Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

L'IDENTITE de Milan Kundera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'IDENTITE de Milan Kundera

L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_lcap100%L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_lcap0%L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_lcap0%L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_lcap0%L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_lcap0%L'IDENTITE de Milan Kundera Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

L'IDENTITE de Milan Kundera Empty L'IDENTITE de Milan Kundera

Message par Invité le Lun 6 Fév 2012 - 12:48

L'IDENTITE de Milan Kundera Identite1


Résumé

Car tel est bien l'amour de Jean-Marc et Chantal : un espace aménagé en marge du monde, à l'écart de la vie, contre la vie, en fait, et donc " une hérésie, une transgression des lois non écrites de la communauté humaine ".
François Ricard












avis

C'est très difficile de faire un commentaire de l'oeuvre de Kundera, la richesse des thèmes, l'intimité profonde des interrogations (pourtant si banales quand on les énonce), l'humour qui traverse toute son oeuvre....
L'identité est un roman d'amour ouvrant sur l'interrogation angoissante de la perte de l'autre, moins par la mort qu'au travers de sa métamorphose, de l'évolution de son moi à travers le temps. Le récit linéaire, axé sur les pensées et les actes des deux personnages, bascule imperceptiblement dans un cauchemar, réalisateur omnipotent de toutes les angoisses.
L'écriture de Kundera m'a toujours fasciné, dépouillée elle aborde des thèmes complexes ( le corps, la mort, le temps, la ménaupose...) en laissant un sentiment de limpide lucidité. La poésie des motifs, voire de chapîtres entiers (l'identité roman "rouge" ou le sourire de karénine de l'insoutenable légéreté de l'être) s'accrochent toujours à ma mémoire malgré les années.
En bref il est pour moi un très grand romancier.


L'identité est en plus un roman très court 2 ou 3 heures de lecture environ, un bon moyen de découvrir un auteur Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum