Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

TRAME de Iain M. Banks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

TRAME de Iain M. Banks Vote_lcap0%TRAME de Iain M. Banks Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
TRAME de Iain M. Banks Vote_lcap0%TRAME de Iain M. Banks Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
TRAME de Iain M. Banks Vote_lcap0%TRAME de Iain M. Banks Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
TRAME de Iain M. Banks Vote_lcap0%TRAME de Iain M. Banks Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
TRAME de Iain M. Banks Vote_lcap0%TRAME de Iain M. Banks Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

TRAME de Iain M. Banks Empty TRAME de Iain M. Banks

Message par Melusine le Sam 14 Jan 2012 - 11:06

TRAME de Iain M. Banks 9782221111338FS

Résumé

Le Cycle de la Culture, devenu légendaire dans les pays anglo-saxons, a renouvelé le space opera en dressant le tableau d une société galactique anarchiste, hédoniste, riche et secrètement dominée par des Intelligences Artificielles qui organisent son abondance et savent faire valoir leurs valeurs éminemment tolérantes et humanistes. Iain M. Banks y montre un génie particulier pour décrire des êtres, des sociétés et des paysages ou objets cosmiques d une extraordinaire originalité et variété, parfois extravagants mais qu il parvient à rendre vraisemblables.
Trames ne fait pas exception : l action débute à l intérieur d une immense planète artificielle, Sursamen, créée il y a des milliards d années par une espèce disparue, composée de coques concentriques, et colonisée sur ses différents niveaux par des dizaines d espèces dont les habitats et les modes de vie diffèrent tout à fait, du gazeux au liquide. Les niveaux 8 et 9 sont partiellement occupés par deux peuples humains en guerre perpétuelle et dont le niveau technologique et social est à peu près celui de la fin de notre Moyen-Âge. Un des deux peuples, les Sarl, l emporte sur l autre, l unification allant dans le sens souhaité par la Culture qui cherche à introduire le progrès et la démocratie. Le roi vainqueur est assassiné lâchement par son second qui entend prendre sa place. La fille de ce roi est devenue un agent de la Culture. Mais lorsqu elle apprend la mort de son père et le danger que courent ses deux frères, elle décide de revenir sur Sursamen.
Banks décrit pour la première fois la Culture dans son contexte galactique. Malgré son étendue et sa puissance, elle est entourée par d autres civilisations aussi avancées avec lesquelles elle doit composer. Plus surprenant encore, elle a été devancée dans le temps par des civilisations incroyablement puissantes qui ont disparu, ou qui ont quitté cet univers en atteignant un statut quasi divin. C est l une de ces civilisations qui a fabriqué Sursamen et des dizaines d autres mondes semblables. Et c est l existence même de Sursamen qui est menacée par l éveil provoqué d une entité qui reposait dans un sarcophage...

600 pages
2009
23 €
EDITIONS ROBERT LAFFONT


Melusine
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

TRAME de Iain M. Banks Empty Re: TRAME de Iain M. Banks

Message par Invité le Sam 14 Jan 2012 - 11:47

Intrigue : sur le monde gigogne Sursamen, l'ambitieux tyl Loesp assassine son suzerain et s'impose comme régent sur le royaume médiéval de Pourl. L'héritier légitime au trône, le prince royal Ferbin, est contraint à l'exil. Son seul but : la vengeance. Pour cela, il lui faut retrouver sa sœur Anaplian, enrôlée comme agent de Circonstances Spéciales.

Après l'Usage des armes, Une forme de guerre, Excession, etc., voici le petit dernier du sublime cycle de la Culture de Iain Banks. A travers la description de cette civilisation décadente et interventionniste qu'est la Culture, Iain Banks s'interroge sur le progrès humain et ses contradictions. Tout comme dans la plupart des volumes précédents de ce cycle, le ton est souvent tragique, et les choix des protagonistes lourds de conséquence. Anaplian, arrachée enfant à la civilisation médiévale de Pourl par la volonté de son père et élevée comme agent de la Culture va se confronter à ses choix et, surtout, à leurs conséquences. Un roman alternativement drôle et émouvant dans lequel plusieurs intrigues se croisent, telles les trames du destin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum