Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

60% 60% 
[ 6 ]
20% 20% 
[ 2 ]
20% 20% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 10

DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Karine le Ven 24 Fév 2012 - 10:46




Résumé

Des démons ont apparus à la surface de la terre quand la crise économique a mis le monde à genoux. Atlanta n'a pas été épargnée. Des hommes ont choisi de devenir piégeurs de démons, un métier dangereux et exclusivement masculin. Enfin, jusqu'à ce que Riley, fille d'un piégeur redoutable, décide de devenir elle aussi apprentie piégeuse... Riley devra prouver qu'elle est de la trempe des meilleurs. Ça tombe plutôt bien, les démons n'attendaient que ça...


384 pages
CASTELMORE EDITIONS
(9 mars 2012)
14.90€

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Karine le Ven 24 Fév 2012 - 10:51

acheter via le forum :


_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Mathilde le Ven 24 Fév 2012 - 16:25

Il a l'air pas mal Smile
J'aime beaucoup la couverture Very Happy
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Gr3nouille2010 le Ven 24 Fév 2012 - 19:57

Bien envie de tenter aussi Very Happy
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Invité le Lun 27 Fév 2012 - 19:10

oui moi aussi il me dit bien Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par kokodu22 le Lun 27 Fév 2012 - 19:12

+1
avatar
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 19
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Kassandra le Mar 13 Mar 2012 - 18:26

L'univers dans lequel nous plongeons est envahi par des démons qui sont différenciés par classes allant de 1 à 5. Ceux de classe 1 étant les moins dangereux. Ici, on ne rencontre donc ni vampires ni métamorphes et cela fait du bien.

Les piégeurs sont là pour capturer les démons et les empêcher de nuire davantage. Au milieu de ce monde d'exclusivement masculin, nous faisons connaissance de la seule fille voulant devenir piégeuse car son père en est un.
Bien qu'elle soit vraiment humaine et fragile car elle encaisse des coups et des blessures, elle a une grande force de caractère et une détermination à ne pas se laisser faire.
Avec elle, on aborde également la perte d'un être cher donc les premières phases d'un deuil.

Autour d'elle, on rencontre Simon le timide et très croyant et Beck le faiseur de troubles, cela crée un triangle amoureux assez complexe.

Dès les premières lignes, l'action est présente et l'histoire me plait tant que j'ai du mal à lâcher le livre. Je me suis laissé entrainer à la suite de Riley mais en découvrant son monde par ses yeux.

Pour moi, c'est un mélange de Buffy contre les vampires et de SOS fantôme mais sans vampires et fantômes.

Je ne relève qu'un seul point négatif. On ne sait pas du tout à quel moment les démons sont apparus. Cela me laisse un peu perplexe mais n’influe pas sur la note finale.

C'est une saga tout aussi prometteuse que Rebecca Kean mais en plus abordable pour les adolescents.
Jana Oliver est une auteure à suivre.

C'est un énorme coup de cœur
avatar
Kassandra
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 32
Messages : 118
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation Alsace (68)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Gardienne d'enfant // Lire et inventorier la faune et la flore de ma commune

http://www.paradise-book.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par titisse le Jeu 15 Mar 2012 - 10:57

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre mais ce n’est pas encore un coup de cœur Smile Peut être que ça le sera lors des prochains tomes …

La couverture du livre est assez sombre, tout comme l’histoire. L’histoire est bien écrite et le livre se laisse lire facilement. Elle est originale mais c’est dommage qu’on ne nous explique pas comment les démons sont apparus pour réduire le monde en ruine et aussi pourquoi ? Quelle est leur motivation ? Prendre le dessus sur les humains ? Bref, cela sera peut être expliqué dans les prochains tomes. Par contre, nous comprenons que la vie est dure dans ce livre, certains produits sont chers et les cours sont même enseignés dans des magasins “recyclés” comme le Starbucks.

Dans ce livre, il y a principalement des piégeurs de démons, donc aussi des démons ^^, mais on rencontre aussi des chasseurs de démons, des sorcières, des Nécromanciens, des anges, des Maccabs … Cet univers est vraiment original et c’est un plaisir de le découvrir au fil des pages.

Concernant l’une des héroïnes, Riley Blackthorne, dix-sept ans, elle vit seul avec son père, Paul Blackthorne qui est piégeur de démons. Riley veut également devenir piégeuse de démon, même si c’est un métier masculin, et piège pour le moment des démons de classe 1 (les moins dangereux d’entre eux). Les démons sont classés en fonction de leur intelligence et de leur dangerosité de la classe 1 (moins dangereux) à la classe 5 comme les Géos (très dangereux, il faut limite fuir)

L’action se met vite en place car dès les premières pages, Riley doit piéger un démon de classe 1 (un Biblio) dans une bibliothèque. Malheureusement, cela tourne assez mal et Riley risque de se faire expulser de la Guilde des piégeurs de démons. Riley a un fort caractère tout en étant sensible. En effet, elle va devoir faire face à un gros malheur et souhaite l’affronter sans l’aide de personne. De plus, cela va plus que tout confirmer qu’elle veut devenir piégeuse de démon, Elle fera des erreurs, comme tout apprenti, mais en retiendra les leçons.

Beck et Simon (apprentis piégeurs) sont également des personnages importants dans l’histoire. Beck est un apprenti piégeur de Paul Blackthorne. Riley le déteste et leurs répliques peuvent par moment nous faire sourire Smile Quant à Simon, elle va le découvrir au fil des jours et l’apprécie beaucoup.

Pour finir, je conseille ce livre car l’histoire est originale et prenante. J’ai très envie de lire le tome 2 pour, j’espère, comprendre comment les démons sont arrivés et qu’est-ce que va devenir ce monde détruit par les démons. Et également, comment va évoluer les relations entre les différents personnages Smile

Cette saga va faire parler d’elle cette année donc n’hésitez pas à la lire Very Happy
avatar
titisse
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 30
Messages : 167
Date d'inscription : 03/03/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://rexlit.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Naminé le Dim 1 Avr 2012 - 21:20

Et voici mon avis !

Un roman avec des démons ? J'avais envie de tenter l'expérience. Il faut dire que la couverture m'a tout de suite attirée : ce ciel noir, cette atmosphère inquiétante... et puis le synopsis plutôt alléchant a fini de me convaincre. Et waouh, je dois dire que pour un roman "young-adult", j'ai pris une sacrée claque ! On peut dire que Jana Oliver n'a pas ménagé ses personnages...

L'auteure dresse un portrait d'un monde très sombre, ravagé par d'effroyables démons sortis tout droit des Enfers. Riley Blackthorne, 17 ans, est la fille du célèbre Paul Blackthorne, un piégeur de renom. Suite à un évènement tragique et inattendu, Riley va faire tout son possible pour devenir elle aussi piégeuse. Mais c'est un métier uniquement masculin, et aucune femme n'est admise parmi la Guilde.Elle va devoir faire ses preuves, et se faire une place parmi eux. Mais avec un Maître exécrable qui lui fait faire toutes les basses besognes, et Beck : l'apprenti de son père avec qui elle se chamaille tout le temps, ce n'est pas gagné pour Riley ! Elle va devoir redoubler d'efforts pour paraître crédible au sein de la Guilde, et garder son permis de piégeur...

J'ai complètement adoré ce livre ! C'est vraiment une surprise car je ne pensais pas un seul instant avoir un coup de coeur pour un livre traitant de démons. J'avais un peu peur que le tout soit trop jeunesse, et que les démons qui sont censés être des créatures puissantes et impitoyables soient réduits à de simples petits monstres à tuer en deux coups de cuillère à pot. Et en fait pas du tout. J'ai d'ailleurs été étonnée que ce livre soit classé en littérature jeunesse, car on est loin d'être au monde des bisounours. Les thèmes traités sont parfois durs, et le passé des personnages encore plus. Alcool, drogue, prostitution... les pires vices sont évoqués dans ce livre. Bien sûr, ces thèmes sont justes survolés, mais ils font tout de même parti de l'histoire. Enfin, ce n'est pas choquant, l'auteure a su trouver le juste dosage pour que l'on ressente la détresse de certains personnages, sans que ça devienne malsain. Certains d'entre eux, et je penserai surtout à Beck, sont très torturés et ont déjà enduré beaucoup trop de choses pour leur jeune âge. L'auteure ne les a pas épargnés !

Un des points forts du livre, outre le fait que les personnages sont loin d'être lisses, est bien entendu l'univers. Il est riche sans être trop complexe, et même si j'ai parfois noté quelques manques d'explications sur ce qui a amené les démons à envahir la terre. Pour comprendre les démons, rien de plus simple : ils sont classés de la classe 1 (les peu dangereux), à la classe 5 (des bêtes immenses dont il est difficile de venir à bout !). Les plus puissants d'entre eux sont les Archidémons et seuls les meilleurs piégeurs s'y frôlent...

A ce propos, dans l'histoire, il faut comprendre qu'il existe deux catégories de personnes qui s'attaquent au démons : les chasseurs (qui les tuent directement, mais on n'apprend pas grand chose sur eux dans le tome), ainsi que les piégeurs (qui attrapent les démons pour les revendre à l'Eglise).

Riley, qui est une apprentie piégeuse, n'est censée s'occuper que des petits démons qui ne mesurent que quelques centimètres : par exemple les Biblios (qui détestent les livres et urinent sur tous ceux qu'ils trouvent), et les Kleptos (mes préférés !) qui s'apparentent à de petits ninjas-voleurs et qui convoitent toutes les choses qui brillent. Les autres démons sont des bêtes voraces qui n'hésitent pas à manger de la chair humaine, ou qui manipulent les éléments comme l'air et la terre pour semer la terreur. J'ai adoré cet équilibre entre les petits démons qui au final, sont assez mignons, et les gros qui sont redoutables. Les combats contre ces derniers sont impressionnants, et on sent réellement que les piégeurs risquent leur vie à chaque instant. D'ailleurs, les piégeurs s'en sortent rarement indemnes. J'ai aimé le danger qui ressortait de chaque combat, cela rend la chose plus réelle : on a pas affaire à de super héros qui s'en sortent sans aucune égratignure ! Mais les petits démons apportent un peu d'humour à l'histoire, si bien qu'on s'amuse de leurs vices...

Outre les démons, nous avons aussi à faire à tout un tas d'autres créatures : des nécromanciens, des sorcières, des "macabs" qui s'apparentent un peu à des zombies... c'est vraiment très varié.

Concernant les personnages, ils sont au final assez éclectiques : Riley est une ado au caractère de cochon (et c'est peu dire).Elle n'a pas sa langue dans sa poche ! Elle sait ce qu'elle veut et ne recule devant rien quand il s'agit de poursuivre son but. Elle est parfois très immature, et très rebelle, mais ça colle bien à son personnage. Beck est sans aucun doute mon personnage préféré, et c'est d'ailleurs le plus torturé de tous. Ses chamailleries avec Riley sont parfois drôles car elle n'hésite pas à lui tenir tête. Simon est un personnage que j'aime beaucoup également. Plus doux et plus posé que Beck, Riley n'a d'yeux que pour lui. Un triangle amoureux s'installe progressivement entre ces trois personnages. C'est très agréable à suivre car j'ai trouvé que ça ne prenait pas trop de place dans l'intrigue. Et surtout, c'est beaucoup plus profond et compliqué pour nos personnages qu'il n'y paraît.

En quelques lignes, je suis donc sous le charme. C'est un univers unique, angoissant et vraiment dur que nous dépeint Jana Oliver, mais il vaut la peine d'être découvert. Ses personnages sont loin d'être des supers héros, et tentent de survivre en rendant service à la communauté. Ne vous fiez pas à la classification jeunesse de ce livre, vous risqueriez d'être surpris !

Un gros merci au forum Club de Lecture ainsi qu'aux éditions Castlemore pour cette découverte. J'attends le deuxième tome d'arrache-pied !


Ma note : 5/5 j'ai franchement adoré ! Une histoire de démons pas comme les autres ^^
avatar
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Mariiine le Dim 1 Avr 2012 - 21:22

Grrr, tous ces avis me font regretter de ne pas avoir craqué au SDL :bof:
avatar
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Naminé le Dim 1 Avr 2012 - 22:15

Ah tu aurais du céder ! Il est vraiment super, et beaucoup moins jeunesse qu'il n'y paraît.
avatar
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Mariiine le Dim 1 Avr 2012 - 22:41

Bon, je me dis que de toute façon, il finira bien par y passer ^^
avatar
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Karine le Lun 2 Avr 2012 - 9:36

Merci pour ton avis Naminé, il fait envie Smile

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Naminé le Lun 2 Avr 2012 - 19:25

Mariiine : Comme tous les livres qui nous tentent Laughing

Karine : Il est franchement génial, très différent des autres romans YA ! Si tu as l'occasion de le lire Karine, n'hésite pas Wink
avatar
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 21:53

mon avis
Dès le début du livre, nous nous retrouvons dans un monde post apocalyptique, en 2018. Des démons rodent un peu partout et les piégeurs sont là pour les capturer.

L'histoire commence dans une bibliothèque où Riley doit capturer un "biblio" soit un démon de classe une. Et déjà là c'est un peu l'hécatombe.. Mais elle ne se laisse pas abattre, elle veut suivre le même chemin que son père et devenir à son tour piégeuse de démons et faire partie de la Guilde. Mais du fait de la mort de son père, elle se voit attribuer un autre tuteur, qui lui, ne l'accepte pas vraiment, et pense que ce métier n'est pas fait pour une femme, encore moins pour elle..

Concernant le style de l'auteur, on peut trouver un roman fluide, vraiment simple à lire, les pages se tournent au fur et à mesure sans que l'on se pose trop de question. Concernant l'intrigue, elle est bien menée ; bien qu'au départ je me suis demandée si ce n'était pas un remake de SOS fantômes, les actions se sont vite enchainées, m'empêchant quelque peu de lâcher le livre.

Du côté des personnages, Riley est une héroïne attachante, avec un caractère bien trempé. Son accolyte "Beck" la qualifie même de têtue et forte, ce qui n'est pas chose négligeable pour elle.
Denver Beck (Den ou Beck), "compagnon" piégeur sous la tutelle de Paul Blackthorne, le père de Riley, maitre piégeur ; après une relation quelque peu sarcastique, il est le seul à pouvoir protéger Riley, mais là on se pose la question de la relation fraternelle ou prend elle une autre tournure?
Viennent ensuite Simon Adler, l'apprenti de Harper. Riley est tombé sous son charme et va devenir son petit ami, mais également Ori, qui lui, on ne sait pas vraiment qui il est et d'où il vient, la seule chose, c'est que notre petite jeune fille ne reste pas insensible à son charme.

Pour conclure, on peut dire, que pour un premier tome d'une saga, j'avais un peu peur au début, mais finalement j'ai été littéralement bluffée par l'histoire. Une histoire vraiment prenante, à laquelle je n'aspire qu'à une seule chose : lire la suite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par louve le Jeu 26 Juil 2012 - 13:18

Et voici mon premier coup de coeur de Juillet!
C'est d'ailleurs grâce à ma partenaire Chris que j'ai pu découvrir ce roman puisque c'est un livre voyageur et autant le dire je suis vraiment étonnée du contenu de ce premier tome. Un grand merci donc à Chris =)

Le style de l'auteur m'a captivée. Ici nous sommes à la troisième personne et ça permet de suivre l'évolution de plusieurs personnages et ça j'ai vraiment apprécié. Le style en lui même est vif, rapide, fluide, il a du punch! Les pages défilent rapidement, on est littéralement happé par l'intrigue et le style de l'auteur. Les descriptions sont très soignées. Les dialogues sont crédibles et cohérents avec les personnalités des protagonistes. L'auteur sait comment intriguer ses lecteurs avec une multitude de rebondissements qui nous empêchent de souffler ou de penser à reposer le roman ^^.
On est loin du roman YA en tout cas rien qu'avec l'ambiance de ce roman qui est très sombre!

L'histoire en elle-même m'a plu du début à la fin. Je pensais que ce premier tome allait juste nous faire découvrir l'univers et les personnages, mais non! On suit Riley qui veut devenir Piégeuse. C'est à dire qu'elle piège les démons pour ensuite les revendre à l'église. A côté des piégeurs il y a les chasseurs qui eux, tuent les démons. Riley est apparemment la seule femme piégeuse de sa ville ( et peut-être même du pays). Forcément c'est assez mal vu et elle va donc subit quelques vannes sur son désir de vouloir faire le même métier que son père, un métier qui demande de la force, du courage, de la vivacité et beaucoup d'énergie, caractéristiques apparemment masculine d'après les piégeurs. On découvre donc un univers très chaotique remplie de démons, de quelques anges aussi où la population est pauvre et souvent malheureuse tout comme notre héroïne qui a perdu sa mère il y a peu. Ce que j'ai aimé c'est que pour un premier opus on ne s'ennuie pas une seule seconde. Il se passe toujours quelque chose de fou, un rebondissement que l'on n'attendait pas. Et cela a le don de nous motiver à vite terminer le roman. Entre des personnages qui meurent sans que l'on s'en rende compte, des nécromanciens qui tentent de réveiller ces même personnages pour en faire des serviteurs ( et uniquement si le cadavre est en bon état!), des démons qui ne cessent de malmener notre héroïne et une petite histoire d'amour légère et très simple, le lecteur est servit.
Personnellement je ne me suis pas ennuyée, et j'ai eu le temps d'assimiler très vite cet univers et sa manière de fonctionner ainsi que tous les procédés pour capturer un démon.
Le bestiaire de Devil city m'a beaucoup plu tout comme l'intrigue proposée par ce premier tome qui est assez innovant à mes yeux.

Des personnages j'ai adoré Riley. Cette pauvre fille de dix sept ans qui voit beaucoup trop de personnes mourir autour d'elle et qui est presque harcelée par les démons sans qu'elle n'ai fait quoi que ce soit. Je l'ai trouvé mature et courageuse. Elle va beaucoup subir et pourtant tenter de rester forte. Ce qu'elle ressent pendant la perte de l'un de ses proches, je l'ai ressenti moi-même par le passé aussi je dois bien avouer que l'auteur a su donner du réalisme à ses sentiments.
Son histoire avec Simon est très agréable puisqu'elle démarre lentement et ne tombe pas dans la mièvrerie. En même temps vu l'univers, nos héros savent que le pays des bisounours n'existe pas ^^ .
J'ai beaucoup apprécié Beck aussi. Il est torturé par ses sentiments envers Riley qu'il veut protéger à tout prix mais en même temps il est maladroit avec elle et ne fera que boulette sur boulette.
Ori est aussi très mystérieux. J'ai aimé son côté chevalier qui sauve la vie de la belle demoiselle en détresse et son côté : je suis un homme sexy et intrigant! ^^

En bref, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce tome. Une écriture efficace et dynamique. Une intrigue bien menée avec beaucoup d'actions et de rebondissements et des personnages très humains font que j'ai eu le coup de coeur pour ce premier opus!
A lire!
avatar
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Clairdelune le Jeu 2 Aoû 2012 - 17:20

~ Mon avis ~

L'histoire se met très rapidement en place et l'action est là dès le départ. On n'a pas vraiment de quoi s'ennuyer avec Riley, l'héroïne, une chasseuse de démons. C'est une fille dynamique, qui sait ce qu'elle veut et qui n'a pas froid aux yeux. Elle est forte, courageuse et téméraire. Malgré tous les efforts de son père de l'ami de celui-ci, Beck, pour la décourager de faire dans la vie piégeuse de démons, elle ne change pas d'avis et nous suivons avec plaisir (et consternation parfois) son parcours.

Malgré un récit à la 3ème personne, on est très proche de Riley ; on se met à sa place très facilement. Cette jeune fille, en plus d'affronter des épreuves impossibles, doit faire face à des problèmes financiers. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle désirait faire piégeuse : pour aider son père à rejoindre les deux bouts... L'auteur amène donc un problème quotidien avec naturel et cohérence dans un récit fantastique ou le monde est dévasté et rempli de démons... (d'ailleurs, ne vous attendez pas à de la dystopie, il n'y a pas grand chose dans le livre qui fasse penser à ce genre-là).

On évolue avec elle et on découvre comment combattre les démons et comment utiliser les différentes sphères (qui permettent de les neutraliser)... enfin bref, on suit ses périples avec précision et on vit une aventure assez mouvementée avec elle. Une tragédie va d'ailleurs vite arriver et tout bouleverser. On se rend compte que les dangers sont encore plus mortels que prévu et l'action n'en est que d'autant plus présente. Les problèmes s'enchaînent et il n'est pas toujours aisé de les régler... de quoi pimenter les choses !!

Certaines choses ne se passent pas du tout comme prévu et cela m'a vraiment étonnée. Le livre garde ses surprises jusqu'au bout. Je ne m'attendais pas du tout à certains retournements de situation, ni à certaines réactions. Les personnages évoluent, à travers les épreuves qu'ils traversent, les situations à régler qui sont souvent complexes et, surtout, à travers les dangers...

Pour tout vous dire, je me suis attachée à Riley dès le départ. La vie n'est pas douce avec elle et son parcours est parsemé de difficultés, de dangers périlleux et d'imprévus cauchemardesques. Sa formation de piégeuse va se faire par un personnage détestable, ingrat, morose et parfois violent. J'ai vraiment eu de la peine pour elle... elle va pour ainsi dire se retrouver... au bas de l'échelle.

Cependant, Riley connaîtra aussi l'amitié, le soutien et l'amour (même si cette histoire d'amour se fait un peu rapidement à mon goût... mais Riley a vraiment besoin de ça, donc je n'en tiens pas rigueur). Le roman est assez sombre et il règne souvent une atmosphère oppressante et inquiétante. Avec ce genre de roman, on a toujours l'impression que l'héroïne est en danger et qu'il va lui arriver quelque chose de terrible. Ce qui se passe souvent d'ailleurs... De quoi faire stresser et nous tenir en haleine !

Je me suis donc régalée en le lisant, ça a vraiment été une très bonne découverte pour moi. Je ne regrette pas de l'avoir acheté, ni de l'avoir ouvert. Je me pose encore des questions par rapport à certains personnages mais j'ai hâte d'en connaître les réponses dans les prochains tomes. Eh oui, encore une série ! Mais bon, l'histoire est vraiment très prenante et on ne décroche pas du livre une fois lancé(e) dedans ! Un vrai régal !

Voici les 2 autres 1ères de couvertures de ce tome mais en VO, que je trouve très réussies. Je trouve que l'ambiance en ressort bien. Je ne sais pas trop laquelle je préfère ^^

avatar
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 19
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Clairdelune le Jeu 2 Aoû 2012 - 17:28

Mon avis :

Je voulais vraiment savoir comment cette aventure allait se terminer, comment nos héros allaient se débrouiller après ce qui s'est passé dans le second opus. Ici, nous suivons Shariff, Flora et Tim mais aussi, comme dans le tome 2, nous avons le point de vue des "méchants" de l'histoire. Cela aurait pu être un avantage mais dans ce tome, je trouvais que cela faisait un peu lourd. Peut être était-ce dû à mon impatience de voir l'évolution de l'histoire de Tim, Flora et Shariff.

Tout d'abord, parlons déception. Car, oui, dans ce tome, il y a quelques points qui m'ont vraiment vraiment déçue Shariff n'est plus le garçon que je connaissais et je le regrette, parce que son humour et son sens de la répartie sont des choses que j'adore dans ce personnage. Il apportait une touche de fraicheur à l'ouvrage et faisait souvent sourire mais là, rien, et ça m'a laissée un goût amer dans la bouche. Malgré tout, j'ai compris son éloignement et ce changement d'attitude brusque, vu tout ce qui lui est arrivé... et tout ce qui lui arrive dans ce tome. C'est franchement hallucinant, presque incompréhensible ! Tant de confiance envolée... Seule la fin le réveille un peu, et il retrouve un certain punch en envoyant des répliques cinglantes et ironiques à souhait. La, je l'ai retrouvé et j'ai adoré ! ...Mais...

Passons à un 2ème point négatif : il y a quelques longueurs, où les personnages se cherchent, pensent et essayent de comprendre certaines choses. Au début en tout cas car, arrivée à la moitié, je n'ai plus réussi à le lâcher. L'action arrive d'un seul coup, tout s'accélère, se précipite et j'étais empressée de découvrir ce qui allait suivre. Les dangers sont là, la vengeance aussi et la haine plus que tout.

Ce tome est le plus sombre des trois, ça ne fait aucun doute. L'ambiance est frigorifiante, plus noire et plus sauvage. La plume de l'auteur ne change pas, par contre, c'est toujours simple et entraînant. Facile à lire... et pourtant, il y a des passages où j'ai eu plus de mal. Ca m'a vraiment écoeurée et je ne pensais pas que l'auteur ferait finalement un coup pareil. Cette fin, je l'affirme haut et fort, est absolument horrible, infâme ! J'ai éprouvé une telle bouffée de colère et de tristesse ! Je n'imaginais pas ce qui allait arriver, une seule seconde. C'était impensable, inimaginable... et pourtant... Ca a été un énorme choc, ma gorge s'est nouée et mes yeux se sont embués...

Par contre, pour le prologue, ça a été un peu plus laborieux. J'avais l'impression que c'était assez passif. Je n'ai pas trop aimé ce qu'il s'y passe, concernant Paul surtout, même si dans un sens, trop de sang avait déjà coulé. N'empêche, je trouve qu'il méritait une autre fin... et je pense que je ne changerai pas d'avis. L'auteur a été un peu clément...

J'ai donc aimé ce dernier tome, malgré, c'est vrai, quelques points négatifs qui n'y étaient pas dans les précédents. C'est le tome qui me marque le plus, cependant, et je pense que je n'oublierai jamais la fin. Je conseille donc la série si vous ne connaissez pas ou si vous ne vous êtes pas encore lancé dedans ^^

*****************************

Sur le blog Nathan Jeunesse, j'ai vu que l'auteur allait "préparer la suite". Une série sortirait l'année prochaine, à l'automne et "traitera des réseaux sociaux et des cauchemars", en citant l'auteur. A suivre...
avatar
Clairdelune
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 19
Messages : 1107
Date d'inscription : 11/05/2010
Localisation Sud de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lecture/Dessin/Graphisme

http://auparadisdeslivres.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Gr3nouille2010 le Lun 13 Aoû 2012 - 0:08

Tu t'es trompé de livre Clairdelune :/

J'avais énormément envie de lire ce livre & c'est grâce à Chris que j'ai pu enfin le découvrir. Je la remercie pour l'avoir proposé en livre voyageur.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce roman.. Ca fait quelques jours que j'essaie de faire ma chronique, en vain.. Je peux déjà dire que j'ai bien aimé, dans l'ensemble. Il y a beaucoup d'action, de rebondissements, d'événements inattendus.. Certaines scènes m'ont vraiment captivé au point d'être complètement déconnectée de la réalité. Mais j'ai constaté quelques répétions qui ont fini par me lasser.. Des répétions dans les scènes, pas dans le langage. Ca va être dur de m'expliquer sans spoiler.. Déjà, il est souvent question de chasse aux démons suivi de blessures graves pour le piégeur en question. Les moments où Riley fait le guet au cimetière le soir (je ne dirai pas pourquoi..), c'est toujours répétitif.. Il se passe toujours la même chose pour certaines scènes & arrivée à la seconde moitié, j'avais vraiment hâte de le finir.. Malgré tout, il y a quand même quelques révélations qui sont les bienvenues & qui sont très satisfaisantes. Même s'il en manque certaines.. On ne sait pas, par exemple, comment ils en sont arrivés à être envahis par les démons, c'est un point que j'aurai aimé savoir & j'espère qu'on le saura par la suite.. Je compte bien lire le deuxième tome, parce que dans l'ensemble, je suis ravie de cette lecture. Si je ne tiens pas comptes des scènes répétitives mais du fait que j'ai été captivé pendant un long moment pour plusieurs scènes. Puis, j'aime beaucoup l'idée « piégeur de démons », avec la magie qui est liée, l'aventure, le suspense, la peur aussi. Les émotions sont très bien décrites & on les ressent facilement.

Du côté des personnages, j'ai beaucoup apprécié l'ambiguïté posée sur certains.. On ne sait pas toujours qui est gentil ou pas & dans certaines scènes, c'est déstabilisant. On voudrait savoir pour être rassuré mais le suspense est très fort là-dessus aussi.
Riley a tout du personnage que j'adore : courageuse, indépendante, têtue, mature (autant que possible pour son jeune âge & par rapport aux situations périlleuses qu'elle traverse).. De plus, c'est un personnage très crédible & les scènes d'émotions qui sont liées à elle sont superbement réalistes.. On ressent sa peine, ses peurs, ses doutes, sa volonté à toujours faire mieux..
Je ne sais pas trop quoi penser de Beck, l'ancien apprenti du père de Riley, car il n'a rien de spécial.. Il est plutôt froid, réservé, mystérieux.. Touchant par moments mais ça m'a vite agacé de le voir jouer au chat & à la souris avec Riley.. J'avais plutôt envie de le secouer..
On en apprend peu sur Simon, un apprenti de l'âge de Riley qui a le pire des maîtres, mais il a une place importante dans la vie de celle-ci. Ce que je peux reprocher à ce personnage, c'est que tout se passe trop vite quand ça le concerne, du début à la fin.. Je vais rien en dire pour pas spoiler mais c'est dommage que les choses ne se soient pas passées un peu plus lentement & qu'on ne connaisse pas plus ce personnage.. Je me suis faite des idées sur lui, dès le début & au final, je me suis complètement trompée.. J'avoue que ça m'a ennuyé..

En conclusion, j'ai aimé même si j'ai décroché sur la fin. Les scènes répétitives ont un peu fait retomber mon enthousiasme que j'avais avant la lecture.. Mais les personnages & l'ambiance du roman aussi, aident beaucoup à poursuivre la lecture & à avoir envie de lire la suite ! Je la lirai sans hésitation, pour continuer à suivre les aventures de Riley & voir si on en apprend plus sur ce monde apocalyptique..
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Michou le Mar 28 Aoû 2012 - 10:56

Mon avis :
Riley, jeune fille de 17 ans, vit dans un monde ravagé par l'apparition des démons. Son père est un piégeur de démons et lui enseigne le métier, même si dans la Guilde personne ne veut d'une femme à leur côté. Pourtant, Riley est douée, elle a clairement ça dans le sang, mais sa dernière mission tourne mal, et c'est le début d'une succession d'évènements conduisant à une chose jusqu'ici jugée impensable.
En voilà une histoire qui avait tous les éléments, ou presque, pour me plaire. Mais, ce ne fut pas la lecture que j'attendais.

Pour commencer, je m'attendais à une héroïne plus âgée, ne me demandez pas d'où je tenais cette idée, je ne le sais pas moi-même. Passé la petite surprise, j'ai tout de même aimé le début, découvrir la vie de cette jeune fille dans ce milieu d'hommes, des hommes pour la plupart dévastés par leur passé. J'ai été touchée par ce début d'histoire, touchée par ce qu'il s'y passe, par les sentiments évoqués. C'était donc bien parti, pourtant, la suite ne m'a pas du tout fait le même effet.

Riley a commencé à m'agacer. Si au début je trouvais ses petites réflexions intérieures marrantes, je m'en suis vite lassée. Je n'ai pas aimé sa manière de traiter Beck, qui en passant, fut mon personnage préféré. J'ai eu du mal avec Simon et son côté trop croyant, et du coup, j'avoue ne pas avoir compris l'attirement de Riley pour ce garçon. Ce sont ces quelques petites choses qui ont fait, je pense, que je me suis sentie moins embarquée dans l'histoire.

Ce fut malgré tout une lecture agréable. J'ai aimé le côté sombre du récit, découvrir des personnages qui sont comme des rescapés. Le bonheur fait peu partie de leur vie, et ils se contentent d'un rien, savourant certaines petites choses comme des trésors.

J'ai aimé le rythme du roman, il se passe sans arrêt quelque chose, les piégeurs n'ont aucun répit, pas même dans leur mort puisque comme on le découvre, si le corps est en bon état, il peut être volé par les nécromanciens pour en faire des serviteurs.

On ne s'ennuie donc jamais, on prend plaisir à découvrir ce monde de démons. D'ailleurs, j'avoue, j'ai craqué pour l'un d'eux, et oui, j'aimerais beaucoup avoir un petit cambrioleur moi aussi, ils ont l'air trop mignon ^^
Beaucoup de personnages mystérieux donnent un côté intrigant au récit, comme la sorcière qui va enseigner quelques trucs à Riley, ou Ory, sorte de chevalier servant trop "hot" qui sort à chaque fois de nulle part pour la sauver, ou encore ce nécromancien carrément flippant qui ferait pâlir même la mort.

Un bon moment de lecture donc, avec une fin explosive et intrigante qui nous laisse présager un tome 2 passionnant !

Ma note : 3.5/5
avatar
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par harmo20 le Jeu 30 Aoû 2012 - 21:39

Mon avis :


J'ai acheté ce livre lors du Salon du livre à Paris en Mars, le résumé et la couverture me tentaient beaucoup !

Riley Blackthorne est une jeune adolescente, elle vit à Atlanta avec son père, Paul. Paul est un enseignant piégeur, il entraine les apprentis. Riley est une piégeuse apprentie. Paul à un compagnon, Beck depuis plusieurs années, mais Riley et Beck ne s'entendent pas...

Il existe plusieurs classes de démons : Classe1, Classe 2, Classe 3, Classe 4, Classe 5. Les Classes 5 sont très dangereux.

La première mission de Riley est de piéger un démon de Classe 1 dans une bibliothèque. Elle a réussi à le piéger mais avec beaucoup de dégâts. Riley est la première fille piégeuse de démons donc elle doit se montrer forte, mais beaucoup de choses se passent autour de la jeune fille, elle est poursuivit...

On comprend la couverture après la lecture du livre : la boule jaune est en faite une sphère. L'univers de l'auteur est très intéressant, tout le monde connait l'existence des démons. Il existe des Piègeurs de démons (ils capturent les démons pour les revendre à l'Eglise) et des Chasseurs de démons (il tuent les démons). Tous, cohabitent ensemble.

Riley est jeune, un peu naïve, têtue mais très forte. J'ai pas apprécié comment elle réagissait envers Beck. Elle a l'impression de c'est son ennemi alors qu'il fait tout pour l'aider.

Beck est un peu plus vieux de Riley, il est très touchant, de ce qu'il lui est arrivé quand il était enfant mais aussi grâce à son caractère, il fait tout pour sauver les personnes qu'il aime... J'ai vraiment apprécié ce personnage, j'espère qu'il sera encore présent dans le tome 2.

Pour conclure, l'auteur utilise un langage simple, de ce fait, je l'ai lu en 48h. J'ai apprécié cette lecture et j'espère que le tome 2 sera encore meilleur !
avatar
harmo20
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 26
Messages : 210
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation Devant ma bibliothèque en train de choisir un livre

http://livres-films-series.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Invité le Ven 2 Nov 2012 - 14:37

Mon avis : Encore une dystopie qui aura fait mouche dans mon cœur. Devil city est une belle réussite à tous les niveaux.



Dans le monde de Riley, les monstres envoyés par le Diable sont rangés par classe, de la 1 à la 5 et l’apprentissage des piégeurs se fait par des maîtres aguerris qui forment la Guilde. Riley, son père, Beck et les autres font partie de celle d’Atlanta. L’Eglise a ses propres chasseurs qui eux, ont le droit et même le devoir de tuer tout démon venu de l’antre de Lucifer. C’est donc dans une entente plus ou moins cordiale que la Guilde revend ses démons à l’Eglise.

Riley vit donc avec son père, Paul pour lequel elle a un amour et une estime débordants. Ils habitent un appartement aménagé chichement depuis que son père n’exerce plus son métier de professeur d’histoire.

Lorsqu’elle ne traque pas les créatures de l’enfer, Riley a quelques journées de cours pendant lesquels elle profite de son ami Pete, un féru d’informatique, qu’elle connait depuis l’enfance.

Dans cette vie pour le moins chaotique, on sent tout de même que Riley s’épanouit autant qu’il est possible de le faire dans un tel monde et face à toutes les embûches que la vie a pu semer sur son passage.



Je dois avouer que j’avais un peu peur de côté « chasseuse de démons » mais que les mérites largement vantés de ce bouquin et son genre m’ont fortement poussée à lui donner sa chance. Grand bien m’a fait car justement ce que je redoutais s’est transformé en un des points les plus positifs du roman et je commencerai donc à parler des personnages. Riley, l’héroine, vous l’aurez compris, est une jeune femme éprouvée mais solide, qui a bénéficié d’une éducation sereine. Son équilibre psychique et sa force de caractère intérieure et doublée par le fait d’affronter un monde hostile en font un personnage bien ancré dans le réel de ce monde à moitié imaginaire. Si elle fait preuve de courage, à aucun moment elle n’apparaît comme une héroine dopée aux stéroïdes du « grosbillisme » que j’abhorre. Jana Oliver n’hésite pas à nous montrer ses faiblesses qui font d’un personnage sont authenticité. J’insisterai également sur Beck qui est également un jeune homme qui en a trop vu pour ses 20 ans et quelques : la guerre, les démons, les trahisons…en somme la mort. Il est également déterminé, passionné par son métier. L’ambivalence de sa relation avec Riley est juste. Je n’ai pas d’autre mot. Il l’a éconduite alors qu’elle était trop jeune et pourtant on le sent plein d’amour, le même qu’il porte à Paul, le père de la jeune femme. Beck est un brûlé vif qui a souffert d’une enfance malheureuse et qui s’est pris en charge bien trop tôt. A présent, il doit également veiller sur Riley et s’en acquitte pour le mieux avec toute l’ambivalence du personnage : de la douceur férocement cachée derrière de nombreuses couches épaisses et protectrices d’auto-dérision, de provocation et d’amertume.

En résumé, de ce point de vue-là, un carton plein, les personnages sont tous crédibles, attachants ou révoltant.



L’histoire, malgré une trop grande référence aux concepts religieux à mon goût, reste très intéressante surtout au niveau de la « faune », passez-moi l’expression, de la mythologie inventée et empruntée par l’auteure. Entre les piégeurs, les chasseurs, certes trop peu développés et représentés, les nécro, les démons, les marchands, les revendeurs, les humains lambda, les maccab, les sorcières, Jana Oliver s’attaque à un monde complexe mais très proche du nôtre et de ceux que l’Eglise a pu promettre si Dieu n’est pas respecté : l’émergence inévitable de nombreux démons. Mettons de côté l’aspect dogmatique qui sera peut-être critiqué dans le second tome d’ailleurs et attardons-nous sur l’aspect manichéen intéressant dans ce roman. On lutte cette fois contre les forces du Mal, de manière, je le disais, très fine, on aborde la mort, la lutte pour la survie donc, le deuil, les amours de jeunesse, le parcours initiatique…Et puis ce monde en lui-même, pas si éloigné du nôtre même si pour moi, fortement fantastique pour une dystopie, qui oppresse, interroge…une compilation de qualités qui doivent être mises en avant. J’ai lu des reproches quant à pas assez d’éléments sur le pourquoi du comment les démons sont arrivés sur Terre, pourquoi la Guilde…j’ai envie de demander un peu d’attente car s’il s’agit d’une saga ça n’est pas pour rien.



Que dire du style de l’auteure ? Dans sa version française, il est très abordable et à la fois soutenu pour un roman jeunesse. Jana Oliver est incisive, emportée, inspirée. L’action est omniprésente. Tout cela apporte au livre ce côté addictif qui donne envie de toujours tourner une page de plus malgré l’heure qui tourne. J’ai trouvé toutefois un peu expéditive la façon d’aborder le deuil de Riley, du moins, au milieu de tous les événements, elle doit certes réagir mais, personnellement, j’aurais voulu qu’on s’attarde un tout petit peu plus sur la détresse face à cette nouvelle épreuve. Ce sera à peu près mon seul reproche.



En conclusion, vous l’aurez compris, ce livre est un coup de cœur et le second tome devrait me parvenir sous peu donc je ne saurai que vous conseiller de vous plonger dans cette histoire rondement menée.



Ma note : 18,5/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Invité le Mar 30 Juil 2013 - 5:11

Je voudrais trouver le livre online mais gratuit or j'ajoute foi qu'il est 6/6.
J'habite en Bulgarie, je ne peux pas me l'acheter et je ne desire pas depenser d'argent pour une édition éléctronique. Et également j'ai envie de le traduire en bg pour un forum.
Alors, savez-vous où je peux le télécharger gratuit?
Merci d'avance Very Happy  :europe: 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum