Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !
anipassion.com

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER DE DAN WELLS

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_lcap14%JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_rcap 14% 
[ 1 ]
JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_lcap57%JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_rcap 57% 
[ 4 ]
JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_lcap14%JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_rcap 14% 
[ 1 ]
JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_lcap14%JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_rcap 14% 
[ 1 ]
JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_lcap0%JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Mivava le Dim 8 Mai 2011 - 17:21

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells 76541241ZWadasoGLSL500AA300


Résumé :

John Wayne Cleaver est un jeune homme potentiellement dangereux. Très dangereux, même. Jugez-en plutôt : garçon renfermé, pour ne pas dire sociopathe, il vit au milieu des cadavres à la morgue locale, où travaillent sa mère et sa tante, il a une certaine tendance à tuer les animaux et depuis son plus jeune âge il éprouve une véritable passion pour les tueurs en série. Ainsi, son destin semble tout tracé. Mais, conscient de son cas et pas spécialement excité à l'idée de devenir un serial killer, John, qui s'est ouvert à un psy, a décidé de respecter quelques règles très précises : ne nourrir que des pensées positives à l'égard de ses contemporains ; ne pas s'approcher des animaux ; éviter les scènes de crime. Ce dernier commandement va néanmoins devenir très difficile à suivre lorsqu'on retrouve dans les environs un corps atrocement mutilé. Puis un second. Y aurait-il dans cette petite ville tranquille plus dangereux encore que John ? Aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa taille ? Avec une intrigue qui surprend en permanence le lecteur, Dan Wells nous tient éveillés jusqu'au bout de la nuit - ce qui reste encore la meilleure façon d'éviter les cauchemars.

269 pages
14 Avril 2011
18€
Editions Sonatine
Mivava
Mivava
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 801
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation Région parisienne

http://mivava.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Karine le Lun 9 Mai 2011 - 9:50

ça me fait un poil penser à Dexter cool

_________________
JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Mivava le Lun 9 Mai 2011 - 12:42

Oui, j'ai trouvé aussi ! Il me dit bien oui
Mivava
Mivava
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 801
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation Région parisienne

http://mivava.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Lisalor le Jeu 24 Nov 2011 - 18:22

Mon avis : Malgré les billets peu enthousiastes sur ce thriller, le titre me faisait furieusement envie. Je ne suis pas déçue, j'ai vraiment bien aimé ce livre même si je me suis demandée tout au long si l'auteur n'aurait pas pu rester dans le classique et éviter de donner à ce thriller une connotation fantastique. En général, je me suis quand même régalée et il me tarde de lire la suite car je crois que c'est une trilogie.

John Wayne Cleaver a 15 ans, il se nomme comme l'acteur mais lui il préfére John Wayne Gacy comme le serial killer. Il faut dire que son passe temps favori, c'est d'aider sa mère et sa tante au funérarium quand elles embaument les morts, il aime surtout ceux qui sont plutôt éventrés avec les tripes qui ressortent pour pouvoir toucher, sentir ... Il aime aussi jouer avec le feu.

Forcement, il voit un psy car personne le trouve très normal avec ses blagues à deux balles sur les morts. Quand il fait une dissertation sur un homme connu, c'est sur les serial killer. Lui aussi, se trouve un peu bizarre, il est un tueur en série en puissance donc il se donne quelques limites comme de ne pas trop observer les gens, de ne pas aller sur les lieux d'un crime. Il arrive ainsi à controler ses pulsions jusqu'au jour où dans sa ville on retrouve le corps atrocement mutilé de Jeb Jolley. La traque commence. John épie et surveille.

Cette enfant est terrifiant !!! et pourtant qu'est ce qu'il m'a fait rire au début en le voyant trépigner d'impatience devant les portes du funérarium en attendant d'examiner le premier cadavre du tueur. Après il fait un peu moins rire car il a tendance à faire peur à tout le monde; pourtant sous ses airs psychotiques c'est le policier idéal car finalement il est plus facile de traquer un malade quand on en est un soi même. Il va se mettre à observer et finir par trouver le coupable mais comment l'arrêter sans se dévoiler.

Des dialogues, de l'action, quelques conflits avec sa mère car elle aimerait bien qu'il ait des copains enfin une vie sociale un peu plus normale. C'est facile à lire. Le fantastique est relativement crédible et ne tombe pas dans la surenchére. C'est sanglant ... un bon thriller, une bonne partie de cache cache.
Lisalor
Lisalor
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 48
Messages : 395
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation Auvergne

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Yuuki-chan le Jeu 12 Avr 2012 - 19:02

Mon avis : Je cherchais un livre policier, j'en ai eut un. Bon, finalement y a pas d'enquête, et le héros est lui même un presque sérial killer. Mais ça m'a pas empêché d'adoré. Sûrement parce que le personnage principal, John, m'a plu, et que même si ça parait fou, je trouvais que sur certains côtés il me ressemblait (bon ok surtout parce que moi aussi j'adore les tueurs en séries et tout savoir sur eux, et que ma mère est un peu beaucoup patronne de pompes funèbres). Donc, j'ai lu ce livre en presque m'identifiant au personnage, et je l'ai trouvé vraiment intéressant. Et finalement, c'est le seul personnage que j'ai pu supporter. La mère m'a énervé, et ses camarades aussi. Son psychologue par contre m'a plus. Et puis, même si on découvre vite qui à tuer, vu que c'est plus un thriller qu'un policier (et que je me doutais de qui c'était), et bah c'est pas grave, car on dévore quand même le livre.
Et puis, la manière dont John s'impose des règles, qu'il les retire, que le monstre en lui fini par se montrer, était bien écrit. J'ai adoré le style d'écriture, un peu hachuré, tout fluide, tout frais. C'était beau. Et ça m'a foutu des frissons dans le dos parce que maintenant j'ai l'impression que tout le monde est un sérial-killer. Enfin qui sait.
Et je conseille ce livre, tout autant que j'ai envie de lire la suite vu qu'apparemment c'est une trilogie.

Note : 4.5/5
Yuuki-chan
Yuuki-chan
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 25
Messages : 280
Date d'inscription : 07/02/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : BTS Design Graphique Communication Média Numérique

http://booksbooom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Maliae le Mer 20 Juin 2012 - 20:13

mon avis : qu’est ce que j’ai pu flipper, mais pas parce que ça faisait peur, juste parce que la manière de parler et de voir de John est franchement flippante. Quand ce sont des adultes qui agissent ainsi je suis moins choqué, mais comme ici il s’agit d’un enfant de 15 ans j’ai été vraiment touché. Il est fada de serial killer (un peu comme moi mais en pire, parce que oui j’m'intéresse pas mal aux tueurs en série) mais pas seulement, il abrite un monstre qui ferait bien de lui un serial killer. Sauf que voilà John refuse de le devenir et pour cela s’impose des règles. Il m’a rendu triste, parce que ça doit pas être si évident de vivre dans notre monde sans ressentir la même chose que les autres et j’ai aimé sa façon de se battre contre ses instincts, d’essayer de changer ou tout au moins de ne surtout pas devenir un serial killer. J’ai adoré ce livre, de par son originalité, de par son narrateur qui est vachement cool comme perso principal, par l’écriture qui est très maîtrisé. Il est très entrainant, impossible de s’arrêter, même si pleins de passages m’ont fait stresser.
Au niveau des autres personnages et bien la plupart je les aimais beaucoup, surtout le psy, il était vraiment excellent et très protecteur et gentil, il m’a beaucoup plus j’ai trouvé que c’était un super psy.
La soeur de John, Lauren, est un personnage qui m’a vachement plu aussi ! Je saurais pas expliqué pourquoi. J’ai bien aimé la mère et Margaret. J’ai beaucoup apprécié Brooke et même Max qui paraît attaché à John malgré sa bizarrerie. D’ailleurs j’ai même apprécié ses voisins et le serial killer. En fait le seul personnage qui m’a franchement déçu et énervé est le père de John et Lauren, d’ailleurs je pense que la sociopathie de John vient beaucoup de là.
La fin est inquiétante je trouve et montre que John n’est pas sortit de l’auberge. Il paraît qu’il y a une suite à ce livre, et j’espère car j’ai vraiment envie de retrouver cet ado et voir comment il va tourner.

ma note :
5/5
Maliae
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par louve le Sam 15 Sep 2012 - 11:53

John Wayne Cleaver est un adolescent de quinze ans à l'apparence normale. Seulement le jeune homme ne ressent pas d'émotions et se montre fasciné par la mort et par les tueurs en séries. Sa passion en effraye plus d'un et sa mère décide de lui faire rencontrer un psychologue afin de comprendre pourquoi il est autant attiré par les tueurs en série. Le verdict est sans appel : John est sociopathe. Il va tout faire pour ne pas laisser son côté sombre sortir au grand jour et assouvir ses pulsions meurtrières. Mais lorsqu'un homme est retrouvé assassiné dans sa ville, il va découvrir qu'un tueur en série sévit dans sa petite ville. Intrigué puis fasciné il va tout faire pour découvrir l'identité du tueur. Son nouvel ennemi se révélera être un être hors du commun et bien plus puissant que lui, jeune adolescent de quinze ans.

J'ai pris beaucoup de plaisir à dévorer ce roman. Je suis moi aussi passionnée par les Serial Killer comme Ed Gein, Dhamer, BTK, Ted Bund, le Zodiac et même Jack L'éventreur. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de voir bon nombre de films adaptés de ces personnages troublants. Ce roman m'a donc complètement charmés par son thème. Déjà, de découvrir que c'est un narrateur interne, et donc John, nous permet d'entrer dans la tête d'un véritable sociopathe. Là où certains seront dérangés, moi, j'ai adoré l'idée. John nous fait entrer dans son monde et nous décrit tout de son point de vue, sans aucune émotion. Du coup, je me suis sentie de suite intégrée dans l'histoire et j'ai senti que les pages se tournaient avec facilité grâce à la fluidité du style.

Ecrire une histoire de tueurs en série est un exercice difficile, où il ne faut pas se louper. Pourtant, l'utilisation d'un sociopathe en tant que personnage principal est réussi et permet de mieux comprendre les enjeux de l'histoire. Un peu comme Dexter, on s'attache très facilement à John qui n'a pas une vie des plus simple. D'ailleurs lorsqu'il va découvrir qu'un meurtre a été commis dans sa ville, il va se voir malgré lui attiré par la résolution de ce crime. Sa mère qui possède le funérarium de la ville va lui permettre sans le savoir de plonger au coeur des meurtres. Car John, déjà fasciné par la mort va examiner les corps qu'ils reçoivent. Il va très vite cerner le portrait du tueur en série et grâce à son psychologue, il va vite comprendre que son nouvel ennemi est bien plus que ce à quoi on s'attend. Je ne m'attendais pas à découvrir du fantastique dans ce roman. Autant dire que j'ai été surprise lors de la découverte de la nature du tueur. Surprise et touché par ce personnage qui lutte aussi contre sa nature unique, et ce, par amour. Parce que ce roman est aussi une belle preuve de ce que l'on peut faire par amour, chose que John ne connait pas. Alors que dire ? Des tueurs en séries, du fantastique, un personnage qui n'éprouve aucune émotion, des morts de plus en plus nombreux... ce roman a tout pour plaire aux amateurs du genre surtout s'ils ont le coeur bien accroché parce que certains passages sont assez glauques ^^ ( mais je les ai adorés !) D'ailleurs ce que j'ai aimé également c'est le suspens du roman quant à l'identité réelle du meurtrier et sa nature qui ne nous est rapidement dévoilée, mais au final dont on ne saura rien de plus. La lutte John contre le "démon" va se révéler ingénieuse, pleine de coup bas et tous plus tordus les uns que les autres! Le final m'a captivée et je l'ai trouvé super!

En même temps, John nous permet de comprendre ce qu'il se passe dans la tête d'un sociopathe qui tente de se contrôler et de paraître normal. Vu de l'extérieur il est juste original, mais lorsqu'on entre dans sa tête on découvre un jeune garçon qui n'éprouve aucune empathie, qui parfois rêve d'étrangler sa propre mère ou la fille qui lui plait un peu. La façon dont il se comporte avec son seul ami est assez étrange aussi, parce qu'on sait qu'il peut se passer d'amis, mais pour paraître normal il a besoin d'avoir un ami. Du coup le personnage est assez torturé entre ce qu'il veut vraiment être et qui il veut faire croire être. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé John, qui ressemble un peu à Dexter par certains côtés. Sa mère est un personnage qui m'a plu aussi puisqu'elle sait comment est son fils, mais elle fera en sorte d'être toujours là pour lui, même si elle se montre parfois maladroite. Le tueur en série m'a beaucoup plu de par sa nature et la raison des meurtres qu'il commet. J'ai éprouvé de la compassion pour lui.

En bref, Je ne suis pas un serial killer est un bon roman très addictif et qui permet une véritable immersion dans la tête d'un jeune sociopathe. A découvrir!

ma note : 4.5/5
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Lili.M le Jeu 11 Oct 2012 - 10:40

Mon avis :

J'ai extrait ce livre de ma PAL pour la lecture commune d'Octobre-Novembre sur le forum Mort-Sûre

Dès les premières pages on est plongé dans l'univers particulier de cette famille qui évolue parmi les morts; en effet, l'histoire s'ouvre sur une séance d'embaumement d'une vieille dame
Passage fort bien décrit, et, qui nous explique pas mal de choses sur ce curieux métier qui m'a toujours intriguée
J'ai d'ailleurs apprécié le réalisme du rapport "blasé" qu'entretiennent John, sa tante et sa mère avec les morts ; bien que cette dernière s'en défende il y a déformation professionnelle tout de même

La majeure partie du récit est axée sur la personnalité de John
Déficient émotionnellement, cette spécificité lui donne un humour très pince-sans-rire à son insu d'ailleurs

Ambiance:
"Je souris -un sourire soigné, répété, conçu pour ressembler en tout point à celui d'un ado de quinze ans qui vient de tomber dans un gentil piège.
Je l'avais bossé toute la nuit"
Il m'a fait poilée à plusieurs reprises avec des réflexions de ce genre

L'utilisation de la narration à la 1ère personne est indispensable; ainsi on est totalement dans la tête de John avec sa perception unique des faits et des gens
J'ai été excitée comme lui à la perspective qu'il y ait un tueur en série en ville (ben quoi c'est la faute à Dan Wells); d'autant plus que l'auteur dépeint très bien l'atmosphère d'une petite ville ou il se passe pas grand chose

Le personnage de la mère de John m'a plu .Souvent démunie face aux réactions de son fils , elle culpabilise beaucoup mais ne le laisse pas tomber
J'ai adoré la relation de John avec le Dr Neblin , confident de l'adolescent par la force des choses, et, obligé de se farcir sa fascination pour les tueurs en série
Mais le point fort c'est John , tout simplement , l'auteur nous le rend attachant en dépit de sa sociopathie et, donc de sa personnalité flippante

L'auteur à mi-parcours fait le pari risqué d'introduire du surnaturel brusquement, à tel point que je n'ai pu m'empêcher de penser "alors là mon bonhomme , t'as intérêt à tenir sur la distance "
Et bien mission accomplie ça passe comme une lettre à la Poste

L'originalité du roman selon moi, c'est qu'on est assez vite au parfum concernant le tueur, mais c'est la tension psychologique que l'auteur tisse autour de John en proie à un conflit intérieur titanesque qui donne tout le sel à cette histoire
John va-t-il déroger à ses sacro-saintes règles au risque de se perdre lui-même?

Dan Wells met un coup d'accélérateur sur la fin qui est juste palpitante , j'étais à fond dedans

Le seul bémol pour moi , c'est que j'aurais bien aimé savoir d'ou vient exactement le tueur; je suis restée sur ma faim à ce niveau là

Mais j'ai découvert un auteur dont la plume a très bien fonctionné sur moi
La 4ème de couv nous dit que ce sera une trilogie , j'en serais , car je je trépigne d'impatience à l'idée de retrouver John et son esprit tordu

Ma note : 4.5/5
Lili.M
Lili.M
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 43
Messages : 743
Date d'inscription : 26/03/2012

http://lilimlire.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par louve le Jeu 11 Oct 2012 - 11:19

rho je suis contente de voir que tu as apprécié Lili.M !!

le tome 2 est déjà paru en grand format il me semble chez sonatine Mr Monster !
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par se1ena le Sam 27 Oct 2012 - 2:02

John a 15 ans, vit avec sa mère, l'aide souvent à préparer les cadavres de la morgue et adore ça. Sauf que ce n'est pas un adolescent ordinaire. Il ne ressent aucune connexion avec les autres êtres humains, même sa famille, pas vraiment d'émotions et nourri une passion sans borne pour les serial killers. Il m'a fait penser à une version adolescente de Dexter, sauf qu'à la différence, il n'assume pas du tout son "démon intérieur". Il a bâti un mur de pierre autour de sa zone d'ombre et observe plusieurs règles qui l'éloigne de la tentation. J'ai beaucoup aimé ce personnage, qui a la répartie mordante et cynique. Il m'a fait sourire à plusieurs reprises.

Dès les premières pages, j'ai été emballée. Tout de suite après le premier meurtre, John sait qu'il a affaire à un tueur en série. Pour les avoir autant étudié, il sait que les meurtres vont pleuvoir si la police ne l'arrête pas et il ne peut s'empêcher d'être emballée par cette perspective. Là où j'ai moins accroché, c'est quand l'histoire prend une tournure fantastique, quand John découvre qui est le tueur et se décide à l'arrêter. Au début, je n'ai pas voulu y croire, j'ai cru que le narrateur (John) débloquait, puis je me suis fait une raison... j'aurais vraiment plus accroché si le livre n'aurait pas pris cette direction et serait resté un pur thriller. Peut-être parce que je ne m'y attendais pas du tout. La façon dont j'aborde un roman joue beaucoup dans mon appréciation et dans ce cas, je ne l'ai pas abordé comme il le méritait.

N'empêche, je lirai le deuxième tome avec plaisir, maintenant que je sais à quoi m'attendre!
se1ena
se1ena
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 961
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation Québec

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Kitoune le Mar 18 Déc 2012 - 20:02

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque. J'ai beaucoup aimé !!

John Wayne Cleaver est un adolescent qui vit entre sa mère, sa tante et sa sœur au dessus du funérarium familial. Depuis tout petit, il côtoie les morts, il est notamment fasciné par l'embaumement. Passionné par les serial killer, il fini par faire peur à sa mère et à ses camarades de classe. Réfugié dans le silence, John se crée des règles de conduite afin d'éviter de devenir lui-même un serial killer. La seule personne à qui il peut se confier est son psychiatre, il pourtant il sait que tout est répété à sa mère après chaque séance.

Un jour, un meurtre est commis dans la petite ville tranquille. John ne peut s'empêcher de penser qu'il s'agit d'un tueur en série et qu'il y aura bientôt d'autres meurtres


Très bon roman qui se lit très vite et qui bascule dans le fantastique sans que cela soit choquant pour l'intrigue. J'ai aimé le personnage de John mais aussi celui du tueur, plus complexe qu'un simple tueur sans cœur.

4/5
Kitoune
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 42
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par cesnat le Mer 19 Déc 2012 - 17:26

: Les histoires de sérial killer sont toujours intrigantes, c’est donc avec beaucoup d’intérêts que je me suis lancée dans cette lecture.
John Wayne Cleaver vit à Clayton county, petite ville tranquille. Ce jeune adolescent rencontre quelques difficultés face à ses envies de meurtres, aussi il s’est érigé des règles de vie pour contourner et maitriser ce besoin. Il suit d’ailleurs des entretiens avec un psychiatre à la demande de sa mère, et est considéré comme dangereux, sociopathe. Mais une série de meurtre a lieu dans la ville, et John surveille les morts de prêt en travaillant auprès de sa mère à la morgue. Il va alors mener sa propre enquête, mais réussira-t-il à résister à ses penchants.
Dan Wells nous imprègne immédiatement dans le monde de cet adolescent en utilisant le terme de narration personnel « Je ». De cette manière, on a vraiment l’impression de vivre cette aventure au côté de John. Les détails concernant les meurtres sont vraiment très précis, sans toutefois être morbides. Les activités réalisées dans la morgue par la famille de John pour la préparation des corps avant la mise en cercueil est vraiment très descriptive (âmes sensibles s’abstenir !), et très réaliste.
John ressemble par certains côtés à « Dexter » par sa fascination pour le sang, son attirance pour l’étude des corps morts. On le voit vraiment combattre les deux partis de lui : son côté meurtrier a envie de sortir et de s’extérioriser et de profiter pleinement de tout ce qui se passe, mais heureusement sa morale soutenue par sa maman, son psy l’aide à garder le dessus. Et c’est vraiment très intéressant de voir cette évolution.
Le dénouement de ce thriller est vraiment plus que surprenant, inattendu. Je ne vais pas en dire plus car je ne souhaite pas gâcher le suspense. Toutefois j’aurais aimé en apprendre davantage sur la personnalité du meurtrier, ainsi que sur l’endroit d’où il vient, et pourquoi il est obligé d’agir ainsi ??? Je reste malgré tout sur une note très positive quand à ce thriller, et je vais lire les suivant dès que possible
cesnat
cesnat
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 46
Messages : 168
Date d'inscription : 11/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par titepomme le Jeu 7 Mar 2013 - 11:04

★☆★ John est un garçon renfermé, sociopathe, attiré par les tueurs en série. Il ne vit pas réellement sa vie, mais préfère plutôt guetter les autres, les surveiller. A l'intérieur de lui, il sent un "monstre" prêt à surgir pour faire du mal. Afin de ne pas céder à ses démons intérieurs, il se met une quantité de "règles" pour ne pas déraper. Le personnage est posé, on sent déjà arriver le dérapage. Avec effectivement un petit air de Dexter.

Le petit côté d'être dans la tête d'un futur éventuel serial killer est très intéressant. Ce personnage est caustique et a de l'humour noir.

Une bonne intrigue bien menée, des crimes avec mutilations dont on ne comprend pas le sens.
En tant que lecteur, on avance sans avoir l'ombre d'une idée quant au meurtrier ou son mobile.
Jusqu'au moment où le récit bascule, où l'on fait la connaissance du serial killer. J'ai nettement moins aimé cette partie qui était un peu trop tirée par les cheveux à mon goût.

Un livre lu avec les copinautes de L'âme du livre dans la cadre de la lecture commune de février/mars. ★☆★

Note : 1.5/3
titepomme
titepomme
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 46
Messages : 646
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells Empty Re: JOHN CLEAVER (Tome 1) JE NE SUIS PAS UN SERIAL KILLER de Dan Wells

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum