Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_lcap67%LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_rcap 67% 
[ 2 ]
LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_lcap33%LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_lcap0%LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_lcap0%LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_lcap0%LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par Invité le Ven 19 Mar 2010 - 19:06

CLAIRVOYANTE de Glenda Larke

Tome 1: Clairvoyante.

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Les_il10

Résumé:

Braise Sangmêlé s'était juré de ne jamais remettre les pieds à la Pointe-de-Gorth, repaire de tout ce que les îles Glorieuses comptent de désespérés, de trafiquants, d'escrocs et de criminels sans foi ni loi, prêts à tuer père et mère pour quelques piécettes. Mais les Vigiles, qui règnent en maîtres sur l'archipel, ne l'entendent pas de cette oreille. Braise est la seule à pouvoir mener à bien une mission délicate pour leur compte : ramener le plus discrètement possible la castenelle de Cirkase en fuite. À peine débarquée, Braise se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond : son enquête se heurte au mutisme des matelots et une odeur inquiétante de magie carmine semble s'attacher au moindre de ses pas. Car, en plus d'être une combattante hors pair, armée d'une épée aux proportions exceptionnelles, Braise Sangmêlé possède le don de Clairvoyance qui lui permet de voir la magie à l'oeuvre. Quoique très utile, ce talent fait d'elle une cible de choix pour les sorciers de tout poil qui n'apprécient guère qu'on se mêle de leurs projets. Autrement dit, Braise s'est encore mise dans de sales draps...

Source: Flammarion



Tome 2: Guérisseur.


LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Les_il11

Résumé:
Rien n'a jamais préparé Kelwyn Gilfeather à l'aventure qu'il s'apprête à vivre. Le chemin de ce médecin consciencieux et pragmatique va d'abord croiser celui d'une femme qu'il a jadis aimée, appelée à être exécutée le lendemain de leurs retrouvailles. Puis sa rencontre mouvementée avec Braise Sangmêlé et Flamme Coursevent va, une nouvelle fois, bouleverser le cours de son existence : le voici embarqué dans une aventure épique où l'histoire, la politique et la magie se retrouvent inextricablement liées en un mælström qui menace de changer à tout jamais le paysage des îles Glorieuses.
Source: Amazone



Tome 3: Corrompue.

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Iles_310

Résumé:
La guerre sans merci que se livrent l'ambitieux Syr-sylve Duthrick et le Syr-clairvoyant Tor Ryder pour la suprématie politique sur les îles menace de renverser toutes les valeurs de l'archipel: le peuple Ghemph, neutre depuis des générations, doit aujourd'hui prendre parti, car c'est la structure même de la citoyenneté qui est en jeu. Les Dustellois, jadis victimes de la magie carmine de Morthred, combattent leurs infirmités pour s'intégrer de nouveau au monde des humains... C'est dans ce malstrom d'événements formidables que se débattent Braise Sangmêlé, Flamme Coursevent et Kelwyn Gilfeather. Contre le terrible héritage laissé par Morthred, la seule option pourrait bien être l'anéantissement de toute magie!

Source: Amazone

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par Invité le Ven 19 Mar 2010 - 19:10

Pour le moment, je viens de finir que le tome 1.
Et bien c'est super, et je ne vais pas hésité avant de lire le tome 2.

Bonne histoire, écrite à la première personne (décidément j'adore ça >__<), qui nous fait suivre la vie de Braise, qui n'a rien de paisible ^^ . Très mouvementé je dirais même, souvent prise entre la vie et la mort, mais elle est très forte aussi bien d'esprit que physiquement.

Je n'ai pas l'habitude des histoires où le héros n'est pas un adolescent, et pourtant là cela m'a beaucoup plus, bien que Braise est plus de 30 ans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par louve le Jeu 13 Jan 2011 - 16:20

mon avis du premier tome :

J’avais un peu entendu parler de cette trilogie et j’en avais lu une critique qui n’était pas très élogieuse. Pourtant comme toujours, j’ai voulu me forger mon propre avis.
Ainsi j’ai débuté ce roman de fantaisie, sans prendre en considération ce dont j’avais pu lire sur d’autres sites/blog.
L’histoire démarre avec une lettre du chercheur Sho iso Fabold qui étudie anthropologie et ethnographie. Cet homme envoie à son oncle l’entretien qu’il a avec une femme du nom de Braise Sangmêlé, une clairvoyante travaillant pour les Vigiles. Braise raconte donc son voyage lorsqu’elle fut envoyée sur l’île de Pointe-de-Gorth afin de retrouver une jeune femme qui fuit son propre mariage. Dès le départ on comprend à quel point l’histoire ne sera pas une énième copie du schéma classique de ce genre : un élu qui doit sauver le monde. Tout d’abord l’héroïne, Braise n’a rien d’un personnage comme on en rencontre souvent. Elle dit ce qu’elle pense, elle est très grande, apparemment agréable à regarder, du moins c’est ce que vont penser les hommes de sa personne. J’ai beaucoup aimé cette façon qu’elle a de regarder les hommes en leur trouvant à tous un charme ou un quelque chose qui l’attire ! Enfin chez presque tous les hommes ! Son regard va d’abord tomber sur Niamor, le bel homme de l’île. Il est charmeur, charmant et il deviendra sa source de renseignements, en plus de tenter d’amener l’héroïne dans sa couche. Et pourtant malgré la frivolité dont fait apparemment preuve notre héroïne surtout lorsqu’enfin elle tombe sur son grand amour Tor, on sait qu’au plus profond d’elle-même c’est une femme blessée et malheureuse. Ce qui m’a beaucoup touché sur son passé c’est de voir comment on l’a utilisé pour son don et parce qu’elle est une sangmêlé (comprendre par là une moins que rien, une bâtarde). Elle se fera violer à plusieurs reprises, devra apprendre à tuer et surtout elle sera stérilisée pour éviter d’enfanter à son tour un sangmêlé. Ca m’a vraiment touché de découvrir au fur et à mesure du roman à quel point elle a un passé triste et sombre. Elle se montre pourtant joviale et surtout peu farouche avec les hommes. Des autres personnages j’ai eu beaucoup d’affection pour l’autre personnage féminin : Flamme. Cette magnifique jeune femme va elle aussi souffrir à cause de la magie Carmine, une magie noire interdite qui permet de faire subir les pires tortures et surtout de corrompre les sylves, les autres détenteurs de pouvoirs magiques, mais bienfaisante cette fois-ci. Flamme va d’abord se faire violer, chose dont elle ne voudra plus reparler et on ne peut que la comprendre. Dès ce passage elle va se retrouver ensuite atteinte de Magie Carmine pour tenter de la corrompre et de faire d’elle une femme mauvaise, cruelle, prétentieuse et surtout dangereuse. Je pensais que son calvaire allait s’arrêter là mais lorsque pour la sauver, Braise décide de lui amputer le bras, j’ai vraiment eu beaucoup de peine pour elle.
Parce qu’au fond ce roman de fantasy est très sombre. Chaque héros à un moment ou à un autre va vraiment en voir de toutes les couleurs et c’est vraiment très intéressants de voir comment chacun va s’en sortir.
J’ai aussi beaucoup apprécié la manière de vivre dans ce roman. Pour être respecté il faut porter un certain tatouage assorti d’un diamant à l’oreille, prouvant que vous êtes citoyen. Et si vous ne l’êtes pas, vous passez à côté de nombreux avantage.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Ruarth Coursevent, ce petit oiseau qui devient très vite un personnage à part entière et qu’on ne peut qu’adorer tant il apporte de la douceur à l’histoire.
Concernant le grand méchant du roman, je l’ai trouvé laid et vraiment sadique ! On ignore tout de son identité pendant les trois quart du roman et l’enquête pour le découvrir n’en devient que plus intéressante.
Les îles Glorieuses est un roman qui m’a enchanté, qui m’a transporté dans un univers glauque, cruel, dangereux mais aussi plein d’espoir pour le futur de tous ces personnages.
J’ai eu très mal au cœur lorsque l’un des personnage meurt et j’ai ressenti la douleur de Braise de perdre un être qui allait devenir cher à son cœur. Sa relation avec Tor est très douce et agréable dans ce monde de brute, quoique un peu trop précipité ! Tor qui demande en mariage Braise après seulement quelques jours de fréquentations j’ai trouvé ça un peu gros, en toute honnêteté. Seulement leur relation est de plus en plus travaillé par l’auteur et cela en fait un couple magnifique surtout lorsque je les imagine se battre côte à côte pour protéger leur vie.
En bref les îles Glorieuses m’a conquise. Certes le roman peut posséder un certain côté machiste avec la réaction des hommes vis à vis des femmes, mais l’univers est tellement riche, les personnages tellement attachants, qu’il serait vraiment dommage de passer à côté de cette trilogie !
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par Karine le Jeu 13 Jan 2011 - 20:47

Sacré commentaire Louve cool

_________________
LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par louve le Jeu 13 Jan 2011 - 21:05

oui je les fais soit trop long soit trop court ^^"
Et comme c'était une chronique pour J'ai Lu il fallait quelque chose de consistant pour eux ^^
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par Karine le Jeu 13 Jan 2011 - 21:09

moi je le trouve très bien cool

_________________
LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par louve le Jeu 13 Jan 2011 - 21:12

merci Karine ^^
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par se1ena le Dim 1 Juil 2012 - 0:36

Mon avis sur le tome 1 :

L'histoire :

Braise Sangmêlée nous raconte sa quête pour retrouver la castenelle de Cirkase qui a fugué pour éviter un mariage forcée avec un être abjecte. Elle raconte son histoire à un ethnologue Kellois, peuple qui a découvert les îles glorieuses il y a quelques années. Son histoire commence à la Pointe-de-Gorth, un endroit où règne la loi du plus fort. Deux mille setus (la monnaie locale) à la clé, c'est une sacrée somme et Braise à bien l'intention de tout faire pour mettre la main sur la castenelle. Quand elle découvre qu'il y a une puissante magie carmine à l'oeuvre, les circonstances la poussent à s'en mêler. Le récit est entrecoupé de courts retours en arrière qui raconte sont enfance, les lois des îles, la politique et pleins de petites choses qui permettent de donner toute la profondeur et la richesse à l'univers. Cependant, j'ai trouvé que certains moments étaient mal choisis pour ces digressions et cassaient un peu le rythme.

Les personnages :

Ouf! Ça m'en a pris un moment avant de l'apprécier cette Braise! Au départ, elle paraît cupide, envieuse, jalouse, égoïste, sauvage avec un sale caractère. Bref, rien pour me plaire. En plus, ses réflexions sur le sexe m'ont dérangée, renvoyant le tout à un simple besoin à satisfaire point barre. Rien de charmant. En plus, sa relation avec Tor Ryder, un autre clairvoyant qui a l'air de savoir tout sur tout avant tout le monde, m'a paru complètement tirée par les cheveux. Ils ne se connaissent que depuis quelques heures, même pas une journée, quand Tor et Braise qualifient leur relation de grand et profond amour. Mais quand je suis arrivée à dépasser ce début peu crédible, j'ai trouvé leur histoire d'amour belle. J'ai pû m'attacher à Blaise quand j'ai dépassé mes premières impressions, car plus le récit avance, plus nous découvrons qu'elle est loyale envers ceux qu'elle aime. J'ai beaucoup plus aimé Flamme, une jeune femme innocente d'une grande beauté, à qui va arriver les pires choses. Dualité étonnante que cette Flamme : innocente et rusée ; fragile, courageuse et coriace. C'est le personnage que j'ai le plus aimé, celui qui m'a fait vivre le plus d'émotions.

Le style :

On peut dire que c'est bien écrit, malgré quelques répétitions comme "Autant que je sache" ou "bien entendu" qui revient souvent en peu de pages. J'ai trouvé peu de poésie à l'écriture, même si on dirait que l'auteur a voulu en donner. J'ai trouvé le style un peu rude. Malgré les défauts, ça reste une plume agréable et minutieuse, capable de facilement nous décrire les détails sans que cela en devienne lourd. L'univers est bien placé, cohérent, riche et sombre et on peut facilement ressentir toute l'ambiance du roman. Elle ne fait pas dans la dentelle non plus, ses personnages en prennent plein la tronche et il n'y a pas de "super-héros". Le récit de Braise est entrecoupé de courtes lettres de l'ethnologue à son oncle, ce qui m'a paru peu utile au roman et je dois dire que je les lisais sans grande concentration tellement elles me paraissaient futile et apporter peu à l'histoire.

En conclusion, je dois dire que c'est vraiment un bon roman et j'ai vraiment embarqué, finalement. Si seulement je n'avais pas été aussi longue à accrocher!

3/5
se1ena
se1ena
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 961
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation Québec

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par Michou le Dim 22 Juil 2012 - 14:32

Mon avis sur le premier tome :

Clairement, la première chose qui m'a attiré c'est la couverture. Quand je la regarde, je suis hypnotisée par cette épée, limite je me sens une âme de guerrière. Oui, j'adore les épées. Le résumé est alléchant, et quand Selena m'a proposé d'en faire une LC, je n'ai pas hésité ! C'est vrai que c'est motivant les LC, et je ne regrette absolument pas ma lecture, j'ai adoré.

Le monde de Braise n'est pas des plus joyeux. Chaque île a son peuple, ses croyances, ses particularités, et les mélanges de races sont interdits. Les sangmêlés sont traités comme des criminels, sans aucun droit et la plupart ne survivent d'ailleurs même pas. Braise est une sangmêlée, mais elle est aussi une clairvoyante, elle voit la magie, et celle-ci n'a aucun effet sur elle. Dans un monde où deux forces magiques s'opposent, les clairvoyants sont des armes redoutables, et une clairvoyante sangmêlée l'est d'autant plus, puisque sans citoyenneté et donc déjà une criminelle, elle agit dans l'ombre et si elle se fait prendre, son employeur ne risque donc rien.

Braise part pour une nouvelle mission, mais ce qu'elle croyait être au départ très simple, s'avère être tout autre chose, impliquant des forces qui dépassent tout le monde et les vrais dirigeants de ce monde.

Le début fut un peu laborieux, comme ça peut être parfois le cas dans ce genre de roman puisqu'on découvre un monde créé par l'auteure, avec ses propres codes etc. J'avais un peu de mal avec certains mots, avec les magies décrites. Mais surtout, la véritable histoire prend un peu de temps à démarrer, à être dévoilé, et au début j'étais donc un peu déçue, car pour moi tout ça n'avait rien d'extraordinaire, qu'est-ce que vous voulez, j'aime les histoires extravagantes impliquant tout un tas de forces, des trucs grandioses, quoi. Et c'est ce genre d'histoire qu'on va peu à peu voir se mettre en place, en même temps que notre héroïne, Braise, découvre les réels implications de chacun, et vers quels dangers on avance.

L'auteure a su constuire un monde cohérent et très intéressant, au travers de ces îles Glorieuses, avec pleins de créatures sorties tout droit de son imagination, et quel dépaysement ! Mais surtout, elle a su créer des personnages attachants, à commencer par Braise. Par bien des côtés, elle m'a fait penser à certaines héroïnes de Bit-Lit, grande gueule qui n'a pas froid aux yeux, ne refusant pas une partie de jambes en l'air quand ça se présente, ni une bonne bagarre, pleine d'humour et posant un regard amer et souvent juste et réaliste sur le monde ou sur les personnes qui l'entourent. Mais c'est surtout son côté fragile que tout cela cache, ces blessures d'âmes qui m'ont touchée, comme pour la plupart des héros qui m'attire en fin de compte. J'aime ce type de personnages, à la limite du côté obscur, flirtant souvent avec ce côté sombre qu'ils possèdent, se battant contre eux-même pour ne pas dépasser ce point de non retour.

J'aime aussi le fait que l'auteure n'a pas peur de malmener ses personnages, de les faire souffrir, d'en supprimer certains, même ceux qu'on apprécie. Il ya pas mal de violence, de membres découpés (lol), de tortures, de trucs dégoûtants, d'odeurs répugnantes, et on aime ça (re lol).

Autre chose qui m'a bien plue, c'est la construction du roman. En effet, ce dernier nous est présenté comme une étude. Les Îles Glorieuses viennent d'être découvertes par le reste du monde, et un historien se rend sur place pour découvrir ces nouveaux peuples, et il rencontre Braise, devenue vieille femme. Cette dernière fut l'un des témoins du "Grand Changement" qu'a connu les Iles des années auparavant, et elle raconte son histoire. Ainsi, le récit est écrit à la première personne, par la voix de Braise, qui nous parle directement, nous interpellant parfois, ce que j'ai beaucoup aimé. Quelques lettres de l'historien parsèment le récit, des lettres expliquant certains faits historiques par rapport à l'histoire de Braise, des commentaires sur les personnages, les créatures, la magie, etc... Vraiment, j'ai trouvé ce système de récit très intéressant et passionnant.

Vous l'aurez compris, je fus conquise presque à 100% par ce premier tome que je vous recommande chaudement. Il ne va pas se passer beaucoup de temps avant que les tomes suivants atterrissent chez moi !

Ma note : 4.5/5

Michou
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 41
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par Michou le Mer 29 Aoû 2012 - 15:39

Mon avis sur le second tome :

J'avais fait la connaisance de cette saga avec Selena, nous avions toutes les deux beaucoup aimé le premier tome, nous voici donc ensemble pour ce second tome.

L'un des points forts du premier tome était sans conteste le personnage de Braise, une vrai héroïne comme je les aime, du coup, j'appréhendais un peu la lecture de ce second tome puisque le narrateur est un nouveau personnage.

Et bien, dès le début je me suis sentie complètement emportée par l'histoire. Je suis tombée sous le charme de Kelwyn. C'est le genre de personnage qu'on a envie de protéger, de serrer fort dans ses bras, pour qui on ressent une énorme tendresse, un véritable ami qui ira au delà de ses peurs et convictions pour ceux qu'il aime. Un grand bonhomme.

Kelwyn va rencontrer Braise et Flamme au pire moment de sa vie. Et comme si ce qu'il a été contraint de faire n'était pas suffisant, cette rencontre va bouleverser sa vie à jamais. Ses convictions d'homme de sciences vont être durement mises à l'épreuve. Braise et Flamme n'auront de cesse de lui dire et démontrer que la magie existe, qu'elle soit bonne ou mauvaise, c'est difficile à admettre pour ce médecin qui se fie à son incroyable odorat surdéveloppé, et qui ne voit pas la magie.
Kelwyn tentera de trouver par tous les moyens une explication rationnelle à la magie, la qualifiant même de maladie. Et si c'est une maladie, on peut donc trouver un antidote.
Banni par ses semblables à cause de ce qu'il a été forcé de faire, c'est un homme brisé, ébranlé, qui a perdu tous ses repères et qui trouvera contre toute attente (puisqu'il les accuse du désastre qu'est devenue sa vie) un grand soutient auprès de Braise, Flamme, et Ruarth.

Braise nous apparaît plus fragile dans ce tome. C'est toujours la femme forte et combative que nous aimons, mais elle est en train de perdre la seule amie et le seul amour qu'elle n'a jamais eu, et même si elle ne veut rien laisser paraître, à travers le regard que pause Kelwyn sur elle, on comprend toute la souffrance et la peine qu'elle endure. C'est un autre point fort de ce tome, découvrir des personnages qu'on a aimé dans le précédent tome, au travers des yeux de ce nouveau personnage.

Flamme n'est plus totalement la même non plus, et il semblerait que la magie carmine persiste d'une façon ou d'une autre en elle, la rendant mystérieuse, parfois méchante, et l'éloignant malgré elle de ceux qu'elle aime.

Nous retrouvons aussi par le plus grand des hasards, Tor. Le grand amour de Braise revient, mais pas pour elle, il a une mission. Et si Braise tente de faire bonne figure, on sent à quel point elle est blessée, même si elle reste lucide face à la situation. Pourtant, ce n'est que son coeur qu'elle écoutera quand Tor sera en danger de mort, changeant à jamais cet homme, et l'éloignant de ses convictions malgré lui.

C'est un roman que j'ai savouré du début à la fin, c'est bien simple, j'ai tout aimé. Beaucoup d'actions mais aussi beaucoup de sentiments, de réflexions, on s'immerge totalement dans ce monde qui nous apporte encore de bien belles surprises, avec des lieux époustouflants, mais aussi effrayants.

Beaucoup de tristesse également, forcément, quand on aime les personnages, on ne peut pas rester de marbre face à tout ce qui leur arrive, et ce qu'ils éprouvent. Même si, du fait que ce soit eux qui nous racontent leurs aventures (au travers toujours de leur témoignage auprès de l'historien) on sait donc qu'il ne vont pas mourir. Mais on comprend que ce qui va leur arriver est bien pire encore que la mort. Ils s'expriment parfois avec une telle fatalité, que ça en est déchirant.

Les évènements s'enchaînent jusqu'à une fin tendue et riche en action. Certaines choses nous laissent d'ailleurs présager un troisième et dernier tome riche en émotions, et profondément triste.

Ma note : 5/5
Michou
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 41
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par se1ena le Jeu 30 Aoû 2012 - 0:46

Mon avis sur le tome 2 :

Mon avis :

Comme le premier tome, il m'a fallu un moment avant d'embarquer dans l'histoire et j'avoue que je n'étais pas sûre...

Dans ce deuxième tome, on change de narrateur. D'emblée, on fait la connaissance de Kelwyn Gilfeather, un médecin des Prairies Célestes, où le peuple reste fermé sur lui-même, avec très peu de contact avec le monde extérieur. Je dois dire que comme avec Braise lors du premier tome, je ne l'ai pas apprécié de suite. Il m'a fallu un moment avant d'apprécier cet homme naïf et pacifiste. En effet, dans les Prairies Célestes la violence n'existe pas, ce n'est pas dans leur nature. Encore moins quand ils sont médecin comme Kelwyn, qui sauve des vies depuis longtemps. Mais hors du Toit Mekatéen, la violence est omniprésente et Kelwyn a de la difficulté à y faire face. Il a surtout de la misère à accepter qu'il soit capable de faire preuve de violence, même si c'est pour sauver sa vie et celle de ses amis.

Au début, Braise et Flamme foutent carrément sa vie en l'air, par un enchaînement de situation. Il est alors obligé de les suivre un certain temps. Il les prend d'abord pour deux folles, puisqu'il ne peut pas voir la magie carmine ni la magie selve. La médecine étant une affaire de science, il rationalise tout et n'est même pas sûr de croire à la magie, puisqu'il n'a pas vraiment de preuve, étant dans l'incapacité de voir sa couleur rouge ou verte. Ce qu'il m'a paru obstiné parfois! J'avais envie de le secouer pour qu'il se réveille. Trop mou, trop gentil, trop naïf. Je lui en voulais carrément d'être aussi indécis. Puis, on s'attache au personnage à mesure que les évènements déboulent.

Parce que ça va fort dans ce tome! Bien sûr, ça prend un moment avant que tout ne soit en place, je me suis limite ennuyée pendant la première partie. Mais dès la première rencontre avec le Maître-Carme, la tension est palpable et je suis contente de dire que c'est en partie grâce à Kelwyn, sa gentillesse et sa répugnance à faire du mal, alors qu'elle me tapait sur les nerfs au début.

Ce que j'ai aimé, c'est la tristesse qui perce à travers le récit de Kelwyn. Quand il conte un évènement qui s'est produit à l'ethnologue, il laisse transparaître de petits indices sur ce qui arrivera plus tard et l'avenir ne paraît pas rose. D'ailleurs, à l'image du premier tome, les personnages prennent toute qu'une raclée. J'ai même versée une larme à la fin. Il y a aussi certains passages qui sont contés par Braise, mais je crois qu'en définitive, j'aime mieux Kelwyn et sa sensibilité. Mais Flamme reste mon personnage préféré, sa personnalité complexe soumise une fois de plus à certaines influences me fascine et me peine à la fois. Elle en a réellement bavé lors du premier tome, mais dans celui-ci c'est encore pire.

Bien que dans le premier tome, les lettres de l'ethnologue m'ont paru sans intérêts, maintenant qu'on en sait un peu plus et qu'on comprend mieux quel combat Braise, Flamme et Kelwyn, Tor et Ruarth doivent mener, elles m'ont paru plus intéressante, car elles montrent à quel point les îles Glorieuses ont changées entre la période que Braise et Kelwyn nous racontent et le moment où les Kellois ont débarqués dans les îles. Par contre, sa vie sentimentale m'importait peu.^^ J'ai aussi eu l'impression d'en connaître plus sur les Gemphs, cette race qui co-habite avec les Gloriens, mais en y réfléchissant bien, le mystère de cette race non-humaine, en apparence plus sage, est toujours entier.

La plume de l'auteur est certes brusque et sans réelle fioriture, mais elle va droit au but et les descriptions sont si bien données, tellement bien intégrées au récit que c'est un plaisir facile d'imaginer les îles Glorieuses. On découvre de nouveaux archipels, avec leurs valeurs, leurs systèmes. L'accent de Kelwyn est même représenté dans les dialogues, ce que je trouve toujours plaisant à lire. J'aime quand les dialogues s'apparente fort à notre parler de tous les jours "Comme je vous l'ai d'jà dit, cet endroit est fragile.".

Et la fin, quelle fin! Les 150-200 dernières pages sont captivante, haletante et c'est avec tristesse poignante que j'ai refermé ce livre. Je me procurerai bien vite le troisième tome de cette saga Fantasy étonnante qui se laisse tranquillement apprivoiser. Car je sens que ce dernier tome sera éblouissant!

4/5
se1ena
se1ena
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 961
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation Québec

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par se1ena le Mer 24 Oct 2012 - 0:35

Mon avis sur le tome 3 :

Mon avis :

J'ai mis presque une semaine pour lire ce dernier tome de cette fantastique saga et ce n'est vraiment pas par manque d'intérêt!

Les Dustellois sont maintenant libérés du sort du Maître-Carme Morthred, qui les avait changés en oiseaux doués de raison. Mais à quel prix? Si les oiseaux volent, les humains non. Alors que partout dans les Iles Glorieuses les corps pleuvent et s'écrasent au sol, les habitants des îles en viennent à haïr la magie. La Carmine et la Sylves, ils ne font plus de distinctions. Kelwyn s'embarque avec Ryder pour trouver un remède à la magie et Braise part sauver Flamme, corrompue par le rejeton de Morthred qui se développe en elle. Ruath a suivi Flamme et ne peut que la voir changer sous ses yeux sans rien pouvoir faire. Car la seule solution pour supprimer le danger qu'elle est devenue serait de la tuer et il ne peut s'y résoudre.

Tour à tour, les narrateurs se succèdent. Kelwyn, Ruath, Braise et un nouveau personnage, Elarn, content à l'ethnologue ce qui s'est passé. J'avoue avoir été mêlée à quelques reprises me demandant qui racontait au moment de ma lecture, mais peut-être est-ce dû au fait que j'ai manqué de temps pour le lire et que je ne lisais pas beaucoup de page à la fois et prenant des pauses fréquentes. La relation de Flamme, mon personnagepréféré, et Ruarth laisse un goût amer et le coeur gros tout le long de l'ouvrage. Ces deux-là sont venus me chercher, j'ai trouvé leur histoire triste et belle à la fois. Ils m'ont fait vivre beaucoup d'émotions et la fin, concernant ces deux-là, m'a fait pleurer.

Alors que dans les deux tomes précédents, on voyait la correspondance de l'ethnologue qui m'avait fait peu d'effet dans le premier tome, un peu plus accroché dans le deuxième tome sans me satisfaire pleinement, ici c'est le journal d'Anyara qui nous ramène au présent et ça m'a vraiment accroché. Le fait que cette femme soit aussi curieuse, qu'elle veut en savoir autant que moi sur ce qui s'est passé, savoir où sont les Gemphs, connaître la nature du Grand Changement, avec espoir et non pas avec scepticisme comme l'ethnologue, a grandement joué à mon addiction pour ce roman.

La plume de l'auteur est toujours aussi directe, mais fluide. Elle décrit les Îles Glorieuses de manière stupéfiante, les comportements, les pensées et les émotions de façon bouleversante. Elle m'a complètement conquise durant ma lecture. À vrai dire, seule la fin m'a un peu déçue, me laissant un goût d'inachevée et de précipité, finissant abruptement pour nous donner quelques éléments seulement. Peut-être est-ce ces éléments même qui m'ont déçue, peut-être que j'en attendais trop...Malgré tout, elle a été d'une belle intensité émotionnelle et c'est avec un certain regret que je quitte cet univers fantasy.

En tout cas, une superbe saga à découvrir, un univers étonnant et des personnages attachants!!!

4/5
se1ena
se1ena
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 961
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation Québec

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke Empty Re: LES ÎLES GLORIEUSES de Glenda Larke

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum