Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_lcap64%ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_rcap 64% 
[ 7 ]
ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_lcap36%ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_rcap 36% 
[ 4 ]
ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_lcap0%ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_lcap0%ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_lcap0%ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 11

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par vany le Ven 27 Avr 2012 - 14:22

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Les_en10

Résumé

Règle un : on ne tue pas les innocents
Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans
Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues.
Joseph, vingt ans, est l un de ces tueurs d élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S il veut sauver la femme qu il aime, il doit abandonner la vie qu il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ? Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre.
Toutes les guerres ont des règles.
Si vous les enfreignez, vous devenez la cible.


Découvrez la page facebook officielle du titre : https://www.facebook.com/#!/LesEnfantsDeLaParanoia

368 pages
MICHEL LAFON
12 avril 2012
18€95
vany
vany
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 2264
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation Trelazé, 49, Maine et Loire
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : En congé parental

http://vanytheque.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par vany le Ven 27 Avr 2012 - 14:23

Pfiiuuu! Quel livre! Le titre est angoissant, le roman l’est tout autant.

On suit Joseph, tueur professionnel dans une Guerre qui oppose deux clans pour des raisons obscures.
D’après les gens qui ont formés Joseph, ils sont le Bien, les autres le Mal.
Cette guerre est soumise à plusieurs règles, que Joseph comprend et accepte sans se poser de questions.
Mais bientôt, il fait une rencontre qui bouleverse tout ce en quoi il croit.

Une chose m’a gênée, dans ma lecture, sans pour autant gâcher mon plaisir : le fait de ne pas comprendre le pourquoi d’une telle guerre meurtrière. A aucun moment l’auteur ne donne d’indications sur les origines du conflits. Seules des rumeurs nous parviennent, mais ne sont pas parvenues à me faire oublier ma sensation que tous ces meurtres sont stupides et sans aucun sens.
J’ai même une théorie, plus dans l’esprit paranoïaque. A savoir qu’il n’y a pas deux clans, mais un homme, tout puissant, qui se marre bien en regardant des gens s’entretuer ainsi juste pour son bon plaisir.
Car si Joseph et ses amis pensent être le Bien et les autres le Mal, j’imagine que les autres pensent le contraire, ce que finit par confirmer la lecture du livre.
Une telle guerre absurde, avec des règles étranges et bizarrement, respectées à la lettre par tous me laisse assez dubitative et intriguée…
Maria apporte un point de vue plutôt intéressant. N’étant d’aucuns clans, elle a une vision plutôt objective de la situation, même si elle choisit d’écouter Joseph par amour…

La fin, elle, est tout bonnement tuante! Le roman s’arrête sur un tel suspens! J’ai hâte de découvrir ce que nous réserve la belle Maria, et les révélations que cela promet pour la suite!

L’écriture est fluide, efficace, rythmée. Pas de répit, beaucoup de violence se dégagent du récit et m’ont tenus en haleine jusqu’à la dernière ligne!

Ce livre porte bien son nom, et rien que pour cela, je vous conseille vivement de le découvrir. Vous vous surprendrez vous aussi à douter de tout, et à vous demander ce qu’il en est exactement. Et vous en ressortirez comme moi, frustrés et pleins de théories les plus paranoïaques les unes que les autres!
vany
vany
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 2264
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation Trelazé, 49, Maine et Loire
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : En congé parental

http://vanytheque.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Mathilde le Ven 27 Avr 2012 - 18:09

C'est un roman que j'ai très envie de lire Very Happy
Mathilde
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 35
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Cali le Dim 29 Avr 2012 - 23:48

cali a écrit:Mon avis: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane 5_tras23 4,5/5 on a frôlé le coup de coeur!



Ce partenariat avec Michel Lafon a été un vrai régal, je les remercie énormément, quelle superbe découverte! Enfants de la Paranoïa a sa propre page Facebook: Enfants de la Paranoïa

Une application jeu Iphone "Enfants de la Paranoïa" inspirée du livre est disponible gratuitement sur l'AppleStore.


Pour tout vous dire, je me suis vite vite proposée pour ce partenariat rien que sur la phrase d'accroche:

# Règle un : on ne tue pas les innocents
# Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans


Je me suis toute de suite dit que ça allait me changer de mes lectures habituelles, que ça semblait être une histoire bien originale, pile poil ce qu'il me fallait en ce moment.
J'ai mis plus d'une semaine à lire ce livre, mais croyez-moi, ce délai étonnamment long n'est absolument pas imputable à la qualité du roman ou de son histoire, car vraiment, ça a été un pur délice, ce livre.
Enfin délice, le mot n'est probablement pas idéal, car tout au long de ma lecture, le sentiment dominant a été le malaise. Mais un bon malaise, un malaise voulu, provoqué par l'auteur, un BON malaise.


Nous faisons, dans ce roman, connaissance avec Joe, un ptit gars sympathique, enfermé dans un monde pourri. Les sous-sol de notre monde on pourrait dire. Dans lesquels une guerre sans merci est livrée, les bons contre les méchants. Mais finalement, qui sont les bons? Qui sont les méchants? On ne sait plus que croire au fur et à mesure que l'on tourne les pages, et on finit vraiment par se demander s'il y a des bons et des méchants..

Tout au long de la lecture, les aventures et les rebondissements sont légions, la situation n'est vraiment pas facile. Joe rencontre Maria, dont il tombe éperdument amoureux, et c'est bien là le début des problèmes. Maria va lui faire voir la vie autrement, lui faire douter du bien fondé de cette guerre, l'amener à renier tout ce en quoi il a toujours cru.

J'ai trouvé ces deux personnages attachants et fort crédible, ce qui, vous le savez, constitue pour moi un "bon point" de taille. J'aime les personnages vrais, ceux dont les réactions nous paraissent réelles, même dans une situation totalement folle. Et pour le coup, j'ai vraiment trouvé Joe "vrai". Élevé dans une certaine idée, il est persuadé que c'est là la seule façon de voir les choses. A l'arrivée de Maria, qui elle n'a pas du tout reçu la même doctrine, les choses changent. Elle n'arrive pas à concevoir les choses comme Joe les a apprises. Et finit par lui montrer que ce n'est pas ça, la vraie vie...

Trevor Shane a un talent certain pour faire monter la pression crescendo, et c'est avec un grand bonheur que j'ai découvert sa plume, qui ne triche pas. Les choses sont dites, sans semblants, et sans fausse pudeur, comme elles doivent être dites. Il nous montre ce qu'il veut qu'on voie, sans chichi, sans détour. C'est fluide, ça se lit vraiment facilement, on se sent vraiment embarqués dans cette aventure comme si c'était la nôtre. En cavale, complètement parano, on ne fait plus confiance en personne. Avec cette envie, ce besoin presque irrépressible de regarder constamment par dessus son épaule pour vérifier qu'il n'y a pas un piège en train de se refermer derrière nous... Très malsain, très dérangeant. J'ai adoré!

Je crois que cet auteur va être une de mes nouvelles "cibles", car j'ai aimé ce style sans triche où tout est clair, sauf ce qu'il ne veut pas Wink

Les 363 pages défilent rapidement, (quand on a le temps de lire un peu Razz) et j'ai trouvé les chapitres fort bien découpés, de sorte qu'on aimerait ne jamais reposer ce livre, poursuivre l'aventure, tant on se sent pris au piège avec pourtant une forte volonté de s'en sortir! Un vrai mental de héros!

En bref, j'ai passé un super moment, et je ne peux que remercier les éditions Michel Lafon pour m'avoir fait confiance une fois de plus, pour m'avoir fait découvrir ce roman très prenant, à la limite de l'obsession, de la PARANOÏA... et pour publier encore et toujours des ouvrages d'une grande qualité.

Je suis ravie de cette lecture, et j'en ressors un peu mal à l'aise, avec les tripes un peu en vrac, et purée, c'est ça qui est bon Smile
Cali
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par anne59 le Dim 29 Avr 2012 - 23:52

ça donne envie!!!je le mets sur ma wish list!
anne59
anne59
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 45
Messages : 464
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation Nord de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Enseignante/ lecture, couture, animaux

http://lelivreheuredereves.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par mariesen le Lun 30 Avr 2012 - 18:20

Il me tente bien celui-là !

mariesen
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 23
Messages : 64
Date d'inscription : 10/03/2012
Localisation Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Michou le Mer 2 Mai 2012 - 10:10

Moi aussi !
Michou
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Invité le Mer 2 Mai 2012 - 10:12

Mon avis:

J'ai lu ce livre grâce à Camille et les Editions Michel Lafon, que je remercie énormément pour cette fabuleuse découverte.

C'est un livre qui est poignant, et lorsqu'on entre dans la lecture, on ne sait plus comment arrêter, tant l'histoire est prenante, tant il y a du suspens. J'ai tout simplement adoré.

L'histoire est génialement trouvé. Je dois avouer que j'ai eu des doutes au début de la lecture, j'ai même failli abandonner la lecture, mais lorsqu'on on entame le 5ème chapitre, on ne peut plus s'arrêter, et j'ai donc lu ce livre d'une traite. Durant toute l'histoire, on est pris d'angoisse pour Joe, on se demande comment il va faire pour se sortir de là. Le suspens qui règne autour de l'histoire est omniprésent, du début à la fin, on ne s'ennuie pas une seule seconde.

Les personnages, outre Maria et Joe, sont plus ou moins attachant. Je ne leur ai rien trouvé de spécial, à part le fait qu'il sont dans la même "galère" que Joe, mais ils m'ont parus nettement moins intéressants. Joe est très touchant, très attachant, et lorsqu'il rencontre Maria, il le devient d'autant plus. Il nous fait réellement vivre sa vie, et c'est grâce à lui qu'on retrouve autant de suspens, autant de crainte pour sa vie....

Le style d'écriture est tout simplement super. Je n'ai eu aucun mal à comprendre l'histoire, ce sont des phrases simples, sans ambiguïtés, et donc faciles d'accès. Le seul point "noir", si je puis dire, c'est que les chapitres ne sont pas de tailles égales. On a des chapitres très longs, et des chapitres relativement courts, et je pense que ça peut être un frein pour la lecture, surtout si on n'apprécie pas de poser son livre au beau milieu d'un chapitre.

Un livre qui vous promet pleins d'émotions, qui vous promet également de belles "frayeurs". Durant toute la lecture, une question me trottait dans la tête...."Et si c'était vrai?"

Encore un grand merci à Camille et aux Editions Michel Lafon pour ce fabuleux Romans.

(Pour information, une application jeu iPhone "les enfants de la paranoïa" (inspirée du livre) est disponible gratuitement sur Apple Store, alors n'hésitez pas!)



Voila, je viens de m'apercevoir que je n'avais pas mie mon avi pour ce livre..... c'est rectifié! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par mariesen le Mer 2 Mai 2012 - 18:32

Ton avis me fait encore plus envie lyla59 !

mariesen
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 23
Messages : 64
Date d'inscription : 10/03/2012
Localisation Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 15:31

J'ai vraiment adoré ! Difficile de le reposer une fois commencé. Vivement la suite !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Invité le Mer 23 Mai 2012 - 0:44

On entre dans le vif du sujet dès la première page en suivant Joseph, dit Joe, en plein filature jusqu’au meurtre de sa cible. C’est son quotidien. A l’âge de 16 ans, il a été endoctriné et formé pendant 2 ans pour intégrer le conflit qui oppose deux camps : le Bien et le Mal. Depuis sa majorité, il exécute les ordres et tue sans discuter. Mais après des années de travail, il s’essouffle et perd peu à peu la haine qui le guidait. Sa rencontre avec Maria, lors d’une mission, accentue sa fatigue et l’amène à se poser des questions (plus que légitimes) quant à l’utilité de son rôle et les raisons de cette guerre.

Tout en reposant sur une idée de base très simple, l’intrigue est à la fois originale et crédible. Deux camps se font la guerre depuis des générations. On ne sait pas vraiment grand-chose sur l’histoire de cette guerre, juste qu’elle est incroyablement organisée et dictée par des règles que chaque camp respecte scrupuleusement. Très rapidement le récit conduit à se poser la question : Pourquoi ? Et plus généralement à se questionner sur l’origine de la violence.

L’écriture de Trevor Shane est très entrainante et elle va à l’essentiel. Enfants de la paranoïa est captivant. Il a le mérite de nous emporter dans une intrigue où il est impossible d’en sortir. Il y a beaucoup d’action, ça va vite, le suspens est omniprésent et surtout il éveille énormément de sentiments : haine, amour, peur, colère, tristesse. La tension va crescendo mais pas autant que les émotions. La fin est juste incroyablement bouleversante.

J’ai beaucoup aimé le style utilisé par l’auteur pour nous entrainer dans l’univers du « héros ». Le lecteur est plongé dans le journal qu’écrit Joseph pour Maria, dans lequel il lui livre son histoire. L’utilisation de la première personne permet de connaître ses pensées, ses incompréhensions et ses doutes. Joe a beau être un soldat très professionnel, ses confidences le font apparaitre comme dépassé par cette guerre, dont il est prisonnier par héritage, et le rendent sincère et humain. Ainsi, bien qu’il commence son récit par le meurtre d’une mère de famille, je me suis vite attachée à lui.

Le fait qu’il s’adresse directement à Maria donne envie de la découvrir. Même si on se doute du rôle qu’elle aura dans la vie de Joe (et que l’amour y mettra son grain de sel), je n’ai ressenti aucun cliché dans leur relation. Bien au contraire, leur histoire prend un tournant que je n’ai pas vu venir. Maria ne fait partie d’aucun des camps, c’est une civile, une innocente (dont la vie n’est, en principe, pas en danger) et c’est d’un œil extérieur qu’elle appréhende le conflit. Elle se pose les mêmes questions que le lecteur. Son raisonnement est juste et donne à Joe une nouvelle vision de son avenir. Malheureusement, tout n’est pas toujours juste et toute règle enfreinte entraine des conséquences auxquelles ils vont devoir faire face. Après avoir subi les événements tout au long du roman, Maria est devenue, dans la toute dernière partie du roman, une femme déterminée au point de nous laisser envisager un tome deux percutant.

On retrouve bien évidemment d’autres personnages qui se révèlent assez surprenant (aussi bien un bon qu’en mauvais) : la mère de Joe, Jared son ami d’enfance et Matt son contact. Tout ça pour accentuer l’atmosphère de paranoïa….. dans laquelle je vous conseille de vous plonger au plus vite !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Naminé le Jeu 14 Juin 2012 - 12:45




J'ai tout de suite été très attirée par ce livre. Non pas par la couverture qui n'est pas vraiment dans mes goûts, mais par la quatrième de couverture qui a instantanément accroché mon regard. C'est le genre de synopsis qui me pousse immédiatement à lire un livre. J'attendais de l'action, mais je ne pensais pas que ce livre allait être une bombe d'émotions. Oppressant, dérangeant, mais captivant... Enfants de la Paranoïa est un livre qu'on ne peut lâcher avant de le finir. Et on ne peut rester imperméable face à autant d'intensité !

On suit Joseph, dit "Joe" qui nous raconte son quotidien à travers un journal destiné à Maria, l'amour de sa vie. Depuis sa naissance, mais surtout depuis qu'il a 18 ans, il est embrigadé dans une guerre entre deux clans obéissant à des règles drastiques : ne pas tuer les membres du camp adverse avant leurs 18 ans, ne pas tuer d'innocents qui ne soient pas directement impliqués dans cette guerre, ne pas avoir d'enfant avec une mineure... Joe ne doit pas faire de faux pas. Chaque clan pense d'ailleurs oeuvrer pour le Bien, et commence à endoctriner les jeunes dès leur adolescence dans le but d'en faire des tueurs impitoyables, et d'attiser la haine envers leurs ennemis. Il faut dire qu'ils n'ont aucun mal à haïr les membres du camp adverse dès leur jeune âge, car chacun a connu une tragédie dans sa propre famille : parents, frères et soeurs, oncles et tantes assassinés du jour au lendemain. La haine et la vengeance sont leur quotidien, et en font des tueurs n'éprouvant aucun remord pour leurs cibles.

Le premier chapitre nous met directement dans l'ambiance : on suit une mission de Joe qui consiste à tuer une femme du clan ennemi, et j'avoue avoir été terriblement mal à l'aise face à ce meurtre de sang-froid. Comme Joe, on finit par s'interroger sur le but de cette Guerre, dont personne ne semble connaître les raisons de son commencement. Où est le bien et le mal dans tout ça ? D'autant plus qu'il s'agit d'un cercle infernal : les proches de ceux qui ont été tués débordent de haine et veulent riposter, ce qui est tout à fait compréhensible. C'est une guerre effroyable qui repose sur la vengeance. Elle ne pourra jamais prendre fin...

La narration, qui a la forme d'un journal, créée une réelle proximité avec le lecteur et exacerbe les émotions. J'ai beaucoup aimé ce choix d'écriture. Le récit quant à lui, est sensiblement divisé en deux parties : l'une permet la découverte du contexte dans lequel évolue Joe, et l'autre met clairement en évidence sa fuite avec Maria et les conséquences de la violation des règles du clan. L'ensemble est très rythmé, et ne manque pas d'action ! Le stress monte crescendo et on angoisse à l'unisson avec les personnages, se demandant comment ils vont réussir à fuir.

La première partie du livre se concentre principalement sur le quotidien de cette guerre, et sur la vie de Joe : on découvre les raisons qui l'ont poussé à devenir un tueur, et la manière dont lui sont affectées ses missions. Sa haine et son aveuglement envers ce système va progressivement faire place à une remise en question qui va le pousser à s'interroger sur les prémices de cette guerre. L'arrivée de Maria dans sa vie et les évènements qui vont en découler vont venir confirmer ses doutes.

J'ai vraiment adoré les deux facettes du personnage de Joe. Il est si ambigu ! Au premier abord, il semble très froid, dénué de toute émotion, impitoyable quand il commet des meurtres... mais par la suite on le découvre sous un jour nouveau, plus humain : capable de donner et de recevoir, et débordant de sentiments envers Maria. Ce personnage très complexe est vraiment un coup de coeur pour moi.

Même si j'ai moins aimé Maria, elle apporte tout de même une réelle douceur à cette ambiance sanguinaire. Son coup de foudre avec Joe est magnifique et laisse place à une belle histoire d'amour à laquelle je ne suis pas restée insensible. Son personnage est vraiment réaliste, et j'ai trouvé ses réactions très naturelles et surtout crédibles.

Dans l'ensemble c'est un livre très dur, mais intelligent. C'est également une histoire qui m'a beaucoup stressée : la tension ne se relâche à aucun moment ! J'ai eu la gorge serrée à de nombreuses reprises, désarmée face à autant de fatalité et de tragédie. Le choix de l'auteur concernant la fin est surprenant, mais parfaitement cohérent avec l'histoire. Je ne vous dis rien à ce propos, mais sachez que c'est très poignant.

Je viens de découvrir que ce livre est le premier tome d'une trilogie, donc je ne m'étonne plus de ne pas en avoir su assez sur cette guerre pendant ma lecture.


Ma note : 5/5 !
Naminé
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Karine le Ven 15 Juin 2012 - 9:50

Merci pour ton avis Naminé cool

_________________
ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Naminé le Ven 15 Juin 2012 - 9:59

De rien ! Merci pour cette lecture Karine c'était une très très belle découverte ! coeur
Naminé
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Invité le Sam 4 Aoû 2012 - 23:05

Une amie blogueuse Amadis avait beaucoup aimé le roman Enfant de la paranoïa de Trevor Shane. Sa chronique enthousiaste avait attisé ma curiosité et Amadis a gentiment accepter de me prêter ce roman et cette lecture m’a conquise !

Joe est un soldat. Il combat dans une guerre secrète qui oppose le Bien et le Mal. Lui, bien sûr, fait partie du bon camp, enfin, c’est ce qu’on lui a toujours dit. Même s’il lui arrive de douter, Joe se convainct que ce qu'il fait est bien : il tue des assassins, des meurtriers ! Quand il rencontre Maria, sa vie va se retrouver chamboulée: la Guerre, le combat, tout ça n’a plus aucun sens, mais l’amour peut-il sortir vainqueur ?

Malgré le résumé, Amadis m’avait prévenu « Ne t’attends pas à une banale amourette ». Je savais donc à quoi m’attendre et pourtant ma lecture m’a fait l’effet d’une grosse claque.

A travers Enfants de la Paranoïa, c’est la voix de Joe qui nous parle. Il écrit son histoire à Maria, comme s’il lui écrivait une lettre. C’est dur mais beau à la fois. Dur car l’histoire de Joe l’est. Depuis ses dix-huit ans, il tue l’ennemi : tuer ou être tué, c’est aussi simple que cela. Le jeune homme écrit pour que celle qu’il aime comprenne qui il est. Il ne lui épargne rien : les meurtres, les bagarres, le risque, la filature, tout est expliqué (d’ailleurs, aux Etats-Unis, le roman est déconseillé au moins de dix-huit ans). Pourtant malgré l’horreur des actes commis, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver ça beau. Joe interpelle directement Maria dans son carnet, c’est à elle qu’il s’adresse et même si la mort fait partie intégrante de la vie de notre héros, il parle à Maria avec beaucoup de douceur et de tendresse.

En lisant Enfants de la paranoïa, je ne pensais pas être autant surprise : une guerre, deux clans qui s’opposent, une histoire d’amour, je pensais retrouver un scénario à la Roméo et Juliette ou à la West Side Story. L’auteur ne nous propose pas une réécriture, non, l’histoire est nouvelle et réussit à nous surprendre. Enfants de la paranoïa est un roman qui prend aux tripes et qui, même après l’avoir fini, continue de vous hanter.

A noter le tome deux sortira le 2 avril 2013 aux Etats-Unis sous le titre Children of the Underground, que je traduirais par Enfants de la clandestinité ou Enfants de l’ombre (je trouve que ça sonne bien XD). L’auteur mettra en avant Maria dans la suite de ses aventures. Je n’en dis pas plus, ceux qui ont lu le livre comprendront. Enfants de la paranoïa est un roman que je vous conseille vivement !
L'avis sur mon blog : ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Invité le Mar 14 Aoû 2012 - 20:38

Mon avis : Dans une sorte de journal, Joe ou Joseph pour sa famille, raconte son histoire à une certaine Maria qu’on comprend vite être la femme de sa vie, qu’il a rencontrée assez inopinément. Joe est un soldat surentraîné qui exerce le métier de tueur. Comme beaucoup de jeunes, dès ses 16 ans, il a été enrôlé dans ce qu’Ils appellent la Guerre. Nourri par la haine qu’il porte à ceux qui ont assassiné sa sœur et son père, il veut les venger et s’enrôle dans cette armée clandestine. Pourtant, quelques années plus tard, il commence à douter de qui est le Bien et qui est le Mal, à avoir de la difficulté à discuter avec une hiérarchie qu’il ne voit jamais et puis il rencontre Maria. Sa vie en est bouleversée à tous les égards et même les menaces de ses supérieurs de son meilleur ami, rien n’y fera.



Qu’il est difficile de parler de ce livre. Je l’ai beaucoup aimé, il est tellement fort dans le côté enrôlement de la jeunesse par la haine, la colère et en même temps très vite on comprend la remise en question de Joe qui prend des vies sans savoir ce que les personnes ont fait réellement, simplement par vengeance. Ca donne un côté psychopathe totalement contrebalancé par la froideur et l’intelligence avec lesquelles ses « coups » sont préparés. Et pourtant, on sent dès le début qu’il n’est pas insensible à ses victimes, que plus il en laisse derrière lui plus il cherche une justification qui jusque là tenait dans la vengeance. Même si sa rencontre avec Maria ne m’a pas semblée assez bien exprimée pour qu’on ressente cet amour impérieux qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, Joe doit prendre une décision cette fois et il quitte son « travail » pour la protéger et lui avec mais certainement aussi car il ne veut plus de cette vie qui est pourtant la seule qu’il connaisse.

Je disais que autant tous les passages parlant des missions de Joe ou ceux avec ses amis ont su trouver un écho en moi car ils sont fortement bien faits, qu’ils posent des questions sur la justice, j’ai en revanche eu du mal à être emportée par cette histoire d’amour pour laquelle Joe quitte tout et risque sa vie. Je l’ai trouvée plate, sans aucune étincelle propre au coup de foudre, bref c’est le point du roman et pas des moindres qui m’a déçue.



Dans les personnages, je ne retiens vraiment que le personnage de Joe car il est le narrateur, rares sont les narrateurs masculins donc c’est un point très positif. Je ne sais pas trop ce que je ressens face à lui. J’ai trouvé que Trevor Shane n’en rajoutait pas sur ses capacités lors des combats d’où le fait que toute la partie sur la Guerre a vraiment pris un sens réaliste dans mon esprit. Ce que j’ai préféré chez Joe c’est qu’il doute et comment ne pas douter quand il est question de bien et de mal ? Ses amis, sa propre mère ne doutent aucunement ou n’y pensent pas, du coup, il m’a paru beaucoup plus intelligent et sensible.

Maria est finalement peu décrite, on la sent secondaire presque jusqu’au bout et pourtant, elle est l’ultime déclencheur. Mais ce que laisse entrevoir l’auteur du second tome promet un personnage plus développé et tout aussi courageux et déterminé que Joe, l’entraînement et l’habitude en moins.



J’ai déjà parlé de la qualité qu’a l’auteur pour rendre son imagination tangible. Il écrit vraiment très bien, de manière assez froide, suffisamment toutefois pour nous faire réfléchir et visualiser les scènes, l’environnement. Je me trompe peut-être mais je ne crois pas que son but était de parler d’amour, du moins pas uniquement et s’en trop s’y attarder et même si ça m’a manqué, je ne lui en veux pas car son roman est bien abouti. C’est une histoire vraiment originale qui laisse à son titre toute sa place et j’ai vraiment hâte que le second tome sorte.



En conclusion, un roman avec lequel il va falloir compter.



Ma note : 15/20




Le prix : 18.96 euros à la FNAC et 3 euros d’occasion sur Priceminister.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par IrishDawn le Ven 25 Jan 2013 - 15:09

Un très bon livre !

Le résumé est assez court, comme sans doute ma chronique, je veux éviter de spoiler !

C’est un livre très prenant, et bizarrement cela alors qu’on connait déjà plus ou moins la fin, quand on le commence, on sait déjà plus ou moins comment il va se terminer.

Gros bémol (et ma copinette Natiora sera d’accord avec moi), le livre n’est pas présenté comme un tome 1, il peut se suffire à lui même, éventuellement, si on met notre imagination en branle quand on l’a terminé, et parce que ça se finit (presque). Toutefois, il semble que ce soit le 1er tome d’une trilogie. J’aurai quand-même bien aimé le savoir avant de le lire.

Ce roman se lit rapidement, on est vite pris dans l’action, dans le récit de Joseph. « Joe » nous raconte sa vie, enfin, il la raconte à Maria dans un cahier qu’elle lui a donné pour qu’un jour elle puisse savoir ce qu’elle ignore, ce qu’elle n’ose pas lui demander, ce qu’il a vécu. J’ai beaucoup aimé ce récit à la première personne sous forme de journal. On est vraiment au centre de l’action et surtout on ressent ce que ressent Joseph et on découvre les choses comme les découvre Maria. On se met facilement à la place de l’un ou de l’autre. On vit avec eux les événements auxquels ils sont confrontés, leurs espoirs, leurs doutes, leurs incompréhensions, etc.

Les personnages sont peu nombreux mais attachants, vrais et sincères. Accentué par le récit à la première personne et les anecdotes, souvenirs, événements,… qui nous sont révélés. Le monde dans lequel vit Joseph est horrible, ça fait froid dans le dos, il a été élevé dans un climat étrange, pour devenir quelqu’un qu’il n’a pas choisi de devenir, dans une adolescence remplie de haine pour un vie remplie de peur, de paranoïa,… Une adolescence bouleversée par des révélations dures mais qu’il n’a pas de mal à croire après tout ce qu’il a vu adolescent. Il est pris dans un engrenage. Sa rencontre avec Maria va mettre à mal tout ce à quoi il croit.

Au final, il est dans un camp, mais est-ce le bon ? Qui sont les autres ? Qui sont les bons et les méchants ? Le Bien, le Mal ? Il y a-t-il vraiment une réponse à cette question ? Mais surtout on se demande POURQUOI ? Quelles sont les origines de cette Guerre ? Qui a créer ces règles ?

On découvre un personnage fort, qui a des doutes, qui tombe amoureux, qui essaie de se créer son propre destin, mais y parviendra-t-il ? On découvre également que certaines personnages sont tellement « endoctrinées » qu’elles agissent cruellement en pensant bien faire. Est-il en sécurité ? Les choses se passent-elles comme il le décide lui ou bien est-il comme une marionnette manipulée ?

Le style et la narration de Trevor Shane sont très efficaces, les pages se tournent toutes seules, c’est prenant, la pression monte progressivement, on veut savoir ! C’est fluide, sans fioriture, sans pathos, Joseph nous livre sa vie, son monde dans un récit emprunte de vérité, sans détour, sans omettre de nous livrer le pire comme le meilleur.

Je ne rentrerai pas plus dans les détails pour ne pas spoiler, sachez que c’est une très belle histoire, bien faite. Une seule chose m’a fait tiquer mais ma foi, ça ne m’a pas empêcher de trouver l’ensemble très cohérent.

J’ai donc beaucoup aimé ce livre, par contre, je n’ai pas ressenti, le malaise, la paranoïa, l’angoisse que certains ont pu ressentir à la lecture. Par contre, c’est vrai qu’on cogite pas mal pendant la lecture. Et qu’on se demande très souvent : POURQUOI ? Comment ? Et qu’allons-nous apprendre ?
IrishDawn
IrishDawn
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 36
Messages : 66
Date d'inscription : 27/04/2012
Localisation Villeneuve d'Ascq

http://lesdecouvertesdedawn.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par kokodu22 le Ven 25 Jan 2013 - 21:56

Dans ma Wish-list Very Happy
kokodu22
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par IheatBooksx3 le Sam 16 Mar 2013 - 10:18


Pour ceux qui suivent la page facebook vous saurez que j'ai eu énormément de mal a écrire cet avis , il est donc légitime que j'en doute , breffons .
Si vous avez lu le résumé , vous détenez une partie du livre , et c'est la partie la moins stimulante. En effet c'est un thriller ( on va dire ça comme ça) , j'ai apprécié cette partie , quoique moins sanglante que ce a quoi je m'attendais j'ai été agréablement surprise. C'est avec une certaine "décontraction" qu'on nous impose des règles comme à Joe. J'ai découvert un univers , cruel .


Lorsque je l'ai suivis dans ses missions j'ai été comme son ombre ! dans une ruelle , j'ai vu avec ses yeux ceux des victimes , et l'auteur a vraiment réussi a m'initier a ces crimes. Malheureusement Joseph effectue peu de mission , et s'impose des vacances , c'est juste que le fait est que . . .. . je me suis ennuyée. Un peu , par forcement beaucoup mais assez pour que je fasse subir des pauses a ma lecture.
Durant ces moments creux , on en apprend plus sur le personnage principal . Il est intéressant , je ne dis pas le contraire mais tout ça manquait d'action j'ai cru avoir a faire a un robot , un automate. Si vous lisez ce livre , vous allez penser que c'est normal , mais j'aurais cru que l'auteur lui aurait laissé un peu d'humanité.



Ensuite viens la seconde partie ( pas celle délimitée par le livre je précise ) , celle qui est beaucoup plus . . .. intense !!!
Oui oui , dans cette deuxième partie l'auteur se lâche ! , je vous assure j'essaye de ne pas vous en dire trop car l'histoire est dur a expliquer sans rien révéler.
Comme dans la plupart des bouquins , on a le droit a une histoire d'amour . .. Mais quelle histoire d'amour ! un amour interdit (comme la plupart sauf que . . . ) , interdit par EUX , par ceux qui dirigent Joseph . .
Maria , son amour deviens bien plus . . . . il se dévoile a a elle . . . et c'est pour le meilleur comme le pire . J'ai tellement envie de craquer ! de tout vous dire !!! mais ma conscience me crie de ne pas le faire de peur que vous ne le lisiez pas . . .


En bref ; je ne peut rien vous dire sans vous spoiler ! , mais la chose que vous devez revenir c'est LISEZ-LE ! Je vais vous avouer une faiblesse . . . j'ai pleuré , une seule et unique larme , parce que ce livre a l'univers original , ne mérite pas plus d'une larme , car il nous montre , en quelque sorte que quoi qu'il arrive il faut rester courageux , et toujours croire en nos espérances.


PS; si vous êtes encore là , j'ai aussi adoré le fait que tout ça soit conté comme une lettre , comme un adieu . Ça va parfaitement avec la plume de l'auteur .

Ma note ; 5/5 Cool
IheatBooksx3
IheatBooksx3
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 22
Messages : 256
Date d'inscription : 23/04/2012

http://addictdelalecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Clairdelune le Ven 23 Aoû 2013 - 16:30

Mon avis :

La couverture ne m'attirait pas du tout au départ. Ce jaune attrape le regard mais je le trouvais trop violent, pas agréable et cela ne me donnait pas vraiment envie de m'y plonger. Cependant... je dois avouer que les avis sur la blogo étaient souvent plus qu'enthousiastes et je me suis mise à me poser des questions. Pourquoi voit-on pour ce livre tant d'engouement ? Eh bien, après l'avoir ouvert, les yeux pleins de curiosité, je sais enfin pourquoi... et je vous en supplie, si, comme moi, la couverture vous rebuttait un peu, quoique elle soit adaptée au roman (mais j'y reviendrai plus tard), n'y faites pas attention et ouvrez-le. Je vous assure, vous ne serez en aucun cas déçu.

Premièrement, les personnages. On fait la connaissance de Joseph, un garçon engagé dans une guerre impitoyable. Il est devenu un assassin très tôt, à peine entré dans l'âge adulte, et se bat pour survivre. Sinon, c'est lui qui meurt... le stress nous prend tout le long du roman, il y a une tension constante qui pousse le lecteur à toujours lire plus de pages, pour savoir quel sera les futures aventures du personnage. J'avoue que j'ai eu du mal à m'attacher à lui au départ mais dès qu'on le connaît un peu plus, on se dit, "Mais quelle injustice !" et je me suis attachée à lui et j'ai prié pour qu'il n'arrive rien de trop grave... sauf que les auteurs n'en font qu'à leur tête.

Evidemment, l'auteur n'épargne personne. Le lecteur est complètement impuissant, destiné à regarder ces atrocités, à attendre la prochaine attaque, le prochaine menace. J'ai eu l'impression que cela ne s'arrêtait jamais, que tout bougeait sans arrêt. Il n'y a aucun temps mort, aucun ennui. Non, on est vigilant, tendu... mais malgré tout, on se laisse surprendre et tout arrive parfois quand on s'y attend le moins. Même quand on croit que c'est enfin terminé, non, tout repart de plus belle, c'est assez frustrant mais ça a le mérite de nous tenir en haleine.

Le rythme est très bien tenu, très vif. L'histoire prend des tournants étonnants et parfois déchirants. La vie de Joseph est difficile ; plus encore lorsqu'il rencontre Maria, une feune fille de 17 ans... l'âge doit être pris en compte pour un tas de choses et certaines règles dans la guerre sont très dures et abominables.

On rentre sans peine dans la peau des personnages et on vit à fond cette aventure avec eux. Entre les courses-poursuites, les meurtres, les attaques et les règles à respecter, ou à fuir, l'action est là. On entre sans peine dans la peau des personnages, on veut les sauver, les aider, les protéger... tout le long du livre, on vit une aventure à couper le souffle, qui laisse sans voix et qui bouleverse. Cela nous mène à la fin...

Celle-ci est une des plus horribles que j'ai lu, dans la même veine que celle d'Entre chiens et loups. C'est une véritable abomination, l'incertitude quant à l'avenir des personnages, l'horreur de la scène rend complètement fou. Je ne croyais pas que cela se terminerait de cette façon, c'était complètement impensable !! C'est tellement frustrant !!

Au final, c'est une aventure diaboliquement bien menée, pleine de rebondissements, de tension et de peur. Si vous n'êtes toujours pas convaincue, sachez que j'en serais vraiment déçue car il mérite VRAIMENT d'être découvert. La couverture jaune qui ne me plaisait pas au début me bouleverse maintenant. La violence de la couleur est adaptée au livre. C'est choquant, ça marque, c'est émouvant et parfois un peu sanglant. J'ai franchement adoré, cela frôle le coup de coeur.
Clairdelune
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane Empty Re: ENFANTS DE LA PARANOÏA de Trevor Shane

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum