Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_lcap50%DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_lcap50%DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_lcap0%DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_lcap0%DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_lcap0%DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Empty DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez

Message par Mathilde le Jeu 13 Oct 2011 - 16:12

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez 97823511


Résumé

CALIFORNIE, 1930.
Dans le quartier des femmes de la prison de San Quentin, une jeune fille de dix-sept ans attend le jour de
son exécution. Elle s’appelle June, a une bouille d’ange, parle avec maladresse et timidité.
Elle raconte ce qui l’a menée là, sur la Desolation road, la route de la désolation qu'on emprunte un jour
et qu'on ne peut plus jamais quitter : une passion absolue, déchirante pour un garçon nommé David, une
histoire d’amour ponctuée par le vol, le kidnapping et le meurtre à travers la Californie de la Grande
Dépression, en compagnie des parias, des criminels et des fantômes.
Quand le journaliste venu l’interviewer demande à June ce qu’est l’amour à ses yeux,
elle répond : « De la poussière et des étoiles, monsieur. » Le long de la Desolation road, il n’y a rien
d’autre à contempler.

Éditions Gulf Stream
Collection Courants noirs
198 pages
18/08/2011
12€
Mathilde
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Empty Re: DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez

Message par Mathilde le Jeu 13 Oct 2011 - 16:15

Desolation road est l'histoire de deux jeunes gens, June Madero et David O'reilly, celle-ci est en prison et va être pendue pour ses crimes... Lui a déjà été exécuté. Elle va raconter son histoire à un journaliste, Gayle Hudson. Au fil des pages on comprend pourquoi elle en est arrivé là, pourquoi la peine de mort. C'est vrai qu'ils ont fait d'horribles choses, vols, meurtres, kidnapping... Mais tout ça ils l'ont fait par amour. Car oui ces deux jeunes s'aimaient et ils étaient prêts à tout pour de l'argent pour avoir une vie meilleure dans cette Amérique des années 30.

Le livre est assez court, un peu moins de 200 pages mais ça n'empêche que ces pages furent intenses.
Il se lit rapidement, aucune lourdeur. On est happé dans ce récit prenant et poignant... Avec cette interview, on est tout de suite plongé dans l'aventure. On ne peux s'empêcher de tourner les pages, on veut essayer de comprendre cette jeune fille.

Par contre, je ne me suis pas attachée aux personnages, bien sûr je suis un peu triste pour eux, de voir comment leurs vies ont tourné, mais peut-être que je n'ai pas réussi à m'attacher à cause de toutes ces choses qu'ils ont fait.

Sinon, j'ai beaucoup aimé la fin, je l'ai trouvé très touchante. L'histoire de June ne peux pas laisser indifférent, Gayle Hudson l'a compris...

En bref, une histoire d'amour entre deux ados des années 30, un cavale sanglante... Un récit captivant et haletant.
Mathilde
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 36
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Empty Re: DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez

Message par Invité le Dim 16 Oct 2011 - 15:55

Je suis bien tentée par ce livre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Empty Re: DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez

Message par Rose book le Jeu 8 Déc 2011 - 18:08

Mathilde a écrit:
Desolation road est l'histoire de deux jeunes gens, June Madero et David O'reilly, celle-ci est en prison et va être pendue pour ses crimes... Lui a déjà été exécuté. Elle va raconter son histoire à un journaliste, Gayle Hudson. Au fil des pages on comprend pourquoi elle en est arrivé là, pourquoi la peine de mort. C'est vrai qu'ils ont fait d'horribles choses, vols, meurtres, kidnapping... Mais tout ça ils l'ont fait par amour. Car oui ces deux jeunes s'aimaient et ils étaient prêts à tout pour de l'argent pour avoir une vie meilleure dans cette Amérique des années 30.

Le livre est assez court, un peu moins de 200 pages mais ça n'empêche que ces pages furent intenses.
Il se lit rapidement, aucune lourdeur. On est happé dans ce récit prenant et poignant... Avec cette interview, on est tout de suite plongé dans l'aventure. On ne peux s'empêcher de tourner les pages, on veut essayer de comprendre cette jeune fille.

Par contre, je ne me suis pas attachée aux personnages, bien sûr je suis un peu triste pour eux, de voir comment leurs vies ont tourné, mais peut-être que je n'ai pas réussi à m'attacher à cause de toutes ces choses qu'ils ont fait.

Sinon, j'ai beaucoup aimé la fin, je l'ai trouvé très touchante. L'histoire de June ne peux pas laisser indifférent, Gayle Hudson l'a compris...

En bref, une histoire d'amour entre deux ados des années 30, un cavale sanglante... Un récit captivant et haletant.




Mon avis :

Pour commencer je ne vais pas enfreindre ma tradition de parler de la couverture que je trouve, malgré son apparent coté sombre, vraiment sublime et en parfaite adéquation avec le contenu du livre.

J'ai débuté ce roman avec une hâte certaine, découvrir justement ce qui se cache derrière un résumé aussi prometteur, c'est simple j'ai eu l'impression d'être projetée directement dans les années 30, je suis montée à bord de la Ford A avec mes protagonistes et j'étais spectatrice de leur idylle tragique.

Le récit se déroule en pleine Grande dépression, aux États-Unis et l'auteur sait nous faire ressentir les affres de cette terrible époque, que ce soit le manque d'emploi ou d'argent, les familles sont poussées à tenter leurs chances ailleurs, ils ont rarement le choix, car après avoir perdu leur exploitation et leur maison, ils tentent le tout pour le tout et partent dans de grandes villes comme Los Angeles. Mais au final ils n'y trouvent que plus grande misère, et surtout du petit ou du grand banditisme, dans lequel il est plus facile de tomber que de trouver du travail, à tout les coins de rues.

C'est June qui nous raconte sa cavale avec son "homme" David, elle nous raconte de quoi est partit leur "aventure" et dans quelles circonstances elle s'achève.

Les sentiments et l'empathie que l'ont peut ressentir pour ce terrible duo sont forcément mitigés, même le journaliste, Gayle Hudson, à qui June se dévoile à un ressenti ambigu par rapport à cette jeune criminelle.

Pour mon avis totalement personnel, ce qui peut paraître bizarre, je le conçois, mais à certains moments du livre j'ai resentis beaucoup d'empathie pour ce jeune couple, bien que leur parcours ne soit parsemés que de meurtres, braquages et kidnapping, mes premières impressions face à leurs crimes, sont que ces gosses ont été happé par un engrenage, une avalanche de mauvaises décisions dont ils ont subis eux mêmes les conséquences.

On part d'un premier acte, réfléchis ou accident je vous laisse seul juge pour finir criminels et traverser la Desolation Road, ce livre prouve qu'il peut être dangereux pour soi et pour les autres "d'être au mauvais endroit au mauvais moment", et face à la dureté de l'époque et des mentalités de ces générations passées il est difficile de juger ces deux gamins qui finalement cherchaient à fuir leur triste, voir sordide quotidien pour vivre leur amour mais à quel prix?

Bien que ce roman, que je me permets de vous recommander vivement, soit en rayon jeunesse à partir de 11 ans, pour ma part je le conseillerai à partir de 14 ans et sans limite d'âges bien sur !!!!

5/5
Rose book
Rose book
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 33
Messages : 243
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation France

http://meliemeloaucoeurdesmots.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez Empty Re: DESOLATION ROAD de Jérôme Noirez

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum