Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

CODE 93 d'Olivier Norek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AVEZ-VOUS AIMÉ CE LIVRE ?

33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

CODE 93 d'Olivier Norek

Message par PrettyDarkInk le Jeu 9 Juin 2016 - 18:32



Résumé

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le "Code 93" ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...


360 pages
9 octobre 2014
7,40€
Pocket

_________________
Mon blog

avatar
PrettyDarkInk
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 22
Messages : 1276
Date d'inscription : 06/09/2013
Localisation Poudlard
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://lamagiedespages.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CODE 93 d'Olivier Norek

Message par salhad le Sam 11 Juin 2016 - 11:30

C'est un très bon roman policier français qui nous nous plonge dans le 93 sans retenue... Sans en faire trop mais de façon brutale et complexe comme cette banlieue parisienne dont on ne parle jamais autrement que pour évoquer sa violence.
Les personnages sont touchants, sombres, cyniques et drôles, le rythme est soutenu. On lit Olivier Norek avec plaisir et l'envie d'y revenir.

Note 4/5
avatar
salhad
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 47
Messages : 135
Date d'inscription : 13/10/2012
Localisation Deauville
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : instit qui aime lire sur la plage ou dans son jardin quand c'est possible

Revenir en haut Aller en bas

Re: CODE 93 d'Olivier Norek

Message par didinegc le Mar 14 Juin 2016 - 22:41

Tout à fait d'accord avec ton avis !! Je lui mettrai même un 5/5 !!
avatar
didinegc
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 49
Messages : 287
Date d'inscription : 26/09/2012
Localisation Ain
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Professeur-Documentaliste en collège, équitation et lecture bien sûr

http://meslecturescoupsdecoeur.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CODE 93 d'Olivier Norek

Message par Invité le Dim 16 Oct 2016 - 17:41

Mon avis : L’histoire de Code 93 est très bien ficelée. Dès la première page, nous sommes happés par le récit, qui s’ouvre sur une reconnaissance de corps d’une jeune femme à l’Institut médico-légal de Paris. Puis un cadavre, un autre… Les différents assassinats, opérés avec un certain sadisme, ont tous été l’objet de réelles mises en scène. Est-ce l’œuvre d’un psychopathe ? D’un homme assoiffé de vengeance ? Aucun répit pour le capitaine Coste et son équipe, qui vont devoir faire cesser tout cela au plus vite. Nous prenons donc place au sein de ce groupe de policiers qui travaillent dans le 93 – département réputé comme étant celui connaissant le plus fort taux de violence dans le pays. Beaucoup d’éléments et de questionnements qui apparaissent page après page, qui sont parfois légèrement déroutants, pour s’imbriquer dans une révélation finale qui mettra le lecteur quelque peu mal à l’aise : et si ce dernier finissait par ressentir de l’empathie pour le « méchant » de l’histoire ? En parallèle, nous allons découvrir que la SDPJ procède parfois à de petits arrangements et magouilles en interne, au grand dam de Victor Coste.

Un des nombreux points forts de ce roman est les personnages mis en scène. Victor Coste est sans conteste un excellent flic. Il sait manager son équipe, mais aussi la préserver quand il le faut, et il souhaite tant que possible prendre soin de celle-ci, avec qui il semble avoir de réels liens. Plutôt solitaire dans la vie de tous les jours, il paraît considérer ses collègues comme une seconde famille. Parmi ceux-ci, il y a Ronan Scaglica, le séducteur de l’équipe, Sam, plus à l’aise au bureau que sur les scènes de crimes, et Johanna De Ritter, la nouvelle qui va devoir faire ses armes et trouver sa place au sein du groupe. Léa Marquant, médecin légiste, est également un personnage important dans cette petite bande, et tout particulièrement aux yeux de Victor Coste. N’oublions pas Matthias Aubin, son meilleur ami, qui, bien que peu présent physiquement dans la narration de Code 93, car fraîchement muté à Annecy, joue cependant un rôle important dans l’intrigue. Ensemble, ils vont mener l’enquête en Seine-Saint-Denis et à Paris, et l’auteur parvient à rendre chacun de ses protagonistes émouvant, si bien que l’on finit par être attaché à chacun d’eux.

Ancien lieutenant de police, Olivier Norek maîtrise parfaitement son sujet. Il sait de quoi il parle, il connaît les ficelles du métier, et il nous propose un scénario aux multiples rebondissements qui tient la route et qui est, de plus, parfaitement crédible. Nous pouvons même retrouver quelques touches d’humour, bien que celui-ci soit le plus souvent acerbe, voire corrosif (je pense par exemple aux « Cons qui regardent »). Chapitres courts, écriture incisive, fluide, chaque élément est ici brillamment dosé : pas trop de descriptions, mais juste ce qu’il faut, des dialogues percutants… Il faut faire vite, le temps presse, nous tournons les pages avec avidité, désireux d’en savoir plus et d’accompagner les flics sur les lieux de l’enquête, mais aussi dans leurs réflexions. Code 93 n’est pas un simple polar avec un tueur en série qu’il faut coffrer, mais un ouvrage sur la manipulation des hautes instances, sur la cupidité de certains hommes de pouvoir. Nous allons également découvrir le travail de policier dans ces banlieues dites « chaudes », sans omettre les habitants de celles-ci.

À recommander :
À tous les amateurs de thrillers.

Une citation : « Un meurtre, c’est un coup de couteau, un coup de feu ou un bon swing de barre de fer. Du spontané, fait à la hâte, avec un minimum de préméditation. Un meurtre, c’est souvent bâclé. Surtout pas théâtralisé. » (p.32)

Ma note : 4/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CODE 93 d'Olivier Norek

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum