Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

CORNES de Joe Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CORNES DE JOE HILL

44% 44% 
[ 4 ]
11% 11% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 3 ]
11% 11% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 9

CORNES de Joe Hill

Message par Mivava le Dim 25 Sep 2011 - 18:29




Résumé :

Ignatius Martin Perrish passa la nuit ivre, à faire des choses terribles. Il se réveilla le lendemain matin avec une terrible gueule de bois et… une paire de cornes qui lui sortait des tempes.

Au début, Ig croit que les cornes sont une hallucination, celle d’un esprit malade, rongé par la colère et le chagrin. Cela fait un an que Merrin Williams, sa bien-aimée, a été violée et tuée dans des circonstances inexplicables. Depuis, reclus dans sa solitude, il vit un enfer, et il a plus de raisons qu’il n’en faut pour sombrer dans la dépression. Pourtant les cornes sont on ne peut plus réelles.
Jadis, Ig le vertueux faisait partie des privilégiés : né dans une famille riche, second fils d’un musicien renommé et frère cadet d’une star montante de la télé, il avait la sécurité, l’aisance, une place reconnue au sein de sa communauté. Ig avait tout pour être heureux, plus encore il avait Merrin et un amour réciproque, auréolé de magie, fondé sur les mêmes rêves. Mais la mort de Merrin a tout détruit. Seul véritable suspect, Ig n’a pourtant jamais été accusé ni jugé. Et donc jamais innocenté. Pour le tribunal que constitue l’opinion publique de Gideon, sa ville natale du New Hampshire, Ig aura beau dire ou faire, il est et restera toujours coupable, car ses parents riches et influents ont exercé des pressions pour faire boucler l’enquête. Il est abandonné de tous, Dieu y compris. De tous, sauf de son démon intérieur… Et voilà qu’Ig se retrouve soudain doué d’un nouveau pouvoir, assorti à son nouvel aspect et tout aussi terrible, un macabre talent qu’il compte bien utiliser pour retrouver le monstre qui a tué Merrin et détruit sa vie. Être bon, prier… tout ça ne l’a mené nulle part. Il est temps de prendre sa revanche… Il est temps de donner sa part au diable…


416 Pages
22€
21 Septembre 2011
JC LATTES
avatar
Mivava
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 801
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation Région parisienne

http://mivava.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Mathilde le Dim 25 Sep 2011 - 22:08

Je l'ai dans ma PAL Smile, le résumé est plutôt intéressant.
avatar
Mathilde
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1291
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation Bretagne

http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par lilu60 le Lun 26 Sep 2011 - 20:51

oui il a l'air original! j'attends de lire un premier avis^^
avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 35
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Mivava le Ven 30 Sep 2011 - 20:31

Ah je serais curieuse d'avoir des avis moi aussi ! Very Happy
avatar
Mivava
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 801
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation Région parisienne

http://mivava.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Gr3nouille2010 le Dim 4 Déc 2011 - 12:42

Je tiens tout d'abord à remercier le forum Club de Lecture & les éditions JC Lattès pour ce partenariat car j'avais très envie de lire ce livre à sa sortie & c'est une magnifique découverte !

Ignatius Perrish a tout pour plaire : il vient d'une famille riche, son père est un célèbre musicien & son frère est une star montante de la télé. Mais un jour, il perd son unique raison de vivre, son unique amour : Merrin. Le lendemain d'une soirée trop alcoolisée, Ig se réveille avec des cornes.. Il croit d'abord a une hallucination ou une maladie mais tout le monde les voit & personne ne s'en inquiète.. Par la suite, il se rend compte qu'il est doté de divers dons très bizarres.. Tout le monde lui raconte ses pires péchés, ses pires envies.. au détriment d'Ig. Peu à peu, il sera juste omnibulé par la vengeance de Merrin & compte bien mettre à profit ses nouveaux pouvoirs.

Malgré quelques passages un peu longs (très peu) & quelques répétitions, je suis littéralement bluffé par ce roman. On va de découvertes en découvertes & de surprises en surprises. Rien n'est vraiment ce qu'il parait. J'ai eu l'impression qu'on commençait l'histoire par la fin, pour finalement démêlée le pourquoi du comment. Par rapport à Merrin mais aussi par rapport à la nouvelle identité d'Ig. Cette méthode est très bien ficelée, j'ai adoré ! On n'est jamais perdu dans le fil de l'histoire même avec les nombreux &, pour certains, longs flash back. J'ai trouvé que l'auteur a eu une belle maîtrise du temps. Ainsi que du sujet. Car comme je le disais, rien n'est ce qu'il parait, on dirait que tout est mélangé & pourtant on ne se perd pas. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, c'est assez compliqué. Le mieux est que vous le lisiez pour vraiment vous faire une idée du talent de l'auteur.
L'écriture est entraînante & donne toujours envie d'en savoir plus.
Une fin très étonnante ! Je n'ai pas découvert ce que j'imaginais mais bien plus en tout cas ! Toutes mes interrogations se sont envolées avec cette fin inattendue. Arrivée à la moitié du livre, je ne pouvais pas le lâcher & quand je n'avais pas le choix, je ne pensais qu'à ça ! Il est vraiment très prenant.
Ce n'est pas un coup de coeur à cause de certains passages que j'ai trouvé un peu trop long & qui ne m'ont pas captivé plus que ça (l'enfance de Ig, notamment) mais c'est un très bon roman que je pense relire un jour ! Chose extrêmement rare chez moi..
On se pose des questions tout au long, à propos de tout, vraiment tout & on finit par être complètement bouleversé par le changement de situation & les révélations, à la fin.
La première chose qui m'a frappé quand j'ai commencé à le lire, par contre, est le langage familier. Très familier. Je m'étais réhabituée à la littérature jeunesse & ce n'est pas du tout le même langage mais finalement, je m'y suis faite très rapidement & je n'imagine pas autre chose pour ce genre de roman.

Pour ce qui est des personnages, je suis épatée par Merrin.. En fait, je ne l'aimais pas au début. Mais sa lettre, à la fin, change tout ! Radicalement. (Surtout que j'ai dû mettre un pull en la lisant parce que j'avais trop froid à cause des frissons.. Chose que je déteste, car ce qu'on y ressent est bien trop fort pour moi.. Bref !) Elle paraissait égoïste, hypocrite & mesquine malgré son apparence d'ange. Enfin, j'ai trouvé.. Mais finalement, elle est incroyablement touchante..
Lee est juste un obsédé complètement détraqué.. J'ai eu cette impression-là jusqu'à la fin & je n'arrive pas à en démordre. Je ne l'aime pas du tout.
En ce qui concerne Ig, je n'ai pas vraiment d'avis.. Je le trouvais pitoyable quand il était plus jeune. Mais adulte, je l'ai trouvé bien drôle, surtout au début quand il s'amuse avec ses pouvoirs.. & ses réactions sont tellement humaines qu'on arrive à saisir ce qu'il ressent par rapport à la mort de Merrin & son envie de vengeance.

Je tiens à remercier encore Karine du Club de Lecture pour m'avoir choisi pour ce livre car j'ai vraiment adoré. Ce livre est à la fois troublant, surprenant & émouvant par certains aspects. Pas de fin prévisible, des personnages tous différents & importants, une belle maîtrise du temps (ça m'a vraiment épaté ça !).. C'est un roman très prometteur qui laisse réfléchir sur le bien & le mal.
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 27
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Karine le Dim 4 Déc 2011 - 13:27

Waou ! tu as réussi à m'intriguer et à me mettre l'eau à la bouche Very Happy
Très bel avis en tout cas, merci beaucoup cool

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 36
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par lilu60 le Dim 4 Déc 2011 - 13:49

j'avais déjà envie de le lire , mais là c'est pire ^^
avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 35
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Gr3nouille2010 le Dim 4 Déc 2011 - 15:02

Je vous avais répondu mais je ne sais pas du tout où est passé mon message.. x)

Je disais, en gros, que l'auteur a vraiment du talent, je suis vraiment bluffé par la mise en place des événements, ça m'a marqué ^^
Si vous avez l'occasion de le lire, n'hésitez pas Wink

Maintenant, il me faut ses autres livres aimer
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 27
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par lilu60 le Dim 4 Déc 2011 - 15:25

quel est le pourcentage thriller/fantastique? qu'est ce qui prédomine? ( commr mr moi aime bien les thriller, je tate le terrain ^^)
avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 35
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Gr3nouille2010 le Dim 4 Déc 2011 - 16:08

Je dirai le fantastique. Tout au long, il est question des cornes, de leurs pouvoirs & de ce que ça implique. Sa vengeance aurait été là même sans don mais il s'avère qu'il s'en sert beaucoup, tout au long du livre (à part dans les flash back) donc je dirai fantastique. C'est d'ailleurs dans ce genre que je l'ai classé sur mon blog mais je peux me tromper.

Je le mettrai en livre voyageur en janvier si vous voulez, avant si je peux mais c'est pas sûr :/
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 27
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par lilu60 le Dim 4 Déc 2011 - 16:12

oki super pour le livre voyageur ^^ merci pour tes réponses!!
avatar
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 35
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Opaline le Ven 23 Déc 2011 - 14:58

Voici mon avis :

J’ai choisi ce roman offert en partenariat avec le Club de lecture et les éditions JC Lattès, car j’avais bien aimé le premier roman de Joe Hill, Le costume du mort. Cependant pour Cornes, mon commentaire n’est pas des plus appréciateurs. Je dirais qu'il ne faut pas mettre ce roman dans les mains des plus déprimés ou des plus sensibles, car c’est un roman noir, voire même très sombre et désabusé.

L’histoire est assez simple. Après une nuit de beuverie, Ignatius Perrish se réveille avec des cornes de diable sur la tête. Celles-ci semblent avoir un drôle d’effet sur les personnes qu’il rencontre. Ces dernières lui confient leurs pensées les plus noires et les plus inavouables sans retenue. Certaines de ces révélations étaient assez perverses pour me mettre mal à l’aise. Un sentiment d’inconfort m’a habité tout au long de ma lecture.

Le roman se divise en deux parties. La première relate les réactions du personnage d’Ig et celles de son entourage face à ses cornes. Dans l’autre, une série de retours en arrière nous fait découvrir la vérité sur la mort de Merryn à travers le regard des principaux protagonistes.

J'ai bien aimé ces retours en arrière, car ils nous apprennent à mieux connaître les personnages principaux Ig, son frère Terry, Merryn et Lee. Ig n’est un mauvais «diable» et il est totalement dévasté par la mort de Merryn. Même si je n'ai pas compris pourquoi son comportement lui avait valu des cornes, j'ai éprouvé de la compassion pour lui.

L’auteur, Joe Hill, possède le même talent de conteur que son père (il est le fils de Stephen King), le récit coule de lui-même. Durant la majeure partie du temps, le roman avance de façon cohérente, mais vers le dernier quart, j'ai eu l'impression qu'il partait en vrille et se terminait en cul-de-sac.

L’aspect fantastique est sous-exploité. L’auteur aurait pu profiter du fait qu’Ig devienne une espèce de diable, pour lui faire commettre tout le mal qu’il voulait, mais il ne le fait pas. Le personnage de Lee est infiniment plus mauvais. Ig est donc un démon plutôt médiocre.

Même si l'histoire est bien racontée, que les personnages sont vivants et que les retours en arrière amènent un certain suspense, j’ai trouvé que le traitement de l’histoire était paresseux et banal. Ma précédente lecture de Joe Hill me faisait espérer beaucoup mieux. J’ai été déçue et ma lecture ne me laissera pas d'impression durable.

Merci à Karine et aux éditions JC Lattès pour ce partenariat
avatar
Opaline
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 43
Messages : 731
Date d'inscription : 04/03/2011
Localisation Québec

http://biblimaginaire.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Karine le Mar 27 Déc 2011 - 14:28

Merci Opaline

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 36
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par angelebb le Lun 16 Jan 2012 - 21:13

Je ne savais pas que cet auteur été le fils de Stephen King!!!!

J'ai commencé à le lire, mon avis sera posté bientôt!
avatar
angelebb
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 35
Messages : 250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation PACA

http://angelebb.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par angelebb le Dim 29 Jan 2012 - 8:24

Deux mots de l'histoire...
*
Ig se retrouvant, du jour au lendemain avec de mystérieuses cornes au sommet de son crane, se sent poussé par leur pouvoir afin de rechercher l'assassin de sa petite amie.

Mon avis
*
Je tiens à remercier Grenouille pour m'avoir permise d'héberger son livre voyageur car...

Quel bonheur que de lire un thriller qui pour moi fut sans fausses notes!

D'entrée de jeu nous sommes plongés dans la vie de notre héros, Ig. J'ai été accaparé par le personnage, qui se retrouve face à un sentiment d'incompréhension par rapport à sa nouvelle apparence. Celle-ci lui faisant subir des bouleversements immédiats et mémorables, le mettant face à des situations ambigües et des quiproquos donnant une certaine légèreté en début de roman qui m'a fait bien rire!
J'ai été emmené de surprises en révélations d'une main de maître avec un suspense insoutenable.

Le temps de l'histoire en elle même ne dure que deux jours, il y a beaucoup de flash back décrivant la vie des différents personnages, les points de vue de chacuns par rapport à la situation. Tout ceci étant d'une maîtrise parfaite, l'auteur ne m'a égaré à aucuns moments!

Le style direct, parfois cru faut le dire, ne m'a pas géné. La lecture de ce thriller est très agréable, les pages se tournant à grand rythme au fil des situations qui s'enchaînent.
J'ai passé un moment de lecture très intense tant j'ai été époustouflé par ce roman, qui fut pour moi un réel coup de coeur. Et j'ai eu vraiment beaucoup de mal à choisir et à m'investir auprès du roman suivant, c'est pour dire!!!

Un auteur que je suivrai bien évidemment en guettant et en me jetant dessus ces prochaines sorties littéraires (que j'attend déjà avec beaucoup d'inpatience!!!).
Fils de Stephen King, Joe Hill signe là son deuxième opus qui mélange les genres fantastique et thriller!
Une bien belle réussite!

En conclusion: Epoustouflant! Foncez!
Le meilleur thriller que j'ai pu lire!


Extrait du chapitre 1
*
" Ignatius Martin Perrish passa la nuit ivre, à faire des choses terribles. Il se réveilla le lendemain matin avec la migraine, porta les mains à ses tempes, et sentit quelque chose d'inabituel, deux protubérances pointues, au relief irrégulier.
L'oeil trouble, tenant à peine sur ses jambes, il était si mal en point qu'au début, il n'en pensa pas grand-chose, ayant trop la gueule de bois pour s'en inquiéter.
mais alors qu'il tanguait au-dessus des toilettes, il jeta un coup d'oeil au miroir du lavabo et vit qu'une paires de cornes lui était poussée durant son sommeil. La surprise fut telle qu'il vacilla et, pour la deuxième fois en douze heures, se pissa sur les pieds."


Mon ressenti 10/10
avatar
angelebb
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 35
Messages : 250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation PACA

http://angelebb.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Alys le Ven 13 Juil 2012 - 11:02

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Les découvertures sur les personnages, le meurtre s’accélèrent, et j’ai été de plus en plus surprise. Les flashs back sont très intéressants, ça permet de s’attacher on personnage et de mieux les comprendre. Tout au long du roman, les pouvoirs de Ig ce développe, c’est la petite touche intéressante de l’histoire, je me suis demandé tout au long du roman comment il avait bien pu avoir ces cornes et ces dons. Il faut s’accroché car la révélation est vraiment étrange, il faut vraiment être ouvert d’esprit au niveau fantastique. La fin m’a beaucoup surprise, je l’attendais à ce genre de final notamment pour Ig, mais j’ai tout de même été choquée de la fin des autres personnages.

J’ai beaucoup apprécie les personnages, surtout lorsque on découvre leur enfances, leur petits problème. Ig est très drôle au début du roman, lorsqu’il joue avec ces pouvoirs. C’est un personnage assez banal, presque sans caractère mais son envie de vengeance change tout. Lee est un obsédé, il m’a tout de suite paru détraqué dans son enfance.

C’est donc, une très belle découverte qui me donne envie de lire d’autre roman de cet auteur, notamment le costume du mort qui est dans ma PAL depuis 5 ans.

Ma note : 8/10
avatar
Alys
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 26
Messages : 556
Date d'inscription : 02/02/2011
Localisation Isère
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Voyages partout dans le monde !

http://alys-read.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par kokodu22 le Ven 13 Juil 2012 - 11:58

angelebb a écrit:Je ne savais pas que cet auteur été le fils de Stephen King!!!!

Shocked Moi non plus ! Quel scoop Shocked *choqué*
avatar
kokodu22
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 18
Messages : 2312
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation Bretagne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Lycéenne, j'adore lire, regarder des films et séries...

http://koko-lectures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par kreen78 le Mer 10 Oct 2012 - 10:19

Mille mercis à Gr3nouille de l'avoir mis en livre voyageur !!! cool

Alors là, coup de cœur EnOrMe !!!!! J’ai terminé ce livre il y a 3 jours et je suis encore sous le choc de l’histoire ! A savoir que Joe Hill est le fils de Stephen King. Je l’ai su après avoir démarré ma lecture, et je me disais justement que j’avais déjà eu ce sentiment d’être comblée par une lecture, de connaître cette folie et cette manie de tout décrire dans les moindres détails (ce qui ne me plait pas toujours). Et c’est là que j’ai fait le rapprochement. J’avais l’impression de me retrouver en train de jubiler devant un roman de Stephen King. Mais attention ! Je ne veux pas dire là qu’ils sont pareils. Non. Chacun a son style, je ne veux pas faire croire que c’est du copiage.

Il y a une force dans les mots, dans les situations, dans les descriptions, dans les personnages qui m’a vraiment impressionnée. Peut-être n’est-il pas encore au point à tout niveau, comme je l’ai souvent lu dans des critiques sur le web, mais pour ma part je n’ai pas été gênée le moins du monde par ça ! Je ne m’en suis pas rendue compte en fait. Je vais être honnête et dire ce que j’ai réellement ressenti à la fin du roman : il était PARFAIT. Ou peut-être PARFAIT POUR MOI. Durant ma lecture, et en fermant ce livre, je me suis sentie remplie. J’ai du mal à l’expliquer en fait… Comblée peut-être serait le mot. Je me sens assez prétentieuse d’écrire ça, mais je crois que c’est juste. Comblée car Joe Hill a répondu à toutes mes questions, que les réponses soient folles ou raisonnées. Il a exploré des voies assez tordues, et j’ai adoré sa façon de raconter tout ça. Outre les moments où son vocabulaire est très (trop) cru (je n’adhère pas trop à ce niveau car ce n’était pas vraiment obligatoire à ce point-là par moment…), le reste était exquis dans mon imagination. L’auteur m’a plongée dans l’histoire dès la première page. Il faut dire que le chapitre 1 est très accrocheur. On apprend d’emblée qu’Ig, notre « héros », a fait des choses terribles lorsqu’il était ivre, la nuit précédente, et se réveille avec des cornes. Quelques pages plus tard on apprend que ces protubérances lui donnent le pouvoir de faire dire la vérité aux gens rien qu’en les touchant. Personnellement, une entrée comme ça, j’adore ! Et depuis la toute première page, je ne pouvais plus décrocher. J’ai lu ce roman dans le cadre d’un marathon de lecture qui devait être de 3h, et que j’ai dû prolonger de 3h, puis faire un autre marathon de 3h le lendemain pour le terminer (j’ai aussi lu dans mon lit, tellement il était dur de le lâcher). Je me sens encore toute emballée en écrivant cette chronique. Je suis passée par tellement de sentiments !!!

Je ne suis pas quelqu’un de croyant, mais je n’ai jamais été gênée de la place qu’avait la religion et les croyances dans cette histoire. Tout prend son sens au fil des pages. Tout est important, tout est nécessaire à notre connaissance.

Les personnages de ce roman : ils sont très forts en personnalité, en caractère. Là encore Joe Hill a tapé dans le mille. Il a vraiment tout approfondi, peut-être un peu trop parfois (j’avoue avoir survolé certains passages) mais son but est de nous faire plonger dans son univers vraiment surréaliste. Ignatius est un homme qui m’a passionnée, tourmentée. J’espérais une issue toute particulière pour lui. Au final, l’issue est toute autre mais je l’ai profondément aimée. Merrin est aussi une personne qui se dévoile au fil de l’histoire à travers les retours en arrière. Au départ je ne savais que trop penser de cette femme, au final elle m’a profondément émue et m’a fait entièrement revoir mon jugement à son égard, et m’a aussi fait revoir certains passages où j’aurais pu mal la juger.

Si je le voulais, ma chronique serait bien longue encore… Mais je vais être raisonnable, m’arrêter là. Mais un conseil : si vous aimez le style farfelu de Stephen King, découvrez « Cornes » de Joe Hill. Vous ne devriez pas être déçus !

Ma note : 5/5 adorer

avatar
kreen78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1710
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation Massy (91)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ecrivaine et correctrice/relectrice professionnelle

http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par cesnat le Lun 14 Jan 2013 - 16:21

Difficile de se réveiller un beau matin, sans aucun souvenir de la veille, et de s’apercevoir que deux cornes sont sur notre tête ! C’est ce qui arrive à Ig, notre héros à l’âme torturée. En effet, Ig a perdu il y a un an de cela la femme qu’il aimait, et de plus s’est vu considéré comme le meurtrier. Et donc malgré un manque de preuves il a été disculpé, mais le vrai coupable cours toujours, et ig ne s’en remet pas et se pose éternellement des questions. Il s’aperçoit très rapidement que ses cornes mènent les gens qu’il croise à lui dire tout ce qu’ils pensent ; comment va-t’il s’en servir ????
Joe Hill brosse un beau tableau de l’âme humaine. Il nous dépeint des personnages à l’apparence parfaite, lisse, serviable ; pour nous en démontrer à travers leurs aveux : leurs doutes, leur hypocrisie, leurs mensonges, leurs mauvais actes et mauvaises pensées….. Son écriture est entrainante, fluide, et donne du mouvement et du rythme à son récit. Il arrive à nous faire retourner dix ans en arrière dans la vie des principaux personnages pour nous montrer leurs rencontres, et l’amour qui a lié Ig à Merrin, sans que cela soit fastidieux ni ennuyeux. Du coup, on en comprend beaucoup mieux les passages du présent, et les dénouements qui en incombent. Il parvient même a instillé des passages remplis de dérisions et d’humour dans les côtés sombres du roman.
En ce qui concerne les personnages, Ig est assez complexe à saisir. C’est un homme qui est assez naïf quant aux personnes qui l’entourent, il est passif. On se dit qu’avec ses cornes il va enfin se révéler mais il reste plutôt dans le coté de celui qui subit encore et encore. Il manque vraiment de charisme. Sa souffrance par rapport à la perte de Merrin est plus que flagrante et c’est ce qui lui permet de garder son humanité malgré toutes les souffrances.
Merrin est une jeune femme qui n’a connu qu’un seul amour Ig. On peut dire de cet amour qu’il est fusionnel jusqu’au moment où elle est méprisable quand elle se débarrasse d’Ig. Un dénouement surprenant dans le final nous en dira bien davantage.
Lee de son côté démontre dès le début un coté malsain, envieux des autres. Il utilise hypocritement l’amitié d’Ig. Et son caractère haïssable reste jusqu’à la fin.
Au final, il manque malheureusement quelque chose à « Cornes » pour atteindre son objectif. Le premier chapitre « enfer » nous promet un coté démonique que nous ne trouvons pas tout au long des chapitres. Il manque l’angoisse, la frayeur à laquelle on pourrait s’attendre. Ig pourrait exploiter principalement son côté démon avec cruauté, perversité ce qu’il ne fait pas. L’auteur axe davantage le récit sur l’amour, l’amitié qui unit les personnages, plutôt que sur le côté thriller ou fantastique qui aurai pu promettre quelque chose d’explosif. Heureusement, la lecture reste tout de même très agréable ainsi que l’histoire traitée.


avatar
cesnat
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 43
Messages : 168
Date d'inscription : 11/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Invité le Ven 1 Fév 2013 - 18:38

Mon avis :
Avec une note des plus excellentes sur Elbakin et une nomination au prix Elbakin 2012 dans la catégorie " meilleur roman fantasy traduit ", nul besoin de vous préciser le pourquoi du comment Cornes a immédiatement attiré mon attention, pour finalement (et tout naturellement) prendre racines dans ma Wishlist. Je dois avouer qu'il y est resté un petit bout de temps. Non pas que l'envie me manquait (bien au contraire !), mais les grands formats sont aujourd'hui assez couteux, et je nourrissais secrètement l'espoir de le trouver à moindre coût. Il a finalement rejoint ma PAL en Octobre 2012, et je ne saurai vous dire à quel point je regrette de ne pas l'en avoir sorti plus tôt ! Les thrillers fantastiques ne faisant pas partie de mes lectures favorites (j'ai d'ailleurs découvert le genre tout récemment), je ne m'avancerai pas à établir des comparaisons avec les plus grands. Je dirai juste que si les livres de Stephen King sont à la hauteur du talent de son fils (car Joe Hill est bel et bien son fils), je ne tarderai pas à me procurer toute sa bibliographie ! Coup de rétro sur l'un des tous premiers coups de cœur 2013 du blog.

Jeune homme studieux menant une existence comblée, Ignatus Perrish voit sa vie basculer lorsque sa petite amie est retrouvée morte violée. Immédiatement soupçonné d'être à l'origine de cet effroyable meurtre, Ig est finalement relâché par manque de preuves. Mais dans l'esprit des gens de la ville, il ne fait aucun doute qu'il est le coupable. Même aux yeux de sa famille (qui ne lui ouvre sa porte que par pure convenance), il n'est rien de plus qu'un détraqué sexuel. Un détraqué qui aurait du finir le reste de ses jours en prison.
Dans le fond, ils n'ont pas tord. Si Ig n'a pas tué Merrin, il aurait tout du moins pu la sauver. Difficile de vivre avec un tel sentiment de culpabilité. Plus encore lorsque même votre entourage a décidé de vous abandonner. Alors, seul avec sa peine, Ig se met à boire pour oublier. À pisser sur les tombes et sur la Vierge Marie, pour que Dieu prenne bien conscience de toute la haine qu'Il lui inspire. Et s'il tente quand même de se reconstruire, Ig ne parvient pas à oublier celle qu'il aime. À tel point que lorsqu'il fait l'amour à une autre femme, il ne peut s'empêcher de penser à elle.
Pourtant un matin, après une soirée dont il ne garde presque aucun souvenir, Ig se réveille avec des cornes. Des cornes que son entourage semble à peine remarquer. Plus étrange encore : quiconque s'approche de lui est poussé à lui raconter ses désirs et ses secrets les plus inavouables... Ig se rend très vite compte qu'il va pouvoir se servir de ce pouvoir pour retrouver le meurtrier de Merrin. Car si Dieu lui a tourné le dos, il semblerait que son pendant maléfique soit quant à lui tout disposé à l'aider...

Porté par une intrigue des plus originales, Cornes fait partie de ces livres qui vous envoutent dès les premières pages. Comme je vous le disais plus haut, les thrillers fantastiques ne font pas partie de mes lectures de prédilection. Et pourtant, plus je repense à l'état dans lequel m'a mis ce livre, plus je me dis que je devrais en lire plus souvent. Quel incroyable sens de l'intrigue, du suspens et du rebondissement ! Construit de manière à ce que le lecteur ait l'impression que l'histoire commence par la fin (notamment par de fréquents flashback), le roman de Joe Hill ne souffre de presque aucun temps mort. L'auteur sait parfaitement alterner les moments de détente et de tension pour que son lecteur ne s'ennuie jamais ! Attendez-vous donc à être secoués durant toute votre lecture !
Le seul petit reproche qu'on pourrait faire à l'intrigue est son " flou " quasi constant en ce qui concerne le temps. Je dis petit, car c'est également l'un des éléments que j'ai appréciés (et qui contribue selon moi à l'originalité du roman). En effet, le texte est tellement morcelé (nombreux flashbacks, nombreuses ellipses) qu'il est parfois difficile de se faire une idée précise du temps sur lequel il s'étend. On est tentés (à maintes reprises) de penser que l'action se déroule sur plusieurs jours, voire même plusieurs semaine, or si l'on regarde attentivement les indices, on se rend compte qu'elle dure tout au plus 48h. Hormis ce point de détail, cette histoire est sans doute l'une des plus captivantes que j'aie lue depuis le commencement de mon blog (il y a maintenant 8 mois). Joe Hill y aborde des thèmes qui sont je pense trop peu représentés dans la littérature populaire (ou s'ils le sont, ils ne le sont pas de manière aussi poussée), tels que la réalité (ou la tangibilité, comme vous voulez) des frontières entre le bien et le mal, entre Dieu et Satan, entre l'homme et la bête. Le fantastique est évidemment très présent, mais j'ai apprécié le fait qu'il ne soit pas trop poussé. Il n'est d'ailleurs qu'un prétexte à une critique sociale que je qualifierai volontiers de virulente. Cette critique confère au livre son caractère noir, obscur. Car plonger dans Cornes, c'est comme plonger dans le véritable enfer : celui de notre bonne vieille Terre.

En ce qui concerne les personnages, je dois dire qu'ils m'ont tous profondément touché (que ce soit en bien ou en mal). Joe Hill les a travaillé de telle façon qu'ils nous paraissent véritablement réels. Car si l'on omet les cornes et tous les aspects paranormaux du livre, cette histoire pourrait tout à fait figurer dans la rubrique " faits divers " d'un journal quelconque. Je ne serais d'ailleurs pas étonné d'apprendre que Joe Hill a tiré le cœur de son ouvrage dans les médias. Le personnage le plus marquant est bien évidemment Ig. Nul ne peut rester indifférent face à son histoire : on se sent presque obligé de compatir et de souffrir avec lui tant sa situation nous émeut. C'est d'ailleurs là qu'est toute la force du roman : touché par ce que vit le personnage principal, le lecteur est amené à éprouver les mêmes sentiments sombres et malsains. C'est comme s'il s'établissait une sorte de " connexion " entre le lecteur et Ig, comme si leur relation n'était que pure " transparence ". J'ai trouvé ça à la fois inquiétant et terriblement addictif !

Enfin que dire concernant le style de l'auteur ! Amoureux de la poésie et du langage soutenu, passez votre chemin : la plume de Joe Hill est, tout comme le reste de son livre, calquée sur la réalité. Point de fioritures, mais un langage cru, parfois sec et souvent cassant. Je dois dire que ça fait du bien de temps en temps de lire autre chose que des styles pompeux et complètement édulcorés. D'autant qu'ici, je n'ai jamais trouvé ça exagéré ou injustifié.

Porté par une intrigue originale et pleine de rebondissements, Cornes est donc un livre que je recommande aux amateurs de thrillers fantastiques tout comme à ceux qui n'ont pas l'habitude de ce genre. Véritable page turner, on ne peut s'empêcher de frissonner de plaisir et d'effroi mêlés à la lecture de cette histoire. Histoire dont les thèmes sont d'une noirceur qui pourra paraître déroutante à certains, mais que j'ai personnellement adorée !

Coup de cœur ! coeurs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Mylou le Mer 27 Mar 2013 - 8:20

Holala !
A la base, si j'ai voulu lire ce livre, c'était pour découvrir l'auteur. Son premier roman me tentait, mais comme Gr3nouille proposait celui ci en livre voyageur, j'ai sauté sur l'occasion.
Et bon sang, pas un seul regret.
L’écriture est divine. On sent la patte du paternel. Parfait ! (Si vous ne me connaissez pas, sachez que je pourrais mourir pour sauver Misery de mon appartement en flammes.)
Les pages se tournent, on est emporté totalement par l'histoire, l'action, les personnages et leur caractère.

Pour l'histoire... Elle est époustouflante.
En lisant le résumé, on apprend que Ig, avant d’être cornu, a fait un truc terrible pendant la nuit.
Et tout au long du livre, pas un mot de cette fameuse nuit, on ne sait absolument rien, et ça nous hante. Moi, j'ai pas arrêté de me demander ce qu'il a bien pu faire, si on allait le savoir, et quand... J'ai trouvé ça génial (ouais j'adore me torturer l'esprit pour pas grand chose)..
Bref, et donc au réveil, il a des cornes qui commencent à lui sortir du front.
Un peu inquiet, il file chez son médecin. Médecin qui commence à lui raconter sa vie, ses fantasmes... Sans même s’inquiéter à propos des cornes. Il les voit, mais ne s'en offusque pas. Comme si c'était normal, ou pas grand chose.
Rapidement, Ig se rend compte du pouvoir de ses cornes. Il apprend grâce à elles et au contact des gens des trucs qu'il aurait préféré ne pas savoir. Genre petits secrets de famille et tout.
Il a été accusé un an plus tôt du viol et du meurtre de sa fiancée. Il n'y a pas eu le temps d'avoir un procès, tout a cramé lors d'un incendie. Mais dans l'esprit collectif, il est coupable.
Alors il profite de ses cornes et leurs pouvoirs, pour mettre la main sur le vrai responsable, pour faire éclater la vérité et venger la femme qu'il aimait.
Tout va très très vite, il apprend de tout le monde, sa personnalité change radicalement, il se fait très vite à ces deux cornes. Il se rend compte à quel point tout le monde le déteste pour ce qu'il est supposé avoir fait. Les cornes exacerbent les mauvais cotés des gens, ils deviennent méchants, crachent leur haine et leur violence mine de rien, se confient à Ig, se soulagent eux et leur conscience. L’Homme est donc fondamentalement mauvais ? On a tous de la haine enfouie en nous qui ne demande qu'à tout péter ? Sans source de joie ou bonheur, on devient le diable ?
J'ai aimé ce coté là de Ig (ou de n'importe quel Homme). Sans l'amour de sa vie, paf, il devient le Mal incarné.

C’était horrible horrible et horrible ! Lire tous ces gens devenir mauvais et haineux, abominables. Oeil pour œil, dent pour dent.
Ig persiste et tient le coup malgré tout. Jusqu'à finir par se jouer de la situation, profiter de son nouveau statut d’être malfaisant aux cornes qui grandissent. Il était tellement parfait avant, le voilà devenir aussi vil que les gens l'imaginent être... Peut être joue-t-il un rôle pour obtenir ce qu'il veut ?

Par ci par là, durant le récit, on a droit à quelques flash backs. Par moment j'ai eu du mal à m'y retrouver, mais ça ne durait pas très longtemps.
On apprend l'enfance des personnages principaux, tous leurs liens, qui est qui par rapport à qui, etc etc, ce qu'ils ont fait ou vécu.. Pour expliquer comment ont ils fait pour être les adultes qu'ils sont devenus.

En bref, ce livre a été un coup de cœur magistral. Je suis même triste de l'avoir fini, d'avoir fermé cette histoire... Merci encore Gr3nouille, c'était merveilleux.
Et bon sang, ça promet de faire un putain de bon film ça !! Je suis pressée de voir le résultat, ça va être grandiose.

Ma note : 5/5
avatar
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 35
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Lisalor le Ven 24 Oct 2014 - 12:53

Mon avis : J'avais envie de lire un thriller, j'ai donc décidé de sortir ce roman de ma PAL car j'avais entendu parler de son adaptation au cinéma, j'ai été tout à fait convaincue après le visionnage du trailer.

Dès qu'Ignatus a vu Merrin Williams à l'église, il en est tombé amoureux. Un soir après une violente dispute la jeune femme le quitte brusquement. On la retrouve sauvagement assassinée. Ig est immédiatement accusé car il est le dernier à avoir vu Merrin vivante.

Relâché sans avoir été ni accusé, ni disculpé, l'opinion publique le croit coupable. Ig vit un véritable enfer, mais ce n'est que le commencement. Sa vie devient cauchemardesque quand un matin après un cuite phénoménale, il se réveille avec des cornes qui lui poussent sur la tête.

Il se rend immédiatement chez le docteur qui lui débite des énormités et tous ses secrets inavouables. Chaque personne qu'il va croiser va lui raconter sa vie, ses pensées et ses plus profonds secrets, le vengeance va sonner quand il va comprendre qui est le véritable assassin de Merrin.

Un roman noir, fantastique avec une intrigue originale assez violente faite d' idées noires et de référence au diable mais qui ne m'a pas totalement convaincue. Même si j'ai passé un bon moment, j'ai trouvé que le récit manquait de rythme et que l'écriture était un peu poussive due à certaines descriptions trop imagées.
avatar
Lisalor
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 46
Messages : 395
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation Auvergne

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Maliae le Lun 26 Oct 2015 - 10:43

Mon avis : j’ai juste adoré ce livre, mais qu’est ce que j’ai pleuré. Je crois pas me souvenir d’un autre thriller qui m’a autant fait chouiner que celui-ci. On est face à une histoire très bien mené j’ai trouvé, ou chaque chose apparaisse doucement et pas forcément dans l’ordre et nous font toujours un peu mieux comprendre les personnages, ce qui s’est réellement passé, et pourquoi Ig a ses cornes. L’histoire commence immédiatement très fortement, tout de suite Ig a ses cornes et les gens commencent à lui raconter des choses assez atroces qui mettent mal à l’aise, qui sont dures aussi.
On pourrait croire qu’Ig va en profiter, ou s’en servir, mais Ig… Ig est la personne à laquelle on pense le moins quand on imagine une personne avec des cornes. Ig est le garçon le plus gentil du monde, je me suis terriblement attachée à lui. Et franchement qu’est ce qu’il s’en bouffe dans ce livre, on se demande ce qu’il a pu faire pour mériter d’être aussi maltraité par la vie, par les gens. J’avais par moment simplement envie de l’extirper du livre pour lui offrir de la barbe à papa, tellement j’avais de la peine pour lui. C’est bien simple, dès le début je me suis mise à pleurer pour que dalle.
Ig est le personnage auquel je me suis le plus attachée, et j’ai eu beaucoup plus de mal avec les autres, j’ai totalement détesté Lee, Vera, Eric aussi, c’était viscéral, je pouvais pas les voir. Mais Lee remporte la palme de l’enfoiré (surtout pour son côté gros misogyne). Après si je n’aimais pas d’autres persos, certains j’ai fini par m’y attacher, comme Terry ou Glenna. Pour Merrin j’ai plusieurs fois vacillé, mais dans le fond je l’aimais bien quand même (même si l’auteur nous fait tourner en bourrique sur les personnages, des fois on n’est plus sûr de rien à leur propos et c’est bien ce qu’il y a d’intéressant). L’histoire est originale j’ai trouvé, ça aurait pu être un simple thriller, avec un homme qui recherche qui a pu tué la femme qu’il aimait, mais c’est bien plus profond que ça. C’est aussi toute une réflexion sur Dieu, le Diable, le mal, le bien, c’est assez ésotérique, mais sans que ça ne soit ennuyant.
Il y a toute une évolution également. Notamment celle de Ig. Et également dans les révélations que l’on a, on est parfois complètement dans le doute, et franchement quand on apprend la vérité j’ai tellement chialé, quelque chose de bien.
Ig m’a énormément touché tout au long du livre, la fin m’a bouleversé et émue, et rend tout ce livre terriblement génial. C’est une superbe histoire, dur, froide, touchante également, avec des passages drôles par moment. Un personnage terriblement gentil qui doit faire face à la douleur, au mal, et trouver des réponses.
Une très très bonne lecture. J’ai maintenant très envie de voir le film.

Ma note : 5/5
avatar
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par seshat le Lun 26 Oct 2015 - 14:00

Tu me (re)donnes très envie de le lire : il est dans ma PAL depuis... oops... trop longtemps !!!!!
avatar
seshat
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 41
Messages : 466
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Maliae le Lun 26 Oct 2015 - 14:13

Alors vas-y Very Happy jette toi dessus Very Happy
avatar
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORNES de Joe Hill

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum