Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LES MISERABLES de Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

22% 22% 
[ 2 ]
44% 44% 
[ 4 ]
22% 22% 
[ 2 ]
11% 11% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 9

LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Melusine le Sam 17 Mar 2012 - 14:56



Résumé

Victor Hugo, écrivain engagé, entreprend ici un vaste réquisitoire social.
Dans cette épopée que sont Les Misérables, parus en 1862, il peint une fresque riche en couleurs. Loin de n'être que le récit de la réhabilitation d'un forçat évadé victime de la société, Les Misérables sont avant tout l'histoire du peuple de Paris. Jean Valjean, et le lien qui l'unit à Cosette, en est le fil conducteur et le symbole. A travers sa vie et ses rencontres apparaît l'image d'une humanité misérable mais pleine de grandeur, dont il semble être l'archétype.
Homme du peuple par excellence, damné et accablé par les humiliations successives, Jean Valjean prend sur lui le péché du monde et l'expie. Dans son effort incessant pour se racheter, il assume un destin tragique qui nous renvoie le reflet de l'humanité en marche.

955 pages x 2 tomes
1862
5,70 €
EDITIONS POCKET


avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Melusine le Sam 17 Mar 2012 - 14:58

Mon avis: Dans la petite ville de Digne, l'évêque, Monseigneur Bienvenu, est un homme hors du commun. Généreux, désintéressé, plein d'amour de l'humanité, il est le seul à donner sa chance à Jean Valjean. L'ancien bagnard est en effet victime de sa réputation: enfermé pour avoir volé un morceau de pain, ses tentatives d'évasion l'ont conduit à passez dix-huit ans derrière les barreaux. Entré innocent, il en ressort brisé et rempli de haine envers la race humaine. Et malgré cela, l'évêque lui tend la main. Ailleurs, une jeune fille sans le sou mais pleine de vertu, Fantine, aime passionnément un jeune homme pour qui elle n'est qu'une cocotte parmi les autres. Lorsqu'elle se retrouve abandonnée avec une petite fille, elle est contrainte de confier son enfant, Cosette, à un couple d'aubergistes, les Thénardier. Elle leur verse chaque mois une somme d'argent pour subvenir aux besoins de la fillette. Les Thénardier comprennent vite qu'ils tiennent là un bon moyen de renflouer leurs caisses.
Le talent de Victor Hugo dans ce roman tient essentiellement dans ses personnages: ils sont poignants. Qu'il s'agisse de Fantine, de Jean Valjean, de Monseigneur Bienvenu ou de Cosette, on vibre avec eux, on s'émeut avec eux, et surtout, on souffre avec eux. Car Hugo est un maître dans l'écriture de la souffrance et le titre "misérable" se décline sous toutes les coutures. Jean Valjan est un géant déchu, Fantine est l'innocence trompée, et ne parlons pas de la petite Cosette, victime à tous points de vue. Tous sont pétris de bonté et tous le payent cher. J'ai suivi avec un pincement, voire un déchirement au coeur les mésaventures de tous ces malheureux, en sautant toutefois des lignes, voire des pages. Car il faut bien le dire: Victor Hugo n'est pas avare de description interminables et surtout d'envolées lyriques toutes plus enflammées et engagées les unes que les autres. Romantisme quand tu nous tiens... Je n'aime déjà pas beaucoup ça en poésie, mais alors dans les romans, tout ce qui fait que le mélodrame supplante l'action ou la peinture des personnages a tendance à me lasser. J'en ai donc fait mon deuil, j'ai sauté quelques pages pour me concentrer sur l'histoire et ça a marché: j'ai dévoré le livre. Je n'ai lu que le premier tome de mon édition (une ancienne édition en quatre tome de 1933, superbe) mais j'ai hâte d'ouvrir le second.

Ma note: 4/5
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Karine le Dim 18 Mar 2012 - 13:29

Nouvelle couverture
aux éditions Livre de Poche Jeunesse :







4 avril 2012
Le Livre de Poche Jeunesse
352 pages
4.95€


Dernière édition par Karine le Ven 20 Avr 2012 - 10:34, édité 1 fois

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par titifra le Mer 21 Mar 2012 - 23:27

J'ai adoré ce classique de la littérature française. J'y ai appris pleins de choses grâce aux multiples chapitres expliquant le contexte historique du récit. On voit aussi que des personnages qu'on n'aime pas au premier abord, deviennent sublimes dans certaines scènes malgré qu'ils s'agissent de "misérables". Pour tous ceux qui n'aiment pas les classiques, celui-là est hors norme et génial ! Il est long mais c'est un vrai voyage, et à la fin, on est attristé que ça se finisse.
avatar
titifra
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 27
Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2011
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante en Documentation

http://inthestartingblocks.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par mandy911 le Mer 2 Mai 2012 - 18:43

a très envie de le lire ! il me tente
avatar
mandy911
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 2020
Date d'inscription : 27/01/2012

http://universlivresque.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Kitoune le Lun 4 Juin 2012 - 11:14

Jean Valjean est un ancien forçat. Il a été condamné pour avoir volé une pomme et son temps d'emprisonnement a été prolongé car il a tenté plusieurs fois de s'évader et à chaque fois il a échoué.
Finalement, il est libéré et découvre qu'il n'est pas le bienvenue dans la société. Il doit montrer sa carte d'ancien forçat et personne ne veut ni le loger, ni lui donner du travail. Finalement, il bénéficie de la générosité de l'évêque de Digne, Monseigneur Bienvenue, qui l'accueille chez lui sans se protéger et sans apriori. Jean Valjean cède à la tentation de lui dérober des objets précieux. Il est pris par la police, menée par Javert, et ramené au domicile de l'évêque qui décide de le couvrir en affirmant que c'est lui qui lui a offert les objets. Restés seuls, Monseigneur Bienvenue fait promettre à Jean Valjean de faire uniquement le bien autour de lui à partir de maintenant.
Cosette est le fruit d'une amourette entre un jeune homme peu sérieux et une jeune fille naïvement amoureuse. Sans le sou, la jeune fille retourne en son pays avec sa petite fille pour y trouver du travail. Par hasard, elle rencontre une dame accompagnée de deux adorables petites filles. Sur un coup de tête, elle lui propose de lui laisser sa fille, pensant lui apporter une heureuse existence. La dame, d'abord étonnée de la proposition, accepte et avec son mari, fixe le montant de la pension. M. et Mme Thénardier recueillent donc la petite Cosette qui devient rapidement leur servante.


Cette version abrégée du roman de Victor Hugo est très fidèle et très bien faite mais bien sûr, on reste à la surface de cette grande œuvre. Tous les événements y sont, il n'y a que de l'action. Le revers de la médaille est qu'il est impossible de s'attacher aux personnages et particulièrement à celui de Gavroche dont on se demanderai presque ce qu'il fait là, son rôle dans cette histoire tragique. Cosette grandit trop vite, on ne la sens pas marquée du tout par son séjour chez les Thénardier ni par la perte de sa mère. Le personnage de Javert aussi est je pense trop complexe et ici, j'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose. Je me demande si dans la version longue on arrive plus à s'attacher aux personnages.
Le fait que Victor Hugo (ou la personne qui l'a résumé) cite de nombreuses rues Parisiennes m'a un peu égarée. Je pense que les Parisiens prendront par contre plaisir à parcourir les lieux de l'action.
Ce livre abrégé est donc parfait pour ceux qui veulent découvrir l'histoire des misérables sans en connaitre le sens profond ou qui ne sont pas attachés au style propre à Victor Hugo. Éventuellement, elle peut aussi donner envie de lire la version longue.

3/5

Merci à Karine pour ce partenariat !! Smile
avatar
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 40
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Melusine le Lun 4 Juin 2012 - 11:25

Elle fait combien de pages, la version abrégée Kitoune?
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Kitoune le Lun 4 Juin 2012 - 11:48

350 pages
avatar
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 40
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Melusine le Lun 4 Juin 2012 - 11:50

Ah oui en effet, je comprends que ça soit superficiel du coup
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Kitoune le Lun 4 Juin 2012 - 11:51

Tu n'as pas eu cette impression pour Balzac ?
avatar
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 40
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Melusine le Lun 4 Juin 2012 - 11:54

Non justement, les coupes sont assez bien faites. Ceci dit, le roman est moins long et Balzac est très descriptif, donc ça choque moins. Je ne sais pas si dans "Germinal" l'effet sera le même.
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Kitoune le Lun 4 Juin 2012 - 12:06

Je ne pense pas. Pour Germinal, 538 pages en version complète contre 350 pages en abrégé. Cela ne vaut presque pas le coup de lire l'abrégé !
avatar
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 40
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Melusine le Lun 4 Juin 2012 - 12:29

Oui, je pense que l'effet est plus psychologique dans ce cas-là.
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Invité le Lun 4 Juin 2012 - 14:00

C'est un livre dont j'ai énormément entendu parler. D'abord par un autre livre (la scène de la mort de Gavroche apparaissait), puis par le film. Et j'ai absolument voulu le lire. Le bac de français approchant je me suis enfin décidée. Enfin pour la version abrégée par manque de temps surtout. Et je n'ai pas été déçu. Le style de l'auteur est fantastique à mon goût. Ses mots me touchent énormément. Je n'ai pas eu beaucoup à faire à ses écrits jusque là (un poème en primaire) alors c'était un peu une découverte. Très bonne découverte d'ailleurs.
Les personnages sont très bien décrits et faits. On ne peut s'empêcher de donner raison à Jean Valjean. Qui a quand même été mon préféré. Surtout que la raison de sa condanmation me révolte. On a pas tellement le temps de se concentrer dessus. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je lirai la version complète dès que j'aurai du temps (et de l'argent). On a un aperçu de l'oeuvre qui promet d'être fantastique. En même temps on ne pouvait attendre d'une version abrégé qu'elle est la complexité et le fond de l'original. Version que je conseille à ceux qui manquent de temps. Sinon prenez l'original, c'est le mieux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Karine le Mar 5 Juin 2012 - 10:18

Merci pour ton avis Kitoune

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Tia le Jeu 14 Fév 2013 - 21:27

Sortie Poche Février 2013




Edition : Pocket
(07 février 2013)
Prix : 10,90 €
1600 pages
avatar
Tia
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 25
Messages : 2162
Date d'inscription : 11/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par mandy911 le Jeu 9 Mai 2013 - 20:49

Les tomes sont dans ma PAL, il est temps que je les sorte... Rolling Eyes
avatar
mandy911
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 2020
Date d'inscription : 27/01/2012

http://universlivresque.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Invité le Ven 25 Oct 2013 - 20:33

Pour ma part, je l'ai trouvé dur à lire (peut-être est-ce le fait que je l'ai lu en 4ème). On passe constamment de personnages en personnages pour revenir un peu plus tard à la suite de son histoire, ce qui me faisait confondre certains personnages entre eux. Néanmoins l'histoire, vue de haut, est plutôt bien, elle nous montre les conditions "misérables" des gens de l'époque et les épreuves auxquelles ils sont confrontées...On éprouve aussi beaucoup de pitié à leur égard surtout pour Jean Valjean et la petite Cosette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Mavilyly le Dim 14 Déc 2014 - 0:22

Il y a quelques temps, j'ai eu l'envie de me lancer dans la lecture des classiques que je n'avais jamais découvert et qui pourtant font parti de la littérature incontournable. Lorsque je suis allée chez mon oncle à la fin août pour récupérer des livres, ils étaient nombreux sur les étagères. C'était une bonne manière de les lire. Pour autant depuis qu'ils sont dans ma bibliothèque, il me font un peu peur. C'est notamment pour eux que j'ai voulu me lancer dans la Book Jar pour ne pas me laisser le choix...

Mais ce n'est pas grâce à ce petit pot que j'ai lu ce premier tome qui fait tout de même 988 pages (vous devez le savoir si vous suivez la page facebook, je n'ai fait que le répéter lol). C'est Saloria qui me l'a choisi lors du binôme de mois de décembre qui se déroule sur le forum Club de Lecture. Quand j'ai vu son choix, je vous avoue que je n'étais pas enchantée et que j'avais très peur de ne pas réussir ce challenge. Malgré tout, j'ai voulu le relever parce que c'est le but de ces binômes, non???

Pour que le "stress"ne monte pas de trop, je m'y suis très vite mise et c'est pour ça que j'ai pu le terminer le 12/12. J'étais tellement contente d'arriver à la fin.

Cette satisfaction était pour deux raisons. D'abord parce que j'étais fière de moi de l'avoir fait et surtout de ne pas y avoir passer mon mois entier dessus. Et aussi parce que j'avais très envie de passer à autre chose mais que je ne voulais pas commencer une nouvelle lecture avant la fin. J'étais impatiente de retrouver des mots un peu plus actuels, avec des inrtigues plus actuelle et plus imaginées.

Mais n'allez pas croire que j'ai passé un mauvais moment avec ce premier tome. J'ai été surprise d'apprécier ma lecture. Je voulais toujours savoir la suite de l'histoire de Jean Valjean et Cosette. Et il faut dire ce qu'y est, tout le monde connaît ces deux personnages sans même ni avoir vu le film ni avoir lu le livre. Enfin on en entendant beaucoup parlé mais finallement je n'en savais vraiemtn rien. Leurs vies sont vraiment incroyables et forcément on veut la suite, on espère pour eux, on veut que le monde devienne lumineux pour ces deux personnes qui n'aspirent qu'à être heureux.

C'est quand même une lecture difficile. Les moments où Victor Hugo nous décrit le monde de cette époque, avec ces personnages, ces événement ect... sont lourds et je les ai trouvés longs par moment. J'avais envie de sauter quelques lignes pour aller plus vite (ce que je n'ai jamais fait d'où ma fierté). Certes, ces pages permettent un bon cadrage de l'histoire mais ce n'est pas ce que je voulais. Je ne prenais pas forcément de plaisir.

Mais c'est là que je pense que le génie de l'auteur entre en jeu. Ces petits instants de lassitude étaient très vite dissipés grâce à tout le reste. Une fois la lecture finie, ces longs passages sont oubliés et on ne garde en mémoire que les moments qui nous ont plu.

Je ne vais pas dire que je suis pressée de lire la suite parce qu'elle fait elle aussi 1022 pages mais je la lirais un jour parce que je veux la fin. Je ne devine pas du tout ce qui suis. Oui parce que je vous ai pas dit mais certes je n'avais pas lu le livre mais je n'ai jamais vu les films non plus donc je pars complètement ignorante face à cette histoire... Ça ne sera peut-être pas dans les mois qui suivent mais je suis sûre que ma book jar ou un autre binôme me fera sortir le deuxième tome un jour...

Pour tout conclure, je suis vraiment contente et fière d'avoir lu cette première partie malgré quelques longueurs. J'ai beaucoup aimé les personnages à tel point que je ne suis pas complètement déprimée au point de ne pas lire la suite.
avatar
Mavilyly
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 27
Messages : 159
Date d'inscription : 28/11/2013
Localisation Assérac

http://onbookine.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Invité le Lun 20 Juil 2015 - 14:22

Quand j'étais plus jeune j'ai voulus tenter (je dis bien tenter) de lire une version abrégée pour les enfants des "Misérables" et avant d'être rendu à la moitié j'étais dégouté, je ne comprenais rien! D'ailleurs cela m'aura vacciné des versions abrégée...
Du coup un peu plus tard je me suis tournée vers une version intégrale.

Le premier point positif qui m'a tout de suite sauté aux yeux c'était la longueur des chapitres qui n'étaient pas trop longs ainsi le livre était plus facile à lire.

Malgré tout j'ai trouvé quelques passages un peu longs, la présentation des égouts par exemple mais aussi quelques autres passages descriptifs. Mais comme le dit si bien Mavilyly:
Une fois la lecture finie, ces longs passages sont oubliés et on ne garde en mémoire que les moments qui nous ont plu.

L'auteur nous présente dans ce roman une peinture de la société du XIXe siècle.

J'ai aimé tous les personnages de Jean Valjean à Javert en passant par Thénardier, Gavroche, Fantine et Marius Je pense que c'est surtout du fait que l'auteur nous plonge dans l'intimité de ces personnages par le biais de leur pensée mais aussi de leur passé. Seul petit regret envers Cosette avec qui j'ai eu plus de difficultés la trouvant un peu trop maniable, par exemple a la fin j'étais révolté par le fait qu'elle n'essaye pas plus de voir Jean Valjean.

J'ai vraiment apprécié le style de l'auteur à la fois simple et complexe et en même temps tellement poétique et émouvant. J'aimais déjà beaucoup Victor Hugo poète mais maintenant je peux également rajouter l'auteur. De plus j'aimerais également ajouté que ce roman est écrit sans artifices.

Je pense que malgré le fait que Les Misérables sont encrés dans leur époque, il y a toujours quelque chose qui reste immuable à travers le temps.

Pour conclure dans ce chef-d'œuvre on retrouve la bonté, la justice, la pauvreté tout cela avec une histoire où l'on trouve de nombreux personnages mais malgré qu'ils ne soient pas caricaturaux grâce aux descriptions de leur état d'esprit et de leur passé nous ne pouvons pas les confondre. Je ne peux pas m'empêcher d'avoir une pensée pour tous les Jean Valjean obligé de voler pour nourrir les enfants de sa sœur ainsi que cette dernière mais également pour toutes les Fantine, tous les Gavroche et tous les Monseigneur Bienvenu.
J'ai tellement aimé que je sais que je le relirais un jour.
Et pour finir un petit extrait que j'ai particulièrement apprécié: "Mes amis, retenez ceci, il n'y a ni mauvaises herbe ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs." P.123. (Article sur mon blog)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Llhyn le Mar 29 Sep 2015 - 12:21

Je viens de finir le tome 3 en audio, j'entame le tome 4 dans la foulée. J'ai trouvé le début fort longuet. Il faut dire que la coupure du tome 2 (complétement addictif) au tome 3 est très frustrante car nous quittons l'action de Jean Valjean et Cosette poursuivis par Javert de manière assez abrupte.

J'ai donc eu des difficultés à vraiment me plonger dedans, mes pensées restants avec Javert, Jean Valjean et Cosette. Cependant, petit à petit, de ligne en ligne, je me suis attachée au personnage de Marius, l'apogée étant lorsqu'ils rencontrent Monsieur Leblanc, Mademoiselle Lenoir et Les Jean Dret.

J'ai beaucoup apprécié toute la dernière moitié du tome et j'enchaine donc avec le tome 4.  super

Je reviendrai vous livrer mes impressions une fois ce tome terminé.
avatar
Llhyn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 692
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation Bretagne

https://laviesurpause.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Elerinna le Mar 14 Fév 2017 - 11:53

Lecture Commune " SAGA LITTÉRATURE CLASSIQUE/HISTORIQUE" - Année 2017





Questionnaire de la LC (non obligatoire)


1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
2° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
3° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?
4° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
5° Qu'avez vous pensé des personnages ?
6° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
7° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
8° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
9° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
10° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)

A adapter selon les livres :

11° Comptez vous lire la suite ?
12° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

avatar
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 30
Messages : 8365
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par sophix42 le Jeu 2 Nov 2017 - 15:16

J'avais pris ce livre à un ami qui faisait de la place dans sa bibliothèque. J'ai tout de suite sauté sur ce roman classique en deux volumes. J'en avais déjà tellement entendu parlé que je n'ai pas pu résister et j'aurais eu tort.

Dès les premières pages, j'ai été happé dans l'histoire par le père Bienvenu. l'écriture m'a plu dès le début. C'est fluide, ça se lit tout seul. Les mots employés ne sont pas difficiles, on comprend bien. J'ai trouvé quand même des passages de suspens que je n'aurais pas cru pouvoir trouver dans un classique et ça c'est très très bon. J'ai eu un coup de coeur pour le premier volume

J'ai un peu moins apprécié le second tome. J'ai sauté les quelques passages historiques qui m'ont ennuyée. C'est pas mon truc. Pour Guerre et paix de Tolstoï, ça m'a fait pareil. Mais sinon l'histoire en elle-même était toujours aussi plaisante même si moins de suspens. Je me suis moins attachée aux personnages dans le dernier volume. Cependant, on voit bien les moeurs du 19e.

Mon personnage préféré a été Jean Valjean bien sûr. Il est attachant et bon. J'ai été attristé de voir que le peuple qui l’idolâtrait, le renier en oubliant tout ce qu'il avait pu faire pour eux. Il mérite une seconde chance.
Je n'ai pas vraiment détesté de personnages. Même Javert qui avait à l'oeil le père Madeleine, pimentait le roman.
Ce roman me donne envi de découvrir d'autres romans de cet auteur. Je ne sais pas par lequel je continuerai mais j'en ai d'autres.
avatar
sophix42
MISS FICHES DE LECTURE
MISS FICHES DE LECTURE

Féminin Age : 27
Messages : 422
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation Loire
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Vendeuse en librairie/ lecture, randonnées

http://le-livre-et-moi.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MISERABLES de Victor Hugo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum