Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

NANA d'Emile Zola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

NANA d'Emile Zola

Message par Melusine le Mar 8 Mai 2012 - 15:50



Résumé

Zola brûlait d'écrire Nana. " Je crois que ce sera bien raide. Je veux tout dire, et il y a des choses bien grosses. Vous serez content de la façon paternelle et bourgeoise dont je vais peindre les bonnes " filles de joie. " En fait de joie, l'actrice, Nana, dévore les hommes, croque les héritages et plonge les familles dans le désespoir. Belle et prodigue, elle mène une danse diabolique dans le Paris des lettres, de la finance et du plaisir. En se détruisant elle-même, elle donne le coup de grâce à une société condamnée, détestée par Zola. Neuvième volume de la série des Rougon-Macquart, Nana est le plus enivrant d'érotisme et de passion déchaînée.

500 pages
1880
5 €
EDITIONS FOLIO

avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NANA d'Emile Zola

Message par Melusine le Mar 8 Mai 2012 - 15:51

Mon avis: Aux Variétés, une jeune comédienne de dix-huit ans affole le tout Paris. Tout le monde est unanime: elle chante faux, ne sait ni jouer la comédie ni même se tenir sur scène. Mais Nana, qui incarne le rôle de Vénus, a d’autres atouts: sa chair blonde et ses petits coups de hanche suffisent à mettre tous les hommes dans tous leurs états. La belle société parisienne se bouscule à la porte de sa chambre, et elle ouvre son lit selon son bon vouloir. Même le comte Muffat, si distingué et froid, succombe. Du plus haut de son succès, elle tombe au plus bas, la rue, la prostitution, la violence. Avec son sens de l’honneur et de la féminité très particulier, Nana se bat pour une chose: faire ce qu’elle veut.

J’ai mis du temps à arriver au bout de ce roman, mais je ne le regrette pas. Nana est un personnage étonnant. On ne sait pas si l’on doit la détester ou se laisser attendrir. Nana est une fille entretenue qui ne veut que de l’argent et couche avec tous les hommes qui lui plaisent (ou pas). Elle affiche sa popularité jusque dans les salons mondains, alors que tout le monde sait sur quoi elle est fondée. Mais son credo reste inchangé: elle ne réclame rien, elle n’a jamais demandé à ce que les hommes se pendent à ses jupes, elle ne les a pas forcé à délaisser leurs épouses. C’est d’ailleurs lorsque Nana commence à être trop gourmande d’argent que tout se précipite et s’affole. La langue de Zola, retenue au début du roman comme si l’on craignait de nommer les choses telles qu’elles sont, devient de plus en plus hardie au fur et à mesure que la réelle nature de Nana s’affirme. Mais ce qui m’a surtout marqué chez Nana, c’est que derrière son comportement dissolue, elle revendique avant tout sa liberté. Souvent réapparaissent des principes inattendus: elle se refuse ainsi à un homme parce qu’elle fréquente déjà son meilleur ami, ce qui serait une horrible trahison à ses yeux; elle refuse de réclamer de l’argent aux hommes, ils doivent proposer d’eux-mêmes. Nana est-elle vraiment la plus blâmable? Après tout, la comtesse Muffat multiplie les amants elle aussi, et lorsque son mari l’apprend, lui qui gratte à la porte de Nana, sa réaction d’homme blessé est plus révoltante que la moindre des frasques de sa cocotte.

Une critique acerbe de la société désabusée et corrompue du second empire. Un très bon moment de lecture.

Ma note: 5/5
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NANA d'Emile Zola

Message par Invité le Sam 18 Oct 2014 - 18:58

J'ai eu beaucoup de mal à me mettre dans ce livre. Le début (100 pages environ) est plutôt long, surtout la scène du repas chez Nana. Et ensuite, quand j'ai pensé que la suite serait plus rapide à lire, je me suis rendue compte qu'il n'en été malheureusement rien. J'ai trouvé cette histoire ennuyante à de nombreux moments, avec une héroïne qui m'a été antipathique.

Nana se sert des hommes pour pouvoir s'élever, elle n'a de considérations pour presque personne, elle se veut chic mais son ascendance familiale reviendra toujours pour lui rappeler dans quelle bassesse du monde elle a commencé. Elle ne vit qu'au crochet de ses amants, et j'ai eu donc l'impression qu'elle ne vivait qu'à travers ces hommes. Elle ne m'a rien fait ressentir, excepté de la pitié pendant son histoire avec Fontan. Les autres personnages ne m'ont pas non plus fait grand effet, notamment avec le comte Muffat que j'ai trouvé pathétique.

Mais Zola ne cherche pas à ce qu'on s'attache à ses personnages, mais veut justement nous montrer cette société sous le Second Empire qui dénonce tout la saleté de l'espèce humaine. Mais à la fin, je n'en pouvais plus de cette femme, elle me sortait par les yeux ! Hypocrite, mauvaise foi, elle se croit tout permis...

Malheureusement je n'ai pas retrouvé le plaisir que j'avais eu en lisant l'écriture de Zola dans Germinal ou encore L'Oeuvre. Ici, j'ai eu l'impression que l'écriture était pompeuse, beaucoup trop de descriptions futiles. Je me suis vraiment ennuyée pendant cette lecture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NANA d'Emile Zola

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum