Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

CHRONIQUES ELEMIQUES - LA MAIN ARGENTEE de Abel Felibenc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

CHRONIQUES ELEMIQUES - LA MAIN ARGENTEE de Abel Felibenc

Message par Gr3nouille2010 le Ven 6 Juil 2012 - 0:53



Résumé

- Mon ami, sais-tu où nous sommes dans les âges et le cours du temps ? Discernes-tu les énigmes en cours ? Une grave guerre se profile.
- Les Erates ?
- Ils sont le premier coup sur la tête du clou. Ils ont en effet décidé de sortir de leur pays misérable. Leur vengeance sera terrible. Ils ont ruminé cette guerre durant cinq cents ans car leur création indue n'est pas mince problème. L'injustice dont ils se sentent victimes les rend haineux et le temps a décuplé cette haine.


164 pages
3 juin 2012
14€71
AMALTHEE
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CHRONIQUES ELEMIQUES - LA MAIN ARGENTEE de Abel Felibenc

Message par Gr3nouille2010 le Ven 6 Juil 2012 - 0:55

Je remercie les éditions Amalthée pour cette découverte. Ce n'est pas mon genre de lecture habituellement mais j'ai malgré tout passé un bon moment.

Les élémios, derniers êtres vivants en ce monde, ont décidé de créer une nouvelle race d'êtres humains malgré le désaccord de leurs créateurs, les angeliôns. Ces nouveaux êtres sont des érates. Mais il y a eu un problème lors de cette création : tandis que les élémios et les angeliôns sont immortels, les érates, eux, sont mortels.
Lorsque ces actes ont été découvert, les angeliôns ne voulaient plus rien avoir à faire avec les élémios. Quant aux érates, ils vivaient aussi de leur côté mais des conditions d'extrême pauvreté. Une guerre se prépare venant des érats, réclamant vengeance. Mais un jeune homme du nom de Bafine peut changer les choses. Pour cela, il doit retrouver la Main argentée, une arme très puissante, la seule que craignent vraiment les érates..

On entre tout d'abord dans l'histoire avec une bonne connaissance de tout ce nouveau monde, de son passé, de son histoire depuis la création des érates. Il y a une bonne description qui nous permet de comprendre pourquoi il y a cette guerre & en quoi la Main argentée est très importante.. Je dois dire que c'est un monde très intéressant qui m'a vite captivé. J'avais toujours envie de connaître le pourquoi du comment.
Plus on avance dans l'histoire & plus on est pris par cette recherche de l'Arme, cette Main argentée qui peut changer complètement le cours des choses.. De plus, on rencontre de nombreux personnages tandis que Bafine poursuit sa quête & c'est toujours avec plaisir & curiosité qu'on apprend à les découvrir, à les connaître.

Néanmoins, il y a un point négatif, pas très important au final, mais qui m'a souvent dérangé.. Cela concerne uniquement les dialogues.. Il y a beaucoup de phrases exclamatives (je ne dirai pas qu'il y a que ça, ce serait mentir, mais il y en a trop..) ! Même quand il n'y en a pas besoin.. J'ai fini par les lire normalement parce que ça en devenait lourd.. Pour compléter ce point, il y a aussi pas mal de phrases interrogatives qui sont pourtant écrites comme exclamatives.. Ca en fait trop & c'est difficile de s'y habituer.. Mais ça ne m'a pas empêché plus que cela d'apprécier cette histoire, puisque j'ai fini par y faire abstraction. C'est juste dommage qu'il y ait eu un mauvais dosage..

Pour parler des personnages, je ne me suis pas trop attachée à Bafine (son nom me dérange pour commencer..) mais suivre son aventure est très plaisante, surtout lorsqu'il rencontre sa soeur Elina & qu'elle décide de partir avec lui à la recherche de la Main argentée (ce qui se fait rapidement). J'ai beaucoup aimé cette dernière ! Elle a un fort caractère, est indépendante, intelligente & très attachante.
On rencontre des dragons, ainsi que d'autres ennemis bien plus redoutables.. Mais aussi des alliés comme les Chats bénis que j'ai adoré.

Ce livre se lit rapidement si on fait abstraction de toutes ces exclamations.. Mais il reste une lecture très agréable & divertissante avec un environnement riche en péripéties. C'est une aventure que j'ai aimé suivre malgré tout & je suis très contente de cette découverte.
Je ne suis pas trop habituée à donner mon avis sur des livres de ce genre littéraire mais, en conclusion, j'ai bien apprécié l'histoire en elle-même, découvrir les origines des personnages ou mêmes des peuples.. C'est un bon premier tome, bien développé & entraînant.
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CHRONIQUES ELEMIQUES - LA MAIN ARGENTEE de Abel Felibenc

Message par Goupilpm le Jeu 4 Jan 2018 - 15:09

Mon avis :

L'auteur nous invite dans ses Chroniques Elémiques à suivre les péripéties de son protagoniste principal dans une high-fantasy plutôt classique. En effet, l'intrigue : partir en quête d'un objet magique permettant de sauver le monde d'une invasion, est tout ce qu'il y a de plus classique. Nous allons donc suivre les aventures de deux protagonistes ayant chacun leurs propres destins à suivre. Dans leurs pérégrinations chacun d'eux fera des rencontres qui permettent au prosateur de délivre par petites touches l'univers qu'il a créé.

Si l'intrigue est des plus banale, l'univers de l'auteur s'avère nettement plus diversifié et attractif, même si le lecteur n'arrive pas à se situer totalement dans cet univers. Un petit défaut qui doit sans doute émaner des deux raisons suivantes : premièrement l'absence de carte ne permet pas au lecteur de suivre visuellement l'avancée de deux protagonistes dans leurs cheminements, deuxièmement les descriptions de l'auteur manquent de profondeur pour faire ressortir la part de magie ou de merveilleux des paysages traversés. Si l'univers de l'auteur géographiquement parlant manque de profondeur, il n'en est pas de même historiquement et géologiquement parlant, le début du roman permet de s'immerger complètement dans le passé de ces territoires en partant de la genèse des différentes races qui peuplent ces terres. Une histoire qui permet au lecteur la compréhension de comprendre clairement le pourquoi du déclenchement de ce conflit ainsi que ceux antérieurs.

En dehors des protagonistes principaux attachants et bien caractérisés mais manquant tout de même de profondeur, l'auteur nous offre une part de mystérieux avec les personnages des chats bénis. Les personnages secondaires humains ne sont pas assez exploités, l'auteur aurait gagné à mieux les définir, notamment en s'attardant un peu plus sur le passé de la jeune héroïne et ses rencontres lors de sa formation de maître d'armes. Cela aurait permis au lecteur, d'une part de s'identifier à celle-ci et d'autre part à étoffer son récit de quelques chapitres car il faut bien l'avouer cent cinquante six pages c'est un peu court pour un roman. C'est dommage , car hormis le style de l'auteur et une intrigue basique, l'histoire est prenante malgré qu'elle aurait gagné à être plus étoffée.

Malgré une très bonne dynamique et des pages qui se tournent toutes seules, le style ampoulé de l'auteur donne l'impression, ce n'est qu'une impression, de lenteur à la lecture. En effet, l'emploi de temps non adaptés au récit – l'emploi de fut à la place de était notamment- mais aussi la concordance douteuse des conjugaisons, l'emploi par trop abondante de phrases exclamatives donne au texte une lourdeur emphatique. Ce qui d'autant plus dommageable que le récit s'enchaîne vite, sans quasiment de temps morts.

Malgré ces quelques petits défauts qui émaillent le récit, l'auteur nous livre un premier roman qui n’échappe pas aux travers de tout premier roman, mais qui s'avère fort sympathique et très divertissant à lire, mais qui ne restera pas gravé dans nos mémoires.

3/5
avatar
Goupilpm
Plume de satin
Plume de satin

Masculin Age : 61
Messages : 194
Date d'inscription : 07/12/2017
Localisation Normandie
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Retraité : lecture et jardinage

Revenir en haut Aller en bas

Re: CHRONIQUES ELEMIQUES - LA MAIN ARGENTEE de Abel Felibenc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum