Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous aimé ce livre?

14% 14% 
[ 1 ]
29% 29% 
[ 2 ]
29% 29% 
[ 2 ]
28% 28% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Cali le Mar 13 Mar 2012 - 17:01




Résumé


Tout crime doit être puni. Le châtiment le plus terrible n’est pas nécessairement la mort.
Mathias Crugeur, écrivain à succès, l’apprendra à ses dépens.

Les ténèbres vont le prendre pour cible. Elles vont tenter de l’effrayer, de le rendre fou, de le briser, et ce, dans le but de l’annihiler. La vengeance est écrite en lettres de sang et il n’existe aucun moyen d’en réchapper lorsque le diable en personne vous poursuit.

Les secrets sont cachés dans l’Histoire, la malédiction est implacable.

Ce roman machiavélique regorge de sorcellerie et d’entités en tout genre. L’ambiance inquiétante fera remonter vos angoisses les plus anciennes.

« Vous ne pouvez pas vous enfuir, où que vous soyez, la chose vous rattrapera. »


144 Pages
Editions Valentina
Première Edition 05 Mars 2012
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Cali le Mar 13 Mar 2012 - 17:04

Mon avis: Un très bon moment! 4/5

Arf, qu'il est difficile de chroniquer de manière objective, sans prendre en compte le fait qu'on connaisse un petit peu l'auteure, et qu'en plus on la trouve super sympa.
Honnêtement, je ne saurais pas dire si j'y suis arrivée, mais j'ai vraiment essayé fort.



Ce livre m'a fait passer un très bon moment. En tant que grosse fan de Stephen King, il est évident que j'aime me faire peur, angoisser, les ambiances bien oppressantes...

Alors ai-je tremblé devant le livre des Ténèbres? Bon, évidemment, trembler, c'est surement un bien grand mot, je n'ai jamais tremblé devant aucun livre, aussi terrifiant soit-il. Mais me suis-je sentie mal à l'aise? Ai-je éprouvé la terreur des personnages? L'ai-je captée?

Oui complètement.

Christine a une plume incroyable. Elle parvient à maintenir un climat vraiment inquiétant du début à la fin. Pas tellement angoissant ou effrayant, mais on ne s'y sent pas bien, pas à l'aise. On aimerait comprendre, expliquer... On aimerait arrêter tout ça.

Je ne peux pas dire que je me sois vraiment attachée à un des personnages, mais vu comme ils sont construits, je doute que ça ait été le but de l'auteure de toute façon. Ils ont néanmoins chacun leur personnalité, chacun leur raison d'agir comme ils le font, et ils sont tous intéressants.

Personnellement je peux dire que je suis entrée sans aucune difficulté dans son histoire. On commence par l'enfance du héros, Mathias, enfance dans laquelle il se passe tout de suite des choses assez horribles, et on poursuit par sa vie d'adulte, dans sa demeure ancestrale et les évènement surnaturels vont s'enchainer, dans une ambiance assez oppressante et inquiétante.

Christine a un véritable don pour conter. Elle arrive à faire d'évènements horribles quelque chose de magnifique à lire! Elle a un vocabulaire très riche, et un phrasé remarquable, il n'y a aucune longueur, aucun passage dont je me serais passée.

J'ai aimé ce livre pour ce qu'il m'a fait ressentir, me replongeant avec délice dans l'époque ( qui commence à être assez lointaine) ou je ne jurai que par les livres et les films d'horreur. Non, d'angoisse plutôt. Je n'ai jamais été attirée par les trucs d'horreur avec du sang juste pour avoir du sang. Moi j'aime flipper.

Bref.


Néanmoins, il y a quand même quelque chose que j'ai regretté sur cette lecture: ce livre est beaucoup beaucoup trop court!

Alors effectivement, Christine nous explique qu'elle n'aime pas faire du remplissage, et que si l'histoire se suffit à elle même en 150 pages, aucune raison de broder autour pour en pondre 400. Franchement, c'est tout à son honneur! Mais alors quand on termine la lecture, on a quand même encore faim quoi Wink Lu en moins d'une journée, j'ai trouvé ça assez frustrant, mais soit! Il est vrai qu'il est complet comme il est! C'est son choix et sa façon d'écrire et je la respecte entièrement! Very Happy



Alors si vous avez envie de découvrir la deuxième parution des Editions Valentina, après Selena Rosa, je vous conseille Le livre des Ténèbres, un bon feu de cheminée, et une tasse de thé, sous un plaid. Vous m'en direz des nouvelles!
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Karine le Jeu 15 Mar 2012 - 11:06

Hum tout ça donne envie Smile

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Cali le Jeu 15 Mar 2012 - 11:17

hé ben n'hésitez pas!! Aidons cette petite maison d'édition à faire son trou!! Very Happy
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Nathan le Mer 21 Mar 2012 - 17:28

bon moi aussi 4/5 Smile

Les éditions Valentina est une nouvelle maison d’édition que je suis depuis sa naissance et son entrée dans la blogosphère, et sur facebook ! Une équipe très sympathique et des publications qui promettent d’être très sympas, voilà ce que j’ai à dire sur cette maison, dont je vous avais déjà parlé ! Tom (lavoixdulivre) et moi achetons ensemble leurs parutions, et si je n’ai pas encore lu Selena Rosa, une fois le livre reçu et quelques évènements facebookiens j’ai finalement craqué et englouti hier soir Le livre des ténèbres… Même si j’ai été sceptique pendant certains moments, j’ai passé un très bon moment au cœur des ténèbres …

Le tout commence très fort, sur un prologue intitulé L’âge d’or et il porte très bien son nom … Profitez de ces moments, car vous n’en aurez pas beaucoup ! On découvre la vie du petit Mathias, de ses parents,sa gouvernante et le fils de celle-ci avec lequel l’enfant joue sans cesse, à savoir Alban … Mais celui-ci, étant le fils de la gouvernante, est bien plus choyé et aimé que ce personnage qui deviendra le personnage principal. Et cela va faire naître en lui une jalousie sans limite … L’auteur ne vous épargne pas, ça non, et vous horrifie dès le début. Mais l’histoire, l’intrigue que nous suivrons durant cette lecture début alors 30 ans plus tard …

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir tout cela par vous-même !


L’ambiance, c’est facile, elle sera à la peur tout le long du roman … Evènements effrayants, tempêtes et changements métrologiques nexpliqués, statues qui prennent vie … Ames sensibles s’abstenir ! Mais vous serez aussi mêlés au quotidien monotone de Mathias qui est un grand écrivain. J’ai beaucoup aimé ce côté-là, l’auteur nous plongeant dans un monde ténébreux, mais aussi littéraire ! Il y a de quoi se rapprocher du personnage ;-)

Bon, je vous parle dans l’introduction, de septicisme … Pourquoi ? Pour deux points.

Le premier, c’est la peur. Je dois vous dire, vous allez trembler ! Mais je n’ai pas ressenti une angoisse … terrible comme j’aurais pu l’espérer. En même temps, dans ma lecture je n’ai pas eu l’impression que l’angoisse était recherchée, celle que je ressens parfois à m’en crisper au
livre. Bon mes propos vous paraissent peut-être faux, surtout si l’auteur passe par là, mais j’ai plutôt eu l’impression que plus que l’angoisse, la peur était recherchée chez le lecteur. Parce que je trouve que ça n’y va pas doucement, de manière à faire monter la tension, mais plutôt direct, franc et shlaa prends ça et déglutis face à cette peur qui te colle ! Bon j’arrête mon délire mais voilà, je trouve qu’il y a nuance, j’espère que ça n’est pas faux, mais moi c’est ce que j’ai ressenti ! (c’est pas vraiment clair, j’espère que vous me suivez dans ma nuance … )

Le deuxième, je n’arrivais pas à mettre un doigt dessus, quand ça m’est soudainement venu au milieu du livre … Celui-ci ne comporte, presque, aucun dialogue ! Ce n’est que discours indirect, ce qui peut donner une certaine absence mais qui trouve son effet quand les dialogues apparaissent une ou deux fois avec Hervé et avec Paco à la fin il me semble.

J’en profite pour en venir à parler du style de l’auteur ! Je l’ai beaucoup aimé : dès le début vous êtes plongés dans l’histoire. Christine Casuso a un style l’image du livre, comme je vous en parle depuis le début : directe et franche. Des phrases courtes, efficaces, constituent le livre en un rythme soutenu, rapide où les moments, et la vie passe à toute vitesse. S’attarder sur des détails ? Non les années passent,
les jours et les semaines aussi sans que vous ne vous en rendiez compte ! Cela apporte beaucoup et on se fait à cette danse endiablée, et c’est le cas de le dire …

Les personnages sont peu nombreux. Il y a Madeleine, la gouvernante accablée par le chagrin, et la haine va avoir raison d’elle. Il y a aussi Mathias l’écrivain blessé par la vie, qui garde en lui le secret d’une terrible erreur. Paco, que je vous laisse découvrir, ne prenant un rôle important qu’à la fin, est le troisième des personnages principaux. Ils vont ensuite rencontrer d’autres protagonistes, Hervé l’éditeur, la belle Tamara, le petit Alban, …

Le livre des ténèbres porte donc bien son nom et vous fera frissonner de peur … C’est l’histoire d’une demeure, l’histoire de sa malédiction, l’histoire de deux générations qui l’ont traversée … Doit-on espérer, ou capituler ? C’est une histoire de haine, de vengeance, et de désespoir où vous sera balancé sans remord l’horreur et la détresse … Oserez-vous pénétrer dans les Ténèbres ?
avatar
Nathan
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Masculin Age : 20
Messages : 1704
Date d'inscription : 10/05/2011

http://bouquinsenfolie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par nour le Mar 15 Mai 2012 - 13:09



nour a écrit:
le livre des Ténèbres


L'histoire :

Tout commence par une histoire on ne peu plus simple, un enfant solitaire, sans réelle affection parental élevé par une gouvernante qui elle même a un enfant un peu moins âgé. L'histoire prend tout son sens au moment où cette enfant seul " Mathias " décide d'assassiner de sang froid, le jeune Alban, fils de la gouvernante.

Le roman est construit périodiquement ce qui est bien dans l'ensemble car on évolue dans cette univers avec beaucoup de rapidité. C'est à l'âge adulte de Mathias que l'histoire va etre déterminante pour lui meme.

On se retrouve plongé directement et avec une rapidité déconcertante, dans une histoire cauchemardesque, remplie d'être plus effrayants les uns que les autres.

Mathias arrivera t'il à sortir de se cauchemard ? Comment une simple gouvernante de mère en fille as t'elle pu réussir cette oeuvre épouvantable qui aura une terrible conséquence sur la vie de Mathias. Pourquoi la vengeance de cette mère en détresse prend - elle un tournant aussi sombre et ténébreux.


les personnages:

Il y a peu de personnages, mais ils ont tous un intérêt bien ficellés dans le livre et sans eux rien ne seraient pareil, nous avons Mathias, un peu sociopathe sur les bords , Alban fils défunt de la gouvernante, Madeleine, et Paco fils de Mathias qui aura un rôle déterminant dans le roman.


mon avis :

Alors pour ma part, si on exclut les romans fantasy noir , il s'agit donc de mon premier roman d'horreur, que dire à part que j'ai pas du tout pu le lire le soir comme j'aime à le faire , toutes les créatures horribles m'ont laissées un goût de terreur nocturne. J'avais eu l'occasion de lire des avis sur le roman et j'avais bien compris que c'était le genre littéraire de Stephen King, je n'ai pas de recul pour le certifier mais j'ai juste ma peur pour confirmer que c'est un livre à ne pas mettre dans les mains d'un jeune ados , et de bien s'accrocher à la lecture tellement je l'ai trouvé effrayante. D'autant que l'écriture été parfaite et sans aucun ralentissement du début à la fin, il n'y a aucun blanc, aucun ennui possible.

je dis merci à Christine Casuso, pour m'avoir fait découvrir se genre littéraire .


ma note :

4 / 5




avatar
nour
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 43
Messages : 712
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation Troyes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs :

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Cali le Sam 26 Mai 2012 - 19:22

Nour, l'auteure aimerait mettre ta chronique en lien sur son site, l'autorises-tu?
avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par nour le Sam 26 Mai 2012 - 19:50

coucou cali

et bien si elle la trouve à la limite interessante pourquoi pas , au contraire ça me ferait supers plaisir à moi Smile

avatar
nour
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 43
Messages : 712
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation Troyes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs :

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Invité le Dim 27 Mai 2012 - 11:32

Ok rajouter à ma liste d'achat super

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Invité le Jeu 12 Juil 2012 - 10:47

Après avoir lu l’avis de love-of-book que je remercie et son offre de livre voyageur, j’ai tout de suite eu envie de découvrir ce livre. La couverture est vraiment superbe et laisse présager un univers très sombre, oppressant et inquiétant. La quatrième de couverture m’intriguait énormément et ma curiosité à pris le dessus, je me suis plongé dans sa lecture et je l’ai lu d’une seule traite.

Dans ce roman nous faisons la connaissance de Mathias depuis son enfance jusqu’à l’âge adulte. Dès le départ un évènement terrible va survenir à cause de lui et s’enchaîneront à partir de là de plus en plus d’évènements surnaturels. L’intrigue est basé sur ces phénomènes et l’enquête que va mener Mathias puis plus tard Paco, pour comprendre d’où ils viennent et les stopper. Le roman est très original puisque son histoirese base sur de la sorcellerie mais son histoire ne ressemble à aucune autre déjà lu sur le même thème.

Au niveau des personnages, ça coince déjà un peu… Je ne peux pas dire que je les ai détesté ou aimé puisqu’en fait je n’ai pas vraiment accroché avec eux, je n’ai pas réussi à m’attacher à l’un ou l’autre. Mathias est un homme rongé par le remord et par la culpabilité qui décide de faire son méa culpa de façon un peu particulière. Très vite il va être très mal en point suite à tout les phénomènes qui l’entourent mais jamais il ne dira la vérité ou n’exprimera les moindres excuses. Je l’ai trouvé très froid et là où j’aurai pu avoir de la sympathie pour lui avec tout ce qui lui tombait dessus, sa façon de faire son méa culpa et ses réactions m’ont inspiré de la pitié. Madeleine est une femme rongé par la douleur et par la colère, j’ai eu beaucoup de peine pour elle mais encore une fois je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Pourtant, au début du livre, j’ai ressenti une femme douce et tendre qui m’avait bien plus mais plus on avançait dans la lecture, moins je ressentait quoi que ce soit pour elle. Paco m’a un peu plus plu que les autres par sa détermination à comprendre, à effectuer des recherches et à ne pas se laisser abattre. Des personnages qui, je trouve, manquait un peu de profondeur pour qu’on puisse s’attacher à eux.

Le style d’écriture était agréable à lire et différent de ceux que je lis d’ordinaire. Les phrases sont relativement courtes et il n’y a pas énormément de descriptions inutiles. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère sombre et inquiétante mais j’ai trouvé qu’il manquait un petit quelque chose pour être vraiment le roman qui me ferait frissonner. J’aurai aimé plus de précisions sur les différents rites et sortilèges, plus de détails encore sur le déroulement des recherches, sur la fameuse chapelle et un dénouement un peu plus développé surtout. Je l’ai trouvé beaucoup trop rapide et trop simple à mon goût par rapport à la complexité de l’histoire, j’aurai aimé en savoir un peu plus long. Vous allez me dire, il n’y a que des points négatifs mais non! J’ai aimé l’histoire et son originalité, vraiment je pense qu’avec un peu plus de profondeur pour les personnages, et un peu plus de détails sur les points cités plus hauts, j’aurai adoré ce livre, mais là, il me manque toutes ces petites choses.

Pour conclure, c’est un avis mitigé puisque même si l’histoire m’a plu, il me manquait pas mal de choses pour que l’auteur réussisse à m’emporter dans son roman. Je pense qu’il trouvera certainement son public parce que son histoire est vraiment originale et intéressante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par louve le Lun 3 Sep 2012 - 21:39

Je tiens en premier lieu à remercier Nour pour ce livre voyageur. La lecture fut sympathique, mais pas aussi effrayante que ce que j'aurais pu penser.

Mathias Crugeur grandit avec un secret lourd à porter. Il a commis enfant, un crime et il tente de l'oublier, mais c'est impossible. Lorsque sa nourrice des années plus tard découvre ce qu'il a fait, elle va tenter de le punir en usant de la sorcellerie. Peu à peu, Mathias va sombrer dans la folie de ces tours malicieux et de ce roman qu'il écrit pour se faire pardonner de son crime.

Le style de Christine Casuso est agréable. Il est fluide et facile d'accès, même si l'absence de dialogues m'a énormément dérangée. J'ai eu l'impression de lire une longue nouvelle. J'ai eu aussi beaucoup de difficulté à m'imaginer les protagonistes avec le manque de descriptions de ceux-ci.

L'histoire m'a plu, mais sans plus. C'est sympathique à lire, seulement au fond, il n'y a rien d'innovant et le tout est assez rébarbatif dans son traitement. Les protagonistes passent leur temps à faire les mêmes choses : dormir, écrire, se promener ou pour certains souhaiter la vengeance. Un peu dommage vu le potentiel que l'intrigue offrait. C'est incroyable, mais ce roman est très court : 144 pages et pourtant je l'ai trouvé long. Il ne s'y passe pas vraiment de choses intéressantes, c'est souvent des répétitions : le héros s'endort, il va subir des cauchemars très réalistes, et même lorsqu'il est éveillé, on le fait souffrir. Fantômes, hallucinations, douleurs physiques et psychiques. Beaucoup de choses déjà vues dans la littérature de l'épouvante. Du coup, ça m'a un peu laissée de glace. Je n'ai pas frémi, pas ressenti de peur ou d'angoisse, mais juste un minuscule intérêt pour les protagonistes dont le sort ne m'a pas satisfaite ni convaincue. C'est d'ailleurs un roman davantage centré sur la sorcellerie que sur l'angoisse et la peur que nous offre l'auteur. A moins seulement que je ne sois pas le bon public pour l'ouvrage, ce qui pourrait être exact. Très sincèrement, je ne vois pas quoi ajouter d'autres parce que le roman est très fin, très court aussi il y a peu matière à en faire une longue chronique même si j'ai beaucoup de choses à en dire, je finirais forcément par spoiler, et là n'est pas mon but. Je pense que l'auteur devrait s'inspirer des auteurs comme Cliv Barker, Graham Masterton ou encore Dean Koontz pour le côté angoissant. Même Thomas F.Monteleone est un auteur dont ses romans sont angoissants parce que je pense qu'il a manqué de deux choses dans ce roman :
*de dialogues pour nous permettre de davantage découvrir nos héros, via leur façon de parler et de réagir. On a là la sensation de voir un film muet, et je n'ai pas été très réceptive à cela.
*d'ajouter des événements différents au lieu de reprendre toujours la même chose, la tempête, l'orage, les bruits de pas, les brumes étranges... sont autant de choses qui sont déjà vu dans la littérature et qui ne fonctionne plus forcément ^^
Maintenant, je sais que je relirais sans aucun souci Christine Casuso parce que j'ai sincèrement apprécié sa plume, mais je pense qu'elle est davantage faite pour des romans un peu plus mouvementés, ce que j'espère avoir l'occasion de lire !

Des personnages il y en a bien trop peu et ceux-ci m'ont semblé inhumains devant l'absence de dialogues ou de discussions de leur part.

En bref, un roman sympa à lire, mais qui souffre de trop de petits défauts et d'une absence d'atmosphère angoissante pour vraiment nous faire sursauter. J'ai toutefois apprécié la plume de l'auteur et je renouvellerais l'aventure sans problème si Christine Casuso nous propose un autre ouvrage de son cru.

Ma note : 2/5
avatar
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Lili.M le Sam 6 Oct 2012 - 10:39

Je tiens à remercier chaleureusement Nour , pour m'avoir fait partager cette lecture ; malheureusement , je n'ai pas vraiment accroché

Mon avis:

Mathias, fils de la famille Crougueur, et, Alban fils de la gouvernante de la maison, Madeleine, sont élevés ensemble.
Camarades de jeux, c'est au cours de l'un d'eux que le drame va survenir
Nous sommes ensuite projetés des années plus tard, Madeleine est toujours au service de Mathias.Celui-ci, devenu écrivain à succès, peaufine son dernier ouvrage, jusqu'à ce qu'une multitude de phénomènes étranges se produisent et que cela l'amène à douter de son équilibre mental

Tous les ingrédients étaient là pour que j'adhère à ce récit, malheureusement la sauce n'a pas prise sur moi
Pourtant le prologue était prometteur.L'auteur posait bien les bases de son récit
Mais très vite, j'ai eu l'impression d'être noyée sous un flot de phénomènes paranormaux et créatures surnaturelles; ce qui fait qu'une espèce de routine s'est installée , et, j'ai du coup , décroché

C'est dommage car quelques passages se démarquaient , par exemple, quand Mathias arrive dans la chapelle en pleine cérémonie rituelle, et, que, Black Bird officie.Malheureusement, ces moments surnageaient, au milieu d'autres et ,j'ai eu une impression de trop-plein

Au niveau des personnages, Mathias et Madeleine , je n'ai pas réussi à me sentir en empathie avec eux .Sans doute que la narration à la 3ème personne y est pour beaucoup .Je me suis sentie assez détachée de ce qui leur arrivait

Enfin, il m'a fallu attendre les 3/4 du roman pour avoir certaines explications, et, réussir, ainsi à relancer mon intérêt ; mais je suis en fait restée sur ma faim, j'ai trouvé que c'était assez vite expédié

Je le regrette , je suis donc complètement passée à côté de cette lecture , je n'ai pas eu les frissons escomptés

Ma note: 2.5/5
avatar
Lili.M
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 743
Date d'inscription : 26/03/2012

http://lilimlire.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par kreen78 le Jeu 6 Déc 2012 - 23:27

Que pensez-vous de la couverture ? Moi elle m’a fait craquer. Et du titre du roman ? C’est d’abord avec ça que j’ai eu envie de le lire.
Je trouve que ces deux éléments doivent bien coller au roman. Je me fie souvent à ça au début. Mon œil est facilement attiré, puis je lis la quatrième de couverture pour savoir si j’ai eu raison de m’y intéresser. Ici, le petit résumé, qui suggère plus qu’il ne dit, sied parfaitement à ce que l’on trouve à l’intérieur. Le fond et la forme vont très bien ensemble. Ce qui fait que j’ai eu ce à quoi je m’attendais. Même au-delà. Je ne pensais pas que sa plume serait aussi parfaite (à mon goût). Pourtant, quand j’ai commencé ma lecture, j’ai eu un peu peur de m’endormir dessus, car j’avoue que les récits sans dialogue ont parfois du mal à me tenir éveillée (même si l’histoire est bonne). Je n’ai pas eu le temps de me poser la question deux fois ! J’ai été très vite impressionnée par ce que j’étais en train de lire. Puis j’eus peur de voir des clichés ou du déjà-vu dans des films fantastico-horreur… Mais pas du tout, et cela m’a vraiment épatée ! J’ai eu une période où je lisais et regardais beaucoup de ce genre. Et là j’avais l’impression d’entrer dans un univers bien propre à l’auteure. Elle m’a fait frissonner d’horreur, avec ses mots, ses phrases si bien écrites que l’on s’y croirait vraiment. J’ai même fini par jubiler car au fur et à mesure de l’histoire j’avais le sentiment que je transposais moi-même mes idées les plus folles, les plus horribles et les plus tordues qui soient ! C’était vraiment une impression étrange…

Christine Casuso a du talent dans sa façon de décrire les situations. On est de suite happé puis choqué par ce que l’on lit, car c’est extrêmement bien décortiqué. Elle ne prend aucune pincette et nous enfonce réellement dans les ténèbres avec Mathias, le personnage qui plonge dans l’enfer malgré lui.

Pour ce qui est des personnages, même si les principaux ne sont que deux, Mathias et Madeleine, ils sont d’une importance capitale et leur personnalité est décrite tout au long de l’histoire. Cela nous donne l’impression de vraiment les connaître et même de compatir un tant soit peu au malheur que vivent à la fois Madeleine, vengeant la mort de son fils, et Mathias, subissant trente ans plus tard le châtiment du diable pour avoir tué son compagnon d’enfance Alban, fils de Madeleine. Non vraiment, ce livre est excellent.

Avec la couverture, le titre et la quatrième de couverture, je pensais savoir à quoi m’attendre en ouvrant ce livre. C’était réellement peu par rapport à ce que mes yeux et mon cerveau ont reçu au fil des pages ! Il n’est pas trop long, se passe de descriptions inutiles, le style de romans que j’aime en somme. Un très bon livre d’horreur, exactement comme je souhaitais lire un jour.

Ma note : 4,5/5

Merci à Nour de l'avoir mis en livre-voyageur !
avatar
kreen78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 1710
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation Massy (91)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ecrivaine et correctrice/relectrice professionnelle

http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par angelebb le Mer 30 Jan 2013 - 9:52

Mon avis...
*

J'ai lu cette toute petite histoire qui a attéri chez moi grâce à Nour qui l'a proposé comme livre voyageur, merci beaucoup pour ce partage!

Au niveau de l'histoire...globalement, j'ai apprécié cette lecture. C'est une histoire sympathique où la magie noire va être utilisée afin de nuire et pour assouvir une terrible vengeance!

La tension est présente tout au long du roman où règne une ambiance malsaine et oppressante et je me suis demandée jusqu'où la folie allait m'emmener!

Toutefois, je trouve que quelques points dérangent la fluidité de ce roman.
Beaucoup de scènes se ressemblent (par exemple, il y a deux ou trois scènes où le héros se retrouve dehors en plein orage)! Ce détail, empêchant à l'histoire d'avancer, casse le rythme qui doit être imposé au vue de la taille du roman! Ces répétitions sont très désagréables, favorisant une impression de stagnation.

Ensuite, au niveau de la mise en page, j'ai été géné par le manque de clarté et d'espace! Peut-être est-ce pour un soucis d'économie mais les paragraphes en étant pas assez départagés rendent parfois la lecture pénible et sa chronologie difficile à suivre.

Au niveau des personnages......j'ai été séduite par les personnages et les émotions qu'ils m'ont fait ressentir!

Dès le départ de l'histoire, Mathias apparaît comme un enfant machiavélique et mauvais. De ses jeux dangereux découleront finalement son plus grand malheur, à son grand regret!
Puis l'action de l'histoire présente notre personnage à l'âge adulte, responsable totalement changé par rapport à son enfance!
J'ai apprécié ce revirement de caractère en passant d'un "héros" plus que détestable auquel on ne peut que s'attcher par la suite!

Dans cette histoire, les apparences sont trompeuses, les protagonistes fourbes et calculateurs et/ou innocents et fragiles.

Mon ressenti 13/20

avatar
angelebb
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 35
Messages : 250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation PACA

http://angelebb.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LIVRE DES TENEBRES de Christine Casuso

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum