Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

CONTES CRUELS de Villiers de l'Isle-Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

CONTES CRUELS de Villiers de l'Isle-Adam

Message par Melusine le Ven 9 Mar 2012 - 13:01



Résumé

" Noir et cher scélérat, à toute heure, je lis les Contes depuis bien des jours ; j'ai bu le philtre goutte à goutte...
Tu as mis en cette œuvre une somme de Beauté extraordinaire. La langue vraiment d'un dieu partout ! Plusieurs de tes nouvelles sont d'une poésie inouïe et que personne n'atteindra : toutes, étonnantes " (Mallarmé à Villiers de l'Isle-Adam).
« J'ai connu un certain nombre d'hommes qui ne vivaient qu'aux cimes de la pensée, je n'en ai pas rencontré qui m'aient donné aussi nettement, aussi irrévocablement l'impression du génie » (Maurice Maeterlinck).

411 pages
1893
8,90 €
EDITIONS FOLIO

avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTES CRUELS de Villiers de l'Isle-Adam

Message par Melusine le Dim 11 Mar 2012 - 15:10

Mon avis: Publié en 1883, il regroupe vingt-huit « contes » de manière très éclectique : fables satiriques sur la société bourgeoise, contes louant un idéal toujours perdu avant d’être atteint, poèmes en prose, anecdotes d’un quotidien corrompu, le recueil est cependant traversé d’intentions qui lui donnent une cohérence dans les types de ses personnages, la critique de la science positiviste, l’imaginaire et sa toute-puissance.

Je citerai mes préférés : Véra, où le comte d’Athol parvient, grâce à la force de son amour, à ramener un instant à la vie sa défunte épouse ; A s’y méprendre, où le spectacle des bourgeois est parfaitement identique à celui de cadavres ; La machine à gloire, qui révèle le mécanisme installé dans les théâtres pour faire applaudir les spectateur ; L’inconnue, jeune beauté frappée de surdité qui constate le caractère usé des paroles d’amour.

Autant de contes vites dévorés et qui laissent un sourire amer…

Ma note: 5/5
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum