle est en train de décrypter, et à la Lumen Dei que certaines sociétés secrètes espèrent s’approprier à n’importe quel prix. La voici bientôt à Prague, à la recherche des quatre éléments constitutifs de la précieuse machine. Une course-poursuite infernale commence alors...

Éditions De La Martinière
Sorti le 04/10/2012
??? pages
15,90€
Mathilde
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Nathan le Lun 20 Aoû 2012 - 11:01

Ca a l'air sympa mais cliché sur certains points ...
Nathan
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 22
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Invité le Lun 20 Aoû 2012 - 11:52

Comme tous les livres de la Martinière J. Il me le faut !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par titisse le Lun 1 Oct 2012 - 18:06

Oui il a l'air sympa ! A voir s'il ne fait pas trop trop jeunesse Wink
titisse
titisse
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 33
Messages : 167
Date d'inscription : 03/03/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://rexlit.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Nathan le Lun 1 Oct 2012 - 18:42

Mon jumeau va bientôt le lire je te dirais s'il a aimé Smile
Nathan
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 22
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Tia le Lun 1 Oct 2012 - 19:00

Il me dit bien aussi, à voir les premiers avis ...
Tia
Tia
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 27
Messages : 2167
Date d'inscription : 11/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par sakinia le Mar 16 Oct 2012 - 14:25

Au début de ma lecture, je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais le résumé m'a intrigué. On découvre Nora une lycéenne qui va travailler avec d'autres élèves sur des lettres. Mais quand Chris se fait assassiné, l'enquête commence pour Nora et pour nous.

J'ai vraiment aimé ce livre, impossible de le lâcher une fois le livre ouvert. L'histoire est tellement prenante que ça a été dur d'arrêter ma lecture.
Je ne me suis pas ennuyée une seule fois dans ma lecture car il se passait toujours quelque chose d'intéressant. Le thème historique avec les lettres d'Elizabeth Weston m'a vraiment intéressé, j'ai adoré les lire. J'ai beaucoup aimé Nora et Adriane auxquels je me suis attachés.

En conclusion je ne m'attendais vraiment pas à ça et ça a été une belle découverte. Les personnages sont attachants, l'histoire est captivante et intéressante, l'action est présente et il y a beaucoup de surprises et de rebondissements. Je vous le conseille vraiment car pour moi ça a été un coup de coeur.
Néanmoins la fin est assez frustrante car ça nous laisse sur une fin ouverte donc j'espère qu'il y aura une suite.
sakinia
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Clairdelune le Sam 27 Oct 2012 - 19:18

Mon avis :

De part sa jolie couverture et son résumé intriguant, ma lecture avec Lumen est partie sur de bonnes bases. L'introduction m'a beaucoup plu car très active, on s'attend à ce que l'action arrive très vite mais ce n'est pas le cas et j'avoue donc avoir eu plus de mal avec le début.

Ce début est un peu longuet même s'il n'est pas inintéressant. On ne s'ennuie pas mais il n'y a pas vraiment d'action. On fait surtout la connaissance de Nora, de son quotidien, sa vie. Nora est une fille brillante, très intelligente, mâture, naturelle et attachante qui a perdu son frère, Andy. Elle porte encore la trace de ce deuil et on ne peut que se sentir proche d'elle. Elle va rencontrer Chris, qui va devenir son meilleur ami ainsi que Max, qui lui va être son petit ami. Tout paraît assez banal mais il ne faut pas se fier aux apparences.

Nora va se voir confier une mission dont elle n'a que faire : traduire les lettres d'une certaine Elizabeth. Elle aurait voulu aider à faire les mêmes retranscriptions que Chris et Max, qui sont plus "importantes" mais, bon gré mal gré, c'est cette autre tâche qu'elle aura. Et malgré elle, elle se laisse emporter par l'écriture de cette fille, par son histoire, se sent de plus en plus proche d'elle et finit par tomber dans un engrenage infernal. Ces lettres vont avoir un rôle très important et les révélations se font petit à petit. A cause d'elles, certaines choses vont arriver : Chris va être assassiné, Max va être recherché et elle se mettra en tête de le sortir de ce pétrin.

Nora, son amie Adriane, et un mystérieux cousin éloigné de Chris, Eli, vont donc se retrouver à Prague pour effectuer des recherches parfois délicates. Les indices n'apparaissent pas toujours facilement, de nombreuses erreurs peuvent se faire et on est entraîné au coeur de mensonges, de sectes et de trahisons. Les pièces du puzzle se mettent peu à peu en place, le doute ne cesse jamais et les questions que l'on se pose deviennent de plus en plus nombreuses. Ce n'est pas toujours facile de tout assimiler mais l'ensemble est compréhensible et cohérent. On découvre qu'une mystérieuse machine, le Lumen Dei, est mêlée à tout ça et j'avais hâte d'en savoir plus.

L'univers, je trouve, est sombre, inquiétant. On a l'impression de ne plus être en sécurité vu les mésaventures de nos héros. Les menaces peuvent surgir à tout moment, on ne sait jamais à quoi s'attendre. Difficile de le lâcher d'ailleurs, une fois commencé. Les chapitres sont courts, ça en fait une lecture assez dynamique malgré les traductions de textes qui pourraient paraître ennuyeuses. Ce n'est vraiment pas le cas, cette jeune femme du XVIIème siècle a une histoire passionnante !

La plume de l'auteur est fluide, absorbante, sérieuse et efficace tandis que les personnages sont intéressants et cachent des secrets que l'on veut évidemment découvrir. J'avais hâte de le terminer pour connaître le dénouement final, et j'avoue que c'est assez explosif. Je ne m'attendais pas vraiment à ça en fait mais c'est bien adapté et j'ai beaucoup apprécié. L'ambiance, aussi, est un énorme point positif, j'ai adoré ! On sentirait presque le papier manuscrit sous nos doigts ^^

Par contre, il n'y a aucune traduction pour le tchèque mais je ne sais pas si cela me gêne ou non. Je m'explique... cela aurait été bien de les avoir pour comprendre le sens des phrases mais en même temps cela nous permet de nous mettre totalement à la place de l'héroïne, qui ne comprend, comme nous, rien à cette langue, et j'adore ça.

J'ai donc, finalement, beaucoup aimé le livre. C'est loin d'être un coup de coeur cependant, des petites choses m'ont gênée comme le manque d'action du début mais on est si facilement entraîné par les mensonges, les trahisons, l'histoire, que je ne peux pas juste dire que j'ai apprécié. Je vous conseille donc volontiers ce livre !
Clairdelune
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Tia le Sam 10 Nov 2012 - 23:25

Mon avis :

Merci à Karine et aux éditions La Martinière pour ce partenariat !

Nora est au lycée, elle n’a rien de l’élève « normale » puisqu’au lieu de passer ses soirées à faire la fête avec des amis, elle les passe à traduire des textes latins. Cette passion lui est venue surtout à la mort de son frère aîné, puisque cet évènement a profondément bouleversé sa famille. Le père et la mère de Nora se sont repliés chacun de leur côté et le seul moyen de Nora pour communiquer avec son père était par le biais de versions latines.

Nora souhaite entrer dans une fac prestigieuse, c’est pourquoi elle accepte d’aider le professeur Hoffpauer à traduire des textes du XVIe siècle, qui pourraient mener à la découverte du Lumen Dei, une machine qui permettrait de communiquer avec Dieu. Elle travaille à cette occasion avec Chris, un ami de son frère, et Max, son colocataire. Nora est chargée de traduire la correspondance d’Elizabeth Weston à son frère. Elizabeth était la fille de l’alchimiste répudié de l’Empereur Rodolphe II siégeant sur le trône des Habsbourg (à Prague), et Kelley Weston (le père d’Elizabeth) aurait construit ou du moins trouvé comment construire le Lumen Dei.

Mais un beau jour, la routine s’effondre. « Le Hoff » a une attaque et peu après, Chris se fait assassiner sous les yeux d’Adrianne, sa petite amie. Max, devenu entre-temps le petit ami de Nora, est accusé du meurtre. Un lien est très rapidement établi entre le Lumen Dei et le meurtre de Chris. Nora trouve peu après une carte postale de Max, provenant de Prague. Décidée à laver son petit-ami de tout soupçon et à retrouver le meurtrier de Chris, Nora s’envole pour Prague en compagnie d’Adrianne et d’Eli, le cousin de Chris, mettant ainsi ses pas dans les traces de ceux d’Elizabeth, plusieurs siècles auparavant. Mais sont-ils vraiment prêts à se confronter à ce qui rôde dans les ruelles obscures de Prague ?

L’histoire : à lire le résumé, l’histoire peut sembler assez semblable à tous les thrillers ésotériques qui s’alignent sur les rayonnages des librairies, et pourtant pas tant que ça. Cependant, passés les deux tiers du roman, j’ai trouvé que l’histoire devenait vraiment confuse, difficile à suivre. Ceci peut s’expliquer notamment par le fait que l’auteur a gardé toutes les révélations pour la fin, donc on cumule les questions, les mystères, tant et si bien qu’arrivé le moment de la solution, on est passé par tant de choses qu’on remet à peine de quoi l’auteur parle. De plus, quand l’auteur fait référence à « la lettre d’Elizabeth », ce n’est pas forcément la dernière en date, mais une parmi celles traduites. Je vous passe le bordel dans ma tête à ces moments et le nombre de pages tournées pour retrouver la lettre en question et le « qui l’a trouvé où et à quel moment » …

Le style : l’histoire est racontée du point de vue de Nora, ce qui empêche le lecteur de voir toutes les trahisons, tous les double-jeux et les faux-semblants. J’ai aimé ! C’est vrai que quelques chapitres du point de vue des Hledaci ou des Défenseurs de la Foi auraient été intéressants, mais ça en aurait trop dévoilé sur l’intrigue. Par contre, Nora raconte les faits a posteriori, et par moments, elle fait des incursions dans le présent et nous livre ses pensées, ses sentiments. Cela a souvent à voir avec la mort de Chris, du coup, pour traduire le choc de Nora face à cet évènement, l’auteur a utilisé un style très haché, avec des phrases très courtes et des chapitres très brefs. J’avoue que ça m’a déstabilisé, surtout que les premiers chapitres commencent de cette façon et je n’aime pas particulièrement ce style, donc je m’étais dit « pourvu que ça s’améliore » et oui, ça s’est amélioré, bien que ça revienne de temps en temps.

Les personnages : Chris : on le voit assez peu puisque du coup, il meurt assez rapidement dans l’histoire, mais il apparaît comme quelqu’un de très optimiste, très positif, qui croque la vie à pleines dents, un étudiant qui a toujours le sourire. Sa mort laisse un goût amer, bien qu’elle soit indispensable pour le récit.

Adrianne : la petite-amie de Chris est le parfait cliché de la fille parfaite. Bonne élève mais pas « intello », absolument magnifique, sans complexes, on a l’impression que la vie lui sourit, qu’aucun nuage n’obscurcira jamais son horizon. L’auteur tente de la faire paraître sympathique pendant à peu près tout le roman, notamment après la mort de Chris en la faisant paraître comme la fille effondrée par la mort de son petit-ami blablabla mais moi, j’avoue que la mayonnaise n’a jamais pris. Pas que je la déteste franchement, mais je la sentais pas, et puis elle m’horripile (elle est trop parfaite ^^). Et franchement, je n’ai pas trouvé que sa présence apportait beaucoup plus à l’histoire …

Max : probablement le personnage qui m’a inspiré le plus de sentiments contradictoires tout au long de cette histoire. J’ai d’abord eu pitié de lui, parce que Nora l’humilie gratuitement et férocement. J’avoue avoir souvent pensé « Pauvre mec ! » pendant les premières pages. Puis lorsqu’ils commencent à sortir ensemble, il apparaît comme un mec fragile, timide, bref un mec gentil, innocent. C’est cette image qu’a Nora (et c’est cette image que nous avons) au moment de la mort de Chris, c’est pourquoi elle (et on la comprend quand même un peu) n’hésite pas à partir à sa recherche quand elle reçoit son appel au secours. Et puis ensuite, il apparaît beaucoup plus froid, beaucoup plus faux-jeton, et on s’en méfie même si on n’a absolument aucune preuve d’une quelconque trahison (au contraire). Autant vous dire qu’à la fin, Adrianne et lui, je les mets dans le même sac (étiqueté « B** »).

Eli : à l’inverse de Max, il suscite au départ de la méfiance (notamment parce qu’on en sait très très peu sur lui) puis petit à petit, il apparaît beaucoup plus sympathique. Je n’en dirai pas plus parce que je risquerai d’en dire trop ^^

Nora : le personnage avec lequel j’ai le plus accroché, même si ça n’a pas été jusqu’à la fusion. J’ai aimé le lien qu’elle crée avec Elizabeth, j’ai moins aimé certaines de ses réactions vis-à-vis de ses compagnons, je les ai trouvé parfois incohérentes avec le reste du personnage (de même certains de ses actes).

Les plus : l’auteur s’attarde beaucoup sur les traductions des lettres d’Elizabeth, donc la plupart des lettres sont retranscrites (pour quelques lignes au moins) en latin. J’ai aimé ça. ça donne un côté plus réaliste au roman (et puis ça m’a rappelé des souvenirs ^^). De même, l’action se passe principalement à Prague et une grande partie des dialogues sont retranscris en tchèque avant d’être traduits. ça alourdit l’histoire ? Je n’ai pas trouvé, non. J’ai aimé aussi les descriptions de la ville elle-même, on a vraiment l’impression que l’auteur y a déjà mis les pieds, elle nous emmène dans des lieux qui diffèrent de ceux qu’on peut trouver si on ouvre un guide touristique. En plus, Prague est quand même assez méconnue des Français je pense (enfin c’est mon cas) et encore plus des Américains, donc ça donne un côté un peu exotique à l’histoire. Sans compter que l’auteur s’attarde quand même sur l’histoire du pays, son évolution dans le temps, donc on apprend des choses et j’ai vraiment aimé ce côté-là. Et situer l’action dans un ancien pays communiste permet plus de libertés pour l’auteur (j’entends par là que certains moments de l’histoire n’auraient au grand jamais pu se produire dans un pays comme les Etats-Unis).

Les moins : pas mal d’évènements arrivent parachutés dans l’histoire. Du genre : tiens, l’histoire va se passer à Prague, alors hop Eli va parler couramment tchèque. Bon d’accord on dit bien que sa famille est tchèque et tout, mais jamais auparavant Chris n’avait évoqué une ascendance tchèque (alors qu’il savait qu’Elizabeth écrivait depuis Prague, donc ç’aurait été parfait pour glisser un petit mot). Bref, ça m’a dérangé pendant tout le roman même si bon, j’ai fini par comprendre …

Mon meilleur moment : quand Eli et Nora sont dans le monastère de Strahov. Ce passage ne dure que quelques pages, mais je me suis bidonné à lire leurs répliques. Acérées, tranchantes, elles fusaient du tac au tac, et j’ai adoré !

En bref, pas si mal, mais un peu cafouilleux par moments …

Note : 3 / 5
Tia
Tia
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 27
Messages : 2167
Date d'inscription : 11/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Karine le Mer 14 Nov 2012 - 14:54

Merci pour ton avis Tia

_________________
LUMEN de Robin Wasserman Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Gr3nouille2010 le Jeu 24 Jan 2013 - 22:58

J'étais très emballée par ce livre avant de le commencer et même au tout début de ma lecture. J'en ressors tout de même assez mitigée et le fait d'avoir passé trop de temps à le lire sur le long terme, n'a pas arrangé les choses...

Nora est une jeune lycéenne douée en langues mortes, notamment en latin et elle est également passionnée d'Histoire. Lors d'un projet scolaire, elle doit traduire des lettres d'une jeune femme du XVIème siècle, Elisabeth Weston. Elle s'y retrouve avec Chris et Adriane, ses meilleurs amis ainsi que Max, un élève très discret et mystérieux.
De plus en plus intriguée par ces lettres, elle fait tout ce qu'elle peut pour résoudre le mystère qui tourne autour du Lumen Dei, avec l'aide d'Adriane et de Eli, un prétendu cousin de Chris, ce dernier étant mort peu de temps après le début de ce projet... Elle part d'abord à la recherche de Max qui est jugé coupable de ce meurtre puis, l'histoire prenant trop d'ampleur, décide d'aller jusqu'au bout malgré les menaces qui pèsent sur le groupe...

Je ne sais pas trop quoi penser de ce roman... L'intrigue est une belle réussite, elle tient la route et il y a tellement d'action, de rebondissements et de révélations, qu'elle nous intrigue forcément. Toute fois, les choses trainent parfois en longueur et ça a beaucoup freiné ma lecture. D'un côté, il y a un juste équilibre ; le déroulement de l'histoire est parfois long à se mettre en place mais l'auteur nous offre fréquemment de courts chapitres, ce qui fait que l'on tourne les pages sans même s'en rendre compte.
Le début commence très fort par contre. On arrive très vite à la mort de Chris et ce que cela déclenche dans l'histoire... C'est plutôt leur quête qui est longue et qui parait ne plus finir.
Je dois dire que les révélations sont bien prévisibles aussi... Je me doutais de tout, bien avant d'arriver à la fin. Je pense que ça a un peu plus gâché mon plaisir à continuer cette lecture mais je ne pouvais pas non plus m'empêcher de continuer ! Il fallait quand même que je sache si j'étais tombée dans le vrai et s'il n'y avait pas d'autres choses que j'ignorais...

J'ai eu beaucoup de mal avec les personnages aussi... J'ai trouvé Nora très naïve (il y a des situations inévitables, qui se déroulent sous ses yeux, et pourtant...) et ce côté m'a agacé. J'avais plus envie de la secouer qu'autre chose... J'ai aimé la suivre malgré tout, elle est intelligente, forte tout en étant sensible... C'est un personnage auquel on peut accrocher facilement.
Adriane et Max sont des personnages prévisibles et trop mystérieux. Je n'ai pas su ressentir quoi que ce soit vis à vis d'eux, même si leur rôle à chacun a été bien efficace et bien trouvé.
Le personnage que j'ai préféré est Eli. Il n'est pas très réglo et on en sait pas trop à quoi s'en tenir avec lui mais c'est justement ce qui m'a plu ! Enfin un personnage avec lequel on ne peut rien prévoir ! C'est le plus terre à terre et le plus mature du groupe.

Au final, c'est une assez bonne lecture mais elle aurait été meilleure s'il n'y avait pas tous ces passages longs. Mon intérêt retombait chaque fois qu'il y en avait et je trouve cela dommage car le côté thriller est très bien mis en avant et l'intrigue est intéressante à suivre.
Gr3nouille2010
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Awalie le Mar 30 Juil 2013 - 12:55

Malgré quelques défauts, j'ai bien aimé cette lecture ! Smile

Mon avis :
Nous découvrons cette histoire au travers des yeux de Nora, une jeune étudiante spécialisée en latin, qui se passionne pour la correspondance qu'une femme entretenait avec son frère au 16ème siècle.
Si tout semble au premier abord plutôt anodin, nous découvrons rapidement, tout comme notre héroïne, que la situation est bien plus complexe et que nous sommes face à un mystère qui va s'étoffer petit à petit...
(Je n'en dirai pas plus !^^ La quatrième de couverture en dit déjà bien assez trop à mon goût :/ )
Comme avec certains romans de Dan Brown, Robin Wasserman nous propose un thriller ésotérique. Mais ici, "Lumen" est plutôt adressé aux ado (attention cependant aux plus jeunes : la scène de crime du début est chargée en hémoglobine).
L'auteure nous met directement dans le bain et nous embarque tout de suite aux côtés de Nora. Dans les premiers chapitres, le rythme est soutenu, l'ambiance est sombre, intense, mystérieuse...
Puis le rythme se calme, ralenti, au point que j'ai eu l'impression que l'intensité était retombée comme un soufflé, que l'histoire perdait un peu de son charme. J'avoue que ça m'a refroidie sur le moment et j'ai été un peu déçue par cet "effet yoyo" qui, à mon goût, cassait trop l'ambiance pourtant bien mise en place au départ.
Disons que le crescendo ne me gène pas, à condition qu'on ne me fasse pas commencer avant à tout vitesse...
Il faut donc attendre d'arriver à la moitié du livre pour que l'action commence pour de bon ! Mais après ça, je n'ai plus eu envie de le lâcher, je voulais savoir !!!

C'est très bien écrit et l'intrigue nous emmène jusqu'au bout, à la toute fin où le voile se lève totalement.
Appréciant les histoires d'aventure, de chasse aux trésors, de mystères ésotériques, je n'ai pas été déçue.
"Lumen" m'a même réservé quelques surprises et j'ai aimé être entraînée dans une histoire où on retrouve quelques mystères célèbres (Le manuscrit de Voynich, la légende du Golem, ...). Bien que cette histoire soit adressée à un lectorat plutôt adolescent, elle n'a cependant pas tant à envier aux "adultes", selon moi ! ^^

En bref, si j'ai regretté que le rythme joue un peu trop les montagnes russes, je n'ai pas pour autant trouvé cette lecture désagréable. Au contraire ! ^^
"Lumen" est un roman de qualité, l'histoire est bien ficelée et crédible sur bien des points.

Un thriller ésotérique "jeunesse" réussi, qu'un adulte n'aura aucun mal à apprécier.

Avis issu de La Boite à Evasion
Awalie
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LUMEN de Robin Wasserman Empty Re: LUMEN de Robin Wasserman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum