Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

73% 73% 
[ 27 ]
27% 27% 
[ 10 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 37

LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Melusine le Mar 1 Nov 2011 - 20:23




Résumé

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante. Passionnant, drôle, émouvant, La Couleur des sentiments a conquis l'Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d'exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.  


525 pages
3 SEPTEMBRE 2010
23,80 €
EDITIONS JACQUELINE CHAMBON
avatar
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Mar 1 Nov 2011 - 21:32

Titre choisi dans le cadre de mon challenge 2011.2012 et quelle découverte !
Je le quitte à regret, j'avoue avoir été plongée dedans au bout de la 5ème page.
On avance dans l'histoire en suivant le récits de 3 femmes.
2 noires, 1 blanche.
2 bonnes noires aux service de familles blanches.

3 tempéraments bien distincts ce qui donne du caractère au livre.

A lire, je n'ai rien d'autre à ajouter !
Vous ne serez pas déçus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Mer 2 Nov 2011 - 7:03

Un livre toujours d'actualité à ne pas ramener uniquement à une certaine époque dite "de la ségrégation".

Au fond , malgré tout ce qu'on a pu entendre sur la ségrégation , il ne fait que rapporter ce qui se passe encore aujourd'hui dans certains milieux de la bourgeoisie, seule la couleur de peau diffère , les "bonnes" existent toujours et subissent autant de sévices moraux.

Il suffit de connaitre un peu le monde de l'expatriation qui en est un bon exemple pour rappeler que cette époque est loin d'être révolue , ce qui rend ce récit intemporel et d'une justesse alarmante ...
La ségrégation reste une histoire de rang social plus présente que jamais .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Karine le Mer 2 Nov 2011 - 13:31

Ce n'est ce film qui vient de sortir justement au ciné ?!

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 36
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Mer 2 Nov 2011 - 13:33

Absolument.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Dim 6 Nov 2011 - 20:12

J'ai réservé ce livre, j'ai hâte de pouvoir le lire. J'irais voir le film en attendant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par lilyroseyy le Lun 7 Nov 2011 - 12:15

Il me tente beaucoup, je vais essayer de me le dégoter d'occasion Very Happy
avatar
lilyroseyy
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1700
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation Roubaix
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : à l'hôpital

http://lilyroseyy.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Kynicky le Mer 9 Nov 2011 - 6:03

Tout d'abord, comme beaucoup de monde, ce livre a été un véritable coup de coeur pour moi.

J'ai adoré le thème de ce livre, la façon dont il est écrit. Touchant, avec aussi beaucoup d'humour dans ce contexte difficile et grave...

J'ai dû mal à penser que dans cette période, les années 60, si proches, il existait des comportements aussi graves. On a toujours l'impression que ces problèmes raciaux sont d'une autre époque...

Cette histoire raconte la vie des femmes noires employées (ou plutôt exploitées) par des "blanches", dans les années 60, dans le Mississipi.
Ces femmes admirables qui élevaient les enfants "blancs" avec beaucoup d'amour, étaient "maltraitées" moralement par leurs employeurs qui ne cessaient de les rabaisser.
Ces enfants, qui pour un grand nombre, en grandissant, vont changer le regard qu'ils ont de la femme qui les a élevé et aimé et les considérer à leur tour comme le font leurs parents.
Heureusement, ce ne sera pas le cas pour tous...
L'histoire de ces femmes noires prennant de gros risques pour elles et leur famille, vont, en, écrivant un livre essayer de changer leur condition et la vie de leurs semblables.
avatar
Kynicky
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 50
Messages : 31
Date d'inscription : 30/07/2011
Localisation 54 Lorraine
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Assist Admin. Et commerciale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par mamounette31 le Ven 11 Nov 2011 - 20:46

Ce livre était depuis plusieurs mois dans ma pile de livre, en fait depuis que ma maman me l'ait prêté... Et à chaque fois je repoussais le moment de le commencer et je me plongeais dans un autre...

Et puis, tout le tapage fait autour de ce livre et du film qui en a été tiré a titillé ma curiosité et je me suis lancé ! Et quelle bonne surprise...

L'originalité du livre porte essentiellement sur le fait d'avoir trois narratrices, donc trois visions de la même époque.
La première à entrer en scène en Aibileen, une noire, à la fois bonne et nurse dans une famille blanche. Son attachement à la petite fille est très émouvante...
Minnie, quant à elle, un peu trop impulsive et agressive, a du mal à garder une place mais finit par travailler pour Célia qui elle n'arrive pas à s'intégrer à la bonne société de Jackson (Mississipi).
Et enfin, Skeeter une jeune fille blanche qui rêve de journalisme et d'écriture, pas vraiment à sa place au milieu de ses amies. Poussée par une éditrice New Yorkaise, elle décide d'écriture un livre témoignage sur les bonnes noires... Au risque de perdre beaucoup...

Ce livre est comme un témoignage de ce qu'à pu être la vie des noires jusqu'à il n'y a pas si longtemps que ça. Et c'ets ça qui est le plus difficile à croire. C'était il y a seulement une cinquantaine d'années. Ce qui est touchant, c'est de voir que ces bonnes, bien que maltraitées par les adultes, s'attachent aux enfants comme si c'était les leur et surtout essayent de leur inculquer des valeurs loin de leur éducation.

Un véritable coup de coeur coeurs
avatar
mamounette31
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 44
Messages : 853
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation Toulouse (France)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ingénieur en informatique

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Kitoune le Sam 12 Nov 2011 - 9:29

Dans ma PAL celui-ci !
avatar
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 39
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par lilyroseyy le Lun 20 Fév 2012 - 11:41

Mon premier vrai coup de cœur 2012 coeurs

Mon avis:

Quand on lit ce roman on a l'impression d'être dans une époque révolue, à des années lumière de la notre, et pourtant le roman commence en 1962 et se finit en 1964, c'était hier.

Le roman raconte deux années de la vie de 3 personnages, 2 "bonnes" (comme elle se nomme) noires et une jeune femme blanche. Deux années qui vont changer leur vie et où elles vont se consacrer à l'écriture d'un roman qui doit dépeindre les conditions de travail des domestiques noires au services des familles blanches du Mississipi.

Le roman est très très bien écrit. On est complétement emportée par l'écriture de Kathryn Stockett. La narration se fait par les 3 personnages principaux à tour de rôle et l'écriture en est transformée. Quelle différence entre les paragraphes posé, réfléchi et tendre d'Aibileen, le discours pressé et percutant et Minny et la timidité, le retrait dans les propos de Skeeter. Les personnages secondaires sont exceptionnels. Je me suis attachée à tous je crois, en particulier à Celia, la patronne de Minny, tellement perdue et fragile. Même à Elizabeth la patronne d'Aibileen, influençable, incapable d'aimer sa fille et rapiéçant toute sa maison pour qu'elle soit présentable. Un régal.

Le chapitre de "la vente", regroupant l'ensemble des personnages principaux comme secondaires, est mon préféré, il est le seul qui ne soit pas narré par une des héroïnes, il est formidable, drôle et cocasse.

Pas de bémol pour ce roman, on garde le tout, j'ai adoré! J'ai hâte de voir le film et j'espère qu'il ne me décevra pas

Ma note: 5/5
avatar
lilyroseyy
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1700
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation Roubaix
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : à l'hôpital

http://lilyroseyy.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par titepomme le Lun 20 Fév 2012 - 12:24

★☆★ Je me méfie toujours des livres dont j'entends trop parler en bien ou ceux qui sont trop cités sur internet. Celui-ci n'a pas fait exception et j'avoue avoir eu quelques a priori en commençant ma lecture.

Mais passé les premières pages, je me suis laissée prendre par le récit, sans avoir envie de lâcher mon livre.

Malgré un thème assez pesant (la ségrégation), le récit garde un ton simple sans être simpliste, avec plusieurs narratrices. Cela met une certaine dynamique et nous fait tourner page après page en voulant savoir ce qu'il advient de ces 3 femmes.

Une histoire drôle, parfois; émouvante, tout le temps.
Un bel hommage rendu par l'auteure à ces bonnes qui servaient les familles blanches.

Coup de coeur. ★☆★

Note : 3/3
avatar
titepomme
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 44
Messages : 646
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Karine le Lun 20 Fév 2012 - 13:18

cool

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 36
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2012 - 16:51

Voici mon avis sur ce livre que je viens de mettre en ligne sur mon blog : coucou


La couleur des sentiments, une histoire bouleversante et pourtant réaliste, qui emporte le lecteur dans un tourbillon de sensations, un livre à ne pas manquer.

Durant les années 60 à Jackson, dans le Mississipi, la ségrégation raciale est présente quotidiennement. Les Noirs sont humiliés, sous-estimés par les blancs. Ce roman nous raconte, par l'intermédiaire de Minny et Aibileen, le vécu des femmes noires à Jackson qui travaillent comme bonnes dans les familles blanches. S'occuper des enfants, faire le ménage, la cuisine sont pour elles une sorte de routine à laquelle elles se sont habituées. Rien ne semble pouvoir déranger cet habituel train-train, avec ses rites de dominant-dominé.
Et pourtant, Skeeter Phellan, une jeune fille fraîchement diplômée, est bien la seule à vouloir voir cette situation changer. Comptant sur les talents d'auteur, elle entreprend avec Aibi et Minny, de regrouper les témoignages de bonnes dans un livre. Bien qu'écrit anonymement, ce projet n'est pas sans risques, car l'amitié entre blanches et noires et très mal vue. Risquant leurs vies, les noires et Skeeter vont malgré tout réaliser ce projet, leur vie jusque maintenant tranquille va être totalement bouleversée.

J'ai trouvé, dès le début, une Kathryn Stockett très perspicace.

Tout d'abord avec les trois histoires différentes : celle de Minny, D'Aibileen et de Miss Skeeter, qui au fil du roman finissent pas s'entremêler. Ces trois points de vue nous font prendre conscience de l'infamie de la ségrégation raciale, et ce sous différents aspects. Comme par exemple Aibi qui entend dire qu'il faut absolument avoir des toilettes séparées pour les Noirs, sous peine d'attraper des maladies. Ou Minny, qui, après avoir été licenciée, se voit refuser toutes les places car son ancienne maîtresse blanche avait proclamé qu'elle était une voleuse. Peu de romans racontent trois histoires en une, ici K. Stockett se démarque avec brillo.

Ensuite, l'auteur est perspicace grâce à son don de pouvoir jouer avec les sentiments des personnages, et par la même occasion avec ceux du lecteur. Ceux ci sont si bien retranscrits que l'on aurait presque envie de rire, de pleurer, même de se révolter avec le personnage, tant on se met dans sa peau.
D'ailleurs, les scènes sont très réalistes et marquantes, on se croirait spectateur, comme au cinéma.

La couverture reflète tout à fait le contenu du livre. Le fond gris et vieilli nous ramène aux années 60. Les deux femmes noires, en tenues de bonnes, ont l'air las et portent leur attention sur la petite fille blanche, qui elle, n'a l'air de manquer de rien. Le titre, la couleur des sentiments, est très bien trouvé car les sentiments sont très présents dans ce livre et il tourne autour de la couleur de peau.

En conclusion, ce livre m'a fait voyager dans un autre temps, je me suis totalement immergée dedans.
La couleur des sentiments est un vrai coup de cœur, il dévoile une importante part de l'histoire aux Etats Unis, la ségrégation raciale.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Miss Lola le Jeu 23 Fév 2012 - 23:49

Une de mes prochaines lectures (:
avatar
Miss Lola
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 18
Messages : 718
Date d'inscription : 26/11/2011

http://unsongelivresque.weebly.com/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Ven 16 Mar 2012 - 15:45



J’étais allée voir le film au cinéma et j’avais beaucoup aimé, alors, lorsque ma mère me fit une critique élogieuse du livre je me suis lancé. J’ai reçus le livre pour noël et je l’ai commencé quelque semaine après.

Au début le faite d’avoir vue le film m’a aidé car j’étais déjà familiarisé avec les personnages et j’ai pus passer la période où on est perdu dans tous ses nom. Je suis très vite entré dans l’histoire, les trois personnages principaux sont vraiment attachants. Elles sont toute différentes dans leur histoire ou leur caractère mais malgré cela elles sont réunit autour d’une cause commune qui leurs tient à cœur à toutes.

C’est une période de l’histoire que je connais très peut et j’ai étais ravie de l’ambiance que l’on trouve dans le livre. Tous n’est pas tout blanc ou tout noir comme souvent quant les histoires traitent d’un sujet sensible. On y trouve des sentiments plus mitigé et donc pour moi plus réelles.

Le style est clair et permet de courir tranquillement le long de l’histoire. On se fait vite au changement de narrateur qui intervient régulièrement même si on début c’a fait un peut bizarre.

C’est un livre que je recommande pour la vision qu’il donne des gents et de l’époque qu’il représente.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Lisalor le Mar 27 Mar 2012 - 18:21

Mon avis : Premier coup de coeur de l'année en matière de littérature contemporaine, j'ai passé un excellent moment de lecture. Un livre poignant, horrifiant et pourtant plusieurs fois , j'ai beaucoup ri. Certaines anecdotes sont complétement hilarantes.

On est aux Etats-Unis dans les années 60 et Jackson Ville est le grand bastion de la ségrégation. Les femmes noires font le ménage chez les richissimes blancs et bien souvent elles sont prises pour des animaux.
Pourtant dans cette ville aux préjugés bien solides , une jeune fille de nom de Skeeter revenant chez elle après l'obtention de son diplôme, va bouleverser la vie de ces bonnes et donner une lueur d'espoir.

Pigiste dans un journal, Skeeter doit faire des chroniques sur le quotidien des femmes à la maison mais cela va être difficile car elle est comme toutes les jeunes femmes de Jackson, elle n'a jamais rien fait de ses dix doigts. De mère en fille, elles ont toujours eu des bonnes.
Aibileen, la bonne noire d'une amie va l'aider et de fil en aiguille, elles vont tisser des liens et écrire un livre.

C'est les personnages hauts en couleur qui font de ce livre un pur régal car l'histoire reste somme toute assez banale. Miss Hollbrook m'a fait penser à Scarlett Ohara dans "Autant en emporte le vent", elle est imbuvable, précieuse, ridicule et je dois dire que tout ce qu'il lui arrive est amplement mérité. C'est une vraie pimbêche et son ancienne bonne Minny ne va rien lui épargner.
J'ai trouvé Celia très touchante car même blanche, elle va être entrainée dans un tourbillon de méchanceté et de préjugés.

Un livre sous haute tension avec une atmosphére lourde et pesante: dans cette ville, les noirs sont battus, abattus. On a l'impression d'une chasse à l'homme, ils rasent tous les murs pendant que les blancs sont à la parade. Skeeter et les autres bonnes vont se rencontrer la nuit pour raconter leur histoire et seront toujours sur le qui vive.

Un livre bien écrit et même si j'ai mis longtemps à le lire, je l'ai dévoré. Je retiens surtout l"histoire de la tarte au chocolat et les cuvettes des toilettes. Certaines vont en prendre pour leur grade mais ce ne sera pas le cas de toutes.
avatar
Lisalor
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 46
Messages : 395
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation Auvergne

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Karine le Sam 14 Avr 2012 - 15:08

Lecture Commune "Traditionnelle" de Avril 2012




Participants "La couleur des sentiments" :

Kitoune
Michou
Mezznak
Olnapac
Anne sophie
Salsera15
Natachou
Lellia
Lili.M
Nothingprecious
Nathan
Mamoun
Ptitnam
Bubblegirl67
Nanylli
Kailianna
Achille49
Kreen



Pour info : Le délai de toute les nouvelles LC est rallongé à 2 mois Very Happy

N'hésitez pas à utiliser cette jolie bannière pour vos blogs, page facebook, twitter...



Dernière édition par Karine le Sam 12 Mai 2012 - 12:49, édité 1 fois

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 36
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Michou le Sam 14 Avr 2012 - 16:48

Super merci Karine Smile
avatar
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Sam 14 Avr 2012 - 21:39

Ce livre a vraiment l'air extra!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par titepomme le Mer 18 Avr 2012 - 11:28

Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans cette lecture ! Moi je l'ai adoré.
avatar
titepomme
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 44
Messages : 646
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Lili.M le Mer 18 Avr 2012 - 12:30

Je pense le lire pendant le prochain marathon vu que:
1/ je vais certainement opter pour le semi- marathon
2/ que le avis sont tellement bons , que ça me laissera l'opportunité de m'imprégner complètement de l'histoire ,et d'atterrir ensuite coucou
avatar
Lili.M
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 743
Date d'inscription : 26/03/2012

http://lilimlire.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 23:58

Un gros coup de coeur! génial à lire et ensuite le film "the help" à voir!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Awalie le Ven 27 Avr 2012 - 17:57

J'ai adoré également !!!^^
Décidément, les avis sont globalement unanimes sur la toile concernant ce roman... Et c'est tant mieux ! Very Happy

Dès les premières lignes, on se trouve parfaitement immergé dans le Mississipi des années 60. L'auteure nous fait découvrir le quotidien de trois femmes : Minny et Aibileen, deux noires au service des blancs depuis toujours, et Skeeter, jeune femme blanche de condition aisée.
Rapidement, on prend conscience de l'état d'esprit de l'époque dans cette partie des USA, aussi bien sur la condition des noirs que sur celle des femmes...
Skeeter est différente. Elle est en avance sur son temps : elle considère les noirs comme ses égaux et les respecte. Elle souhaite également devenir une grande journaliste et être indépendante en tant que femme.
A la recherche de la vérité sur Constantine, la bonne noire de la maison qui l'a élevée, elle va finalement faire en sorte de donner la parole aux bonnes et ainsi bouleverser le quotidien des femmes de la ville de Jackson.

J'ai lu chaque chapitre avec autant d'attachement pour ces bonnes noires que de révolte face à leurs conditions de vie.
Malgré le thème très dur de la ségrégation et du racisme, à une époque si proche de la notre, l'auteure nous fait vivre cette histoire avec tendresse et humanité.
Même le personnage le plus détestable de l'histoire fini presque par nous inspirer de la pitié !
"La couleur des sentiments" est un titre qui va très bien à ce roman car il exprime tout à fait ce qu'on ressent en le lisant...
Kathryn Stockett a mis 5 ans pour l'écrire et ça en valait la peine ! Pour un premier roman je trouve que c'est une vraie réussite.

Ce livre est vraiment un gros coup de coeur ! J'ai adoré le découvrir et j'apprécierai tout autant de le relire.
Quand je l'ai ouvert la première fois, je me suis dit "Plus de 500 pages quand même ! Et écrit petit..." !
Pourtant, quand je suis arrivée à la dernière ligne, je ne voulais pas le laisser ! Je voulais encore partager le quotidien de ces femmes qui m'ont tellement touchée et que j'ai appris à aimer...
Ce qui est certain, c'est que ce livre ne laisse pas indifférent ! Il m'a apporté bien plus qu'une simple évasion ponctuelle et ces femmes, bien qu'elles n'aient pas réellement existé, resteront présentes dans mon esprit encore longtemps...^^

Avis issu de La Boite à Evasion


Dernière édition par Awalie le Mer 2 Mai 2012 - 21:16, édité 1 fois (Raison : Plus qu'à cliquer sur La Boite à Evasion pour y aller !^^)
avatar
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Michou le Ven 27 Avr 2012 - 18:39

Rooo j'ai hâte de le lire ! super
avatar
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Sam 28 Avr 2012 - 17:18

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je n'aime pourtant pas trop les livres dont on parle beaucoup à la télé, sur internet, etc, mais là je me suis laissée captiver par ce roman.

D'abord, un coup de chapeau à l'auteur. On plonge dans la vie de ces personnages et on ne les lâche plus. On a l'impression de voir le récit se dérouler sous nos yeux comme si on la vivait vraiment. Il y a juste ce qu'il faut de détails pour apporter des éléments à l'histoire sans en faire trop.

Ensuite, l'histoire nous est racontée tour à tour au travers de deux noires qui sont des "bonnes" et qui travaillent dans des familles blanches à l'époque de la ségrégation raciale qui n'est pas si vieu ou révolu que ce que l'on pourrait penser; et d'une blanche qui malgré sa couleur de peau, n'a rien à voir avec ses pareilles, dames de la haute société. On comprend bien le calvaire qu'est la vie de ces noirs (pauvreté, exploitation,...) et la vie des bourgeoises qui ne les considère pas mieux que des chiens doués de parole et qui passent leur temps à être méchantes avec les personnes qu'elles n'aiment pas.

Je voudrais saluer également l'idée de l'auteur de glisser dans ce contexte l'idée du rassemblement de ces personnages pour écrire un livre qui est un merveilleux pied de nez à ces dames bourgeoises, malgré les ennuis que cela va leur causer. Justement, je trouve que ces ennuis montrent bien la toute puissance des blancs dans cette société pourtant pas si lointaine de 1964.

Plus encore, ce livre peut nous faire réfléchir sur notre société actuelle et sur la condition de certains noirs encore aujourd'hui en Amérique notament.

En bref, je vous recommande ce livre, il est vraiment édifiant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Sam 28 Avr 2012 - 18:19

Ma belle mère me l'a prêté !! je le lirai donc bientôt ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Michou le Sam 28 Avr 2012 - 18:47

Céline031 a écrit:Ma belle mère me l'a prêté !! je le lirai donc bientôt ! Smile

Comme quoi une belle mère peut être sympa Razz
avatar
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Salsera15 le Dim 29 Avr 2012 - 19:29

Voilà ma critique!
Lorsque j'ai entamé la lecture de ce roman, je m'attendais à trouver un contexte historique très prisant sur les lois raciales de cette époque, mais heureusement, cela n'a pas été le cas. Les quelques références sur Martin Luther King et l'actualité de 1962 m'ont justement orientée sur les raisons de l'attitude des personnages de l'histoire. J'ai rarement l'habitude de lire des romans engagés comme celui-ci, mais comme je participe à la quasi totalité des lectures communes, je me suis dite que comme il avait été très apprécié selon les critiques et que les membres l'avaient choisi, qu'il ne devait pas être mauvais. Je suis bien heureuse de ne pas avoir vécu à cette époque et dans la ville de Jackson. Miss Leefolt et ses amies du club de Bridge ont une telle attitude envers les noirs (des moins que rien, des gens sans éducation, des servants etc.) qu'ils en sont presque rendus à les traiter comme des bêtes. Surtout cette histoire de créer une toilette pour les bonnes seules, là, j'en suis restée complètement sidérée. Aujourd'hui, là ou je vis, Montréal est une ville multi-ethnique et les noirs étudient les mêmes disciplines que les blancs, fréquentent les mêmes lieux publics etc. Heureusement qu'un changement s'est effectué, car vivre avec ces lois aurait été très lourd selon moi.

J'ai retenu plusieurs passages intéressants. Premièrement, celui ou Skeeter rempli le terrain de Hilly avec des cuvettes de toilette de toutes les couleurs. Je vous dis, je n'ai jamais autant ris. Deuxièmement, celui ou Stuart apprend que Skeeter écrit un roman sur les bonnes et qu'il refuse de l'épouser pour cette raison. Mais voyons quelle idée!

L'auteure a séparé le livre en alternant les narrateurs, deux bonnes et Skeeter. Cela a permis d'observer les relations sous divers points de vue et cela a donné au roman un ton intéressant. Un style d'écriture adapté à ce type de roman et une histoire bien tissée.

Le personnage qui m'a le plus plu c'est Skeeter. Engagée dans sa cause, tenace, persévérante et ambitieuse, elle a su mener son projet à bien et tenté de faire entendre raison à plusieurs. Des femmes comme elle, il en aurait fallu plus qu'une pour faire changer les choses, mais c'est un bon début. Aujourd'hui, il y a des femmes et des hommes comme elle qui tentent de faire changer les choses via divers médias; je pense notamment à Danny Laferrière. Je ne sais pas si vous le connaissez, mais il raconte des faits très intéressants sur la réalité de son pays. Alors je vous laisse avec la réflexion suivante; si quelque chose vous tient à coeur et que vous avez l'impression que les choses n'avancent pas, n'hésitez pas à le mentionner et à vous mobiliser avec les moyens qui vous mettent le plus à l'aise, car dans le silence, le statuquo reste maître.
avatar
Salsera15
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 27
Messages : 701
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation St-Jérôme
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Étudiante en communication

http://salsera15.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Lili.M le Lun 30 Avr 2012 - 10:27

Hâtes de le commencer celui-là .C'est prévu pendant le marathon de ce week-end super
avatar
Lili.M
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 743
Date d'inscription : 26/03/2012

http://lilimlire.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mon avis

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 21:11

Après avoir vu la bande annonce du film, j’ai vraiment voulu lire ce livre.

En effet, ce roman retrace la condition des femmes noires américaines dans les années 60, leurs conditions de travail auprès des familles blanches et leurs places dans la société. Ce roman est écrit à trois voix, celle D’Aibileen, de Minny (toutes les deux bonnes dans des familles blanches) et Skeeter, une jeune femme blanche issue d’une famille assez bourgeoise qui va se pencher sur les conditions de travail et de vie des bonnes.

On va alors découvrir toutes les "croyances" autour des noirs, entretenues par toutes les amies (et famille) de Skeeter dans le livre. On observe un racisme insupportable, alors que les blancs confient leurs enfants, leurs maisons… aux bonnes, ils ont une vraie crainte liée à leur couleur de peau (peur d'attraper des maladies s'ils vont dans les mêmes toilettes par exemple, ce qui semble aberrant quand même…).

Skeeter va se lancer dans la rédaction d'un livre où plusieurs bonnes vont raconter leurs expériences bonnes comme mauvaises. Mais à Jackson, Mississippi, nous sommes vraiment aux prémices de l'égalité entre les Hommes et notre personnage principal va devoir prendre bons nombres de précautions pour pouvoir avancer et convaincre les bonnes de se confier à elle.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui m'a émue et fait rire à la fois. J'ai parfois trouvé horrible le comportement des femmes blanches concernant leurs familles surtout Miss Leefolt qui délaisse complètement ses enfants, comme s'ils n'existaient pas. J'ai maintenant très envie de voir le film !

Ma note : 4,5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Olnapac le Sam 5 Mai 2012 - 10:26

J'ai lu ce livre dans le cadre de la lecture commune du mois d'avril sur le forum Club de lecture.


Une histoire qui se passe dans le début des années 60 aux états-unis, dans l'état du Mississipi. C'est la période de la ségrégation raciale, où les blancs ne partagent rien avec les noirs même pas un tabouret dans un bar.
Les noirs sont méprisés, souvent mal traités.
L'histoire nou est raconté par Aibileen, Minny (les "bonnes" noires) et Skeeter (une richissime blanche) vont à tour de rôle nous raconter ce qu'elles ont vécu à cette époque. Des personnages très touchants.
On pourra alors, à travers ses différentes personnalités, être plongé dans le Jackson des années 60.
Un point qui m'a fort touché c'est le passage des toilettes. Quand Mrs Hilly se rend chez Mrs Leefolt et que cette première refuse d'aller aux toilettes chez son amie car la bonne noire partage les mêmes toilettes que le reste de la famille et les invités.
C'est vraiment à partir de là que j'ai été réellement transporté dans l'histoire.

Au début le livre ne m'a pas emporté réellement, l'histoire me plaisait mais j'étais loin d'imaginer qu'il serait finalement un coup de coeur.
Un livre qui se lit très facilement, une écriture simple. L'auteur réussi à nous emmener à cette époque et à nous faire passer les émotions avec une grande facilité.

Ma note : 5/5 coeur

------------------------------

1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
Je ne l'ai pas acheté, je l'ai emprunté à la bibliothèque pour la lecture commune.

2° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
Au début j'ai bien aimé ma lecture mais je ne m'imaginais pas avoir un coup de coeur.

3° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?
Au fil du livre mon impression à changé, j'ai vraiment été transporté dans les années 60 et dans le jackson de cette époque. Ce livre est finalement un coup de coeur.

4° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
Oui, c'est un style simple, facile à lire et à comprendre.

5° Qu'avez vous pensé des personnages ?
Aibeleen, une des bonnes noires, est un personnage très attachant. Elle considère les enfants dont elle s'occupe chez les blancs comme ses propres enfants et leur apprend les bonnes valeurs.
Minny, l'autre bonne noire , à un caractère bien trempé qui parfois ne retient pas sa langue. Mais sous cette carapace de femme forte, on y voit un femme faible, mal-traité par son mari.
Skeeter, la blanche, une personne très attachant et qui a des convictions qu'à cette époque il était diffile d'avoir ou plutôt de divulguer. Se prendre d'amitié pour un noir à cette époque était très mal vu.

6° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
Aibeleen, car j'ai vraiment aimé sa relation avec Mae Mobley. Toujours là pour cajoler la petite quand elle se faisait frapper par sa mère. Là pour lui dire qu'elle n'était pas une mauvaise fille.
Et puis sans Aibeleen il n'y aurait surement pas eu le livre que Skeeter a voulu écrire.

7° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
Miss Hilly, détestable à un point que je l'aurait eu devant moi je crois que je lui aurais remis ses idées en place.
Elle décide à la place de ses amies, simplement pour se donner de l'importance.

8° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
Non, j'ai bien aimé la fin, je l'ai trouvé juste pour tous les personnages.

9° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
Si elle en publie un autre et que le résumé me plaît, oui.

10° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)
Positif. A travers se roman j'ai bien réalisé ce que ces gens de couleurs pouvaient vivre, même si malgrés tout à notre époque tout ce qui concerne le racisme est loin d'être résolu.

11° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?
Je l'ai regardé immédiatement après avoir fini le livre, et je dois dire que j'ai beaucoup aimé le film, autant que le livre.
Même si le film n'est pas en tout point exactement comme le livre, le principal y est et très bien réalisé.
avatar
Olnapac
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 1138
Date d'inscription : 27/01/2012
Localisation Saint-Georges-sur-Meuse (Belgique)

http://nathlectures.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Dim 6 Mai 2012 - 15:05

Je viens de le finir et je suis contente de l'avoir lu .

Je ne m'attendais absolument pas à ressentir tant de chose en le lisant ; je

suis passée de la colère à l'euphorie et de la tristesse à joie en peu de temps ;

Les personnages qui m'ont le plus touché sont sans contexte Minny et Abigail ...
Juste un petit bémol toute fois j'ai trouvé la fin un peu baclée , je

m'attendais à autre choses mais j'ai adorée quand même

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Lili.M le Lun 7 Mai 2012 - 15:56

1 : Qu'est - ce qui vous a conduite à acheter ce livre ?

Le résumé avait tout pour m'allécher ; une histoire d'amitié féminine au-delà des clivages sociaux dans un Etat comme le Mississipi, obligée que j'y jette un oeil

2 : Quelle a été votre première impression dès les premières pages?

Qu'il semblait y avoir beaucoup de personnages à retenir

3 : Cette impression s'est-elle confirmée par la suite ou bien a-t-elle changée?

Heureusement cela ne s'est pas confirmé , on apprend très vite à connaitre ce petit monde .

4 : Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plus ?


Le style est simple .La narration à 3 voix nous permet d'avoir plusieurs point de vue et de mieux connaitre les ressentis de nos héroines et de ce qu'elles vivent

5 : Qu'avez vous pensé des personnages?

Très attachantes , elles ont peur des conséquences de leur livre mais elles continuent

6 : Quel est votre personnage préféré ?

Sans hésitation Minnie .La plus culottée (l'histoire de la tarte m'a fait hurler de rire), et paradoxalement , fragile aussi , puisqu'elle laisse son mari la battre

7 : Celui que vous avez détesté ?

Sans surprise Miss Hilly, caricature de la femme pleine de préjugés , et confite d'hypocrisie , capable de récolter des dons pour les enfants africains et ne tolérant pas que sa bonne utilise les mêmes toilettes qu'elle

8 : Imaginiez vous une fin différente ? Si oui laquelle?

Je n'aime pas les fins floues , et j'ai trouvé qu'a part pour Miss Skeeter , le sort de Minnie et Aibileen n'était pas net .

9 : Relirez vous un titre de cet auteur ?

Oui, sans aucun problème

10 : Votre avis est-il positif ou négatif? Pourquoi?

Positif, car j'ai passé un très bon moment de lecture , malgré une fin qui ne m'a pas convaincue

11 : Comptez vous regardez l'adaptation ciné de ce livre?

Si j'ai l'occasion , oui


Mon avis :

Ce roman est une histoire de femmes, une histoire d'amitié, qui va se nouer entre des personnes que tout oppose (Eugénia Skeeter/ Aibileen et Minnie ) dans une ville ou les schémas sociaux sont extrêmement codifiés .

J'ai trouvé que l'auteur restitue très bien les températures caniculaires du Mississipi (ou en tout cas de ce que j'en imagine).

Elle décrit également très bien la relation très personnelle faite d'amour/répulsion qui se noue entre les bonnes leurs employeurs et les enfants de ces derniers .

J'ai apprécié qu'elle ne se laisse pas aller à un manicheisme simpliste , dans les histoires qu'elle nous raconte ; on a droit au bons comme aux mauvais côtés de la vie de ces bonnes .

Les évènements politiques en arrière-plan (seulement évoqués , jamais développés) contribuent à renforcer le sentiment d'urgence que nous avons ,pour qu'elles s'activent sur la rédaction du livre .

Seule la fin m'a un peu déçue , je la trouve trop floue , et cela m'a agaçée car je m'étais beaucoup attachée aux personnages de Minnie et Aibileen

Malgré cela j'ai passé un très bon moment de lecture

Ma note : 4/5


avatar
Lili.M
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 743
Date d'inscription : 26/03/2012

http://lilimlire.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par kreen78 le Mer 30 Mai 2012 - 18:24


1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
Je l’ai eu grâce au livre voyageur organisé sur le forum. Il est arrivé à temps dans ma boîte aux lettres !

2° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas plongée dans une histoire de ce style, alors dès le début j’ai eu envie d’avancer, et avancer…

3° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?
Le style que j’espérais s’est confirmé. Tout a été déployé au fur et à mesure de ma lecture, tout allait dans le sens de mes espérances, comme une jubilation quelque part…

4° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
Oui, le langage était propre aux Blancs et aux Noirs, c’était bien dépeint, j’ai beaucoup apprécié l’écriture. La seule chose qui pouvait me déranger était le manque de négation, par exemple : « Je faisais pas » au lieu de « Je ne faisais pas ». Et il y a ça tout au long du récit.

5° Qu'avez vous pensé des personnages ?
J’ai eu un coup de cœur pour les 3 femmes. Elles ont chacune leur particularité, et les connaître dans leur vie de tous les jours les rend toutes attachantes. Aibileen est tout de même la plus dévoilée à mon goût, et le dernier chapitre dédiée à elle est très fort, surtout les derniers instants…

6° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
Je n’arrive pas à en avoir… J’aurais envie de féliciter Miss Skeeter pour son dévouement envers les bonnes, mais les 3 femmes ont beaucoup de mérite. Je les admire.

7° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
Miss Hilly, même si c’est un personnage secondaire, est vraiment détestable. J’aurais aimé que quelque chose de mal lui arrive !

8° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
J’aurais aimé encore plus de reconnaissance, peut-être que l’on nous parle de l’étendue du succès du livre, en dehors de Jackson, plus que de parler que du retirage d’exemplaires… Et qu’il y ait un plus gros impact que celui-là, et que du positif. Mais je me contenterai quand même de la fin donnée, cela aurait pu être pire… !

9° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
Oh oui, volontiers !

10° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)
Très très positif. J’avais peur de m’ennuyer quand j’ai vu le « pavé » qu’il y avait dans l’enveloppe, plus de 500 pages à lire… Mais dès le début c’était tellement… intéressant, ma curiosité s’est éveillée, comme d’habitude j’ai mis un certain temps à repérer tout le monde… Mais le problème n’a pas duré. Pour aimer ce livre, il faut se sentir concerné par la ségrégation. J’aime beaucoup ce thème, et j’ai d’autant plus sauté sur ce livre qu’il me permettrait de combler un peu mes lacunes en ce domaine. Le récit était magnifique car l’on passe par différents sentiments. On ne peut pas rester de marbre devant tout ce qui est décrit. C’est si révoltant ! Je suis vraiment contente de vivre à notre époque.

11° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?
Je l’ai, dès que je le peux je regarderai l’adaptation, tant que l’histoire est fraîche dans ma tête. Le livre m’a vraiment plu, je me doute que le film ne sera pas aussi bien, mais à mon avis il sera très bon.


Mon avis : Superbe histoire racontée avec une telle fluidité ! Dès le début j’ai su que j’allais aimer, il ne pouvait pas en être autrement. Tout y est noté avec justesse, en tout cas de ce que je connais de cette période. L’auteure nous avoue avoir fait du mieux qu’elle pouvait pour se mettre dans la peau de ces bonnes, et elle y est très bien parvenue. J’ai admiré la volonté Miss Skeeter à réaliser ce roman, sans savoir où ça allait mener tout le monde. Et ce revirement de situation : que tout le monde refuse d’y contribuer, puis se rendre compte qu’il fallait le faire, et chaque personne avait ses propres raisons. Longtemps je me suis dit que la ville serait découverte, et quand je me suis résignée à penser que j’avais tort, Miss Hilly m’a rattrappée (que je l’ai détestée cette femme ! A vouloir diriger tout le monde !). Mais tout a été très bien tourné, j’ai vraiment aimé l’œuvre globale. J’en garderai un très bon souvenir. Elle m’a faire sourire, rire, m’indigner, me rendre bien triste aussi…
Maintenant je vais caler le visionnage de l’adaptation dans mon emploi du temps !

Ma note : 5/5
avatar
kreen78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1710
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation Massy (91)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ecrivaine et correctrice/relectrice professionnelle

http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Awalie le Mer 30 Mai 2012 - 21:52

Dites, vous les sortez d'où ces questions ? Rolling Eyes
C'est le fonctionnement pour une lecture commune ?
avatar
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par kreen78 le Mer 30 Mai 2012 - 22:01

C'est Karine qui nous les a mises à la fin du sujet Lectures communes d'avril.
avatar
kreen78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1710
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation Massy (91)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ecrivaine et correctrice/relectrice professionnelle

http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Awalie le Mer 30 Mai 2012 - 22:17

Ok ! Je comprend mieux... J'avais pas regardé la partie "Lecture commune d'Avril" Oups
avatar
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par surpass le Mer 26 Sep 2012 - 21:15

Magnifique ! Ce livre sera je pense mon livre coup de cœur de l’année, un livre que je ne suis pas prête d’oublier.

Je n’ai pas lu l’histoire je l’ai vécue, lorsque j’ouvrais mon livre, je me retrouvais à Jackson au Mississippi, parmi Aibileen, Minny, Miss Skeeter et cette affreuse et odieuse de Miss Hilly !

C’est comme si j’étais au milieu de tous ces personnages, que je faisais partie du livre, tellement ce livre m’a transporté, plus rien ne comptait lorsque je l’ouvrais.

Durant ma période de lecture, je pensais régulièrement à ce livre, comme si les personnages faisaient partie de ma vie.

L’histoire touchante de ces bonnes noires durant les années soixante est vraiment émouvante, ces femmes qui parfois au péril de leur vie ont le courage de défier les « règles » des blancs afin de montrer aux autres ce qu’elles vivent au quotidien, en acceptant de témoigner dans un livre elles y racontent parfois de bonnes choses mais la plupart du temps beaucoup d’humiliations.

Certes, ce roman est une fiction mais je pense qu’il n’est pas loin de la vérité.

Un seul bémol pour ce roman, je suis restée sur ma faim, je la voyais différente, j’ai eu l’impression qu’il me manquait quelle chose, mais on a du mal à passer à une autre lecture après l'avoir lu
avatar
surpass
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 1330
Date d'inscription : 16/09/2012

http://www.lecoinlecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Soda71 le Mer 3 Oct 2012 - 9:38

Une lecture plaisante que l'on prend à cœur. Les personnages sont attachants tous autant qu'ils soient. Et tout comme l'héroïne, on se prend au jeu et on croise les doigts pour qu'elle puisse faire évoluer les codes de cette société. Je n'en dirais pas plus sur le contenu du livre pour ne pas le dévoiler.

Par contre, tout comme Surpass, j'ai été surprise sur la fin. Mais avec le recule, je me dis que c'est aussi ce qui donne son charme au livre. Je ne m'attendais pas à cela et d'un autre côté je trouve que c'est mieux comme ça. Je préfère quand un livre nous surprend et ne tombe pas dans la facilité.

Ma note : 8/10
avatar
Soda71
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 31
Messages : 32
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation Saint Paul Trois Châteaux
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Au travail : j'écris... En loisir : je lis ou je vais au ciné

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 10:17

Mon avis :



"A
travers le regard de 3 femmes, c'est l'histoire d'une résistance, puis
d'une révolte contre la ségrégation raciale aux Etats Unis du milieu du
XXème siecle. Tout d'abord, Aibeleen, bonne chez Mrs Leefolt ( jeune
bourgeoise désargentée), est une femme de cinquante ans, qui a toujours
servie les blancs. Elle a élevé leurs enfants et s’occupe à présent de
la petite Mae, petite puce de deux ans, peu aimée par sa maman. Ravagée
par la mort de son fils unique, elle est une figure appréciée de la
communauté noire.


Minnie,
jeune maman de 30ans à la langue bien pendue, s'est fait renvoyée de
Mrs Walters après un Accident Innommable avec une tarte; ce sera
d'ailleurs un des fils conducteur de l'histoire (assez savoureux, il
faut l'avouer). Mrs Walters, raciste convaincue et, est la "méchante" de
l'histoire.


Enfin,
Skeeter, jeune bourgeoise blanche, cherche un sens à sa vie. Un peu
décalée dans cette société, elle rêve de s'affranchir d'une maman très
possessive, qui rêve de la voir marier. Skeeter sera le déclencheur de
cette révolte en voulant écrire un livre sur le quotidien des bonnes
dans le Mississippi. Inconsciente au début des dangers de cette
entreprise, elle trouvera le soutien de Aibeleen puis de Minnie. Ce sera
le début d'une prise de conscience pour Skeeter et la dénouement pour
Aibeleen et de Minnie de nombreux carcans et liens.





Il
est toujours difficile de poster une critique sur un livre qui est un
grand succès. Je dois avouer que je ne suis pas déçue, même si j'ai eu
du mal à accrocher sur les 50 premières pages, certainement due à
l'appréhension que le livre ne réponde pas à mes attentes. Ensuite, je
l'ai littéralement dévoré en 2 jours.


Le
thème de la ségrégation raciale est abordé de façon franche et directe :
les lois et préjugés sont implacablement décrits dans les moindres
détails. Je pense que nous ne pouvons imaginer le degré de frontière que
ces règles imposaient. Mais si aujourd’hui la ségrégation est
officiellement abolie, le mécanisme mental du racisme est bien le même à
l'époque que maintenant. La violence faite aux Noirs est hallucinante :
l'impunité des bourreaux permet de créer un climat de peur, qui annihile toute volonté de résistance.





Ce
qui est très contradictoire, c'est la proximité que les bonnes
entretenaient au sein des foyers, et en même temps la division étanche
entre ces deux mondes. Cette distinction est d'ailleurs bien entretenue par les deux parties : on voit bien la difficulté que Celia et Skeeter ont à entretenir des relations de façon "égalitaire".
J'ai
beaucoup aimé le rôle d'Aibeleen et celui de Constantine (nounou de
Skeeter) auprès de enfants des familles qu'elles servent : comment
est-ce possible que les enfants devenues grands reproduisent cette
séparation alors qu'ils sont si proches petits de leurs nounous ? C'est
touchant de voir l'impact sur Aibeleen qui les considèrent comme ses
enfants mais aussi l'attachement de Skeeter pour sa nounou, qui a
remplacé une maman un peu distante.





Enfin,
la place de la femme et son émancipation est aussi un thème majeur de
ce roman . Que l'on soit blanche ou noire (encore bien plus), le carcan de la société permet peu aux femmes du Mississippi d'être indépendante; le mariage est la seule option raisonnable et correcte. Quelle futilité, quelle vacuité on peut ressentir dans la vie de ces femmes. Skeeter est le poil à gratter, qui permet de faire sauter le vernis de ces amitiés superficielles, et surtout de révéler la vraie personnalité de chacune.




C'est
magnifiquement écrit, avec beaucoup d'humour (bienvenu par ailleurs) :
Minnie est particulièrement savoureuse avec son franc parler. Je
regrette juste dans ce livre le happy end trés américain : la méchante
est punie, chacun montre au final son bon côté et tout va bien pour les
héroïnes. Je ne demandais pas une fin tragique mais peut être une fin un
plus nuancée.
"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par enigma le Mer 24 Oct 2012 - 15:30

En 1896, la cour suprême autorise les États-Unis à mettre en œuvre une ségrégation raciale, c'est-à-dire, une séparation physique entre noir et blanc dans les lieux publics (restaurant, école, toilette..), en plus de la discrimination déjà en place.

La couleur des sentiments se déroule dans les années 1960, au Mississippi dans la ville de Jackson où la ségrégation est omniprésente mais semble s'essouffler grâce notamment aux actes des militants pour les droits civiques comme Martin Luther King (en 1963, il prononce à Washington son célèbre discours "I have a dream"). C'est dans ce contexte que Kathryn Stockett plante son histoire et ses personnages.

Nous avons d'un côté, les riches familles de blancs, où les femmes passent leur temps entre partie de bridge et association de "charité" pour se faire bien voir. Ces dames sont superficielles, elles vivent pour exister aux yeux des autres. Lancer des rumeurs font partie de leur quotidien.
De l'autre côté, nous avons la population noire, où chacun doit y mettre du sien pour vivre, les enfants sont contraints d'abandonner les études par manque d'argent, les femmes deviennent bonnes pour les familles blanches, les hommes travaillent dans des usines.

Pour mieux comprendre la situation et les différents points de vue, l'auteure a judicieusement décidé de faire alterner la narration du roman . Nous suivons alors deux bonnes noires : Aibileen et Minny ; ainsi qu'une femme blanche: Skeeter.

Cette dernière, est la seule blanche à vouloir faire bouger les choses, elle décide alors d'écrire un livre sur le quotidien de bonnes noires au service des familles blanches à travers leur témoignage, pour qu'enfin elles se fassent entendre.

J'ai beaucoup aimé la solidarité qui lie les bonnes entre elles, qui s'unissent malgré une certaine réticence par peur de représailles. Nous découvrons leurs vécus dans les différentes familles de blancs, leurs joies et leurs colères fassent à la situation actuelle.

J'ai adoré les personnages crées par l'auteure, certains sont attachants, bouleversants, mais aussi détestable .



Commençons par les trois personnages principaux, toutes très attachantes:
Aibileen, est une bonne âgée d'une cinquantaine d'année qui s'occupe principalement des enfants dans les familles blanches. Elle commença à l'âge de 14 ans et s'occupa de 17 enfants en tout. Elle leurs donnera l'attention qu'ils n'ont pas eu de leur propre mère, comme avec la dernière en date Mae Mobley, la fille d’Elizabeth Leefolt. C'est le personnage le plus touchant du roman selon moi. Son fils unique est mort et c'est la première à accepter de parler de son expérience pour le livre de Skeeter.

Minny, est une dure à cuire, qui, à cause de son insolence se fait souvent renvoyer (au moins une vingtaine de fois). Son talent? la cuisine, elle est considérée comme la meilleure cuisinière de Jackson ville, surtout pour sa tarte au caramel, Miss Hilly Hoolbrock en sait quelque chose (voir épisode de la tarte ^^). Cependant, Minny n'a pas la vie facile dans le privée, à cause de son mari Leroy.

Miss Eugenia, prénommée Skeeter est une jeune femme de 24 ans qui vient de terminer ses études à la faculté. Elle rêve de devenir journaliste ou écrivain quand sa mère, rêve de la caser.
Contrairement à ses deux amies Miss Hilly et Miss Elizabeth, qui souhaitent continuer la ségrégation raciale en imposant un projet de loi pour imposer des toilettes séparées entre noir et blanc, Skeeter souhaite faire évoluer les choses. C'est une jeune femme indépendante et très moderne bousculant les traditions familiales.
Elle cherche à tout prix retrouver Constantine, la bonne qui l'a élevée. Contrairement à ces autres dames, elle ne méprise pas les domestiques une fois adulte.

Passons aux personnes un peu moins sympathique maintenant:

Nous avons à la première place.... Miss Hilly Hoolbrock! sans elle, le livre n'aurait pas la même saveur.
C'est une jeune femme hautaine, qui se croit au-dessus de tout le monde y compris de son groupe d'amies blanches. Quand elle veut quelque chose, elle cherche à l'obtenir par tous les moyens.
Son racisme à l'égard des personnes noires, provient de sa peur d'attraper des maladies "transmises" par les noirs.
Elisabeth Leefolt, est une femme sans intérêt et bête dans le sens où elle suit les moindres faits et gestes de son amie Hilly. Elle ne réfléchit jamais par soi-même. De plus, c'est une mauvaise mère, elle ne prête aucune attention à sa fille pas assez bien pour elle, sauf pour la battre. Sa fille n'est rien d'autre qu'un accessoire de sa réussite sociale. Elle donne l'image d'une famille parfaite, mais tout ceci n'est qu'illusion.

Concernant l'écriture de Kathryn Stockett, je dois dire que j'ai beaucoup aimé sa forme de narration, alternant les points de vue des personnages, elle arrive très bien à se mettre à leur place.
J'ai particulièrement aimé les pages qu'elle a rajouté à la fin expliquant sa propre expérience au moment de la ségrégation. On peut l'a rattacher au personnage de Skeeter. Comme elle, elle aimait beaucoup sa bonne et veut lui rendre hommage à travers La couleur des sentiments.
En bref, un magnifique roman sur l'amitié, la trahison, la tolérance, le racisme, les rumeurs. Un roman émouvant à lire absolument !!
avatar
enigma
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 25
Messages : 53
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante en Lettres Modernes / lire, sortir, aller au cinéma...

http://metamorphoselivresque.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Dyane le Mar 13 Nov 2012 - 18:47

Un véritable coup de cœur pour ce roman. Des femmes merveilleuses qui s'occupent des enfants des autres et qui sont considérées comme moins que rien !
L'auteure a su me transporter dans un monde qui malheureusement a existé... et qui existe peut-être encore...
avatar
Dyane
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 47
Messages : 49
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Invité le Lun 4 Fév 2013 - 22:10

Je ne sais pas par où commencer. Ce livre est un vrai coup de coeur.

J'ai eu beaucoup de misère à déposer ce livre pour aller me coucher le soir.
Les personnages sont tous très attachanst, j'ai tout de suite aimé Aibileen comme j'ai détesté Miss Hilly.
D'essayer de s'imaginer ce qu'ils ont ressenti et enduré. C'est vraiment un bon livre instructif, comment aimer les autres et soi-même, peu importe la couleur.
Je ne rentrerai pas trop dans le sujet, je pourrais en dire long.
Il y a beaucoup de sentiments dedans, on peut ressentir la peur de ces femmes et leur joie. Leur espoir que les choses changent.
Ce genre de livre fait beaucoup réfléchir.
Tout cela pour dire que j'ai beaucoup adoré ce livre et que je le conseille à toutes.

Je ne savais même pas qu'il y avait un film Smile je vais le louer c'est certain !!!

Note 9.5/10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par titecam le Sam 1 Juin 2013 - 15:58

Je viens de finir ce livre et j'avoue que je ne m'attendais pas à ça.
Je l'ai beaucoup apprécié.
L'histoire rappelle ce que les noirs ont du endurer durant cette époque. Le racisme présent dans le livre est bien raconté. Comment un pays qui a su accueillir des peuples persécuté comme les juifs s'en prenne à ces propres citoyens sous prétexte qu'ils soient noirs?!!!!!
L'écriture du point de vue des bonnes est amusante je trouve.

J'ai vu le film et franchement il n'a rien de comparable au livre. Bon l'histoire dans l'ensemble est là mais il y a énormément de mélange dans le film. Beaucoup d’événement du film ne sont pas dans le même ordre que le livre.

Au final c'est un très bon livre à lire!
avatar
titecam
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 14/05/2011
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mes loisirs: lire, lire et relire.... mais aussi beaucoup de film et série. J'écoute beaucoup de musique mais surtout des BO de film et des musiques instrumentales. Par dessus tout j'adore mon sport la GR j'y passerais ma vie dans le club si je pouvais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Yunali le Ven 7 Juin 2013 - 19:19


Mon avis:
Je dois avouer que j’avais un peu « peur » de lire ce roman avant de le commencer, parce que je ne voulais pas lire un livre ‘triste’, et le sujet aurait pu s’y prêter.
Heureusement l’auteur nous offre un premier roman qui s’il est touchant et émouvant, est aussi rempli d’optimisme et même drôle par moments (coup de cœur pour la Chose Abominable Epouvantable de Minny !)

On a droit à une histoire où s’entrecoupent trois points de vue, de trois femmes vivant à Jacksonville, Mississippi :
- Aibileen, bonne, « Noire » qui travaille chez les « Blancs » depuis 40 ans, et qui aime particulièrement s’occuper des petits enfants,
- Minny, elle aussi est une bonne « Noire » qui travaille chez les « Blancs », mais avec son mauvais caractère et son franc-parler elle a du mal à rester longtemps chez un employeur. Sauf qu’elle a un mari, alcoolique et brutal et 5 enfants à nourrir !
- Eugenia « Skeeter » Phelan, jeune femme « Blanche » qui rêve d’être écrivain, et qui fréquente un groupe de jeunes femmes, dont la ‘maîtresse’ d’Aibileen. Miss Skeeter sera le point central d’une entreprise pour le moins insensée et dangereuse pour l’époque : elle veut écrire sur la vie des bonnes « Noires » en recueillant leurs témoignages.

La « Couleur des Sentiments » a ceci de très fort qu’au fil de la lecture on passe par toute une palette de sensations et d’émotions, et que l’on soit Blanc ou Noir on a tous des rêves, des envies, des désirs, sauf qu’à cette époque et particulièrement dans des régions telles que le Mississippi, il était plus simple d’être né Blanc pour avoir une vie facile et obtenir ce que l’on veut.

On a des portraits de différentes personnalités, qu’elles soient agréables comme Miss Skeeter, ou haïssable comme Miss Hilly.
Mais on apprend à les connaître plus que ça, et on se rend compte qu’au fond elles veulent toutes se battre pour quelque chose en quoi elles croient vraiment (même si je n’aurai jamais pu partager le combat de Hilly pour avoir des toilettes séparées des domestiques… bref no comment).
On peut se retrouver dans le portrait de certaines de ces femmes (c’est vrai que pour le coup l’auteur privilégie les femmes aux hommes qui ont des rôles secondaires), et au fur et à mesure de l’histoire on a vraiment l’impression de vivre à leurs côtés.

On ne peut être que touchés à la lecture de ce livre, et même si on sait que depuis les choses ont bien changées entre les « Blancs » et les « Noirs », ça me fait bizarre de penser que tout ça se passait il y à peine quelques décennies, et il y a des choses qui n’ont pas totalement disparues (ne serait-ce que les actions du Klan, si elles sont moins nombreuses, elles existent bel et bien).

En tous cas il est bon de penser que des gens tels que Miss Skeeter aient existé et aient voulu et aient pu changer les choses dans le bon sens.
Même si pour une personne qui fasse ça il y en ait qui ne fasse absolument rien…

Quoi qu’il en soit, ce premier roman est une réussite, et j’ai vraiment adoré suivre ces femmes qui ont toutes un destin extraordinaire.

Ma note: 4.5 /5
avatar
Yunali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1598
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par mandy911 le Sam 8 Juin 2013 - 9:26

Il fait l'unanimité ce livre ! Smile
avatar
mandy911
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 2020
Date d'inscription : 27/01/2012

http://universlivresque.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par seshat le Ven 9 Aoû 2013 - 19:05

Je suis une chanceuse, ce livre m'a été offert, j'avais très envie de le lire depuis longtemps, de nombreuses personnes me l'avaient chaudement recommandé. Je ne suis pas déçue.

Il est très page-turner ce roman, très bien construit, l'histoire est très prenante, difficile de lâcher le livre!! La palette d'émotion est complète : des situations tristes, tragiques, cocasses, attendrissantes... bref on rit, on pleure, on espère, on tremble, on s'attendrit, on s’impatiente, on s’énerve... Toutes les couleurs sont représentées avec brio!!

Les 3 héroïnes sont attachantes, chacune dans son style.  Toutes mes félicitations à l'auteure  : ses personnages de bonnes noires sont très crédibles, comment a-t-elle réussi à se mettre si bien à leur place ? Miss Hilly est parfaite : quelle tête à claques, quelle peste, j'ai adoré la détester.

Le style de l'auteure est agréable, fluide, mais pas particulièrement remarquable. Pour moi les deux points forts sont : les personnages parfaitement campés et "l'atmosphère" , les émotions que l'auteure a su insuffler entre chaque ligne. Oui un roman riche en couleurs. Smile Que je recommande!!

(Maintenant il me reste à louer le dvd à la biblio...)

Ma note : 4/5
(5/5 uniquement pour les chefs d’œuvre)
avatar
seshat
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 41
Messages : 466
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Karine le Sam 4 Jan 2014 - 14:51

Lecture Commune Traditionnelle - Janvier 2014





Questionnaire de la LC (non obligatoire)


1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
2° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
3° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?
4° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
5° Qu'avez vous pensé des personnages ?
6° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
7° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
8° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
9° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
10° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)

A adapter selon les livres :

11° Comptez vous lire la suite ?
12° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 36
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Karine le Lun 13 Jan 2014 - 10:30

Mon avis

La couleur des sentiments se déroule à Jackson, Mississipi, dans les années 1960. Miss Skeeter, une jeune femme blanche au caractère légèrement rebelle, et qui n’aime pas se plier aux conventions de l’époque, recherche la bonne de son enfance : Constantine. Cette quête va la conduire à se rapprocher de bonnes noires, notamment d’Aibileen, la domestique d’une de ses amies. De cette rencontre, et de sa passion pour le journalisme, naitra un livre : Les bonnes. Très controversé, l’ouvrage de Miss Skeeter va regrouper les témoignages de plusieurs bonnes qui parleront de leur relation avec leur employeuses blanches.

Je n’avais entendu que du bien de ce livre et maintenant je comprends pourquoi. La couleur des sentiments c’est l’histoire de trois vies, trois destins différents, trois caractères bien trempés, trois femmes qui a leur petit niveau essaieront de changer l’histoire.

Si vous ne l’avez pas encore compris, la narration est triple. Les chapitres s’alternent entre les trois héroïnes. Il y a tout d’abord Miss Skeeter, la jeune journaliste blanche, qui n’hésite pas à se mettre toutes ses amies et son fiancé à dos pour défendre ses convictions. Il y a ensuite Aibileen, une vieille femme noire qui est au service d’une bourgeoise blanche et qui élève avec beaucoup d’amour ses enfants. Très instruite, elle adore lire et philosopher sur la vie, sur sa condition de femme, de bonne et de noire. Trois conditions très dures à vivre à l’époque… Enfin, il y a Minny, une jeune bonne noire qui est également la meilleure amie d’Aibileen. Elle travaille pour miss Celia, une sorte de clone de Marylin Monroe, qui a le cœur sur la main. Bien qu’à l’opposé en tout point, les deux jeunes femmes auront une relation très particulière que l’on pourrai qualifier d’amitié, si cela n’était pas aussi tabou à l’époque. Chacune, à leur manière, feront preuve d’énormément de caractère et de courage.

J’ai trouvé ce livre vraiment passionnant ! La richesse des personnages principaux et la multitude de personnages secondaires rendent cet ouvrage captivant. On veut toujours savoir ce qu’il va se passer, comment nos héroïnes vont s’en sortir, on tremble avec elles aussi…

La couleur des sentiments parle de la ségrégation raciale qui était légion dans ces années là, des injustices et des violences faites aux noirs, mais pas seulement… En effet, et cela est la force de ce livre, on découvre qu’il y avait énormément d’amour et de respect au sein de certaines familles, minoritaires certes, mais qui considéraient leur bonne comme un membre de la famille. Grands nombres de bonnes d’ailleurs, considéraient «les petits blancs» qu’elles élevaient comme leurs enfants. Ces derniers étaient beaucoup plus proches et affectueux avec elles qu’avec leur propre mère !

Je tire mon chapeau à l’auteure Kathryn Stockett, dont c’est le premier roman ! Je trouve qu’elle a mis un peu de son âme dans ce livre. En effet, à la fin de l’ouvrage elle nous raconte sa propre enfance et je lui trouve énormément de similitude avec Miss Skeeter et sa bonne Constantine qu’elle adorait.

Bien plus qu’un roman sur le racisme ou sur la ségrégation, La couleur des sentiments nous donne une belle leçon de courage et nous montre que l’Amour n’a pas de couleur… J’ai passé un excellent moment.

Ma note : 5/5 coeurs

En quelques mots...
Un très beau roman ou l'amour n'a pas de couleur...

:livre1: Chronique sur mon blog : http://aimerlire.unblog.fr/2014/01/11/la-couleur-des-sentiments-de-kathryn-stockett/

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 36
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum