Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

64% 64% 
[ 27 ]
36% 36% 
[ 15 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 42

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Mariiine le Jeu 6 Mai 2010 - 20:40

Rappel du premier message :

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et c’est donc sans apriori que j’ai commencé ce thriller qui m’a tenu en haleine de la première à la dernière phrase !

Le style de Sire Cédric semble assez particulier, il nous plonge en effet, dans une enquête vraiment sanglante, très mystérieuse, et qui dépasse la réalité ! On ne sait jamais que croire, on ne peut avoir aucune certitude !
Le mystère se développe au fur et à mesure, on est amené à s’interroger sur la suite et surtout sur la résolution de l’enquête! Les commissaires Vauvert et Svärta arriveront-ils à venir à bout de ce monstre qui semble presque intouchable ?

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre est que l’action ne s’essouffle jamais ! C’est une suite de péripéties et de surprises durant ces 450 pages ! Une fois le lecture commencée, c’est donc très difficile de s’arrêter ! De plus les chapitres sont vraiment courts, ce qui accélère encore le rythme du récit !

En plus d’une enquête palpitante, Sire Cédric nous présente plusieurs personnages plus intéressants les uns que les autres, même si j’ai eu un petit coup de cœur pour le personnage d’Eva!
Cette jeune femme, avec un don d’empathie particulier est, effectivement, un personnage des plus attachants ! Dès le début de l’histoire, on comprend que son passé a été chargé et qu’elle est loin d’être aussi forte qu’elle veut le faire croire !
Ensuite, il y a le commissaire Vauvert, que j’ai également beaucoup apprécié ! Il est impulsif, ne se laisse pas marcher sur les pieds et part souvent au quart de tour, j’ai bien aimé son tempérament !

Je n’en dit pas plus sur l’intrigue car je ne voudrais surtout pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs !

En résumé, j’ai adoré ce thriller! Les personnages sont intéressants, l’action est toujours présente, l’enquête nous tient en haleine du début à la fin ! C’est un livre que je recommande fortement !
Une chose est sûre, ce livre n’est pas le dernier que je lirais de cet auteur !
avatar
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas


Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par taylor le Dim 2 Sep 2012 - 20:12

Plusieurs disparitions de jeune fille ont conduit le commandant Svärta à s'associer avec Alexandre Vauvert pour se lancer sur la piste des criminels. Ce qu'ils vont découvrir est l'anti chambre de l'Enfer. Mais les tueurs sont stoppés et tout va bien. Oui mais non, quelques temps plus tard, les meurtres reprennent sous le même mode opératoire. Ce n'est pas fini.....

L'Enfer n'est pas loin. Nos deux héros vont devoir aller puiser au tréfonds d'eux mêmes pour arriver à mettre un terme à cette boucherie. Aux personnes qui n'aiment pas le sang, ne lisez pas ce livre, celui-ci coule à gros bouillons. En revanche, si vous souhaitez découvrir pourquoi ce sang est versé, lisez le.

L'auteur sait mêler le "normal" et le "paranormal" dans un roman qui nous transporte dans des mondes que tout un chacun pensait ne pas exister. Malgré l'horreur relatée dans toutes ces pages, je n'ai pu m'empêcher de les tourner pour connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai tremblé et vibré pour Eva et Alexandre car ils ne seront pas épargnés, c'est le moins que l'on puisse dire.

J'ai aimé avoir peur, j'ai aimé faire "beurk, pouak, baaaaaah quelle horreur"; "tiens prends ça dans tes dents..." bref vous voyez le genre : cette lecture vous la vivez.
avatar
taylor
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 746
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation Haute Normandie
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Juriste / lire, fitness, loisirs créatifs

http://totalybrune.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Clairdelune le Dim 2 Sep 2012 - 21:16

Et une de plus qui a accroché ! Moi je dis, vivement le tome 2 Very Happy
avatar
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 19
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par taylor le Dim 2 Sep 2012 - 21:17

J'ai lu le tome 2 et je suis tout aussi enthousiaste Wink
avatar
taylor
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 746
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation Haute Normandie
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Juriste / lire, fitness, loisirs créatifs

http://totalybrune.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Invité le Dim 2 Sep 2012 - 22:09

Mon Avis :

Les thrillers/policiers ne constituent habituellement pas un genre que j’affectionne beaucoup en dehors des romans de Dean Koontz et pourtant, j’ai dévoré celui de Sire Cédric en à peine trois soirées. Je suis tout simplement bluffée par ses talents d’écrivain, il parvient parfaitement à décrire ses personnages et les lieux qu’ils fréquentent sans casser le moins du monde le rythme de la narration. On plonge dès les premières pages dans une action envoûtante : l’intrigue démarre sur les chapeaux de roue et prend aux tripes. Impossible de relâcher le livre au moment qu’on s’était fixé, on en veut plus, encore plus, toujours plus. On stresse, on frémit, on grimace, on craint le pire… mais on continue à tourner les pages pour enfin comprendre le pourquoi du comment.

L’héroïne est assez particulière tant au niveau physique (elle est albinos) qu’au niveau du caractère (elle a connu une expérience particulièrement traumatisante dans l’enfance et bien que profileuse dans la Brigade Criminelle, elle n’a vraiment rien de conventionnel). On la découvre forte et inflexible, sûre d’elle et un brin arrogante, et pourtant au fil des pages, on réalise que certains traits de sa personnalité ne sont que façade. Eva est toute aussi torturée au quotidien que les victimes au moment de leur triste agonie, elle nage en plein cauchemar et en vient à se demander comment la société peut générer des tueurs en série comme celui dépeint dans De Fièvre et de Sang.

L’ambiance de ce livre est glauque et oppressante, on plonge directement dans les méandres de l’âme humaine et j’ai souvent été déstabilisée par la façon dont l’auteur sait se jouer de ses lecteurs. On jongle constamment entre deux concepts pourtant diamétralement opposés : des personnages que l’on voyait déjà morts survivent envers et contre tout tandis que d’autres que l’on n’imaginait pas périr dans le feu de l’action tombent les uns après les autres. L’intrigue oscille entre une époque contemporaine et des mythes passés, entre folie furieuse et forces occultes, thriller et fantastique, on ne sait pas trop sur quel pied danser ni quel regard apporter sur les faits. Sire Cédric distille les indices et les révélations avec parcimonie, lentement mais sûrement, et pourtant le rythme reste effréné et on ne bénéficie pas du moindre répit. Les frontières entre le réel et l’irréel deviennent floues, le début et la fin du cauchemar s’entremêlent avec une obsédante complexité.

Je n’ai vraiment pas grand-chose à redire à ce petit bijou. En dehors de la découpe parfois étrange des chapitres. Ils sont courts et accélèrent encore l’effet « course contre la montre » ressenti par notre équipe d’enquêteurs, mais parfois un nouveau chapitre est entamé alors qu’il est dans la continuité directe du précédent et cela aurait donc peut-être mérité un petit regroupement. À partir de la 4ème partie, certains chapitres concernant Eva ou le tueur sont au présent quand tout le reste est conjugué au passé, et un certain détail du grand final m’a échappé et donc un peu frustrée, car même si j’ai des idées sur le sujet, j’aime quand les choses sont claires et nettes dans mon esprit. J’espère que « Le Mois de Sire Cédric » chez Book en Stock me permettra d’aborder le sujet avec l’auteur, mais ces quelques minauderies mineures de ma part n’ont en rien entamé le plaisir que j’ai eu à dévorer cet ouvrage et à découvrir ce formidable auteur français qui n’a rien à envier aux « plus grands » outre-Atlantique.

La fin est magistrale, époustouflante, surprenante. Elle nous laisse pantois tant l’auteur aura réussi à brouiller les pistes du commencement jusqu’au dénouement, apportant une certaine réflexion sur les motivations de l’être humain et une intrigue à l’intensité et à la finesse grandissantes…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Clairdelune le Lun 3 Sep 2012 - 14:24

taylor a écrit:J'ai lu le tome 2 et je suis tout aussi enthousiaste Wink
Tu me donnes encore plus envie... c'est malin ça, j'aimerais terminer mes challenges avant de le lire Razz
avatar
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 19
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par taylor le Lun 3 Sep 2012 - 21:39

c'est fait pour Laughing
avatar
taylor
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 746
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation Haute Normandie
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Juriste / lire, fitness, loisirs créatifs

http://totalybrune.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Invité le Mer 5 Sep 2012 - 1:02

Mon avis :
L'horreur et moi, on peut dire que ça fait deux. Mais malgré sa réputation de thriller fantastique gore au possible, ce livre m'a attiré dès la lecture de la quatrième de couverture. Et les avis parus sur la blogosphère n'ont fait que renforcer mon envie de me le procurer ! J'ai finalement profité de ce qu'il soit proposé en lecture commune sur Club de Lecture pour l'acheter - et le lire. Le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne regrette pas le moins du monde mon achat. Alors certes, c'est oppressant, glauque à souhait et très angoissant, mais c'est aussi terriblement addictif ! Coup de cœur pour cette histoire coup de poing menée tambour battant par Sire Cédric, un auteur français que je relirai avec un immense plaisir !

Eva Svärta est une flic albinos dotée d'un sixième sens hors du commun. Envoyée dans le sud de la France pour enquêter sur une affaire de meurtres particulièrement violents, elle ne tarde pas à découvrir l'identité des assassins, puis à mettre un terme à leurs agissements. Pourtant, un an après le bouclage de l'affaire, les meurtres reprennent avec la même violence haineuse, laissant la police criminelle dans l'incompréhension la plus totale. Accompagnée du commandant Vauvert, Eva Svärta reprend l'enquête depuis le début. Mais alors que des évènements défiant toute rationalité semblent se produire sous leurs yeux, le propre passé de la jeune flic la rattrape, menaçant de l'engloutir dans les ténèbres. À nouveau.

S'il y a bien une chose à retenir de cette lecture, c'est sans conteste la minutie avec laquelle l'auteur a tissé la trame de son histoire. S'inspirant des mythologies et de l'Histoire hongroises, Sire Cédric nous compose un thriller fantastique des plus déroutants. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il sait où il va, le Sire Cédric. Je peux vous assurer que cette lecture vous ballotera en tous sens, tant et si bien que vous croirez avoir compris tous les tenants et aboutissants de l'intrigue... alors qu'en fait pas du tout. Car oui, l'auteur parvient à nous surprendre à chaque chapitre ! Et lorsque vous croirez cette macabre affaire enfin terminée, ce ne sera que pour vous apercevoir à la page suivante que tout est loin, très loin d'être fini. L'auteur semble être maître dans l'art de ficeler des intrigues : les moments de détente sont parfaitement bien placés dans le récit, de sorte que le lecteur n'a quasiment aucun répit. On ne peut que retenir son souffle. Et attendre la suite.

Ici, pas de place à l'inaction. Dès les premiers chapitres, nous sommes plongés au cœur de l'enquête, et l'auteur ne se gêne pour décrire avec force détails les horribles tortures infligées aux victimes. Âmes sensibles s'abstenir. J'ai plusieurs fois mis en pause un chapitre parce que j'avais les boyaux complètement tordus. Mais finalement, après quelques minutes, totalement incapable de ne pas continuer la lecture, je m'y remettais avec une incommensurable avidité, non dépourvue d'une certaine fébrilité. Vous l'aurez compris, ce livre m'a tenu en haleine jusqu'au bout. Il est dérangeant, oppressant, répugnant, mais aussi terriblement entrainant. Et c'est justement ce point qui m'a fait adorer ma lecture !

Concernant les personnages, je tire mon chapeau à monsieur Cédric : Ils sont d'une profondeur bluffante. L'auteur semble prendre un certain plaisir à les torturer pour explorer la noirceur de l'âme humaine. Eva et son histoire sont vraiment passionnantes ! On ne peut que s'attacher à cette femme dont la vie a été brisée par un monstre de la même engeance que ceux qu'elle traque. Mais je ne vous en dis pas plus, de peur de vous spoiler. Si le personnage d'Eva m'a totalement convaincu, je reste plus sceptique en ce qui concerne le meurtrier. Son mobile m'a semblé bien trop léger pour justifier de tels actes. Mais ça reste tout de même bien trouvé !

Au niveau du style, mon seul petit regret concernera les répétitions. J'ai trouvé qu'il y en avait trop, notamment pour les noms des personnages. Ça ne m'a pas énormément dérangé, mais il faut tout de même le souligner. À côté de ça, l'alternance de chapitres courts / longs et l'emploi du présent dans les moments intenses accordent au récit un rythme " affolant ", qui colle parfaitement à l'ambiance de l'histoire.

Comme je vous le disais, ce livre a été pour moi un véritable coup de cœur ! Plus encore : une véritable révélation ! J'ai adoré frissonner au fil des pages, sentir cette boule se former dans mon ventre lors des moments les plus durs et les plus intenses. Car oui, ce récit m'a pris aux tripes. Et l'on ne peut que s'accrocher au sort des personnages, comme si sa vie en dépendait.

Coup de cœur
coeurs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par enigma le Mer 24 Oct 2012 - 15:35

Intriguée par son succès phénoménal sur la blogosphère, j'ai voulu me forger ma propre opinion sur ce roman. Je peux vous dire d'ores et déjà que j'ai adoré, véritable coup de cœur pour moi!

A peine a-t-on ouvert les premières pages que nous sommes plongé au cœur de l'action, dans une atmosphère pesante et stressante. Le commandant Eva Svärta et Alexandre Vauvert pensent avoir découvert les meurtriers d'une série de meurtre qui sévit près de Toulouse. Ils se rendent en Ariège, dans la ferme des meurtriers, les frères Salaville : " Depuis le début, elle avait compris que les Salaville suivaient un délire mystique. C'était le point commun entre toutes les disparitions. La seule chose à laquelle elle ne s'était pas attendue, c'était que leur psychose ait pris de telles proportions"
Très vite l'affaire est conclu, trop vite peut être, car un an plus tard, sur Paris, une série de meurtre avec des méthodes similaires commencent...

L'histoire est complexe, haletante, stressante et originale.
Tout d'abord, l'intrigue est bien ficelée, le mélange explosif de style entre Thriller et Fantastique rend très bien, on découvre à travers ce genre nouveau pour moi l'univers de l'auteur.

La construction des chapitres alterne entre le personnage d'Eva et celui d'Alexandre, les deux personnages principaux.

Eva Svärta est décrite comme la meilleure profileuse de la Brigade criminelle. Sa spécialisation? " tout ce qui touchait de près ou de loin aux sectes, et tout particulièrement aux affaires baignant dans l'occulte". Son profilage consiste à étudier les comportements et les relations humaines.
En dehors de son travail, nous retrouvons une femme marquée par son passé, par un évènement traumatisant qui continue de la hantée nuit et jour. Elle essaye de refouler "les démons" de son passé, sans arriver à les contrôler.
J'ai beaucoup aimé le personnage d'Eva qui fait de sa faiblesse une force. C'est une femme forte travaillant dans un monde d'homme, indépendante et courageuse.Elle n'attend pas d'être protégée par des hommes pour agir à sa guise. Elle est dotée d'un physique atypique: par son albinos, Eva peut en troubler plus d'un et faire parler d'elle. Ne supportant pas la lumière, elle est contrainte de garder des lunettes noires.

Alexandre Vauvert, est un grand homme, dans tous les sens du terme. Il aime son travail et approfondir les enquêtes jusqu'au dénouement. Il a beaucoup d’instinct et est parfois contraint d'enfreindre les règles pour le suivre. Son côté homme brute n'est qu'apparente, il fait preuve de beaucoup de cœur et d'un amour grandissant pour la profileuse albinos.

Concernant le style de Sire Cédric et de l'auteur en lui-même, je dois dire que ce fut pour moi une très bonne expérience, à renouveler au plus vite !! Je pense qu'on peut être fier d'avoir un aussi bon écrivain français. Sa plume est fluide et vive, chaque mot, chaque phrase sont bien pesés.

En conclusion, De fièvre et de Sang est un roman très bien construit, qui nous tient aux tripes et en haleine jusqu'au bout. Impossible de lâcher le roman avant de l'avoir terminé. Âmes sensibles, s'abstenir!
avatar
enigma
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 25
Messages : 53
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante en Lettres Modernes / lire, sortir, aller au cinéma...

http://metamorphoselivresque.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Invité le Mar 23 Avr 2013 - 9:07

C'était mon premier Sire cédric j'avais entendu beaucoup de bien de cette auteur donc j'ai voulu tenter et franchement j'ai pas été déçu Smile
Moi qui a une vitesse de lecture assez lente là j'ai commencer ce livre et je n'ai tout simplement pas pu m'en détacher Very Happy

Mon avis:
Ce livre est constituer de 6 partie et de 103 chapitre plus ou moins court.
Quand on commence ce livre il y a une chose à savoir, qu'on ne pourra pas le lâcher jusqu'a la fin...
La plume de l'auteur nous plonge directement dans cette univers de chaos, nous dévorant pour toujours en savoir plus, pour être de plus en plus accros... Sortirons nous indemne de ce livre? Non je ne crois pas... Il faut vraiment garder à l'esprit que tout cela n'est qu'un livre et rien de plus, car sinon nous pourrions être amener à croire que cela existe.
Un livre qui ce lis simplement, sans mot complexe, sans difficulter particulière et pourtant il révèle une histoire assez complexe basé sur des faits surprenant qui ont été dans l'histoire...
Tout cela nous pousse à se poser des questions, croire ou non au paranormal? Cette question n'est pas la plus essentiel, sa pousse surtout à la réflexion sur la vie et biensur la mort...
Ce livre nous emue à chaques instant pour ces meurtres, ces étrangeté, ainsi que sa petite romance.
Je voudrais en dire plus sur mon ressentis mais j'ai trop peur de vous spoiler :/ et ce livre est trop sublime pour dévoiler quelconque suspense même s'il y en a tout le long de se livre.
Il faut tout de même savoir pour les âmes sensible qu'il faudrait mieux s'abstenir ou alors mettre un livre léger à côter sinon ça risque d'être dur dur pour vous et les cauchemards risque d'envahir vos nuit... Mais après tout n'est-ce pas ce que l'on demande à un thriller?
Un vrais coup de coeur pour ma part, un pur régal Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par papillon_154 le Mar 23 Avr 2013 - 9:28

Sire Cédric... En plus d'être un auteur talentueux il est tout en humilité Smile (et mignon, ce qui ne gâche rien Wink ).
"De fièvre et de sang" est le le premier roman de cet artiste que j'ai lu et je dois dire que j'ai beaucoup aimé.
J'ai lu ce livre dans le cadre de la réalisation de mon TFE et son apport à l'évolution de la figure vampirique est tout simplement intéressant.
En plus d'être un excellent thriller, il nous entraîne dans une histoire où le fantastique est omniprésent.
A l'instar de Maxime Chattam, Sire Cédric est capable de jongler avec les différents genres littéraires, ce qui en fait une lecture très agréable, rythmée et passionnante.
Je ne peux que le conseiller, que ce soit pour les amateurs de thriller ou de fantastique.
avatar
papillon_154
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 42
Messages : 151
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation Entre ici et ailleurs (Belgique)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Employée administrative.

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par zebuline le Mar 10 Déc 2013 - 18:04

J’ai enfin pris le temps de finir ce livre … je l’avais commencé en début d’année, mais je l’ai mis de côté pour un partenariat et au final j’ai mis du temps à le reprendre … C’est Yezahel qui m’a motivé à le reprendre. Donc voila j’ai fini cette lecture !

Je me suis facilement laissé prendre par cette histoire. Les actions sont très rapproché, et donc pas le temps de s’ennuyé ! Surtout que l’auteur ne nous fais pas suivre un seul personnage, on suit, les des enquêteur principaux : Eva et Vauvert mais aussi les victimes.

La partie principal de ce livre reste l’enquête autour des meurtres de jeunes filles, mais on apprend aussi par bride le passer d’Eva ces passages m’on plu également !

L’auteur mêle habilement le côté très réaliste d’un tueur en série, mais une pointe de fantastique est là et elle s’accentue en arrivant sur la fin du livre.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, malgré que je ne sois vraiment pas une fan du genre thriller, ce qui est assez étonnant pour moi !
avatar
zebuline
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 29
Messages : 178
Date d'inscription : 03/04/2013

http://lesetageresdezebuline.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Samlor le Lun 24 Mar 2014 - 15:03

J'ai juste adoré!!!

Je vous mets mon bel avis


Spoiler:

Voilà un livre dont j'entendais parler en long et en large par mes copinautes livresques. Etant une amatrice de thriller, de ceux qui n'épargent rien, j'étais assez sûre d'apprécier cette lecture. Et évidemment, je ne me suis pas trompée. Ce livre a été une vraie partie de plaisir.
 
Bon, on tombe peut-être sur le cliché de ces enquêteurs mal dans leur peau qui ne respectent jamais la procédure et n'en sont pas tant que ça inquiétés mais... pas grave aimerais-je dire. Car ça marche.
 
Eva est un personnage que j'aime énormément, car complexe et attachante. C'est une femme qui a d'énormes fêlures qu'elle essaie tant bien que mal de colmater, sans grand résultats d'ailleurs. Ces brèches sont trop nombreuses... Elle les cache avec une vie réglée comme une horloge et un acharnement sans limite dans la résolution de ses enquêtes. Derrière ses lunettes noires, Eva, albinos, est une personne à part, ô combien intelligente et sensible.
 
Vauvert, sans bien la connaître, devine les forces et faiblesses de sa partenaire. C'est quelqu'un de bien seul, avec ses tourments personnels qui l'empêchent de mener une vie classique. Avec Eva, il trouve une compagne peut-être autant voir plus touchée que lui par la vie et qui sait se battre pour se lever chaque matin. Une personne qui le comprend, et surtout, ne le juge pas.
 
Ainsi, quand l'enquête se clôt rapidement et que chacun rejoint sa brigade, Vauvert se sent terriblement seul. Et pourtant, l'un et l'autre sait au fond de lui que ce n'est pas fini.
 
Et cela ne manquera pas. Tout recommence; les meurtres, le sang et tout ce rituel qu'Eva arrivera à reconnaître assez vite. Mais sa proie peut aussi devenir prédateur et Eva ne pourra plus compter que sur Vauvert...
 
J'ai été emportée par le roman. Là où je me suis plus que régalée, c'est au niveau du fantastique. Car disons-le, un thriller peut aller assez loin dans les délires psychopathes des tueurs... Mais quand on rajoute du fantastique, très franchement, là, on peut aller où on veut. La marge de manoeuvre est bien plus grande et nous, lecteurs, savons que tout est permis. Le plus fou peut se révéler véridique, ce que l'on craint et qui est impossible chez un autre auteur l'est ici. Et du coup, je me suis bien calée dans mon fauteuil en laissant venir le récit et qui vivra verra.
Le seul point négatif pour moi au final est le sang. Je ne suis pas une délicate, je lis sans autre problème des auteurs comme Chattam ou Grangé qui savent mettre en scène des épisodes sanglants, c'est juste qu'ici, cela revenait trop souvent et en trop grande quantité. C'est un mauvais jeux de mot, mais j'aimerais dire: trop de sang tue le sang X) Navrée, c'est la seule métaphore qui me vient à l'esprit.
Mais vraiment, c'est le seul point qui m'a dérangée. Sinon, comme je l'ai déjà dit, les personnages sont un régal, l'intrigue est complètement folle, l'écriture très fluide et agréable... Non vraiment, même s'il est très difficile de conseiller ce genre de livres, si vous avez les nerfs bien accrochés et que le fantastique ne vous effraie pas, vous devriez aimer. J'espère pour vous en tout cas!
 
avatar
Samlor
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 26
Messages : 50
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture-Marche

http://samlor-en-livre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Littlepadfoot le Jeu 31 Juil 2014 - 18:15

De fièvre et de sang a été mon premier Sire Cédric et je peux maintenant dire que, avec Maxime Chattam en chef de file, que les auteurs français sont plutôt bons dans les thrillers !

L'intrigue m'a complètement happée, car c'est exactement le genre d'histoire que j'adore, lorsque que le méchant tueur en série est tué et que tout va bien dans le monde, mais en fait non ! Ce genre de scénario apporte toujours le surnaturel et le mélange suspens, gore et paranormal, c'est juste GÉNIAL !

Pour continuer sur l'intrigue, je l'ai trouvée très intéressante et différente par le côté très très sanglant. Le tout était très bien mené avec de très bon personnages. Et ça faisait longtemps que je n'avais pas réellement eu peur pendant ma lecture, mais bon le contexte s'y prêtait aussi, je lisais toute seule dans une grande maison inconnue avec la tempête qui faisait grincer tout le parquet de la maison  Laughing 

Pour parler surtout de l'héroïne, Eva Svarta, on peut dire qu'elle est vraiment atypique, pas souvent qu'on nous sert une héroïne albinos Razz Et puis elle est vraiment intelligente, c'est bien pour une fois que dans les thrillers ce soit une femme comme héroïne et comme enquêtrice. Je la trouve vraiment différente, courageuse et j'ai très hâte d'avoir la suite de ses aventures, de toute façon j'ai déjà le tome 2 uhuhuhuh Very Happy J'espère qu'on en apprendra plus sur elle et sur son passé d'ailleurs !

5/5
avatar
Littlepadfoot
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 2087
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante en Lettres Modernes et lectrice à temps plein

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Niobee le Dim 31 Aoû 2014 - 19:33

Je ne savais pas que c'était une trilogie !! Ca rajoute des livres dans ma PAL, car il est certain que j'ai envie de lire les prochains tomes vu la grande qualité de celui-ci.

J'ai absolument adoré ce tome, avec toute la mythologie autour de la comtesse hongroise (dont j'ai vu le film de Julie Delpy il y a peu de temps, qui vaut le coup d'oeil). Le côté fantastique qu'on ne retrouve pas toujours dans les thrillers m'a bien plue, car tellement bien intégré.

Les policiers sont de très bons personnages, j'ai hâte de savoir ce qu'il advient d'eux, même si ce ne sera forcément pas tout rose ! Eva, et son passé en particulier, est intrigante. J'imagine qu'on aura des réponses quand au traumatisme qu'elle a subi.

Vivement le prochain tome.

avatar
Niobee
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 776
Date d'inscription : 11/06/2013
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Assistante d'éducation / Cinéma / Séries / Lecture

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Walkyrie le Lun 27 Mar 2017 - 21:47

Sire Cedric signe un roman très sombre et sanglant mêlant astucieusement et finement le polar, le thriller et le fantastique au cœur d’une enquête palpitante. Un concept qui touche la lectrice que je suis, le surnaturel ayant un part à part entière dans l’enquête. Frissons et palpitations garantis !

« Un silence presque palpable retomba sur la ferme.
Vauvert plissa les yeux. Voilà ce qui clochait depuis le début. Il lui avait fallu tout ce temps pour mettre le doigt dessus. »

Au cœur d’une campagne profonde, où le silence règne en maître, le commandant Alexandre Vauvert et la profileuse Eva Svarta s’arrêtent face à une ferme des plus angoissantes. La fin d’une enquête qui devrait les mener aux meurtriers en série de plusieurs jeunes filles ayant disparu. Mais ce qu’ils découvrent dépassent la raison, des corps, nombreux, sauvagement mutilés, vidés de leur sang et bien pire encore. Ils pourraient bien avoir posé les pieds dans quelque chose qui dépasse tout entendement…

« Il désignait plusieurs formes noirâtres et longilignes, entassées le long du mur….
C’est quand il reconnut les ossements d’une main humaine qu’il comprit.
Des cadavres. On les avait découpés en morceaux et jetés pelé-mêle à cet endroit, ou la putréfaction les avait lentement liés, avait soudé leurs chairs à la manière d’un groupe d’amants emmêlés. »

J’ai pu découvrir l’auteur dans « L’enfant des Cimetière », roman qui était riche d’une atmosphère bien particulière et qui relatait une enquête menée par le Commandant Vauvert. Si l’auteur sait parfaitement tisser et manier les ambiances glauques et effrayantes, il dresse aussi des portraits de personnages plus forts les uns les uns que les autres.

Le personnage d’Eva Svarta, albinos sexy et violente mais aussi sensible et écorchée vive, travaille à la brigade criminelle de Paris, un personnage regardé de travers suite à des actes d’une éthique douteuse et un physique qui ne laisse personne indifférent. Elle se retrouve dans cette enquête à vivre des moments assez horribles qui vient avec violence lui rappeler de bien atroces souvenirs. C’est un personnage complexe, intense et original, qui n’hésite pas à faire justice elle – même, au passé très lourd et sordide qui se retrouve face à des meurtres innombrables et innommables.

« Souviens-toi que je suis… un monstre… qui tue les monstres… »

Celui d’Alexandre Vauvert est juste fantastique, le commandant défie toutes autorités pour sauver celle qui l’a aidé à résoudre l’enquête des Salaville. Le personnage est toujours aussi imposant et impressionnant, un colosse qui excelle dans son travail et qui n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat et à user de son statut pour résoudre ses enquêtes, on est loin de la finesse avec ce personnage, charismatique et fantasmatique. Dans ce roman, il est très légèrement au second plan par rapport à Eva mais il domine tout de même l’ensemble du récit, et il va devoir se confronter à son esprit rationnel pour mener à bien cette enquête qui réserve beaucoup de surprises.

« Ce ne sera pas la première fois qu’on sera forcés de trouver des explications rationnelles à quelque chose qui nous dépasse, crois-moi. Avec le temps, on finira même par se convaincre qu’on a rêvé. »

Et puis, il y a le personnage d’Erwan, un personnage plus doux que les deux autres, disons moins marqué par ses enquêtes et son passé, plutôt bon médiateur, bon policier qui prône une très bonne éthique. Le personnage est aussi plein d’humour, un beau gosse sûr de son charme qui cache peut-être aussi bien d’autre chose. Tout est que son duo improbable avec Vauvert est plutôt étonnant, une équipe éclectique et complémentaire qui fonctionne à merveille.

L’auteur est aussi très doué pour écrire des enquêtes digne d’un polar noir et d’un thriller intense, il y a ici une véritable intrigue policière se mêlant au fantastique. On reconnaît a priori bien là le style de Sire Cedric, l’auteur aime les enquêtes policières menées par des personnages très forts et qui ont de la « gueule » et qui en ont dans le ventre, on est loin de personnages édulcorés mais plutôt écorchés et marqués par un vécu difficile. On a une ambiance très particulière, c’est sombre, froid, venteux, pluvieux, très gothique, très noir, un véritable polar à l’ancienne dans les brumes qui cachent de douteux secrets… C’est sanglant, sanguinolent, violent, horrible, les meurtres s’accumulent, le sang gicle, s’écoule, les pauvres jeunes filles se retrouvent atrocement mutilés selon un rituel lent et incisif, il y a de la découpe, plutôt fine et lente, les victimes sont affreusement torturées de leur vivant, c’en est même presque à la limite du soutenable parfois. A cela s’ajoute, cette touche fantastique où les démons et le diable semblent très appréciés par l’auteur, des écritures étranges sur les murs, des loups aux yeux rouges apparaissant et disparaissant ci et là, c’est à la fois déstabilisant, effrayant et haletant.

« Tu vas devoir verser des larmes. Tu vas devoir supplier. C’est ainsi que le rituel doit se dérouler. C’est la douleur qui les attire. La douleur et les larmes. »

En bref, un thriller fantastique efficace aux personnages absolument divins et charismatiques. Il est évident que je remettrai mon nez dans un livre de l’auteur afin de retrouver Alexandre Vauvert et Eva Svarta !
avatar
Walkyrie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 580
Date d'inscription : 05/02/2014
Localisation Sud Clermont Ferrand
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ingénieure

http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA SVARTA (Tome 1) DE FIEVRE ET DE SANG de Sire Cédric

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum