Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA MALERUNE (Trilogie complète)

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_lcap50%LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_lcap0%LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_lcap0%LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_lcap50%LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_lcap0%LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Empty LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert

Message par Elerinna le Lun 2 Jan 2012 - 15:10

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert 97822519

Résumé

Une bien étrange paire se présente aux portes du château Garamont : un sorcier autoritaire et susceptible, accompagné d'un homme-loup aussi effrayant que noble de coeur. Pour la jeune Axiale, retenue prisonnière dans sa chambre, nul doute qu'ils ont un lien avec le chevalier Eras, son père mystérieusement disparu... Une compagnie d'aventuriers des plus inattendue naît alors, et part à la recherche du chevalier Eras de Garamont. Leur objectif : percer le secret de sa quête.

25 janvier 2012
16,00 €
LGF, collection MAJUSCULE

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Banniz10
Elerinna
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 32
Messages : 8627
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Empty Re: LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert

Message par Elerinna le Lun 2 Jan 2012 - 15:12

Cette sortie tombe bien pour le challenge fantasy 2012 !! Razz

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Banniz10
Elerinna
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 32
Messages : 8627
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Empty Re: LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 14:13

J'ai adoré, adoré, adoré !

Mon avis sur l’histoire :

En recevant ce gros pavé, avec les pages les plus fines que je n’avais jamais vu, je me suis dis que j’allais peut-être avoir du mal à tout lire et j’ai eu peur car si l’histoire ne m’avait pas plu, cela aurait été une torture, je pense.
Que nenni ! Je suis rentrée immédiatement dans le livre, sans efforts. Les personnages m’ont tout de suite plu et les pages se tournaient sans que je ne m’en rende compte tant j’étais happée par les aventures de nos héros.
Dés les premières pages, on sent la folle aventure se dessiner, on s’attache aux personnages, et on a hâte de voir cette joyeuse bande en action !
La magie des runes est très puissante et constamment présente dans l’Aeldo, pays où vivent nos héros. On apprend qu’à cause de La Malerune, cette magie a été complètement déréglées, créant des Dalles un peu partout laissant entrer les habitants du Maûne, genre de monde parallèle entièrement habité de créatures cruelles et violentes, bien décidées à envahir l’Aeldo. Mais ce n’est pas tout, La Malerune a également créée une sorte de maladie, appelée l’Entropia, touchant sans aucune logique et sous diverses formes certains habitants. Nos héros tenteront donc d’essayer d’enrayer La Malerune et de refermer les fameuses Dalle avant que leur pays ne soit mit à feu et à sang (ce qui malheureusement est déjà presque totalement le cas). Ces aventuriers partiront à la recherche de l’Arcane.
J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié l’explication sur la distinction entre les différentes voies de la magie. La voie Blanche pour les guérisseurs, notamment, qui ne peut être utilisée par un mage qui a choisit la voie de la guerre.
Toutes les créatures du Maûne, parfois très cruelles (Harpies, goblins, et autres), que rencontrent nos héros dans cette quête, sont extrêmement bien décrites et on a même parfois droit à des passages dans le livre où on a leur propre point de vue, ce qui les rend encore plus réels et proches du lecteur.
D’autres créatures m’ont donné plutôt envie de les adopter (je pense notamment à l’amovible qui suit Ariale partout où elle va).
Certaines découvertes de lieux et de situations m’ont totalement fait frissonner de peur et de dégoût, mais m’ont également enchantée (je pense notamment à l’impressionnante citadelle appartenant à Zétide, cachée et protégée par une cascade, ou même d’autres paysages magnifiquement décrits dans lesquels je me croyais vraiment).
Plusieurs morales apparaissent ce livre et sont d’actualité pour tout ce qui touche la guerre, ou la méfiance pour les étrangers ou les personnes différentes, ou la destruction de la Nature, ou même du respect de la femme (avec le peuple des Pégöyas).
Autre point que j’ai totalement adoré dans ce livre : Les scènes de combats. Dans d’autres bouquins du même genre, les combats sont expliqués à la va vite, voir même parfois pas du tout. Dans La Malerune, on s’y croit vraiment ! On s’imagine en train de combattre aux côtés d’Hogo et Lucia tant ces scènes sont bien décrites (certains détails sont d’ailleurs parfois si poussés, qu’ils sont peu ragoutants.)

Mon avis sur les personnages :

Chaque personnage dans La Malerune est important, il n’y a aucun laissé pour compte.
Le premier personnage qui m’a tout de suite tapé dans l’œil fut Hogo. Il y avait tout un mystère autour de lui et dés le départ je me suis demandée qui pouvait être cette créature si surprenante. La particularité des Lycantes à avoir un rire irrémédiablement communicatif m’a tout de suite séduite. En fait, soyons honnête, j’ai été séduite par Hogo dés le départ et sa relation avec Lucia m’a totalement enchantée.
Ariale peut paraître peu importante au début de l’histoire mais on se rend vite compte qu’elle va jouer un rôle prépondérant dans la quête. Cette fillette, courageuse mais pas téméraire, va parfois même aller jusqu’à être bien plus sage et intelligente que certains adultes.
Lucia, jeune femme libre et indomptable m’a tout de suite plu grâce à sa fougue et son caractère très affirmé. Les répliques acerbes entre celle-ci et Zétide (elle n’apprécie pas l’autorité), ou Hogo, m’ont follement amusé. Cette femme se lance toujours la tête la première dans des aventures très dangereuses, sans réellement penser aux conséquences.
J’ai beaucoup aimé la façon dont la relation entre Lucia et Hogo est amenée tout doucement vers son apogée. Cela n’est pas abrupt et illogique comme dans d’autres livres.
Zétide, quant à lui, est un mage très puissant, et protecteur des sœurs Garamont (même s’il a du mal parfois à endosser ce rôle). Il éprouve également une grande amitié envers Hogo.
L’autre personnage, qui arrive lui beaucoup plus tard mais qui m’a énormément plu, est Valérius. C’est un général Maûne, détestable mais qu’on tend à apprécier petit à petit.
Ce n’est pas un personnage à proprement parlé mais j’ai beaucoup aimé le rôle qu’à joué le père des hadryens, peuple de la nature avec sa haine contre les humains puisqu’ils détruisent les forêts.

Mon avis sur le style des auteurs :

Le style d’écriture est très agréable à lire. J’ai très souvent peur en commençant des livres Fantasy d’avoir du mal à les finir car, avec ma lecture du Seigneur des Anneaux jamais achevée, j’avais pris l’habitude de croire que ces livres étaient compliqués, avec trop de descriptions, etc… Dans La Malerune, il y a des descriptions, mais juste ce qu’il faut, je n’ai jamais été gênée !

« - Tu n’es pas… entama-t-il tout en écartant de sa main valide le bras que son adversaire avait levé pour se protéger le visage.
Il projeta ensuite son avant-bras engourdi dans la gorge du Pegöya. Les yeux de celui-ci s’exorbitèrent. Le lycante poursuivant sa tirade :
- … à la hauteur…
Il enchaina en giflant violemment l’oreille droite d’Asun du plat de la senestre.
- … De cette femme.
D’un coup de pied sauté, il frappa un point précis à l’intérieur de sa cuisse, paralysant sa jambe blessée.
- Jamais, tu ne…
D’un frappé descendant du coude, il lui brisa le nez.
- … la mériteras… Jamais !
Enfin, d’un foudroyant coup de pied retourné, il lui gifla le visage, l’envoyant lourdement s’écrouler deux mètres en arrière. Asun avait son compte. »

Ma Note : 5/5
C’est exactement comme cela que doit être écrit un roman Fantasy à mes yeux. Il y avait tout pour faire mon bonheur. Des lieux surprenants, des combats, de la magie, du courage, de l’amitié, de l’amour et une bonne dose d’humour. Parfait.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Empty Re: LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert

Message par Nara le Dim 15 Avr 2012 - 12:19

Je l'ai lu y'a pas longtemps et bof.

Je trouve l'histoire un peu enfantine et assez prévisible. Les personnages sont attachants, les scènes de combats bien mené quoiqu'un peu rapide.
Je retrouve là un Michel Robert timide, limité, comme s'il n'avait pas la liberté de faire ce qu'il veut.
Ce que je reproche à ce livre, c'est que dès le début on nous livre des informations qui nous "dévoilent" la fin (du genre "elle a choisit cette voie, ce qui sera bénéfique plus tard pour le monde").

Bref, même si c'est un bon livre, je reste un peu déçue.

Ma note : 2,5/10
Nara
Nara
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 33
Messages : 170
Date d'inscription : 14/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert Empty Re: LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum