Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !
-46%
Le deal à ne pas rater :
CANDY – Lave linge frontal 10 kg – HGS 1310TH3Q/1-S ...
250 € 465 €
Voir le deal

L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_lcap50%L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_lcap0%L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_lcap50%L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_lcap0%L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_lcap0%L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_lcap0%L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Empty L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 21:37

L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess 30552410


Résumé

Alex et ses trois "Drougs" sèment la terreur au hasard de leurs virées nocturnes. Après avoir rossé un clochard, ils terrorisent le couple Alexander vivant dans une maison isolée et violent l'épouse. Trahi par ses "frères Drougs", Alex est arrêté alors qu'il vient d'assassiner une femme dans sa maison, et condamné à quatorze ans de prison. Au bout de deux années d'incarcération, il bénéficie d'un programme spécial, visant à réhabiliter tout criminel en quinze jours. À l'Institut Ludovico, il subit un lavage de cerveau le dégoûtant à jamais de toute violence et de toute sexualité. Mais aussi malencontreusement de la seule musique qu'il aime : la neuvième symphonie de Beethoven. De retour dans la vie civile, il découvre que ses parents, ne l'attendant pas, ont choisi un locataire pour sa chambre. Se retrouvant seul dans la rue, incapable de se défendre, il est roué de coups par le clochard et ses amis, puis par Momo, l'un des Drougs devenu policier. Blessé, il se réfugie... dans le pavillon de Franck Alexander. Celui-ci, veuf et infirme des suites de l'agression, ne le reconnaît pas tout de suite, et cherche à l'aider pour dénoncer les méthodes employées par le gouvernement. Alex se retrouvera alors de nouveau à l'hôpital, où un nouveau traitement le ramènera à lui-même ...
Un détail notable de ce livre est qu’Alex parle un méta-argot, le nadsat, composé de russe, de manouche (le parler romani) et d’anglais. Tout au long du livre, le narrateur (Alex lui-même) n’utilisera que ce langage. À la fin du livre est annexé un lexique de ce langage. L’Orange mécanique a fait l’objet d’une adaptation au cinéma, dans un film réalisé par Stanley Kubrick : Orange mécanique (A Clockwork Orange), sorti sur les écrans en 1971.


305 pages (316 en comptant le lexique).














Mon point de vue :
Ce récit a des allures de roman philosophique, montrant la montée de la violence, le danger d’une société où l’on n’est plus libre. Aussi surprenant que cela puisse paraître, on découvre, au fil de l'histoire, un personnage aussi éclectique qu'attachant (attachant, si vous n'aimez pas les romans à l'eau de rose ou les bouquins bien moralisateurs du genre "tout est bien qui finit bien, le gentil s'en sort, le méchant est puni"). Je pense que tout à chacun peut se reconnaître un temps soit peu dans le personnage d'Alex, dans cette insouciance de la jeunesse, dans ce besoin de marginalisation. Le lecteur est également amené à une réflexion sur une bien sombre réalité de la société, les méthodes de réinsertion des criminels, l'impact que peut avoir le monde extérieur sur chacun et la corruption des différents organes institutionnels et politiques. Malgré le comique du langage utilisé, certaines scènes sont réellement secouantes, choquantes, bouleversantes et révoltantes (âmes sensibles s'abstenir sur l'extrême violence qui émane parfois de certains passages). Un roman captivant, désenchanté, et avant-gardiste, qui est pour moi excellent (l'une de mes bibles personnelles, comme j'appelle mes lectures sacrées, si vous avez lu ma présentation).

PS : Le langage utilisé peut être un peu laborieux à décrypter au début, mais on s'y fait très vite, et l'adaptation de Kubrick, bien que brillante, ne remplace assurément pas la lecture de l'oeuvre de Burgess.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess Empty Re: L'ORANGE MECANIQUE d'Anthony Burgess

Message par Invité le Ven 14 Fév 2014 - 22:30

J'avait déjà vu le film avant de lire ce livre et après lecture, j'ai pu m’apercevoir que le livre est beaucoup moins choquant que le film.
J'ai beaucoup aimé surtout le langage très original et différent, ça fait bizarre au début mais on s'habitue vite (heureusement que le glossaire est la quand même, mais certains mots restent vite en tête)
L'histoire d'Alex et ses Drougs m'ont vraiment a la fois choquer et transporter

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum