Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE SANG D'ALDESIE de Aurélie Genêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE AVIS ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

LE SANG D'ALDESIE de Aurélie Genêt

Message par Goupilpm le Lun 22 Jan 2018 - 9:54



Résumé

L'Aldésie — royaume analogue à la France du XVIIe siècle — est par le passé sortie victorieuse de ses affrontements avec l'Empire Soarte, peuple de guerriers sorciers redoutable.
Aujourd'hui, Charles, monarque absolu, y règne d'une main de fer. Seul un bandit surnommé « le duc », Soarte aux pouvoirs étranges, s'oppose ouvertement à lui.
Un jour, contre toute attente, le souverain appelle à ses côtés Evy, son fils illégitime caché. Menant depuis l'enfance une simple vie paysanne, ce dernier se retrouve propulsé dans les pièges de la cour, au milieu des dentelles, des mots d'esprit et des duels.
Pourra-t-il déjouer le destin et trouver sa place ? Qui est sa mère ? Il apprendra à ses dépens la vraie raison de son retour en grâce.



290
05 décembre 2013
18€95
FANTASY RCL
avatar
Goupilpm
Plume de velours
Plume de velours

Masculin Age : 61
Messages : 209
Date d'inscription : 07/12/2017
Localisation Normandie
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Retraité : lecture et jardinage

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SANG D'ALDESIE de Aurélie Genêt

Message par Goupilpm le Lun 22 Jan 2018 - 9:55

Mon avis :

Evy, qui a été abandonné bébé sur le seuil d'une chaumière du sud de l'Aldésie, apprend à quinze ans, par un soldat venue le chercher, qu'il est le fils bâtard du roi Charles. Sur les conseils de son père adoptif il prend la fuite, mais rattrapé et assommé il est emmené de force vers la capitale. Mais malgré la joie de découvrir enfin ses origines, l'adolescent va vite déchanté car en plus des humiliations subies il ne va pas parvenir à s'intégrer dans cette cour cancanière, frivole, comploteuse.

Avec pour postulat de départ une demi-quête identitaire cette fantasy intimiste s'avère des plus classique.

Le récit est essentiellement centré sur l'adolescent, les personnages qui évoluent dans son entourage immédiat, la vie à la cour et sa rencontre avec le bandit Soarte. Cette rencontre permet tout de même d’enrichir l'intrigue d'une orientation annexe.

L'auteure fait bien ressortir la vie à la cour où les courtisans sont au bon vouloir des humeurs du roi pour garder leurs positions acquises ou grimper dans la hiérarchie. Un monde où tout est basé essentiellement sur le paraître.

Les personnages s'avèrent réalistes, complexes et leur psychologie extrêmement bien fouillée. On n'a pas pas de mal à s'attacher à l'adolescent déraciné, c'est ce qui permet en sorte de maintenir le lecteur en éveil.

L'intrigue malgré une orientation annexe manque de profondeur, reposant seulement sur l'intérêt de découvrir l'identité de la mère de l'adolescent. Le récit malgré des rebondissements dans la vie d'Evy manque de rythme car il y a peut de moments d'action, l'auteure ayant privilégié la vie à la cour et les déboires de l'adolescent. Comme il est de coutume dans les fantasy intimistes et malgré des descriptions fort bien réalisées à certains moments le lecteur s'ennuie et à hâte de retrouver des passages plus dynamiques.

La plume de l'auteure est recherchée, travaillée mais très descriptive. Avec l’univers c'est le deuxième gros point fort du roman.

L'univers est très intéressant, bien documenté avec un fort potentiel mais comme l'intégralité du récit se déroule à la cour d'Aldésie et hormis quelques passages sur l'historique du royaume et des ses relations plutôt belliqueuses avec ses voisins, on ne sait rien de ce qui se passe dans le reste du royaume ou dans les royaumes contigus. Il est dommage que pour une fois que l'on évite l'éternel univers médiéviste, l'on reste sur sa faim.

Le dénouement reste ouvert, de mandant une suite car la dernière page fermée on ne peut échapper à l'impression que ce roman est une longue introduction à une série plus ambitieuse.

3,5/5
avatar
Goupilpm
Plume de velours
Plume de velours

Masculin Age : 61
Messages : 209
Date d'inscription : 07/12/2017
Localisation Normandie
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Retraité : lecture et jardinage

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum