Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

COTE FACE d'Anne Denier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COTE FACE d'Anne Denier

63% 63% 
[ 5 ]
25% 25% 
[ 2 ]
12% 12% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

COTE FACE d'Anne Denier

Message par sakinia le Lun 20 Juin 2011 - 18:02




Résumé:

J'étais en retard et si ce n'avait pas été le cas jamais je n'aurais pris ce tram et jamais je ne l'aurais rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant une mémoire qui sommeillait en moi et dont j'ignorais l'existence.

Un autre côté de moi-même.

"Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer et t'assassiner."

J'avais une vie...


402 pages
10 mai 2013
19,00 €
REBELLE EDITIONS
avatar
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante ~~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par sakinia le Lun 20 Juin 2011 - 18:03

Mon avis:

Je remercie l'auteur Anne Denier (Reveanne sur Livr@ddict) de m'avoir envoyer son livre dans le cadre d'un partenariat.

Côté face est un livre que je mettrais dans mes coups de cœur. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'histoire est prenante dès les premières lignes et surprenante. Une fois commencé, il est impossible de s'arrêter. J'ai étais prise dans l'histoire à n'en plus sortir.

Ce que j'ai aimé dans cette histoire c'est la vie antérieure du personnage principal. Une jeune fille de 18 ans d'où on ne connait pas son prénom.
Dès les premières pages, l'histoire commence avec elle. Je me suis attaché à elle, un personnage qui ressemble à nous, la famille, l'école, les amis, le tram.
On pense tout savoir de son histoire, de sa vie, mais non ... .

Petit à petit on va apprendre des choses sur sa vie actuelle et de sa vie antérieure. J'ai beaucoup aimé les chapitres qui se passent dans le passé. On en apprend sur elle et sur d'autres personnages qu'on va retrouvés au fil du roman.

Nebel, Côme et Hyla sont les seuls personnages qu'ont connaissent le prénom. On apprend à les connaitre dans les flashbacks et petit à petit on va comprendre tout ce qui se passe autour d'eux.
Hyla reste tout de même plus attachante, sa vie est plus intéressante.

L'écriture d'Anne Denier est fluide et m'a transporté dans l'histoire. Les costumes d'époques sont bien d'écrit. Une intrigue passionnante et prenante, des personnages mystérieux. Tout ça forme un très bon roman.

En conclusion, un très bon livre que je vous conseille fortement. Entre les flashbacks, l'intrigue et les personnages, impossible de s'ennuyer. Laisser vous tenter par Côté face, vous en ressortirez pas indemne.

Infos: Côté face est une autoédition. Vous pouvez aller commander sur le site du livre Côté face . Si vous n'êtes toujours pas convaincu lisez les 15 premiers chapitres et laissez-vous tenter.

http://coteface.e-monsite.com/
avatar
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante ~~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Invité le Mar 6 Sep 2011 - 17:24

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre et pas mal de blogueuses en avait fait un coup de coeur et la quatrième de couverture était des plus intriguante et avait éveillé ma curiosité. Pour une fois ce n’est pas la couverture qui m’a séduite puisque je trouve(mais ce n’est que mon humble avis), qu’elle ne rend pas très bien et qu’elle ne reflète pas exactement l’ambiance et l’histoire. C’est donc avec grand plaisir que je me suis lancé dans la lecture de ce livre et je ne m’attendais pas du tout à ce que j’y ai trouvé. L’histoire se passe à deux époques différentes, l’une de nos jours et l’autre dans les années 1800. Elle est aussi très originale par son thème et intéressante par la qualité de travail sur l’histoire et les différents personnages. On y rencontre des personnages très étoffé mais les seuls dont on connaît les prénoms sont Hyla, Nebel et Côme. J’ai beaucoup aimé la personnalité du personnage principale et son histoire en revanche j’ai totalement détesté Côme que j’ai trouvé froid et cruel. Nebel m’a beaucoup plu également et je l’ai trouvé très envoûtant et mystérieux. Au cours de l’histoire, on rencontre beaucoup de référence à l’auteur Goethe avec l’élégie de Marienbad en quatre partie mais aussi Le secret du souvenir de Schiller que j’ai trouvé vraiment agréable à lire et qui colle à merveille avec l’histoire. La plume de l’auteur est vraiment fluide et j’ai vraiment passé un excellent moment de lecture avec ce livre et ces personnages, j’ai aimé les différentes époques décrites avec justesse et finesse sans alourdir le texte et le travail sur les personnage et l’ambiance prenante, parfois sombre et haletante. Les sentiments sont eux aussi vraiment bien décrit et nous permet de ressentir les mêmes choses que les personnages avec entre autre l’humour noir, l’ironie et le caractère bien trempé d’Hyla.

Un gros coup de coeur pour moi et j’ai d’ailleurs appris qu’un tome 2 est prévue et j’ai vraiment hâte de pouvoir le lire pour connaître la suite de l’histoire et savoir ce que vont devenir nos personnages principaux. Je conseille ce livre à vraiment tout le monde pour découvrir une histoire de qualité vraiment prenante et intéressante mais aussi pour découvrir une auteur de talents!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Invité le Dim 16 Oct 2011 - 11:56

J'ai reçu mon exemplaire hier matin ! J'ai hâte de commencer à le lire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par sakinia le Dim 16 Oct 2011 - 15:39

Bonne lecture Kincaid j'espère qu'il te plaira Smile
avatar
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante ~~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Florel le Mer 26 Oct 2011 - 19:19

Faut le lire les gens ! Faut le lire ! Il a de grande chance de plaire à un tas de personne.
En ce qui me concerne j'ai passé un agréable moment de lecture. Smile
avatar
Florel
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 32
Messages : 79
Date d'inscription : 21/03/2011
Localisation Les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Mivava le Jeu 27 Oct 2011 - 16:51

Mon avis :

Ca fait un bon moment que vous ne m’avez pas vu super enthousiaste (faute au manque d’article aussi) alors aujourd’hui je vais pouvoir vous tenter comme jamais ! Déjà j’ai été horriblement intriguée par cette magnifique couverture tout droit sortie des mains d’un peintre du XIXème siècle … je la trouve vraiment sublime …

Autant dire tout de suite qu’elle est loin d’être trompeuse sur la qualité du roman. Qui croirait que l’autoédition nous réserve des perles quand les grandes maisons d’éditions se contentent du commercial ? Moi ? Depuis toujours ? (Je sens que les partenariats vont tomber prochainement Haha) Tout ça pour dire que ce roman sort vraiment du lot et est à placer très haut dans les parutions de l’année. Je ne vous en dirais pas plus que ce qui est inscrit sur la quatrième de couverture, l’intrigue n’est de toute façon aucunement résumable. J’avoue que je ne sais même pas trop par quoi commencer alors je vais prendre mon temps d’insister sur l’ambiance. C’est souvent ce sur quoi je m’étale le plus dans mes avis car c’est ce qui est le plus important à mes yeux. C’est ce qui nous emporte subtilement, la base même du roman, au-delà de l’intrigue pour moi. Ici, je crois pouvoir dire que l’auteur réussit un coup de force car il n’est même plus question de subtilité, c’est insidieux ! Comme inscrit à même les pages, profondément incrusté dans chaque mot. Enigmatique, plein de mystère, un filet malsain qui nous suit tout le long du roman, devenant de plus en plus présent. C’est ENVOUTANT ! A la fois d’une grande violence et plein d’onirisme.

On retrouve un côté hors-temps qui m’est très cher. On navigue entre deux époques, de nos jours et le XIXème siècle et les points de vue sont alternés, on est à la fois dans la réalité sans jamais vraiment l’être. C’est spécial, ça flirte un peu avec l’étrange jusqu’à tomber dans un doux fantastique là encore, plein de finesse, comme on pourrait le trouver chez des auteurs romantiques. Les transitions de l’auteur sont aussi très minces ce qui accentue l’impression de dépaysement et de confusion. On est vraiment avec le personnage principale, on a aucun élément de plus puisque le roman est à la première personne et on ressent vraiment toutes les émotions de plein fouet. Etre dans sa tête est de plus particulièrement intéressant puisque les personnages sont vraiment ancrés dans l’histoire et leur psychologie est admirablement bien travaillée. L’intrigue est très bien construite, il n’y a pas de longueurs et si je ne m’étais pas écouté, j’aurais tout interrompu pour le lire d’un seul coup.

J’ai vraiment été emportée grâce à cette atmosphère si spéciale mais aussi au style de l’auteur. C’est vraiment bien écrit, à la fois simple et stylisé puisque certaines phrases dégagent une certaine poésie. Beaucoup de phrases sont courtes, parfois même seulement quelques mots et c’est un atout car ça renforce le percutant du roman. Il ne faut pas non plus penser que le roman est sombre tout du long car je me suis plusieurs fois surprise à sourire. Après tout on pénètre tout de même dans la vie d’une adolescente et certaines pensées ou quelques dialogues ont réussi à me faire rire. Pour parler de fin … c’est horriblement frustrant ! On a qu’une envie tourner encore des pages et des pages, ça ne pas s’arrêter comme ça ! Jusqu’au bout on reste dans un flou savamment calculé qui nous emprisonne dans l’univers de l’auteur. Tout est plein de faux semblants, impossible de démêler le vrai du faux. On part d’un monde réel et d’une adolescente qui croit devenir folle et puis au fur et à mesure des pages la situation s’inverse et ses « délires » deviennent assez authentique pour que tout le reste du monde paraisse illusoire.

C’est donc vraiment une excellente découverte, je crois que ça se voit quelque peu. Tous les avis que j’ai vu sont très positifs, je n’hésite pas à balancer quand ça ne me plait pas et je suis souvent le vilain petit canard qui n’aime pas là où tout le monde a adoré ; pourtant je suis complètement de l’avis général cette fois-ci. Comment ne pas l’être ? Envoutant, ensorcelant … une suite s’impose.

Pour finir, comme je le disais le roman est autoédité et n’est pas en vente sur Amazon ou je ne sais quoi. Vous pouvez vous le procurer directement par l’auteur sur son site internet : http://coteface.e-monsite.com/. Site où vous pouvez également lire les cents premières pages du roman si, chose totalement impossible, mon avis n’a pas suffit à vous convaincre. D'ailleurs si l'histoire ne vous tente pas, achetez-le quand même, vous aurez la couverture chez vous ... Laughing
avatar
Mivava
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 20
Messages : 801
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation Région parisienne

http://mivava.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Invité le Ven 4 Nov 2011 - 20:39

sakinia a écrit:Bonne lecture Kincaid j'espère qu'il te plaira Smile

Presque fini de le lire, il me reste une centaine de pages ... J'ADORE !! coeurs
Une fois que je commence à lire, j'ai dû mal à m'arrêter. Hier soir, je me suis couchée à minuit pour savoir ce qui allait se passer après la "fugue" de l'héroïne !
Heureusement j'ai eu un peu de temps ce matin pour continuer à lire et j'ai eu mes réponses sauf qu'entre temps d'autres éléments se sont mis en place et Nebel est enfin revenu,il me manquait !
Bref que du bonheur !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Cali le Mar 17 Avr 2012 - 11:57

pour info, côté face a aujourd'hui une toute nouvelle couverture que je trouve absolument magnifique, je le veux ce livre, avec CETTE couv!!

avatar
Cali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 5385
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation la tête dans les nuages mais les pieds dans la merde!
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, photo, bricolages manuels

http://calidoscope.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 12:11

Dès les premières pages j'ai été intriguée, immédiatement j'ai voulu comprendre le pourquoi du comment et j'ai saoulé chéri en lui parlant du livre. J'hésite sur la manière de vous en parler car je ne veux absolument pas spoiler. On entre dans l'histoire avec une adolescente de 17 ans. Elle est en retard pour aller au lycée, elle se dépêche, elle rate son tram, elle fait une rencontre. Et tout de suite on est emporté, car les premiers évènements, apparemment normaux, vont s'enchaîner. Une chute, une mémoire défaillante... Puis tout bascule. Les souvenirs reviennent, mais certains ne lui appartiennent pas. Comment peut-elle se souvenir d'une pièce de théâtre jouée au début du XXème siècle ? Elle va se perdre dans des méandres inconnus auxquels elle ne comprend rien, et nous avec elle. Des informations sont distillées petit à petit, de chapitre en chapitre, et j'étais tellement prise que je retournais en arrière dans le roman pour revoir tel détail et essayer de reconstituer l'histoire. D'ordinaire je suis passive dans une lecture, je me laisse aller par les mots en me contentant de savourer. Là, je fus active, je cherchai moi aussi.

Il y a quelques fautes de frappe que l'on remarque à peine (surtout qu'on en trouve aussi dans d'autres romans publiés par des éditeurs comme Le Livre de Poche) et qui ne m'ont nullement gênée. Le seul défaut que j'ai vraiment trouvé relève plutôt de convenance personnelle. J'aime les paragraphes assez longs où l'on trouve de nombreux détails. Dans le moment présent, les phrases sont courtes et rythmées, en revanche les souvenirs sont souvent plus lents, et ça donne un effet très intéressant qui m'a permis de savourer l'histoire sans me poser davantage de questions. Mes chapitres préférés ont été ceux qui racontent les souvenirs. On y trouve des descriptions qui nous apprennent non seulement des éléments essentiels à l'intrigue mais aussi des détails sur la vie d'autrefois (les vêtements, le mobilier, l'emploi du temps...). J'ai particulièrement adoré les références culturelles qui se sont glissées dans le texte. J'adore Goethe (même si je n'ai jamais lu que deux de ses textes) et j'ai été agréablement surprise de le lire au détour d'une page. Les références historiques m'ont également immergée dans l'histoire, et c'est presque à regret que je retournais dans le présent !

Un petit mot rapide sur les couvertures : elles sont toutes magnifiques. J'ai la première édition de Côté face, avec le "Portrait de la Princesse Marthe-Lucile Bibesco" de Giovanni Boldini, artiste que je ne connaissais pas du tout mais dont le coup de pinceau me plaît bien. Les deux illustrations créées par l'illustratrice Miesis pour le nouvelle édition de Coté face et pour Noces de lune sont également très belles, j'enrage presque de ne pas avoir Côté face en double pour posséder les deux couvertures. Je veux souligner aussi l'humour présent dans le roman, et souvent à des moments où l'on a bien besoin de détente. L'expression "merlan trisomique" me plaît bien par exemple !

L'intrigue est passionnante et originale, pour ma part je n'avais jamais rien lu de tel. Les inspirations d'Anne Denier sont palpables mais utilisées à bon escient, pour faire une histoire nouvelle qui reste gravée dans notre esprit. Contrairement à d'autres, je n'ai pas été choquée plus que ça par les agissements de certains personnages. J'imagine que j'ai davantage l'habitude de croiser ce type de personnage dans mes lectures. Mais ne vous méprenez pas, je l'ai trouvé horrible ! Certains passages m'ont donné le frisson, d'horreur mais pas que, car il y en a qui sont si beaux... En effet, il ya quand même une ambiance un peu malsaine, dérangerante dans le livre, une atmosphère dans laquelle je n'aimerais pas vivre ! Et à la fin, reste cette question lancinante : pourquoi ? J'espère que le tome 2, Noces de lune, me donnera la réponse !

Vous l'aurez compris, j'ai adoré, et j'ai hâte de recevoir Noces de lune et de le dévorer !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par IrishDawn le Lun 25 Juin 2012 - 13:31

J'ai entendu parler de Côté Face via plusieurs blogs, en avis mitigé ou très bon et ça m'a intriguée.
Et puis il y a la 4ème de couverture, courte, intriguante, mais tellement bien trouvée ! Efficace pour donner envie de se plonger dans le roman.

Pas facile de mettre des mots sur cette histoire ! Je m’explique. C’est une telle surprise que je voudrais que tout le monde soit aussi surpris que moi. Du coup, je ne rentrerai pas dans les détails de l’histoire. Je me contenterai de donner mes impressions.

Je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été plus qu’agréablement surprise ! L’intrigue est vraiment originale ! Je lis par mal de livres sombres (polars, thrillers,…) et je suis contente d’avoir eu dans les mains quelque chose de différent et qui se démarque ! ça commence par beaucoup d’humour, l’héroïne n’en manque pas puis on s’enfonce progressivement dans l’histoire, qui devient plus complexe, plus noire, plus sombre, plus torturé.

J’ai été prise dans le livre, dans l’histoire et j’avais envie de savoir pourquoi ? Comment ? Qui est celui-ci ? Que lui arrive-t-elle ? … Je l’ai lu assez rapidement, c’est difficile de le lâcher, tellement on veut comprendre ce qui arrive à la narratrice.

C’est une jolie surprise aussi au niveau de l’écriture. Il y a parfois des passages un peu trop répétitif à mon goût (je ne parle pas de la manière de commencer parfois certains chapitres de façon identique, ça c’était super bien trouvé) mais c’est rythmé alors je ne me suis pas restée bloquée la dessus. Le style et le niveau sont très élevés. Notamment les passages situés dans le passé (à une époque que j’adore !) sont particulièrement précis, détaillés, bien écrits. J’ai vraiment eu la sensation d’y être ! Mais même dans le présent, c’est très contemporain, les différentes périodes sont très bien écrites. Le style s’adapte donc aux époques mais également aux situations et aux caractères des protagonistes, froideur, cruauté, peur, ironie, humour, détresse… visions des événements et ressentis vraiment très bien écrits, en fluidité et cohérence.

On découvre les personnages progressivement et plus on avance dans l’histoire, plus leur façon d’être, de se comporter, de ressentir les choses sont détaillées. La lumière est faire sur de nombreuses questions petit à petit. On ne comprend pas la trame trop vite (sauf une chose vite comprise pour ma part, le qui de certains événements) mais c’est comme au cinéma une seconde intrigue prévue pour brouiller les pistes et ça marche !

Dans mon billet sur Rebecca de Daphné du Maurier, j’ai indiqué avoir du mal à m’attacher à un personnage quand je ne connais pas son nom et vraiment d’où elle vient, ce qu’elle fait. Ici au début ça m’a fait le même effet avec l’héroïne de Côté Face, mais il faut des exceptions ! Et Côté Face en est une ! Parce qu’au fur et à mesure de la lecture, l’héroïne fait part de ses sentiments, de ses doutes, de son impression d’être folle, elle se bât, parfois se désespère, il se passe tellement de choses qui sont si bien décrites, les sentiments sont si bien retranscrits, qu’au final, j’ai réussi à m’attacher à elle.

Toutefois, j’ai quand même une drôle d’impression concernant l’héroïne, même si j’ai bien compris ce qu’elle vit, ce qui se passe, je ne peux m’empêcher de raisonner en terme d’individualité. Ce n’est pas facile d’en parler sans spoiler l’histoire. Ceux qui l’ont lu, me comprendront peut être. Pour les personnages du passé, ils restent encore entourés de mystère. Peut être que j’aurai les éclaircissements ou des réponses là-dessus dans les prochains tomes, notamment le Tome 2, Noce de Lune.

Les événements relatés se déroulant dans le passé se situent en Allemagne et dans les pays de l’Est. Je trouve vraiment ça agréable, de ne pas avoir Paris, Londres ou New-York, ça change. Et comme moi, je ne connais pas grand-chose voire rien de ces pays, de leurs cultures et de leur langue, ça a accentué pour moi, le côté mystérieux. J’ai découvert des textes inconnus pour moi, sublimes et profonds. Ces coupures, reflétant les passages lus précédemment, sont les bienvenus, permettent de faire une pose, mais aussi de compléter en quelque sorte le récit d’un point de vue extérieur. Quand l’allemand est utilisé, il est traduit, heureusement, sinon, je crois que ce point là m’aurait bloqué dans mon envie de continuer.

Sans en dire trop, j’ai apprécié certaines relations entre les personnages, parce que je n’aime pas trop les histoires d’amour, les triangles amoureux, la mièvrerie, etc. et là, la façon dont les choses se passent permet d’éviter ces éléments mais sans pour autant négliger les sentiments des protagonistes. Les relations sont étranges, particulières. Une est complexe, terrifiante, bouleversante, cruelle, étouffante… Une autre est particulièrement emprunte de romantisme et de poésie, subtile, presque enivrante mais dangereuse. Un rayon de soleil dans le gris, le noir, le rouge et la cruauté.

Mes passages préférés sont donc ceux situés dans des époques passées. On y découvre les interrogations, certaines clefs de l’énigme, le caractère des personnages. On se sent comme l’héroïne, un peu perdue au début puis ça s’éclaire progressivement. Au sens figuré, parce que le passé n’est pas rose bonbon, fleurs et violettes. Ces passages réussissent pour moi, la prouesse de permettre un contraste vif entre le présent et le passé mais aussi d’en faire le lien ! Si l’intrigue en elle-même est complexe, la lecture ne l’ai pas, ça se dévore (même si tous les passages n’ont pas la même fluidité). C’est très prenant et on ne reste pas passif devant son livre.

Pas de panique, les parties passées ne sont pas dans l’ordre chronologique mais une note permet de se situer, je n’ai jamais été perdue dans la lecture ou la temporalité des événements et les liens entre eux.

Seulement, à mon gout à moi, il n’y a peut être pas assez de détails sur les actions les plus noires, c’est sombre et cruel mais pas encore terrifiant. C’est très certainement voulu et quelque part, ça permet aux lecteurs plus sensibles d’apprécier puisque ça n’est pas glauque comme du Chattam par exemple. Si j’ai bien compris, les tomes suivant reprennent la même histoire avec des points de vue différents. Et bien, j’attends impatiemment de lire le Tome 2, reprenant le passé d’un des personnages : Côme (ceux qui ont lu Côté Face comprendront pourquoi !).

La lecture finie, j’ai envie d’en savoir plus sur ces autres personnages qui gravitent autour de l’héroïne, donc oui, j’aimerai beaucoup lire Noces de Lune (Tome 2) et les 2 autres tomes prévus par Anne Denier. Notamment maintenant que j’ai lu Côté Face, je me suis penchée sur l’extrait disponible, mon cœur s’est serré ! Si ça, ça ne reflète pas mon envie de poursuivre l’aventure, je ne sais pas ce que c’est !

Et vraiment quel dommage qu’aucun éditeur n’est accepté de publier cette histoire passionnante.
avatar
IrishDawn
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 34
Messages : 66
Date d'inscription : 27/04/2012
Localisation Villeneuve d'Ascq

http://lesdecouvertesdedawn.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Naminé le Ven 12 Oct 2012 - 20:59

Cela fait des mois et des mois que je dois sortir Côté Face de ma PAL, car les chroniques que j'ai pu lire sur ce livre sorti en auto-édition sont vraiment merveilleuses. Je me suis donc dépêchée de l'acheter avant que les exemplaires de la réédition de la première version soient épuisés. Cette couverture n'est-elle pas magnifique ? Je crois bien qu'elle est dans mon top 10 des plus belles illustrations de livres. Heureusement, j'ai bien fait ! J'ai été agréablement surprise par la qualité de cette histoire.

Pourtant, on fait un saut dans l'inconnu en s'aventurant dans Côté Face : ce synopsis ne me parlait pas du tout, dans le sens où je ne savais vraiment pas à quel genre d'histoire j'allais avoir affaire, ni à quelle époque elle allait se passer. Quand on note le petit côté rétro de la couverture, on peut penser qu'elle se déroule en des temps lointains, mais jamais je ne me serai imaginé que l'héroïne était une jeune adolescente de notre époque. En tout cas, cette phrase puissante m'a tout de suite marquée : "Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer, et t'assassiner". Elle me laissait présager le côté sombre de cette histoire qualifiée de romance fantastique.

L'intrigue principale se déroule à Montpellier, où une jeune lycéenne va se retrouver à prendre un tramway à une heure qu'elle n'a pas l'habitude parce qu'elle est en retard. Dans ce tramway, elle va remarquer qu'un garçon, attirant qui plus est, la regarde avec insistance. Il va même aller jusqu'à lui donner un rendez-vous d'une manière très originale, attisant à la fois sa curiosité et sa peur de tomber sur un désaxé. Mais victime d'un accident, elle ne pourra bien sûr pas s'y rendre, malgré son envie incommensurable de rencontrer ce mystérieux inconnu. En se réveillant à l'hôpital avec une perte de mémoire, elle va s'apercevoir que des souvenirs plutôt bizarres la hantent, et qu'un garçon nommé Nebel en fait partie. Seulement, pourquoi ressemble-t-il tant à l'inconnu du tram ?

L'histoire est exquise, et l'écriture l'est tout autant, Anne Denier a un réel talent pour l'écriture : sa plume est douce, ses phrases recherchées... pour un livre qui est sorti en auto-édition, je lui tire mon chapeau ! On ressent beaucoup de travail et un amour des mots derrière tout ça. C'est un livre vraiment très agréable à lire de par sa qualité d'écriture, et je n'ai eu aucun mal à être emportée par l'histoire.

Concernant celle-ci, l'auteure alterne en quelque sorte deux intrigues : une qui se déroule dans le présent, et l'autre qui concerne des réminiscences passées, qui ont bien sûr un lien direct avec ce que l'héroïne vit aujourd'hui. Au départ, c'est un peu confus, car on ne sait pas bien où nous amènent ces souvenirs exposés de manière décousue, mais petit à petit, l'histoire prend tout son sens, et j'ai été surprise et émue par le destin tragique de l'héroïne. L'ambiance qui se dégage du livre m'a quant à elle charmée. Elle est sombre, inquiétante, gênante par certains aspects, car l'intrigue aborde des sujets assez tabou : enlèvements, viols, violence, meurtres... mais sans jamais tomber dans le mauvais goût. Plus on avance dans les chapitres, plus cette atmosphère est grave et oppressante : on plonge littéralement dans les ténèbres pour découvrir ce qu'il se trame autour de l'héroïne.

L'auteure nous présente ses personnages d'une manière peu commune, car au final, on ne peut pas mettre un nom sur le visage de beaucoup d'entre eux. Chacun a un surnom, ou quelques mots qui les désignent : on passe de "Quasimodo", à "ma meilleure amie" ou encore à "son altesse royale". Au début, je pensais ne pas avoir retenu les noms des personnages, mais en réalité, c'est qu'ils n'en ont pas ! C'est un procédé que je n'ai pas l'habitude de voir dans mes lectures, mais il ne m'a pas du tout déplu pour autant. Au final, seuls les trois personnages principaux (si je me souviens bien), ont un nom : déroutant, mais non dérangeant.

Quelques petites choses sont quand même à noter : quelques maladresses, et quelques fautes d'orthographe ou de syntaxe, notamment une grosse absence de virgules, m'ont interpellée, mais ça ne m'a pas non plus fortement gênée dans ma lecture. De toute façon, comme le livre passe désormais dans les mains d'un éditeur, ces défauts seront probablement tous corrigés pour la nouvelle version qui sortira en 2013, je ne me fais pas de soucis là-dessus. Je déplore également le fait qu'à certains moments, l'auteure s'attarde un peu trop sur la description de choses ou d'évènements trop anodins pour que l'on y accorde des paragraphes complets. Ça m'a un peu freinée dans ma lecture, mais mis à part cela, j'ai passé un très agréable moment en lisant Côté Face.

Une petite citation en prime que j'ai beaucoup aimée :

"[...] Je n'étais pas sûre de comprendre ce que mamie voulait dire par "en avoir besoin" et il était heureux que je ne sois pas diabétique pour pouvoir ingurgiter une telle quantité de guimauve. Barbara Cartland était à la littérature ce que McDonald était à la diététique. Facile à avaler, sans surprise, engluant le cœur et provoquant le ramollissement cérébral. C'étaient des livres capables de vous faire un lavage de cerveau sans avoir recours à la violence.[...]

avatar
Naminé
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 29
Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation Pas-de-Calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Secrétaire Comptable

http://www.plume-a-papote.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par angelebb le Dim 18 Nov 2012 - 12:41

Mon Avis
*

Je ne sais pas du tout dans quelle histoire j'allais être embarquée et bien que ce roman ne fut pas un coup de coeur, j'ai passé un excellent moment!
De prime abord, le synopsis est très mystérieux...
Deuxièmement, c'est le premier roman d'une jeune auteure...et j'adore les découvertes...
Enfin autre "prétexte" à mon achat puis à ma lecture, fut la ré-édition du roman avec cette sublime couverture...

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire.
Au départ, je ne savais pas , ni ne devinais, où allait m'embarquer Anne Denier, l'auteure!

Je trouvais l'héroïne un peu fade, elle commençait un peu à m'agacer en se mettant naîvement en danger. De plus, sa vie et ses amis étaient un peu trop normaux!
Petit à petit, on comprend avec elle la présence de sa vie passée, mais en la refusant et en ne voulant pas l'admettre, j'ai trouvé que l'histoire commençait à tourner en rond...de prime abord!!!

Puis, j'ai été totalement fascinée par les réminescences de son passé trouble!
Celui-ci est dévoilé par bribes et ses passages m'ont complètement happés!
A partir du moment qu'elle accepte son passé et que finalement celui-ci rencontre le présent, le sentiment de réserve que j'épprouvai s'est complètement dissipé et j'ai beaucoup aimé l'histoire et la suite des événements!

J'ai très envie de lire le second opus car la fin contée laisse une multitude de possibilitées pour la suite. Ce second tome (qui va être ré-édité en 2013) sera très vite commandé!


Au final, j'ai trouvé l'histoire un peu lente mais surprenante à son début, intriguante par la suite pour ce révéler enfin captivante et envoûtante!!! Je vous en recommande la lecture!

Extrait...
*

"Je ne pouvais pas accepter que ce soit autrement qu'immaginaire. Ca n'était pas vrai. Côme n'était pas réel. C'était une pensée trop horrible. Insupportable. Le Diable ne pouvait fouler aussi impunément la terre. Trop de sang, trop d'horreur. Toutes ces choses effroyables que j'aurais j'aurais vues, que j'airais subies, que j'aurais faites.
Jedermann.
Et si tout ça avait vraiment eu lieu?
Et si j'avais vraiment vu, subi, fait ces choses?
En proie à une violente nausée je me levai brusquement. Sans un mot je traversai les allées. Soude et aveugle, malade de mes souvenirs."
(p.144)


Mon ressenti 17/20
avatar
angelebb
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 35
Messages : 250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation PACA

http://angelebb.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COTE FACE d'Anne Denier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum