Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_lcap68%LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_rcap 68% 
[ 17 ]
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_lcap20%LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_rcap 20% 
[ 5 ]
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_lcap8%LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_rcap 8% 
[ 2 ]
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_lcap4%LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_rcap 4% 
[ 1 ]
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_lcap0%LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 25

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Karine le Mar 22 Fév 2011 - 15:01

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger 97823616


Résumé

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?


12 janvier 2011
16,75€
324 pages
Orbit

_________________
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Mariiine le Mar 22 Fév 2011 - 15:04

Ce livre fait parti de la liste de mes fuuturs achats, je n'ai pas lu un seul avis negatif !!!
Mariiine
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Karine le Mar 22 Fév 2011 - 15:15

cool

_________________
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Mivava le Mar 22 Fév 2011 - 15:15

Il me tente beaucoup aussi celui-là oui
Mivava
Mivava
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 801
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation Région parisienne

http://mivava.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Belledenuit le Mar 22 Fév 2011 - 16:41

Ca me fait bizarre de lire que la Reine Victoria envoie un loup-garou pour enquêter. Je me demande où les auteurs trouvent leur inspiration. C'est bluffant !
Belledenuit
Belledenuit
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 43
Messages : 488
Date d'inscription : 11/05/2010

http://boulimielivresque.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Mar 22 Fév 2011 - 18:13

Il me tente beaucoup moi aussi ^^ La couverture est vraiment belle en plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Sam 30 Avr 2011 - 15:54

livre qui détend
j'ai aimé les petites "piques" entre les 2 personnages princiapux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Everbook le Ven 10 Juin 2011 - 15:46

Voici mon avis :
Je vous avouerai que je n’avais pas trop envie de lire ce livre en ce moment, je voulais un peu changer de style, mais vu que je m’était engagée auprès de Pando pour une lecture commune, je l’ai lu et j’en ai été ravie.

On se retrouve plonger dans le 19ème siècle, en Angleterre, avec Alexia Tarabotti, une vieille fille toujours célibataire avec comme particularité une absence d’âme. Elle arrive très bien à vivre avec jusqu’au jour où un vampire essaye de la tuer.

Mademoiselle Tarabotti est une jeune femme que j’ai trouvé attachante.
Elle a le teint mat et des cheveux noirs dus à ses origines italiennes, elle s’intéresse à la science, a un très fort caractère si bien qu’elle est encore célibataire. La mode, la recherche d’un mari, les repas l’ennuient à mourir. Bref elle est tout le contraire d’une fille anglaise avec un teint porcelaine, douce, essayant de se trouver un mari fortuné.

Je ne pouvais pas écrire mon avis sans vous parler d’un autre personnage, que j’ai trouvé très fascinant qui est Lord Maccon et on peut dire que lui aussi ne rentre pas dans le moule des Lords classiques.
Il est impulsif, a un charisme fou, impose le respect, fait même un peu peur et il ne fait pas très attention lui non plus au paraître.

Ce que j’ai vraiment apprécié dans ce livre est l’époque.
J’ai été dépaysée le temps de ma lecture avec ces personnages dans leurs habits d’époque, leurs manières d’évoluer, les relations entre hommes et femmes qui étaient beaucoup plus réservées, le temps des premières inventions….

Même si l’intrigue est un peu banale, j’ai apprécié l’approche de l’auteur pour traiter du milieu surnaturel, je l’ai trouvé originale. Du fait des caractères assez forts de nos deux personnages principaux on a quelques scènes bien dynamiques et amusantes.

On a une écriture très agréable qui va bien avec le contexte, on passe d’un point de vue à un autre avec une fluidité remarquable, si bien que le changement de narration passe tout seul, j’ai vraiment bien adhéré à ce style.

Pour résumer, même si ce n’est pas un coup de cœur, j’ai trouvé ce livre rafraîchissant et j’ai passé un très bon moment.
Note : 3/5
Everbook
Everbook
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 41
Messages : 415
Date d'inscription : 31/03/2011
Localisation Isère

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Sly le Jeu 23 Juin 2011 - 0:15

Alexia Tarabotti, c'est un style d'écriture surprenant aux premiers abords. L'auteur s'exprime à la manière des aristocrates londoniens du XIXème siècle, date et lieu de l'histoire.
Finalement on se laisse vite emporter par cette plume pour le moins originale. C'est une lecture rafraichissante et agréable, où l'humour est au rendez-vous, bien que parfois assez subtil.

Coté personnages, on ne peut qu'aimer Alexia Tarabotti, une vieille fille au caractère bien trempé et à la langue bien pendue.
De même que Lord Maccon, un loup-garou, écossais de surcroit, qui a lui aussi, son caractère.
Ensemble, ils forment un couple des plus original, drôle et improbable.

Bref, vous l'aurez sans doute compris, Alexia Tarabotti c'est un gros coup de coeur.
Sly
Sly
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 32
Messages : 481
Date d'inscription : 05/04/2011
Localisation Isengard

http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Lisalor le Lun 12 Sep 2011 - 20:15

Mon avis : J'hésitais à lire ce livre et quand une bloggeuse m'a gentiment dit qu'elle le faisait voyager et que je pouvais m'inscrire, je n'ai pas résisté, j'ai sauté la pas. Donc c'est avec joie que je me suis jetée sur le livre et là oups oups oups trois oups, ce fut la grosse galère car je me suis ennuyée et j'ai lu les dernières pages en diagonale !!

Armée de patience, le début ne m'a pas spécialement pertubé, j'étais parée, tout le monde disait qu'il fallait passer les cent premières pages pour tomber dans le vif du sujet. Malgré un style d'écriture qui m'a profondément perturbé j'ai même été jusqu'à relire certaines phrases, j'ai persévéré !!! mais je me suis profondément ennuyée, enlisée dans des longueurs sans fin, j'ai trouvé que ce livre manquait cruellement d'action.

Par contre j'ai vraiment aimé la période victorienne avec ses vampires, ses loups-garous et notre héroïne sans âme. Alexia est une vieille fille de 27 ans !!! même si je l'aurais apprécié un peu plus intrépide, son humour et son ombrelle m'ont beaucoup plu. Ses joutes verbales avec Lord Conall Maccon m'ont particulièrement amusées et pour compléter le tableau : des soeurs précieuses et une mère un peu histérique en conclusion des personnages hauts en couleur.

Pourtant, je ne suis jamais rentrée dans le livre, je n'ai jamais adhérée à l'histoire que j'ai trouvé trop extravagante surtout sur la fin avec l'arrivée du pseudo automate. Je ne pense pas lire la suite, je suis super déçue car on n'est pas nombreux à n'avoir pas aimé ce livre, j'ai peur d'être passée à côté.

Vous pouvez aller chez Frankie ou Azariel leurs avis sont dythirambiques, heureusement que ceux de Sookies et Scor13 m'ont rassuré.
Lisalor
Lisalor
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 48
Messages : 395
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation Auvergne

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Mariiine le Lun 31 Oct 2011 - 16:13

Si vous êtes des habitués de la blogosphère et appreciez la bit-lit, vous avez forcément entendu parler de cette série, qui a reçu un grand nombre de "critiques" toutes plus positives les unes que les autres. J'ai mis du temps pour enfin découvrir ce premier tome, mais enfin, c'est chose faite et malgré un début un peu compliqué, j'ai compris pourquoi ce livre faisant tant parler de lui.


Le style de l'auteure est assez particulier, sa série se déroulant au XIXe siècle dans un Londres regit par les convenances, on peut facilement comprendre pourquoi le début m'a un peu destabilisée, mais après une cinquantaine de pages, je trouvais que ce cadre donnait jutement une grande originalité à cette oeuvre... mais pas seulement. La nature des personnages sort aussi un peu de l'ordinaire, même si les vampires et loups garous sont monnaie courante, les paranaturels comme Alexia Tarabotti sont beaucoup plus rares. J'ai vraiment aimé l'univers de Gail Carriger, son explication quant à l'existence des êtres surnaturels m'a seduite, j'ai trouvée que cette idée de mesure d'âme était très originale !


Le contexte et les idées originales ont pas mal contribué à cet avis plus que positif, mais le caractère des personnage y est pour beaucoup aussi. Vous n'êtes pas sans savoir, que j'aime les protagonistes qui ne se laissent pas marcher sur les pieds et qui ont du répondant, eh bien ici, tant du côté féminin que du côté masculin, j'ai été servie ! Alexia Tarabotti fais partie de ces dames qui ont tendance à ouvrir la bouche un peu trop vite et qui a un certain talent pour se retrouver dans des situations légérement inconvenantes pour l'époque. Avec ce personnage, j'ai souris du début à la fin, la voir se moquer de sa famille dès que possible a été un vrai plaisir. En face, il y a Lord Maccon, qui a autant de caractère qu'Alexia, les dialogues n'en sont que plus intéressants, chacune de leur rencontres apportant plus de legereté au roman. J'oublie de préciser que Lord Maccon est aussi l'alpha de la meute de Londres, alors constater ces "egarements" notamment lorsqu'il est aux côtés de Mademoiselle Tarabotti m'a ravie plus d'une fois.
J'ai beaucoup apprécié la palette de personnages hauts en couleurs qui entoure ce duo très spécial, je songe notamment au professeur Lyall et à Lord Akeldama, qui m'ont tout deux fait sourire à de nombreuses reprises !


En commençant ce livre, je pensais que l'enquête concernant des disparitions d'êtres surnaturels serait au centre de ce premier tome, mais j'ai été ravie de voir que ce n'était pas tout le temps le cas. Dans la première moitié du livre, on a plutôt l'honneur d'assister aux joutes verbales des 2 personnages principaux et de découvrir le contexte, mais ensuite, l'enquête revient au centre des preoccupations des héros. Je ne peux pas dire que le denouement de cette affaire m'a surprise, mais cela n'est pas tellement génant!


Finalement, j'ai passé un excellent moment en compagnie d'Alexia et de Lord Maccon, je pense que je ne tarderais pas à retrouver ces 2 personnages qui m'ont enchantés durant tout ce premier tome Smile
Mariiine
Mariiine
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 2094
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation Anzin (59)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Aide-Soignante

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Fantasyae le Mer 23 Nov 2011 - 0:30

mon avis :

Ce livre m'a été grandement conseillé par une amie, et j'ai suivis son conseil. Et je suis vraiment satisfaite de l'avoir écouté, car ce livre est un véritable petit bijou.

L'histoire se passe dans le Londres victorien du XIX ème siècle où l'on suit les aventures de mademoiselle Alexia Tarabotti, paranormale et vieille fille de son état. L'histoire débute lorsqu'Alexia se fait attaquée par un vampire et qu'elle le tue accidentellement. Entre alors en scène lord Maccon, loup garou et écossais, chargé d'enquêter sur l'affaire et découvrir le fin mot de toute ceci.

Le tout est raconté sur un ton mélangeant cynisme et humour avec beaucoup de goût. Et si au départ le style d'écriture paraît quelque peu surprenant, on se laisse très rapidement emporté par le ton et l'humour présent tou au lon du livre. Un style tout à fait inovant, rafraichissant et léger !

J'ai énormément apprécié le personnage d'Alexia. Son statut de vieille fille ne l'empêche pas d'être très au fait de beaucoup de sujet plus ou moins pertinent. Avec elle, tout est analysé de façon scientifique et rationnel. De plus, Alexia est pourvue d'un caractère bien trempé, d'un esprit acéré et d'une langue bien pendue, ce qui nous vaut parfois de bons éclats de rire !

J'ai également beaucoup apprécié lord Maccon, pour qui Alexia est à la fois une femme surprenante et affligeante ! Il faut dire que la jeune femme a trouvé en lui le partenaire de conversation idéal ! Les joutes verbales entre Alexia et lord Maccon sont délicieusement hilarantes !

Un livre que je recommande grandement qui change énormément de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant !
Fantasyae
Fantasyae
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 32
Messages : 353
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation Pour le moment l'Isère, mais compte bientôt s'installer en Terre du Milieu !!

http://fantasyae.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par angelebb le Lun 5 Mar 2012 - 13:40

Sorti du 1er tome en VERSION POCHE le 18 Avril 2012!

J'ai hâte hâte hâte de me plonger dans ce livre super
angelebb
angelebb
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 37
Messages : 250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation PACA

http://angelebb.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Alexia77 le Dim 11 Mar 2012 - 18:01

Ayant lu beaucoup d'avis positif sur ce livre, c'est tout naturellement que je l'ai commencé. L'histoire se déroule au XIXème siècle dans une Angleterre aristocrate où les loup-garou et les vampires ont leur place dans la société.
Notre héroïne Alexia Tarabotti est une vielle fille de 26 ans qui n'a pas sa langue dans sa poche. Les échanges verbaux avec Lord Maccon, le loup-garou Alpha de Londre, m'ont fait beaucoup sourire. Ainsi que les expressions et les manières de Lord Akeldama qui est un vampire fort sympathique. Mais voilà il manque un petit quelque chose pour que se soit vraiment sympa, j'aurais peut être aimé plus d'action...
J'ai eu un peu de mal à me faire à l'écriture de l'auteure mais après quelques chapitres, on s'y fait.
En conclusion, j'ai passé un moment agréable à le lire mais vraiment sans plus. Je ne sais pas si je lirai la suite, peut être si l’occasion se présente, de plus vu comment le 1er tome se termine, on attend pas spécialement une suite.
Alexia77
Alexia77
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 42
Messages : 177
Date d'inscription : 25/01/2012
Localisation 52

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Elerinna le Ven 13 Avr 2012 - 9:35

SORTIE EN VERSION POCHE LE 18 AVRIL 2012

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger 97822530

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Banniz10
Elerinna
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 32
Messages : 8627
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Karine le Ven 13 Avr 2012 - 9:43

cool

_________________
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Elerinna le Ven 13 Avr 2012 - 9:46

La couverture est trop belle je trouve !! Je pense me l'offrir !! Razz

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Banniz10
Elerinna
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 32
Messages : 8627
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Karine le Ven 13 Avr 2012 - 10:09

Je pourrai essayer de le demander en SP puisque Le livre de poche fait partie de nos partenaires maintenant Wink

_________________
LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 39
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Elerinna le Ven 13 Avr 2012 - 10:33

C'est une excellente idée Karine !! cool Je penses que je ne serai pas la seule à être intéressée. Razz

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Banniz10
Elerinna
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 32
Messages : 8627
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Awalie le Mar 24 Avr 2012 - 10:23

Pour ma part, je préfère la couverture choisie par LdP que celle de Orbit (Même si c'est cette dernière que je possède)... Rolling Eyes

Et mon avis sur le 1er tome :
Angleterre, sous le règne de la reine Victoria. Les êtres surnaturels ont fait leur "coming out" depuis déjà quelque temps. Alexia Tarabotti, du haut de ses 25 ans, est vieille fille de son état et a la particularité d'être "sans âme". Comme l'était son père avant elle, c'est une "paranaturelle" : à son contact direct, les êtres surnaturels perdent tous pouvoirs... Alexia a la fâcheuse tendance à souvent se trouver où elle ne devrait pas ! Toujours armée de sa fidèle ombrelle, entêtée, elle ne recule devant rien quand sa curiosité est piquée.
Sa route va donc croiser celle de Lord Maccon, enquêteur pour la reine, au tempérament d'ours mal léché...Ou devrais-je dire de loup, puisque celui-ci est un loup-garou Alpha. Des vampires disparaissent et bien des phénomènes étranges semblent être liés à ces évènements... Bien entendu, tout semble indiquer qu'Alexia Tarabotti est mêlée, de près ou de loin, à tout cela ! Lord Maccon a la ferme intention de mener son enquête sans avoir constamment Miss Tarabotti dans les pattes. D'autant que celle-ci a la manie de l’agacer au point de le rendre bien souvent incontrôlable ! Mais c'est sans compter sur le caractère de cette chère Alexia, qui ne compte pas être laissée en reste...

Gail Carriger nous propose un univers uchronique intéressant et crédible, dans une époque où l’empire britannique est à son apogée. Les découvertes scientifiques et les machines à vapeur se multiplient, la révolution industrielle est en marche… et les êtres surnaturels font partie du quotidien !
Sorte d’OVNI de la Bit Lit, ce roman est à mi-chemin entre "fantasy urbaine" et univers "steampunk". Le rythme est constant et l’intrigue est bien menée. Les pointes d’humour "so british" bien présentes sont très appréciables et les personnages sont aussi attachants qu’excentriques. Alexia et Lord Maccon forment un duo intéressant, aux échanges piquants et drôles.

"Sans Ame" est un savant mélange de fantastique, d’enquête, d’humour, de science, avec une pointe de romance et ne laisse pas indifférent. Un premier roman agréable, qui se lit facilement et fait passer un bon moment.

Chronique réalisée pour Plume Libre


Dernière édition par Awalie le Mer 2 Mai 2012 - 21:12, édité 2 fois (Raison : Mise en place du lien vers ma chronique sur Plume Libre)
Awalie
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Mer 25 Avr 2012 - 13:16

Il me tente depuis un moment mais je ne suis pas très " loup garous " et "vampires"... c'est ce qui me fait hésiter... scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Awalie le Ven 27 Avr 2012 - 18:27

Milena19 a écrit:Il me tente depuis un moment mais je ne suis pas très " loup garous " et "vampires"... c'est ce qui me fait hésiter... scratch
Le meilleur conseil que je puisse te donner c'est de lire le 1er... S'il ne te plait pas, tu le sauras rapidement !^^
En prime, si tu n'arrives pas à l'emprunter autour de toi (ou à la biblio), la version poche est sortie très récemment et ça soulage fortement le porte-monnaie dans ce cas Wink
Après : A toi de voir comment tu le sens ^^
Awalie
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 19:49

Awalie a écrit:
Milena19 a écrit:Il me tente depuis un moment mais je ne suis pas très " loup garous " et "vampires"... c'est ce qui me fait hésiter... scratch
Le meilleur conseil que je puisse te donner c'est de lire le 1er... S'il ne te plait pas, tu le sauras rapidement !^^
En prime, si tu n'arrives pas à l'emprunter autour de toi (ou à la biblio), la version poche est sortie très récemment et ça soulage fortement le porte-monnaie dans ce cas Wink
Après : A toi de voir comment tu le sens ^^

Merci de ta réponse Wink Comme je travaille en librairie, il sera facile pour moi de le commander Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par louve le Sam 5 Mai 2012 - 0:34

Je tiens a remercier les éditions le livre de poche pour cette plus que savoureuse lecture. J'ai vraiment adoré ce premier tome d'Alexia Tarabotti.

Du style de l'auteur, j'avoue avoir été vraiment charmée. C'est je pense l'une des raisons qui m'a autant fait apprécié ma lecture. Le style n'a rien à voir avec ceux que j'ai pu découvrir dans d'autres romans de bit-lit. il est un peu décalé, vif et écrit de manière à ce que l'on se retrouve vraiment au XIX ème siècle. On entre dans un style avec un humour anglais tordant et qui donne beaucoup de pêche à ce roman. Les répliques font mouche, on rit, on trouve le tout drôle. Que demander de plus?

De l'histoire une fois encore grosse surprise. Ce n'est pas autant bourré d'actions et de beaux mâles que les autres saga de bit-lit et pourtant j'ai trouvé ce premier opus tellement plus abouti qu'au final on ne se retrouve pas sur sa faim. On découvre Alexia qui est une Paranaturelle. Elle fait partie d'une espèce très rare et par ce fait, elle est très demandée et très craint en même temps pour sa capacité à annuler les pouvoirs des vampires et loups-garous par le simple contact physique. Déjà le personnage d'Alexia n'a rien de banale. Elle n'est pas particulièrement jolie contrairement aux autres héroïnes de Bit-Lit et les mâles en torses nus très sexy sont aussi rares. Par le plus grand des hasards, Alexia va se retrouver au coeur d'une intrigue des plus troublantes. La pauvre qui ne demande rien à personne va vraiment en voir des vertes et des pas mûres, le tout avec un humour auquel j'ai adhéré à 100%! Du début à la fin j'attendais de voir la tournure des évènements et surtout comment les relations allaient évoluer! Les scènes d'actions ne sont pas très présentes, mais juste ce qu'il faut et c'est ça aussi qui fait du bien. L'auteur a misé ce premier opus sur l'atmosphère, les personnages et son style pour ravir les lecteurs. Et cela a plus que fonctionné sur moi. Les vampires ont ici une manière de vivre assez éloignée des autres dans le sens où ils vivent dans une "ruche" et seule les reines vampires peuvent transformer des humains en vampires. Ca c'est un point intéressant. Les loups-garous m'ont aussi vraiment charmé ils ont un quelque chose de plus que dans la littérature dite de bit-lit. Et l'automate m'a bien fait rire dans le sens où cette étrange création innove de bien des côtés. Ajoutez à cela une sans âme qui a la faculté d'arrêter par contact physique tous les pouvoirs et traits physiques des vampires et lycans, j'adore!

Des personnages, je suis fan! Alexia est drôle, attachante et intelligente! Enfin une héroïne qui ne mise pas sur son physique pour parvenir à ses fins mais plutôt sur ses répliques acerbes. Elle ne craint rien ni personne mais sans le vouloir. En même temps elle est à l'abri des vampires et loups-garous grâce à son absence d'âme et ce côté ci de sa nature va donner lieu à des scènes très folichonnes avec Lord maccon, un loup-garou qui va très vite tomber sous le charme de cette "vieille fille "hors du commun. D'ailleurs leur relation va évoluer d'une manière drôle parce que le lycan va adorer se confronter avec Alexia. D'ailleurs les scènes entre ces deux personnages sont très sensuels sans entrer dans le vulgaire et je les ai adoré!!

En bref, un coup de coeur pour ce premier opus dont je lirais la suite sans souci! L'histoire est bien construite, intelligente. Les héros sont vraiment grandioses et attachants. La plume de l'auteur est fluide et intelligente. Un seul conseil : sautez vite dessus vous ne serez pas déçue si vous ne cherchez pas un roman rempli de scènes sexuelles qui n'apporte rien à l'histoire mais des petites scènes sensuelles qui justement donnent beaucoup de peps à l'histoire et une héroïne différente de celles présentes en bit-lit alors vous allez adorer cette saga!!
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par bambi_slaughter le Sam 5 Mai 2012 - 21:29

Mon avis :
Sans âme n’est pas un coup de coeur mais il est sûr que c’est une très bonne découverte.

Pour une fois, l’objet livre ne nous ment et ne nous met pas en erreur. La couverture vous annonce une histoire de vampires, de loups-garous et d’ombrelles et c’est précisément ce que vous trouverez. A noter que l’ombrelle de Miss Tarabotti est aussi son arme de combat si besoin. (et si elle se trouve dans les parages) On trouve même dans Sans âme une touche de steampunk.

Enfin le résumé a l’air de nous annoncer un style ironique, so british et c’est le cas. J’ai vraiment apprécié le style de l’auteur même si j’ai du mal à le définir. Comme dit plus haut, c’est ironique, voire détachée et la manie d’Alexia de considérer les choses (dont l’amour) scientifiquement ajoute une touche qui rend la plume de l’auteur très agréable à lire.

Passons un instant sur l’intrigue. J’ai trouvé qu’elle était plutôt bien menée, il n’y a pas vraiment de temps mort et même si il y a quelques détails que j’ai deviné avant l’heure, elle est très plaisante à suivre.

Venons en à la force principale de ce roman sans laquelle ce roman ne serait d’aucun intérêt (ou presque). Il s’agit bien sûr des deux personnages principaux : Alexia Tarabotti et Lord Maccon. Italienne de son père décédé (vraiment pas de chance, en plus elle a hérité d’un nez qui se remarque ^^), Alexia n’a pas d’âme. Cette particularité fait d’elle une paranaturelle qui désactive les pouvoirs surnaturels d’un vampire ou d’un loup-garou si elle le touche. Attendez-vous à des scènes mémorables … Alexia est aussi une femme de caractère, indépendante et ses demis-soeurs ou sa meilleure amie Ivy semblent très superficielles ou effacées à côté. Voilà pour Alexia.

Parlons maintenant de Lord Maccon, alpha loup-garou et écossais (donc sauvage). Vous savez ce qu’est un MP (mâle potentiel) ? Ces fameux mâles qui font qu’une lecture devient caliente ou pas ?

Eh bien Lord Maccon est un put**** d’MP, un vrai de vrai. Je pense même que c’est un des meilleurs que j’ai rencontré à ce jour. ( Note adressée à Charlaine Harris : SVP, si vous ne voulez pas qu’Eric Northman soit détroné par un loup-garou, oubliez la guimauve et les “ma belle amante, mon épousée” et rendez moi mon viking arrogant, cruel et qui ne manque pas d’humour. Parce qu’Eric a de la sacré concurrence ou alors “vendez” Eric à Gail Carriger Very Happy )

Bref, où en étais-je ? Ah oui, donc Lord Maccon est The MP. Il a tout pour me plaire. L’humour et les piques nécessaires pour répondre à celles d’Alexia (leurs échanges sont savoureux), la force d’un alpha et un physique parfait (ben quoi ? J’ai bien le droit d’être superficielle. ^^) Je ne doute pas que vous pourriez aussi apprécier.

Un autre personnage que j’ai beaucoup aimé est celui du vampire Lord Adelkama. C’est un des amis d’Alexia dont la manie de lui donner des surnoms différents et souvent débiles à chaque phrase le rend très attachant.

Tout ça pour dire que je vous conseille vivement ce roman.

Je l'ai lu il y a un an et j'en garde toujours un très bon souvenir. N'hésitez pas ! Very Happy

bambi_slaughter
bambi_slaughter
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 30
Messages : 42
Date d'inscription : 24/07/2010

http://duljuvafrihet.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par louve le Dim 6 Mai 2012 - 1:00

je suis d'accord avec toi concernant Lord Maccon adorer
Adelkama m'a aussi bien plu il est décalé dans le style vampire ^^"

Spoiler:
Par contre Adelkama est-il gay ou j'ai mal interprété certains passages? Si il est bien gay, je trouve que ça enlève du piquant vu l'attachement qu'il éprouve envers Alexia ^^"
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Elerinna le Dim 6 Mai 2012 - 10:20

Je l'ai commencé et pour l'instant j'adore !!

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Banniz10
Elerinna
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 32
Messages : 8627
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 13:51

Mon Avis :

Imaginer une jeune femme dans une grande robe à tournure, armée d’une ombrelle lestée taper sur un vampires affamé dans une bibliothèque lors d’un bal de la bonne société londonienne.

C’est le début fracassant sur lequel s’ouvre “Sans Âme”. Voici un roman de Bit-lit qui se déroule à l’heure de la révolution industriel et ça change tout. Les règles de la société, les rapports entre les gent, la vision des personnages tous est nouveau ici.

On y retrouve une jeune femme, pardon une vieille fille de 26 ans Alexia Tarabotti qui donc comble de l’horreur pour sa famille n’est toujours pas marrié. Il faut dire qu’elle n’a pas la langue dans sa poche, et un caractère bien trempé, d’où l’ombrelle lesté de plomb et le coup du vampire dans la bibliothéque.

Avec un style claire et plein d’humour l’auteur nous amène de rebondissement en rebondissement sans nous laisser souffler une minute. Les scène que j’ai préférai son particulièrement celle ou l’on voie Alexia et lord Maccon, loup garou de son état, chef du BUR (la police surnaturel) et de la meute local. Ses deux personnages au fort caractère on des dialogues tout a fait passionnants.

Je vous conseil de ne pas lire se livre dans un lieux publique car les gent pourraient trouver bizarre de vous entendre rire au éclat à tout bout de champs devant votre livre. Il y a bien sur aussi des méchants mais ceux là ne sont pas super. Je trouve qu’ils on un but un peut trop classique et qu’il manque un peut d’épaisseur. J’attendrai le deuxième tome pour me faire un idée définitive. Quant au autre personnages secondaire, ils sont ma foie très secondaires et servent plutôt de décoration.

La fin, est une fin. Je veut dire que même si c’est un premier tome et que je lirai sûrement le second c’est un livre qui peut se suffire en soie. C’est appréciable dans un genre où il faut presque invariablement enchaîner des tomes et des tomes, voire des tonnes, de volume avant d’avoir un semblant de fin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par sakinia le Lun 21 Mai 2012 - 15:32

Je suis en train de le lire et j'aime beaucoup Smile Très drôle !
sakinia
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 25
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par lilu60 le Mer 23 Mai 2012 - 21:52

A une époque où vampires, loup-garous et humains co-existent, Alexia Tarabotti, "vieille fille" au caractère bien trempé, est également une paranaturelle, autrement appelée " sans âme". En effet, elle a la capacité d'annuler la part de surnaturel de ces êtres rien qu'en les touchant. Ce qui, au quotidien, lui évite un certain nombre de mauvaises rencontres, sauf en cette soirée de bal, où elle est attaquée par un vampire. Ce dernier n'écoutant aucun de ses avertissements finira sa soirée encore plus mort qu'à son arrivée. Cela n'est pas pour arranger Lord Maccon, loup-garou, chargé des affaires surnaturelles du secteur. Mais il en faut bien plus qu'un loup garou en colère pour arrêter Alexia de parler et de se mêler de tout! D'autant plus quand celui-ci est beau et mystérieux ^^ Cependant, quand ils apprennent que le cas de ce vampire n'est pas isolé, plus personne n'est en sécurité... Que se passe t'il vraiment ? Alexia va t'elle enfin écouter les conseils de Lord Maccon et se ranger à ses décisions? Pour le savoir, il faudra le lire^^

Je tiens avant toute chose à remercier le forum Mort-sûre et les éditions Le livre de Poche pour cette découverte!

J'avais remarqué depuis un moment ce roman dans son format broché. La couverture et le résumé m'ont attirée car ils réunissent 2 éléments que j'affectionne: l'époque victorienne et les êtres fantastiques! Il ne m'en fallait pas plus pour me lancer dans cette nouvelle aventure en compagnie d'Alexia Tarabotti!

La couverture proposée par les éditions Le Livre de Poche est très réussie. On y retrouve les petits détails qui résument l'ambiance du roman: la jeune femme à l'ombrelle, Londres, la nuit de pleine lune...tout ce qu'il faut pour avoir envie de tourner la première page!

J'ai eu quelques difficultés dans les 50 premières pages à me faire au style de l'auteur. Il n'est pas compliqué en soi, il est juste parfaitement en phase avec l'époque à laquelle se déroule l'histoire et de ce fait il faut un temps d'adaptation pour se plonger complètement dans cet univers. Après cela, le texte coule et les pages se tournent trop vite!

L'histoire se déroule fin du 19ème siècle et on est vraiment transporté à cette époque. Que cela soit dans les tenues vestimentaires qui sont, à mon grand plaisir, décrites assez précisément ( et oui Alexia est une fashion victime), l'étiquette et toutes les convenances à respecter, les moyens de transport et les dialogues, tout est au rendez-vous pour nous emporter dans le Londres de la reine Victoria. Le petit détail qui m'a particulièrement plu, ce sont toutes les inventions que nous propose les différents personnages, tous ces petits gadgets pour améliorer le quotidien, espionner ou autre...

Dans le Londres de notre histoire, les vampires et les loup-garous sont intégrés à la société et occupent même des fonctions importantes. Seul le statut d'Alexia, une sans-âme, est méconnu du grand public, et même de sa famille. Les scientifiques de cette époque pensent que les vampires et autres êtres surnaturels ont un supplément d'âme (ce qui est original car d'habitude on les accuse de ne pas en avoir) et la nature de Mlle Tarabotti, permet d'annuler le surnaturel: par un simple contact, elle les rend humain, mais cet effet disparait dès qu'elle ne les touche plus.

Je ne me suis ennuyée à aucun moment, on alterne les passages entre Alexia et le comte, l'enquête, Alexia et sa famille, Alexia et.... ah oui! c'est son aventure après tout et l'ensemble du livre tourne autour d'elle ce qui, dans ce cas précis, a été très agréable. L'enquête autour de la disparition des vampires est bien menée, on reste en haleine jusqu'au moment de la révélation finale.

Mais plus encore que l'histoire, ce sont les personnages qui m'ont particulièrement plu. Alexia est ce qu'on appelle une vieille fille (et oui à l'époque, lorsqu'on n'est pas mariée après 20 ans, on est perdu ^^) mise à l'écart par son physique méditerranéen (quand la mode est au teint de porcelaine et aux traits fins) et surtout par son fort ( très fort) caractère. Elle a une répartie parfaite, des réflexions qui m'ont fait sourire à de nombreuses reprises, et ses altercations avec Lord Maccon sont "délicieuses". Celui-ci est un loup-garou, comte de Woolsey, mais aussi le dirigeant du BUR, une sorte de bureau qui traite les affaires surnaturelles. Ils sont souvent en rapport l'un avec l'autre, mais le plus souvent sur le versant de la confrontation. Il est très " brut" et assez décalé par rapport aux convenances de la société londonienne, et j'ai vraiment craqué sur ce loup-garou au coeur tendre. Je ne peux pas vous laisser sans parler de Lord Akeldama, un vampire aux goûts vestimentaires des plus fantasques, grand ami d'Alexia, qui nous charme à grand renfort de " mon minuscule cornichon, mon doux perroquet" ou autres surnoms aussi ridicules (mais affectueux) les uns que les autres. Une personnalité que j'ai vraiment appréciée! Je pourrais vous parler d'autres personnages car ils sont nombreux à avoir une petite particularité qui fait leur charme, mais je vous laisse le plaisir de les découvrir à la lecture ^^

En bref, un roman avec des personnages forts, attachants, une histoire bien menée et à une époque peu exploitée par le genre...tous les élements sont réunis pour un très bon moment de lecture!!

Maintenant, il ne me reste plus qu'à attendre la sortie du Tome 2, Sans Forme, puis du Tome 3, Sans Honte, au format poche...

Ma note: 5/5
lilu60
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 37
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par lilu60 le Mer 23 Mai 2012 - 21:55

louve a écrit:je suis d'accord avec toi concernant Lord Maccon adorer
Adelkama m'a aussi bien plu il est décalé dans le style vampire ^^"

Spoiler:
Par contre Adelkama est-il gay ou j'ai mal interprété certains passages? Si il est bien gay, je trouve que ça enlève du piquant vu l'attachement qu'il éprouve envers Alexia ^^"

je pense que oui, enfin moi je l'ai clairement compris et lu comme ça^^
lilu60
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 37
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Awalie le Mer 23 Mai 2012 - 22:45

lilu60 a écrit:
louve a écrit:je suis d'accord avec toi concernant Lord Maccon adorer
Adelkama m'a aussi bien plu il est décalé dans le style vampire ^^"

Spoiler:
Par contre Adelkama est-il gay ou j'ai mal interprété certains passages? Si il est bien gay, je trouve que ça enlève du piquant vu l'attachement qu'il éprouve envers Alexia ^^"

je pense que oui, enfin moi je l'ai clairement compris et lu comme ça^^

Je dirais que c'est même sûr à 200 % ! Razz

Spoiler:
A de nombreuses reprises, Adelkama est présenté comme étant gay... Et je ne trouve pas que cela enlève quoi que ce soit à la relation qu'il entretien avec Alexia ! Au contraire !^^ Ce cher Lord Maccon a bien du mal à imaginer qu'un homme puisse être autre chose que pur hétéro et ça ajoute une touche de jalousie plutôt rigolote... En prime, on sent bien qu' Adelkama entretient un rapport particulier avec Alexia, qui a un côté très masculin tout de même ! Surtout pour cette époque ! Leur amitié est sulfureuse pour la bonne société londonienne, du fait d'un homme avec une femme célibataire, mais en prime c'est un vampire anti-conformiste et original, ce qui n'arrange rien ! Wink
Awalie
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par louve le Mer 23 Mai 2012 - 22:47

ah me voici rassurée! j'arrive à lire entre les lignes chouette!

Awalie : très juste en fin de compte ça renforce l'originalité de cette saga!
louve
louve
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 1211
Date d'inscription : 11/12/2010

http://mort-sure.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par lilu60 le Mer 23 Mai 2012 - 22:49

lol Louve
oui un point de plus pour cette saga^^
lilu60
lilu60
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 37
Messages : 483
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation Oise

http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par sakinia le Mer 30 Mai 2012 - 14:41

Mon avis Smile

C'est un livre qui m'avait beaucoup tenté car j'ai lu que des avis positifs. Je commence à m'intéresser à l'époque victorienne donc c'est pourquoi j'avais aussi envie de découvrir ce livre. L'histoire est vraiment intéressante et drôle. Au début j'ai eu un peu de mal avec le style de l'auteure mais après ce passage, je l'ai dévoré chapitre par chapitre. Ici on fait la rencontre de divers créatures, comme les vampires et les loups-garous et aussi les fantômes même s'ils ne sont pas très présent.

Côté personnages, l'auteure nous en donne de très bon. Déjà Alexia, l’héroïne de ce roman m'a beaucoup plu. Elle m'a fait rire du début jusqu'à la fin avec son humour et elle est vraiment différente de tout le monde. Ensuite viens le fameux Lord Maccon. Le duo Alexia/Lord Maccon est vraiment drôle à toujours se lancer des pics. En globalité, les personnages sont tous excellent en passant par le professeur Lyall et Ivy. L'humour et la personnalité des personnages sont les raisons pour lesquelles on les adore.

En conclusion, l'auteure nous offre un très bon roman qui se passe dans l'époque victorienne avec des personnages très drôles et attachants. Le début peut paraître difficile mais après s'être habitué au style de l'auteure, on peut tranquille dévoré le livre. Pour ceux qui ne l'ont pas lu, je vous le conseille fortement, et je suis sûr que vous allé être charmé par l'humour des personnages. Même si le livre peut suffire à lui même, j'ai très envie de lire la suite.

Sur mon blog : http://rever-en-lisant.blogspot.fr/2012/05/une-aventure-dalexia-tarabotti-le.html
sakinia
sakinia
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 25
Messages : 582
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation Sud
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ~ Lecture

http://rever-en-lisant.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Maliae le Mer 6 Juin 2012 - 19:20

mon avis : qu’est ce que j’ai ris. Une histoire excellent, des personnages haut en couleur, et enfin un livre avec des bons êtres surnaturels, intéressant et tout.
Donc parlons d’abord de l’histoire, très intéressante, mêlant amour, surnaturelle et enquête, j’étais à fond dedans, et puis franchement on se demande bien qui sont les vrais monstres dans cette histoire ! C’est hyper bien écrit, j’ai adoré dès les premières lignes, c’était hyper délicieux, mêlant ironie et bonne manière, ça se lit comme du petit beurre.
En plus Alexia est un personnage (et une héroïne) vraiment extra, elle ne manque pas de caractère et pourtant tiens à bien se tenir (c’est tout de même une noble), elle mêle son caractère de paranaturel avec celui des gens de la haute et ne résiste pas à la bonne nourriture. Elle n’a pas la langue dans sa poche et n’hésite pas à dire les quatre vérités aux gens (tout en politesse), elle ne se laisse pas faire, c’est une sacrée femme, pas étonnant qu’un loup garou est jeté son dévolu sur elle.
D’ailleurs parlons en un peu de ce Loup. Lord Maccon, j’ai également trop aimé ce personnage, bourru, écossais, qui penche parfois encore un peu, au niveau des bonnes manières, mais tout de même incroyablement beau et avec un petit faible pour Alexia. Il a un sacré caractère également, et leur façon de se parler à ses deux là est juste trop excellente.
Puis il y a Lyall (TROP MIGNON est le terme qui me vient à l’esprit, il a un peu quelque chose de Watson, et je l’adore), il y a Lord Akeldama (le vampire à la mode qui sait toujours tout sur tout et qui m’a énormément plu), et d’autres qui m’ont plus ou moins plu selon (passant par la famille d’Alexia à d’autres persos incroyablement sadique ou stupide etc.)

Il faut dire que depuis qu’on a plus que le mot “bit-lit” à la bouche, j’étais vachement rebuté par les êtres surnaturels et surtout les vampires (les loup garous j’ai jamais trop aimé ça), et ce livre a su me redonner de l’amour pour eux et c’est tant mieux (ceci dit cela ne me fera pas me jeter sur la bit-lit croyez le bien). Ca change je trouve, c’est intéressant et drôle, c’est mignon et ça se lit bien, l’écriture est très bonne, les personnages excellents, ‘fin bon que demander de plus à une histoire?
Le livre se suffit à lui-même, même si j’ai très hâte de pouvoir lire la suite je ne suis pas là “ohmondieu quel suspens épouvantable”

Petit bémol, mais ça c’est moi : peut-être trop de scènes un peu sous entendus vous comprendrez. Mais booon, je vais m’y faire hein?
Et puis l’histoire d’amour est tout de même très mignonne.

Note : 4/5
Maliae
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Jeu 7 Juin 2012 - 16:43

Mon avis
La vie d’Alexia Tarabotti change radicalement après qu’un vampire ait tenté d’en faire son casse-croûte. Cette attaque a en effet révélé l’existence de vampires complètement sauvages dans un Londres tolérant les créatures surnaturelles ; et amené Lord Maccon à croiser une nouvelle fois la route de la jeune femme. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’Alexia est une paranaturelle : elle n’a pas d’âme et au contact d’une créature surnaturelle (qui possède un surplus d’âme), elle aspire en quelque sorte leurs pouvoirs, les rendant vulnérables. Mais aussi que Lord Maccon, un loup-garou écossais, n’est pas insensible au charme de la demoiselle…

Le gros point fort de ce livre ? Incontestablement, son héroïne ! Alexia Tarabotti est une vieille fille à cause de ses origines italiennes qui lui valent un physique exotique et son intelligence qui en remet plus d’un à sa place. Avec son fort caractère et son humour, je l’ai adorée ! Lord Maccon, bourru et sauvage, et Lord Akeldama, extravagant mais attachant (j’ai adoré le « Il semblait aussi parler tout le temps en italique ») font aussi partie de cette galerie de personnages hauts en couleurs.

Le style de la narration est très soigné, les personnages s’expriment avec un langage soutenu, ce qui donne du charme au roman. La narration suit essentiellement Mademoiselle Tarabotti mais se rapproche parfois des autres personnages pour plus de compréhension.

Par contre, je dois avouer qu’il n’y a pas beaucoup d’action. Ça n’aurait pas été vraiment grave si le livre n’avait été par moment fort prévisible ! Certaines questions (concernant des pieuvres, vous y penserez si vous lisez le livre Smile restent sans réponses… Et je ne suis pas certaine d’avoir les réponses dans la suite. Même si j’ai hâte qu’elle sorte en poche (^-^).

Un petit mot sur la couverture : certes, la fille représentée dessus ne ressemble absolument pas à Alexia. Mais… avec Big Ben en fond et les jolies couleurs, elle a un charme British certain ! Very Happy

L’ambiance atypique du genre steampunk (« terme inventé pour qualifier un genre de la littérature de science-fiction né à la fin du XXe siècle dont l'action se déroule dans l'atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle » – merci l’ami Wiki), l’écriture et les joutes verbales d’Alexia et Lord Maccon font de Sans âme est un concentré d’originalité ! Un très bon moment de lecture que je recommande.

Ma note
3,75/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Yuuki-chan le Ven 10 Aoû 2012 - 18:22

Mon avis : J'attendais avec impatience de pouvoir lire ce livre, et je n'en ressors pas du tout déçue.
Ce livre mélange le Londre victorien (un univers que j'adore) et des créatures surnaturelles telles que les vampires ou les loup garous, avec un petit bonus d'une nouvelle créature : les paranaturels dit les "sans âme". Alexia est ce genre de personne, et je l'ai adoré. Elle a un tempérament du tonnerre, ne se laisse pas marcher sur les pieds et à des fréquentations tout à fait extra. Entre le loup garou qui semble avoir un sale caractère lui aussi et le vampire extravagant au possible, j'ai été servi. J'ai adoré le comte Maccon, et surtout sa relation avec Alexia, parce que ça avait l'air d'être un jeu, d'être à celui qui embête le plus l'autre, etc, et la façon dont ça c'est développé et leur façon de se parler, était vraiment bien. De plus, Lord Akeldama m'a bien fait rire, avec sa façon de donner des surnoms mielleux et exagérés au possible comme "mon petit cornichon" et à sembler appuyer sur tous les mots qu'il prononce à coup d'italique, bref, je l'ai adoré (et ses drones également !).
Bien sûr, j'ai énormément apprécié le professeur Lyall qui m'a fait rire. Et je n'ai pas aimé les méchants et pas trop la famille d'Alexia qui m'a légèrement fait pitié, mais bon.

J'ai vraiment trouvé l'histoire intelligente, bon bien sûr, pas si originale que ça, mais vraiment bien tournée, et remarquablement bien écrite ! De plus ça se lit vite, l'action est bien décrite, et tout le reste également, on plonge très facilement dans cet univers étrange.
J'aurais tout de même un reproche à faire, mais qui sera sûrement plus exploité dans les prochains tomes qu'il me tarde de lire : On ne voit pas assez de fantômes, de fait on ne sait pas grand chose sur eux. Mais bon.
Bref, j'ai vraiment adoré. Et pour que j'aime les loups-garous c'est bien un miracle moi qui à la base n'apprécie pas trop ces créatures !

Ma note : 4.5/5
Yuuki-chan
Yuuki-chan
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 25
Messages : 280
Date d'inscription : 07/02/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : BTS Design Graphique Communication Média Numérique

http://booksbooom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Cassiopée le Dim 26 Aoû 2012 - 18:28

Mon avis :
Une vraie petite bouffée de fraîcheur ! Voilà ce que j'ai ressenti à peine après quelques pages de lecture et qui a continué tout du long !

Les hommes pour devenir surnaturels à croc ou à poil, doivent avoir un excès d'âme. C'est grâce à cette surabondance d'âme, généralement présent chez les artistes, que la transformation est possible. Mais cela n'est pas tout !
Il existe des paranaturels ! Eh oui, des êtres sans âme, qui peuvent au contact d'un être surnaturel le rendre tout à fait humain. Les paranaturels sont craints, car ils rendent vulnérables et donc mortels les personnes qui ne sont pas sensés l'être. De plus, le fait d'être dépourvu d'âme rend ces êtres extrêmement pragmatiques.
C'est ainsi que l'on découvre Mademoiselle Tarabotti, paranaturelle, vieille fille, dans la bourgeoisie de l'Angleterre du XIXème siècle et qui en vient, en légitime défense, à tuer un vampire.

Gail Carriger nous offre un ouvrage très bien écrit, le tout à la troisième personne : Mademoiselle Tarabotti par ci, Mademoiselle Tarabotti par là, etc... Mais bien que l'on soit à la troisième personne l'auteure nous plonge malgré tout dans les sentiments des personnages, on a leur pensées, leurs sensations etc... et pas que celles de Mademoiselle Tarabotti, nous avons aussi celle des autres personnages.

Le personnage d'Alexia Tarabotti est extra ! Du fait de son absence d'âme elle est très pragmatique, elle ne s'embête pas de faux semblant ou d'esprit fantasque. (Pour ceux qui connaissent la série Bones : elle ressemble un peu au Docteur Temperance Brennan). Elle dit les choses telles qu'elles sont sans s'embarrasser. Elle aime les sciences et se cultive. Mais du fait de son éducation et de son époque elle est aussi très portée sur l'importance du style vestimentaire et de la bonne tenue.
En parlant de ça, on ne peut négliger de parler de son amie Ivy Hisselpenny ainsi que de Lord Akeldama. La première s'affuble de chapeaux plus ridicules les uns que les autres, elle est, malgré cela, l'amie la plus proche d'Alexia. Lord Akeldama est un vampire au style extravagant surtout pour l'époque et est aussi un ami de notre héroïne. Il est un vampire solitaire mais est néanmoins à la tête du réseaux d'information de Londre le plus efficace.
Enfin, il y a Lord Maccon, loup garou à la tête du BUR, la police surnaturelle et alpha de la ville. Il y a de nombreuses anicroches entre lui et Alexia, notament depuis l'incident de l'hérisson... Néanmoins, on ne peut nier que c'est un excellent parti, des plus alléchant (pour pas dire canon, oups je l'ai dit) et qui n'est pas insensible au charme d'Alexia.

On se situe à l'époque Victorienne, en pleine révolution industrielle. Les inventions, les technologies, la mode évoluent. Le tout est très bien décrit, sans que cela devienne compliqué ou lourd en description.

En somme, c'est un excellent ouvrage que je recommande chaudement, on se laisse transporter au XIXème siècle sur fond surnaturel, le tout très bien écrit, et avec des personnages fantastiques !

Note 5/5
Cassiopée
Cassiopée
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 31
Messages : 404
Date d'inscription : 03/07/2012
Localisation France

http://wlatetedanslesetoiles.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par lecoinlitteraire le Dim 26 Aoû 2012 - 19:01

Peu d'avis négatifs apparemment !!
lecoinlitteraire
lecoinlitteraire
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 29
Messages : 361
Date d'inscription : 30/04/2012
Localisation Pas de calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : employée de jeu, et ma grande passion : la lecture bien sur :D

http://le-coin-litteraire.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Dim 26 Aoû 2012 - 19:13

Bon, allez, j'ajoute à ma WL cette série qui me fait décidément très envie :p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Cassiopée le Dim 26 Aoû 2012 - 19:15

Très bonne initiative !! aimer
Cassiopée
Cassiopée
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 31
Messages : 404
Date d'inscription : 03/07/2012
Localisation France

http://wlatetedanslesetoiles.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par titepomme le Mer 5 Sep 2012 - 7:37

★☆★ Alexia Tarabotti est une vieille fille et un bas-bleu. Dans le Londres victorien, c'est une situation difficile à vivre, une paria dans sa propre famille. Une jeune personne pleine de caractère et de mordant, qui n'a pas la langue dans sa poche.

Dans le début du livre, Alexia tue presque accidentellement un vampire qui l'a attaqué. Lord Maccon - un loup-garou, écossais, brute de décoffrage - est envoyé pour régler l'affaire. S'en suit des échanges savoureux entre Lord Maccon et Alexia, de jolies joutes verbales.
Ils vont devoir s'associer pour élucider une affaire.

Une nouvelle série pleine de pep et de rebondissements, avec des personnages très intéressants et amusants.

Une ambiance fantastique dans cette époque victorienne, avec ses créatures surnaturelles. Un bon mélange, savamment dosé.

Une belle découverte. ★☆★


Note : 2.5/3
titepomme
titepomme
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 46
Messages : 646
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Candyshy le Mer 5 Sep 2012 - 10:02


J’ai adoré cette lecture, l’époque, les convenances, notre héroïne, Alexia, et le mâle de l’histoire, Lord Maccon, tout était parfait.

Une écriture assez soutenue, des réparties de nos héros à nous faire bien rire et leur relation qui nous intéresse au plus haut point.

Alexia ne se laisse pas faire, même à une époque bien différente de la nôtre. Elle est une vieille fille et n’attend rien de la part de la gente masculine, alors elle se permet de dire tout ce qu’elle pense, et c’est pour notre plus grand plaisir, elle ne mâche pas ses mots et ça nous fait rire.
Son don bien sûr amène aussi de l’intérêt et de l’ironie, surtout avec les personnes qu’elle côtoie mais je vous laisserai découvrir de quoi il s’agit.

Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et attachants.

La relation avec Lord Maccon est bien différente de la grande idylle qui s’installe. J’ai adoré leur relation et leur caractère respectif car le Lord a un sacré tempérament lui aussi.

Le petit moins c’est l’intrigue qui n’est pas grandiose, disons que ce n’est pas palpitant tant au niveau suspense qu’intrigue en elle-même. Mais je vais vous dire je m’en moque parce que c’est grandement rattrapé par les personnages.

Un duo d’enfer je dirai ! Tout tient dans les personnages si attachants et amusants implantés à cette époque, à l’humour bien présent dans notre lecture. Vous l’aurez compris c’est un régal rien qu’avec ce premier tome et bien sûr, je rempilerai forcément pour lire la suite.

Note : 4 / 5
Candyshy
Candyshy
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 41
Messages : 111
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation Sud ouest de la france
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : la lecture

http://auboudoirdecandyshy.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par cesnat le Mer 7 Nov 2012 - 8:22

Alexia Tarabooti, est une « vieille » fille, dans la période où elle vit, car malgré son âge, elle n’est toujours pas mariée. Mais on ne la plaint pas car cela lui convient très bien. En effet, c’est une jeune femme au caractère indépendant, volontaire, cultivée, courageuse, amusante, mais aussi romantique… Elle possède la particularité d’être une « sans âme » (une para naturelle) ce qui lui permet d’éviter bien des désagréments dans son monde, car la société anglaise a reconnu parmi ces habitants l’existence des vampires, des loups garous. Ils vivent tous au sein de la même communauté avec des règles établies et respectées pour le bien-être de tous. Un jour cependant, Alexia se fait attaquée par un vampire qui ne sait pas ce qu’elle est. Elle se trouve donc obligée de se défendre et de le tuer. C’est là que commence donc une mystérieuse enquête qui va amener Alexia à découvrir ce qu’il se trame au sein de ces êtres surnaturels, et par là elle va se retrouver dans une situation inattendu !


Heureusement pour elle, elle est aidée de lord Conall Maccon (loup garou alpha de son état), et de son second le professeur Lyall ; ainsi que de son ami vampire lord akeldama.


Avec Alexia, on rentre dans un monde vraiment magnifique, avec des tenues superbes et élégantes, des conventions qui existent toujours, des règles de vie, des inventions …tout cela écrit avec beaucoup de détails agréables sans longueurs. Alexia est une jeune femme qui ne demande qu’à tomber réellement amoureuse et bien que lord Maccon et elle se tapent sur les nerfs, une belle histoire d’amour va naitre entre eux deux au-delà de leurs différences. Elle arrive à avoir des amis surprenants, et se sort de situations avec courage mais aussi beaucoup d’humour tant dans ses paroles que dans les situations, ce qui apporte une touche particulière au roman.


Les personnages sont tous excentriques à leurs manières, les situations cocasses et explosives, les dialogues sensationnels. Les inventions présentées par l’auteur sont assez intrigantes et plaisantes en même temps. L’écriture est fluide et les situations s’enchainent à un rythme cadencé, ce qui nous motive encore plus dans notre lecture.


Je suis tombée sous le charme de cette saga, avec son héroïne hors norme, et j’ai hâte de lire la suite de ses aventures.


Encore un nouveau coup de cœur

cesnat
cesnat
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 46
Messages : 168
Date d'inscription : 11/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par alyssya le Mar 13 Nov 2012 - 22:23

Une vraie découverte!

J'ai été immédiatement séduite par sa magnifique couverture!!

Les premières pages m’ont un peu troublée car le style est un peu décalé par rapport à l'histoire mais une fois la surprise dépassé, j'ai très vite adhéré. Et ça colle très bien avec notre Héroïne Alexia au style vielle école, institutrice coincée !
Enfin c’est l’impression qu’elle donne au début et au fur à mesure on découvre qu’elle est bien plus forte qu’elle en a l’air. C’est une jeune femme mis au rencart car elle n’a pas le physique à la mode pour être bonne à marier mais elle s’en fiche elle n’a pas d’âme et rien ne peut l’atteindre de toute façon. A part peut être le mystérieux Lord Maccon l’Alpha de la meute de Londres. Toujours à se chamailler, c’est deux-là !

C’est une histoire qui est facile à lire avec un peu de suspense pour pimenter un peu ! Mais pour moi c’est l’histoire des personnages principaux qui m’a vraiment plu !

Voilà maintenant j’attends la sortie des deux autres tomes en poches.
Ma curiosités l’a quand même emporté j’ai lu les résumés et ça annonce encore de belles aventures avec Alexia et son Ombrelle !

C’est presque un coup de cœur, car certains moments mon parut long au début et l’action a mis un peu de temps à démarrer pour moi !!

4.5/5
alyssya
alyssya
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 33
Messages : 118
Date d'inscription : 16/07/2012
Localisation Paris
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : kiné surprenant! ça me laisse malheureusement pas assez de temps pour lire autant que je le voudrais! mais c'est mon autre passion!!

http://www.lebouquindalys.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par IrishDawn le Mar 11 Déc 2012 - 10:58

Une lecture détente bienvenue.

Il est passé après ma lecture d’une place à prendre de J.K. Rowling, assez fort comme livre, et du coup, il est tombé à point nommé, j’avais besoin d’une lecture légère, sans prise de tête.

Alors c’est sur, je n’ai pas trouvé que c’était de la grande littérature mais le livre se lit facilement, vite et j’me suis surprise à être plutôt bien prise dedans. L’histoire manque cependant de surprise, on sait à l’avance ce qu’il va se passer par exemple entre Lord Maccon et Alexia, il n’y a pas vraiment de gros rebondissements, c’est un peu dommage. Il y a pas mal de déjà vu je trouve (dans les films du genre notamment, vu que je lis hyper rarement de la bit lit ou plus largement des histoires de vampires et de loups garou, par contre les films, ça oui, j’adore!). J’ai trouvé aussi que le côté steampunk du livre n’était pas suffisamment ancré. Voir même c’était juste pour dire d’en mettre. Je ne demande pas des thèses techniques sur les moteurs ou quoi qui alourdiraient inutilement ce type de récit, mais parfois, rien que le fait de citer un nom (Tesla, Bell, etc.) permet de donner plus de caractère à l’histoire.

Bien que les ficelles soient grosses tant au niveau de l’intrigue que de la relation entre les personnages, je me suis amusée à lire cette histoire. J’ai apprécié plusieurs choses notamment l’héroïne. On est pas là devant une jeunette ou une greluche écervelée (même si elle a des lacunes dans certains domaines, époque oblige). Alexia a 26 ans, elle est cultivée et lit beaucoup, elle a du caractère, un certain franc-parler et ne se laisse pas marcher sur les pieds, ce qui est appréciable. J’ai beaucoup souri dans ces échanges avec son ami Ivy ou avec Lyall et Lord Maccon. Par contre, son côté « sans âme » n’est pas suffisamment exploité. Comme le récit n’est pas à la première personne, il manque les vraies pensées d’Alexia qui n’est pas sensé agir comme tout le monde (on en a quelques unes mais généralement c’est en présence de Lord Maccon, pas vraiment les moments où sa caractéristique de « sans âme » est la plus intéressante). Elle devrait être plus froide, plus à côté de la plaque parfois. Et elle a de temps à autre des réactions qui ne collent pas avec son absence d’âme. Il y a quand même de temps en temps de référence à sa nature et les implications qui en découlent mais ça n’est pas flagrant.

Dans les autres personnages, j’aime beaucoup Lord Akeldama. Un « vieux » vampire à l’esprit vif et la garde robe impressionnante. Très cliché mais je lui ai trouvé plus de profondeur que voulu surtout à la fin. Et puis Lord Maccon, je résiste pas à un écossais de toute façon Wink

Pour la famille d’Alexia, j’avais l’impression de voir Cendrillon, avec deux demi-soeurs sottes et superficielles, qui elles vont au bal, pendant que leur ainée est coincée à la maison. Sauf qu’Alexia n’est pas une souillon. Autre référence, elle a la malchance d’avoir une mère geignarde, à la Mrs Bennett de Jane Austen.

Malgré tout ça, j’avoue que j’ai passé un bon moment, même les scènes hots du livre, j’avoue qu’elles m’ont plut (oui jetez moi des cailloux !) mais si parfois c’était un petit peu trop too much, ça me donnait plus envie de rire qu’autre chose. Mais bon quoi,… ah l’Écosse,… ;o)

Ensuite c’est l’ambiance 19ème qui m’a beaucoup plu, le Londres de la Reine Victoria, je trouve toujours que ça en jette, en bon comme en mauvais (faut pas se leurrer, ça craignait sans doute pas mal à cette époque) mais les calèches, les robes, les chapeaux, … Tout ça, ça me plait. Et on en a tout juste ce qu’il faut dans le roman.

J’ai apprécié les jalons posés pour les suites, par exemple, certains personnages uniquement survolés mais dont Alexia sait déjà qu’elle doit se méfier, l’explication des habitudes et mœurs des ruches et des meutes (c’est le premier livre lu sur des loups-garous, dommage qu’il n’y ait quand même pas plus de détails), le rôle qu’elle aura dans la Société (par contre la venue d’une certaine personne à la fin, c’était trop).

C’était pour moi une lecture sans prise de tête, vraiment détente, mais je lui reconnais quand même sincèrement certains défauts. Du coup, je sais que si je lis les prochains, je le ferais dans les mêmes conditions que pour ce premier tome, après une lecture plus difficile pour faire une transition vers autre chose (en espérant que les histoires des autres tomes m’intéressent quand même.).
IrishDawn
IrishDawn
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 36
Messages : 66
Date d'inscription : 27/04/2012
Localisation Villeneuve d'Ascq

http://lesdecouvertesdedawn.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par lecoinlitteraire le Mer 23 Jan 2013 - 15:08

J'ai lu beaucoup de chroniques positives sur ce livre, je n'ai donc pas hésité à " l'embarquer " quand je l'ai vu à la bibliothèque.
Je dois dire que le début était un peu chaotique. Il y a bien longtemps que je n'ai pas eu un classique dans les mains ( depuis le lycée en fait ) et en dehors de Jane Austen , je n'ai pas souvent rencontré ce " style " d'écriture dans mes lectures.

Cependant, je ne sais pas si c'est un effet de mon imagination ou si c'est dû au fait qu'on s'habitue vite mais par la suite, on ne fait plus du tout attention au vocabulaire employé et on se fond dans l'histoire avec délectation.
L'histoire est extrêmement sympathique et les personnages sont tout à fait attachants.

Alexia m'a bien fait rire avec ses remarques et ses mimiques. C'est une femme du 19ème siècle mais elle est indépendante, veut se rendre utile, ne supporte pas qu'on lui dise ce qu'elle doit faire ni qu'on la contredise. Malgré tout, son physique ( qu'on trouverait magnifique aujourd'hui mais qui semble être une tare à cette époque ) , même si elle s'évertue a en faire un atout lui pose beaucoup de problème de confiance en soi. Elle est drôle et touchante, un cocktail parfait !

J'ai beaucoup aimé le côté bourru de Lord Maccon et les scènes avec Alexia sont à mourir de rire. J'espère qu'il y aura toujours autant de scènes de ce type dans le tome 2

L'auteur est parvenue à mélanger le style victorien au surnaturel et c'est une réussite. Ça parait presque naturel qu'un vampire côtoie une jeune femme aux longues jupe et à l'ombrelle Wink Comme quoi on s'habitue à tout ! L'intrigue est simple, certes mais on n'en attend pas plus, le reste est tellement sympathique que l'ensemble reste très agréable.

Je commence de ce pas le tome 2 même si j'ai un peu peur car les avis sont moins positifs ! "Qui vivra verra ! "
lecoinlitteraire
lecoinlitteraire
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 29
Messages : 361
Date d'inscription : 30/04/2012
Localisation Pas de calais
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : employée de jeu, et ma grande passion : la lecture bien sur :D

http://le-coin-litteraire.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Invité le Dim 31 Mar 2013 - 20:01

J'ai découvert ce roman très très en retard (je me demande comment j'ai pu passé à coter d'ailleurs). Bref il était là tout seul, trainant sur la banque de prêt avec un petit post-it dessus. Damned il était réservé par quelqu'un d'autre ! Je le feuillette quand même un peu et là je tombe sur une histoire qui sort un peu de l'ordinaire vu que c'est de la bit-lit mais au XIX° ! Forcément ça m'a titillé et je me suis jetée sur le pc pour me le réserver, avec en prime le tome 2 et 3 (et le 4 mais qui était encore en traitement, bref). Je dois avouer que j'ai eu un tout petit peu de mal à rentrer dedans, mais ça n'a durer que quelques pages. Au final on se retrouve à suivre une héroïne haute en couleur qui jure parmi les jeunes filles de bonne familles au teint frais et rosé.
J'ai bien ris aussi quand j'ai lu que la reine Victoria employé des loup-garou (rapport à Doctor Who pour celles et ceux qui connaissent).
C'est très rafraichissant, aventureux, plein d'humour et entier si je puis dire. Les personnages sont franc et naturels et tous sont plutôt bien développé qu'ils soient secondaire ou pas. Ainsi j'ai bien envie de mieux connaitre Lord Akeldama (moi qui pourtant n'aime pas trop les vampires, celui là me plait bien) et le très discret professeur Lyall (mon petit doigt me dit que dans le tome 3 que j'ai commencé ma curiosité sera nourris).

Ma note : 5/5 coeurs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Yunali le Lun 29 Avr 2013 - 18:38


Mon avis:
J’ai commencé ce premier tome sans trop savoir à quoi m’attendre. Et je dois avouer que j’ai été plus qu’agréablement surprise par ce roman qui se révèle être drôle, original, avec un ton un peu décalé et ‘so british’ par moments.

Mademoiselle Tarabotti, Alexia de son prénom est, au grand désespoir de sa mère, son beau-père et ses deux sœurs, une vieille fille de 27 ans. Mais il faut avouer que son état de paranaturelle n’arrange peut-être pas les choses pour sa vie sentimentale. En effet elle n’a pas d’âme et en la touchant les êtres surnaturels retournent à l’état de simple être humain.

Le métissage italo-anglais ou anglo-italien (je ne saurai dire) d’Alexia est aussi une de ses particularités.
Gail CARRIGER a en effet doté Mademoiselle Tarabotti d’un caractère surprenant pour une (pourtant jeune) vieille fille de la bonne société anglaise.

On ne s’ennuie pas une seconde dans ce récit, qui arrive à nous présenter un monde dans lequel les être surnaturels (loups-garous, vampires, fantômes) sont admis parmi la société anglaise du XIXème siècle et sont dotés d’organes de contrôles spécifiques sous contrôle de Sa Majesté la Reine (bien entendu).
D’ailleurs notre chère Mademoiselle Tarabotti, qui n’est pas la dernière à se mêler des ‘affaires d’Etat’… ou plutôt elle attire diverses créatures, dont certaines peu recommandables.
Elle peut quand même compter sur l’aide du loup-garou mâle Alpha de Londres, Lord Maccon, et son Bêta le professeur Lyall, et aussi d’un vampire plus qu’excentrique mais tellement exquis, Lord Akeldama.

Gail CARRIGER nous offre là une vraie palette de personnages tous autant attachants les uns que les autres, et faisant tous preuve d’esprit ; il en faut beaucoup pour être au niveau de Mademoiselle Tarabotti d’ailleurs !
Personnellement j’ai complètement adhéré aux personnages, et j’ai hâte de les revoir dans les autres tomes !

J’ai déjà beaucoup écrit et en fait je n’ai pas vraiment parlé de l’histoire… Ce n’est pas fait sciemment mais en fait c’est peut-être le signe que l’histoire n’est pas très importante si l’on a de bons personnages, et que la trame du roman (des enlèvements) n’est qu’un prétexte pour nous présenter les personnages et nous présenter le monde dans lequel ils vivent. Ce n’est pas que ce n’est pas intéressant, mais j’espère quand même que l’intrigue sera plus développée et plus présente dans le second tome, puisqu’à la fin de ce premier tome on sent qu’il va encore se passer beaucoup de choses pour Mademoiselle Tarabotti !

Ma note: 4 /5 Very Happy
Yunali
Yunali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 35
Messages : 1597
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger Empty Re: LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 1) SANS AME de Gail Carriger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum