Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LA DUCHESSE DE BLOOMSBURY STREET de Helene Hanff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

LA DUCHESSE DE BLOOMSBURY STREET de Helene Hanff

Message par Tia le Lun 21 Déc 2015 - 20:49



Résumé

Imaginez un croisement entre Madame de Sévigné et Woody Allen, et vous obtiendrez Helene Hanff (1918-1997). Un talent unique d’épistolière associé à une perfusion d’humour juif new-yorkais - hypocondrie comprise, comme il se doit. Grâce à 84 Charing Cross Road (Autrement, 2001), une infime partie de sa correspondance est devenue un best-seller planétaire, et des milliers de lecteurs français ont récemment succombé au « ton Hanff », tour à tour bougon et allègre, entre flirt et douche froide. On ne sait jamais vraiment si elle est une optimiste triste ou une pessimiste gaie - la clef de son charme, sans nul doute.
La Duchesse de Bloomsbury Street propose une suite à 84 Charing Cross Road : après toute une vie d’attente, Helene Hanff arrive enfin à Londres en juin 1971 : celle qui fut une Amélie Poulain avant l’heure est enfin récompensée. Son ami le libraire Frank Doel est décédé, mais sa veuve, sa fille et une foule de personnages hauts en couleur l’accueillent lors de ce séjour - ses premières vacances, à l’âge de cinquante-deux ans.

Dans ces pages, ses admirateurs la retrouveront fidèle à elle-même, incisive, hypersensible, coléreuse aussi, mais toujours magnifiquement lucide. S’adressant cette fois directement au lecteur, Miss Hanff nous offre un pèlerinage unique en son genre jalonné de points de vue savoureux sur des sujets aussi divers que l’architecture, un déplacement en bus, le fonctionnement des douches, la famille royale, la bonne santé des syndicats ou la littérature anglaise, son grand amour. Les fantômes de Shakespeare et de George Bernard Shaw sont d’ailleurs les guest-stars de ce journal intime.

Edition : Payot
28 août 2002
Prix : 3,10 €
189 pages
avatar
Tia
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 24
Messages : 2135
Date d'inscription : 11/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum