Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_lcap0%L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_lcap100%L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_lcap0%L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_lcap0%L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_lcap0%L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère Empty L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère

Message par Maliae le Sam 11 Fév 2012 - 23:30

L'ADVERSAIRE d'Emmanuel Carrère 97820710

Résumé :

Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même. L’enquête a révélé qu’il n’était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu’il n’était rien d’autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien. Près d’être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Je suis entré en relation avec lui, j’ai assisté à son procès. J’ai essayé de raconter précisément, jour après jour, cette vie de solitude, d’imposture et d’absence. D’imaginer ce qui tournait dans sa tête au long des heures vides, sans projet ni témoin, qu’il était supposé passer à son travail et passait en réalité sur des parkings d’autoroute ou dans les forêts du jura. De comprendre, enfin, ce qui dans une expérience humaine aussi extrême m’a touché de si près et touche, je crois, chacun d’entre nous.

219 pages
5€70
FOLIO


Mon avis : ma petite soeur m’a conseillé ce livre et elle a bien fait car je l’ai beaucoup apprécié. C’est une biographie d’un fait réel (dont je ne me souviens pas, étant trop jeune à l’époque) et difficile à comprendre. Qu’est ce qui peut pousser un homme à tuer toute sa famille et à essayer de se suicider ensuite, mais surtout qu’est ce qui peut pousser un homme à mentir à son entourage pendant 18 ans (et comment l’entourage ne s’en est-il pas rendu compte?).
L’avis de l’auteur est très présent dans le livre et je trouve ça bien puisqu’on peut voir ce qui l’a touché dans l’histoire, pourquoi il a décidé de l’écrire et comment cela s’est passé, ce qui l’a dérangé et ce qu’il ressent, du coup c’est très personnel.
Le livre relate la vie de Jean-Claude Romand, son enfance (qui explique je crois un peu mieux ce qui peut se passer dans sa tête) et comment d’un seul mensonge peut découler toute une vie complètement fausse, autant pour l’entourage que pour lui-même d’ailleurs. Romand se perd dans ses mensonges, et des fois je pense qu’il doit croire lui-même ce qu’il raconte. Ce qu’il a fait est vraiment horrible et a touché beaucoup de monde (notamment la famille des disparus, mais également les amis) et il est presque dommage pour eux qu’il n’ait pas réussi son suicide (en tout cas d’après ce qu’on en voit). Je vais peut-être passer pour une fille atroce et cinglée, mais j’ai trouvé ce type attachant et touchant, comment ils s’enfoncent desespérément dans tous ses mensonges et comment au final il n’arrive plus du tout à s’en sortir, car il devient vite clair qu’il est impossible qu’il s’en sorte. Seulement il n’a pas le courage de dire la vérité, mais pas non plus le courage de se suicider (en tout cas de se suicider seul, vu ce qu’il a fait). Certes, ce qu’il a fait est horrible, et le pire c’est que le livre m’a réellement donné l’impression qu’il continue de mentir (mais sûrement parce qu’il n’arrive plus lui-même à trouver la vérité), mais bon il reste “très humain” j’ai l’impression.
Moi il m’a quand même fait l’effet d’un type à la fois hyper intelligent et en même temps un peu con (et carrément nul pour les relations sociales), apparement super gentil et plutôt généreux (mais vu qu’il escroque sa famille…), il est manipulateur et menteur et pourtant je pense qu’il aimait réellement sa famille.
Bref, c’est une histoire étrange et très franchement ça pourrait être un très bon roman et là on se dit “ah bien non, ce type existe réellement” et ça fait bizarre parce qu’on dirait un film (et justement un film il y en a un, mais je ne l’ai pas vu).
La biographie est plutôt bien écrite j’ai trouvé, et pas du tout ennuyante, ça se lit plutôt vite et c’est assez sympa. Je pense que j’essaierai d’autres livres d’Emmanuel Carrère.

Ma note : 4/5
Maliae
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum