Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MEMORIA de Laurent Genefort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort

MEMORIA de Laurent Genefort Vote_lcap0%MEMORIA de Laurent Genefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
MEMORIA de Laurent Genefort Vote_lcap100%MEMORIA de Laurent Genefort Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
MEMORIA de Laurent Genefort Vote_lcap0%MEMORIA de Laurent Genefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
MEMORIA de Laurent Genefort Vote_lcap0%MEMORIA de Laurent Genefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
MEMORIA de Laurent Genefort Vote_lcap0%MEMORIA de Laurent Genefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

MEMORIA de Laurent Genefort Empty MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Karine le Ven 26 Aoû 2011 - 12:53

MEMORIA de Laurent Genefort 4bb1dc10


Résumé

Il travaille pour le compte des multimondiales qui se partagent l'univers. Il erre de planète en
planète au gré de ses contrats. Il est le tueur à gages le plus redouté des mondes humains. Le plus cher, aussi. Nul ne sait qui il est véritablement. Pas même lui. Tel est le prix de son immortalité, qu'il doit à un artefact extraterrestre unique et qui ne le quitte jamais. Tout comme les « crises de souvenirs » qui le terrassent de plus en plus souvent. Des souvenirs dont il ne sait même pas s'ils sont les siens. Des crises qui masquent une terreur secrète, tapie au fond de lui sous la forme d'un cauchemar qui, inexorablement, se rapproche et menace de l'engloutir. Le compte à rebours est engagé...



Biographie de l'auteur

Français, né en 1968, théoricien de la SF (il a soutenu une thèse sur le genre), éditeur chez Bragelonne, il est le chantre d’une SF populaire et d’évasion. C’est l’un des auteurs les plus prolifiques et les plus connus de la SF française, ce qui ne l’empêche pas d’écrire également de la fantasy.



(1 septembre 2011)
FOLIO SF
7.30€

_________________
MEMORIA de Laurent Genefort Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort Empty Re: MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Invité le Lun 3 Oct 2011 - 15:42

Voici mon avis concernant "Memoria" de Laurent Genefort.

Jetons tout d'abord un oeil à la couverture.
Un aspect de faux métal pour cette couverture. L'illustration met tout de suite dans le bain : il s'agit de science-fiction et plus précisément de space-opéra. Les vaisseaux spatiaux et la gigantesque "lune" le prouvent. Bien entendu, cette histoire semble se dérouler dans un futur (plus ou moins proche) à en juger par l'aspect du lieu représenté autant que par les vêtements de l'homme figurant sur l'image. Cet homme au premier plan n'est autre que le héros de l'histoire que nous nous apprêtons à découvrir et la drôle de malette qu'il tient dans la main droite est d'une importance capitale.
Cette image me procure un sentiment de solitude, de différence, d'exclusion. Les rails au sol donnent une impression de fuite vers un avenir improbable (le soleil que l'on aperçoit par la porte ouverte semble à la fois proche et lointain : une promesse illusoire).



Présentation de l'éditeur :

"Mémoria marque le grand retour de Laurent Genefort à la science-fiction et s’inscrit, comme la plupart de ses romans, dans l’univers des Portes de Vangk. Le roman est ici complété d’une nouvelle et d’un lexique de l’univers de la Panstructure."


Parlons un peu des personnages.

On n'apprend la véritable identité du personnage principal qu'à la fin du roman. Il s'appelle Ian mais durant la quasi totalité de l'histoire il ne s'en souvient pas. Il ne se rappelle pas de son passé, de ses origines, il n'a aucun souvenir de son véritable Moi. Et pourtant, des souvenirs, il en a à la pelle ! Mais ce ne sont pas les siens. Ian a la particularité de pouvoir "emprunter" le corps de n'importe quelle personne et de pouvoir s'injecter ses souvenirs afin de mener à bien des missions en infiltration totale. Ian est un tueur à gages. Il excelle dans sa branche et est grassement payé pour l'exécution de ses contrats.
Ian n'est pas mauvais. Il ne tue pas d'innocent et ne fait qu'emprunter les corps et les souvenirs des autres. Une fois sa mission accomplie, il se transfère dans un nouveau corps et rend l'ancien à son propriétaire. Tout ceci lui est permis grâce à la drôle de machine extra-terrestre unique qui se cache dans la malette dont il ne se sépare jamais.

Mais tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes pour Ian. Il est victime de crises de souvenirs de plus en plus intenses et rapprochées. C'est ce qu'il appelle le cauchemar noir. Devant l'augmentation de la force et de la fréquence de ces crises, Ian pense qu'il est en train de payer son immortalité par une menace de plus en plus proche, un danger qui le rapproche de plus en plus de sa propre fin.

Un personnage complexe, torturé, fort. Un personnage dont la découverte du passé ne nous laissera pas sans réaction émotionnelle.

Pour moi, tous les autres personnages du roman ne sont que secondaires. Même s'ils sont plutôt bien travaillés, aucun d'eux n'a autant d'impact que Ian.


Mon avis concernant ce roman :

Pas évident de se plonger dans un space-opéra lorsqu'on a perdu l'habitude d'en lire. Et pourtant, j'ai tout de suite accroché au personnage principal dont nous suivons l'histoire au fil des pages. Ma curiosité a été plus forte que tout et l'intrigue principale n'a cessé de me tirer en avant, évitant les obstacles qui auraient pu me gâcher la lecture.

Quand je parle d'obstacles, je veux parler de la complexité de l'univers (ou plutôt des univers) dans lequel se passe l'histoire. D'ailleurs, je tiens à tirer mon chapeau à l'auteur pour le formidable travail qu'il a fait en créant cet univers des Portes de Vangk. Un univers pertinent et d'une richesse incroyable. Tout est tellement bien décrit que l'on arrive à s'imaginer le décor dans lequel évolue notre héros. Même s'il faut parfois faire quelques efforts pour arriver à matérialiser certaines parties dans notre tête, on finit toujours par arriver à se représenter la scène grâce aux détails soignés dont l'auteur nous abreuve.

Concernant cet univers, je tiens à vous faire part de la réflexion que je me suis faite pendant ma lecture : je me suis dit que tout ceci me rappelait une série que je regardais à la télévision il y a quelques années en arrière. Je veux bien sûr parler de "Stargate" et ses innombrables portails intergalactiques. Les portes de Vangk de "Memoria" ont énormément de similitudes avec la fameuse porte des étoiles de la série télé. Pour continuer dans les comparaisons avec les séries télévisuelles, je pourrais aussi citer "Code Quantum" pour le côté "je-me-retrouve-dans-un-corps-qui-n'est-pas-le-mien", "le caméléon" pour le côté camouflage savant et fuite intelligente, "Dead Zone" pour le côté amnésique du héros, ... Bref, "Memoria" est un peu un mélange de tous ces concepts.

Par contre, pour les non-initiés à ce genre de littérature, il faut un peu s'accrocher au début : beaucoup de termes très spécifiques, de noms bizarres, de concepts futuristes... Rien d'insurmontable puisque j'ai réussi à m'imprégner de l'atmosphère de cette histoire haletante.

Tout au long du récit nous partageons les peurs et la souffrance du héros. Au fil des pages on n'a envie que d'une chose : découvrir qui il est vraiment. Et l'auteur le sait parfaitement ! Il finit par nous donner ce que l'on attendait mais, oh ! surprise ! ce n'est pas vraiment ce à quoi on s'attendait. Une fin qui va très vite, une fin très forte, un concentré de révélations. Nous découvrons la véritable identité du héros en même temps que lui et nous sommes autant surpris que lui.


En conclusion :

Quel plaisir de pouvoir renouer avec les space-opéras grâce à ce roman ! En tant normal, je ne suis pas très friande de ce style de littérature : des univers et des enjeux trop compliqués dans lesquels on a tendance à vite se perdre, se noyer... "Memoria" est un space-opéra qui nous garde la tête hors de l'eau jusqu'à la dernière page. Et pour ceux qui souhaiteraient savoir précisément à quoi correspond tel ou tel terme, un lexique est proposé à la fin de l'ouvrage.

J'allais oublier : "Memoria" est suivi d'une nouvelle qui reprend le même personnage principal et le même concept. Très intéressant de pouvoir comparer le roman et la nouvelle. Personnellement, j'ai tout de même une préférence pour le roman : j'aime quand tout est bien développé !

Je conseille bien entendu la lecture aux fans de space-opéras qui se régaleront au moins autant que moi. Les non-initiés à ce style de littérature mais qui aiment la science-fiction en général (comme moi) pourront eux aussi être conquis.

Un grand merci à Karine du forum "club de lecture" , à l'auteur, Laurent Genefort et aux éditions Folio pour m'avoir permis de découvrir ce titre lors d'un partenariat.

Retrouvez cette chronique et bien d'autres sur mon blog.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort Empty Re: MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Karine le Mar 4 Oct 2011 - 11:56

pas de quoi Lana et je suis ravie qu'il t'ai plu autant Smile

_________________
MEMORIA de Laurent Genefort Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort Empty Re: MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Melusine le Dim 9 Oct 2011 - 15:18

Je viens de le commencer et l'avis de Lana me donner envie de le dévorer aussi ne me cherchez pas j'y retourne de suite...
Comme Lana, il faut faire un effort pour ne pas se perdre dans les subtilités des différents mondes futuristes, mais ça ne gène pas la compréhension de l'histoire.
Melusine
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort Empty Re: MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Melusine le Dim 9 Oct 2011 - 18:14

Et voilà mon avis!
Pour éliminer un concurrent, une grande compagnie a engagé un tueur à gages un peu particulier. Sa méthode: voler des corps, insérer sa conscience dans le cerveau d'un proche de sa victime, afin de l'approcher sans éveiller les soupçons, le tout grâce à une machine unique dans l'univers qui permet de copier et coller les consciences et même de prélever les souvenirs dan des petites capsules. Cela fait tellement longtemps qu'il saute de corps en corps qu'il a oublié qui il était, à l'origine. Mais de temps en temps tout se rappelle à lui, des souvenirs remontent, dont il ignore auquel de ses hôtes ils ont appartenus. Des crises violentes, de plus en plus rapprochées.

Une science-fiction pure, celle qui crée un univers complexe et parfaitement cohérent et qui nous y plonge, sans pour autant que cet exotisme nous empêche de suivre le drame vécu par le protagoniste, en voilà un beau représentant. Evidemment, je n'ai pas tout assimilé des complexités géographiques, politiques et sociales de ce monde, et pourtant, ça ne m'a pas gênée pour être happée par l'histoire. L'émerveillement était bien là, devant ces Portes de Vangk, d'origine encore inexpliquée mais qui permettent de relier un point de l'espace à un autre de manière instantanée. Il était encore là devant la société sectaire et féodale de Ramanouri, où toutes les relations sociales sont régies par des codes très strictes et où l'appartenance à une famille noble ancienne définit l'individu en profondeur. Il était surtout là devant tous les petits détails qui rendent un monde futuriste aussi fascinant: les patch anesthésiants, les voitures qui fonctionnent à l'herbe, les nano-armes directement greffées dans le bras ou la fascination respecteuse que provoque un chêne centenaire...
Mais ce qui tient surtout le lecteur, c'est le protagoniste: construit à partir des multiples identités qu'il emprunte, il est à la fois intrigant parce qu'il n'est personne, et très touchant par ses efforts pour remplir son rôle correctement et ne pas se laisser submerger par les souvenirs vertigineux qui remontent. On le verra tour à tour médecin, notable père de famille, rebelle en fuite oppressé, le tout lancé dans une course contre la montre pour accomplir ses dernières missions avant que la spirale des incarnations à répétitions ne finisse par le détruire, comme il s'y attend, non sans avoir pris la peine d'exhumer de ses souvenirs sa véritable identité...

Et... un grand merci à Folio et à Karine!!!
Melusine
Melusine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 1953
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation Bourgogne

http://mabouquinerie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort Empty Re: MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Karine le Lun 10 Oct 2011 - 9:30

Merci Mélu Smile

_________________
MEMORIA de Laurent Genefort Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort Empty Re: MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Invité le Sam 7 Jan 2012 - 15:40

Par le biais d'une étrange mallette léguée par un peuple extra-terrestre disparu, les Vangks, un homme a le pouvoir de transposer son esprit d'un corps humain à l'autre. Tueur à gage par facilité, justicier par principe, il multiplie les incarnations depuis plusieurs centaines d'années. Mais un cauchemar le rattrape dans son immortalité...

Un concept tout à fait génial qui sert d'excuse à l'auteur pour revisiter le mythe de l'immortalité, une exploration incessante d'une âme à l'autre, voilà un roman tout en finesse et en rebondissements. Il s'inscrit, comme beaucoup d'autres, dans l'univers très personnel de l'auteur, la Panstructure. Du même univers, il faut aussi lire absolument Les chasseurs de sève.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MEMORIA de Laurent Genefort Empty Re: MEMORIA de Laurent Genefort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum