Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

VIVANTS de Isaac Marion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE AVIS

VIVANTS de Isaac Marion Vote_lcap37%VIVANTS de Isaac Marion Vote_rcap 37% 
[ 7 ]
VIVANTS de Isaac Marion Vote_lcap53%VIVANTS de Isaac Marion Vote_rcap 53% 
[ 10 ]
VIVANTS de Isaac Marion Vote_lcap5%VIVANTS de Isaac Marion Vote_rcap 5% 
[ 1 ]
VIVANTS de Isaac Marion Vote_lcap5%VIVANTS de Isaac Marion Vote_rcap 5% 
[ 1 ]
VIVANTS de Isaac Marion Vote_lcap0%VIVANTS de Isaac Marion Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 19

VIVANTS de Isaac Marion Empty VIVANTS de Isaac Marion

Message par Zabou le Mar 20 Sep 2011 - 10:40

VIVANTS de Isaac Marion Vivant11


Résumé

R a une vie compliquée. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs ni de pouls. Mais il rêve. R est un zombie et il est un peu différent.Dans les ruines d’une ville à l’abandon, R rencontre une fille. Elle s’appelle Julie et elle est aux antipodes de ce qu’il connaît. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. Et c’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse. Jamais cela n’était arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts et défie la logique, mais il ne peut plus se contenter d’une existence vouée à la mort.Il veut respirer à nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.


Disponible le 21 octobre
chez Bragelonne
Zabou
Zabou
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 39
Messages : 128
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation Metz

http://isabellehaury.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Zabou le Mar 20 Sep 2011 - 10:40

Si vous avez fait le tour de tout ce qui se fait en matière de zombie et morts vivants et que vous cherchez une œuvre qui renouvelle de le genre, Vivants est fait pour vous.
Son résumé des plus intéressants devrait retenir l’attention de bon nombre de personnes de part le mystère qu’il fait naitre.
R a une vie compliquée. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs ni de pouls. Mais il rêve. R est un zombie et il est un peu différent. Dans les ruines d’une ville à l’abandon, R rencontre une fille. Elle s’appelle Julie et elle est aux antipodes de ce qu’il connaît. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer.
Les premières lignes se révèlent déjà captivantes et nous entrainent dans le récit, il n’y a aucun temps d’adaptation à attendre l’histoire est intéressante de suite. C’est avec les pensées et la vision de R le zombie que nous allons découvrir le roman. Une atmosphère bien spéciale se dégage. On a souvent vu des zombies mais on est rarement entré dans leur monde comme Vivants le propose. Grâce ou malgré R nous allons vivre la chasse et les attaques d’humains de l’intérieur. La dégustation des membres et du cerveau humain n’aura plus de secret. Les attaques et les scènes de repas sont décrites avec beaucoup de détails et des effets gores. Un petit haut le cœur n’étonnerait pas.
Une fois conscience que le monde a changé et que vivants et morts ne peuvent cohabiter quand se confrontant, l’intrigue va prendre un nouveau tournant. Sans trop en révéler pour maintenir le mystère, R va rencontrer un groupe de vivants dans lequel il y a Julie. Il va alors contre toute attente décider de ne pas la tuer et la prendra avec lui. Une longue tentative de compréhension et de réflexion sur la vie actuelle se met alors en route. Une relation unique voit le jour ce qui va chambouler à jamais la vie des deux clans.
Vivants en plus de nous proposer un univers unique plonge chaque lecteur dans la tête d’un zombie avec qui on se prend au jeu d’essayer de sauver le monde. Isaac Marion a soigné son style, son écriture est des plus fluide et rend son ouvrage accessible à tous. Un voyage déroutant !

Vivants est une curiosité que chacun se doit de découvrir, totalement enivrant, il sait effrayer quand il se doit. Isaac Marion nous livre un univers unique, de l’amour et du charme au cœur d’un monde dévasté ! Vous n'en ressortirez pas indemne.

5/5
Zabou
Zabou
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 39
Messages : 128
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation Metz

http://isabellehaury.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Sly le Ven 27 Jan 2012 - 13:34

Mon avis

Il y a tellement à dire su ce livre que je ne sais par où commencer...

A vrai dire, c'est une histoire à laquelle je ne m'attendais pas du tout.
On est plongés dès les premières pages dans un monde où règne le chaos. C'est dans cette ambiance morbide que l'auteur nous entraine dans l'univers de R. Très prenant dès le début, il devient de plus en plus passionnant au fur et à mesure que l'histoire évolue. Les pages défilent sans que l'on s'en aperçoive, au fil des pensées de R, de ses espoirs, de ses rêves...

L'histoire est vue de deux points de vue différents. Celui de R, le narrateur de l'histoire, et celui de Perry, son homologue, dont le défaitisme et les idées noires m'ont légèrement agacée à la longue. La vision du monde de Julie est également très bien retranscrite, sa joie de vivre et l'espoir qu'elle véhicule sont semblables aux rayons du soleil dans un monde toujours sombre. Des points de vue très différents les uns des autres mais qui se complètent d'une certaine manière. J'ai cependant eu assez de mal, et j'en ai encore maintenant, à comprendre la présence de Perry et son utilité... Mais je ne m'étalerais pas plus sur le sujet.

L'auteur à une très belle plume, claire et agréable à lire. Il écrit comme s'il parlait, ce qui donne au roman, raconté du point de vue de R, une touche de réalisme en plus. D'autre part, les sentiments des personnages, en particulier ceux de R remarquablement bien dépeints. On suit, chapitre après chapitre, la constante évolution de R, dont la métamorphose est clairement visible. On fini par s'attacher assez rapidement à ce zombie un peu hors du commun. La véracité de ses sentiments, de ses émotions est vraiment touchante. Il est difficile pour le lecteur de ne pas se mettre à la place de R. Il se pose beaucoup que questions, sur la vie, sur la mort, sur son passé, et sur tout ce qui l'entoure. Il pense avec beaucoup de philosophie et ses réflexions sont très intéressantes.
De plus, j'ai beaucoup aimé l'humour, assez noir, avec lequel R parle de la mort. Mais c'est raconté avec tellement de naïveté que ca en est à la fois drôle et attendrissant. De même que certaines répliques à l'humour pour le moins décapant. Et ca passe juste trop bien ! Je ne peux m'empêcher de vous citer un ou deux exemples.

« - Tu n'as tout de même pas envie de rester mort toute ta vie ? »
[...]
« - Je suis mort, mais ce n'est pas si mal. J'ai appris à vivre avec. »
[...]


Inutile de vous décrire les fous rire que j'ai piqué en lisant ca... Bref, vous l'aurez compris, les répliques qui tuent comme ca, moi j'aime !

Les dernières pages sont intenses en rebondissements et en émotions. J'en ai encore la chair de poule. La fin est surprenante, mais en même temps on sait quelque part au fond de nous qu'elle se finirait ainsi.
Surprenante, mais aussi magnifique...

En bref, un très très gros coup de coeur pour ce roman. Aurait-on le moindre minuscule petit espoir d'en attendre une suite... ? Vous pouvez pas savoir comme je croise les doigts pour que oui ! ^^
Sly
Sly
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 32
Messages : 481
Date d'inscription : 05/04/2011
Localisation Isengard

http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par angelebb le Dim 22 Avr 2012 - 12:23

Deux mots de l'histoire...
*

R, zombie de son état, rencontre malhencontreusement l'amour en la personne de Julie.
Sauront-ils et pourront-ils s'aimer?
L'amour pourra-t-il s'imposer malgrè leurs différences?

Mon avis
*

De suite j'ai été plongé dans l'univers si particuliers de cette histoire.
Une entrée en matière avec la présentation de R où celui-ci relativise sa nouvelle existance avec beaucoup d'humour, les premières pages m'ont faite beaucoup rire!
Y sont décris également son environnement post-apocalyptique; la Terre étant cohabitée par humains/zombie, les premiers étant dévorés par les seconds avec beaucoup de violence.

Ce train-train sans embûches va être bouleversé par la rencontre de R avec Julie!
Les aventures de R ne vont plus me lâcher!
Sa vision de penser va petit à petit le rendre plus humains que certains d'entre nous!

J'ai aimé le style et la plume de l'auteur et cette histoire où se mèle amour, amitié, peur et détermination!
C'est la première fois que je lis une histoire dont le héros est un zombie et j'ai totalement été séduite par celle-ci!
R est si attachant que malgrè son statut, je n'ai pu être que compatissante et aimer ce héros si atypique!

En conclusion: ce livre fut une véritable surprise! Il a su m'émouvoir alors que le thème ne m'attirait pas à la base!
Je ne regrette absolument pas ma lecture et je remercie beaucoup Sly de m'avoir permis de le lire en le mettant en voyage Wink) !

Extrait
*

p.15
" Aucun de nous n'est particulièrement séduisant, mais la mort a été plus indulgente avec moi qu'avec d'autres. Je ne suis qu'aux premiers stades de la décomposition. Ca se limite à une peau grise, une odeur désagréable et des cernes noirs sous les yeux. Je pourrais presque passer pour un Vivant qui as besoin de vacances."


Mon ressenti 9/10

angelebb
angelebb
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 37
Messages : 250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation PACA

http://angelebb.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Gr3nouille2010 le Lun 14 Mai 2012 - 0:38

Il n'y avait que la couverture qui me tentait, le résumé ne m'emballait pas du tout.. C'est pour ça que, dès que Sly l'a proposé en livre voyageur, j'ai sauté sur l'occasion de le découvrir & je la remercie beaucoup car sans elle, je serai passé à côté d'un très bon roman !

Premier livre de zombies que je lis & je ne suis pas déçue du tout même s'il me semble qu'il sort du lot.. En effet, je suis habituée à voir un monde complètement dans le chaos sans aucun rayon de soleil. Mais dans ce roman, c'est différent. Les personnages vivent bien dans un monde chaotique, rempli de zombies dangereux & de plus en plus nombreux, dans un monde où toutes les villes se sont effondrées.. Mais R & Julie sont les rayons de soleil dans cet univers où même l'amour n'a plus vraiment sa place.

On suit la vie de R, un zombie pas tout à fait comme les autres puisqu'il est capable de penser en profondeur & de ne pas succomber à ses pulsions meurtrières.. Lorsqu'il mange un bout du cerveau de Perry, le petit ami de Julie & qu'il voit cette dernière, il n'a qu'une envie : la protéger. Pour la première fois, il a envie de mettre en sécurité une humaine plutôt que de la manger & pour la première fois, il revoit des souvenirs qui ne sont pas les siens, mais ceux de Perry. Pas toujours facile au début de se repérer mais ça devient rapidement clair.
Julie est d'abord répugnée par ce zombie. Puis, petit à petit, elle apprend à le connaître, elle remarque qu'il a quelque chose de différent & décide finalement de lui faire confiance. C'est à partir de là que tout commence vraiment. Beaucoup de questions se posent : qui est vraiment R ? qu'est-ce qui se passe réellement ? comment tout ça pourrait finir ? comment arranger les choses ?..
Une histoire romantique dans un monde de zombies ? Oui, c'est possible ! Avec un décor superbement raconté qui plus est puisqu'on n'a pas que les pensées de R mais aussi tout le déroulement de la vie des zombies & aussi de l'endroit où vivent les survivants.

Une écriture fluide, une histoire qui se lit en très peu de temps avec beaucoup d'envie & un monde plein d'espoir & d'amour malgré toutes les horreurs qui s'y produisent. Des personnages très attachants, surtout R & Julie, même si les personnages secondaires comme M & Nora nous font passer un bon moment. Ces deux derniers sont tellement légers (mais réfléchis tout de même) dans leur façon de se comporter que l'atmosphère est bien plus respirable. Ca fait une petite parenthèse dans ce milieu de monstres..
Gr3nouille2010
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Invité le Sam 2 Juin 2012 - 23:10

Mon avis :
Que dire.... a melancé dnas les lectures, je lisais des résumés à droites à gauche et je suis tombée sur celui là ! Le résumé parlait d'amour, et bon comme beaucoup de filles, je ne fais pas exception et j'aime bien les histoires d'amour. Cependant ce qui m'intéressait vraiment dans ce bouquin c'est la façon dont allait se dérouler l'histoireentre R et Julie.

Tout d'abord, avoir écrit le livre à la première personne, est une vrai surprise, je ne m'y attendais pas du tout en vue du résumé à la troisième personne. Mais ce fut un réel bonheur de pouvoir être le personnage. La façon dont il raconte son histoire est fluide et donne presque l'impression que c'est le lecteur qui raconte sa propre histoire à travers R. Au début du livre, l'explication est simple, pas de mots trop compliqués employés ce qui donne une lecture facile et très vite compréhensible. On ne s'attend pas au fait que R et M peuvent avoir quand même des liens qui les unissent. La rencontre avec Julie est surprenante, pas celle à laquelle je m'attendais. Présenter Julie et Nora comme des jenes adolescentes avec un comportement proche des jeunes d'aujourd'hui est très appréciable aussi, ça donne l'impression qu'on vit bien dans notre monde. Le lecteur est complètement dans l'histoire.

Au niveau des descriptions, elles sont claireset simples et laisse une très bonne imagination, que j'ai encore en tête d'ailleurs.

Ce que j'ai particulièrement adoré, c'est la vie du copain de Julie qui redéfile dans la tête de R. Et par conséquent, les discussions entre le subconscient du mort et le subconsient de R. C'était vraiment une bonne idée !

Et finalement l'histoire de ce petit zombie qui veut redevenir humain pour pouvoir ce faire aimer de Julie, inspire la tristesse et donne envie de l'aider !
J'aime le personnage de R vraiment beaucoup !
Voilà une belle histoire de Zombie !

Note : 10/10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Mezznak le Mar 12 Juin 2012 - 20:00


Mon avis :
Alors là, je commencerai par un grand WAHOU !

En effet, pour ma toute première lecture sur fond de zombies, je ne vais pas vous cacher qu'il s'agit pour moi d'une excellente surprise.


La couverture est assez sympa, sobre mais efficace, elle reste dans le thème quoi. Ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est qu'avec chaque numéro de chapitre, on retrouve une petite illustration issue de "Gray's Anatomy" de Henry Gray. Une illustration d'une partie du corps, d'un organe dessiné.


Je vous partage, pour votre plus grand plaisir, le trailer (en anglais) de ce chef d’œuvre :


Autant vous dire tout de suite que dans le résumé on retrouve les grandes lignes de l'histoire. Cependant, le texte est jonché de surprises, et on est très rapidement attiré dans ce flot d'informations sur un monde qui ne paraît pas le notre. Et pourtant...
Ce monde est dévasté, chaotique, triste. Il n'y a plus rien – ou presque – de vivant, plus que des cadavres se mouvant par on ne sait quelle volonté. Ils errent, sans de but bien précis, sans vraiment en chercher un non plus.


On fait dès le départ la connaissance de R, un zombie assez atypique. Il diffère de ses congénères grâce à des aptitudes assez particulières pour un non-vivant. Il réfléchit, de manière assez philosophique je dois avouer, sur la vie, sur la mort, et le but de l'état "intermédiaire" dans lequel il se trouve, entre la vie et la mort.

Il ne se souvient pas ce qui a conduit le monde à cet état, il ne se souvient pas non plus de sa vie d'avant, quand il était en vie. Seuls subsistent ses vêtements, ses chaussures et son corps mort, suintant par ses quelques plaies d'un liquide noir.


Il va mener sa petite vie de zombie, mais il finira par faire une rencontre. Elle va le bouleverser, bouleverser ses habitudes, ses envies, et finira par le changer profondément.


J'ai tourné les pages trop vite, bien trop vite.
Alors j'ai essayé de le lire lentement, de savourer chaque phrases... Hélas, ce livre se lit tout seul, et je l'ai terminé beaucoup plus rapidement que je ne l'aurais souhaité.
De plus, étant habituée aux sagas, et donc à plusieurs livres, j'ai été horriblement triste de terminer ce chef-d’œuvre en sachant pertinemment qu'il n'y avait qu'un seul tome, et donc pas de possibilité de suite.



Comme vous l'aurez compris, il s'agit d'un roman magnifiquement écrit, avec poésie, et un peu gore par moment. Mais tout est très bien dosé !
Un énorme coup de cœur, qui le place dans mon top 5, sans hésitation !

Ma note : 5/5
Mezznak
Mezznak
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 31
Messages : 350
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation Chez Mickey !

http://chroniquesdezoe.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Invité le Mer 26 Sep 2012 - 10:50

Avec ce roman, je m’était lancé un véritable défi. A la base, je ne suis pas fan du tout de tout ce qui concerne les zombies mais ça, c’était avant de regarder la série « The Walking Dead » que j’adore totalement. Je me suis dit que si la série m’avait réconcilier avec nos amis morts-vivants, pourquoi ne pas essayer ce roman? La couverture est très simple et pourtant très belle avec ce rouge vifs et cette représentation que je prend pour celle du système nerveux. Le synopsis laisse entendre une romance et il ne m’en fallait pas plus pour me laisser tenter.

Nous faisons la connaissance de R, un zombie comme les autres, affamés de chair humaine, sans aucun souvenirs de sa vie passé et qui s’accommode plutôt bien de sa condition zombiesque. Il est également accompagné de son ami M qui est un zombie lui aussi et avec qui il passe beaucoup de temps. R va nous raconter son histoire et surtout comment tout a basculé dans sa vie, sa rencontre avec Julie, la découverte de sentiments nouveaux pour lui, le changement ou plutôt l’absence de régime alimentaire à base humaine.Tout ces changements vont provoquer une suite d’évènements qui vont s’enchaîner et aboutir à la colère des Osseux, des zombies supérieurs aux autres qui les dominent et régissent leur vie.

R est un personnage vraiment très intéressant et j’ai adoré suivre son évolution tout au long du roman. Ses prises de consciences sont touchantes et on se surprend à le soutenir, à l’encourager pour qu’il réussisse ce qu’il entreprend. Sa façon de nous raconter son histoire en toute honnêteté, de le voir recouvrer des sentiments humains, nous fait complètement oublier sa condition de zombie et il n’en est que plus attachant. M est un zombie un peu spécial, à la fois drôle et impressionnant voir intimidant, c’est un ami fidèle à R et ses petits traits d’humour m’ont plu. J’aurai voulu en savoir un peu plus sur lui mais si comme je pense un second tome suivra, je pense qu’on en apprendra plus sur lui à ce moment là. Julie est une jeune fille avec beaucoup de caractère et surtout beaucoup de courage. J’ai apprécié chacun de ses actes même si j’ai trouvé qu’elle acceptait R un peu trop facilement et rapidement dès le début. Quand à son ami Nora, son côté un peu rebelle m’a séduite et j’espère que comme M, on en apprendra plus sur elle.

Le vocabulaire de ce roman m’a semblé très beau et très poétique même si cela semble bizarre de le dire maintenant, il y avait un je ne sais quoi que je trouvais magnifique dans la façon dont l’auteur écrivait. Sa plume est juste captivante et m’a tenu en haleine jusqu’au bout. J’avais très envie de connaitre la suite et il était très difficile de reposer le livre avant de l’avoir terminé. Je ne dit pas que j’ai eu un coup de coeur pour ce roman mais cette romance toute douce dans un univers pourtant sombre et peu ragoutant, a su me séduire et me faire passer un bon moment. L’histoire est très intéressant et donne vraiment envie d’en savoir toujours un peu plus. Son originalité m’a vraiment beaucoup plu puisque pour une fois ce n’est pas que sang et boyaux. Ce n’est pas tout rose, loin de là, mais pourtant il s’en dégage une telle douceur qu’on ne peut qu’aimer. Loin de tomber dans la guimauve il y a également de l’action, ce que j’avoue, j’attendait beaucoup au début de ma lecture et j’ai fini par avoir ce que je voulais.

Pas un coup de coeur mais vraiment un magnifique roman avec une histoire de zombie qui a su me séduire et me donner envie d’en lire plus. Isaac Marion m’a aidé à relevé le défi et je pense continuer ma découverte des morts-vivants dans la littérature. Je le recommande aux amateurs du genre ou à ceux qui veulent se réconcilier avec eux comme moi!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Invité le Mer 26 Sep 2012 - 11:53

Mon avis :

R est mort, mais il vit encore, c’est un zombie. Il habite un aéroport avec ses congénères. Parfois, ils ont faim. Ils se rendent alors dans la ville d’à-côté pour manger… des vivants. Durant les expéditions, les morts tombent sur des vivants, les dévorent, et ramènent des cadavres encore chauds pour ceux qui ne peuvent se rendre en ville. Un jour, c’est un groupe d’adolescents qu’ils rencontrent. Dans la boucherie qui s’ensuit, R sauve une vivante, Julie. Il la cache et la ramène chez lui. R est amoureux de Julie, de sa vie qui palpite en elle, et de la vie bien sûr.

Le récit est écrit à la première personne, R narrant sa vie au jour le jour, ce qu’il fait et entreprend, ce qu’il pense et ses sentiments naissants pour une vivante. R rêve aussi, un fait particulier pour un non-vivant. R est un être différent, comme quelques autres morts comme lui, il a une conscience et il pense avoir la solution au problème de l’humanité, espèce en voie d’extinction, mais ne sait comment la trouver.

Ce roman, c’est un Roméo et Juliette post-apocalyptique, un amour impossible entre deux personnages différents, un zombie, qui se repaît de chair fraîche et de morceaux de cerveau pour vivre, et une vivante, recluse dans un gigantesque stade où s’entassent les survivants d’une épidémie. Un amour impossible qui prend racine dans l’espoir de deux êtres diamétralement opposés.

Ce roman, c’est aussi un avenir sombre promis à l’humanité alors que des hommes et des femmes, derniers bastions d’une civilisation moderne, tentent de survivre et de faire renaître la vie par tous les moyens. Moyens qui leur feront préférer la violence à l’éducation, les armes à l’amour. Revenir à des méthodes préhistoriques sont a priori le seul espoir. Mais la conscience de R, les rêves qu’il fait, empruntés à ces victimes, lui laissent entrevoir un avenir serein. Comme si l’humanité enfermée dans sa propre survie, serait sauvée par l’ennemi qui l’y aura poussé.

L’auteur, Isaac Marion, écrit là un premier roman bien travaillé, abouti. Son écriture est aussi maîtrisée bien que trop littéraire pour un zombie, et reste agréable à la lecture. Nous sommes loin d’un roman type de zombie avec beaucoup de sang ou des descriptions gores. Bien que certaines scènes, nécessaires par le contexte particulier d’une épidémie de zombies, l’atout ne se trouve dans pas dans l’horreur et les morceaux sanguinolents arrachés, mais dans l’approche sentimentale entre les deux êtres que sont R et Julie, R comme Roméo et Julie comme… Juliette bien sûr !

Ce Vivants est un classique revisité, avec beaucoup plus d’optimisme, avec toujours du romantisme, en trois actes. Une belle lecture pleine d’espoir loin des clichés du genre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Jennifer3121990 le Jeu 27 Sep 2012 - 9:02

Vos avis donnent envie de lire ce livre !!! Et pourtant, pas mon genre du tout, les trucs de zombies ^^

Jennifer3121990
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 29
Messages : 314
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation Cléden-Cap-Sizun

http://www.reveries-litteraires.fr

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par se1ena le Jeu 15 Nov 2012 - 1:10

Mon avis :

Je n'aime pas les zombies. Vraiment pas. Chaque fois que passe un truc de zombies à la télé, je change de poste. Et hors de question qu'on me traîne au cinéma pour aller voir un film de zombies. Alors, pourquoi avoir acheté ce livre? Parce que je suis faible et qu'à force de voir des avis coup de coeur fleurir un peu partout sur la blogosphère, ma curiosité a pris le dessus. J'ai voulu tester.

Le livre s'ouvre sur R, un Mort dans une ville qui a un visage post-apocalyptique. Les Morts se sont regroupés dans un aéroport, attendant que le temps passe et que la faim prenne le dessus. Alors, ils vont chasser. Telle est leur vie et leur routine. J'y ai trouvé tout ce que qui m'écoeure chez les zombies : la chair en putréfaction, les grognements, la démarche lourde et traînante, la dégustation de cerveau... Bref, pas du tout emballée, la fille.

R, lors d'une chasse, décide de sauver une Vivante au lieu de la manger. Il l'a ramène à l'aéroport, essaie de lui expliquer qu'il lui a sauvé la vie et essaie de la mettre en confiance. Julie, la Vivante, essaie de comprendre par quel miracle un zombie l'a épargné. Elle remarque que R est différent. J'ai dit que je n'aimais pas les zombies? Alors, je n'aimais pas R. Julie m'a ému, par-contre. Elle qui doit survivre dans un monde où toute la beauté a disparu, dans un monde où chaque seconde est utilisée pour survivre. Mais qui rêve d'une solution, qui garde un espoir. Je l'ai aimé d'emblée. Puis, je ne sais pas pourquoi, ni même quand d'ailleurs, je me suis rendu compte que j'appréciais beaucoup R et sa soif de vie. Que le personnage m'émouvait aussi. Quel choc.

Plus que ça, je me suis aperçue que je tournais les pages avec avidité, que je voulais aller plus vite que la musique parce que j'avais été emportée par le récit d'espoir que l'amour d'un Mort et d'une Vivante ne manque pas de susciter dans un monde comme celui-ci.

Je suis entrée dans ce roman à reculons et pourtant, j'en suis sortie à reculons. Et oui, j’irai voir le film dès qu’il sortira!

4/5
se1ena
se1ena
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 961
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation Québec

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Larme d'Etoile le Mar 18 Déc 2012 - 10:01


Moi à la base les zombies c'est pas mon truc, mais quand j'ai lu l'intrigue, je me suis "pourquoi pas". Le genre avait l'air d'être revisité différemment et j'étais toute curieuse de franchir la barrière des vivants pour aller du côtés des morts-vivants. Et honnêtement, si au début j'ai été plutôt surprise de découvrir la violence avec tous ces membres et cerveaux mangés, déchirés, dépecés etc. j'ai néanmoins trouvé que l'explication selon laquelle les zombies vivent un aperçu de la vie de ceux qu'ils mangent bien intéressante. Voilà enfin l'explication... Toujours est-il que j'ai beaucoup apprécié la manière de l'auteur de nous faire entrer dans cet univers, de nous le faire ressentir, et de nous montrer que les humains, entassés dans leur stade n'étaient peut-être pas autant les Gentils de l'histoire comme on aime à nous le faire croire.

Il était question d'une histoire d'amour dans l'intrigue mais en réalité, elle est très ténue. Pas que je sois spécialement déçue, puisque je déteste les trucs mielleux et niais, au contraire, j'ai véritablement apprécié le fait que cette histoire se passe en douceur, surtout du côté de Julie qui apprend à le connaître petit à petit. R de son côté, apprend à la connaître par l'intermédiaire de Perry, petit-ami de Julie dont il a mangé le cerveau, mais qui, contre toute attente, continue de vivre en lui encore bien après, jusqu'à la fin. J'ai d'ailleurs bien aimé ces passages, ou l'on voit ce qu'à vécu Julie à travers Perry, ou même la vie de Perry lui-même, comment il a perdu espoir peu à peu, ce qui la fait changer. Et puis R, qui sans trop savoir pourquoi, se met à changer, juste parce qu'il veut vivre, et avoir des souvenirs. Son ami M est d'ailleurs un de mes persos préférés de l'histoire. Bref, l'intrigue est bien ficelé, le final en ce qui me concerne, je m'y attendais, mais ça reste très bien écrit et je félicite l'auteur qui a fait avec brio une critique de notre société. Cette histoire d'horreur n'est pas celle qu'on croit, car l'horreur se cache dans l'être humain, et nul part ailleurs.

4.5/5
Larme d'Etoile
Larme d'Etoile
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 29
Messages : 384
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation Dans les tréfonds de ma névrose
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Rêver sa vie

http://sombre-tourment.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Sherryn le Dim 3 Mar 2013 - 12:25

Lu et dévoré. Une oeuvre très prenante et émouvante. Je dois avouer que j'avais un peu d'appréhension car je déteste les histoires de zombies, c'est de l'horreur et ça me semble être un peu tout le temps la même chose. Mais là, c'est le point de vue du zombie, on voit en quelque sorte l'autre côté des coulisses, ce qui donne un air différent même si l'univers est habituel. Surtout, l'écriture d'Isaac Marion est extraordinaire, très soignés et agréable à lire, réussissant à donner de la vie et de l'émotion à un point de vue qui est censé en être dépourvu. Et j'ai également beaucoup aimé le fait que la romance n'ait rien de niais, on l'oublie presque même pendant la majeure partie de la lecture tellement c'est traité sans pathos. Bref, un livre absolument génial qu'il ne faut pas hésiter à lire !
Sherryn
Sherryn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 820
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Adepte de la Plume

http://sherryn.net

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par krokette le Mer 3 Avr 2013 - 17:02

En tant que grande fan de l’univers zombie, beaucoup de gens m’avaient conseillés de lire ce livre.
« Tu vas voir, ça change » qu’ils disaient.
Alors lors d’une promo Bragelonne, j’en ai profité pour me le prendre pour mon Kobo.
0,99€, à ce prix-là, pourquoi s’en passer?
Bon, par contre pour le coup, le temps est passé et j’avais complètement oublié que je l’avais.
Jusqu’à ce que je lise, il y a quelques jours, qu’il avait été adapté en film et qu’il sortait bientôt au cinéma en France.
(Je l’avoue, je suis complétement à la rue niveau info en ce moment…)
Et que même que d’abord, l’acteur choisit pour incarner R est Nicholas Hoult qui m’avait bouleversé dans Skins.

Cela m’a donc donné envie de me pencher sur ce bouquin qui m’attendait sagement depuis des mois.
Etant malade et bloquée au lit, cela tombait à pic (voyons le bon côté des choses!)
Je l’ai lu en une après-midi…
Ce n’était pourtant pas gagné d’avance car dans les premières pages: Bim, une sacrée incohérence!
R dit: « Je n’ai jamais vu aucun de nous « mourir » de vieillesse » et quelques lignes plus loin: « J’ai vu certains de mes amis mourir pour de bon 〔…〕Ils ont commencé par ralentir, avant de s’arrêter, et, au bout d’un moment, j’ai compris qu’ils s’étaient mués en cadavre » … Euh? C’est pas mourir de « vieillesse », ça? Enfin, c’est du moins, la façon dont je pourrais imaginer la fin de vie « naturelle » d’un zombie…
C’est bête mais cette petite incohérence m’a vraiment perturbée mais bon, je me suis accrochée et au final même si ce n’est pas le livre du siècle, c’est un bouquin qui se laisse facilement lire même lorsque nous sommes nous même zombifié à cause des microttes!
Nous sommes dès les premières pages plongés dans un monde où règne le chaos, quelque chose à transformer une grosse partie de l’humanité en zombie et au milieu de ses êtres d’ordinaire dépeint comme dépourvus de conscience, de parole et uniquement guidés par la faim, on trouve des squelettes chelous qui font des trucs zarbis et R, un zombie qui semble bien différent des autres.
Un zombie qui pense et lorsqu’il rencontre Julie lors d’une sortie casse-dalle, il va même se mettre à rêver et à espérer après avoir bouffer le cerveau de son petit ami.
Va naitre alors une espèce d’amour impossible à la sauce Roméo et Juliette entre une Vivante et un Mort Vivant: R(oméo) et Julie(tte).
C’est assez bien écrit, c’est claire et agréable à lire.
Il y a deux axes de narration: celui de R et celui de Perry (le petit ami bouffé!).
Le point de vue de Perry est très imagé mais celui de R se veut plus réaliste, ce qui rend les choses qu’il nous décrit encore plus fortes et touchantes.
Les dialogues sont assez percutants.
Qui a dit que les zombies n’avaient pas de répartie?
J’ai aimé l’humour avec lequel R parle de la mort, humour noir, vous vous en doutez.
Mais un humour noir tellement naïf (vu l’état de R!) que cela en est à la fois drôle et attendrissant.
«- Tu n’as tout de même pas envie de rester mort toute ta vie ? »
[...]
- Je suis mort, mais ce n’est pas si mal. J’ai appris à vivre avec. »
Les dernières pages sont intenses en rebondissements et en émotions.
Je l’avoue, je n’ai pas tout bien compris (la faute aux squelettes chelous qui font des trucs zarbis!) , j’en ai juste retenue une chose:
L’amour peut tout changer.
L’amour peut nous changer.

Ouais, c’est cucul-la-praline.
Mais cela fait du bien parfois!
J’ai bien aimé.
Et puis, pourquoi toujours faire dans le gore quand il s’agit de zombie, après tout?
Par contre, je ne pense pas que j’irais voir le film au cinéma car je le sens par avance dégoulinant de guimauverie à la sauce Twilight…
J’attendrais sagement qu’il passe à la télé.

Ma note: 4/5
krokette
krokette
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 39
Messages : 43
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation Clermont-Ferrand
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Auxiliaire Parentale et blogueuse du dimanche

http://krokette.fr

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Maliae le Ven 5 Avr 2013 - 17:43

mon avis : j’avoue que je le veux depuis longtemps, mais la première fois que je l’avais vu j’avais reculé à cause du commentaire de Stephenie Meyer (comme quoi c’est pas toujours judicieux de mettre des commentaires). Bref, j’ai bien fait de ne pas m’arrêter à ça et d’enfin me le procurer, car certes il s’agit d’une histoire d’amour (inattendue? peut-être), mais pas que ça. R est un zombie (et moi je déteste les zombies d’habitude, mais je me suis tout de suite attachée à lui), seulement c’est un zombie qui réfléchit, qui pense. Qui voudrait connaître le prénom des autres zombies.
Le monde est partagé entre Vivants et Morts, et si R est un zombie, il se considère comme humain avant tout (et ça c’est drôlement originale et chouette). Sa rencontre avec Perry et Julie va tout changer, mais je crois que R était déjà dans une direction de changement (d’ailleurs les autres zombies le trouvaient un peu bizarres ahaha).
Bref je l’ai adoré, mais j’ai également adoré M. son ami. De tous les zombies c’est celui qui m’a fait le plus marrer, et qui paraissait un peu le tombeur chez les zombies. Je l’ai trouvé un peu à part lui aussi.
Et puis Julie… Que dire de Julie? J’ai adoré cette fille. A la fois forte et fragile, elle est bourrée d’espoir pour ce monde et ne veut pas l’abandonner. J’ai aimé comment elle se battait, contre le désespoir, contre l’idée que le monde est pourrie et que tout va finir par s’arrêter. Elle est terriblement attachante et elle va aider R à changer, et elle va changer au contact de R.
Dans les autres personnages, j’ai également adoré Nora, un peu moins Perry peut-être, et pas du tout le père de Julie, ni même les Osseux.

L’histoire d’amour est super belle, je l’ai adoré, elle s’installe doucement mais dès le début on sent une relation forte entre les personnages. Ça n’a pas fait gluglu dans mon coeur mais je trouvais ça quand même très mignon.

J’ai trouvé que c’était super bien écrit, ça se lisait tout seul, mais on ressentait bien les sentiments de R, et c’est également un livre qui fait réfléchir. C’est sans doute l’histoire de zombie la plus originale que j’ai jamais lu (bon c’est aussi une des seules !), mais franchement il fallait y penser, et je trouve ça vraiment génial.

La fin est excellente, très ouverte, très sympa, je l’ai adoré, comme tout le reste. En gros j’avais tellement du mal à lâcher ce livre que je le lisais en cours (heureusement il ne s’agissait pas de cours bien intéressants). Bref je suis vraiment enjouée par ce livre, il me tarde de voir le film maintenant (j’espère qu’il me plaira).

ma note : 5/5
Maliae
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Cassiopée le Lun 8 Avr 2013 - 12:37

Mon avis :
Après quasiment un an à passer devant ce livre en librairie sans être plus que ça intéressée, c'est finalement la bande annonce de l'adaptation cinématographique qui m'a encouragée à sauter le pas. Ce fut une belle surprise, ainsi qu'une lecture agréable.

Comme le dit très bien le résumé, R, zombie de son état, décide de sauver la vie (ok, ok, plutôt de ne pas manger), Julie, une humaine. Tout cela à cause de la précédente personne dont il a croqué le cerveau. Il partage dorénavant ses souvenirs. En effet, les zombies en mangeant cette partie de l'être humain (encore frais de préférence) peuvent voir leur passé. Il va alors s'attacher à Julie, veiller sur elle, et surtout la garder Vivante.
L'histoire est racontée du point de vue de R, point de vue, qui est au début assez trivial et qui, au fur et à mesure, va évoluer, va se faire plus complexe. Cette évolution va de pair avec une progression physique, il va dire des mots avec de plus en plus de syllabes, faire des phrases plus complexes, se déplacer de manière de plus en plus leste et humaine.
La narration côté zombie est très agréable et innovante. On passe du côté des "créatures" avec toutes les choses qui vont avec. Telles que les scènes du début au cours desquelles ils mangent des hommes/femmes, rien de plus normal pour la conscience d'un zombie, mais un peu moins pour le lecteur. =D
La relation qui va se tisser entre Julie et R est bien construite, au début faite de crainte pour la première et de fascination pour le second, et va doucement se transformer en amitié. L'évolution de leurs liens est bien faite et pas trop rapide.

Mais ce qui m'a surtout plu et interpellée dans le livre, c'est l'état de la civilisation ; ce qu'elle est devenue après l'arrivée des zombies. Mais est-ce vraiment l'arrivée des zombie qui l'a conduite à ça ?
R va découvrir le monde des Vivants et ce qu'ils sont devenus. Leur seule priorité : survivre. Le reste : poubelle. À quoi ça sert de lire ? Cela ne servira pas à se protéger des zombies. Quelle sera la place d'un écrivain ? Il est inutile dans ce monde où le but est simplement de se défendre et rien d'autre. La population a perdu toutes les choses autres que manger, se battre et construire.
Une scène m'a particulièrement marquée, celle où R passe devant une école et où il voit des enfants de 8 ans apprendre à démonter une arme, tandis que d'autres dissèquent un zombie encore "vivant" (le cerveau est toujours là, il a des réactions et bouge).
L'auteur en vient à dire que l'arrivée des zombies n'est peut-être pas due à l'apparition d'un virus, mais peut-être tout simplement de la dégradation de la civilisation humaine.

L'écriture est agréable, simple mais malgré tout avec une légère touche de poésie. Cette lecture est accessible à tous et aborde le sujet des zombies sous un autre angle. Enfin, le livre n'est vraiment pas gros et peut se lire très rapidement.

Un petit mot sur le film. Bien qu'il soit fidèle jusque l'arrivée de R dans la ville, la fin se démarque complétement de celle du livre. Cela ne m'a pas dérangé outre mesure, je pense qu'avec une telle fin, ils ont pu atteindre plus de monde et peut-être qu'alors ils liront le livre. Cependant, la fin du livre est nettement plus intéressante et porte plus à réflexion. Par contre, il n'y a pas autant d'humour dans le livre, car dans le film, c'est surtout un humour gestuel.

En conclusion, un livre agréable à lire, qui pourra en réconcilier plus d'un avec le genre. L'auteur aborde des thèmes difficiles sous une couche de romance, le tout développé de manière intéressante et prenante.

Note : 4/5
Cassiopée
Cassiopée
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 32
Messages : 404
Date d'inscription : 03/07/2012
Localisation France

http://wlatetedanslesetoiles.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par kreen78 le Mer 10 Avr 2013 - 18:37

Merci à Sly de l'avoir mis en livre voyageur, même si j'en ressors sans l'avoir terminé...

J’ai abandonné cette lecture. C’est tellement rare que ça m’arrive ! Je trouvais pourtant le thème très intéressant, mais c’était une première pour moi. J’ai vu quelques films sur le sujet, mais rien lu du tout. L’histoire était originale, on était dans la peau d’un zombie. Mais certaines choses m’ont dérangée…

J’ai failli abandonner à chaque fois que l’auteur décrivait une scène morbide, du style manger de la cervelle. J’ai trouvé ça écœurant et cela m’a donné plusieurs fois la nausée. C’est bien que, quelque part, c’est bien décrit, oui, mais cela me dérange trop… Et j’ai certains à priori sur les zombies, alors voir R commencer à aligner des mots, s’amouracher de Julie (oui bon je peux le concevoir quand même), apparemment redevenir humain (d’après ce que j’ai lu comme résumés), mais aussi voir Julie qui commence à être à l’aise et à s’imposer devant d’autres zombies, je ne pouvais pas adhérer à tout ça et ce fut là que j’ai définitivement abandonné. J’avais dépassé la moitié du livre et ma lecture fut beaucoup trop laborieuse jusque là.

Et pourquoi écrire un article dans ce cas, me direz-vous. Parce que je voulais quand même dire que je pense que ce roman est très bon, si l’on est habitué à cet environnement, il doit être vraiment prenant, peut-être palpitant, mais sinon, ceux qui sont terre-à-terre et se sont fait leurs propres idées (pour la plupart venant des films) sur les morts-vivants, il vaudrait mieux passer votre chemin. Ici, il faut avoir l’esprit vraiment très très ouvert…

Petite chose que j'allais oublier : j'ai trouvé bien dommage que les croquis en début de chaque chapitre n'aient pas été traduits en français. Du coup, à moins d'être bien bilingue, ils ne servent pas à grand chose...

Ma note : 2,5/5
kreen78
kreen78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 41
Messages : 1710
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation Massy (91)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ecrivaine et correctrice/relectrice professionnelle

http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Netsuya78 le Mar 7 Mai 2013 - 20:57

L'adaptation cinématographie arrive. C'est la bande annonce où le roman était citée qui m'a donnée envie de l'emprunter à la médiathèque.
Les avis supers positifs sont encourageant, hormis celui de Kreen78 mais bon il ne peut faire l'unanimité. Je viendrai poster mon avis Smile

Netsuya78
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Elerinna le Ven 24 Mai 2013 - 14:27

Nouvelle couverture à paraître le 31 mai 2013 :

VIVANTS de Isaac Marion 1305-v10

320 pages
31 mai 2013
17,00 €
BRAGELONNE

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

VIVANTS de Isaac Marion Banniz10
Elerinna
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 32
Messages : 8627
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par kreen78 le Ven 24 Mai 2013 - 15:08

Mouais... Je préfère l'autre !
kreen78
kreen78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 41
Messages : 1710
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation Massy (91)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Ecrivaine et correctrice/relectrice professionnelle

http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Sherryn le Ven 24 Mai 2013 - 18:03

moi aussi...
Sherryn
Sherryn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 820
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Adepte de la Plume

http://sherryn.net

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Maliae le Ven 24 Mai 2013 - 18:43

La nouvelle couverture trop moche qui fait perdre tout intérêt et qui n'a plus rien à voir avec l'histoire... N'importe quoi. Heureusement j'ai l'ancienne o/
Et en laissant le commentaire débile de stephenie meyer en plus, mauvais choix :'D
Maliae
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Sherryn le Sam 25 Mai 2013 - 13:15

je trouve que Bragelonne fait souvent ce genre d'erreurs de public. visé

Par exemple, dans Princesses mais pas trop, je trouve que c'est une erreur d'avoir tant insisté sur le côté parodique alors que c'est de la fantasy/aventure et non de la comédie.

Et là, ils insistent trop sur l'histoire d'amour alors que c'est un roman qui conviendrait très bien à ceux qui n'aiment pas particulièrement cela, en + les zombies ne saignent pas alors ce rouge vif paraît assez déplacé
Sherryn
Sherryn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 820
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Adepte de la Plume

http://sherryn.net

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Invité le Sam 25 Mai 2013 - 13:28

Moi, j'ai acheté la version originale, parce que la couverture est plus jolie. On y voit les personnages du film : R et Julie.
Maintenant, je n'ai plus d'excuse, il va bien falloir que je me mette à la VO ! En tout cas, j'ai très envie de le lire... et vos
chroniques me confortent dans l'idée que je vais aimer, même si à la base, moi non plus, je ne suis pas branchée "zombies". Laughing

VIVANTS de Isaac Marion 19311916vivants2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Cali le Mer 3 Juil 2013 - 10:38

cali a écrit:Mon avis: 4/5 : Un curieux mélange de "Arg !! Mais c'est n'importe quoi" et de "Mais c'est génial !" VIVANTS de Isaac Marion 5_tras10



Enfin un livre que je sors de ma PAL pour de vrai. Un livre que j'avais acheté il y a plus d'un an, parce qu'il me faisait envie, et que j'ai lu parce que c'était le moment. Pas forcée, pas parce que c'est un SP, pas parce que c'était urgent, juste parce que j'ai eu ENVIE de le lire, maintenant. (Beaucoup comprendront sûrement ce sentiment)

Déjà là, ça partait bien pour me plaire, rien qu'avec ça ^_^

(Bon d'accord, y avait aussi un peu de "parce que j'aimerais bien voir le film dans pas trop longtemps" (faut toujours que je lise les livres avant de voir l'adaptation, TOUJOURS). Donc je pourrai bientôt regarder Warm Bodies, l'adaptation ciné de ce livre si spécial qu'est Vivants.

Alors, qu'ai-je pensé de ce roman ? Normalement vous connaissez mon faible très prononcé pour les zombies, ces armées de morts-vivants dégoûtants qui nous envahissent, cruels, sans états d'âme, et nous grignottent la cervelle parce que c'est "comme ça". Mes copains de quand j'ai envie de hurler "Du sang, des tripes et des boyaux !"

Dès les premières pages, la surprise l'a donc disputé aux "Mais what the fuck ?!"

Je n'arrêtais pas de me dire "mais c'est n'importe nawak !". Un zombie qui parle ? Qui pense ? Qui fait plus que survivre en grognant et en se jetant sur tout ce qui vit ? Un zombie qui semble SENSIBLE ? Et pis quoi encore ? Dès le départ je me suis donc sentie gênée par le principe, ça fleurait bon le "oulala ils ont osé bousiller MES zombies ?!"

Et pourtant... Dès les premières lignes j'ai été hapée. Vraiment. Je n'arrivais pas à m'arrêter de lire, tout en grognant de mécontentement et de frustration. (Heureusement qu'il y a quand même un peu de cervelle qui traîne et des entrailles qu'on aspire comme des spaghettis...)

Déjà, nous sommes dans la peau de R, le narrateur. Le fameux zombie "différent". Pour le coup, c'est déjà une grosse originalité. On part d'habitude du principe qu'il n'y a rien dans la "tête" d'un zombie... Du coup, on est forcément de l'autre côté, côté humains survivants qui se défendent. Un peu destabilisée au début, comme je vous le disais, je me suis assez vite prise au jeu. Et je suis assez vite arrivée à la conclusion que "Et pourquoi pas ? Après tout ?"

Vu qu'on n'a jamais pris la peine de se mettre à la place des zombies, qu'est-ce qu'on en sait de ce qu'ils pensent, et vivent ou ressentent, finalement ? (non je ne suis pas dingo, je le sais bien que les zombies n'existent pas EN VRAI ^^)

J'imagine qu'entre les chroniques sur le livre, et les teasers et autres bandes annonces pour le film, je ne vais plus spoiler grand monde quoi que je dise, alors je ne me censure pas, hein, ok ?

R est donc un zombie. Déjà un tout petit peu différent du commun des morts ambulants parce qu'il est doté de la pensée. Un peu brouillonne et souvent inefficace, certes, mais quand même. Il parle aussi, un peu. Quelques mots... Il échange même des sarcasmes avec son meilleur pote M. (qui a conservé son sens de l'humour après sa transformation, bizarre, mais fun.) Quand il rencontre Julie, lors d'un repas d'humains bien roboratif (lol), quelque chose se passe "en lui". Il sent qu'il veut être différent et finit par tomber amoureux.
Tout ça c'est la partie "what the fuck" mdr.

Partie qui, bien que très déconcertante pour les puristes du zombie, pour peu qu'on ait l'esprit assez ouvert, finit par devenir tout à fait crédible (il est fort Isaac Marion, rien que pour ça !). La partie la plus géniale, c'est la théorie qui se dessine au fil des pages concernant les origines de l'infection. C'est captivant. Un genre de critique de la société. Bon là pour le coup, je ne peux pas vous en dire plus, ça c'est à découvrir à la lecture.
Et puis au final on a quoi ? Une histoire d'amour bien surprenante et inattendue. Une morale genre "et l'amour est notre âme pour tenter de sauver le monde". Ça parait cucul comme ça, mais ce n'est pas l'impression qui reste à la lecture. Ça m'a prise par surprise, et je suis passée de la suspicion la plus totale à l'abandon général de mes réticences, tranquille, sans le sentir venir, et finalement j'ai adoré !

Alors oui, faut vraiment avoir l'esprit ouvert pour accepter cette interprétation libre, très libre même, du mythe du zombie, mais quand on accepte l'idée, ce roman coule vraiment tout seul, j'y a pris énormément de plaisir.

Au niveau des personnages, je les ai vraiment bien aimés, les principaux. R est super touchant, Julie est rigolote, comme sa copine Nora, le contraste entre ces deux vivantes, face aux Morts, est vraiment bien rendu. M, le pote zombie de R m'a fait rire, tout en ayant l'air vraiment affreux. Ils m'ont plu. Ils ne sont pas forcément hyper creusés, mais c'est rarement le cas dans les livres zombiesques de toute façon, où on est plutôt dans des situations d'urgence à essayer de gérer le présent, qu'à se pencher fortement sur les passé et l'historique des persos. Donc, ça ne m'a pas gênée, en habituée du genre.

La plume d'Isaac Marion est hyper fluide, pas trop simplette, elle rend vraiment bien accro. Il a fait le choix du présent de narration. Temps que je n'affectionne guère en littérature, mais il faut l'admettre, il s'en sert bien et son choix se fait oublier. Voire même il l'aide à rendre son récit plus vivant, et haletant.

En résumé, j'ai vraiment vraiment bien aimé cette histoire, même si on sort carrément des sentiers battus en matière de nos connaissances sur les zombies. On se retrouve quelque part entre la parodie et le génie. Quelque part, ça fait du bien. Un peu comme les livres sur les vampires et autres créatures, si on ne tente pas d'autres horizons à un moment, on finit par écrire/lire toujours la même chose et à tourner en rond, n'est-ce pas ? Personnellement, cette nouvelle façon d'appréhender les morts-vivants a été une petite bouffée d'air frais, même si je reviendrai à mes bêtes zombies bouffeurs-de-cervelle-et-rien-d-autre avec grand plaisir d'ici peu, j'ai aimé Smile

J'ai maintenant encore plus hâte de voir le film, qui, il me semble, sortira en dvd à la fin du mois, je pense que certaines scènes devraient vraiment bien rendre si elles sont fidèles au livre, et je suis pressée de voir ça.

Je vous recommande ce roman sans aucun problème, j'y ai vraiment passé 2 jours extra Smile



Cali
Cali
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 40
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Distact le Mar 7 Jan 2014 - 17:50

j'ai bien aimé et en plus il y a de l'humour!
Distact
Distact
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 52
Messages : 2968
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation Auvergne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Commerçante, et lectrice

Revenir en haut Aller en bas

VIVANTS de Isaac Marion Empty Re: VIVANTS de Isaac Marion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum